Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/11/2020

"an incredible perversity of logic" ou Complément à la nécessité de faire une analyse marxiste du petit monde des universitaires !

(la date de publication est une "private joke")
citation de Chandra Wickramasinghe suivie de mon commentaire :

"Since this type of evidence, together with chemical data, which also exist for the Murchison meteorite, is used to establish the biologic origin of mircofossils in the Earth's sediments, a space origin of life would seem to be securely established. It would require an almost incredible perversity of logic to deny this data." Mais « an incredible perversity of logic » c'est très, très fréquent chez les scientifiques !
Le récent scandale de la chloroquine l’ a une fois de plus montré !

(en fait, bien   sûr, le  scandale de la chloroquine,  dans ses motivations, ressort typiquement de la lutte des classes, la maximisation du profit !) https://www.reinfocovid.fr/

la dictature est en train de predreplace,grâce à  l'état d'urgece sanitaire (imposée de manière artificieuse et abusive)   :
:

Ce sont toutes les instances du pays qui ont collaboré qui sont à changer, du haut en bas (ne pas oublier la flicaille !), avec interdiction pour ceux qui ont exercé de pouvoir se représenter quelque soit leur domaine, politique, justice, haute administration etc..
C’est une révolution qui est devenue nécessaire.
On attend l’homme providentiel, (attentions pas un facho ! on en a plus qu'assez de ces merdes !)
C’est la survie même du pays qui est en jeu:tout le monde en a assez de ne plus en finir de descendre:  tout est devenu un problème, et les problèmes s’accumulent : il faut crever l’abcès une bonne fois pour toutes.
Ce n’est plus la France, c’est un camp de concentration nazi.
Elle n’est plus une république, mais la chasse gardée du grand capital et ses garde-chiourme.
La France en a vu d’autre, demain elle renaîtra, libre et civilisée, c’est çà la France.

17/11/2020

la CRISE de 2018-2020

Le mouvement des Gilets Jaunes aurait pu amener une révolution, une vraie. Surtout que, derrière, les gens allaient se mettre à découvrir Etienne Chouard et Bernard Friot.
Alors les bourges, le grand capital, les européistes, ont eu peur. Et s’est reproduit le même scénario que dans les années 20 et 30, comme disait Brecht « le fascisme est la forme que prend la démocratie bourgeoise en temps de crise ». Ils ont commissionné leur « kapo » de baraque, le Macron, et sa clique, pour mâter « avec vigueur », comme on disait du temps des colonies, c’est-à-dire avec sauvagerie et une profonde haine de classe, toute velléité de révolte chez les exploités.

Et avec l’épidémie de Covid19 (réinfocovid) ils en ont profité pour instaurer ce dont ils rêvaient, depuis qu’ils en ont les moyens techniques, les rfid, les « smart dust » les caméras de vidéo-surveillance, les téléphones portables, la 5G, tous les procédés de fichage, de censure, de manipulation de l’opinion de ceux qui ont une âme suffisamment lâche ou collabo, qui sont la majoré (la période 1940-44 par exemple l’a bien montré en France, et la période 1933-44 en Allemagne, bien décrite par Milton Mayer), une nouvelle version de « Rhinocéros », un totalitarisme, qui a la vocation de devenir bien pire que tous ceux du XXè siècle, bien plus cauteleux et impitoyable et plus indéracinable surtout .... Et pour commencer interdire, pour longtemps toute manifestation, instiller la peur, la soumission et la délation dans le coeur de zombies, plonger les gens dans la clochardisation (1 million de plus depuis un an, dans l’ignorance et l’indifférence générale), la misère la précarité et une pression patronale encore accrue, grâce au NAIRU.

 

questions aux réalisateurs de Hold-Up :

 

"Un peu seuls dans la vie politique française, mais c'est notre honneur :

(une petite remarque en passant : si le Sénat était formé de citoyens tirés au sort - comme le sont déjà les jurys des cours d'assise, on l'oublie trop ! et ça se passe très bien ! - jamais il n'aurait voté ça ! puisque une immense majorité des français est contre ces réformes. Alors, hein ? réfléchissez un peu sur les propositions d'Etienne Chouard et David van Reybrouck ! qu'on se le dise !)

16/11/2020

Bilan de l'histoire - fascisme sanitaire ou national, c'est une retour, c'est un nouvel avatar des mêmes choses

finalement tout est à revisiter, maintenant avec la perspective on découvre la continuité (deux : celle liée à la lutte des classes et celle des dérives du modernisme prométhéen)....

Le fascisme, comme l’avait déjà décelé Bertolt Brecht, est inhérent au capitalisme. On en a souffert un premier accès dans les années 30, quand la bourgeoisie a eu peur des bolchéviques, en 45 on s’est crus, libérés (à tort, faute d’en avoir identifié les vraies causes, à tenir en garde, lisez Zygmunt Bauman, lui a compris), après 3 décennies de liberté et d’humanisme revenu, le temps de Prévert et de Marie-Josée Neuville, Brigitte Bardot, et tant d’autres, on y est retombés (mutatis mutandis bien sûr, mais il faut savoir voir l’essence de ce monstre à travers ses avatars du moment, et n'oubliez pas que les fascismes étaient déjà scientistes, technocrates et eugénistes) autour de l'avidité pour les profits de la 5G (pour un contrôle total des gens, on est au coeur du fascisme là) et des vaccins. Finalement les beaux jours des années 50, 60, et même 70, n’auront été qu’une éclaircie passagère, avant l’hiver final.*(1)

 

l'avenir, hélas ne fera que confirmer ce que je dis là

 

Souvenez-vous Hitler a commencé comme ça : en faisant peur aux allemands devant un mythique danger communiste autour de l'incendie du Reichtag, la première vague fasciste était centrée sur le nationalisme et sur la peur du communisme, celle-ci sur la peur sanitaire, mais c'est donc les mêmes ressorts psychologiques et du côté de l'Etatopressif et du côté des citoyens devenus avec bonne volonté des esclaves soumis et confiants. Et toujours la peur du regard d'autrui pour contraindre tout le monde à OBEIR !

«Danger − Vous êtes conditionnés à voir votre liberté comme de l'égoïsme!» étaient visibles dans la foule."

Un manifestant interrogé par Ruptly s’est dit «inquiet pour [ses] enfants». «La peur est un excellent moyen de domination», a-t-il assuré. https://francais.rt.com/international/80498-angleterre-affrontements-entre-police-manifestants-anti-confinements https://francais.rt.com/international/80498-angleterre-af...

https://covidinfos.net/covid19/la-crise-de-la-covid-19-ne...

 

(plus généralement : Hitler en a rêvé, le grand capital NWO calviniste l'a fait. "L'esprit de la modernité" disait Zygmunt Bauman analysant le nazisme, vous voyez à quel point il avait raison ?
En fait c’est logique et naturel, les gens d’après 1945 avaient refusé de le voir, de le comprendre, ils se sont rassurés et ont « caché la poussière sous le tapis » en présentant Hitler comme un fou, les nazis comme des extra-terrestres venus tout à coup - et sans raison ! -  d’une autre planète. Absurde évidemment ! Il suffit d’un peu de bon sens. Le nazisme était la conséquence LOGIQUE du mouvement intellectuel depuis le milieu du XIXè siècle (même 1832, relisez « le médecin de campagne » de Balzac! j’ai fait un billet là-dessus).

Les évènement récents devraient permettre d'identifier une TENDANCE LOURDE du nazisme (au sens large), tel que l'a défini Zygmunt Bauman, dans l'évolution sociale et idéologique, et psychologique du monde moderne, et avec laquelle on n'a pas fini d'avoir à faire, loin de là ! au contraire !

n'oubliez pas : LE FASCISME EST IMPOSÉ PAR LA POPULATION QUI CONSENT AU FASCISME ! https://m.vk.com/wall-147299425_2017

(ça a aussi été le cas en Allemagne,souvenez-vous du votre du parti catholique Centrum pour les pleins pouvoirs !)

 

Maintenant regardez (et méditez) bien ce film : https://odysee.com/@Poil%C3%A0gratter:3/Sous-titres-fran%...

et à l'endroit où ils expliquent que Rockefeller interdit tous les traitements à base de plantes, pour qu'ils laissent la places aux médicaments fabriqués à partir du p pétrole (c'est à dire lui apportant de gras profits ! + plus puissance totalitaire) n'oubliez pas que plusieurs des réformes du régime de Vichy ne furent pas révoquées à la Libération mais que nous les avons toujours ..... Ce sont entre autres : l'instauration de la carte d'identité - et pire elle est devenue biométrique, avant qu'avec les rfid, ou encore pire les smart dust, on la rende encore plus totalitaire ! -  la création du GNIS avec interdiction de resemer ses semences si elles  ne sont pas au catalogue, et puis la suppression du diplôme d'herboriste - tiens tien ! de quoi on parlait là justement ? -

revenons à l'aspect psychologique  du fascisme :

ci-dessous une clinicienne s'interroge sur ces problèmes d'un point de vue psychologique :

 

*(1) "les restrictions de libertés qu'on nous promet pour toujours, hein, pour toujours !" :

il appert de plus en plus que l'époque actuelle est du même ordre que 1933

15/11/2020

les Girafes - mais d'où vient la théorie du complot qui prétend qu'elles existent ?

(Pour répondre à tous les "debunkers", sceptiques, zététiciens, "rationalistes" et autres traqueurs wikipédiens de "pseudo-sciences", ou de "théories du complot" (par exemple celle, soutenue par tous les historiens selon laquelle des royalistes auraient comploté pour placer une charette de foin chargée de poudre sur le passage du Premier Consul rue Saint-Nicaise) qui nous affirment que les phénomènes parapsychologiques, et plein d'autres, quand ils menacent les interêts du grand capital, n'existent pas, ou que les évènements du 11 septembre ne peuvent qu'être le fait d'un complot islamiste international, Jacques Bergier avait employé la méthode socratique; il avait prouvé "par A plus B divisé par Z" que les girafes n'existent pas, et que de prétendre qu'elles existent n'est qu'une "théorie du complot", au sujet de la quelle la seule question est "comment a-t-elle pu trouver des gens assez naIfspour y croire ?" voici sa démonstration, qui en vaut bien d'autres.... )

 

Pour un esprit bien rompu aux méthodes scientifiques modernes, la vraie démonstration de la non-existence de la girafe réside dans le fait que la girafe n'existe pas. Ce genre de raisonnement est appelé « la méthode de Lavoisier » : on sait que le fondateur de la chimie avait démontré de cette façon l'inexistence des météorites en déclarant « qu'il ne peut pas tomber des pierres du ciel, parce qu'il n'y a pas de pierres dans le ciel ».

Dans les temps modernes, cette méthode a été brillamment employée par M. Simon Newcomb qui démontra que les avions ne peuvent pas voler parce qu'un aéronef plus lourd que l'air est imphttp://miiraslimake.hautetfort.com/ossible et M. Imbert Nergal, qui démontra que les phénomènes parapsychologiques n'existent pas parce qu'il n'y a pas de phénomènes parapsychologiques. D'autres savants ont exercé la même besogne de salubrité, ce qui fait qu'un Américain appelé Charles Fort a pu faire tout un volume, intitulé « Le livre des Damnés », consacré aux faits ainsi expulsés à juste titre du corps de la Science.
Parmi ces faits damnés, la légende de l'animal appelé « girafe » est particulièrement frappante.
Le voyageur arabe Al Kwraismi a, pour la première fois, décrit cette bête mythologique au cou extrêmement allongé. Depuis, de nombreux voyageurs ont prétendu avoir vu ou même photographié des girafes, de même que d'autres ont photographié la vierge apparaissant sur la coupole de l'église de Zeitoun. Et la revue Planète n'a pas hésité, pour abuser ses lecteurs trop confiants, à accréditer ce mythe pernicieux, en dépit des mises en garde du grand savant André Parinaud.
Il est donc intéressant d'examiner comment une telle légende peut avoir pris naissance. Plusieurs explications sont possibles :

1 - L'explication optique :
On sait que les déserts, où l'on a signalé des girafes, sont également les lieux de nombreux mirages. Ces mirages sont dus au phénomène d'inversion. Ce phénomène consiste en ceci : pour des raisons bien connues des météorologistes, il arrive qu'une couche d'air froid se trouve superposée à une couche d'air chaud qui aurait dû se trouver au dessus de la couche d'air froid. La différence de densité des deux couches d'air produit alors une courbure des rayons de lumière et un mirage. Un objet est alors vu à un endroit où il n'est pas, ou sous une forme modifiée. Très fréquemment l'inversion fait apparaître un objet sous une forme allongée comme les miroirs déformants des foires. Il est donc parfaitement admissible qu'un animal tout à fait ordinaire et bien connu, une licorne par exemple, puisse apparaître à l'explorateur sous une forme invraisemblable et allongée et donner ainsi naissance à la légende de la girafe.

2 - L'explication par la soif :
Le mirage qui a donné naissance à la girafe peut également être d'une origine purement psychologique. Perdu dans le désert et assoiffé, l'explorateur peut, dans un état de semi-conscience, rêver qu'il a un cou extrêmement long lui permettant d'atteindre l'oasis la plus proche. Quoi de plus naturel que de le voir aussi imaginer un animal impossible qui a justement le cou d'une longueur invraisemblable ?

3 - L'explication psychanalytique :
Un psychanalyste allemand éminent, Herr Professor Hegebur, dans son ouvrage « Prolégomènes à l'introduction d'une approche de la connaissance de la girafe », fait observer très justement que le long cou de la girafe n'est autre qu'un symbole phallique. C'est là également une explication plausible du mythe de la girafe. On sait que c'est de la même façon qu'on a réfuté la naïve superstition de certains sauvages selon laquelle le suc du champignon penicillium notatum pouvait avoir une action curative sur les maladies. Ce champignon est de toute évidence un symbole phallique. L'existence d'un produit extrait du penicillium notatum appelé « pénicilline » et auquel on attribue des vertus curatives merveilleuses est, bien entendu, pure superstition.
Nous voyons ainsi que le mythe de la girafe peut parfaitement trouver son explication dans des considérations soit optiques, soit de physiologie, soit de psychanalyse.

La méthode scientifique moderne n'aura pas de difficultés à démentir aussi les autres affirmations saugrenues d'excentriques dans le genre de Charles Fort.
Il est bien connu qu'il ne peut pas y avoir de faits qui n'aient été déjà décrits dans les nombreux et excellents ouvrages publiés par l'Union Rationaliste (16, rue de l'école Polytechnique). Tout fait non décrit dans ces ouvrages peut certainement être réduit à des illusions ou à des hallucinations collectives.
Signalons, pour terminer, un fait curieux qui montre à quel point la sagesse populaire rejoint la méthode scientifique. Un fermier américain à qui on avait montré un dessin représentant la prétendue girafe s'est écrié : « Il n'y a pas d'animal comme ça ! » N'est-ce point merveilleux de voir à quel point le gros bon sens populaire rejoint ainsi la rigueur de la méthode scientifique ? 

 

Une autre explication, qui faisait intervenir l'influence de la 5G, a elle aussi été émise par l'Union Rationaliste, mais depuis elle a été supprimée de la liste, car on a prouvé que la 5G n'existe pas, donc une démonstration scientifique, aussi factuelle soit-elle faisant intervenir la 5G ne peut être acceptée.

14/11/2020

tout ce qu'on avait le droit de faire mais qu'on n'a plus le droit de faire

depuis des années je me suis réveillé chaque matin en espérant me retrouver dans le monde normal, et non dans cette réalité alternative. Le monde normal où les hommes peuvent parcourir les collines, prier à l’église,

(plus possible depuis 20 ans : elle sont toutes fermées en permanence, comme autrefois en URSS !)

aller travailler (ça on peut encore !), se prélasser au bord de la mer, écouter un concert (plus possible, il faut avoir réservé des mois à l'avance, sinon pas de place ! même les concerts d'orgue. ça fait une bonne décennie que je ne vais plus au théatre, trop dur !), visiter des musées (où on n'a même pas le droit de regarder les tableaux de près pour voir comment ils sont peint), socialiser avec des amis (où ? pas au café, où tant de choses sont interdite), flirter avec des filles (ah là maintenant srictement interdit ! sinon c'est la prison maintenant on appelle ça de la "violence de porc machiste", du "harcèlement sexuel", autrefois ça faisait partie de la vie normale, c'était une forme de contacts humain, maintenant c'est décrété "crime" ! direction la prison ! (et la ruine, si vous êtes riche, elles vont en profiter pour tout vous prendre), envoyer les enfants à l’école (maintenant il n'y a plus un seul enfant qui va lui-même à l'école, il faut l'y emmener en voiture !); bref, s’offrir les petits plaisirs dont on avait joui même sous Staline ou même au temps du dur régime d’Hitler (quand il était obligatoire de par la loi de porter un masque de rhinocéros sur le visage (ah non !  je me trompe d'époque dans l'Allemagne de 33-45 il était obligatoire de ne croiser quelqu'un qu'en levant le bras droit et criant "Heil" ! enfin, c'est pareil non ?).

(si nous sommes bien sages nous auront peut-être droit à un bon point, pas seulement Castex, Goebbels aurait bien dit ça lui aussi !)

oui, souvenez-vous dans les années 50 Noël c'était la fête des fêtes, une fête "pas comme les autres" ! Les gens ne croyaient déjà plus en Dieu ni aux miracles ni à la vie après la mort, la religion était déjà morte, mais de son passé religieux (on ne souvenait quand-même que c'était censé être la naissance du petit Jésus, et une fête d'espoir) Noël avait gardé une magie inégalable, une "aura" de merveilleux, d'amour, d'espoir, d'enfance, de traditions, plus les sapins, les crèches, les traineaux, les pères Noël, les étoiles, les contes de Noël, tous les revues toutes les  radios se fendaient de leur conte de Noël, même France-Culture - là seulement on en trouvait deplus littéraires ! - et diffusaient des chants (traditionnels) de noël, dans les centre-villes (qui alors étaient plein de monde, maintenant ils sont vides : on n'y voit plus que des flics et des caméras de vidéo-surveillance ! à l'époque ils étaient plein d'adultes, ET d'ENFANTS !  pleins de magasins partout (pas de supermarché à l'époque) pleins de Services Publics, qui fonctionnaient ! plus des cafés (où on avait le droit de fumer bien sûr, et de rire, et de lire le journal), des églises (ouvertes !!! où on pouvait ENTRER sans problème !) et Noël c'était l'époque où  on s'amusait à faire le tour des vitrines, car les commerçants rivalisaient à faire de belles vitrines de Noël décorée, et certaines étaient vraiment extraordinaires !

Barbier il veut le vaccin (avec des "smartdust" dedans) obligatoire (j'ai vu ça sur twitter) sous peine de ne plus pouvoir prendre l'avion ni d'aller au restau et rester au sein de la société! rien que ça....

Il faut une union sacrée maintenant pour virer cette bande de tarés ultra nocifs au service du grand capital !!

"Nos plus grands malades sont...au gouvernement ! Et on a aucun vaccin pour ceux-là !

Réinfo-covid : https://www.reinfocovid.fr/

la vérité sort de la bouche du peuple

Hynd Abdalli Күн бұрын

Nous basculons en pleine dictature et personne ne réagit ! Interdiction d'un médicament qui soigne....c'est grave ! S'il n'y avait que ça...!

    ,
  • Antho-Nid Күн бұрын

    IL EST TEMPS QUE LES 65 MILLIONS DE FRANCAIS SE REVEILLENT !!!!! Mais comme tous le monde est égoïste on y arrivera pas.

  • Franck Guillemin Күн бұрын

    Crime contre l'humanité

  • C' est médicaments sont accessibles à l' étranger, car seule la France les interdit !!!!!

    Cherchez les coupables .

  • Massin Durif 3 күн бұрын

    avec l'hdroxy le vaccin est caduc

Simone Bartolomei 5 күн бұрын +1

C'est scandaleux...on peut porter plainte contre cette décision inique, empêcher les médecins de traiter leurs patients, alors qu'ils ont prêté le serment de tout essayer pour les sauver! c'est incroyable !ça restera comme une période des plus honteuse de l'histoire de France. .Qui sont ces gens incompétents déontologiquement parlant qui s'arrogent le droit d'interdire à des médecins qui ont prouvé l'efficacité de ce traitement en sauvant des patients atteints du Covid . On marche sur la tête.on interdit un médicament qui soigne les gens depuis 50 ans et plus..et on met sur le marché un autre produit dangereux dont on sait qu'il attaque les reins mais par contre ne traite pas le Covid! Il faut être aveugle pour ne pas voir ce qui est évident..à moins d'avoir des intêrets inavouables et même criminels! Incroyable et révoltant! Le premier qui a fait ses preuves est interdit, le second qui empoisonne les reins est autorisé...et donné gratuitement..incroyable! !

  • dongetdiana Chamberland 5 күн бұрын

    Les labos qui livrent les hôpitaux n'ont aucun droit de regard sur la manière dont les médecins usent de leurs médicaments. Qui les influences lorsqu'ils ne mènent pas la danse?
    Le professeur Raoult est, à mes yeux; un équivalent d'Oskar Schindler

  • Marc Baumgartner 5 күн бұрын

    Bonjour, en cas de décès de malade , si la famille consulte le dossier médical ou figure une prescription de médicament qui n'a pas pu être pris suite a un refus de vente ou une interdiction de distribution ..........Les procédures juridiques vont pleuvoir!

  • Jean Damato 6 күн бұрын

    POURQUOI, C'EST SIMPLE: A MARSEILLE IL N'Y A PAS ASSEZ DE MORTS ET EUX CE QU'ILS VEULENT CE SONT DES MORTS!!!
    LES EHPAD ONT ETE UNE AUBAINE POUR LES CAISSES DE RETRAITES !!!!
    MAIS LA NON ASSISTANCE A' PERSONNE EN DANGER CA EXISTE OU PAS ? ET OUI UN CRIME CONTRE L'HUMANITE'GENRE SADDAM HUSSEIN (QUI A ETE PENDU POUR CELA) DOIVENT-ILS ÊTRE PUNI PAR LA PENDAISON DANS TOUS LES CAS, MÊME DANS LES SOI-DISANT PAYS CIVILISE'S ??

  • Jean Luc 6 күн бұрын

    Ça finira par le plus gros scandale de santé. Haut fonctionnaires sortez les parapluies, il y en a qui sauterons.

  • sly sly 6 күн бұрын

    Ils vous faut quoi de plus pour comprendre que ce gouvernement et élus veulent tuER plus de monde même les animaux aurait bougé pour pas mourir ce peuple et morts

  • Babi Babi 6 күн бұрын

    Si vous ne pouvez pas accéder au traitement du protocole Raoult avec votre médecin généraliste, demandez lui de vous prescrire LE DEUXIEME TRAITEMENT PRÉCOCE DE LA COVID-19 :
    5 jours / Doxycycline + Ivermectine.

    ean Claude DANÉ 6 күн бұрын

    cette mesure n'a d'autre but que de bloquer RAOULT de manière à faire dire par la presse ( entièrement à la merci du MACRON) qu'à Marseille la mortalité a fortement augmenté et donc cela desavouerait le Pr RAOULT !!! Jusqu'où va aller ce crime contre la population , assimilable à un crime contre l'humanité voire un homicide volontaire , à des seules fins d'assouvir les caprices et l'orgueil sans commune mesure du Roi MACRON !
    Notre président ne recule devant RIEN pour arriver à ses fins !

  • Olympe D Gouges 7 күн бұрын

    Les journalistes sont obligés d mesurer leurs propos car ils ont peur du chômage (vous savez à quelle classe appartiennent les médias !) mais le peuple peut parler d corruption d'intention malveillante d nos dirigeants. [non,ils’agit carrèmentde meurtres, et même de « crime contre l’humanité » comme à Nüremberg!]

  • Mario Gonzalez 7 күн бұрын

    E SUIS AUX usa. mES DEUX PARENT SONT MORT APRES ETRE TRATTE AVEC RENDESIVIR, LES DEUX AVEC UNE INSUFUCIENCE RENAL GRAVE. JE SUIS ABATTU, JE AI BESOIN DE AIDE POUR ATTAQUE CES MAFIUES , ILS SON DECEDES ON JULIET, IL SAVAI DEJA QUE CA MARCHE PAS ET QUI ETE TOXIC... PLEASE AIDE MOI, JE VEUX LES CULPABLE SQUI PAYENT.

  • Titi Nora 8 күн бұрын

    Le temps fera le tri des choses on fera un nouveau Nuremberg!!!

  • AMAL GHERAB 8 күн бұрын

    Oooh que OUI !

  • HÉLA ZEN 9 күн бұрын

    C est pour nous forcer à nous faire vacciner en masse, pourquoi veulent ils tous nous vacciner? Profits de Big pharma? Implants de smartdust ? Je ne suis pas pour la « théorie du complot », mais là, je ne comprends plus rien..

      •  

     

    caroline goutard 9 күн бұрын

    un médicament toxique c’est OK mais la chloroquine c’est niet , si avec cela vous avez pas compris

      •  

     

    caroline goutard 9 күн бұрын

    c’est clair la chloroquine a eté juste retirée du marche peu de temps avant la fausse pandémie par arrêté du 13 janvier 2020 hasard ? pas en politique mdr

      •  

     

    caroline goutard 9 күн бұрын

    ben voyons , tout ce qui soigne est interdit vaccin oblige mdr, a UE le glyphopsate est autorisé , normal il tue

    [en fait le critère pour ces gens c’est le PROFIT ! Capitalisme oblige ! Conclusion ?]

      •  

     

    Ilinka Drieu 9 күн бұрын +1

    c'est un crime contre l'humanité

      •  

     

    Jean Louis 9 күн бұрын

    Pour votre information à tous, jusqu'à peu de temps, frontalier de l'Italie j'ai pu acheter librement du Plaquénil (6€ la boite) et vendredi dernier c'était devenu impossible ou presque sans ordonnance mais avec une ordonnance d'un médecin de ville c'était toujours possible.

      •  

     

    Josiane Cuvezmicholin 10 күн бұрын

    Et bien sûr on les pique au rivotril bande d'assassins (cf Aktion T4….)
    Affoler la population c'est fait !!!docteur le Véran à bien réussi son coup et le manu aussi

      •  

     

    Annick Deutch 10 күн бұрын

    Honteux et criminel comment a t on pu retire une amm pour un medicament efficace et sur le marche depuis 70 ans ....… [loi du profit! capitalisme oblige! Le capitalisme est une idéologie criminelle vous ne saviez pas ?]

      •  

     

    Josiane Cuvezmicholin 10 күн бұрын

    Moi j'ai pris ce médicament et je suis toujours vivante et j'en ai encore pour d'autre pathologie que le covid il en veulent au PROFESSEUR RAOULT ils sont jaloux de ce PROFESSEUR c'est idiot on ne veut plus soigner les patients

      •  

     

    ierre Guerraz 10 күн бұрын

    On dirait que nos dirigeants ont tous acheté des paquets d'actions GILEAD....Bientôt "The JACKPOT"...

      •  

     

    Didier Marion 10 күн бұрын

    Scandale sanitaire affaire à suivr

     

    Jean-Jacques Assit 10 күн бұрын +2

    Nous sommes tous à côté de la plaque, le COVID n’est qu un prétexte à plan machiavélique encore plus vaste et planétaire...
    Si tout le monde se laisse faire et obéit nous serons des esclaves dans peut de temps …

      •  

    [oui c’est de l’histoire « du temps long » comme disait Braudel, une tendance lourde au fascisme, née de la pensée du XIXème siècle, dont nous avons subi une première attaque dans les années 30 et 40, maintenant c’est la deuxième vague de fascisme.]
    Nous ne savons pas ce qui se passe exactement mais nous comprenons que il y a quelque chose qui tourne pas rond.
    Prenez le temps de réfléchir et surtout renseignez-vous sur ce qui sont les Corona virus et le Cohite 19.
    Le COVID-19 a muté donc ce n’est plus le code est 19

      •  

     

    Marie Hélène Abel 10 күн бұрын

    C'est honteux

      •  

     

    marc leben 10 күн бұрын

    Pour donner de la voix à la contestation, créer une dynamique et faire entendre les anti-confinement, tous les jours à 12h00 tous à klaxonner pendant 2 minutes pour dénoncer que « Le confinement constitue un remède pire que le mal pour la société française «
    Ensuite face à ce gouvernement de malfaiteurs, il faudra sans doute descendre dans la rue.

     

    Nicole Deloeil 10 күн бұрын +5

    Regarder ce qu'ils nous réservent sur RADIO QUEBEC

      •  

     

    thierry jean 11 күн бұрын

    Parola Bercoff Raoult nos héros, face à ce gouvernement tellement minable

      •  

    José BLANCHET

    José BLANCHET 11 күн бұрын

    parfum d'escroquerie !

    We are not livestock 11 күн бұрын

    N'est-ce pas un droit de l'Homme que de choisir entre les mains de qui il accepte de mettre sa santé ? J'ai le droit de choisir d'être soigné par un Raoult plutôt qu'une p%te de labo si je le veux et j'emmerde les labos.

    We are not livestock 11 күн бұрын

    C'est très simple. Si les gens sont massivement convaincus que l'hcq marché, le project de vaccin tombe à l'eau et le projet de gouvernement mondial avec lui.

      •  

     

    Annie Garnier 11 күн бұрын

    On est a poil devant le virus et ces pourris du gouvernement font la fine bouche ...et préfèrent nous confiner pour filer du fric a gilead en achetant un remdesivir dangereux et inefficace ... Écoeurant !! Soutien inconditionnel a Raoult et son institut....

      •  

     

    Régis GAYDAMOUR 11 күн бұрын +1

    Les fumiers ! Cette décision est une véritable saloperie qui vient se surajouter à la saloperie initiale d'interdiction de délivrance de l'Hclq en officine...
    En même temps, la même bande de fumiers promeut le Remdesivir, ce toxique ruineux !...

      •  

     

    René-Pierre Samary 11 күн бұрын

    On se dirige vers un scandale pire que celui du sang contaminé. Fabius, à l'époque, est passé entre les gouttes. Ses semblables, cette fois-ci, n'y échapperont pas, j'espère.

      •  

     

    jean MONARD 11 күн бұрын

    BUZYN et VERAN, 1 17 17 1 17 17 9 14 !

      •  

     

    Jeqn-Luc Bour 11 күн бұрын

    Ce gouvernement est complètement acheté par la constellation des sociétés mafieuses de Bigpharma, notamment GILEAD Sciences qui ne supporte pas qu'un vieux médoc qui coûte trois francs six sous l'empêche de vendre son "REMDESIVIR" qui n'a jamais prouvé quoi que ce soit contre cette maladie mais qui, en revanche, attaque les reins des patients......

      •  

     

    Dan West 11 күн бұрын

    En sommes les gens à la tête de ces institutions sont entrain de TUER des vieux et de jeunes avec l'aval des gouvernements je pense que ceci relève d'un GENOCIDE programmé qui devra mettre tous ces sales types devant des cours martiales..

      •  

     

    John Mahdi CONNOR 11 күн бұрын

    Ils veulent absolument supprimer la chloroquine car cette molécule va à l'encontre de leur futur plan de vaccination toxique et mondiale. Vous verrez, ils vous diront que l'on pourra tous retrouver notre liberté qu'à une condition : se faire vacciner.

Bravo à vous ! il faut continuer et amplifier surtout !

(et n'oubliez pas vos gilets jaunes et vos drapeaux rouges, c'est àla fois une lutte pour les valeurs de l'humanisme  et une lutte de classes, comme en 44)

En route pour le million de membres.

Bravo à vous ! il faut continuer et amplifier surtout ! - Florian Philippot est le seul politique français qui a le courage de rester debout.

NON aux nouveaux Goebbels ! - le fascisme est une tendance lourde de nos société depuis le milieu du XIXè siècle,ons'en apperçoit de plus en plus, dans les années 30 on en avait connu un accès,analysé par Bertolt Brecht, nous sommes maintenant confronté à une nouvelle mouture, qui risque d're PIRE, vu les progrès techniques, aussi comme Robert Desnos, il faut que chacun s'applique à rester "le dernier homme (comme Béranger dans "Rhinocéros" de Ionesco) il faut défendre la lumière et le feu, toujours,même quand ça devient dangereux,comme en 40, surtout quand ça devient dangereux.

regardez TOUS le film HOLD-UP ! (plateformes odysee.com kzclip.com libry.tv/$ et d'autres encore) et surtout téléchargez-le,mettez-le bien à l'abri chez vous, puis diffusez-le sur vos blogs, etc FFi faites pareil avec l'autre film encore plus effrayant "Manigance 19" qu'on peut voir, et télécharger, sur ces mêmemes plateformes, et même sur Youtube jusqu'à présent dépêchez-vous !)

13/11/2020

Mais il sera trop tard - alerte !

La « Double Ruine » et ses soubassements : la tactique de Macron pour détruire la France et asservir le peuple français

 

par Alexandre Gerbi.

Ce qui va être décrit ici est à la fois simple et monstrueux. Les faits sont tellement accablants qu’ils devraient suffire à provoquer, dans une République digne de ce nom, un électrochoc et un renversement. Encore cet article ne prétend-il pas épuiser la liste des scandales ni élucider tous les dessous de l’opération…...

Tandis que les contre-pouvoirs sont complices ou neutralisés, (oui, il ne reste que Florian Philippot et ses « Patriotes ») que les gros médias sont transformés en outils de propagande, le peuple manipulé est-il encore capable de réaction (ou bien est-il donc soumis passivement et volontairement au salut « heil Hitler » obligatoire pour tout bon citoyen responsable comme en 1933 ?) ? L’heure est bien trop grave pour se perdre en conjectures. Il s’agit simplement de mettre en évidence l’effroyable machination qui s’accomplit actuellement. De sorte que le jour du douloureux réveil, quand le Pays sera changé en champ de ruines, personne ne pourra dire à ses enfants et à ses petits-enfants qu’il ne savait pas.

Avertissement : En temps ordinaire, un article s’inscrit dans un débat d’idées au long cours. On argumente, on ergote, on a tout le temps. La situation actuelle est totalement différente. Nous sommes dans une course contre la montre. Chaque jour qui passe, multipliant les mensonges et les subterfuges, Macron pousse plus loin sa logique de destruction et de fascisation de la France. Sous prétexte de lutter contre un virus dont le taux de létalité plafonne de son aveu même à 0,6 %, les libertés publiques sont piétinées et l’économie essuie des coups d’une violence inouïe (et la psychologie des gens est fascisé, comme en 40). Il ne suffit donc pas d’écrire un article, de le discuter, ni même de le diffuser. Il faut, au plus vite, une prise de conscience collective. La politique macronienne, au mieux insensée et destructrice, au pire retorse et criminelle, doit être interrompue DE TOUTE URGENCE. Ses dégâts sont déjà immenses. A attendre encore, ils seront irréparables. Et le Pays pourrait ne jamais s’en relever. Français, réveillez-vous vite ! Car il sera bientôt trop tard.

I- Prélude  : l’érosion de l’hôpital public imposée par l’Union européenne et la BCE (les gopés)

Dès les années 1980, il apparut de moins en moins nécessaire d’opposer un séduisant contre-modèle à l’austère et déclinant collectivisme soviétique. Après la chute finale de l’URSS, en 1991, la vitrine sociale qu’était jusque-là l’Europe de l’Ouest devint complètement inutile. La social-démocratie qui, depuis 1945, redistribuait aux masses européennes une partie de la plus-value définie par Proudhon et Marx, recula au profit de la doctrine ultralibérale. Celle-ci ne tarda pas à se donner libre cours.

En France, la privatisation tous azimuts fut ainsi progressivement engagée par les gouvernements successifs, qu’ils se réclamassent du « gaullisme » ou du « socialisme ». Et la plus-value fut peu à peu, à nouveau, confisquée au profit des plus riches.

Au cours de la décennie 2000, les acquis sociaux furent à leur tour rognés. Rognés et non supprimés, car les résistances se révélèrent, sans surprise sur cette vieille terre de luttes et de révoltes qu’est la France, plus vigoureuses qu’ailleurs.

Le Système décida dont de contourner l’obstacle, en agissant subrepticement.

C’est dans ce contexte que l’hôpital public entra dans un lent déclin. Au fil des années, des dizaines de milliers de lits furent supprimés. Avec pour conséquence, à partir du milieu des années 2000, un engorgement récurrent des services hospitaliers. Notamment des services d’urgence et de réanimation, tout particulièrement en période de grippe ou de canicule.

En dépit des cris d’alarme lancés chaque année par les urgentistes et les personnels soignants, rien ne fut fait pour y remédier. Au contraire, à la fin des années 2010, Macron président, qui pendant sa campagne appelait à « penser Printemps », s’empressa d’imposer une « cure d’austérité » supplémentaire aux hôpitaux. Avec de nouvelles suppressions de lits et de personnels…

Ainsi l’engorgement des hôpitaux, devenu la norme depuis plus que quinze ans, s’amplifia encore davantage. Les soignants dénoncèrent la situation qui ne cessait de s’aggraver. Ils subirent alors le mépris macronien, mais aussi sa violence, comme de vulgaires Gilets Jaunes…

Engorger, confiner

Lorsqu’en 2020 survint le SARS-CoV-2, pour justifier le confinement général, le même Macron n’eut de cesse de présenter l’engorgement des hôpitaux comme une conséquence spécifique du nouveau virus. On mesure l’ampleur de l’imposture

Précision : On ne peut que constater que l’ultralibéral Macron tira et tire encore argument d’une situation provoquée par la logique ultralibérale de l’Union Européenne à laquelle obéirent ses prédécesseurs et qu’il a lui-même accentuée et aggravée.

Alors, machiavélisme ? Plan cyniquement prémédité ? Difficile de trancher la question. Ce qui est certain, c’est que depuis plus de six mois d’épidémie prétendument ravageuse de Covid-19, Macron n’a rien fait pour remédier au manque de lits, tout en continuant d’en tirer argument pour reconfiner.

Jouant de provocation, Macron a même osé se vanter, lors de son allocution du 28 octobre 2020, d’avoir créé au cours des six derniers mois environ 1000 lits. Ce qui revient à 10 lits en moyenne par département… quand c’est ce manque de lits qui, nous explique le même Macron, imposerait un confinement dévastateur pour l’économie, et dont le coût s’élève à plusieurs centaines de milliards d’euros !

A chacun d’apprécier cette curieuse léthargie du chantre de la « start-up nation ». Cette étrange impuissance de « Jupiter »…

II- Le premier étage de la trahison ou la fabrication de l’épidémie  : le scandale de l’Hydroxychloroquine/Remdésivir, entre corruption, crime de masse et machiavélisme

C’est avec en toile de fond la démolition du système hospitalier, et l’engorgement récurrent qui en résulte, que prend place le scandale de l’Hydroxychloroquine/Remdésivir.

Cause de vingt-cinq mille morts selon le Pr Christian Perronne, ce scandale pourrait bien se révéler une gigantesque et sordide affaire de corruption, doublée d’un calcul capitaliste criminel ayant consisté à provoquer une hécatombe pour assurer la conduite d’un plan plus vaste, lui-même criminel puisque relevant de la haute trahison. A savoir de la destruction du Pays par celui qui est censé, d’après la Constitution, en être le suprême protecteur : le président de la République, Emmanuel Macron.

Corruption et machination

En janvier 2020, le gouvernement français, par le truchement de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn - arrêté pris le 13 janvier 2020 ! - a interdit l’Hydroxychloroquine, jusqu’alors ….en vente libre ! Et massivement utilisé en préventif dans le monde entier depuis 70 ans. Motif invoqué : ce médicament serait dangereux.

Le Pr Didier Raoult, l’un des plus grands épidémiologistes du monde et directeur de l’IHU de Marseille, a dénoncé cette mesure et l’a estimée aberrante. Il argua que cette molécule est utilisée depuis plus d’un demi-siècle par des milliards de personnes à travers le monde, et que sa dangerosité, sans être nulle en cas de surdose (c’est le cas de la plupart des médicaments), cette dangerosité est extrêmement faible.

Depuis plusieurs mois, le Pr Didier Raoult conclut ses interventions sur l’interdiction de l’Hydroxychloroquine en disant qu’il « ne comprend pas » ce choix gouvernemental.

Le Pr Didier Raoult « ne comprend pas »… C’est là, de toute évidence, une formule. Une formule qu’il convient d’entendre comme la réserve prudente de celui qui, au contraire, a parfaitement compris les dessous, les tenants et aboutissants d’un scandale. Mais qui devant l’ampleur dudit scandale et, surtout, son extrême gravité, préfère feindre l’incompréhension. Afin de laisser à la justice le soin de faire son travail. Le Pr Didier Raoult est médecin, pas juge. A chacun son rôle.

Et son rôle, le Pr Didier Raoult l’a justement tenu, en livrant les éléments nécessaires à l’instruction d’un procès qui, s’il devait finalement se tenir et surtout aboutir (chose rare sous la Ve République lorsqu’il s’agit de personnages politiques de premier plan…), pourrait bien envoyer Emmanuel Macron et nombre de ses complices derrière les barreaux. Et pour longtemps.

Auditionné à l’Assemblée nationale le 24 juin 2020, le Pr Didier Raoult a expliqué sous serment que le laboratoire états-unien Gilead était essentiellement une coquille vide spécialisée dans l’« influence » des autorités politiques et médicales à travers le monde. Gilead peut ainsi vendre à prix d’or des médicaments à la fois inefficaces et même, éventuellement, dangereux.

Là encore, le Pr Didier Raoult a préféré user de litotes, sans prononcer le terrible mot de « corruption ».

On a appris depuis, le 8 octobre 2020, que 500 000 traitements de Remdésivir, commercialisé par Gilead sous le nom de Veklury, médicament inefficace contre le Covid-19, ont été achetés par la Commission européenne (coût : un milliard d’euros) pour… lutter contre le Covid-19 !

En France, ce vrai-faux médicament, bien qu’inefficace et de surcroît, semble-t-il, très dangereux pour la santé (il détruirait les reins), bénéficie d’une autorisation temporaire d’utilisation (ATU) délivrée par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM). Là encore, pour prétendument soigner des malades du coronavirus…

Le Pr Christian Perronne, l’un des plus grands infectiologues français, auteur d’un ouvrage retentissant [1], n’hésite pas, quant à lui, à employer le mot «  corruption  ». A l’appui de cette accusation extrêmement grave, le Pr Christian Perronne dénonce les innombrables conflits d’intérêt qui gangrènent, selon lui, le Comité scientifique qui conseille (ou sert d’alibi à) Macron et bénéficie de la protection de ce dernier, forcément en toute connaissance de cause (à moins de prendre Macron pour un complet imbécile, hypothèse étant évidemment invraisemblable). Ce même Conseil scientifique qui, avec le reste de l’appareil d’État, a tout mis en œuvre pour interdire l’Hydroxychloroquine, médicament entrant dans le protocole Raoult (Hydroxychloroquine+Azithromycine), un des seuls traitements efficaces connus contre le Covid-19.

Corruption tous azimuts… jusqu’au crime de masse ?

Entre les éléments fournis par le Pr Didier Raoult et les conclusions sans langue de bois du Pr Christian Perronne, se situent les interrogations de Maître Fabrice Di Vizio, avocat du Pr Didier Raoult dans la procédure engagée par ce dernier contre l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) et les réflexions « complotistes » et surtout profondes du Dr Louis Fouché. Sans vouloir parler à la place des juges qui auront à trancher cette ténébreuse affaire, il semble bien qu’à ce stade tout semble dessiner un scénario atroce qu’on pourrait résumer ainsi :

Gilead corrompt la classe politique française (et européenne) et les milieux médicaux proches du pouvoir élyséen. Ceux-ci, en échange de pots-de-vins, rendent au laboratoire états-uniens deux services complémentaires : d’une part, ils font interdire l’Hydroxychloroquine qui aurait non seulement concurrencé le Remdésivir, mais lui aurait aussi barré la route et cassé le marché, en tant que traitement à la fois efficace, sans réel danger et au coût dérisoire. Car contrairement au Remdésivir, médicament hors de prix (plus de 400 euros la dose), l’Hydroxychloroquine coûte seulement quelques euros ; et d’autre part, ils autorisent le même Remdésivir, tandis que l’Union Européenne, également stipendiée, en commande, on l’a dit, des centaines de milliers de doses pour un montant pharaonique. En vue d’en faire une distribution « gratuite » à travers l’Europe…

Au-delà des affaires de gros sous et des éventuels dessous de table, il résulte de cette opération que des milliers de patients qui en avaient un besoin vital ont été privés du protocole Raoult. Une interdiction qui a entraîné des milliers de morts : le Pr Christian Perronne, répétons-le, parle de quelque 25 000 décès qui auraient pu être évités, ou plutôt qui ont été provoqués par cette interdiction. Sans compter tous ceux que le Remdésivir a tués et tuera encore…

De l’utilité d’une hécatombe

Une hécatombe bien utile pour gonfler les chiffres de la mortalité, à l’heure où le gouvernement s’ingéniait à créditer, contre toute raison, la thèse d’un Covid-19 ravageur. Mais cette thèse mensongère permettait de terroriser les foules et surtout de les convaincre de l’opportunité du confinement général.

L’autre conséquence de l’interdiction du protocole Raoult, c’est qu’à défaut de traitement (on renvoyait les cas symptomatiques dans leurs foyers avec une ordonnance de Doliprane, les condamnant pour beaucoup à de graves complications puis, pour certains, à la mort…), les services de réanimation ont été submergés. Pendant le premier confinement, Jérôme Salomon, porte-parole du gouvernement, tous les soirs à 19h, en fit ses choux gras, en égrenant le nombre de morts…

Le Pr Didier Raoult a expliqué dès le début de l’épidémie que son protocole présentait son maximum d’efficacité en début d’infection. Si ce traitement avait été prescrit massivement au lieu d’être interdit, s’il avait été appliqué au lieu du Doliprane, il aurait permis d’éviter en grande partie l’engorgement des hôpitaux. Or on l’a vu, l’engorgement des hôpitaux est justement l’un des principaux arguments dont s’est servi Macron pour justifier le confinement général.

Aux dernières nouvelles, le Pr Didier Raoult ne parvient plus à se fournir en Hydroxychloroquine auprès de Sanofi, et risque donc très rapidement de ne plus pouvoir soigner les patients atteints du Covid-19 dans son IHU de Marseille. Alors même que, nous expliquent Macron et Véran avec des trémolos dans la voix, la deuxième vague de l’épidémie est en train de submerger la France…

Hydroxychloroquine et « Double Ruine »

En interdisant l’Hydroxychloroquine, seul traitement efficace contre le Covid-19, le gouvernement a entravé et entrave toujours la lutte contre l’épidémie. Le gouvernement a, de la sorte, favorisé l’engorgement des hôpitaux et provoqué une hécatombe. Cela lui a permis, en outre, de ménager les intérêts du laboratoire corrupteur Gilead.

Cela lui a permis, surtout, de justifier le désastreux confinement général. Nous en arrivons au second étage du scandale : la « Double Ruine ».

III. Le deuxième étage de la trahison ou l’apothéose du macronisme : du confinement général à la tactique de la « Double Ruine »

Une fois l’hôpital public suffisamment déplumé pour être exposé à l’engorgement lors de chaque crise sanitaire ; une fois assuré le développement de l’épidémie par l’interdiction de l’Hydroxychloroquine, molécule essentielle du principal traitement connu, le protocole Raoult ; une fois les populations terrorisées par le feu roulant des médias aux ordres rabâchant, jour après jour, les chiffres des décès sans jamais les mettre en perspective au mépris de la Charte des Journalistes ; une fois déployé le confinement général ainsi accepté par l’écrasante majorité des masses crédules et tétanisées ; une fois l’ensemble de ces éléments acquis et articulés, tout fut mis en œuvre par l’Etat macronien pour que la situation durât le plus longtemps possible.

Soulignons d’emblée ceci : cette stratégie, Macron la partage avec nombre de ses homologues internationaux, notamment européens. Il tombe sous le sens que Macron n’est pas, à travers le vaste monde, la seule marionnette des Ploutocrates. Ceux-ci tirent les ficelles de nombre de chefs de gouvernements. L’application de la tactique de la « Double Ruine », qu’on va montrer, se retrouve dans d’autres pays. De même, Big Pharma ne se borne pas à corrompre les seuls dirigeants français et autres sociétés savantes, comme l’a expliqué le Pr Christian Perronne, et comme l’a expliqué aussi le Pr Didier Raoult devant la commission parlementaire, pointant en particulier les menées du laboratoire états-unien Gilead déjà cité plus haut. Il faut bien avoir à l’esprit que nous sommes confrontés à un plan d’envergure déployé bien au-delà des frontières de la France.

La faible létalité du Covid-19 était connue dès mars 2020

Le confinement général était une mesure totalement inappropriée au regard des caractéristiques du coronavirus : létalité relativement faible oscillant, selon les études, de 0,1% à 0,6 % (chiffre tardivement reconnu par Macron lors de son entretien télévisé du 14 octobre 2020), et tuant essentiellement des personnes âgées, voire très âgées, déjà gravement affaiblies par d’autres pathologies, présentant par conséquent une espérance de vie très réduite, avec ou sans virus.

Qu’on ne s’y trompe pas : ces caractéristiques du Covid-19 n’ont pas été découvertes récemment. Elles étaient connues dès le mois de mars 2020, dès avant le déclenchement du confinement général.

C’est pour cette raison que nous avions à l’époque, avec d’autres, expliqué qu’un confinement ciblé des sujets à risque eût été la bonne réponse. Un confinement ciblé aurait permis, tout aussi bien que le confinement général, et quoi qu’en dise aujourd’hui Macron, de limiter les contaminations des personnes susceptibles de développer une forme grave de la maladie, et par conséquent d’éviter l’engorgement des hôpitaux, tout en limitant le nombre des victimes.

On sait que telle ne fut pas, contre toute raison, la solution retenue par le gouvernement. Lequel préféra présenter le virus, comme il le fait d’ailleurs toujours à l’heure actuelle [2], comme susceptible de frapper n’importe quelle classe d’âge.

Autant d’affirmations fallacieuses, qui permettent de justifier des décisions aberrantes aux conséquences catastrophiques.

Une fois de plus, il est loisible de s’interroger sur la vraie nature des options et, surtout, sur les véritables objectifs du gouvernement, et en particulier de ‘Emmanuel Macron…

La « Double Ruine » ou l’effet Larsen économico-financier

Nous en arrivons à la tactique de la « Double Ruine ». Même à ce stade du récit, cette tactique pourra impressionner par sa perversité.

Depuis plus de sept mois, le confinement général et ses à-côtés, tous justifiés par le Covid-19 et l’engorgement des hôpitaux, ravagent chaque jour davantage des pans entiers de l’économie. Mais le gouvernement a fait en sorte que les Français ne s’en aperçoivent pas. Ou le moins possible.

Macron a pris l’habitude, lors de ses allocutions, d’en appeler au « bon sens ». Alors qu’il n’a de cesse de plonger le Pays dans le plus total « non-sens ». De même, alors que Macron détruit méthodiquement l’économie à coups de confinement et de reconfinement, il prétend tout mettre en œuvre pour sauvegarder cette même économie. Le bourreau se déguise en sauveur. Le malfaisant se fait bienveillant. Le bon flic et le méchant flic cohabitent harmonieusement dans le corps présidentiel…

Le stade suprême du machiavélisme macronien

Ainsi, tandis que les décisions du gouvernement provoquent des faillites et des licenciements en cascade, le même gouvernement s’emploie à en atténuer les effets, par le déblocage de centaines de milliards d’euros, distribués sous forme d’indemnités chômage, de RSA ou d’aides diverses aux entreprises.

Tous les historiens le savent : c’est le plus souvent lorsque la misère devient palpable, lorsque les estomacs sont vides au point de faire mal au ventre, que le peuple se résout, vaille que vaille, a sortir les piques et les fourches pour aller chercher le tyran en son palais. A contrario, une gamelle bien remplie, fût-ce de pâtes à l’eau, calme bien des ardeurs révolutionnaires. Cela, Macron l’a parfaitement à l’esprit.

Si les effets du confinement dévastateur s’étaient rapidement fait sentir, le peuple serait probablement descendu dans la rue pour y mettre fin par la force. Très habilement, sous couvert de sauver l’économie, Macron s’est en réalité donné les moyens de neutraliser le peuple, précisément pour mieux détruire l’économie.

C’est le suprême machiavélisme de la « Double Ruine » orchestrée par Macron : les centaines de milliards empruntés à tout-va pour anesthésier le peuple entraînent, d’une part, la ruine l’Etat par l’explosion de la dette, et, d’autre part, ils assurent la poursuite du confinement, c’est-à-dire du processus de démolition de l’activité productive. Laquelle provoquera, dans un deuxième temps, par défaut de ressources… la faillite de l’État !

Le scénario est écrit d’avance

Lorsque l’économie sera dévastée, les recettes fiscales et les taxes réduiront comme peau de Chagrin. L’Etat verra ses ressources drastiquement réduites au moment même où ses besoins auront vertigineusement augmenté : millions de chômeurs supplémentaires à indemniser, intérêts de la dette (déjà colossaux avant le confinement) accrus et atteignant des niveaux stratosphériques, trou abyssal de la Sécu, innombrables commerçants en faillite à cause du confinement qu’il faudra probablement indemniser au moins partiellement, nécessité de renflouer Air France, la SNCF, etc.

Incapable de faire face à ces charges supplémentaires, le gouvernement ne pourra pas davantage assurer la redistribution traditionnelle de l’impôt. Sur fond de paupérisation galopante, la consommation accentuera sa baisse, amplifiant encore davantage la chute de l’économie, et réduisant encore un peu plus les ressources du gouvernement. Celui-ci sera contraint de rogner encore davantage les aides diverses, provoquant un dévissage supplémentaire de la consommation et de l’activité. Ainsi, tandis que nos principaux partenaires commerciaux connaîtront eux aussi des heures cruelles, l’économie française et les finances de l’Etat descendront ensemble aux enfers, chaque ruine s’aggravant l’une l’autre, de mois en mois, de semaine en semaine. Une sorte d’effet Larsen économico-financier. Jusqu’à la catastrophe finale.

Dans un délai d’une année environ (peut-être un peu plus, peut-être un peu moins), on assistera à l’effondrement de l’économie, à la faillite de l’État et au basculement de millions de Français dans le dénuement le plus absolu.

«  Comment avons-nous pu être si sots ?  »

Macron prendra alors la parole à 20 heures. Il constatera l’ampleur du naufrage et accusera une fois de plus ce Covid-19 qui nous a fait tant de mal. Il se décernera à lui-même un énième brevet d’excellence et de clairvoyance dans l’épreuve. Enfin, il invoquera le principe de réalité. Au programme : la fin du modèle social français et les privatisations tous azimuts. Bref un coup d’État à la Pinochet ! Pour sauver ce qui peut encore l’être. Mais au-delà de cette énième antiphrase, sonnera l’heure du triomphe de l’ultralibéralisme dont Macron est depuis l’origine la marionnette. Et la liquidation d’une certaine idée de la France. Peut-être même de la France tout court.

Fidèle à son esprit de responsabilité, le gouvernement renforcera le déploiement de la police, de la gendarmerie et de l’armée à travers tout le Pays, au nom de la défense et de la préservation de l’ordre républicain. Pour faire face au Covid toujours circulant, le confinement sera prolongé sine die. Un couvre-feu rigoureux, de 19h à 6h, sera imposé jusqu’à nouvel ordre pour encadrer les Gaulois réfractaires et autres Gilets Jaunes.

Il sera bien temps de se réveiller au beau milieu d’une réalité cauchemardesque et de dire :

« Comment avons-nous été si sots ? Comment avons-nous pu accepter de laisser broyer nos libertés et détruire l’économie, sous prétexte de lutter contre un virus dont la létalité, car nous avions tous fini par le savoir, n’excédait pas 0,6 % ? Par quel mystère sommes-nous restés jusqu’au bout aveugles au jeu pourtant grossier, au machiavélisme destructeur de Macron ? Pourquoi n’avons-nous pas, tous ensemble, investi les rues contre ce gouvernement cynique et retors, qui accumulait les mensonges et, c’était cousu de fil blanc, ne voulait que notre perte ? Pourquoi n’avons-nous jamais songé à la révolte ? Pourquoi sommes-nous restés immobiles ?  »

Mais il sera trop tard.

_______________________________________________________________

[1] Y a-t-il une erreur qu’ILS n’ont pas commise ?, Albin Michel, 2020.

[2] Par la voix de Emmanuel Macron, bien sûr, mais aussi par celles du Premier ministre, Jean Castex, et du ministre de la Santé, Olivier Véran.

Pour faire suite à notre précédent mail au sujet du film documentaire "hold-up",

 

 

Vive Sophie Marceau vedette courageuse, ce qui est rare ! (à part Brigitte Bardot en 1962) https://www.breakingnews.fr/sophie-marceau-sa-prise-de-po...

 

https://cdn.lbryplayer.xyz/api/v3/streams/free/Manigance-19/750a81f968aa934abd2c01e72c82e193ce4cf779/514288

 

et puis enregistrez,imprimez, surveillez,protégez le   site : http://initiativecitoyenne.be/

et TOUS  LES SITES semblables,  en particlier ceux qui sont anglophones :

car :La « cyberguerre » récemment annoncée par le GCHQ ne se contentera pas de faire disparaître la « propagande anti-vaccins », mais cherchera également à « mettre fin aux opérations des cyberacteurs qui en sont responsables, notamment en cryptant leurs données pour qu’ils ne puissent pas y accéder et en bloquant les communications entre eux ».

 

12/11/2020

il n'y a rien de tel que les FAITS et que les CHIFFRES !

L'épidémie  a-t-elle frappé   plus  fort    là   où   il   y   a   la 5G ?    VRAI

regardez ces cartes et ces chiffres, ils mettent en relation la présence (plus ou moins intense, voir le cas de San-Marin est le plus équipé en 5G, un pays pionnier en la matière ....) de la 5G et le nombre de cas de Covid19 par millier d'ha. C'est patent !!!! pas besoin de commentaires ! (si ce n'est que la légende de la carte étant en anglais, le point équivaut à une virgule, entre la partie entière et la partie décimale des chiffres)

5G compar. Italie San-Marin (plein de 5G) Croatie pas.png

 

maintenant l'Espagne, on compare les diverses provinces, certaines ont une forte présence de 5G d'autres pas, que constate-t-on ?....
(NB, au Portugal pas de 5G et un taux d'infection très bas)

*

5G comparatif de diverses provinces avec un sans 5G.png

une petite remarque : si vous cherche sur internet par google, Google ne vous mondtre QUE, EXCLUSIVEMENT, des articles disant que ces rapprochement, documentés ici de manière simple et patente, ne sont que des "théories du complot" (par exemple la théorie de la police de Chicago selon laquelle Al Capone était à la tête d'un vaste réseau mafieux .... ou celle selon laquelle l'attaque des la station radio de Gleiwitz ne fut pas le fait de soldats polonais, mais de soldats allemands à qui Hitler avait fait revêtire  des uniformes polonais ! Ou encore la Conspiration de gala qui visait à détrôner Néron). Visiblement il y a des intérêts puissants qui "ont l'oreille" de google, et qui tiennent beaucoup à ce que le public ne perde pas confiance dans une technologie qui représente un marché juteux !.....

Bref c'est comme pour la chloroquine ! un enfant comprendrait ! pas besoin d'avoir lu Karl Marx (quoi que ça aide !)

Pourtant la neutralité du Net voudrait que toutes les diverses opinions sur le sujet soient répertoriées, calmement et avec impartialité ! tien tiens ? qui a TELLEMENT intérêt à ce que certaines opinions ne soient même pas exprimées, enfin, opinions, il suffit d'exposer des FAITS, des CONSTATATIONS, des CHIFRES, sans opinions, ça donne déjà à réfléchir non ??

*

 

 

 

 

 

 

 

 

*

très bon résumé de la situation

 Comme          je         l'avais dit   dans  de   précédents   billets, ce qui se passe     actuellement      ressort    , bien   entendu !     de   cette   bonne   vieille   lutte   des   classes,     -    c'est   un fait constant, rappelons-le !    -  ici un             chroniqueur canadien    le rappelle  et met l'accent sur la guerre  intellectuelle, et d'analyse des faits, que le grand capital mène contre la pensée libre de la bourgeoisie  scientifique et intellectuelle, qui, bien entendu, c'est son boulot, risque d'analyser et de révéler les ressorts de ce qui se passe, en inventant un concept terrorisant, mais absurde et sans fondement, et directement contraire          à l'esprit scientifique, à savoir le "complotisme" !

lisons :

 

"Il faut se réjouir que la petite bourgeoisie intellectuelle se lève pour défendre son droit de parole - d'opinion et d'expression dont elle est si fière (HOLD UP:  https://les7duquebec.net/archives/259667) Elle a compris cette petite bourgeoisie de la pensée, des médias, de la recherche, de la science, de la santé qu'elle sera la prochaine victime de cette répression au «complotisme» patentée - de cette oppression au «conspirationnisme» alambiquée - de cette aliénation de classe comme la petite bourgeoisie des affaires et des services qui ploie déjà sous le poids de la crise économique systémique. 

Faire taire les soi-disant "complotistes" est devenu un impératif pour les États totalitaires qui n'ont d'autres choix que d'ordonner la paupérisation et la prolétarisation de cette couche sociale pléthorique dont le système mondialisé n'a plus besoin:   https://les7duquebec.net/archives/259989 

"Nous saluons le courage de ceux et celles qui mettent leur carrière en péril pour faire barrage à la vague de répression totalitaire orchestrée par les larbins politiciens aux ordres du grand capital mondialiste terroriste et véritable comploteur:    https://les7duquebec.net/archives/259709 

N'oublions pas cependant que pendant que "l'intelligentsia" petit bourgeois se débat la plume (le clavier - la caméra - le micro) à la main, le prolétariat internationaliste résiste le pavé à la main pour défendre ses conditions de travail, ses moyens d'existence et ses besoins humains fondamentaux, attaqués par le Capital surarmé et tenté par le totalitarisme sanitaire avant la guerre:  https://les7duquebec.net/archives/259748. 

PROLÉTAIRES DU MONDE ENTIER UNISSEZ-VOUS CONTRE LE CAPITAL MONDIAL!  

Robert Bibeau https://les7duquebec.net 

11/11/2020

4 oeuvres littéraires qui se sont révélées prophétiques

On a commencé à s'apercevoir que Orwell s'était montré en écrivant  "1984" un "prophète", décrivant non pas le présent de l'URSS mais le futur de l'Occident ! (Occident qui est d'ores et déjà PIRE que le monde d'Orwell, car dans "1984" il n'était pas interdit de fumer !)

Puis on s'est aperçu que Aldous Huxley lui aussi s'était montré prophétique en écrivant "Le Meilleur des Mondes". (et pas seulement dans le transhumanisme et le racisme social, et le titytainment, et la transformation de l'amour d'un sentiment profond en une gymnastique récréative, mais dans la promotion de l'absence de chagrin et de la mort)

Puis plus récemment (surtout depuis que John Le Carré a écrit " La constance du Jardinier", mais encore plus maintenant !) on s'est aperçu que Jules Romains, qui croyait sans doute n'écrire qu'une pochade comique en écrivant "Knock" s'était montré un prophète historique, est un complément à l'analyse marxiste !

Et voilà, maintenant qu'on découvre que "Rhinocéros" de Ionesco était la préfiguration de ce qui nous arrive en ce moment !

En 2022 je voterais pourPhilippot si élections il y a ........ mais c'est maintenant qu'il faut se réveiller!! L'armée britannique a été envoyé à Manchester et Liverpool pour tester la population de force,des personnes âgées et des femmes ont été molestées/testées de force et des émeutes ont éclaté...
Ils ont voulu faire faire la même chose à la police en Espagne mais la guardia civil.a refusé,la plupart des policiers espagnols refusent de contrôler les masques et les gens refusant le confinement,sauf regroupements massifs et troubles à l'ordre public:ils disent qu'ils n'ont pas signé pour emmerder les citoyens lambdas ni servir de police politique au gouvernement.
En France nos dirigeants complétement inféodés à Big Pharma refusent l'utilisation de la chloroquine,qui a pourtant fait ses preuves à Marseille et dans 80 pays et de faire de la pub à de nouvelles synergies de médicaments prometteurs et à prix modique mais nous imposent le remvésidir de Gilead qui ne soigne rien en plus d'être un poison violent, mais quirapporte pleinde fric au grand capital !
Car ils ont depuis longtemps fait le choix politique de la vaccination transgénique de masse modifiant notre ADN pour trucider ou rendre malades chroniques (et dépendants à vie de Big Pharma) les classes moyennes et populaires de ce pays et pucer via les nanoparticules RFID 99% des gens afin de pouvoir nous régir via la 5G 24h/24. l
Les très riches, la classe politico-médiatique,la flicaille et les journaputes de haut vol échapperont aux saloperies transgéniques faisant dégénérer notre ADN pour nous rendre malades chroniques, débiles et stériles sans parler de l'autisme et des cancers mais pas au pucage comme 99,9% de la population c'est à dire tout ce qui ne fait pas partie de l'oligarchie et ses plus fidèles serviteurs...
Il va falloir que les veaux se réveillent et très vite,il en va de leur vies et de celles de leurs familles...

 

https://cdn.lbryplayer.xyz/api/v3/streams/free/Manigance-...

ceci est une vidéo cliquez sur    le  lien ci-dessus pour y acccéder