Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/04/2017

faites attention, avec Internet on voit tout, on ne peut plus mentir au peuple on ne peut plus manipuler l'information

Sur Internet on ne peut plus tricher (d'ailleurs Dieudonné lui-même s'y est cassé la gueule quand il a montré son mauvais visage face à Laurent Louis ! )  Et sur Internet seul le talent fédère (et les nouvelles idées, telles celles de Bernard Friot, peuvent se répandre auprès de tous les chercheurs de solutions) :

*donc allez vous étonner que les MARIONETTES DU GRAND CAPITAL se fassent conspuer comme les kapos qu'ils sont, dans une France qui n'est même plus un Etat de droit.

 

Si tous les « idiots » du monde avaient le courage et la lucidité et de Dieudonné l’Humanité se porterait beaucoup mieux.

 

 

Et, face à cette révolution  nos maîtres, comme les possédants de 1920 et suivant ont sponsorisé les fascismes, sont prêts à tout, à toutes les dictatures, à tous les totalitarismes, à toutes les ignominies, mais ils ne réussiront pas !

http://lesobservateurs.ch/2017/04/14/matteo-salvini-vous-...

 

c'est comme les innovations techniques du passé, qui ont changé la vie, et avancé la liberté de pensée. Quand vers 1830 (relisez "Les Illusions Perdues")-1840 on s'est mis à produire du papier pour beaucoup moins cher, ce qui a permis les journaux à bon marché ça a à terme changé le monde. Eh bien internet c'est pareil, et même plus ! Non seulement Dieudonné a raison là-dessus, mais ça ira même encore plus loin.
Maintenant,avec les caméras embarquées sur les voitures, les téléphone/ordinateur/caméras de poche portables les gens commencent à s'amuser quand ils ont un quart d'heure à perdre à faire leur petite vidéo et à la mettre sur Internet ! C'est un peu comme avant les discussions de bistrot (d'ailleurs ça n'est pas innocent du tout si "on" a fait MOURIR les cafés à coup d'interdictions, du tabac, après ça sera l'alcool ! après ça sera le café, tant qu'il en restera on trouvera quelque-chose pour les faire mourir, jusqu'à ce qu'il n'y en aie plus du tout leur but est un monde de veaux chacun seul et frustré et bien surveillé !) sauf que là un youtubeur doué il peut se faire des auditoire de milliers de gens de par la France et le monde.
Ici ce monsieur à qui comme à plein de français on impose de perdre des heures chaque jour de trajets en bagnole pour aller travailler et retour, etc, etc, il rentabilise ce temps perdu à dire ce qu'il pense à un public de milliers de personnes. "Ils" ont voulu faire mourir la démocratie, elle renaît par ailleurs.
https://www.youtube.com/watch?v=p5sIDe8gK7w

 

21/04/2017

François Asselineau ça n'est pas que le FREXIT - c'est toute une autre vision du monde, plus de sagesse et d'humanité

la CONSOMMATION, l'ECOLOGIE :


et puis ça "aussi" (mais pour moi c'est ça SURTOUT !!!!)


aussi après le 1er tour la situation de la France est très très grave et notre avenir à nous pauvres être humains et individuels est très très sombre :

François Asselineau, le candidat de l’Union populaire et républicaine, estime que la France est dans une situation "très grave" après le premier tour. Fustigeant les deux candidats arrivés en tête, il ne donnera "aucune consigne de vote" pour le second.

François Asselineau, le candidat de l’Union populaire et républicaine, s’est longuement exprimé devant ses partisans dimanche soir. Une allocution retransmise en direct sur YouTube. Le ton : alarmiste. « La situation est très grave estime François Asselineau. Pour ce qui me concerne, j’ai fait ce que j’ai pu.»

Emmanuel Macron, « marionnette de l’oligarchie financière », c’est « l’horreur ». Marine Le Pen ne vaut pas mieux à ses yeux. « Il faut que les Français comprennent que c’est la famille Le Pen qui permet au système de se maintenir ». Il ne donnera donc pas de consigne de vote, prédisant dès à présent « la 7e défaite des Le Pen » au terme « de la tragédie grecque qu’on nous sert depuis trente ans."

"Le temps va agir en ma faveur"

20/04/2017

les communistes avec Asselineau - inoubliable Edmond Janssen


12/04/2017

le seul candidat à appeler un chat un chat


11/04/2017

sa popularité auprès de "la France d'en bas" est telle que plein de gens bricolent des vidéos pour appeler à voter pour lui, exemple


eh oui ! bien raisonné : le système le déteste, alors c'est un bon signe, signe qu'il dit la vérité !
et qu'il est pour le peuple !

et pour montrer la diversité de ses fans, et qu'ils représentent toute la France, dans sa diversité, tous les âges, toutes les origines, tous les styles, après le "beur" en colère d'en-haut voici ci-dessous, une minaudière vieille dame :


et toujours Asselineau avec le poids des arguments

10/04/2017

quelques jours avant sa mort, un aveu

Les médias français ont « oublié » de mentionner certaines déclarations de Michel Rocard, auquel nous rendons hommage ici, non pour son oeuvre de destruction de la “1° Gauche” dans un premier temps, puis de la France, par sa soumission et sa complicité avec le nouvel ordre mondial, mais pour ses quelques moments de lucidité et d'honnêteté, que certains attribueront à un cynisme exacerbé, et d'autres, plus cléments, à un début de repentence, qui sait, d'un homme en fin de parcours. Rappelons que quelques jours avant sa mort, Michel Rocard se félicitait d'un éventuel Brexit...

Les déclarations « oubliées » furent faites l'an dernier à la Réunion. et ne furent bien évidemment pas passées en boucle dans les médias.

L'extrait retranscrit ici est disponible sur la vidéo dont voici le lien:

 https://youtu.be/wBb-m6ZzoZg

Journaliste: « on a l'impression que l'homme politique ne sert plus à rien! »

Réponse de M. Rocard: « ça fait longtemps que l'homme politique a perdu le pouvoir au profit des grandes banques; le consortium des grandes banques systémiques a pris le commandement de la planète sur l'organisation financière, résultat, la crise, 2°, tous les hommes politiques et tous les gouvernements savent qu'un grand projet d'importantes réformes ne peut passer que si les directeurs d'antenne des grands journaux de 20h à la télévision sont d'accord avec. Si les rédacteurs et les directeurs d'antenne combattent ce projet de réformes, il ne passera plus, terminé. »

 

C'est ce système pervers qu'il nous fait abattre, sans pitié ! (sinon on est foutus, à jamais)

On voit là que la lutte des classes est plus d'actualité, et plus centrale que jamais.

Et pour commencer il nous faut en avril et mai  2017 élire François Asselineau et sortir de l'UE, l'Euro et l'OTAN

08/04/2017

une interview magistrale

Asselineau c'est vraiment une autre pointure que tous les autres !
(Et un vrai humaniste en plus)

*

*

07/04/2017

la nature du capitalisme dévoilée

pour visionner la vidéo il faut cliquer sur le rectangle rouge, puis sur la flèche qui apparaîtra au milieu de l'écran

 

http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=6824

 

31/03/2017

de tout temps

déjà en ce temps-là ceux qui disaient de choses embêtantes (par exemple qui risquaient de compromettre les positions de classe de certains, et leurs agréables profits ! l'analyse marxiste est et reste toujours un outil de compréhension lumineux et indispensable !) on disait tout de suite d'eux qu'ils étaient des fous, des "conspirationistes", des menteurs, ou (argument ad hominem toujours ! quand on n'a pas d'argument !) des "affreux" qu'on stigmatise ! Et maintenant c'est toujours ce qui arrive à ceux qui disent des vérités que les élites au pouvoir dans la société où ils le disent ne veulent pas qu'elles soient dites. Alors on se garde bien de répondre par des arguments rationnels (eh ! on n'en a pas qui vaille !) on cherche à les faire taire (par tous les moyens) ou à les déconsidérer aux yeux de la foule. regardez ce qui se passe de nos jours sur tel ou tel sujet (il y en a plusieurs, il y en a beaucoup même) et vous verrez les constantes à travers les siècles.

Au travail ! analysez l'actualité, vous verrez ! et vous comprendrez.

*

 

*

 

*

30/03/2017

l'énormité de l'ingérence montrée noir sur blanc ! Vincent Brousseau de l'UPR

*

*
*