Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2024

de nombreux naïfs

"le gel des actifs russes, ce qui était également une étape sans précédent, " https://reseauinternational.net/les-avoirs-russes-geles-o...

Ce qui montre bien que la mondialisation n'est pas contrairement à ce que croient de nombreux naïfs quelque chose de bien, mais un mal  et, de même que selon les époques, la création de l'Etat ou celle du fascisme, un danger, toujours soumis à l'éternelle "loi du plus fort" et à la lutte des classes, principal moteur de l'histoire. Un mal à proscrire.

 

11/06/2024

la fascisme c'est lui ! on l'a bien vu depuis 4 ans !! (et même avant)

je vais m'occuper de l "Europe" qu'il dit, bien sûr ! l'UE la super dictature capitaliste et totalitaire !

(aux législatives votons tous pour Philippot, notre seul espoir, le seul qui a défendu nos libertés, l'Eat de Droit et les valeurs humanistes durant les 4 ans de fascisme qu'on a connus, et le seul véritablement de gauche)

02/06/2024

la présidentielle 2022 a été volée par le grand capital covidiste

Au second tour de la présidentielle 2022, les départements et régions d’outre-mer et collectivités d’outre-mer (DROM-COM) ont créé la surprise : ils ont ont TOUS accordé une victoire, parfois un vrai raz- de-marée à Marine Le Pen. La candidate du  (RN) a recueilli 69,6 % des suffrages exprimés à la Guadeloupe et 60,8 % à la Martinique, 60,7 % en Guyane, 54,7 % à Saint-Barthélemy, ainsi qu’à Saint-Pierre-et-Miquelon (50,6 %). Comment s’expliquent ces chiffres ?

 

Très simple ! Comme ils ont voté à part, nos maîtres fascistes bancaires ne pouvaient pas truquer leurs résultats à l’aides de leurs ordinateurs. Ce sont les résultats réels, et ils auraient été encore plus frappants en Métropole si les résultats de celle-ci n’avaient pas été manipulés et VOLES informatiquement.
Les noirs de Martinique, Guadeloupe et Guyane ont clairement montré qu'ils avaient bien compris que la menace fasciste c'était Macron et sa clique mafieuse et totalitaire !