Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2020

B.A. ba de l'épistémologie

 
"J'aime les théories conspirationnistes ; elles visent à injecter du sens dans des ensembles de faits disparates qui, autrement, n'en auraient aucun."
(Israel Adam Shamir)
 
 
Un ennemi des théories du complot écrirait dans le New York Times pour dénoncer Sir Isaac Newton comme un adepte de théories notoirement conspirationnistes: "à partir de faits totalement déconnectés (chute de pommes, pompage d'eau, bombardement d'artillerie), il avait concocté une théorie du complot gravitationnel, et il prétendait que les corps sont mutuellement attirés proportionnellement à leur masse. C'est évidemment faux, dirait-il, comme on peut l'observer sur n'importe quelle plage ; s'il doit y avoir une formule, c'est celle de la proportionnalité inverse. Les filles et les garçons minces attirent beaucoup plus que les corps positivement obèses, et la mutualité n'entre pas dans cette équation". Mais le "canular" de Newton sur la gravitation est toujours enseigné dans les écoles. Selon la logique du NYTimes, cela relèverait simplement de "la propagation de mensonges sans fondement et d'absurdités, sur la base de rumeurs désormais démystifiées".
1-abattoir-1.jpg

02/09/2020

Sara Cunial - suite

https://www.oltre.tv/sara-cunial-sui-minori-accuse-gravis...

(Oltre.tv è un sito indipendente e apartitico che riunisce tanti autori con passioni diverse ma legati da un interesse comune: l’amore per la corretta informazione. Dalla politica alla cronaca, dall’estero all’economia, dal gossip allo sport, dalle ricette alle curiosità: ci piace trattare gli argomenti più disparati puntando sempre sulla qualità dei contenuti. Amiamo scrivere e, attraverso la nostra passione, desideriamo raccontare tutte le sfumature della magnifica realtà che ci circonda.)

23 juillet de l’année deux mille vingt : Hier, Sara Cunial s'est adressée à la Chambre des députés sur la création d'une commission d'enquête sur les foyers familiaux accueillant des mineurs :


DROIT CUNIAL - MINEURS, DÉCLARATION DE VOTE

Voici ma déclaration de vote aujourd'hui à la Chambre des députés sur la création d'une commission d'enquête parlementaire sur les activités liées aux communautés de type familial qui accueillent des mineurs. - «Des milliers d'enfants sont kidnappés, maltraités, tués et sacrifiés au diable pour des raisons de pouvoir. Les victimes le disent, les preuves, les témoignages qui parlent du lien entre pédophilie et satanisme ". (...) "Le phénomène échappe au contrôle de la police". "La guerre entre le bien et le mal se joue aux innocents". Ces mots sont de Robert David Steele, conseiller en chef de la Commission judiciaire d'enquête sur la traite des êtres humains et les abus sexuels sur les enfants, un ancien officier des Marines et un ancien membre de la CIA et candidat au prix Nobel de la paix 2017. a été rapporté sur le site Web de Radio Maria le 10 juillet La maltraitance des enfants est la manière dont l'État profond attire des personnages clés et maintient le pouvoir. Des informations en provenance d'Allemagne, de France et de Grande-Bretagne ont révélé que souvent la police mais aussi les services sociaux sont de connivence avec les pédophiles, tout comme les organisations qui s'occupent des enfants - de l'Unicef ​​à Oxfam en passant par Boy Scouts (tous impliqués dans des scandales connus) - jusqu'aux services de protection de l'enfance. La pédophilie échappe au contrôle de la police car c'est un privilège des nobles, des partis au pouvoir, des milliardaires et des célébrités. C'est une véritable forme de dépendance. Ces jours-ci, c'est l'arrestation de Maxwell, le partenaire d'Epstein, accusé de pédophilie et de trafic de mineurs, l'un des habitués de Bill Gates à la tête de la parentalité planifiée, entre les financiers d'Obama et Clinton, spécialisés dans la vente de parts de Corps humain. Des enfants volés à l'amour de leur famille, comme cela se produit dans notre système d'accueil corrompu, d'être élevés par le système avec le rêve peut-être un jour d'occuper des postes importants dans un gouvernement du monde. Pourquoi ce monde et cette puissance font-ils la guerre aux enfants et à leur innocence? Les enfants sont l'avenir de l'humanité. Aujourd'hui, 1% d'entre eux pense que 90% de tous les êtres humains doivent être élim  inés pour que la planète soit stable. La terre est au milieu de toi »

"fou" ? "imaginations" ? alors relisez ce que Kissinger, excusez du peu, a déclaré en 2009 devant l'OMS (justement ! ....) :

Henry Kissinger dans une conférence sur l’eugénisme à l’OMS, le 25 février 2009 disait : « Une fois que le troupeau a accepté la vaccination obligatoire, la partie est gagnée ! Ils vont alors accepter n’importe quoi, ‘pour le plus grand bien’. On pourra modifier génétiquement les enfants ou les stériliser – ‘pour le plus grand bien’. Contrôler le mental du mouton et vous contrôlez le troupeau. Les fabricants de vaccins peuvent s’attendre à faire des milliards, et plusieurs d’entre vous, êtes dans cette salle des inventeurs. C’est un énorme jeu gagnant-gagnant ! On diminue le troupeau et le troupeau nous paie pour leur fournir des services d’extermination. » 

 

AU PARLEMENT FRANCAIS PAR CONTRE IL N'EXISTE PLUS D'OPPOSITION, il N'EXISTE QUE DES COMPLICES !! https://reseauinternational.net/lurgence-de-lopposition-p...

Il n'y a actuellement que Florian Philippot qui fasse des mesures gouvernementales une analyse de gauche (c'est à dire pro-peuple, du point de vue des travailleurs, et non de la bourgeoisie, ni du patronat ! ), écoutez comment il démonte le "plan de relance" du Régime :

nous avons un virus qui est si intelligent qu'il n'infecte que les gens qui participent à des manifestations que le gouvernement veut stopper !
Les anglais ont su le faire, les allemands ont su le faire, alors les français qu'attendez-vous pour prendre la bastille du délire rhinocérique et du fascisme ? de la maximisation capitaliste du profit de Big Pharma ?

 

les merdias et le gouvernement n'arrêtent pas de nous faire peur (comme le docteur Knock ! relisez la pièce !) avec les chiffres obtenus par une multipliation exponentielle des testes pCr, or .....

Tous les chiffres sur les morts « par coronavirus » sont faux, partout dans le monde. Une falsification volontaire est réalisée partout dans le monde : un médecin généraliste de Lille, en France, Bruno Vermesse, écrivait au ministère de la santé et au responsable de la santé en demandant l’autorisation de faire les contrôles qui s’imposaient pour en avoir le cœur net sur le soi-disant virus mortel. On lui répondait que les procédures auxquelles il voulait avoir accès étaient interdites ! Pourquoi étaient-elles interdites ? Pas d’explication du ministère de la santé…

« Je demandais de pouvoir faire une sérologie chez tous patients avec PCR positif pour détecter les faux positifs… Pas le droit !!! En clair… les PCR positifs ne sont jamais symptomatiques et les symptomatiques n’ont jamais de PCR positif… Si on teste massivement, évidemment qu’on va trouver des PCR positifs chez les gens guéris…

Rappelons que, en revanche, avec tout cela ce sont des avalanches de dépressions, des suicides en masse et des prises en charge catastrophiquement retardées pour des maladies graves…

 

« PUISQU’ON NOUS PREND POUR DES TROUS DU CUL, AUTANT SE MASQUER D’UNE PETITE CULOTTE, D’AUTANT PLUS QUE SE SOUMETTRE A PORTER UN MASQUE LORSQUE LA PANDEMIE EST FINIE, C’EST BAISSER SON FROC DEVANT LES MANIPULATIONS DE L’AUTORITE. »

01/09/2020

le programme de noslibertés.org

• La Liberté de manger et de cultiver :
- Suppression du Comité technique permanent de la sélection et du catalogue des plantes.
- Autorisation de faire pousser toutes les plantes existantes sur la surface de la Terre.
- Passage des terres bio cultivées à 50 % du territoire national, au lieu des 3 % actuels.
- Taxation des produits alimentaires contenant de la chimie ou des pesticides.
- Interdiction complète des OGM, en dehors des laboratoires.
- Nationalisation de tous les systèmes de gestion d'eau. (c'est dans le programme de François Asselineau ça)
- Toute nouvelle substance chimique à introduire sur le marché devra être soumise à des tests réalisés par des laboratoires indépendants et par un vote au parlement.
- Interdiction de la nourriture irradiée (Mc Donald).

• La Liberté de se soigner :
- Suppression de l'obligation vaccinale, seul le patient a le droit de choisir s'il souhaite être vacciné ou non.
- Sortie de la France de l'OMS, afin d'avoir une politique souveraine en matière de tabac, d'alcool, de conduite automobile, de cannabis, de cancer, de médicaments et de vaccination.
- Suppression de l'Ordre des Médecins, afin de redonner aux médecins leur liberté pour soigner au mieux leurs patients.
- Remboursement des consultations en diététique, homéopathie, acupuncture, ostéopathie.
- Taxation des médicaments chimiques, remboursés par la sécurité sociale, à hauteur de 10 %.
- Versement par l'État des sommes qu'il ne verse pas à la Sécurité Sociale, soit plus de 50 milliards d'euros.
- Utilisation du crédit généré par la Sécurité Sociale pour rembourser à hauteur de 100 euros les lunettes et à hauteur de 500 euros les prothèses dentaires.
- Sortie du Codex Alimentarius.
- Recréation du diplôme d'herboriste.
- Suppression de l'Ordre des Pharmaciens.
- Refonte des études de médecine afin de donner une approche globale de la santé aux futurs médecins, notamment via la présence dans les programmes de l'acupuncture, l'ostéopathie, la diététique, l'homéopathie, la médecine par les plantes, etc.
- Mise en place de thérapie pour soigner les cancers, notamment, avec l'huile de cannabis, la vitamine B17, la vitamine C, etc.
- Passage du seuil de pollution électromagnétique autorisée à 0,6 V/m, comme le Liechtenstein, au lieu des 41 V/m (normes de l'OMS).
- Arrêt progressif du nucléaire, l'un des principaux facteurs de l'explosion des cancers en occident.

• La Liberté d'apprendre :
- Suppression du financement par les entreprises des écoles et des universités.
- Refonte des programmes pour que l'élève soit un être autonome et libre penseur et non un esclave docile.
- Suppression du fichier base élèves.

• La Liberté de fumer du tabac :
- Autorisation de fumer dans les CHR et les entreprises privées et publics qui le souhaitent.

• La Liberté de se « droguer » en dehors des pharmacies :
- Dépénalisation du cannabis et autorisation de vente dans les débits de tabac.
- Dépénalisation de toutes les soi-disant « drogues ».

• La Liberté de marcher :
- Suppression des caméras de vidéo-surveillance. (c'est dans le programme de François Asselineau)
- Suppression de 90 % des affiches publicitaires.
- Multiplication par quatre des bancs publics dans les villes.
- Suppression de 80 % des bites en métal sur les trottoirs.
- Interdiction de construire des immeubles de plus de six étages.

• La Liberté sexuelle :
- Réouverture des maisons closes.

• La Liberté de se cultiver :
- Suppression de la publicité sur toutes les chaînes de Radio France et de France Télévision.
- Suppression de la redevance et intégration de son budget dans les impôts.
- Obligation aux diffuseurs privés et publics de passer 50 % de programmes français et 30 % de programmes Europe-Afrique-Asie. (c'est dans le programme de François Asselineau)
- Division par deux des recettes publicitaires des chaînes de télévision privées.
- Suppression de la loi Hadopi.
- Interdiction de diffusion de programmes télévisés un jour par semaine.

• La Liberté de se déplacer :
- Suppression de l'obligation de porter un casque en deux roues pour les majeurs de plus de 21 ans. Le majeur décide de son choix.
- Suppression du permis de conduire à point pour les majeurs de plus de 21 ans.
- Suppression des radars automatiques.
- Suppression du gilet jaune et du triangle.
- Passage du taux d'alcoolémie autorisé de 0,5 g à 1,20 g.

• La Liberté de prendre des décisions politiques :
- Sortie de la France de l'Union Européenne. (c'est dans le programme de François Asselineau)
- Suppression du cumul des mandats.
- Vote de toutes les lois par référendum.
- Encadrement du nombre de lois autorisées par an, une par mois au maximum.
- Proposition de lois par les députés (50 %) et les citoyens (50 %).

                                              (NB : le RIC est demandé par les gilets jaunes et par Etienne Chouard, et est dans le programme d'Asselineau et dans celui de Florian Philippot)
- Nomination des députés par tirage au sort. (ça peut sembler saugrenu, mais Chouard a de forts argument là-dessus, qu'il vaut la peine d'écouter)
- Réécriture de la constitution.
- Obligation de transparence sur l'appartenance des citoyens à la secte des francs-maçons.

• La Liberté économique :
- Sortie de la France de l'euro. (c'est dans le programme de François Asselineau)
- Sortie de la France de l'OMC.
- Nationalisation des banques.
- Suppression de l'endettement de l'État auprès des banques privées.
- Restauration des barrières douanières.
- Favorisation des artisans, indépendants, PME par la progressivité de l'impôt sur les sociétés en fonction de la taille.

 

ils devraient créer un parti politique sur ces bases !

31/08/2020

étudier par correspondance - d'autant plus important face à infâme épidémie de Rhinocérite qui s'abat sur la france

Le Contexte actuel, hygiénique et surtout politique et fasciste, va faire que PLEIN de parents qui étaient encore hésitants, vont se tourner de plus en plus vers l'école à la maison et l'enseignement par correspondance (qui je le rappelle est gratuit, c'est l'école PUBLIQUE et c'est Républicain, comme il l'était par le CNTE, aujourd'hui appelé CNED). Donc voici une vidéo explicative sur le comment faire :

https://ru-clip.net/video/xjMhK9Neiwo/lettre-motiv%C3%A9e...

(lien LIBRE qui vous permettra de lire les commentaires et de télécharger la vidéo.

je rappelle que :

Etudier par correspondance, à la maison plutôt que collectivement à l’école présente plein d’avantages, individuellement, et pour la société !

- On travaille à son rythme, à son heure, avec une certaine liberté, et non forcé y compris les jours où on n’est bon à rien et qu’on perd ses journées de classe et les sujets enseignés.

- Dialogue "à tête reposé" avec les textes de ses profs, avec son correcteur. 

- Le prof et les correcteurs peuvent entretenir un suivi plus soigneux, plus réfléchi, de leurs élèves.

- Et à notre époque où on parle tant de violence scolaire : plus de violence !
le prof ne risque plus de se faire insulter , ou recevoir des boules puantes (ou des couteaux !); par écrit, même les énervements deviennent plus réfléchis et plus calmes !

Comment peut-on dire qu’un enfant non scolarisé ne développe pas sa sociabilité? Celle pratiquée à l’école, comme celle de la prison, favorise des comportements malsains ou pathologiques

- Egalement plus de bandes, d’effet de foule, de racket ; plus de conformisme étouffant parmi les élèves, plus de pression psychologique poussant au port de signes commerciaux ostentatoires !!.

- sans compter que, comme dit une commentatrice sur Altermonde-sans-frontières:
"Entre le dépistage du délinquant en maternelle et le flicage biométrique des ados au collège, l’école va devenir un lieu dangereux pour les gamins... "

- Diversité, enseignement plus facilement adapté à chaque situation, à chaque personnalité (surtout qu’il n’est pas question de l’imposer comme modèle obligatoire terrorisant au contraire de l’autre ! donc ceux qui aprennent mieux en groupe assis 6 h par jour sans bouger devant un prof n’ont qu’à continuer comme ça.)

- Quand on pense à tous ceux qui "échouent", mal notés, mal-jugés, "paresseux" ejectés ou orientés vers des dépottoirs scolaires, ceux qui sont devenus des révoltés, ou dont la personnalité a été perturbée ou étouffée par la "caserne" scolaire, et dont le cursus aura été un gâchis, une épreuve, d'où souvent ils n'auront sortis que la vie brisée, et qui n'auraient pas tournés comme ça si ils avaient pu étudier à la maison, librement par correspondance.

- Economie de frais de transports, de frais cantine, et surtout de l’immense gâchis  de temps perdu à tout ça, et à attendre, et à devenir passif (ou au contraire révolté...)  et « abrutis ». Ca fait plus que compenser les frais postaux.

(+ école à la maison)



Et si vous voulez savoir la valeur que peuvent avoir les jugements (pour ne pas dire les diktats) des structures scolaires et de leurs éducateurs "scientifiques" (comme le socialisme du même nom ! ...) et professionnels de caserne, demandons-nous un peu ce qu'il est advenu de cet élève : http://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_Lenglet

cet élève que les enseignants considèrent comme “gentil mais psychiquement absent” et qqui a été orienté vers une classe pour handicapés mentaux ...

 

"A los siete años tuve que interrumpir mi educación para ir a la escuela" (George Bernard Shaw) (ici il faudrait des émoticones rigolards ! hautetfort site de merde ! )

 

y'en a marre que l'administration se conduise comme si elle était propriétaire des français et de leurs enfants !

 

Et maintenant une liste de liens d’associations :

https://uneautreecolepourmesenfants.wordpress.com/ecole-a...

http://laia.asso.free.fr/

http://l-ecole-a-la-maison.com/

http://www.potati.com/fr/blog/top-sites-pour-parents/989-...

http://www.lesenfantsdabord.org/

* encore une (et ils offrent tout un programme d'aide à ceux qui s'inscrivent sur leur site) :

http://l-ecole-a-la-maison.com/

* le livre de Catherine Baker :

http://ecolesdifferentes.free.fr/BAK.pdf

 

    • Contrairement aux préjugés que nourrissent de nombreux "pontes" de l'Institution, de nombreuses études sur les enfants instruits à domicile ont été réalisées aux Etats-Unis, Canada, Royaume-Uni, Australie et Nouvelle Zélande. Voici un résumé de quelques unes concernant le développement social des enfants instruits à domicile  :
      - Larry Shyers, Thomas Smedley, Home School Researcher (Volume 8, n° 3) : Les études de plusieurs universitaires ont conclu que les enfants non scolarisés ont une meilleure image d'eux-mêmes que les groupes d'enfants scolarisés étudiés, qu'ils participent à autant d'activités "extrascolaires" et qu'ils ont moins de problèmes de comportement en groupe que les enfants scolarisés étudiés.
      - Home-Education : Rationales, Practices and Outcomes, Paula Rothermel (University of Durham, 2002) : Les résultats montrent que les scores des enfants instruits à la maison sont très élevés dans l'ensemble par rapport à ceux des enfants scolarisés et que les compétences sociales des enfants non scolarisés sont bonnes. Il est également observé que l'excellence des résultats scolaires ne dépend ni du niveau d'instruction des parents ni de leur catégorie socioéconomique.
http://www.monde-solidaire.org/spip/spip.php?article5803
http://www.tribunedelyon.fr/?actualite/societe/40570-excl...
http://famillemartin.tumblr.com/communique-de-presse
En France le nombres d'enfants suivant l'école à la maison a doublé en 7 ans !
dernière nouvelle : avec le loi scélérate que Buzyn va faire voter par son sénat napoléonien (façon dont les historiens appellent un parlement godillot) les enfants non injectés par 11 soupes dangereuses pleines d'aluminium, mercure, et Dieu sait quoi encore n'auront plus le droit d'aller à l'école. Je sens que le nombre de parents qui vont inscrire leurs enfants à des cours par correspondance, ou carrément faire l'Ecole  la Maison, va monter en flèche ! on parie ?
un site : https://l-ecole-a-la-maison.com/
rhino parmi les.jpg

30/08/2020

l'histoire l'a bien montré : les régimes qui censurent, qui ferment les sites internet, et les chaînes youtube, etc, sont des régimes qui ont quelque chose à cacher ..... vous n'avez pas pensé à ça ?

Peut être que le côté positif de cette censure, c'est que quand on sera totalement bâillonnés sur les réseaux, il ne nous restera plus qu'à sortir tous dans la rue

Je rêve qu'on soit alors des milliers, des millions, à s'asseoir tous par terre, un beau matin fatigués, en disant juste : "Stop ! comme Albert Camus dans "l'homme révolté" On ne joue plus, on ne bosse plus, on ne consomme plus, que les supermarchés crèvent la gueule ouverte ! - tant qu'on ne reprend pas le pouvoir sur ce monde. Frexit ! RIC ! tirage au sort ! Grève générale illimitée, avec occupation d'usine !"

(abonnez-vous à la chaine censurée de Giuseppe Terenzio ! et pour alterinfo.net qu'est-ce qu'on fait ????? la passivité des gens devant les nouveaux goebbels est affolante !)

le lien LIBRE vers cette vidéo (pour lire les commentaires, pour pouvoir télécharger la vdéo) https://ru-clip.net/video/jlGyTjElS_U/la-mascarade-du-port-du-masque.html

comme Giuseppe l'explique très bien, ça n'a strictement plus rien d'hygiénique comme mesure, c'et juste un acte de soumission au Régime, comme la tête de rhinocéros dans la pièce du même nom ou le salut nazi obligatoire en Allemagne à partir de1933 (et ils pensaient qu'ils étaient libres, les allemands 1933-1945 ! relisez le livre de Milton Mayer - et les assistantes Sociales allemandes "signalaient" et faisait enlever les enfants des parents qui leur apprenaient à ne pas le faire http://miiraslimake.hautetfort.com/archive/2016/11/17/que...)

je prevois que nous auront le droit de quitter la museliere uniquement sur presentation d’un certificat de vaccination !!!!
et les vaccins russes ne seront pas reconnus !! et oui ....

Non seulement le milieu médical ne bouge pas, à part quelques rares courageux, les autres subissent la tête basse cette incroyable histoire de covid 19 branlante et rafistolée de toutes parts, seulement compensée par la multiplication des menaces, lien :  https://reseauinternational.net/quand-on-manque-de-morts-...

 

Une chaîneYoutube à suivre, qui montre l'ignominie fasciste dans laquelle la France s'enfonce  : https://ru-clip.net/channel/UCU85yzWzKJD59NJk_LqaDbA

29/08/2020

Réveillez vous les amis !! Il n’y a que deux camps dans cette affaire : eux et nous la population

REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC
LA DESTRUCTION DES Distributeurs Automatiques de Billets EN CORRELATION AVEC L’OBLIGATION DES VACCINS

Dans la suite logique de l’article précédent, notre lecteur Mr Mogiel a vu que les 4 grandes banques d’Australie ont décidé de retirer des villes des milliers de DABS SOUS PRETEXTE DU COVID:
« Australia’s big four banks remove thousands of ATMs and shut down hundreds of branches as the coronavirus crisis pushes nation closer to a cashless society. ANZ, Commonwealth, NAB and Westpac – also shut up a combined 175 branches in the last 12 months while at least 2150 ATMs have been removed in recent months … as the coronavirus crisis pushes nation closer to a cashless society ».
Le nombre de DABs en Australie est passé de plus de 32.000 à 25.720 selon Australian Payments Network.
https://www.dailymail.co.uk/news/article-8633457/Australi...
Et je parle même pas des limites de retraits comme en France par exemple.
https://www.moneyvox.fr/banque/actualites/73937/la-banque...
https://www.moneyvox.fr/banque/actualites/78392/la-banque...
NOTRE LECTEUR TOR QUI VIT EN RUSSIE NOUS DIT :
« A Moscou, on peut tirer 2.200€ par jour au DAB avec la carte Gold et 12.000 par mois.
Il y a 10 ans 4.500/ jour. 24.000/mois.
Ça se resserre partout ».
Vous voyez que ce n’est pas seulement une vue étroite de mon esprit car on le constate même chez l’ami Poutine, citoyen d’honneur de la City.
Et ça je l’avais déjà lu que depuis l’arrivée du Covid qu’en Russie comme en Occident on essaie d’imposer les paiements uniquement numériques mais les Russes qui sont très attachés à l’argent liquide sont très réticents.
Réveillez vous les amis !!!! Il n’y a que deux camps dans cette affaire : eux et nous la population
car on constate que les mêmes politiques sont mises partout peu à peu en place.

NOUS SOMMES EN GUERRE ...... CONTRE LE GRAND CAPITAL

 

Ce médecin a un courage incroyable, c'est une GRANDE DAME :

 

28/08/2020

je ne comprend pas pourquoi les responsables parmi l'élite au pouvoir ne sont toujours pas sur le banc des accusés, pour entre autres, crimes contre l'humanité.... Voilà la vrai question aujourd'hui


27/08/2020

des gilets jaunes et un drapeau rouge c'est ce qu'il nous faudra nous le peuple français pour nous libérer enfin

Les gilets jaunes, lors du 1er anniversaire du mouvement un élu du parti de Florian Philippot "les Patriotes" avait écrit :

Il y a un an, naissait le mouvement des Gilets Jaunes, mouvement populaire sans précédent, faisant fi des structures syndicales embourgeoisées et traîtresses, mouvement ô combien légitime, puisque d’un peuple ― travailleurs et retraités aux salaires et pensions de misère et subissant une fiscalité inique, précaires de toutes sortes, familles ou parents isolés dont les revenus ne permettent pas d’aller au bout du mois… ―, peuple accablé par les politiques eurolibérales servilement appliquées par ses gouvernants, Macron en premier lieu, et en demande criante d’Etat souverain, de nation protectrice et de justice sociale, bref de République !

 

"Les vrais terroristes de notre monde ne se réunissent pas sur les quais à minuit, ni ne crient « Allahu Akbar » avant une action violente. Les vrais terroristes de notre monde portent des costumes à 5 000 dollars et occupent les plus hautes fonctions de la finance, du gouvernement et des affaires."

Eh oui je le rappelle les évènements au Chili ont bien montré que les gilets jaunes n'ont pas été trop violents, mais PAS ASSEZ violents ! Là ils n'auraient pas été injuriés, diabolisés, caricaturés par les journaputes, si le gouvernement avait eu peur il leur aurait parlé très gentiment ! et aurait cédé.

C'est comme à Dijon, comme dit Dieudo, notre Béranger, le bon sens et l'humanisme, la parole forte et vraie, là pas d'infirmières traînées par les cheveux ! pas d'yeux crevés, pas de flash-balls en pleine gueule sur de pacifiques passants sans défense. Tout à coup "beaucoup plus courtois les CRS ! Là ils se pissaient d'ssus"

« c’est le comble de la folie de prétendre que des hommes en possession depuis dix siècles de nous gourmander, de nous piller, de nous opprimer impunément se résoudront de bonne grâce à n’être que nos égaux. » (Jean-Paul Marat)

"Ce n’est pas le pacifisme qui a mis fin à l’apartheid en Afrique du Sud, ni la naïveté, ni l’amour comme j’entendais quelqu’un le dire l’autre jour à la radio, mais la force des armes. Sans cette force armée, l’apartheid sévirait encore aujourd’hui sans aucun doute. Aucune minorité possédante n’accepte de se faire dépouiller de ses privilèges si elle n’y est pas contrainte par une force plus déterminée. C’est le prix à payer si on veut vaincre et rester en vie. La Chine de Mao, le Vietnam d’Ho Chi Minh, Cuba avec Fidel Castro, le Nicaragua avec Ortega, la Résistance de 40-45, sont quelques exemples de ce combat à finir, où la force des armes a fait la différence.

Cela ne signifie pas qu’il ne faille jamais jouer le jeu démocratique là où les conditions s’y prêtent. Mais il ne faut jamais perdre de vue que la partie adverse réagira férocement."

une communiste observe l'actualité et réfléchit : "Faire remonter le black friday au jour où les esclaves aux Etats-Unis étaient vendus à bas prix est-il vrai ou faux, le fait est que cette référence s’est imposée parce qu’elle parle à la conscience de notre époque. Pouvoir acheter à bas prix, se battre pour un objet n’est’ce pas dire  jusqu’où l’on ira quand ce sera l’eau qui viendra à manquer comme déjà en Inde où il est arrivé de se désalterer de l’eau de climatiseurs,  ou ce qui est déjà à l’oeuvre sous nos yeux : à quel type de massacre d’indiens désarmés des oligarques alliés aux monopoles de l’empire sont prêts à pour s’approprier des mines de lithium ou les immenses ressources du vénezuela et de la forêt amazonienne ?

La nouvelle qui vient du Chili, la collaboration de la police française avec la police chilienne pour mater les manifestations dit ce qu’il en est de leur collusion, comme déjà quand la France expédiait ses tortionnaires de la guerre d’Algérie en Bolivie pour y seconder Klaus Barbie. . Il y a au même moment  le vote de l’UE contre Cuba accusé de dictature,  peut-être est-il temps de se relire Lénine dans impérialisme stade suprême du capitalisme en attribuant tout cela au seul Trump: « Si les capitalistes se partagent le monde, ce n’est pas en raison de leur scélératesse particulière, mais parce que le degré de concentration déjà atteint les oblige à s’engager dans cette voie afin de réaliser des bénéfices ». (c'est comme  le problème de l'election comme l'explique Etienne Chouard) Oui mais voilà dans le temps où l’assassinat de ceux qui prétendent garder leurs ressources pour le développement intellectuel, physique de leur population et donc nationalisent les mines de lithium et sont alors accusés de dictature et poursuivis pour terrorisme [pareil pour les gens : quand ils se mettent à se rebeller et à penser, on les accuse de « populisme»,«conspirationnisme », « antisémitisme » « homosexualité » - non pardon ! Les normes ont changé à 180°! maintenant il faut dire "homophobie" !- « atteinte à la démocratie »]. Est-ce toujours pour nous assurer à nous peuples occidentaux le confort auquel nous sommes habitués? ou le racisme que l’on attise chez nous envers le peuple, les pauvres, les personnes de sexe masculin, les croyants et les pas diplômés de l’université, est-il déjà la peur de basculer nous petits blancs dans ce monde dévasté par les guerres, les famines, le pillage parce que notre confort n’est vraiment plus leur problème, ils sont « contraints » de s’engager dans cette voie-là.

Alors monte en Amérique latine l’idée de l’autopsie d’un coup d’Etat et quelque chose de l’ordre de (ouais ! Surtout de l’ordre de « l’héxagonal tel qu’on le parle »!)

la nécessité de la dictature du prolétariat… (sans doute pas faux)

Si là-bas en Amérique latine, ils redécouvrent la nécessité de la dictature du prolétariat après avoir pratiqué la transition pacifique et à la « démocratie », nous n’en sommes pas là , enfin pas tout à fait vue la déconsidération du politique, nous en sommes toujours en tant que communistes  à la grande découverte de Kautsky sur « l’opposition foncière » des « méthodes démocratique et dictatoriale.».

Comme disait déjà Fidel Castro quand le PCF a renoncé à la dictature du prolétariat : s’ils peuvent s’en passer tant mieux pour eux. [Macron, Nunez et ses "clébards" ont bien montré que en France non plus] le fait est qu’en Bolivie, Evo Morales découvre qu’il devient de plus en plus impossible de s’en passer et fort heureusement la Chine, Cuba, Lula lui-même savent que la lutte à mort est là, parce que le capitalisme est ce qu’il est et qu’il ne peut pas être autrement, non pas parce que le capitaliste ne voudrait pas être un philanthrope mais parce que c’est sa nature impérialiste [mondialiste plus exactement, et totalitaire,ça va ensemble] . Et qu’un marxiste ne devrait pas confondre les conditions objectives avec les subjectives, ce n’est pas l’indignation dans ce que l’on peut ressentir face au fascisme qui se développe en Bolivie pas plus que celle éprouvée devant le fait que l’on abêtit des gens en transformant le citoyen -producteur en consommateur prêt à accepter l’esclavage de l’humanité pour le dernier produit à la mode (et anglophone). ce n’est pas parce que la démocratie est bafouée que l’ont doit s’indigner, du moins pas seulement,  mais parce cette « démocratie » telle qu’elle est permet à cette violence de s’exercer contre eux et contre nous. [c’est pour ça qu’il faut écouter Etienne Chouard] 

Kautsky comme ses disciples aujourd’hui évite de poser la question « où en est aujourd’hui la « démocratie » bourgeoise, à quel stade de tyrannie est-elle?  » la démocratie bourgeoise est comme la démocratie israëlienne: la démocratie pour nous, la mort et les flashballs pour les « sous-hommes »(c’est-à-dire les pas diplômés de l’université, qui n’ont pas plein de fric et n’habitent pas dans les tours à vitres blindées) La dictature du prolétariat n’est pas une fantaisie de bolcheviques arriérés, elle est la nécessité de briser la machine d’Etat bourgeois, celle que Trump, la CIA, peut activer au Brésil, en Bolivie, parce que malgré toutes les réalisations elle demeure active dans l’oligarchie locale, son appareil répressif et même chez certaines couches moyennes. Elle est le fondement de l’OEA, ils agissent en concertation.

C’est  pour cela que nous pensons cette référence vraie ou supposée au black Friday, parce que nous percevons qu’il est tenté d’asseoir l’hégémonie du capital et de l’impérialisme sur la machine répressive de la dictature bourgeoise présentée comme démocratie mais aussi sur la possibilité d’acheter des esclaves à bas prix (le N.A.I.R.U.!), eux symboles du retour à la marchandisation totale [PMA – GPA) de l’impérialisme du libre marché, un symbole de l’accumulation de marchandises destructrices des êtres humains et de la planète.

La dictature de la bourgeoisie abolit-elle la démocratie non c’est le contraire, elle l’exalte (euh, enfin elle exalte le mot!] mais c’est la démocratie limitée aux maîtres comme dans les sociétés esclavagistes. Mais le black friday est le temoignage que de l’esclavage et de la démocratie esclavagiste on est passé au capitalisme à savoir la marchandisation, la vente à bas prix des individus comme des marchandises, des peuples entiers puisque la conquête des territoires est devenue une nécessité de l’impérialisme, [d’où le culte de la « mondialisation »!] le petit peuple, la plèbe est invité à participer à la fête en se disputant les produits, il leur est refusé le droit de coalition en tant que producteurs mais est exalté l’individualisation concurrentie, même pas aux maîtres puisque les femmes en sont exclues et que les adolescents y ont accès par le don de leur esprit, aux dominants qui les éduque.lle de la consommation . [avant l’euthanasie dans le stade ultérieur, on nous y prépare déjà ! Le meurtre de Vincent Lambert était un test] Ceux qui tels Kautsky dénoncent la nécessité de la dictature, donc de briser la machine de l’état bourgeois le font le plus souvent comme lui en éliminant la lutte des classes, la violence du capital aurait disparu ce que l’on ne peut croire qu’en imagination. En effet, de nombreux peuples n’ont jamais pu l’oublier, d’autres sont en train de le redécouvrir, LES FRANÇAIS PAR EXEMPLE !) Et ils ne peuvent le faire qu’en niant toutes les expériences historiques du XXème voir même du XIX ème siècle pour remonter à l’orgine même de la démocratie bourgeoise, la philosophie des Lumières [Voltaire : « le peuple, cette canaille qui n’est point faite pour penser »  "je veux que mon tailleur, mes valets, croient en dieu, pour en être moins volé"] et la bourgeoisie révolutionnaire proclamant les droits de l’homme et du citoyen. C’est particulièrement pernicieux en France où la dictature de la bourgeoisie se présente pour un temps celui de la terreur comme le résultat de l’intervention des masses. [oui mais Sièyés y met bon ordre, et depuis 200 ans nous a fait croire que la démocratie c’était l’élection, lisez plutôt Chouard!] Il a fallu pour cela effectivement déformer l’histoire et transformer la dictature d’une classe en pouvoir personnel d’un individu. Mais il faut voir aussi comment par la transmutation d’une classe en un homme la violence révolutionnaire d’une classe devient la domination sans partage d’un homme usurpateur. la Bolivie nous offre aujourd’hui un cas de figure exemplaire après le Brésil et l’enfermement de Lula par un trucage judiciaire… la forme même de gouvernement, la fiction imposée pour exercer la violence de l’oligarchie locale alliée à l’impérialisme, partie active de cet impérialisme avec l’appareil répressif resté en sommeil, [mais quand il se réveille on voit ce que c’est, dans la France de Macron par exemple!] n’est pas l’essence de cette dictature, elle peut se dire républicaine, elle reste une variété de l’Etat impérialiste, elle exerce la dictature de la bourgeoisie y compris sous des aspects électoraux comme au Brésil, en Bolivie et au Chili.

Pour Marx les caracteristiques de cette dictature de la bourgeoisie ne sont pas liées à des formes de gouvernement mais bien à la bureaucratie et la militarisation demeurées aux mains de la bourgeoisie.nous explique Lénine et il ajoute : « La dictature est un pouvoir qui s’appuie directement sur la violence et n’est lié par aucune loi. La dictature révolutionnaire du prolétariat est un pouvoir conquis et maintenu par la violence, que le prolétariat exerce sur la bourgeoisie, pouvoir qui n’est lié par aucune loi. » [mais si on supprime les lois morales on voit ce que ça donne ! Y compris de nos jours, et das les commissariats, et dans le CHU de Reims!]

En définissant la dictature comme une domination, en insistant sur le pouvoir personnel d’un individu,  « Kautsky, nous dit lénine,  s’est appliqué de toute son énergie à cacher au lecteur le trait dominant de ce concept, savoir : la violence révolutionnaire. C’est là que gît le lièvre. Subterfuges, sophismes, falsifications, Kautsky a besoin de tout cela pour esquiver la révolution violente, pour voiler son reniement, son passage du côté de la politique ouvrière libérale, c’est à dire du côté de la bourgeoisie. 

L’impérialisme, lui, c’est-à dire le capitalisme de monopole, dont la maturité ne date que du XX° siècle, [et maintenant on a lea « Mondialisation »,le capitalisme mondialisé : OMC, FMI Bilderberg, OTN, Union Européenne, OMS, etc etc, les « traités internationaux » pour détruire la démocratie, comme le montre Amiel de Ménard, le monde selon Jean Monnet] se distingue, en raison de ses caractères économiques primordiaux, par le minimum de pacifisme et de libéralisme, par le développement maximum et le plus généralisé du militarisme [plus maintenant ! Maintenant ils ont trouvé mieux : les organisations internationales, et les traités, négociés en secret ! Le « secet des affaires », et qui s’imposent aux lois des pays]. « Ne pas remarquer » cela, quand on examine jusqu’à quel point la révolution pacifique ou la révolution violente est typique ou probable, c’est tomber au niveau du plus vulgaire laquais de la bourgeoisie. » Ce que dit Lénine sur kautsky transformant Marx en vulgaire libéral a pu paraître « dépassé » y compris par l’échec de l’URSS, mais le paradoxe de l’histoire telle que nous la vivons aujourd’hui est que c’est  le triomphe sur l’URSS, l’absence de « régulation » imposée par son existence au capitalisme qui a encore aggravé la violence de l’impérialisme et nous a ramené à l’origine même de l’analyse de lénine sur impérialisme stade suprême du capitalisme. "

https://ru-clip.net/video/YxYlWB-8wto/esclavage-pour-dett...

tiens les spéculateurs boursiers on ne leur propose pas de réduire leurs revenus de 25%, les banques centrales les "aide" (avec notre argent), ben si on les "licenciait de leurs actions ? expropriation des actionnaires sans indemnisation, c'est ce que voulaient faire les socialistes, du temps où il y en avait ! en 1900, ça serait une bonne idée, moi je suis pour !

et comme chantait Chantal Goya :

Ce matin, un lapin, a tué un chasseur

explication :

C'était un lapin, qui avait un fusil

26/08/2020

cauchemar comme dans "Rhinocéros" de Ionesco

18/8/2020 c’est incroyable ! On a l’impression de vivre un cauchemar.

c’est vrai que la nature aussi est un cauchemar, demandez aux oiseaux !

Mais on s’était habitué à vivre dans une société faite pour les humains, et une société humaine, un Etat de droit, où on avait des droits, qui étaient inscrits dans la citoyenneté, et on y croyait, et on étudiait en Droit Public en quoi ils consistaient, Et les autorités aussi y croyait, et on était fiers de vivre dans le Monde Libre. Et on vivait dans un monde cultivé, où on apprenait le patrimoine culturel, et tout le savoir, et les gens le possédait. Et il y avait des magasins partout, des églises, des enfants, des mères, des gens qui se tenaient par la main, des cigarettes, des hirondelles, des cloches, des manifestations, des grèves, et on en avait le droit, c’était inscrit dans la Constitution, comme le secret de la correspondance, et la liberté d'expression, des restaurants, des cafés, des théatres, des hôtels, des trains, des services publics, tout était libre, civilisé, et sociable, à de rares exceptions près, un monde où on avait la possibilité de téléphoner à tous les services publics et commerciaux, et d’avoir un être humain qui vous réponde, où on n’avait pas peur d’adresser la parole à un policier, et où le mot « réforme » signifiait un changement vers un mieux, et non vers un pire, maintenant c’est devenu impensable. On a tout perdu tout ça les uns après les autres. Comme dans l’histoire de la grenouille qu’on cuit. Maintenant on est finis.

Et puis on votait, et on avait l’impression que ça avait une influence sur notre destin.

 

(interrogé sur le masque, le Pr. Toussaint, qui fut président des États généraux de la prévention organisés par le ministère de la santé en 2006, a rejoint l'analyse de Didier Raoult: "C'est du mimétisme social, [cf. "Rhinocéros" de Ionesco ! relisez cette pièce "prophétique" ! ] on n’a absolument aucune démonstration du moindre intérêt scientifique, on est de plus en plus dans un monde de croyance, de moins en moins scientifique et de plus en plus irrationnel" (comme dit un commentateur d'ue vidé de Florian Philippot :"Je l'ai remarqué aussi je n'ai jamais vu autant de psychopathes que aujourd'hui, ils sont en train de créer des générations entières de tarés, qui se posent plus de questions, ils obéissent sans réfléchir ont a du soucis a se faire...")

Pour la rationalité contre l'irrationnel, pour le peuple contre la grand capital, pour la morale contre la criminalité (il faut appeler les choses par leur nom, comme à Nüremberg) écoutons le dr Raoult (et Florian Philippot) https://ru-clip.net/video/ODISHwwsw9g/professeur-raoult-s...

rhino parmi les.jpg

A partager d'urgence. çà s'est passé mercredi 19/8/2020, et aucune chaine info n'en a parlé bien entendu, vu qu'aucun vrai journaliste ne travaille dedans. Nos forces de l'ordre n'ont plus rien à envier à la police chinoise https://ru-clip.net/video/Nb13F_EAdRc/vid%C3%A9o.html C'est le gouvernement de Vichy 2.0

(de toutes façons boycottez les supermarchés ! tous ! systématiquement ! lisez mon article là-dessus, qui paye commande, il y a des dizaines de raisons pour ça.

25/08/2020

le monde de Boule et Bill

vous souvenez-vous de l'éloge que j'ai fait du monde de Mafalda ? en fait ce n'était pas tant celui de Mafalda que le monde des années 60, car si on redécouvre le monde de Boule et Bill, on retrouve les même caractéristiques, et le même problème quand on le compare avec notre sinistre société actuelle.  

relisez ces merveilleuses histoires, gentillettes, mais se déroulant dans un monde libre et convivial, plein et heureux ! où les enfants faisaient des farces à leurs papas (sans que celui-ci les emmène chez un psy), où on roulait en 2CV (n'ayant donc pas à avoir constamment les pieds crispés sur le frein pour ne surtout pas risquer de dépasser le 70), où fumer sa pipe était un plaisir et une détente normale, et non un crime anti-social faisant de vous un paria, et de toutes manières interdit de représentation, comme les trotskystes sur les photos de Staline ! où les chiens avaient le droit de se promener dans les rues, où les vieux messieurs avaient le droit de jouer aux billes avec des enfants rencontrés dans les parcs publics, où les femmes avaient le droit de mettre un fichu sur la tête pour sortir, et où les enfants pouvaient offrir de faire de petits travaux pour les adultes contre une pièce, du temps où les enfants avaient le droit d'aller faire des courses dans les magasins sans se faire traumatiser à vie par les gorilles privés des supermarchés (et d'abord il n'y avait pas de supermarchés, mais rien que de la « libre entreprise » !), du temps des bouteilles consignées http://www.ipernity.com/blog/r.platteau/291822, du temps où on n'avait pas peur d'adresser la parole aux policiers !  du temps où au lieu de stresser de se dépêcher de faire des doubles journées, les femmes avaient le temps de s'occuper de leur maison, car elle ne faisaient pas ça en plus d'un travail salarié, et les hommes avaient le temps de s'asseoir pour lire le journal en rentrant du boulot (à moins que leur femme ne leur demande d'aller acheter – à pied bien sûr, on n'avait pas besoin d'une voiture pour faire les courses !! - une boîte de pâtée pour chien), du temps où les enfants avaient le droit de jouer sur les terrains vagues ou dans les champs.

Du temps de la vie normale.

 

(une des plus belles planches : https://mir-s3-cdn-cf.behance.net/project_modules/max_120... )

une dame prénommée "Caroline" décrit cet état :

« Je me sens bien dans les rues, les chemins. Peut-être que cela vient de l’enfance, dans ces maisons où il n’y avait pas de séparation entre le dedans et le dehors. On entrait, on sortait comme on voulait. On entrait à nouveau sans prévenir personne, sans protocole d’accord, d’accueil ou de départ. Nous, les enfants, on était tout le temps dehors. On changeait souvent de maison, ce qui fait qu’on n’en habitait aucune. Le monde était à nous. »