Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/04/2021

la fin du règne animal

https://odysee.com/@AgoraTVNEWS:5/Jasper_Mader_Alerte_Fourtillan:d?r=6gdLwA4UbQMGpGo7vxezCncs2EomToCT

 

 9/2/2004 Vu « LA FIN DU REGNE ANIMAL » c’est un film horrible. C’est un très beau film.

 C’est un film (de Joël Brisse) qui a tout pour devenir un film-culte, auprès de écologistes par exemple.

 C’est un film aussi horrible qu’un film qui raconterait Auschwitz.

 (Et c’est révèlateur de l’unité foncière du mal, croyez vous qu’il y ait une différence entre les
 gendarmes français (que faisaient-ils en 40-45 au fait ? ils ont obéis aux ordres) et les SS ? non,
 non, les SS aussi faisaient leur devoir sans état d’âme, c’est pareil, on leur avait dit sur les juifs la
 même chose que les autorités vétérinaires, et ils étaient aussi sans âme et impavide devant des
 êtres qu’ils ne reconnaissaient pas)

 Le titre de ce fim devrait être en fait « Le triomphe de la mort » et de tous ceux qui sont de sont côté, qui la
 propagent, l’imposent en font le culte, sont ses hommes de mains fanatiques et dévoués.

 A la fin il ( le héros du film, Noël) s’enferme avec tous les animaux restants du village et se fait bruler
 vif avec eux dans sa grange. Après ce qu’il a vu quelques heures avant, et ce qu’il a été amené à faire
 (la vieille brebis) ça se comprend. C’est logique.

 Ca n’a rien d’étonnant que cette France se met à voir rouge pour le moindre bout de tissu qui
 témoigne que quelqu’un croit en Dieu !

Eh oui on fait une chasse paranoïaque à tout ce qu’on soupçonne de faire même silencieusement de la propagande pour Chanel, non, pardon pour Adidas, non eux ils ont le droit, pardon ! pour la croyance en Dieu et toute autre idée religieuse, et en même temps par exemple l’institutrice du film « La fin du règne animal » quand elle tient à bien enfoncer dans le crâne de son élève que « ressusciter, ça n’est JAMAIS arrivé et ça n’arrivera JAMAIS » elle fait de la propagande antireligieuse très nette et pas neutre du tout, ça c’est autorisé, alors que quelqu’un, qui ne ferait même aucune propagande, mais qui simplement s’habillerait – en choisissant un vêtement traditionnellement occidental ! – de telle sorte qu’on pourrait en présumer qu’elle croit en Dieu, ça ils le considèrent comme une atteinte à la neutralité !!!!

Là ils jettent le masque ! et on voit bien ce dont il s’agit en fait……

 C’est bien l’alliance de Raffarin-Sarkozy-la-ligue-d’action-Laïque-les-nouveaux-calotins-de-l’Ordre,
 et la société décrite dans « Brave New World » qui est la notre aujourd’hui, la flicaille (la flicaille
 éternelle, le seul Internationale imperturbable) les ayatollahs du Freudisme et du culte de la mort.
 Les bonnes–femmes  de notre époque, ces Anges de la Mort,  qui ont d’ailleurs le physique de
 l’emploi : maigres, raides et glacées, toujours tendues, aussi blindées et fermées qu’une Entreprise
 moderne, elle ont le même look qu’un tiroir de morgue et contrairement aux chiens, (et même aux
 moutons, si l’on en croit le film) elles sont incapables d’aimer qui que ce soit, c’est tout à fait
 incompatible.

 Enfin, la morale est sauve ! (la morale de l’athéisme et du matérialisme !) puisque que tous les
 phénomènes bizarres du films ont en fait une explication naturelle !

 
Un film désespéré et désespérant.

 

Et plein de scènes inoubliables. (ne fusse que celle où les moutons se mettent à former un cercle autour de Noël pour le protéger.)

 

16/04/2021

eh oui ! le problème !

Le problème pour les gens nés dans les années 50 et qui se révoltent devant tout ce qu'on nous fait, toutes les dérives et dégradations de la société actuelle est que la jeune génération, née après 1990, elle n'a jamais connu rien d'autre ! les jeunes  ne peuvent même plus comparer avec la France des années 50 et 60 et s'épouvanter de tout ce qu'on a perdu depuis.
(Cette génération, et bien, elle va mourir - c'est la mienne - et après il ne restera plus rien, il faudra demander aux historiens ou regarder les vieux films , les vieilles chansons, lire les vieux romans, etc.)

Ils sont nés sous les caméras de vidéo-surveillance, le chômage, et les bavures policières, les innombrables obligations, privations , "devoirs" et interdictions qu'on nous impose sous le nom de "citoyenneté", et ils pensent que c'est normal !!

et ils ne sont même pas choqués qu'on fasse tatouer les animaux, comme les nazis tatouaient les déportés d'Auschwitz, et qu'on rende ça obligatoire !!!

et ils sont nés dans une France où toutes les églises sont fermées, ils ne savent pas que des églises normalement c'est ouvert, normalement !

Toutes choses, et bien d'autres encore, qu'en 1960 personne n'aurait jamais, au grand jamais imaginé que ce serait un jour seulement envisageable !!!

etc, etc, c'est valable pour plein de domaines, et de nouvelles technologies et pratiques (et propagandes, et conditionnement des gens) de ce que Sylvain Timsit a nommé le Libéral-Fascisme.


ils n'ont pas connu la société civilisé (ni la lutte syndicale ! ni la sécurité de l'emploi, ni l'échelle mobile des salaires) qu'on avait alors, ni les café-hôtel qu'il y avait partout, des magasins partout, des enfants partout, des lignes d'autocars jusque dans le moindre village, des services publics partout, des caméras de vidéo-surveillance nulle part !

 

c'était aussi une époque de liberté et de convivialité pour les enfants, comme on le voit décrit dans les aventures de Mafalda ou de Boule et Bill, un temps où le monde était à eux  « Je me sens bien dans les rues, les chemins. Peut-être que cela vient de l’enfance, dans ces maisons où il n’y avait pas de séparation entre le dedans et le dehors. On entrait, on sortait comme on voulait. On entrait à nouveau sans prévenir personne, sans protocole d’accord, d’accueil ou de départ. Nous, les enfants, on était tout le temps dehors. On changeait souvent de maison, ce qui fait qu’on n’en habitait aucune. Le monde était à nous. »


Ils n'auront plus les velléités de révolte, car ils ont été éduqués à la soumission, l'ont intériorisée, et ne savent pas qu'on peut vivre autrement.     

et c'est pourquoi on assiste au "spectacle obscène d'une population soumise et indifférente"

et c'est pourquoi on peut lire,  conséquence, "pour l’imposer aux jeunes générations dépolitisées qui n’ont pas l’air de comprendre ce qu’il va leur arriver à eux mais qui est épargné aux plus anciens qui résistent trop.

Oui les anciens résistent, car ils ont grandi dans une époque où on et était encore libres ( et la France équipée jusque dans le moindre village), et respectés, et debouts, et où on ne se laissait pas faire avec autant de "citoyenneté", comprenez : de soumission.

MAIS quand on  discute avec des "jeunes" (même des pas trop jeunes, des qui sont nés après 1970 on dira)      c'est abominablement affolant ! comme j'ai dit ils ne se rendent pas compte de tout ce qu'on a perdu, ils ont grandi dans une société transformé en camp de concentration où on leur a appris à être soumis, burrés de contrôles à chaque pas un monde où tout est interdit censuré, et déshumanisé, ET QUI PENSENTQUE C'EST NORMAL !!! qui ne peuvent pas regretter ml'état  de CIVILISATION, et de REPUBLIQUE digne de ce nom qu'ils n'ont plsu connus, en en plus ils ont subit une telle décérébration culturelle !  on les a désappris à réfléchir. Par exemple les travailleur, qui autrefois étaient politisés et avianet au moins quelques notion de marxisme et de lutte des cases, sont maintenant devenus primaires qu'on pousse à voter Front Natiolnal,parcequ'on les a désappris à réfléchir et à identifier lesproblèmes ! Deme e qu'on a désappris aux jeunes de se révolter, il ne reste plus que les vieux qui savent encore être rebelles !  quelle sinistre société de zombies ! !!!

et maintenant c'est encore pire (quand on laisse faire de telles tendances c'est TOUJOURS de pire en pire. retenez les adages latins : Principiis obsta, et Finem respices !!)

imaginez si nos futurs enfants grandissent dans un enfer totalitaire comme celui que nous veulent les covidofascistes qui nous gouvernent ! ils penseront que c'est la normalité !!!!

le nazisme quand il s'installe dans les têtes et les pays, c'est toujours "pour toujours" (sauf quand intervient une guerre mondiale, gagnée à Koursk et Stalingrad, ne l'oublions pa, mais ici qui nous sauvera ? personne ! et les français n'ont plus l'esprit de résistance qu'ils avaient en 40-44 ils sont devenus des veaux biens "citoyens" comme on leur a entonné dans la tête, comme des allemands qui font bien sagement leur salut nazi ! et dénoncent leurs voisins qui écoutent Radio-Londres !)

15/04/2021

Keny Arkana plej bona repisto !!

que valent les rappeurs ? la crise des gilets jaunes a été l'occasion de montrer que ces millionnaires du show-biz, sont devenus des BOURGEOIS, qui ne pensent qu'à leur carrière et à leur fric, et qui se foutent éperdument du peuple en révolte, et que leur prétendue révolte n'est qu'une ATTITUDE pour faire joli ! rien que de sortir une déclaration de soutien aux gilets jaunes c'était trop pour eux. Par contre la vieille Brigitte Bardot l'a fait, elle ! (et Pierre Perret)
La morale n'est pas toujours où l'on pense ! ni le courage !!

(quand au seul spectacle qui aie été produit en l'honneur des gilets jaunes c'est  : https://ru-clip.net/video/OUwsbpaj0YE/%E2%98%9D%EF%B8%8F-...)

Ceci dit il y a de belles chansons dans le rap, que je met au pinacle de l'humanité, par exemple beaucoup de titres de Keny Arkana, et puis "Péril Jeune" de El Matador ("la misère a un sourire tu sais", etc) "époque révolue" du même, et pas mal d'autres, il faut les écouter, avec son cerveau et avec son coeur et faire un tri.

 

Juna, naskita en Marseilles, post malfacila juneco, fuĝoj el varthejmoj por junuloj, ktp ŝi tutnove fariĝis fulmrapide fama rap'-kantistino . Jen ties plej fama titolo: Junular' de l'Tutter'

(parenteze jen ŝiaj tutnovaj majstroverkoj: vekiĝu ! (réveillez-vous!) eĉ pli bona (kaj grava) kanzono nun, aŭdu ĉi-tie : cette dernière chanson est un vrai chef-d'oeuvre
pour lire et imprimer les paroles

Do jen la anoncita kantoteksto :


Por senti la kanzonon ankaŭ necesas aŭdi ĝin, jen : http://www.youtube.com/watch?v=e6-wsiibakA

Do jen tiu kanzono "Junular' de l'tutter' " en mia esperantigo :


Ili ŝatus inciti nin unuj al l’aliaj,

Sed se ja volos Di’, ‘stos l’simplaj homoj kontraŭ la ordulaj,

Idoj de l’jarcent’, Ni marŝu pugnlevite,

Junular’ de l’Tria Mond ‘, ni marŝos viaflanke,

Via lukt’ estas nia kiel nia lukt’ estas via,

Justec’ kaj liberec’, por ĉiuj loĝantoj de la ter’,

Viŝu larmojn, levu kapojn ni ne ‘stas die (1)

Lukto nin atendas, unue vi ene ‘stos batalkampaj’,

REZISTAD’…. Ni diris NE !

Plejmultas ni, junular’ de l’ter’

Neniam plu aferoj sen ni, dignec’, mensorekt’.

Ni miliardas, volas turni l’radon al l’alia direkt’,

De forgesitaj landoj, al forgesitoj nialandaj,

Marĝenul’ de riĉa land’ ne atendu, malobeu !

Mia rap’ (2) ribelon vokas, ĉar nepre ne akcepteblas

Lukton ni bezonas, nome ilia cel’ nin mistifiki estas….


Kontraŭ ilia monddiktatur’, nur kune, kunulo !

Ekestas la tutmondiĝo de la ribelo !

Samas nia malamik’ la monojn sangkovritaj
Persekutas senbride la homojn elĵetitajn
Junular’ Tria Monda, ni dividas viajn dolorojn,
Vidu for’ l’ĉielarkon, estas de l’ribel la koloroj
Aldonu vian, kie ‘stas grandliteraj :
JUSTEC’ LIBER’ POR ĈIUJ Bruligu ni iliajn kralojn.

Rezistad’, en temp’ liberala kaj ties militagoj

Rezistad’, en temp’ novkolonisma kaj ties konkeraĵoj

Rezistad’, en temp’ liberala kaj ties militagoj

Rezistad’, en temp’ novkolonisma kaj ties konkeraĵoj


Minacatas ĉiuj ni, l’kapitalista sistem’

Estas rabobest’, rigardu en mond, kio estas ĝia em’

Buĉi popolojn, kiuj ne volas lasi sian teron,

Ĝin vendi al firmaegoj, amikantaj la armeon,

Registara ĉantaĝ’ en Okcident ‘ regadas la malsaĝ’

Laŭ ili ĉio profitdonu !

Amon ne konas, nur monon kun granda « no »,

Ne amoru sed militu, tio naskas armovendojn,

Ili vidas avantaĝon nur al si, kunul’ ! ne atendu lang’,

Vidu ! el nubojn falas radioaktiva sang’.

Ilia sincer’ estas cinik’

Ĵetindas vi ekde ne utilas laŭ ilia ekonomik’,

Kvara mondomilito nun ekis, ne estu trist’

Esper’ ekzistas, rigardu jen nobla zapatist’

Po ĉiuj la rezistoj kunulo, batalu ni

La forgesituloj de l’mond’ nur kune venkos ni.


Kontraŭ ilia monddiktatur’, nur kune, kunulo !

Ekas la tutmondiĝo de la ribelo !

Samas nia malamik’ la monojn sangkovritaj
Persekutas senbride la homojn elĵetitajn
Junular’ Tria Monda, ni dividas viajn dolorojn,
Vidu for’ l’ĉielarkon, estas de l’ribel la koloroj
Aldonu vian, kie ‘stas grandliteraj :
JUSTEC’ LIBER’ POR ĈIUJ Bruligu ni iliajn kralojn.

Rezistad’, en temp’ liberala kaj ties militagoj

Rezistad’, en temp’ novkolonisma kaj ties konkeraĵoj

Rezistad’, en temp’ liberala kaj ties militagoj
Rezistad’, en temp’ novkolonisma kaj ties konkeraĵoj

Estas la firmaega leĝ’, ties mond’ : karikatur’

Liberala tutmondiĝo, ekonomi’ kaj diktatur’

L’Tria Mond’ insidita en traktatojn subjugigajn

Dum IMF trudigas sian programon alĝustigan

Privatiĝas amase, entreprenistoj politikistoj,

Subtaksas ŝtatentreprenon, por vendi al kolegoj

Eĉ nekaŝe ili porprofite misagas al mond’

Ili furzas pri gentoj, kulturoj, por ili nura merkat’ ‘stas la mond’

Granda Monopoly (3), kiu igos monopolon,

Se vi la ruzojn komprenis nu malfidu Interpol-on

Homaj rajtoj kun fabeloj estas for nun

En Babilon’ fermu faŭkon kaj obeu, la leĝon faras la MOK (4) nu !

Ni ‘stas statistik’ nur aŭ mildaj sklavoj.

Se vi parolas, gardu vin de akcidentoj

Okazas ĉu genocido ĉu malordoj plejaj

Kiam civilizo pretendas likvidi la aliajn !


Kontraŭ ilia monddiktatur’, nur kune, kunulo !

Ekas la tutmondiĝo de la ribelo !

Samas nia malamik’ la monojn sangkovritaj
Persekutas senbride la homojn elĵetitajn
Junular’ Tria Monda, ni dividas viajn dolorojn,
Vidu for’ l’ĉielarkon, estas de l’ribel la koloroj
Aldonu vian, kie ‘stas grandliteraj :
JUSTEC’ LIBER’ POR ĈIUJ Bruligu ni iliajn kralojn.


Babilon’ Babilon’ ! aŭdu koleras mond’

Forgesitoj okcidentaj forgesitoj de l’Tria mond’

Babilon’ Babilon diris: "Marŝu aŭ mortu vi !"

Do ni marŝos kune kontraŭ ĝi kaj por revoj de ni.

Babilon’ Babilon’! nian ruiniĝon vi deziras

Ke niaj ideoj disfalu, sed malfidu ni multas

Babilon’ Babilon’ ! baldaŭ la fin’

Ni dancos sur viaj cindroj, kiam via reĝ’ ĉesos en ruin’.


Rezistad’, en temp’ liberala kaj ties militagoj

Rezistad’, en temp’ novkolonisma kaj ties konkeraĵoj

Rezistad’, en temp’ liberala kaj ties militagoj

Rezistad’, en temp’ novkolonisma kaj ties konkeraĵoj


notoj:
(1) pr. daj, angla vorto, = « morti »
(2) http://eo.wikipedia.org/wiki/Hiphopo
(3) http://eo.wikipedia.org/wiki/Monopoly
(4) Monda Organizo pri Komerco

esperantigis Roland Platteau 8/3/2007–11/3/2008

(PS unu, kiu ŝajne bone komprenis Keny Arkana www.ipernity.com/blog/78210 )

Alia tre bela kanzono ŝia estas "Viktoria", pri Argentinio, aŭdu kaj spektu:www.youtube.com/watch
kaj plia tre emociiga :http://www.jukebo.co.uk/keny-arkana_videos_ceuille-ta-vie...



Aliaj bonaj rapkantistoj estas "El Matador" : "La misère a un sourire, tu sais?" et "époque révolue"
... kaj "Soprano" :v Ils disent ...



à votre santé j'lève ma rime !

très importante aussi la chanson "L'Usine à adultes" (le texte) l'écouter : http://www.musictory.com/music/Keny+Arkana/L'usine+à+Adul...

 

Encore une : « Je Jure »



Se vi volas legi la originalan francan tekston jen TTT-ejo grava, opurtuna, KAJ, KAJ, kiel Ipernity kun esperantligva versio! kie troveblas paroloj de miloj da kanzonoj en multaj lingvoj!

ĉi-tie: lirama.net/artist/4573

la enirpaĝo de la TTT-ejo :lirama.net/

kaj por montri ke estas multe da ligvoj jen tiu panĝaba kanzono:lirama.net/song/26240/25771+25769+25770

(hehe! Esperanto fosas sian sulkon!)

 

alia bona rap' kantisto estas la "El Matador"
lirama.net/song/239281?setlang=eo
Lirama - El Matador - Le péril jeune
kiu tre bone kaj kortuŝe priskribas infanecon en nuntempa "kvartala" mizero, sed "mizero havas rideton ĉu vi scias?"
Mi scias

le chanteur de rap "El Matador" évoque de manière très juste et émouvante et dans le langage des "jeunes d'aujourd'hui" (et même avec les fautes d'orthographe!) ce que c'est qu'un enfance dans la misère "mais avec la chaleur de l'amour familial. Utile pour rappeler aux "Taties-Danielle" que les "sauvageons" ce sont d'abord des êtres humains, qui ont des souvenirs d'enfance comme vous et moi

Kaj nun ankaŭ en Esperanto ni havas bonan rap-muzikon !
La Pafklik www.ipernity.com/doc/39805/1428405
mi ĵus aĉetis ĝin, kaj jes ĝi estas tre bona !

et Gilets jaunes, n'oubliez pas, vous êtes des palestiniens dans votre pays :,
(et le projet Neom menace toute l'humanité, car l'idéologie totalitaire de la robotique est l'essence du fascisme, y comprit du fascisme sanitaire actuel)

 

 

14/04/2021

reprenons l'apprentissage de l'orthographe, et pour cela des dictées


13/04/2021

il y a cent ans et plus ....

Les Tilleuls, les Lilas d’Espagne…

à Michel Puy

Les tilleuls, les lilas d’Espagne et les sureaux
Sous l’averse chaude d’avril
S’épanouissent… Quand le soleil brillera-t-il ?
Ah ! quand chanteront les oiseaux ?…


L’herbe envahit le jardin tout entier…
Le chat s’endort dans le grenier
J’entens grincer la pluie en haut du toit
La girouette
Tourne sur elle trente six fois
Et puis s’arrête…


Qui marche dans l’herbe mouillée,
Qui secoue l’arbre chargé d’eau,
Qui fait, sur ses vieux gonds rouillés,
Rouler la porte et qui touche au marteau ?..


Un volet bat. Du plâtre tombe dans les orties.
L’horloge sonne étourdiment,
Et, tout en écoutant le vent,
Je sens, contre les murs et les feuilles, la pluie
Continuer son rauque et doux crépitement…

 

Francis CARCO

 

11/04/2021

il faudra juger jusqu’au dernier tous ceux qui auront été responsables

VIVE FRANCIS LALANNE  ce héros !!

https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/francis-lal...

la vidéo (qui a fait 400.000 vues en deux jours, avant qu'apeuré le grand capital mafieux propriétaire de Youtube n'ai effacé le compteur !!!!!)


commentaire sur sa démarche  : "J’ai pris le temps de lire l’appel de Lalanne qui me paraît bien charpenté, L’appel est courageux, et pour qu’il ait un impact national, il faudrait qu’il y ait une lecture officielle sur toutes les chaînes de la TNT et des radios publiques à une heure de grande écoute. Ce qui signifie la coupure officielle de tous les programmes en cours de façon très solennelle. Je ne vois que l’Armée qui soit en capacité de le faire en mesure exceptionnelle décidée par elle-même et que la Loi martiale soit établie. L’Armée est certainement en agitation sourde devant la multiplication des crises provoquées par une « gouvernance » de grands bourgeois et de capitalos hors sol régis par les banques, les chimères techno-transhumanistes et le pharmaco business. (bref la version actuelle du fascisme et du nazisme) L’état du pays est catastrophique, il empire de jour en jour et les états majors doivent bien être au courant des dangers qui pointent.

L’autre grande question que je me pose est : combien de divisions avec Lalanne ? A-t-il des appuis sérieux politiques, économiques, stratégiques, qui justifient le besoin de diffuser son appel ?

Si ces conditions minimales pour une prise de pouvoir permettant la mise en place d’un Gouvernement Provisoire et de l’indispensable chantier d’une révision constitutionnelle inspirée par Etienne Chouard sont réunies, j’approuve à fond. Ce qui veut dire que je me sentirai impliqué, alors attendons d’en savoir plus."

Edy
30 janvier 2021 14 h 25 min
 

"Il y a un moment où il va bien falloir concéder à devenir féroce et, surtout, sans pitié. Car eux n’en ont aucune de pitié. Ce sont des gens totalement illuminés et violent. (Voir la violence sociale que nous subissons depuis des années.) Toute liberté à été conquise grâce à des batailles acharnées. C’est malheureux à dire mais c’est comme ça ! On ne négocie pas avec ces individus. Avec ce type de procédé ils passeront leur temps à vous faire perdre le votre.
Donc si nous commentions par briser leur jouet que sont les médias de masse ! Ne plus leur apporter d’audience avant le grand nettoyage par exemple ? Elle est d’abord là la puissance de frappe ! Or venir gueuler avec des portes voix aux portes de BFM « pour ne citer que celui-ci » ne serre à rien. C’est du pétard mouillé. Il faut frapper là d’où partent les coups. Mais bon ! La brutalité n’est pas la solution parait-il ! Dés lors on encaisse la leur au quotidien !"

Pandémie : le jour d’après sera celui des comptes, radical et sans concession

Un système sanitaire comme celui de l’Italie a été sacrifié sur l’autel du pacte de stabilité

Un système sanitaire comme celui de l’Italie, qui jusqu’il y a dix ans était l’un des meilleurs du monde, a été sacrifié sur l’autel du pacte de stabilité : des coupes budgétaires d’un montant global de 37 milliards et une réduction drastique du personnel (moins 46.500 personnes, entre médecins et infirmières), avec pour brillant résultat la disparition de plus de 70.000 lits d’hôpital – ce qui veut dire, s’agissant de la thérapie intensive de dramatique actualité, qu’on est passé de 922 lits pour 100.000 habitants en 1980 à 275 en 2015.

Tout cela dans le cadre d’un système sanitaire progressivement privatisé, et soumis, lorsqu’il est encore public, à une torsion entrepreneuriale obsédée par l’équilibre financier.

la France c'est pareil, forcément ! on fait partie de la même UE !

frexit ! Il est plus que temps d'un referendum populaire viv-a-vis d'un Frexit, car cette UE a demontre qu'elle est anti-democratique et populicide et ne sert que les interets d'une hyper-classe plutocratique, politico-mediatique et militaro-financiere ! C'est tellement evident qu'il faut vraiment etre malhonnete, bete ou complice pour ne pas le voir !

Ainsi que nous l’avions pressenti, la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 est la révélatrice de toutes les autres. Très rapidement, chacun y est allé, à juste titre, de son domaine d’expertise pour considérer l’évidence qui allait promptement s’imposer : remise en question cette fois-ci rédhibitoire d’une Union européenne parfaitement inutile voire nuisible, incapable de protéger qui que ce soit et occupée, pendant que chacun tente de survivre, à intégrer en son sein déjà obèse l’Albanie et la Macédoine du Nord (on comprend vraiment l’urgence du dossier). Remise en question du modèle, une nouvelle fois en crise grave, d’une économie mondialisée, financiarisée et déshumanisée, irrespectueuse des peuples, de l’environnement mais aussi source d’insécurité profonde pour ceux-ci. Prise de conscience subite, comme d’autres découvrent la lune, des vertus de l’État providence –encore faudrait-il que celui-ci soit aux mains d’hommes d’Etat dignes de ce nom et non de valets de la finance, lesquels découvrent subitement que le pays tourne encore, malgré le confinement, grâce aux éboueurs, aux personnels soignants, aux caissières, aux livreurs, à tous ceux que l’enseigne Intermarché a récemment et fort justement qualifiés de « héros discrets », sur lesquels le pouvoir macronien n’aura pourtant eu de cesse de taper pendant des mois, depuis la crise des Gilets Jaunes

Pour plonger le pays tout entier dans un état de peur chronique, il faut que le nombre de victimes atteigne un chiffre astronomique, et il faut balayer plusieurs appartements dans chaque immeuble.

Les rescapés où est passé le balai resteront jusqu'à la fin de leur vie des citoyens modèles.

(Nadejda Mandelstam)

jusqu’aux mobilisations contre la réforme des retraites, et qui continuent de faire tourner la boutique, (cf Bernard Friot !!!) enfin, pour ceux qui auront réussi à conserver leurs deux yeux.

On avait donc rapidement compris que tout allait s’écrouler, mais on n’avait pas imaginé que la débandade serait aussi rapide et fulgurante.

 l’heure viendra de rendre des comptes, quoi qu’en pensent ceux qui tentent, sous prétexte d’une Union nationale qu’ils n’ont cessé de déconstruire méthodiquement (le mot même de nation était devenu péjoratif) de faire taire les esprits libres et critiques et les personnes qui s’efforcent, en dépit des circonstances, de réfléchir.

Les chiffres qui sont donnés sont donc aussi fiables que ceux d’une République bananière, d’autant que, concernant les personnes décédées elles-mêmes, on ne comptabilise ni les membres des Ehpad dont on constate une nouvelle fois l’extrême dénuement, ni les personnes qui décèdent à domicile.

L’Histoire avec sa grande hache

La désorganisation, l’impréparation, l’absence d’anticipation deviennent chaque jour plus manifestes, alors même que la France possédait l’un des systèmes de santé publique parmi les plus performants du monde. On découvre peu à peu l’ampleur des dégâts et l’on hésite, en raison du confinement, entre le rire nerveux et une colère immense qui, peu à peu, en chacun, en chaque foyer, dans chaque maison, est en train de monter et dont on se dit que lorsqu’elle va sortir et s’exprimer, elle risque de laisser quelques traces dans l’Histoire avec sa grande hache, comme disait Perec.

Ces dégâts étaient pourtant prévisibles et annoncés par les personnels soignants depuis des années, et particulièrement depuis des mois, à qui l’on préférait répondre à grands renforts de gaz lacrymogènes, tant il semblait plus judicieux à cet exécutif de prévoir des stocks de grenades de désencerclement et autres matériels répressifs plutôt que du matériel sanitaire qui, à présent, manque cruellement.

La bataille autour des travaux pourtant prometteurs et indispensables du Professeur Raoult est un des exemples les plus calamiteux de cette incurie coupable des pouvoirs publics. On déclare l’état de guerre mais on prend des précautions de jouvencelles pour tenter, sans attendre, d’administrer dans de bonnes conditions, de la chloroquine aux patients, si possible avant leur mise en bière (selon le protocole mis au point au CHU de Marseille, et non pas en avalant du produit pour nettoyer les aquariums comme l’ont fait deux imbéciles aux Etats-Unis, ce dont se sont immédiatement et stupidement emparés les détracteurs macroniens de notre original druide marseillais aux allures de Panoramix), que l’on s’arrange dans le même temps pour rendre aussi rare et efficace que l’extrême onction. On s’aperçoit que la Nivaquine, distribuée à des milliards de doses depuis plus de 70 ans, a été classée subitement parmi les substances vénéneuses par Agnès Buzyn au début de l’année, au moment même où se déclenchait la crise du coronavirus (il faut croire que l’application du principe de précaution est à géométrie très variable selon les intérêts poursuivis) et sachant que les Chinois étaient sur la piste de plusieurs protocoles incluant cette molécule.

On découvre par ailleurs que la seule usine française fabriquant ce médicament, FAMAR, près de Lyon, a été placée en redressement judiciaire suite à sa revente par le fonds d’investissement américain KKR, tandis que le seul site européen fabriquant des bouteilles d’oxygène médical, LUXFER, près de Clermont-Ferrand, a quant à lui fermé sur décision de son actionnaire britannique et malgré une activité parfaitement rentable (quand il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir).

Il semble qu’on ait perdu l’intérêt général quelque part dans le vaste delta qui sépare la start-up nation de l’Etat-stratège…

Aujourd’hui, les membres d’un exécutif qui n’a eu de cesse de mépriser cette économie locale, territoriale, de vanter les mérites d’un néo-libéralisme sans âme, d’une financiarisation brutale de l’économie, de dogmes bruxellois irresponsables et hostiles à toute forme de souveraineté, y compris sanitaire, pharmaceutique, médicale, des États-nations, découvrent subitement les dégâts que causent leurs choix coupables, sans pour autant, du reste, s’en excuser le moins du monde.

Alors, mentir semble la seule solution. Tenter de décrédibiliser les travaux du professeur de Marseille qui ne goûte pas les joies vaines de la haute administration parisienne, mentir au sujet des protections, mentir sur l’anticipation qui n’a pas été faite, mentir sur les mesures qui n’ont pas été prises. Mentir, aussi, sur les raisons pour lesquelles ces mesures n’ont pas été prises, alors que, comme l’indique Agnès Buzyn elle-même, tout ce qui allait advenir était clair depuis deux mois.

Tous ceux qui sont responsables de ce délitement et de cette désorganisation demandent désormais, aux abois, de l’aide. Alors, bien sûr, chacun va retrousser ses manches et aider, à sa manière, aider les soignants, aider les agriculteurs, aider de toutes les façons possibles tous ceux qui en ont besoin, mais l’heure des comptes, ensuite, sera de mise. Elle sera radicale et sans concessions.

Parce qu’il faudra juger jusqu’au dernier tous ceux qui auront été responsables du fait qu’en 2020, en France, on ne puisse plus même enterrer dignement ses morts, à l’heure où Georges Steiner et ses Antigones nous ont adressé un dernier salut du monde civilisé.

Source : Vu du Droit
http://www.vududroit.com/......

 

y compris les "journaliste" aux ordre du pouvoir, tel que Laurent Alexandre : Espérant que Laurent Alexandre sera poursuivi juridiquement et pénalement très rapidement, sest paroles sont criminelles et insupportables.

La commission extraparlementaire corona fondée en juillet par les avocats Reiner Fuellmich et Viviane Fischer et al. a d’emblée envisagé la mise en place à terme d’un Nuremberg du covid

https://www.palestine-solidarite.org/analyses.anne-sophie_chazaud.250320.htm https://www.palestine-solidarite.org/analyses.anne-sophie_chazaud.250320.htm


un homme va à l’hôpital pour un simple mal de tête (sans doute causé par le masque http://stoplinkyvarest.canalblog.com/archives/2020/09/04/... ou les ondes https://youtu.be/7z4wOznzzSM)
il entend qu’on va l’assassiner, et appelle sa femme au secours
trop tard, l’hôpital le maintient de force, l’anesthésie, lui prélève tous ses organes, et dit à son épouse, qu’il est mort du covid et qu’on n’a pas le droit de voir le corps des morts du covid, remarque l’hôpital a admis avoir pris ses organes https://www.msn.com/fr-xl/afrique-centre-et-est/cameroun-...
https://youtu.be/Byj6noLnnXA

https://francais.rt.com/international/73317-coronavirus-bombe-sociale-appels-pillage-supermarches-italie-gouvernement-reagit  : 

alliance typique : un antre du grand capital totalitaire tueur de petit commerce protégé par la forcede la flicaille à son service - Italie mars 2020.JPG

 

bref c'est comme en Angleterre sous le règne d'Edouard VI, lisez le Capital de Marx, ( https://www.marxists.org/francais/marx/works/1867/Capital... ) vous verrez ce que le pouvoir édictait à l'époque ...

 

(j'ai fini par trouver une trace de jane Burgermeister, il semble qu'elle n'est pas orte et loge maintenant en Grèce :

Jane Burgermeister
@JaneBurgermeis·
More than half of California healthcare workers at hospitals refuse risky covid vaccine jab,should take legal action against employers for pressuring them to join adangerous experiment (FDA classific is "investigational" jab) violating rights,NurembergCode https://zerohedge.com/covid-19/im-choosing-risk-getting-covid-over-half-health-care-workers-california-hospitals-refuse

 
Jane Burgermeister
@JaneBurgermeis2
Germans continue to ignore Merkel regime's illegal covid restrictions, crowd ski pistes without masks etc showing they understand their right to go about their lawful business under Constitution, law. Germans should put Merkel dictator on NurembergTrial2.0 sueddeutsche.de/panorama/nicht
 
Nouvelle encourageante :  "Selon un sondage, seulement 50 % des soignants en Allemagne se disent prêts à se faire vacciner contre le Covid-19. Dans le pays, le débat sur l’obligation de vaccination pour le personnel médical a été lancé cette semaine." Or en 2009 du temps de l'interview de Jane Bürgermeister https://odysee.com/@LeTrublion:d/2009.09.08---Jane-Burger... , 29% seulement des allemands refusaient le vaccin contre le H1N1, or finalement le "Business-Plan" de l'époque a échoué et la vaccination forcée prévue a été abandonnée ! Donc il y a de l'espoir !
 
ça j'espère que vos savez comment ça fonctionne :
 
On leur vole leur liberté et leur  DIGNITE d'hommes et de femmes ! Comme en 44 il faut que tous les HUMANISTES se réunissent en un Mouvement de Libération Nationale, un nouveau  CNR :

il y a des enjeux financiers a-hu-ris-sant ! une fois de plus une analyse marxiste s'impose !

 

et quand il y a des enjeux financiers, arrive l'instigation au MENSONGE !....

info de BELGIQUE : "Je confirme tout ce qui a été dit dans cette vidéo mais pour la Belgique... et j'en rajoute encore, tout ceci je le tiens directement du personnel des urgences de plusieurs hôpitaux (la problématique est la même partout) :
1) Tous les hôpitaux sont divisés en 2 sections, une COVID+ et une COVID-
2) Dès que vous êtes hospitalisés, pour n'importe quoi, vous passez un test COVID, s'il est positif vous filez en section COVID+, sinon c'est COVID-
3) TOUS LES DECES dans la section COVID+ rentrent dans les statistiques des décès COVID
4) Il appartient au médecin de déterminer si la personne est morte PAR le COVID ou AVEC le COVID (exemple : vous êtes asymptômatique COVID+ mais vous faites une crise cardiaque, vous êtes donc mort AVEC le COVID car ce n'est pas le COVID qui vous a tué, en gros les seuls morts PAR le COVID sont des gens qui décèdent en réanimation COVID).
5) Ces statistiques de la cause du décès ne remontent pas dans les médias, on a juste le total, les médecins m'ont dit qu'on était environ à 90% de décès AVEC le COVID et 10% de décès PAR le COVID... ce qui veut dire que lorsqu'on vous donne 80 décès ce jour, en réalité, c'est 8 décès réellement dus au COVID !
6) Les tests PCR utilisent beaucoup trop de cycles et la quantité de faux positifs est phénoménale
7) Certains hôpitaux font le test INFLUENZA en plus du COVID pour tenter d'y voir plus clair entre les symptômatiques grippaux et COVID... et beaucoup de COVID+ sont aussi INFLUENZA+, la question qui se pose c'est comment déterminer si la personne est symptômatique à la grippe ou au COVID quand elle a les deux virus... La réponse : y'a pas moyen ! Par contre on m'a confirmé que cette année il n'y a pour ainsi dire plus de morts de la grippe... en d'autres termes, une énorme quantité de décès dûs à la grippe sont attribués au COVID.
Pour résumer, toutes les statistiques COVID sont hautement discutables, pour ne pas dire complètement biaisées. Alors que la Belgique s'apprête à durcir les mesures déjà en place et alors que les chiffres (mêmes bidonnés) sont stables voire en baisses, un gros CHR de la périphérie  bruxelloise à royalement 4 (je dis bien 4) cas COVID hospitalisés.
On se fout vraiment de notre gueule....

La censure de YouTube est bien la preuve que ceux que l'on nomme les complotistes disent la vérité. - ça a toujours été comme ça dans l'histore, c'est un critère patent ! Le bon sens même !

 

10/04/2021

le nouveau racisme : le racisme social des "diplômés" comme ils disent .....

 avec mes commentaires en plus

David Van Reybrouck est un écrivain et historien flamand.

Pour l'historien flamand David Van Reybrouck, le populisme d’aujourd’hui se nourrit du fossé culturel grandissant entre une élite de diplômés (de l’université ! Alors comme ça le bac n’est pas un diplôme !! le brevet n’est pas un diplôme !!! le CAP n’est pas un diplôme !!!? lesBTS ne sont pas des diplômes ? Charmant !!!! à quoi ça sert d’aller à l’école ?, quel infect RACISME d’une CASTE de bourgeois friqués, alors comme ça en-dessous de la maîtrise t’est qu’un sous-homme?) et les classes populaires et moyennes. Plutôt que d’ignorer le phénomène, il prône un populisme de meilleure qualité.

Pourquoi les personnes hautement éduquées s’interdisent-elles des plaisanteries sur les allochtones mais prennent-elles en revanche un vif plaisir à se moquer des provinciaux obèses en bermuda qui se promènent sur la digue de Blankenberge, tatouage sur l’épaule et cornet de frites à la main? (très bonne question ! Et qui d’ailleurs confirme ce que je dis : le racisme « ethnique » est toujours en réalité et en dernière analyse un racisme SOCIAL, un racisme anti-pauvre,) C’est la question que pose l’écrivain et historien flamand David Van Reybrouck dans un essai sur le populisme, paru initialement en 2008, plusieurs fois primé depuis et dont la traduction en français* est à présent disponible. Il était temps, car cet essai prophétique n’a rien perdu de son actualité.

Il ne faut pas moins de populisme mais un populisme de meilleure qualité. (quid?)

David Van Reybrouck

Historien (un « diplômé » ? combien par mois? Des chiffres !)

Plutôt que d’assimiler le populisme à une maladie, David Van Reybrouck invite à le dédiaboliser, à le prendre au sérieux, avec empathie (comme c’est méprisant et paternaliste ! On dirait les dames patronesses de Jacques Brel !) afin de mieux le canaliser (bref, on le considère comme un enemie, c’est pareil que l’attitude des bourgeois réformistes, qui au début du siècle admis un peu de mesures sociales-démocrates pour mieux canaliser le mécontentement de leurs exploités!) . Dénigrer ou nier le phénomène ne fera que le renforcer, prévenait-il déjà en 2008. On a vu ce que cela a donné depuis… (exact !)

Fracture sociale

Il explique comment notre société est traversée par une nouvelle fracture sociale, non plus entre catholiques et libres-penseurs (débat typiquement flamand cf « l’écrivain de « Le chagrin des belges ») ou entre socialistes et libéraux, mais entre les diplômés (du supérieur, même remarque) et les peu scolarisés (les peu diplômés. , ceux qui font concrètement le boulôt, créent les biens et services, dont les riches empochent les profits ou spéculent avec, mais sont très peu payés pour ça, ou en fait sont réduit au titytainment et à l’euthanasie, le travail étant fait par les esclaves du tiers-Monde « mondialisé ») Entre les deux, il y a un "fossé culturel". Il observe qu’au Parlement siègent 93% d’universitaires alors qu’ils ne sont que 8% parmi la population. (ce qui montre un argument de plus la justesse du discours d’Etienne Chouard, et la pertinence démocratique du tirage au sort) Étrange pour une démocratie qui se dit "représentative". (je ne te le fais pas dire!!)

La « gauche » se préoccupe d’un nouveau groupe de nécessiteux, plus délaissés encore: les migrants. (à conditions qu’ils soient bien obéissants, et se laissent aliéner ! pas comme Farida Belghoul !!) Ce tournant a scellé pour de bon le divorce entre l’élite et le prolétariat autochtone.

Il dénonce l’élite cosmopolite qui impose ses choix culturels (et rentables …) et « éthiques » (en fait passablement hypocrites) à la classe inférieure et qui considère avec dédain le peuple qui se nourrit d’émissions de divertissement à la télé (qu’eux-même produisent exprès ! Et dont ils ramassent de plantureux profits! Quel cynisme !). Bien sûr, il y a toujours eu des gens moins instruits. Mais aujourd’hui, le cadre sociétal a profondément changé. Avec la disparition des fameux "piliers" sociologiques qui structuraient autrefois la société, l’ascenseur social se retrouve désormais en panne, ce qui ne fait que renforcer le sentiment d’exclusion au sein d’une partie de la population.

Au temps de la pilarisation, (ça veut dire quoi??) les très scolarisés et les peu scolarisés dialoguaient entre eux. Aujourd’hui, la société d’en haut et celle d’en bas ne se fréquentent plus. Van Reybrouck prend le critère de l’internuptialité comme baromètre de la mixité sociale. "Il y a un demi-siècle, il était inconcevable qu’un catholique épouse une socialiste (et vice-versa), mais qu’un médecin épouse une infirmière était un phénomène très courant. (mais pas l’inverse …..) Aujourd’hui, le niveau de formation est devenu le critère le plus important."

Les errements de la « gauche » (qui ont fait qu’on ne peut plus la qualifier de gauche !!!! Mais de Nouvelle Droite!)

Au passage, il règle son compte à la « gauche » classique qui "a laissé tomber l’ouvrier autochtone" (et qui donc n’est plus de gauche mais est devenu une droite réactionnaire, car ses intérêts de classe sont devenus capitalistes, il suffit d’un minimum d’analyse marxiste pour comprendre ça). "La gauche se préoccupe d’un nouveau groupe de nécessiteux, plus délaissés encore: les migrants (qui leur fournit une main d'oeuvre pas chère, et permet de faire pression à la baisse des salaires et à la précarisation, le fameux NAIRU ! vous connaissez ?). Ce tournant a scellé pour de bon le divorce entre l’élite et le prolétariat autochtone."

Dénigrer ou nier le phénomène ne fera que le renforcer. (tu l’as déjà dit plus haut)

Pour Van Reybrouck, "il ne faut pas moins de populisme mais un populisme de meilleure qualité" (quid ? Des « bons pauvres » comme du temps des dames patronesses?).

Ce qui présuppose une meilleure représentation des classes populaires au Parlement. (euh plus simplement il suffit de raisonner comme les marxistes ! Ou alors simplement en terme de démocratie, qui impose on le voit bien le tirage au sort, et que trahit totalement on le voit bien le système actuel)

Ce qui implique aussi de savoir "distinguer les griefs légitimes des propositions politiques fumeuses de certains". (tiens tiens ! ça veut dire quoi ? Expliquez ce que vous entendez ar là ! On aimerait bien savoir!)

Il préconise par ailleurs "un populisme

(et d'abords qu'est qu'il entend par "populisme" on aimerait bien savoir !) il serait plus utile de DEMASQUER cette terminologie, qui n'a pour but que de manipuler l'opinion, et de diaboliser le peuple !!! et créer un racisme anti-peuple, anti-pauvres ! tant qu'on n'a pas dénoncé ça on reste dans son ghetto de bourgeois et de "dames patronnesses"  et on reste manipulés par les patrons, les financiers les bourges et les racistes social !)

qui trouve un cosmopolitisme déraciné tout aussi problématique que le nationalisme borné, qui considère le phénomène migratoire non seulement du point de vue des no*"Plaidoyer pour un populisme", David Van Reybrouck, éditions Samsa, 98 pages, 16 eurosuveaux-venus mais aussi de celui des déjà-établis". (ce qui serait plus utile ça serait de voir QUI profite du phénomène migratoire ! .... un peu d'analyse marxiste aiderait !)

 

En fait le racisme, nous dirons "ethnique", est en dernière analyse toujours un racisme SOCIAL, un racisme de classe, un racisme anti-pauvres.  Réfléchissez ! analysez tous les cas connus vous finirez par y conclure à chaque fois !

Exemple  est-ce que les Emirs fortunés qui arivent avec leurs 4 femmes, sous hidjab, dnaanles hotels 4 étoiles se font traiter de "bougnoules" ? non ! On reproche ses 4 femmes (non voilées) au petit boucher algérien immigré !

La bourgeoisie français, jusqu'à il n"y a pas longtemps très raciste, - du temps où lesalériens venaient touer nos chaussées au marteu-piqueur, où lesnoirs étaient ds "ndigènes  des colonies "tout nus"  - depuis peu se pique d'anti-racisme, histoire de stigmatiser le vil peuple français, "populiste" donc "mauvais" par définition ("cette canaille qui n'est point faite pour penser" disait voltaire), pourquoi , ben dans leurs tours en acier et verre blindé dans leurs bureaux ou  leurs récéptions chics entre deux petits fours ils ont maintenant l'habitude de fréquenter des hommes d'affaires noirs, costume-cravate chics, des universitaires "beurs", des Directrices ds Ressources Humaines femmes, despoliticiens "pédés" et fiers de l'être. Tus ça "ce sont des gens comme nous" - pardi ! Par contre cet anti-racisme ne prendpas encomptelesroms ! là on ale droit dde continuer de dire du mal d'eux, et de titrer "Le problème rom" comme en 1930 on titrait "Le problème juif" sans se faire stigmatiser, pas de problème !

Dans l'es Etats-Unis, un noir c'était automatiquement un esclave, donc les serfs, tout en bas de la société !

Par contre quand les portugais au XVIè siècle sont arrivé au royaume de Kongo, ils se sont dépêché d'ordonner prêtre et même évèques des rinces de la cour du roi de Kongo ! 

Ce thème mériterait des exemples plus nombreux et des analyses plus détaillées, mais ici je n'ai pas la  place !

Mas comme j'ai dit c'est pas compliqué, prenez chaque exemple de racisme ou d'absence de  racisme et vous arriverez tojours à cette conclusion. Même quand ça ne saute pas aux yeux, il  suffit de gratter un peu et ça se découvre !

 

08/04/2021

MARTINE GARDENAL

écoutez bien cette vidéo : https://odysee.com/@AgoraTVNEWS:5/210325-IFQ41-YTLR:4

"ça m'a coûté très très cher, mais ça ne fait rien il y a des moments quand il faut y aller il faut y aller" C'est exactement comment se sont conduit les personnes montrées en exemple par Michel Terestchenko dans son incontournable ouvrage auquel je me réfère si souvent "Un si fragile vernis d'humanité" (et où il dit à peu près la même chose que Zygmunt Bauman dans le premier chapitre de son livre "modernité et holocauste" où il critique " la morale des sociologues", c'est ce que dit Jean-Jacques Crèvecoeur dans son "au défi de la vérité" sur France Soir. C'est ce qu'a pratiqué (pratiqué !) Giuseppe Belvedere  !!! (voir mon billet à son sujet). Ces êtres "inéduqués  et inéducables"  (est-ce Terestchenko qui dit ça ou l'autre je ne sais plus) comme le chien du joailler colporteur qu'on trouve dans "les plus belles histoires de chiens " de Elian Finbert (livre jamais réédité, trouvable en brocante, et que j'ai traduit en Espéranto, chez Libroj de MAS) ou celui de Roger Fouts (dont il parle au début de son livre "à l'école des chimpanzés"), qui ont sacrifiés leur vie pour faire leur devoir, sans avoir étudié Kant ! (....).

Fouillez tout ça si vous ne l'avez pas encore fait.

(et après cette intervention de

Martine Gardénal écoutez bien l'anecdote racontée par TAL SCHALLER (même problème que ce que j'ai constaté vis à vis des physiciens et de Jean-Pierre Petit : les plus puissants sont les plus LACHES car ils ont plus à perdre, et ça explique aussi  que les "intellos" sont en fait plus panurgiques que le peuple, (j'ai fait des billets sur tout ça cherchez !) ,et mon article "de la nécessité de faire une analyse marxiste du petit monde des universitaires"

En fait écoutez bien tout le témoignage de de Martine Gardenal, on y apprend plein plein de choses sur le comportement de la mafia du conseil de l'Ordre et ses comportements.

Et si c'est plus grave, vu l'argent à la clè !! on est et reste toujours dans la LUTTE DES CLASSES - n'en déplaise à ceux qui refusent de lire Marx, on n'en sort pas je vous l'assure ! - dans le médical avec toutes les vies foutues et les morts dont leurs profits et leurs lâchetés se repaissent, ça existe dans tout le système scientifique, ainsi lisez ce que constate Jean-Pierre Petit encommentaire de sa vidéo "Janus besoin de votre aide" :

Jean-Pierre PETIT  dans la nuit du 4 au 5 avril 2021 
J'entreprends maintenant de montrer que l'ensemble du système scientifique est vicié, à un point que vous n'imagiez même pas, à échelle internationale. Ce pourrissement du système va de par avec la crise grave que connaissent aujourd'hui et depuis 50 ans (…) la physique théorique , la cosmologie et l'astrophysique. 
"Janus" représente un danger, face auquel "la commuauté des gens concernés fait bloc et serre les rangs".
[pareil pour la classe des politiciens professionels face au analyses d'Etienne Chouard sur le Tirage au sort ! Pareil sur le Covid-vaccin-médicament-5G bref tout le "Business-Plan" immoral et fasciste actuel ! m anote]

Ca n'est pas un débat, c'est une guerre. Et en 2021 j'attaque. Imaginer être accepté n'est que de la naïveté. Ces portes closes devront être enfoncées et les mauvais qui les tiennent ainsi, ejectés." [cf la fameuse citation de Max Planck !]

vive les "revanchards"!!  ils ont raison ! mille fois raison. Et humainement et intellectuellement, et sociologiquement.

Quant à l'intervention de Jean-Jacque Crèvecoeur elle est une fois de plus magistrale ! oui ! il apparaît de plus en plus, et de plus en plus SERIEUSEMENT que tout ça est sans doute une opération fasciste et une "psy-op" planifiée au niveau mondial par des forces, qu'on commence à identifier, et qui sont, entre autres mais pas seulement, capitalistes visant à maximiser leurs profits, mais pas que. Pire encore.

Et aussi il met le doigt sur ce que en fait ce n'est pas Valérie Bugault mais ETIENNE CHOUARD, le plus grand penseur politique français de ce siècle, qui l'a trouvé , et est le point le plus important de sa critique du système de l'élection, qui n'EST PAS la démocratie, la bourgoisie nous a trompé depuis deux siècles, le fait que l'élection donne le pouvoir "aux riches", qui peuvent acheter les médias et aider de toutes les manièress les candidats qui leur plaisent, et empêcher les autres de percer (François Asselineau en sait quelque chose !) alàrs que pendant 2.000 ans tout le monde savait que la démocratie c'est le tirage au sort : regardez le dictionnaire de Richelet au XVIIè : "Démocratie : régime où les places sont données au sort".

05/04/2021

tout ce qui est naturel et fait la vie

Autrefois la seule occasion qu’on avait de trouver des nougats c’était dans les fêtes foraines, maintenant on les achète dans des magasins ou dans les catalogues, maintenant les bourgeois merdeux et racistes (racisme anti-peuple) des centre-villes ont fait disparaitre les fêtes foraines, elles ont disparues, de même que tout ce qui était naturel et faisait la vie, maintenant tout est interdit, interdit de bruler les feuilles mortes, interdit de courir sur les trottoirs, interdit d’adresser la parole aux gens, interdit de faire ses courses en ville, interdit d’aller dans les églises.

03/04/2021

un peu de psychologie (cette crise va révéler des héros, mais aussi la laideur de l'âme des "collabos" ....)

Nouveau variant, nouveau virus, baisse des contagions, augmentation des contagions, mutation du virus, prolongation du confinement, couvre-feu, masque, et coetera, exetera exetera...
Rien de tout cela ne s'arrêtera
JAMAIS JAMAIS JAMAIS
si la population ne descend pas dans la rue.

(c'était pareil au XIXè siècle pour la condition ouvrière et le droit de grève, qui était interdit)
T' as un doute ?
On en reparle dans 1 an...
Retrouver notre liberté d'avant va coûter très cher.

comme a dit le Dr Fouché, il va falloir des héros....

Jean-Jacques Crévecoeur est un héro : https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/le-defi-de-...  et lisez l'incontournable livre de Michel Terestchenko "un si fragile vernis d'humanité"

Lui-même est un héro :  https://kzclip.com/video/tSIh9fNdvYE/apr%C3%A8s-la-pluie-...

Le PR Perronne est un héros,
le Dr Fourtillan est un héro,

Farida Belghoul a elle aussi l'âme d'un héro. (voir ses vidéos pour conseiller les parents)

"cette crise va révéler des héros"


Et on comprend que des milliers de parents paniqués écrivent à Farida Belghoul absolument tétanisés de trouille, car ils ont peur pour leurs enfants et crèvent de peur devant la menace des FLICS SOCIAUX que sont les agentes haineuses de la DDASS ! (ceux dela DDASS nazie dans les années 1933-1945 étaient du même genre envers ceux qui refusaient de faire le salut nazi ! http://miiraslimake.hautetfort.com/archive/2016/11/17/quelques-details-tres-interessants-sur-le-regime-nazi-5871163.html )

C'est seulement parce que la police, la justice et la gendarmerie obéissent à 100 % à quelques dizaines d oligarques que 70 millions de Français vivent l'enfer des privations de liberté et de toute cette mascarade de coronavirus.

Ce n'est pas la faute à Macron, c'est la faute à ceux qui lui obéissent : Police, justice, gendarmerie et... les Français. Si vous ouvrez votre commerce malgré les restrictions, ce n'est pas Macron qui viendra en personne vous mettre une amende de 1500 €, pensez-y ! Police, justice, gendarmerie 100 % macroniste,... la gamelle avant tout ! (souvenez-vous de ce qu'un flic a dit à Maxime Nicolle , le gilet jaune , , ,"ça nous plait pas de vous taper dessus, mais on a des ordres, et si n'applique pas suffisamment les ordres on sera mal notés et ça sera pas  bon pour l'avancement" .... sans commentaires ! comme a  dit la  pancarte en 2020 "un bon flic c'est un flic qui démissionne")
Toute cette affaire de covid se base sur un principe simple en psychologie à savoir le principe de contrainte puis soulagement. On va obliger les gens à porter un masque jusqu'à ce qu'un vaccin traceur aux "smart dust" arrive qui sera associé par les politiques et les médias au soulagement puisqu'il permettra d'enlever les masques ou de conserver les libertés de la vie d'avant. Cela fera que le vaccin sera davantage accepté. Vaccin qui vous fera perdre entre 3 et 9 années de votre vie en diminuant fortement votre système immunitaire et/ou vous tuera tout simplement car il aura été mis prématurément sur le marché pour des raisons financières et n'aura pas subit les tests obligatoires sur de nombreuses années (8 années minimum) . Eh oui.... les vieux, les retraites et la classe moyenne , ça coûte cher et ça ne sert à rien... (c'était déjà le raisonnement des nazis dans leurs affiches pour justifier l'AktionT4 !)

Le port du masque est une mesure politique de type nazie (souvenez-vous de l'obligation du salut "Heil Hitler !") qui vise, par sa généralisation à outrance, à faire apparaitre le fond patainiste et soumis des gens, et oublier les nombreux manquements meurtriers du gouvernement en matière sanitaire.
"Vous nous accusez à nous le gouvernement de ne pas vous avoir donné de masques quand vous en aviez besoin, alors maintenant nous allons vous en mettre plein la gueule, à tout le monde et tout le temps pour vous punir de nous avoir accusé."
Ceux qui portent le masque et courront avec zèle pour se faire vacciner sont les plus soumis comme beaucoup de vieux et de bourgeois bien-pensants (comme autrefois ils pensaient bien docilement pour Notre Très S

comme dit un commentateur sous la fameuse vidéo de BIGARD chez France Soir  : (journal fondé en 1942 dans la Résistance)

"La situation actuelle rappelle un avant goût des temps les plus noirs de notre époque. Les lanceurs d'alerte rentrent déjà dans l'histoire.
Nos enfants se souviendront de cette époque. Courage et continuez à éveiller, alerter, sensibiliser, mobiliser : résistance face à une oppression d'un nouveau genre et qui ne dit pas son NOM."

ainte Mère l'Eglise Catholique Romaine et Apostolique), soumis et pathologiquement, dépendant de leur gamelle jetée par leurs maîtres du gouvernement comme à des bons toutous. Ces français dont beaucoup d'entre eux, je dois l'avouer et le rappeler, ont été plutôt correct et bien obéissant sous le régime de Vichy. D'ailleurs ce qui compte pour beaucoup d'entre eux, c'est l'assurance de recevoir la gamelle tous les mois: peu importe qui la donne: Hitler, Pétain, Macron exetera exetera.
Surtout , ne pas desobéir à celui qui donne la gamelle et voter pour lui ! ( Gamelle pouvant s'apparenter parfois à une pension d'invalidité...) Mais aussi et malheureusement les écolos, les socialos (qui sont maintenant tous des bourgeois "bobo"  enseignants imbus de leurs diplômes et de leur bel appartement digicodé !), les macronistes, ceux qui gobent tout de la télé de la radio et de la presse, ceux qui adhèrent viscéralement et par principe au système.

* Toute cette affaire complètement bidon de coronavirus a été principalement montée de toutes pièces afin d'enrichir de façon spectaculaire la bourse liée aux laboratoires qui vont pouvoir ainsi vendre des milliards de vaccins plus ou moins mortels pour des milliards de dollars (bref ça ressort de cette bonne vieille LUTTE DES CLASSES, dont Marx nous a rappelé que c'est le principal moteur de l'histoire humaine) à des dizaines de gouvernements avec l'argent récolté des impôts.

discussion sur le site de France Soir :

Je me demande comment ils finissent par s'associer, ces pourris. Comment Macron a-t-il trouve Veran ? Autour d'un pentagramme et d'un ver de sang de nouveau-ne ?
Qu'est-ce qui peut pousser une personne a sacrifier des vies humaines pour servir des interets occultes et financiers ?
Non parce-qu'il ne s'agit pas juste de signer un papier ici et la, mais il faut y mettre une volonte constante et tout son temps... pour defendre ce "projet" : laisser son peuple crever sciemment, sans scrupules ni remords, ni meme peur de se voir lynche un de ces 4.
On assiste a quelque chose de vraiment diabolique. Aucun doute la dessus.

Quand à la fin du XVIIIè siècle il y a euune affreuse famine au Bengale, qui a fait plusieurs millions de morts, de bonnes âmes ont fini par vendre duriz à prix réduit aux indiens pour qu'ils puissent menger et ne pas crever. Que pensez-vus qu'il arivât ? ben les anglais, à qui appartenait le bengale à l'époque, le leur a interdit ! Interdit ! et le Parlement de Londres a même voté exprès une loi  pour le leur interdire, car ..... ça allait à l'encontre des lois du Marché ! (quand on vous disait que le capitalisme est une idéologie mortifère !). Ben là aussi il s'est trouvé plein de gens pour laisser crever de faim des milliers d'humains plutôt que d'enfreindre aux interêts de classe des affairistes.

comme dit un commentateur sous la fameuse vidéo de BIGARD chez France Soir  : (journal fondé en 1942 dans la Résistance)

"La situation actuelle rappelle un avant goût des temps les plus noirs de notre époque. Les lanceurs d'alerte rentrent déjà dans l'histoire.
Nos enfants se souviendront de cette époque. Courage et continuez à éveiller, alerter, sensibiliser, mobiliser : résistance face à une oppression d'un nouveau genre et qui ne dit pas son NOM."

Le commun des mortels se dit que cela n'est pas possible car cela se passe dans tous les pays du monde . Le commun des mortels n'a toujours pas compris que l'oligarchie et ceux qui tirent les ficelles des gouvernements ne sont qu'une ou deux poignées grand maximum de gens certains dont on connaît les noms aujourd'hui, d'autres inconnus du grand public, mais pas moins puissants !

"Business-plan" profits colossaux des vaccins et de la 5G (ne l'oublions surtout pas celle-là, elle est au coeur du dispositif du fascisme 2.0)  nous ne pouvons pas l'aisser le monde qu'ils veulent nous imposer à nos enfants, c'est la réflexions que s'étaient faite aussi les résistants français de 40-44, ceux qui se faisaient dénoncer par leurs voisins haineux qui qui les dénonçaient à la Komandantur, https://odysee.com/@SilvanoTrotta:f/Appel-%C3%A0-l'Union-...

"E. Macron a été élu par moins de 20 % des électeurs français. Il a été financé par le fonds vautour américain KKR. Son président, Henry Kravis lui donne ses ordres, en fonction des milliards qu’il place en bourse. Il a mis le paquet dans le pharmaceutique avec Pfizer. Macron doit donc tout faire pour qu’en France, on n’utilise pas l’hydroxychloroquine ou l’ivermectine et qu’on vaccine à tour de bras une population-test (les vieux) avec un produit qui a été développé en une semaine par un turc en Allemagne sur la base de travaux antérieurs d’une hongroise qui n’a pas l’air de comprendre les dégâts que peuvent induire de l’ARN étranger dans une cellule vivante (reverse transcriptase, etc…). Sans parler des "Smart-dust" destinée à les tracer à vie ... et à TOUT interdire à ceux qui ne seraient pas vaccinés.
Au vu des faibles coûts de développement de ce vaccin et au vu des perspectives de gains (20 milliards USD mini pour 2021), je dirais que Kravis peut d’ores et déjà se payer quelques années de vacances aux Bahamas et donner une liasse bien épaisse de billets verts pour services rendus au président de la république française en exercice."
quand on vous disait que le  grand capital avec 300% de profits garantis "il n'y a pas de crime qu'il ne puisse commettre"
En 1945-46 on a pu profiter de la situation pour impulser quelques éléments de socialisme (Sécurité sociale, allocs, et retraite par répartition, financés par des cotisations, Statut Général de la Fonction Publique, comme nous le montre Bernard Friot) mais maintenant ??

 
Vivons nous vraiment cette ruine politique, économique, sociale, culturelle "pour de vrai !" ? où s’agit-il d’un cauchemar ?! Pincez moi très fort, je veux absolument me réveiller !!


.