Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2020

le meilleur résumé

En haut de la pyramide il y a l’argent-dette, c’est un faux dieu adoré par une large tranche de l’humanité, car argent+ propriété lucrative c’est synonyme d’obtenir un max de retour sur investissement, bref il a sa propre logique.

Après on a le clergé (sachant que de nos jours les anciennes religions, telle le christianisme et l’Eglise, ont été remplacées par de nouvelles religions, en particulier l’hygiéno-sécuritarisme, mais à part ça tous, absolument tous les rôles sociaux, les types anthropologiques, les phénomènes psychologiques, surtout les plus pervers, de la théocratie de l’ancienne religion se retrouvent dans l’actuelle!) dont le rôle est de conforter la position de la classe privilégiée et maintenir les gens sous le sens de la culpabilité et la soumission par l’hypnotisme religieux etc (en particulier l’ascétisme, ne pas oublier les psychoses!).

Puis il y a les services secrets, sorte de mafia ou organisation criminelle qui ne sont soumis à aucune loi sinon celle de ceux qui détiennent le pouvoir, donc les oligarchies, et les milliardaires détraqués par leurs fantasmes. Ensuite on a les idiots clébards de l’armée et de la police, pour arriver aux médias et les enseignants. Ces deux derniers - qui contrairement à ce qu’on pourrait penser naïvement au vu des bases de la philosophie, n’ont pas plus d’esprit critique que les autres, mais moins ! Et sont plus soumis que le commun des mortels aux clans, au conformisme et terrorisme intellectuel - formatent et injectent leurs poisons dans les esprits depuis le plus jeune âge.

Vous savez tout cela n’est ce pas ?. Peut être vous, oui, mais la plupart n’en savent rien, la preuve est la situation catastrophique du monde. Il y a eu un peu de réveil grâce aux lanceurs d’alerte dont certains ont été froidement tués, mais aussi après l’apparition du mouvement QAnon devenu la bête noire des élites, jusqu’à ce qu’on trouve sur des réseaux sociaux ou sur Internet des sites d’agents stipendiés qui crient, « écoutez les gars la conspiration et les complots n’existent pas, c’est un truc de malades mentaux, n’écoutez pas ces malades, mais adorez les médias qui portent les vêtements de la vérité et se baladent dans vos esprits » . les 8 milliardaires.jpg

Mais retenons une chose, sans le consentement des esclaves, les esclavagistes n’existeraient pas et leur système aussi.

 

TOUS DANS LA RUE LE 12 SEPTEMBRE !!!

(avec un drapeau rouge et un gilet jaune)


le discours historique prononcé à Trafalgar Square le 29 août 2020 :

Quelle joie de regarder une île de gens sains dans un monde de folie.
 
Nous somme réunis ici aujourd’hui parce qu’une maladie mortelle sévit dans le pays et dans le monde. Et ce n’est pas le Covid 19, c’est la fascisme. Le fascisme justifié par la pandémie illusoire du Covid 19.
 
Un virus qui est très bien équipé pour toutes les situations.
Vous ne devez pas aller à moins de 2 mètres d’une autre personne pour vous protéger contre le virus ! Donc à présent il dispose d’un mètre pour mesurer les distances !
 
Vous ne pouvez pas côtoyer des gens extérieurs à votre bulle pendant plus de 15 minutes ! A présent il a une montre !
 
Et nous allons rendre les masques obligatoires mais pas avant la fin de la semaine prochaine ! Maintenant il a un agenda !
 
Nous avons un virus tellement intelligent qu’il infecte seulement ceux qui participent à des protestations que le gouvernement veut faire cesser.
 
Pourquoi est-ce n’importe quoi ? Pourquoi n’importe qui avec une demi cellule cérébrale active ou même juste réveillée, peut voir que c’est n’importe quoi ? Parce qu’ils inventent tout cela !
 
Donc, alors pourquoi font-ils cela ? Eh bien je peux répondre à cela avec une autre question. Comment ai-je pu prédire les événements actuels il y a des décennies ?
 
Comment Aldous Huxley a t il pu le faire dans les années 30 ? Comment Orwell a t il pu le faire dans les années 40 ? Très simple ! Les événements actuels n’arrivent pas par hasard ! Ils ne sont pas juste arrivés comme ça ! Nous sommes en train de voir un plan préparé de longue, de très longue date, qui se déroule selon un script.
 
Et il est destiné, si nous ne nous levons pas maintenant, à se terminer par la soumission totale et mondiale de la race humaine, au moins du point de vue technologique.
 
Nous nous trouvons à présent à un point extraordinaire dans l’histoire où nous sommes devant 2 voies possibles : si nous continuons à permettre aux psychopathes de dicter nos vies, cela ne va pas bien se terminer. Mais si nous nous souvenons où est le pouvoir, alors cela peut se terminer en un temps extrêmement court ! Le pouvoir est de notre côté.
 
Percy Shelley avait compris cela lorsqu’il a écrit il y a 200 ans, ce texte si bien intitulé : « le masque de l’anarchie » (Ndt : à l’occasion d’un massacre à Manchester) :
‘Rise like Lions after slumber
In unvanquishable number,
Shake your chains to earth like dew
Which in sleep had fallen on you —
Ye are many — they are few’
« Levez-vous comme des lions qui viennent de dormir
En nombre invincible,
Secouez et faites tomber vos chaînes à terre comme de la rosée
Qui pendant le sommeil est tombée sur vous…
VOUS êtes nombreux — ILS sont très peu. »
 
Et ces mots furent écrits en 1890 et une grande partie de l’humanité n’a pas encore appris la leçon !
 
Toute cette soumission et imposition du fascisme sur la race humaine dans le monde entier n’est même pas mise en place par des professionnels de santé, mais par des psychologues (et il pointe du doigt le 10 Downing Street où est le 1er Ministre) : juste au bout de la rue là bas à quelques dizaines de mètres les gouvernements anglais ont réuni dans leurs bureaux une société privée appelé l’équipe d’étude des comportements (Behavioral Insights Team) et leur job est simplement d’étudier la psychologie humaine et ensuite de mettre en place ce qu’ils ont appris pour re-modifier le comportement de la population. Et ils focalisent sur les enfants plus que n’importe qui !
 
Ce qu’il ne veulent pas que nous sachions : le plus gros tour de passe passe mental qu’ils nous font, c’est ceci : ils veulent que nous croyions que l’autorité aurait du pouvoir ! L’autorité n’a PAS de pouvoir ! Le pouvoir de l’autorité dans le monde entier est seulement notre pouvoir que nous leur donnons !
 
Quand des milliers de personnes sont allées à la plage il y a quelques semaines, il n’y avait aucune chance de respecter la distanciation sociale ! Donc les gens étaient assis ensemble par milliers L’autorité locale a « déclaré » un incident majeur ! OK ! Déclarez-le ! Mais qu’est-ce que vous allez y faire ? Eh bien la seule chose qu’on peut dire c’est qu’il y a trop de gens qui ne vont pas obéir.
 
Exactement !!!
 
Ce monde est contrôlé par un tout petit nombre de personnes à cause d’une séquence simple : celle de l’imposition d’un ordre suivie de l’acquiescement. Du haut jusqu’en bas de la pyramide : imposition d’un ordre et acquiescement, d’un niveau à l’autre, puis à un autre, et au bout cela arrive à notre niveau. Et si NOUS acquiesçons à ce niveau de la hiérarchie qui tente de nous imposer ses règles, c’est à dire le gouvernement, la police, alors nous connectons un circuit entre le tout petit nombre dans l’ombre et l’intégralité de la population mondiale. Et ce circuit signifie qu’un tout petit nombre impose son programme à des milliards de personnes !
 
COMMENT est-ce que nous cassons cette séquence ? Nous arrêtons d’acquiescer !
 
Race humaine ne restez pas à genoux et levez-vous ! (NdT : titre d’un livre de David Icke)
 
Le LION ne dort plus !!!
 
Restez chez vous ! NON !
Portez un masque ! NON !
Les enfants devaient-ils être psychologiquement déglingués ! NON !
 
Il est temps, il est largement le temps que nous apprenions les leçons de l’histoire ! Toute l’histoire humaine est l’histoire d’un petit nombre qui contrôle les masses, parce que les masses acquiescent au petit nombre !
 
ÇA SUFFIT !!
L I B E R T E !!!!
L I B E R T E !!!!
L I B E R T E !!!!
Et nous n’acceptons rien de moins !!!
 
Et je dis à la police qui est là : Vous avez des enfants ! Vous avez des petits-enfants ! Et VOUS êtes en train d’imposer le fascisme avec lequel vos enfants et petits enfants vont devoir vivre !
 
REJOIGNEZ-NOUS pour l’amour du Ciel et arrêtez de servir les psychopathes !
 
Nous sommes des milliards et des milliards, et le noyau du noyau de cette toile d’araignée psychopathe, vous pouvez les réunir dans une seule pièce !
 
Il me semble que je peux voir comment on va s’en sortir !
 
ALLONS PEUPLES DU MONDE !!! ALLONS-Y !!!

30/08/2020

l'histoire l'a bien montré : les régimes qui censurent, qui ferment les sites internet, et les chaînes youtube, etc, sont des régimes qui ont quelque chose à cacher ..... vous n'avez pas pensé à ça ?

Peut être que le côté positif de cette censure, c'est que quand on sera totalement bâillonnés sur les réseaux, il ne nous restera plus qu'à sortir tous dans la rue

Je rêve qu'on soit alors des milliers, des millions, à s'asseoir tous par terre, un beau matin fatigués, en disant juste : "Stop ! comme Albert Camus dans "l'homme révolté" On ne joue plus, on ne bosse plus, on ne consomme plus, que les supermarchés crèvent la gueule ouverte ! - tant qu'on ne reprend pas le pouvoir sur ce monde. Frexit ! RIC ! tirage au sort ! Grève générale illimitée, avec occupation d'usine !"

(abonnez-vous à la chaine censurée de Giuseppe Terenzio ! et pour alterinfo.net qu'est-ce qu'on fait ????? la passivité des gens devant les nouveaux goebbels est affolante !)

le lien LIBRE vers cette vidéo (pour lire les commentaires, pour pouvoir télécharger la vdéo) https://ru-clip.net/video/jlGyTjElS_U/la-mascarade-du-port-du-masque.html

comme Giuseppe l'explique très bien, ça n'a strictement plus rien d'hygiénique comme mesure, c'et juste un acte de soumission au Régime, comme la tête de rhinocéros dans la pièce du même nom ou le salut nazi obligatoire en Allemagne à partir de1933 (et ils pensaient qu'ils étaient libres, les allemands 1933-1945 ! relisez le livre de Milton Mayer - et les assistantes Sociales allemandes "signalaient" et faisait enlever les enfants des parents qui leur apprenaient à ne pas le faire http://miiraslimake.hautetfort.com/archive/2016/11/17/que...)

je prevois que nous auront le droit de quitter la museliere uniquement sur presentation d’un certificat de vaccination !!!!
et les vaccins russes ne seront pas reconnus !! et oui ....

Non seulement le milieu médical ne bouge pas, à part quelques rares courageux, les autres subissent la tête basse cette incroyable histoire de covid 19 branlante et rafistolée de toutes parts, seulement compensée par la multiplication des menaces, lien :  https://reseauinternational.net/quand-on-manque-de-morts-...

 

Une chaîneYoutube à suivre, qui montre l'ignominie fasciste dans laquelle la France s'enfonce  : https://ru-clip.net/channel/UCU85yzWzKJD59NJk_LqaDbA

19/08/2020

la dette

SEUL MOYEN DE VOIR CETTE VIDéO :CLIQUER SUR LE LIEN CI-DESSOUS :

https://youtu.be/h8F2cIQzDqU


* et puis lisez les romans de Traven (existent aussi en allemand, en anglais, en espagnol, en français) :

PDF - 1.8 Mb
B.Traven : Ĉaro (PDF ĉe SAT)

Ĉaro (karapaco.de)
Der Karren (karapaco.de)
Unua eldono : Berlino, librogildo Gutenberg, 1931

Marŝo en la regnon de l’ mahagono Militmarŝo (karapaco.de)
Der Marsch ins Reich der Caoba. Ein Kriegsmarsch (karapaco.de)http://
Unua eldono : Zuriko, Vieno, Prago, librogildo Gutenberg, 1933

  • PDF - 1.9 Mb
  • B.Traven : Mahagontrunko (PDF
  • ĉe SAT)

maintenant la même chose pratiquée auniveau des Etats : 


Seul et unique moyen de regarder la vidéo en question : cliquer sur le lien ci-dessous :

https://youtu.be/h8F2cIQzDqU

ou

https://www.youtube.com/watch?v=h8F2cIQzDqU

et lienLIBRE : https://ru-clip.net/video/h8F2cIQzDqU/histoire-des-dettes-et-de-leurs-r%C3%A9pudiations-par-eric-toussaint.html

(vidéo très interessante et très claire sur une évolution peu connue, écoutez-là) vers la 53è minute on en apprends "de belles" !  l'enseignement le plus important de cette conférence  (il y en a plein d'autres d'autres : une société où il y a des transports en commun partout, des cinémas pas chers pas loin, etc etc, c'est une société qu'on avait en France aussi dans les années 50 et 60 et qu'on n'a plus !!! .....), c'est vers la minute 53 avant et après : la dette, une fois de plus !!! ... Les fameuses "pénuries" dont nos merdias des années 60 à 80 faisaient des gorges chaudes, disant que c'était la preuve que "vous voyez bien : le communisme ça ne marche pas", étaient en fait dues au fait que ces pays étaient étranglés par .... la dette envers le grand capital bancaire occidental, comme NOUS le sommes maintenant.

Ce n'est que quand il est trop tard qu'on apprend la vérité ....

 

la solution ? supprimer les prêts à intérêt, et les banques. Si si ! c'est possible ! Profitez que vous êtes confinés pour vous cultiver : regardez les conférences de Bernard Friot, il y en a plein sur Internet, faite-en le tour. Au boulôt ! faites marcher vos neurones ! et pour ça Bernard Friot il n'y a rien de tel.

 

16/08/2020

fascisme et collabos on y est !

quand j'aperçois quelqu'un portant un masque je m'écarte tout de suite pour ne pas le/la croiser : je fuis le risque de contamination par le virus du Pétainisme !!!    

    

 

https://blogs.mediapart.fr/le-blog-de-boris/blog/240720/p...

https://technoplus.org/actualites/508-fascisme-sanitaire-...


Jusqu’à présent le fascisme avait toujours été moral ou politique,
aujourd’hui il est sanitaire et médical.

c'est le moment de relire la pièce d'Ionesco "Rhinocéros", elle est devenue tout indiquée (et de la remettre en scène, avec des acteurs portant un masque à la place de corne de rhinocéros.)

15/08/2020

ne la croyez pas sur parole, faîtes vos propres recherches


et surtout ne croyez pas sur paroles les esclaves de 9 milliardaires, les journalopes, les Goebbels de notre époque

En 1939, la mise à mort des fous et des handicapés, l' Aktion T4, fut conduite en secret, et les gens n'ont commencé à se dire qu'il se passait quelque chose de pas normal que par des rumeurs, jusqu'à ce que l'archevêque de Münster, Mgr Van Galen, ne fasse lire une lettre pastorale par tous ses prêtres. Ce génocide fut le premier de la liste, et l'occasion d'expérimenter, par souçi de modernité - les nazis ont toujours été très férus de modernité ! - l'oxyde de carbone, puis les chambres à gaz de chez IG Farben.

Pharmacien alarme sur les vaccins
ru-clip.net/video/LmBiLbhY3wo/vidéo.html

Mr Macron www.elysee.fr/emmanuel-macron/2020/04/24/lancement-pour-une-initiative-mondiale-sur-les-diagnostics-les-traitements-et-les-vaccins-contre-le-covid-19
❌Youssef hindi la kabbale
www.zzsmileyfamily.net/virtualw@ibblog/dotclear/index.php?post/2017/07/24/Pierre-Hillard-Youssef-Hindi-sur-le-mondialisme

❌La puce sous cutané
www.amessi.org/des-scientifiques-declarent-que-la-puce-sous-cutanee-sera-bientot-obligatoire-pour-tout-le-monde

A) Valérie Bugault catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb457010923
B) Liens Bill Gates www.transition2017.com/html/chronique/chronique23.php
C ) médecins en Moselle
www.estrepublicain.fr/actualite/2020/04/24/deux-medecins-sommes-de-se-taire
D) Vaccins )
www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/11614-Meningite-un-vaccin-defectueux-dans-le-viseur-de-40-familles
E) Un lien qui vas vous faire froid dans le dos les amis Soyez patient et écoutr (ez ! SVP apprend la grammaire !) bien surtout
 ru-clip.net/video/zf4lzrtJIls/vidéo.html

bon ce qu'elle raconte au milieu on a l'impression qu'elle découvre l'existence de l'eau tiède) tout le monde sait ça !
Mais peut-être que effectivement plein de gens ne le savent plus !!! ? alors c'est bien de le rappeler, quelle tristesse qu'on soit obligés de redécouvrir les causes de notre asservissement !

Par exemple si l'OMS est financée non par des Etats mais par des interêts privés 1° bien sûr ce n'est pas normal, et bien sûr l'OMS devient un instrument de lutte de classe, courroie de transmission des interêts du grand capital et de leurs plans cyniques.

Etc elle a l'air de commencer à comprendre , espérons qu'elle continuera, elle et tous ceux qui auront vu cette vidéo, et qu'ils commenceront à comprendre "le monde comme il va" et quels sont sons ennemis et pourquoi, un petit cours de marxisme serait necessaire

......  c'est qu'on a tellement déculturé, le peuple,que le travailleurs ont perdu le BA ba de leur culture !!! alors que ça c'est la base du marxisme !!! (ah oui nos maîtres ont tout fait pour censurer et caricaturer le communisme, qui est pourtant la seule solution, soit dit en passant) de la LUTTE DES CLASSES, dont la forme actuelle est dans les projets de New World Order

quand on lit les commentaires on se dit qu'elle est lue par un public complètement décérébré, les moutons à Macron, le pauvre troupeau que le grand capital justement à force de mensonges et de déculturation a fait de la "chair à collabos" pétainistes ! prêts à tomber dans le panneau de la propagande gouvernementale, et à suivre comme des enfants de Hameln l'obéissance et la chasse aux "complotistes" (alors que ce  sont les seuls à être rationnels !). Pauvre France ! à quel niveau l'a -ton fait tomber ! un peuple aussi conditionné va voter Macron comme un seul homme et chasser haineusement ceux qui parmis eux s'aviseraient de penser et/ou de se rebeller ... Comme en 40 ils ne juraient tous que par ce que leur disait "Radio-Paris" et par la Parole de leur bon Maréchal...

Pendant ce temps devant chez moi passe le flot continu de trains transportant les déportés consentants, tous en pyjamas rayés, pardon ! en masques rayés.

 

10/07/2020

typique !

savez-vous que :

(durant la Révolution) " les riches bourgeois, pour leur part, ne semblent pas être gênés par le cours des événements. Alors que les classes pauvres se serrent la ceinture, les grands bourgeois maritimes, par exemple, continuent à envoyer des navires négriers pour le trafic d'esclaves et le commerce triangulaire. Comme pour se mettre au goût du jour, ils prennent soin de faire appeler leurs navires La Fraternité, Le ça ira ou L'égalité..." (André Lepic)



ça rappelle très fort les propagandes et les phraséologies actuelles de certains milieux !

08/07/2020

alors comme ça on se remet à décider administrativement d'apporter une solution finale aux espèces "nuisibles et invasives" ??

il va falloir ajouter un nouveau slogan pour  2017 : Liberté pour les perruches à collier immigrées en France !

l’approche existentielle est la base de la morale, comme l'a sans doute compris Elian-J Finbert (et Brigitte Bardot)

ils (les intégristes de l'écologie et les "scientifiques, aussi impavides que il y a un siècle les savants nazis...) sont tellement dans leurs concepts d’espèces et de biodiversité, qu’ils oublient que les individus, bien vivants et bien concrets, sont des êtres sensibles.

Les perruches à collier de France.

Pour retrouver leurs premières traces, il faut remonter au milieu des années 1970, affirment les spécialistes interrogés par franceinfo. "En 1976, une centaine d’individus se sont échappés de l'aéroport d'Orly", assure Rémy Delanoue, ornithologue et juge international lors de concours de beauté de psittacidés (comprenez perroquets, perruches et autres inséparables). La piste semble vraisemblable. A cette époque, l'oiseau, à la mode dans les animaleries, était importé en nombre par avion. "Leur cage s’est ouverte lors d’une manipulation par un Fenwick [un chariot de manutention] et une centaine de perruches ont ainsi pu s'envoler", croit-il savoir.  L'autre foyer d'origine, plus récent, se situerait du côté de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d'Oise). Pas d'erreur de manutention cette fois : les soupçons se portent sur un grossiste qui ignorait sans doute la malice de l'animal et sa capacité à s'échapper de sa cage. "Elles sont de la famille des perroquets, l'un des oiseaux les plus intelligents qui soient", explique ****** ******, de l'antenne francilienne de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO). "Au début des années 1990, les contrôles des oiseaux étaient moins stricts et les fenêtres du bâtiment où elles étaient entreposées n'étaient pas grillagées. (comme Fleury-Mérogis !...) C'était facile pour elles de prendre le large", insiste R. D.. Depuis un demi-siècle on a vu arriver les tourterelles turques, les roselins cramoisi pointent leurs nez, les merles ont envahi nos villes depuis le XIX siècle (autrefois ils ne sortaient pas des forêts), Autrefois les moineau, oiseaux des rochers, ont peuplé les villes, les alouettes les campagnes. À part les intégristes ecologistonazis qui s’en plaint ? la carte de leurs dortoirs (les lieux où elles passent la nuit) le confirme : ils n'ont quasiment pas bougé depuis quarante ans et se concentrent autour de Wissous (Essonne) et Roissy-en-France (Val-d'Oise). Contacté par franceinfo, le gestionnaire Aéroports de Paris explique avoir entendu parler de ces thèses, mais n'a retrouvé aucune trace des "évasions" supposées. Le responsable du pôle Espaces verts d'Orly penche plutôt pour des remises en liberté par des propriétaires lassés de ces oiseaux trop bruyants. 

Environ 8 000 spécimens (non, êtres vivants ! Je dirais même mieux personnes vivantes, images de Dieu) en Ile-de-France

Quoi qu'il en soit, les perruches sont bien là... et se reproduisent. (comme les humains ! lisez « Un Nid » de Sully-prudhomme) ) Résultat, en Ile-de-France, la population s'est envolée : leur nombre est passé de quelques dizaines d'individus dans les années 1980, à 1 100 en 2008 puis 4 200 en 2015, selon  une étude menée par des chercheurs du Muséum d'histoire naturelle de Paris. Avec deux à trois oisillons par an et par couple, la progression est très rapide. Désormais, en 2017, "on s'approche plus des 7 000 à 8 000 individus" dans la région, estime le spécialiste de la LPO. L'Ile-de-France n'est pas la seule concernée par le phénomène : d'autres foyers ont été signalés près de Marseille (Bouches-du-Rhône),  Roubaix, Villeuneuve d'Ascq ou encore Toulouse. A l'étranger aussi, comme à Barcelone au-dessus des Ramblas ou en Grande-Bretagne, où elles seraient plus de 30 000. (+ la Rhénanie ! + Bruxelles ! )  L'invasion fait le bonheur des passionnés. Cela fait vingt-trois ans que Bruno Lebrun, agent d'accueil du parc de Sceaux (Hauts-de-Seine) et détaché à la surveillance des oiseaux nicheurs, arpente les 180 hectares pensés par Le Nôtre. Depuis 2003 et l'arrivée du premier couple de perruches, pas un nid ne lui échappe. Chaque année, il est chargé de recenser les couples qui s'installent entre février et juin dans les creux des platanes centenaires, abri idéal pour décourager les écureuils roux, friands de leurs œufs et de leurs oisillons. Aujourd'hui, il en dénombre plus de 90 qui, chaque soir, s'envolent en nuées vers leurs dortoirs de Wissous et Massy, situés de l'autre côté de l'A86.

Ici, elles trouvent de tout, toute l'année. Au printemps, elles dévorent les bourgeons, l'été elles trouvent toutes sortes de fruits et de baies et à l'automne, ce sont les glands et les pommes.Bruno Lebrun, du parc de Sceaux.

"Elles sont magnifiques", glisse un promeneur

mais  ces racistes anti-immigrés que sont les écologistes intégristes, n'es veulent pas : elles ne "sont pas d'cheu nous" !

Les perruches peuvent compter sur la générosité des promeneurs qui leur apportent des graines, malgré les panneaux d'interdiction. Au détour d'une allée longeant l'un des bassins du parc de Sceaux, Amadou témoigne. "J'adore les perruches. Elles sont magnifiques",

(LES IBIS SACRES AUSSI ETAIENT MAGNIFIQUES…...)

s'enthousiasme-t-il. Séduit, il en a même acheté plusieurs pour agrémenter son balcon... mais elles se sont échappées. Les fugueuses reviennent le voir régulièrement : "Même après les hivers les plus secs et rigoureux, elles sont toujours là."

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la rigueur de nos hivers ne leur fait pas froid aux yeux. "A l'origine, elles vivent sur les contreforts de l'Himalaya, jusqu'à 1 500 mètres d'altitude", rappelle Frédéric Malher, président du Centre ornithologique Ile-de-France. Autant dire que les quelques épisodes de neige francilienne n'ont rien d'incroyable pour elles.  "L'hiver, elles passent 50% de leur temps près des mangeoires ou des boules de graisse disposées dans les jardins par les particuliers", précise Olivier Païkine, de la LPO Ile-de-France. Même celles suspendues en hauteur et destinées aux petits oiseaux y passent. Avec leurs pattes, les perruches agrippent le fil, le remontent et se régalent. Elles se servent aussi chez les particuliers. Près du parc de la Vallée-aux-Loups, à Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine), un voisin n'a pas pu savourer ses cerises cette année. "Les perruches ont découpé le filet de protection qu'il avait installé pour éloigner les oiseaux et elles se sont régalées", s'amuse Bruno Lebrun.

Peu de prédateurs et très envahissante

ouais , mais comme dit Christian Lévêque :

« Les écosystèmes ont des capacités d’adaptation importantes, aussi bien lorsqu’ils perdent des espèces que lorsqu’ils acquièrent de nouvelles espèces, comme l’a montré l’écologie rétrospective. »

Leur vie est à peine troublée par quelques prédateurs : la chouette hulotte. Des plumes de perruches ont été retrouvées dans le nid d'un rapace, dans le 15e arrondissement de Paris, rapporte la LPO. Et si les écureuils et les rats peuvent occasionnellement se délecter de leurs œufs, les perruches savent se défendre d'un coup de bec. Un écureuil en a déjà fait les frais dans un parc de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne).

Sans véritable prédateur et avec son chant, la perruche agace. Et inquiète aussi (les fonctionnaires du Commissariat général aux questions juives ) Car elle entre en compétition avec d’autres oiseaux, notamment pour les nids. Opportuniste, la perruche à collier ne creuse pas son propre nid. Dès février, elle élargit ceux des autres oiseaux (comme la sittelle torchepot, l'étourneau sansonnet et le pigeon colombin), bien avant que ces espèces ne s'y installent. Ce qui les oblige à trouver d'autres lieux de nidification.

Dans le parc de Sceaux, on a déjà remarqué une baisse du nombre d'étourneaux sansonnets. Bruno Lebrun à franceinfo. Pour certains spécialistes de la biodiversité, il est temps de « réguler » la population de perruches. La LPO demande d'ailleurs l'aide des Franciliens pour les "signaler" ! (ça s'est déjà fait autrefois pour localiser des personnes pourchassées) Pour le moment, "en Ile-de-France, elles ne vivent qu'en petite couronne, tempère Bruno Lebrun. Mais si elles s'attaquent aux cultures, comme elles le font en Inde par exemple, elles peuvent faire des ravages..." par exemple, jusqu'à 70% des récoltes de tournesol ont parfois été perdues. De quoi préoccuper certains maires franciliens.  à Antony (Hauts-de-Seine), des perruches ont déjà creusé des nids dans les plaques isolantes de façades d'immeubles récemment ravalés. [tant mieux ! j'ai vécu les effets de l'isolation thermique de l'IA,c'est étouffant !] 

La perruche à collier est-elle une menace pour « notre » [ça veut dire quoi ? Un écosystème par définition ça évolue constamment, ça veut dire quoi une « menace » ? Si on réfléchit bien, ça n’a pas de sens, et puis c’est quoi ce « notre » ? l’écosystème ne vous appartient pas], écosystème ? Aucun consensus ne s'est dégagé sur la question, estime l'ornithologue Philippe Clergeau, et la loi reste floue.. N'empêche, le sujet devient politique. En 2015, le sénateur des Hauts-de-Seine André Gattolin (ex-EELV, désormais LREM - tiens tiens ! je vois le genre .... ) avait interpellé le ministère de l'Ecologie pour inclure la perruche à collier parmi les espèces nuisibles et invasives. [et donc à exterminer, exactement comme Hitler avait mis les tziganes et les juifs dans la liste des espèces d’humains nuisibles et invasives…] "La législation actuelle permet à l'autorité administrative d'organiser la capture ou la destruction des immigrés. Mais, pour l'instant, aucune action de cet ordre n'a été entreprise à ma connaissance", explique-t-il à franceinfo.

Une population trop difficile à "contrôler" (en anglais ça se dit :"to control a disease" mais en français ça veut dire "se rendre maître de" voire "éradiquer",  là ils sont en train d'éradiquer la langue française !)

Au cas où, plusieurs solutions existent pour réguler leur nombre : stériliser des couples ou secouer leurs œufs pour les empêcher d'éclore. Mais avec des nids situés à plus de 10 mètres de hauteur dans les arbres, "de telles opérations semblent irréalisables" à grande échelle, aux yeux de Bruno Lebrun. "En revanche, en lançant des filets sur les dortoirs des perruches, on pourrait en capturer un grand nombre d'un seul coup. Mais cela coûte très cher à réaliser."  Aux Seychelles, dans l'océan Indien, la réponse au problème des perruches à collier (après le « problème juif » on nous bassine avec le « problème rom », et après ça va être le « problème perruches à colliers » ! mais les intéressés qu’est-ce qu’ils en pensaient ou qu’ils en pensent? Comment ils on vécu, ou vivront ça ?) a été radicale (une « solution finale » quoi ! Comme pour les Ibis Sacrés). Des opérations d'éradication ont été lancées dès 2013 et le dernier spécimen de perruche à collier aurait été tué début septembre, rapporte Seychelles News Agency. Mais pour Jean-Philippe Siblet, du Muséum d'histoire naturelle, il est déjà trop tard. "Sur une île, une espèce invasive peut être éradiquée, mais à l'échelle d'un continent comme l'Europe, c'est totalement impossible." En cage comme en liberté, les perruches à collier n'ont donc pas fini d'échapper au contrôle de l'homme. (les roms non plus)  

 

un millier de Tadorne Casarca, beau canard roux originaire des déserts d'Asie centrale, s'est installé en Suisse (outre qq millions d'humains de toutes origines). L'office Suisse de "protection" des oiseaux commente

"Cette situation est problématique, car ses effectifs ne sont pas indigènes."

Et voilà !  C'est clair, comme motivation ! (mais les celtes quand ils sont arrivés en Helvétie étaient-ils indigènes ? pas plus que les alouettes et les moineaux, bref tout ce qui n'était pas hommes de Néandertal et rhinocéros laineux ! )

alors comme ça sous prétexte qu'elles "ne sont pas d'cheu nous" et qu'elles en concurrencent d'autres il faudrait es exterminer ?

donc fallait-il au XIXè sièce exterminer les auvergnats qui ont concurrencé les bistrotiers parisiens "de souche" en ouvrant partout des commerces de "vins et Charbon" ?  Heureusement qu'on n'a pas fait ça : on n'aurait pas eu les bals musettes !!  ni cette musique qui pendant  un demi-siècle est devenue le symbole même de la culture française populaire !

donc faut-il exterminer les jaïns de l'Inde qui à Anvers sont en trains de retirer le commerce des diamants des mais des juifs ?

donc Fallait-il exterminer les polonais du Pas-de-Calais qui ont pris le charbon des mains des mineurs autochtones ?

Etc donc selon les écologistes, et les préfets à leurs ordres, il faut raisonner comme ça ? ban en voilà des génocides en perspective ! Le Pen à côté c'est un ange ! Je sais , dans les années 30 il y a eu quelqu'un qui a raisonné comme ça, envers les juifs et les roms, mais je croyait qu'il en avait gardé  une sinistre réputation ! Les écologistes vont-ils se mettre à son école ?

29/06/2020

Brigitte Bardot - lisez son dernier livre "mes larmes de combat" - "vous, la femme-enfant, vous résistez quand les autres cèdent et vous donnez un exemple de dignité"

ce qu'elle dit sur les animaux est le bon sens même, elle est comme Elian-J Finbert le bon sens même, elle seule récemment a eu le courage et la dignité de soutenir les gilets jaunes, après avoir dans les années 50 soutenu le droit au plaisir et à la liberté (de nos jours de nouveau diabolisé !), elle a tout du long été une bête traquée, et d'un courage désarmant.

par ailleurs : https://www.persee.fr/doc/comm_0588-8018_1963_num_2_1_967    (Evelyne Sullerot, encore une qui toute sa vie s'est montrée d'un grand courage et d'une vraie humanité contrairement aux féministes de maintenant !)

 

"vous, la femme-enfant, vous résistez quand les autres cèdent et vous donnez un exemple de dignité"

Evelyne Sullerot Brigitte Bardot et l'O.A.S.

« Que Brigitte Bardot ait résisté à l'O.A.S., voilà un événement que les historiens compareront à l'appel du 18 juin. Le vénérable Times de Londres ne s'y est pas trompé... D'un côté les généraux rebelles ou complices, les régiments pourris, leurs chars et leurs avions, de l'autre B.B., sa secrétaire, son producteur, son coiffeur et son chien. » C'est en ces termes que Jeune Afrique (n° 62) rendait compte de 1' « analyse spectrale des forces politiques en France au début de 1962 ».

Une analyse spectrale de Brigitte Bardot, du mythe Bardot, à la même époque, à l'inverse, donne un tableau très net des lignes politiques de la grande presse.

Après la fracassante publication par VExpress du fac-similé de la lettre de menaces de l'O.A.S. à B.B. et de la réponse que celle-ci envoyait à l'hebdomadaire de gauche, le mythe Bardot subit en effet un choc si rude que l'image B.B. se multiplia à l'infini sur la longue bande de l'actualité. Mais ces Brigittes se regroupent très vite, dès les 1er et 2 décembre 1961, selon quelques lignes de force.

Car un phénomène, privilégié et rare, vient de se produire : il y a conjonction soudain entre le mythologique (la supervedette aphrodisiaque Bardot), le fait divers tragique (le chantage à la bombe, le racket, les 5 000 000, « payez secrètement », etc.), et le politique (« les inspirateurs de ce genre de lettres seront rapidement mis hors d’état de nuire s'ils se heurtent partout à un refus net et public de la part des gens qu'ils cherchent à terroriser par leurs menaces et leurs attentats », écrit Brigitte. Jusqu'ici on peut imaginer un racket bassement crapuleux. « En tous cas, moi, je ne marche pas, parce que je n'ai pas envie de vivre dans un pays nazi »,

(c’est ce qu’elle a refusé toute sa vie ! suivez ses combats, c'est ça)

écrit ensuite la déesse menacée. Cette fois nul doute n'est permis : c'est de politique qu'il s'agit.)

Une analyse des réactions de la presse, radio, télévision, dans le mois qui a suivi permet de conclure que, de ces trois aspects, le politique a prévalu, et de très loin. Dans presque chaque cas, la répercussion de la nouvelle et sa présentation ont été une utilisation à des fins politiques du geste de Brigitte Bardot. Du moins à court terme.

Une jeune femme charmante, simplement vêtue, cheveux libres et non pas échaffaudés sur le sommet de la tête, sourire enthousiaste et sain, apparaît en photographie au milieu de la page politique de VHumanité. « Je ne veux pas vivre dans un pays nazi » déclare en titre cette fraîche maquisarde. Elle gardera sa place en page politique pendant plusieurs jours. Sur les thèmes « elle n'a pas cédé », « elle est antinazie », V Humanité fait de B.B. un symbole. On va interviewer « les milieux artistiques », et les artistes, les uns après les autres, se solidarisent avec la courageuse (Paul Frankeur), s'élèvent contre « la propagande simpliste de ces gens-là qui s'imaginent intimider les vedettes riches en leur faisant craindre ' le collectivisme qui doit suivre le régime actuel ' — texte de la lettre de l'O.A.S. à Brigitte Bardot — qui les dépouillera » (Daniel Gélin) ; « Elle a raison » dit Roger Pierre ; « Elle a du courage » renchérit Sophie Desmarets, etc. « Le syndicat français des acteurs exprime sa solidarité à Brigitte Bardot ». Douze jours après « l'événement » Brigitte est encore en première page de V Humanité dans un billet d'André Wurmser, car à Alger, dans un cinéma, on a sifflé B.B., « la B.B. qui n'a pas voulu que Salan la soutienne, la garce ! » L'O.A.S. devient « L'Organisation Algérienne des Souteneurs » et la blonde vedette une femme de tête (politique) « qui ne veut pas être Casque d'Or ». Mais l'imitation du langage vert des faits divers crapuleux ne trompe pas : c'est la politique, — grandes causes, grands effets, pas de hasards, — qui sert de cadre à ce sourire fameux.

C'est aussi dans l'éditorial politique que B.B. prend place dans Libération. B.B.B. = Bravo Brigitte Bardot ! On lui parle gentiment et franchement : vous êtes agaçante, vous étalez trop votre vie privée, mais au fond vous, la femme-enfant, vous résistez quand les autres cèdent et vous donnez un exemple « de dignité ». Enfin, à la dimension de l'utilisation politique s'en ajoute une autre qui va être reprise ou contestée ici et là : Vous n'avez pas, vous, besoin de publicité ; vous avez accompli là un « geste pur ».

A l'autre extrémité de la bande spectrale apparaît justement, à droite, une nouvelle silhouette de B.B. née de l'exacte superposition de réactions opposées : c'est « cette mâtine qui possède un sens remarquable de la publicité » (le député Jean Legendre dans le Progrès de VOise, 9 décembre). Le Parisien Libéré et V Aurore sont gênés. L'Aurore ne signale ni la lettre à l'Express, ni les motifs du refus de Brigitte, et titre : « B.B. s'en va-t-en guerre contre l'O.A.S. », en dernière page, et, en plus gros encore : « B.B. s'en va à Varsovie et à Moscou » (nouvelle fausse démentie plus tard dans d'autres journaux).

Qu'elle « s'en aille » en guerre ou à Moscou, dans les journaux d'extrême droite B.B. s'en va. Cette publicité de mauvais aloi en fait une fille dangereuse ou bien idiote : « L'opération B.B. ne doit rien à Brigitte » suggère Aux Écoutes. B.B. n'a pas d'opinion bien définie. Les aventures militaires de ses jeunes amants appelés successivement au service militaire (Trintignant, Charrier, Frey) seules l'ont rendue antimilitariste. Le nom d' « armée » la met du coup en rage. Qu'une « armée » lui demande encore de l'argent, la coupe est pleine ! La lettre, elle, a été rédigée par des « conseillers en relations publiques ». Brigitte, la pauvre oie, a seulement signé. D'ailleurs elle est pingre. « Même à Alger nul n'ignore que B.B. n'est pas de celles qui cotisent », soufïle-t-on aussi à droite où on se réjouit de la mauvaise humeur du Président de la République à tout ce bruit, qui fait un peu de la belle « le médecin de l'honneur » de la République, comme le suggère le Monde. De toutes façons, ajoute-t-on, cette prétendue lettre O.A.S. doit être un faux. Enfin le résultat le plus immédiat est la disparition soudaine du nom de Brigitte Bardot de la rubrique de l’Aurore « Choisissez la vedette que vous voulez voir » (6 décembre) où elle avait toujours figuré en 2e place alphabétique.

A droite cette grue pingre et écervelée qui se laisse manœuvrer par ses « publi-citaires » attitrés, à gauche une courageuse et lucide jeune femme antinazie au geste pur de tout intérêt, « exemple de dignité », — on s'attendrait à trouver au centre Brigitte-Bardot-vedette-et-comédienne-à-tout-le-monde menacée par la méchante-politique-qui-divise. Mais non. France-Soir et Paris-Match ont incliné aussi dans le sens politique l'aspect fait-divers qu'aurait pu revêtir la nouvelle.

Bien sûr on tremble pour elle, et il semble miraculeusement brave qu'elle ose sortir le lendemain « avec son petit chien » et « un foulard violet » de chez elle où s'étale justement une menaçante inscription O.A.S. La concierge, elle, a très peur. Mais ce que l'on souligne, c'est que B.B. s'arrête « pour remercier le gardien de la paix chargé de la surveillance de son domicile », et surtout les titres insistent : « Rackettée par l'O.A.S. » elle n'a pas voulu céder au chantage. On ne cache pas qu'elle ait écrit à « l'hebdomadaire l’Express » ni qu'elle ait donné les raisons politiques de son attitude. B.B. devient un symbole républicain et un exemple de civisme. Paris-Match rappelle avec photos à l'appui qu'à Saint-Tropez elle va voter dès huit heures du matin aux référendums, tentant de « faire son devoir de citoyenne » sans attirer l'attention. Cependant la photographie vedette est celle d'une énorme affiche de film sur un mur, la représentant, et sur laquelle un plaisantin gaulliste avait collé, devant les célèbres lèvres, un papillon OUI. La légende est honnête : « Sur ses affiches on la faisait déjà parler politique » — mais minuscule ; tandis que le titre qui couvre toute la page affirme, au-dessus de ce OUI : « Elle n'avait pas attendu l'O.A.S. pour avoir une opinion. »

La politisation est tellement nette qu'il n'y a plus une Brigitte mais plusieurs, et France-Soir dans son « objectivité » va jusqu'à publier côte à côte deux colonnes, deux photographies, deux titres : Une B.B. déguisée en sari sous le titre « B.B. boycottée à Alger » et une B.B. en pantalon corsaire sous le titre « B.B. soutenue par ses camarades ». Cette soit-disant antimilitariste devient l'idole du contingent qui a mis « à la mode le slogan : Vive Brigitte, reine de l'Anti-O.A.S. ! »

« Vive Brigitte ! » vibre partout et vibre longtemps, jusqu'à Noël en tous cas : à ce moment-là les vœux et les prévisions vont leur train. On salue au Canard enchaîné à l'occasion de la nouvelle année « notre B.B. nationale », « la fille la plus déshabillée de l'écran mais aussi la plus culottée », « Bravo Brigitte, on préfère votre plastique au leur ! »

Le numéro spécial de France- Dimanche « Tout ce qui vous arrivera en 1962 » consacre toute sa première page à affirmer que pour B.B. « l'heure du destin a sonné », « Des amis sérieux... », « Une autre femme... », « Une vie nouvelle... » « Son visage s'est apaisé », « Une autre époque commence pour elle ». Ici-Paris dont la « Une » depuis des années se déchaînait périodiquement (environ toutes les trois semaines) contre la scandaleuse, la dangereuse, la folle, la mangeuse d'hommes, n'accorde plus de première page à Brigitte Bardot pendant deux mois, et reprend contact avec elle en janvier, gentiment, par des articles intérieurs fraternels où il est question de sa campagne contre la cruauté à l'égard des animaux. Cependant V Aurore annonce sur une demi-page les prédictions 1962 de Frédérika par ce seul titre : « Une nouvelle Bardot encore inconnue éclipsera B.B. », « fin de la dictature cinématographique de B.B. ».

La hargne de la droite ne s'apaisera que très progressivement. L'émission de télévision du 5 janvier 1962 où B.B. apparut sérieuse et désireuse de con- vaincre pour demander qu'on modifie la façon de tuer les bêtes dans les abattoirs, si elle fait pleurer d'attendrissement et de respect la plupart des journaux de l'extrême -gauche au centre, n'est encore annoncée dans le Parisien libéré et dans V Aurore que par des titres semi-humoristiques : « Veaux, vaches, cochons, couvées crient pitié par la voix de Brigitte Bardot » qui « plaidera la cause des animaux nutritifs ». Mais cette mauvaise humeur de la droite ne pourra pas résister très longtemps devant les succès des nouveaux films de la vedette anti-O.A.S. : Vie privée, et le Repos du guerrier qui sortiront dans l'année.

Cependant à la radio, à la télévision que tout à coup, en janvier, elle a envahi coup sur coup après des années d'abstention, ainsi que dans l'immense majorité des journaux (France-Soir, Paris-Presse, Paris-Jour etc., et les journaux de province) le ton pour parler de Brigitte Bardot demeurera différent de ce qu'il était « avant » la réponse à l'O.A.S. C'est un ton empreint d'amitié et de considération qui succède aux débordements erotiques ou puritains, au scandale et à l'ironie comme à l'hyperbole. Une sorte de réflexe, de fraternité civique et nationale a joué. On s'est aperçu que malgré les ennuis, le percepteur agréé de l'État auquel se surajoutait le percepteur gangster de l'O.A.S., malgré la police à sa porte, les menaces de bombes, etc. « notre Brigitte nationale » n'avait pas quitté le sol français, n'était allée ni à Hollywood ni à Moscou et qu'elle continuait comme tout le monde à voter et à se débattre dans ce pays déchiré parce qu'elle l'aimait, parce qu'elle était bien française. Ce n'est pas elle qui irait, comme Gina Lollobrigida, se réfugier au Canada pour éviter sa feuille d'impôts nationale.

Il est réconfortant que sur le sol de France vive la plus belle fille du monde, et qu'elle prouve de surcroît qu'elle a de la tête, et une tête républicaine, contre des menaces de mort, et qu'elle a du cœur puisqu'elle plaide pour « ces amis muets que sont les bêtes ».

Au seuil de 1962, dans l'incertitude chaotique des journées ponctuées d'explosions, quand le monde avait les yeux fixés sur cette « pauvre France », tant de dons comblaient l'orgueil national.

Evelyne Sullerot.

 

12/06/2020

être complotiste c'est avoir raison

chaperon rouge.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

ci-dessous Jandrok rapporte ses exemples uniquement à Farida Belghoul et au journal "Le Monde" mais il y a aussi plein d'autres exemples ! et des plus pertinents, des tas !

Ils voient des complotistes partout !

La théorie du complotisme est un vaccin inventé par le pouvoir pour neutraliser par avance toute dénonciation de ses manipulations, lui permettant ainsi à loisir de continuer, malgré les dénonciations, à commanditer divers attentats terroristes et à mettre en scène la "lutte contre le terrorisme", pour justifier des lois dictatoriales lui autorisant d’espionner et de contrôler totalement la population, et ainsi d’empêcher la révolution :

http://mai68.org/spip/spip.php?article8947

Si les pays impérialistes comme la France ont pu maintenir pendant quelques décennies un relatif confort de vie à ses esclaves salariés, ainsi qu’une mascarade de «démocratie», cette période est définitivement révolue. Chaque jour, ce système apparaît de plus en plus sous son véritable visage, entièrement dévoué aux intérêts d’une minorité de parasites au détriment des besoins, de la vie et de la santé de tous.

Être « polémiste » aujourd’hui est un acte de courage et de renoncement à la dictature souterraine. Merci à ceux qui s’emploient à laisser s’exprimer leurs sens et leurs sentiments profond plutôt que le politiquement correct qui allume les mèches des bombes ici et là et pillent vos comptent bancaires !
Enfin, la vérité se fait peu à peu ! c’est pour cette raison qu’ils ont si peur d’internet et veulent le censurer.

comme dit Aimé Michel

"il ne faut pas s'interdire de penser"

ce que certains voudraient justement vous interdire ! ou encore mieux obtenir que vous vous l'interdisiez vous-mêmes !  tellement vous seriez complexés, conditionnés.
C'est leur but.


Mais imaginez un inspecteur de police qui s'interdirait de penser ! comment pourrait-il mener son enquête ? comment pourrait-il arrêter les coupables ? comment pourrait-il nous défendre ?

Ceci est vraiment une banane.jpg

12/05/2020

si on cherche sur google

le mot COURIR, la première association qu'on trouve maintenant c'est "interdit"

ça en dit long sur la société actuelle, et nos conditions de vies (et comment on dresse les enfants !)