Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/04/2022

j'ai connu l'époque, maintenant révolue

J’ai connu l’époque où en voiture on roulait à 90. C’est loin tout ça !

Maintenant on revit au même rythme que les amish avec leurs carrioles à chevaux !

Et tout le reste, toute la modernité c’est fini.
En ce temps là on pouvait voyager, et même se promener D’abord on avait le temps, et encore la force une fois rentré de reprendre la voiture, et l’espoir d’arriver à aller quelque part. Et puis il y avait des trains à l’époque, des vrais, et des hôtels.
Et des églises, des magasins, des transports en commun, et des tickets. Et des programmes de radio, et des théâtres, et des bibliothèques municipales pas fermées, et des cafés. Et des enfants, et des bancs publics. Et des lettres qui arrivaient en 24 heures, des trains postaux même en pleine nuit. Des hirondelles sur les fils, et des martinets au-dessus des villes, et des moineaux. Et des pin-ups. Et des revues, plein ! et des journaux. Et si on voyageait en voiture on savait qu’on pourrait sauter d’un hôtel à l’autre et trouver des restaurants au bord de la route.

Maintenant tous seuls derrières leurs écran d’ordinateurs, les gens doivent s’habituer à une autre vie, où manque presque tout ce qui fait la vie, où tout est tellement interdit qu’ils doivent s’estimer heureux de pouvoir rentrer chez eux sans une convocation au tribunal au cul et sans un traumatisme à vie de la police ou de quelque vigile privé ou assistante sociale de la DDASS. 30/5/2019

au fait n'oubliez pas dimanche prochain https://ns2017.wordpress.com/2022/04/11/alerte-et-mobilisation-svp-tous-avec-marine-le-pen-si-vous-ne-voulez-pas-revivre-5-ans-d-enfer-avec-un-tyran-qui-va-encore-vacciner-nos-enfants-de-force-la-retraite-a-65-ans-subir-sa/

10/04/2022

petit cours de sociologie - les vêtements liturgiques

vêtements rituels.JPG

Les représentants de l'ordre et de la religion au pouvoir, (flics, ouvriers municipaux, etc), en tant que revêtus d'un caractère sacré, doivent être revêtus de vêtements liturgiques. (or la mode des uniformes, au sens traditionnel post-napoléonien du terme est disparue, et même socialement diabolisée) aussi, de toutes manières il leur faut un signe liturgique de leur appartenance à la caste sacrée et de leur respect des rites de la religion qu'on a inculquée dans les esprits.
Aussi ils sont revêtus de vêtements RITUELS (ceux-ci n'ont pas d'autre utilité que leur caractère rituel)

https://www.youtube.com/watch?v=PwoDO1aZ080 : dévasté peut-être mais on n'oublie pas les vêtements liturgiques !

24/03/2022

faux papiers bénis des dieux

écouté des entretiens avec Germaine Tillion (ça fait un drole d'effet d'entendre parler quelqu'un qui est né en 1907 .... comme mes parents)

On y apprend que la principale occupation des réseaux de résistance était de confectionner de FAUX-PAPIERS
Je répète:

la Résistance française a été principalement basée sur la confection de faux papiers.

De nos jours, avec les fameuses mesures biométriques aimée non seulement de l'Union "Européenne", mais de tout l'Establishment Libéral-Fasciste ce ne serait plus possible...

Ils n'y pensent pas (ou bien y pensent-ils, justement ? ...) nos sécuritaristes à outrance: si advenait une nouvelle situation comme celle de la France sous l'occupation, l'action de la Résistance (gaulliste donc) ne serait plus  possible, avec toutes les mesures sécuritaires actuelles, et les caméras de surveillance, et les compteurs électriques à distance (linky), etc, elle serait décapitée en un rien de temps, et tous les gens qui ont été alors sauvés par des faux papiers n'auraient plus aucune chance.

Et tout ça sous le prétexte de "lutter contre le terrorisme" (en attendant les gens qui terrorisent les citoyens ordinaires actuellement ne sont pas ces fantomatiques "terroristes" mais bien ceux-ci: http://www.bastamag.net/Bavures-policieres-mortelles) Hé! rouvrez les journaux d'alors: c'est ce que faisaient aussi les allemands (et la milice Vichyste): lutter pour la Sécurité (Sicherheit)  et contre les  terroristes ! (Terroristen) ......

appel_delation-7ac661.jpg

En résistance les faux papiers c’est le B.A. BA ! Faudrait que les légalistes se mettent ça dans le chou !

de nos jours la wikipedia classerait sans doute sans rémission Germaine Tillion comme d'une illégalité inadmissible
 et toute mention de son nom sur Internet comme un "pourriel"

Maintenant il faut être bien conscient que cette vertu des faux papiers, s'étend aussi à d'autres choses  :   Je me ferai jamais inoculer ! Par contre un faux pass est une nécessité ! En résistance les faux papiers c’est le B.A. BA ! Faudrait que les légalistes se mettent ça dans le chou !

03/03/2022

Tous ceux qui lisent des romans d'espionnage savent que c'est possible, et les marxistes connaissent les pratiques du grand captali

l'assassinat de Nestor Kirchner

l'assasinat de personnes "qui dérangent" par les "Services Spéciaux", en s'arrangeant pour que ça aie l'air naturel, c'est la routine pour ces gens.

Vous vous souvenez j'espère du si courageux Nestor Kirchner avec son sourire si particulier :

 

comme a dit un Alexandre de Marenches ancien chef des services français : une "opération spéciale" qui éveille des soupçons c'est une "opération spéciale ratée" ils savent donc s'arranger pour que ça aie l'air naturel.

 

02/03/2022

fumeurs vous avez parmis vous les plus grands génies, par exemple Karl Marx

voilà qui réhabilite bien des comportements, je trouve. Et en tous cas qui relativise bien des choses. Et rappelle le proverbe arabe calligraphié par Hassan Massoudi : "Mets les choses à leurs places et elles te mettront à la tienne", que celui qui a des oreilles entende.

Qui est Karl Marx?
|fiche de renseignement de la police prussienne sur son exil en Angleterre
Le rapport a été élaboré entre 1852-1853 par un policier prussien sur Karl Marx, sa famille et l’environnement dans lequel ils vivaient. :


"Le chef de ce parti (les communistes) est Karl Marx ;
les autres dirigeants les plus proches  sont Friedrich Engels, qui vit à Manchester et Freiligrath et Wolff (a) « Lupus » à Londres, Heine à Paris,  Weydemeyer et Cluss aux États-Unis ; Burgers et Daniels sont à Cologne (Köln) et Weerth, à Hambourg. Mais l’esprit actif et créatif, l’âme véritable du parti est  Marx ; Je tiens donc à vous parler de sa personnalité
Marx est de taille  moyenne , il  a 34 ans ; Mais malgré son âge, ses cheveux sont déjà gris [gris] ; il a une corpulence vigoureuse ; les traits du visage rappellent beaucoup ceux de Szemere [Bertalan] [1] ; Il a une couleur de peau foncée [2] et ses cheveux et sa barbe sont très noirs ; il porte la barbe ; ses yeux sont grands, fougueux et pénétrant, il a quelque chose de sinistre, de démoniaque. Cependant, il montre, à première vue, le regard d’un homme de génie et d’énergie.
Sa supériorité intellectuelle exerce une influence irrésistible sur ceux qui l’entourent. Dans sa vie privée il est extrêmement sale et cynique ; Il est un mauvais gestionnaire et mène réellement une vie de Tziganes.
Se laver, se peigner, changer son linge de corps sont  pour lui  des choses très étranges, avec beaucoup de  joie, il lève le  coude [3]. Souvent, il passe toute la journée à ne rien faire, mais s’il a quelque chose à faire, il travaille jour et nuit avec une résistance sans limite ; le sommeil et l’éveil ne sont pas dans sa vie distribués  de façon régulière ; souvent il reste éveillé toute la nuit, mais alors, vers midi, il se jette  sur le canapé et dort jusque dans la nuit, sans se soucier de ceux qui l’entourent , dans cette maison on entre et on sort comme on veut.
Sa femme [4], la soeur du ministre prussien von Westphalen, est une femme cultivée et agréable, qui, pour l’amour de son mari, s’est adapté  à une vie de gitane et maintenant se sent parfaitement bien dans leur environnement, dans cette misère. Il a deux filles et un garçon, tous très mignon et les mêmes yeux intelligents du père. En tant qu’époux et  père Marx, malgré son caractère agité et violent, est le plus tendre et le plus doux des homme qui soit du monde. Marx vit dans un des pires quartiers de Londres et par conséquent l’un des moins onéreux.
Son domicile est constitué  de deux pièces, celle face à la rue et le Hall et l’autre qui est à l’arrière et sert de  chambre pour dormir. dans toute la maison il n’y a pas un seule meuble  propre et en bon état. Tout est en ruine, ébréché, usé,  revêtu d’une couche de poussière de l’épaisseur d’un doigt ; partout règne le plus grand désordre. Au milieu de la pièce trône  une relique, une grande table, recouverte d’une couche de cire qui n’a jamais été poncée. Ici s’entassent manuscrits, livres et journaux de Marx, jouets pour enfants, pièces pour l’usage des femme, tasses de thé aux bords fissurés, sales, des cuillères, des couteaux, des fourchettes, des chandeliers, des  encriers,, des pipes de porcelaine hollandaise, de la cendre de tabac : tout entassé, empilé sur cette unique  table.
Quand on entre dans la maison de Marx, le charbon et la fumée de tabac est tellement dense que dans un premier temps vous devez aller à tâtons comme dans une caverne ; puis progressivement la vue s’habitue à la fumée et commence à apercevoir quelque chose, comme dans un  brouillard. Tout est sale et couvert de poussière, s’asseoir  est vraiment une entreprise dangereuse. Ici, une chaise qui tient sur seulement trois jambes, au-delà les enfants jouent sur une autre chaise, en train de cuisiner par hasard ensemble. Naturellement  toute la collation est offerte au visiteur, mais les enfants traînent au milieu des  déchets de cuisine, et vous  sentez que vous risquez de détruire vos pantalons en les posant sur la dite chaise. Mais tout cela ne cause pas à Marx et à son épouse la moindre gêne.
L’hôte est le plus sympathique du monde ; Pipe,  tabac et tout ce qui peut être trouvé dans la maison est offert avec la plus grande cordialité.
Une conversation intelligente et agréable permet de surmonter les lacunes domestiques, rendre tolérable ce qui dans  un premier contact était juste désagréable. Puis, enfin au bout du compte vous trouvez  l’atmosphère intéressante et originale.C’est le portrait fidèle de la vie familiale de Karl Marx, le chef des communistes."

http://nangaramarx.blogspot.fr/2014/03/quien-es-karl-marx-informe-para-la.html
Il s’agit d’une traduction de Omar Montilla, d’un texte en italien qui a été extrait à partir du portail Gabriella Giudici. Il n’y a aucune source citée

eh oui ! Karl Marx, et puis Brassens, ça va de soi !

04/02/2022

la mentalité suisse

La Suisse, la pays du "propre en ordre", a-t-elle été un élève modèle en matière d'eugénisme?

Il semble bien que oui. Selon Thomas Huonker, la Suisse a été en 1928 le premier pays d'Europe à imiter la pratique américaine. Laquelle s'étend ensuite à des pays comme la Suède, la Norvège, puis l'Allemagne.

Si les études manquent encore à ce sujet, on remarque une tendance plus marquée à l'eugénisme dans les pays, ou dans les cantons protestants.

l''article complet :

http://www.swissinfo.ch/fre/quand-la-suisse-d%C3%A9cidait...

C'est pas tout ! Savez-vous que en 1935 on a proposé en réferendum de changer la Constitution de la Suisse et d'en faire un régime nazi ? Nazi ! en 1935, donc ceux qui l'ont proposé et ceux qui ont voté pour savaient très bien ce que ça voulait dire, ils avaient le modèle sous leurs yeux à quelques kilomètre de chez eux

Comment ça se fait que les manuels d'histoire n'en parlent pas ?? très bonne question non ?

Bien sûr, cette initiative a été repoussée, mais il s'est quand-même trouvé 27 % des suisses qui ont voté pour ! Je rappelle que le maximum de soutien que le parti nazi aie reçu en Allemagne-même dans des élections libres fut, au printemps 1932, de 32%. (Certains souhaitaient même l'intégration de la Suisse dans le Grand Reich !)

Ca laisse rêveur sur la mentalité suisse non ?

J'ai été frappé de voir à plusieurs reprises à Dinan (Bretagne en 2014) des automobilistes, alors que j'étais immobile sur le trottoir, donc même pas « engagé sur la chaussée », et même quand c'était en dehors d'un passage clouté ! s'arrêter pour me laisser traverser ! J'avais déjà remarqué qu'en Bretagne les gens me paraissaient plus aimables que dans les autres régions de France (les pires bien sûr étant ceux du midi ! Et encore pire les suisses !! surtout les suisses alémaniques ! En Suisse si jamais je me serais ainsi trouvé prêt à traverser non seulement ils ne se seraient pas arrêtés mais m'aurait lancé d’un air méchant que c'est rigoureusement interdit de traverser en-dehors des clous !)
Je n'ai pas mémoire d'avoir vu ça dans le Nord, ou alors très exceptionnellement.

 

et les sites internet etc partout la mentalité suisse frappe par son côté merdeux, coincé et insociable

ça se confirme ! lisez ces impressions d'une suissesse (d'une suissesse) :

"Je ne sais pas si ça vous fait ça à vous aussi, mais ça fait 2 semaines que je suis rentrée de vacances et franchement, je me sens de moins en moins à l'aise ici  ...

Je me sens constamment stressée, même quand je marche je me rends compte que je le fait vite à tel point de me retrouver essoufflée.. J'ai l'impression que les gens sont méchants et sans cesse stressés... ce n'est pas de leur faute mais ne trouvez-vous pas que c'est pesant de vivre ici ?

Impossible de parler avec des gens qui ne vous connaissent pas souvent ils vous prennent pour une tarée et sourires et gentillesses sont inexistants et je ne parle pas de l'entre-aide.

Les gens sont très individualistes.... la preuve, il y a qql mois, je rentrais chez moi après un week end a la montagne et j'entendais depuis mon appartement un homme crier, je suis immédiatement descendue, ce pauvre homme âgé n'arrivait pas à se lever des toilettes et cela faisait 2 heures (?!) qu'il crait... quand je suis sortie de son appart après que les ambulances soient arrivées, la voisine d'en face (EN FACE) m'a juste dit : ... c’est enfin terminé ce boucan, y en avait marre de l'entendre crier comme un cheval...!" mais mince quoi, depuis 2 heures tu l'écoutes et t'appelle pas la police ?!

Attention, je ne parle pas des suisses, mais de l'ensemble des gens qui y résident.. j'ai l'impression que les gens sont tellement sous pression qu'ils en oublient de vivre...

La vie en Suisse est trop chère, surtout pour la classe moyenne... moi j'ai beaucoup de peine à m'en sortir et je n'ai pas papa ou maman pour m'aider. Ici c'est un pays soit pour les riches soit pour les pauvres car j'ai pu le voir dans ma profession, si on est riche, y a jamais de problème normal, et si on est pauvre, on a les aides de partout, (mais on les espionne, par des détectives privés !!! et l'immense majorité des suisses viennent de voter un référendum en faveur de cette pratique !!!!) mais les gens de la classe moyenne sont tjs à la limite par rapport au barême de l'état et paye tout plus cher que les autres et sont ceux qui ne s'en sortent pas ! on a pu le constater avec mes collègues...

Impôts, assurances et loyers sans cesses en augmentation sauf les salaires qui sont tjs au minimum et encore c'est au bon vouloir de notre fameux patron...cette personne qui a notre "porte monnaie" entre ses mains..

J'ai travaillé une année avec des avocats et me suis apercue qu'ils sont de loin les gens les plus malhonnêtes que j'ai pu connaître. Ca été la pire année de ma vie, ces gens m'ont fait bcp de mal, ils m ont bcp rabaissé car je n'avais qu'un CFC... oui désolé je n'ai pu faire que ça dans ma situation !

Il y a aucune reconnaissance nulle part... pourtant je pense être une bonne citoyenne... je n'aime pas la méchanceté gratuite mais j'ai l'impression qu'ici les gens passent leur temps à se manger et se cracher dessus...

Il y a pas de fêtes, rien pour réunir les gens... En Espagne par exemple malgré la crise... les gens sont fort gentils, serviable et surtout... accueillant... et font la fête pour seul motif de se réunir et rencontrer des gens... je regrette de ne pas être aussi à l'aise dans mon pays que je ne l'étais là bas... c'est bien dommage de se méfier autant les uns des autres... j'y vais assez souvent la bas et c'est toujours la meme chose... le dernier jour est un supplice... on a juste envie de se perdre pour rater l'avion et perdre son chemin...j'ai bcp voyagé et je reviens souvent avec ce sentiment.. peut être est-ce un signe pour un départ définitif ?

car je trouve qu'en suisse on vit pour travailler (oui, c’est la conséquence du protestantisme, lisez Jean Ziegler il explique bien ça) et non le contraire...

pire, savez-vous que le dernier pays qui ait encore brûlé vif les plus longtemps des "sorcières" fut, vous avez deviné ! la Suisse (et plus précisément la Suisse alémanique ....) jusqu'au milieu du XVIIIè sièclle, et c'est également en Suisse que ça a le plus tourné à la psychose de masse, "dans certains villages il ne restait presque plus une femme en vie" nous apprend Carl Jung https://ruclip.com/video/4BWY7gbw-Tk/vid%C3%A9o.html

 

 

24/01/2022

Quel sale pays !

les peuples anglo-saxons, et non les allemands, sont ceux qui ont les tendances  les plus fascistes et les plus inhumaines

https://elsa-de-romeu.com/2020/09/24/australie-nouvelle-zelande-le-futur-totalitaire-que-les-globalistes-veulent-pour-le-monde-entier-est-devoile/

on est en pleine dictature digne de l’ex U.R.S.S :

http://www.egaliteetreconciliation.fr/David-Cameron-menac...

 

ça y est Pierre Jovanovic fait le constat :

"On va tout droit vers le fascisme, et la Grande-Bretagne est bien parti ! " http://rim953.fr/?p=1656

Orwell l'avait prévu :

http://lesakerfrancophone.net/le-chef-de-scotland-yard-ve...

 ENCORE PIRE !
http://www.zigonet.com/sexe/il-ne-peut-plus-avoir-de-rapp...
le virus totalitaire, qu'on nous a fait croire être la caractéristique du communisme spoviétique, a maintenant déménagé dans les pays anlgo-saxons, et en pire, en encore plus sadique, plus névrotique, plus inquisitorial et prud'hommesque, encore plus con, encore plus vicieux, encore plus totalitaire (et sournois)

(Et il faut savoir que la situation en Grande-Bretagne est pire qu'en France, la privatisation, les syndicats brisés, l'education PAYANTE! qui endette les jeunes à vie, les divisions de classe y ont  toujours été plus tranchées qu'en France (Disraeli ne disait-il pas qu'en Angleterre les riches et les pauvres étaient comme deux peuples, même le vocabulaire n'est pas le même), et les cameras de vidéos-surveillante plus omniprésentes qu'elle ne l'ont jamais été sous Staline, et des dérives de plus en plus épouvantables (exemple)

regardez où ils sont dans le classement des pays les plus violateurs des garanties et libertés individuelles :

http://namhenderson.files.wordpress.com/2007/09/surveilla...

déjà il y a qq années le leader du parti Social-Démocrate anglais avait été forcé de démissionner de son poste "avec effet immédiat", mon Dieu pour quelle trahison de son parti? pour quel crime? - simplement parce qu'un reportage avait établi qu'il avait  "un amour démesuré pour les boissons alcoolisées" ! (comme Churchill soit dit en passant )
On parie que dans la prochaine génération il suffira d'avoir un amour démesuré pour les gâteaux et les viandes en sauce pour être contraint à la démission?!
Quel pays! Mon Dieu quel pays !  Pas étonnant que c'est le pays au monde avec la plus forte proportion de caméras de vidéo-surveillance! (et avez-vous vu le film "Ladybird" de Ken Loach? très dur, mais c'est un document éclairant sur la barbarie d'une certaine conception de la société ....)
Tous ces pays issus du puritanisme calviniste (souvenez-vous quel était le rigorisme du contrôle social imposé par les pasteurs en Ecosse au XVII ème siècle) , qui sont les pères du politically correcteness  (et du libéral-fascisme)  ont toujours un germe de totalitarisme bien-pensant qui tourne à la névrose.
(Et n'oublions pas que l'eugénisme et ses mesures de stérilisation forcée  des malades taxés d'héréditaires, y compris les vagabonds et les "bons à rien" (sic) est né aux Etat-Unis: le premier Etat à l'avoir légiféré fut l'Indiana en 1907, 30 autres suivirent, et les stérilisations (60.000 au total) ne s'arrètèrent même pas après la découverte du nazisme, mais seulement peu à peu vers 1960, en même temps qu'en Suède, autre pays protestant et puritain.)


Remarquez, ça plus le cynisme capitaliste, l'Angleterre est en train d'inventer des lois de plus en plus sadiques éhontées et scandaleuses pour prendre de plus en plus d'argent aŭ pauvres :
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-34663135-6....


remarquez les Etat-uniens c'est pas mieux, forcément, les anglais leur dérive actuelle ça leur vient des USA , donc aŭ USA ça se passe comme ça :

http://www.taringa.net/posts/info/2393857/Condenas-delira...
Et, le comble : Dans l'Arkansas, une maison où une gamine de 10 ans, comme des millions de gamines, refuse de prendre sa douche et d'aller au lit, et elle se met à hurler. La mère appelle la police. Un policier débarque, et menace la gamine qui hurle encore plus. Le policier sort le Taser et électrocute l'adolescente ! (parce que à notre époque à 10 ans ils sont adolescents, en 1935 à 14 ans on était encore un enfant) Vous n'y croyez pas, eh bien lisez l'article de Nick Allen du Telegraph "Taser gun used on 10-year-old girl who 'refused to take shower'", Lequel est le plus stupide, la mère, le policier ou le système américain? 

L'image “http://www.noslibertes.org/images/Prison3.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
dernier article en date de John Pilger, qui n’est pas tendre (à juste titre) avec le gouvernement et l’hypocrisie ambiante outre-manche quant aux émeutes récentes de Londres et d’ailleurs.
Quand nous regardons l’évolution de la société anglaise (plus que britannique en fait), nous ne pouvons nous empêcher de penser que si « 1984″ d’Orwell résonne de plus en plus fort à nos oreilles… V for Vendetta n’est plus véritablement une fiction en ce qui concerne l’Angleterre. Les Etats-Unis sont dedans depuis 2001, ne pensons jamais que cela n’arrive qu’aux autres, avec nos politiques de « droite » comme de « gauche » et nos larbins de l’empire anglo-américain au pouvoir en France, nous y arrivons à grands pas… Le fascisme global transnational est en marche !
 
– Résistance 71 –
 
Par un beau jour de printemps, flânant dans le sud de Londres, j’entendîs des voix autoritaires derrière moi. Un fourgon de police vomît une meute de six ou plus policiers, qui me poussèrent de côté. Ils entourèrent un jeune noir, qui comme moi, marchait sans but apparent. Ils se l’approprièrent. Ils fouillèrent ses poches, regardèrent dans ses chaussures, inspectèrent ses dents. Leur forfaiterie accomplie, ils le laissèrent partir avec les aboiements d’usage qu’il y aurait une prochaine fois.
Pour un jeune au fond de la pyramide de l’aisance, du patronage et de la pauvreté, ceci est la Grande-Bretagne moderne; pour ces noirs, marginalisés  et  sans espoir, il n’y a jamais de surprise. Leur relation avec l’autorité est à l’image de leur obsolescence de jeunes adultes, La moitié de tous les noirs britanniques entre 18 et 24 ans sont sans emploi, ceci est le résultat d’une politique délibérée depuis que Margaret Thatcher supervisa le plus gros transfert de richesses du bas vers le haut de la société dans l’histoire britannique. Oubliez la télé plasma, ceci fut une forme de pillage panoramique.
Ainsi est la vérité de la “société malade” de David Cameron, de manière notable, sa partie la plus malade, la plus criminelle, la poche la plus vile: le deux kilomètres carré et demi de la City de Londres où, avec l’accord politique, les banques et les super-riches ont ruiné l’économie britannique et les vies de millions de gens. Et souvenez-vous de la famine du bengale en 1770, de la guerre de l'opium, des coolies,( et lisez le roman d'Amita Ghosn "un océan de pavots"). Ceci devient três três vite immentionable alors que nous succombons plus avant à la propagande auparavant décrite par le leader d’opposition noir américain Malcom X qui disait: “Si vous ne faites pas attention, les journaux vont vous faire haïr les oppressés et aimer les gens qui les oppressent.”
....
Personne ne fît la connexion pourtant évidente entre la plus grande inégalité sociale depuis que des archives sont tenues, une police qui abuse de manière routinière une frange de la population et tue en toute impunité, et l’état permanent de guerre coloniale avec une course à l’armement à soutenir: l’apogée de la violence.
Cela ne semble pas du tout être une coïncidence que le jour d’avant la rage de Cameron contre “de faux droits de l’Homme”, des avions de l’OTAN, qui incluent des avions britanniques, envoyés par ce mème Cameron, massacrèrent 85 civils libyens dans une ville paisible de Libye comme il fut rapporté. C’étaient des gens dans leurs maisons, des enfants dans leur école. Regardez l’homme de la BBC faisant de son mieux pour réfuter les preuves apportées par ses yeux, de la même manière que la classe politicienne et ses médias ont cherché à discréditer les preuves d’un bain de sang de civils en Irak aussi épique que le génocide du Rwanda. Qui sont les criminels ?
un système hypocrite fondé sur l’égoïsme et la rapacité auquel un grand nombre de spéculateurs parasitiques, d’entrepreneurs louches, de Murdochites, de députés corrompus et de flics ripoux, auquel les journaputes se sont dévoués corps et âme.
Le 4 Août, la journaliste de la BBC Fiona Armstrong, connue sous le vocable de Lady MacGregor de MacGregor, interrogea l’écrivain Darcus Howe, qui osa utiliser le mot interdit: “insurrection”,
Armstrong: “Vous dites Mr Howe que vous n’êtes pas choqué par les émeutes, ceci veut-il dire que vous encouragez ce qu’il s’est passé?”
Howe: “Bien sûr que non… Ce qui me crée le plus de soucis est le jeune homme Mark Duggan dont la police a fait sauter la tête.
Armstrong: “Mr Howe, vous devez attendre que l’enquête dise ce genre de chose. Nous ne savons pas ce qu’il s’est passé, ce qui est arrivé à Mr Duggan, nous devons attendre les résultats de l’enquête et le rapport de police.”
Le 8 Août, la commission des plaintes indépendante de la police a reconnu qu’il n’y avait “aucune preuve” que Duggan a tiré un coup de feu contre la police. Duggan a été abattu par des projectiles au visage le 4 Août par un policier armé d’un pistolet mitrailleur Heckler & Koch MP5, la même arme que la Grande-Bretagne vend aux dictatures qui les utilisent contre leurs propres peuples. J’ai personnellement vu le résultat au Timor oriental où les troupes indonésiennes ont également fait sauter les têtes de gens avec cette arme dernier cri suppléée à cette armée à la fois par les gouvernemens conservateurs et travaillistes britanniques.
Un témoin occulaire du meurtre de Duggan a dit au journal Evening Standard, “trois ou quatre policiers le maintenaient au sol et le menaçaient de leurs armes. Ils avaient vraiment de gros flingues et ensuite j’ai entendu quatre coup de feu très bruyants. La police lui a tiré dessus alors qu’il était au sol.”
Ceci est également comment la police de Londres a abattu Jean Charles Menezes sur le quai d’une station de métro. Il y eut également Robert Stanley et Ian Tomlinson, et bien d’autres. La police a menti à propos du meurtre de Duggan, comme elle a menti à propos des autres. Depuis 1998, plus de 330 personnes sont mortes alors qu’elles étaient détenues par la police et aucun policier n’a été condamné. Où est la colère politique et médiatique à propos de cette “culture de la peur” ?
“Marrant aussi”, a noté la journaliste Mélanie MacFadyean, “que la police ne fît rien alors que de sérieux pillages étaient en cours, certainement pas à cause du fait qu’ils voulaient que tout le monde voit ce qu’il se passe quand on fait des coupes franches dans les forces de police ?”
Mais, les balais sont arrivés. Dans un âge ou la relation publique fait office d’information, la campagne de nettoyage, même si bien pensée par certains, peut aussi servir le gouvernement et les médias pour glisser sous le paillasson les notions d’inégalité sociale et de désespoir, avec de joyeux volontaires armés de leur balai tout neuf et étiquetté “londoniens” comme si les autres étaient des martiens. L’autrement absent Boris Johnson a agité son nouveau balai. Un autre Etonien, l’ancien attaché de relations publiques d’un pilleur de biens et actuellement premier ministre, mouillé jusqu’au cou dans le Hackgate, apprécierait sûrement.
 
Par John Pilger
Url de l’article original: http://www.johnpilger.com/articles/damn-it-or-fear-it-the...
~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~
 
Encore plus horrible et plus démentiel:

UNE AUTORISATION DU GOUVERNEMENT EST REQUISE POUR QUE LES PARENTS EMBRASSENT LES ENFANTS

Un quart de la population adulte fait face à un test obligatoire 'anti-pédophile' dans une vaste expansion des mesures de 'la protection de l'enfance'
Paul Joseph Watson
Prisonplanet
Jeudi 26 juin 2008
Un vaste ensemble de nouvelles politiques qui va être introduit au Royaume-Uni obligera les parents à obtenir une autorisation du gouvernement pour l'embrasser leurs enfants ou les emmener à la piscine publique, mesures qui 'empoisonnent' les relations entre les générations, selon le respecté sociologue et professeur Frank Furedi.

Un quart de l'ensemble de la population adulte du Royaume-Uni sera obligé de passer un contrôle d’Etat, opéré par une agence gouvernementale récemment formée, afin de pouvoir avoir un contact physique avec des enfants de moins de 16 ans en public - y compris leurs propres enfants.

« A partir de l'année prochaine, la nouvelle Independent Safeguarding Authority (Autorité indépendante de sauvegarde) obligera tout adulte qui entre en contact avec des enfants ou des adultes vulnérables par l'intermédiaire de son travail ou dans les groupes de bénévoles d’être approuvé », selon un article du London Telegraph.

Dans le rapport d’un think tank, le professeur Furedi a mis en évidence les cas où des contrôles gouvernementaux sont d'ores et déjà requis par les écoles et d'autres organisations afin que les parents puissent simplement interagir avec leurs propres enfants en public.

Dans un exemple, une femme n’avait pas pu dire au revoir à sa fille en l’embrassant au départ d’une excursion scolaire parce qu'elle n'avait pas été contrôlée.

Dans un autre, une mère fut surprise qu’un autre parent lui dise qu'elle et son mari étaient « surveillés par la CRB » lorsque leurs enfants jouaient ensemble.

Dans un troisième exemple, un groupe de mères a donné à un père des 'regards suspicieux' lorsqu’il a pris son enfant qui nageait seul, le tout en 'une scène digne d’un western, lorsque la pièce devient silencieuse et qu’une Tumbleweed traverse l'avant-plan'.

 

(alors vous voyez bien que les horreurs covidesques actuelle sont en fait la continuation d'un phénomène fasciste qui est en route depuis trente ans. Je l'ai dénoncé mais personne ne voulait s'en rendre compte !!! ils s'en rendent compte maintenant ?

02/01/2022

1949

Je suis né en 1949, l'année de la 2CV, et de Simone de Beauvoir. On croyait être débarrassé du fascisme à cette époque, et partis pour la liberté  et l'humanité !

.......


 

23/12/2021

Touts ces français collabos feraient bien de méditer les phophéties de Pierre Dac sur la ondes de Radio-Londres !

en regardant depuis le trottoir  : 12/2021 rien que des esclaffes du Krand Gapital ach !! encorr des Nazis, pien zoumis et pien “zitoyens” afek leur couche-culotte sur le fisach’, ach so !

et n'oublions pas que tout ça, ce business-plan, ce nouvel esclavage (l'esclavage antique étant selon MARX la première forme historique de domination des travailleurs par les exploiteurs) qu'on appellera comme Florian Philippot le covidisme, ressort de la lutte des classes, ce trait fondamental de toute l'histoire humaine, et source favorisant toutes les psychopathologies et toutes les perversions morales.

 

Frédéric Lordon : le capitalisme nous détruit, détruisons le capitalisme (1/2)

 problème de la “gauche” bourgeoise-bobo-bien-pensante :

"Il est plus facile de tromper les gens que de leur faire admettre qu'ils ont été trompés". Mark Twain

 

18/12/2021

le capitalisme totalitaire


quelque choses à bien comprendre soit avant de visionner cette vidéo, soit suite à ce visionnage :

La "dette" est (depuis l'antiquité! documentez-vous, et lisez les romans de B. Traven aussi,) une invention perverse utilisés insidieusement pour devenir un truc d'asservissement des travailleurs par leurs exploiteurs !

C'est donc comme le dit Bernard Friot (si vous ne connaissez pas sa pensée il faut absolument regarder ses conférences ! renseignez-vous ! réfléchissez !) une chose à faire disparaître, carrément !

Le capitalisme, en tout cas l'actuel, est par essence TOTALITAIRE. il faut donc le faire disparaître ! absolument

en guerre contre qui ? ben ! quelle question ! contre le peuple, contre les travailleurs, pour recréer l'esclavage, c'est le principe du fascisme https://odysee.com/@R%C3%A9veillez-vous!:0/Hold-On-%28tea...

D'ailleurs l'enjeu des libertés individuelles et publiques est devenu LE problème crucial, et majeur de l'humanité. Qui menace rien moins que la survie des notions de personne et de Civilisation, et la dignité la plus élémentaire. Le covidisme, psy-op fasciste 2.0 (lisez "deux point zéro"). Et celui-ci (le covidisme Klaus-Schwabien, Big Pharma et tout ce qui fait le projet pervers de la mafia qui a organisé tout ça (car bien sûr c'est organisé ! ça se voit comme le nez au milieu de la figure, seuls les collabos décérébrés, ou le troupeau complexé par le propagande perverse des journaputes, peuvent encore en douter !) fait partie de tous les plans TOTALITAIRES et de mise en ESCLAVAGE (relisez MARX à ce sujet, c'est indispensable ou un bon livre d'histoire depuis l'antiquité et une bonne dose de réflexion personnelle) qui sont la conséquence en droite ligne du CAPITALISME, TOTALITAIRE et pervers par essence. C'est ce que Zygmunt Bauman appelle "l'esprit de la modernité"