Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/10/2021

l'avenir : un monde totalitaire policier et étouffant, auprès duquel les totalitarismes du XXème siècle apparaîtront comme d'innocentes plaisanteries d'enfants de chœur...

MAINTENANT vous voyez que j'avais raison ! (depuis trois décennies) .....

Chine : des caméras devinent qui sont les passants dans la rue

La fiction rejoint la réalité : la reconnaissance faciale dans la rue permet de suivre la trace de quiconque, dans un pays disposant de 170 millions de caméras de surveillance. L’UPR ne veut pas de ce modèle anxiogène et liberticide pour la France. Source : Le Monde (28 septembre)

"L'empire du Bien triomphe, il devient urgent de le saboter"   (LOUIS PAUWELS)

 

une chose à faire : "lister tous les efforts que depuis 40 ans on nous a demandé de faire, toutes les contraintes que l’on nous a imposées, comme si cela ne coûtait rien :"
très juste ! et important !! et justement il est extrèmement lamentable que les gens ont depuis 30 ans tout « avalé » successivement accepté sans réagir.
Et je reviens sur un truc, que je trouvais déjà louche à l’époque, mais dont le but apparaît aintenant clair comme de l’eau de roche avec le recul et le contexte : la matraquage anti-tabac, dont on nous a rebattu les oreilles et les yeux, et ave lequelq on a esclavagisé, réduit les fumeurs à l’état de juifs chassés de partout et dévisagés d’un air méprisant par les « aryens » : c’etait une psy-op, un test pour voir si en jouant sur la PEUR, et le matraquage en blouse blanche (expérience de Milgram …) on allait pouvoir soumettre les gens, créer un nouveau « sous-homme » dans leur regards, leur impreigner oa CULPABILITE, l’obeissance et la soumission, la hantise, et les forcer à renancer à une de leur habitudes SOCIALES les plus importantes, et accepter les rites humiliants et l’apartheid. Eh bien ils ont vu que ça marchait, alors maintenant ils foncent !
(la preuve que ceux qui ont tombés dans le panneau font partie de ceux dont Graham Greene disait qu’ « ils pavent l’enfer »)

Maids comme le dit l’auteur c’est u n fait général, et chacune des acceptetions lâches et passives en fait partie (celles des cookies par exemple !!!) et selon moi ça a commencé en 1978 avec les bornes « contrôlez-vous vous-mêmes » dans les gares. Réfléchissez !

 

 
Philippot n'a strictement rien à voir avec *Zemmour ! Et ce n’est pas une opposition contrôlée (Asselineau l’est devenu …. je crois qu’on le fait chanter, et que les psychologue professionnels des Services Secrets se sont pencés sur son cas, détecté son EGO surdimensionné, et s’en sont servis pour déstabiliser l’UPR, et transforme FA en fausse opposition et en diviseur, il devrait avoir honte!)
Et il se confirme que Philippot, contrairement à ce que croient le beubeus, et que veut faire croire la propagande des journaputes du Régime, est un homme de GAUCHE, pas d’extrème droite, en dépit de son passage, qu’il a cru intelligent, au FN, Preuves concrètes : dans son programme il prévoie la NATIONALISATION DES BANQUES des assurances et des industries stratégiques, c’était le programme des communistes en 1945.
dans cette vidéo 
il dit « il y a une lutte des clases là-dedans , vous avez bien compris la lutte des classes dans le covidisme » (oui j’ai bien compris ! c’est même central, c’est la première chose qu’on voit dès le début ! comme dans le fascisme 1.0 des années 20 et 30)

Dans cette présidentielle Philippot sera le SEUL CANDIDAT REEELLEMENT DE GAUCHE ! le PS, comme disait Asselineau, dans il était mordant c’est le gouvernement le plus d’extrème-droite que la France ai connu depuis 1944, le PFC n’est plus qu’un ramassis de bobos européistes, Mélenchon est trouble et pas fiable. Philippot visiblement comprend les choses concrètement et selon le bon sens marxiste ! outre son profond humaniste français et Résistant !

10/10/2021

le nazisme 2.0 Valérie Bugault parvient aux mêmes conclusions que moi et de plus en plus d'auteurs, depuis mai 2020


et comme elle le dit à 7 minutes 40  c'est le fruit d'une évolution dans laquelle on était engagé depuis fort longtemps. Excusez-moi de revenir toujours à ça mais je crois que c'était le début, quand en 1978 on a (là aussi pour des raisons de lutte des classes, maximisation du profit, par la suppression des emplois, dans la perspective d'une vente au privé) remplacé les contrôleurs à la sortie des gares par des robots électroniques "contrôlez-vous vous-mêmes" (mais si jamais vous ne le faites pas on vous traitera comme des criminels !), et toutes les innovations qu'on nous a instillées petit à petit, depuis, et chaque fois sans révolte de la part des gens (sauf de moi ! mais j'étais bien seul et incompris) et sans prise de conscience des dangers que cela allait entraîner (pourtant déjà les antiques - et l'auteur du livre "ils pensaient qu'ils étaient libres, les allemands 1933-1945" -  le disaient "Principiis obsta" et "Finem respices")

"L’école à la maison va être interdite. Puis c’est la maison elle-même qui le sera, c’est-à-dire toute notion de foyer familial. Quant à vos déplacements, ce sera votre voiture dite "autonome" qui arrêtera leur quota. La loi sur l’euthanasie inscrira sur vos vies la date de péremption décidée par les sages hommes de Davos. Vu le programme, il faut se préparer au pire. Au fait, l’épidémie de Covid-19 est terminée depuis début mai et la surmortalité entre 2020 et 2019, corrigée de la tendance naturelle, n’a été que de vingt mille morts (calcul de Jean-Claude Barescut)… Moins que la grippe de Hong-Kong en 1969, qui s'en souvient ?  Bienvenue dans la société nazie 2.0 !"

(un commentateur sur Internet, qui analyse en profondeur)

 

Quand à l'histoire de la cloroquine elle relève du "business-plan" de Big Parma, c'est de la lutte des classes, le cynisme criminel du grand capital comme dit un commentaire sur Internet  "NOUS SOMMES VRAIMENT GOUVERNES PAR DES RATS IMMONDES, PETITS SOLDATS DES LOBBIES PHARMACEUTIQUES ET TRAITRES A LA PATRIE ET A L HUMANITÉ !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! UN JOURS ILS PAIERONT TOUS !!!!!!!!!!!!!! ET CES POURRIS DES MEDIAS AVEC !!!!!!!!"

Ce sont les concepts et et la vision du monde nazies qui meut tous les discours mmesures et projets du covidisme (et lisez les articles qui analysent le livre de Klaus Schwab ! fondateur du Forum de Davos et grand manitou de ce plan.

Lisez le livre de Jean-Marc Royer paru chez les éditions "Le Passager Clandestin"

et qui a pour titre "La monde comme projet Manhattan" il est très très important pour comprendre l'essance de tout ça, et àpporte de l'eau au moulin de mon article en Esperanto paru sur Sennaciulo "Longdaŭra historia tendenco"

Et LUTTE DES CLASSES !

décidément, "ils ne connaissent que le rapport de force !" À la surprise générale, hier, en commission les sénateurs ont rejeté l’obligation vaccinale Covid-19 : une excellente nouvelle ! Malgré tout, le Sénat doit se prononcer en assemblée plénière sur ce texte le 13 octobre : nous allons continuer de faire monter la pression, nous vous donnerons des informations sur ce sujet très bientôt !

Oui, ils ne connaissent que la mobilisation, la résistance et le rapport de force. De la même façon, le ministre du tourisme a renoncé à imposer le pass sanitaire cet hiver dans les stations de ski françaises.
Ce n’était pas gagné d’avance ! Il y a des victoires, il y a aussi malheureusement des points d’alerte : l’Agence européenne du médicament vient sans surprise d’approuver la 3è dose. La Haute autorité de santé veut l’imposer aux soignants, pour commencer… Et bien sûr, il y a cette menace qui plane de prolonger le pass sanitaire au-delà du 15 novembre ! N’oublions pas non plus nos compatriotes de Nouvelle-Calédonie et de Polynésie française, qui vivent une situation inacceptable. Et nous nous battons pour les centaines de milliers de travailleurs suspendus, soignants, médecins, pompiers, militaires, gendarmes, opticiens, dentistes, et tant d’autres dont nous exigeons la réintégration immédiate dans leur métier !

À ce sujet, je félicite les animateurs du Collectif de défense des travailleurs suspendus et vaccinés sous contrainte, qui s’est installé cette semaine, comme l’ADEE (Association de défense des élèves et étudiants), qui a mené ce mercredi une première opération devant le rectorat de Créteil !
Ces initiatives ont été permises grâce à des rencontres lors des immenses manifestations du samedi, et nous allons continuer à intensifier ce travail utile de mise en réseau de la résistance !

Toute action de résistance paie donc. Nous avons lancé il y a 10 jours une mobilisation générale pour bloquer la France. Les premiers blocages ont commencé en divers points du pays ce lundi, et même la presse a dû s’en faire l’écho. Ce n’est qu’un début !

Toute action de résistance compte. Ainsi, je vous attends pour cette 47è semaine de mobilisation plus nombreux que jamais pour le cortège national unitaire à Paris : rendez-vous à 14h place de l’Alma ce samedi 9 octobre.
Amenez du monde, soyons avec nos drapeaux français, et pourquoi pas des drapeaux australiens en soutien à un peuple opprimé, et nos pancartes « liberté ! », dans la paix et la force d’un peuple qui arrache des victoires mais veut gagner définitivement cette guerre qu’on lui mène ! Soyons une foule immense !
Les tentes de professionnels seront là : notre objectif est maintenant d’organiser les choses pour nos anciens, et les indépendants.

Sans votre soutien, rien n’est possible. Ainsi, un grand bravo à ceux d’entre vous qui dès maintenant vont rejoindre Les Patriotes, reprendre leur adhésion annuelle ou faire un don de soutien au mouvement, et donc à la résistance toute entière ! Tout cela donne droit à déduction fiscale. Et tout cela est vital pour un mouvement qui ne reçoit pas un centime de l’État, mais qui grâce à l’énergie de centaines de bénévoles sur le terrain porte quasiment seul tout le poids d’une résistance populaire face à la tyrannie ! (Pour aider, voir les liens en fin de mail).

Bravo aux référents et militants bénévoles qui organisent des rassemblements pour la liberté ce samedi 9 octobre :

75 PARIS  14h  Défilé national pour la liberté Départ : Place de l’Alma – métro Alma-Marceau. Avec Florian Philippot.

88 SAINT-DIÉ-DES-VOSGES  14h30  Défilé contre le pass sanitaire Départ : devant la cathédrale

La campagne présidentielle a commencé. J’aurai l’occasion d’y revenir. Mais déjà, j’entends des promesses fuser dans tous les sens. Soyons sérieux ! Que ce soit pour redonner de la dignité aux travailleurs, des salaires et des pensions décentes, remettre le service public au niveau, assurer sécurité et tranquillité, arrêter une immigration qui ne sert que les intérêts de l’oligarchie, permettre à la France l’indépendance énergétique et baisser les prix, avoir un outil de Défense puissant, un pays qui porte une voix indépendante dans le monde, qui rayonne culturellement, pour créer une démocratie directe réelle, il faut commencer par pouvoir le faire !

Aujourd’hui, sur tous ces sujets, aucune promesse n’est tenable dans un pays sous tutelle oligarchique. Sous tutelle de l’Union européenne, de l’euro, de la CEDH, de Schengen, de l’OTAN, sous tutelle de la grande finance : tutelles que nous devons défaire. Prisons dont nous devons sortir. Liberté et souveraineté que nous devons bâtir ensemble.

Si ce préalable n’est pas posé, toute promesse n’est qu’un slogan de campagne, qui a vocation à finir dans la corbeille à trahisons. Nous valons mieux que ça !

Je mène le combat avec vous, élections ou pas, car je crois en la force de nos convictions, en nos belles valeurs, en notre France éternelle, et je vous demande d’avoir chevillés au cœur la foi, l’espérance et le courage

Florian Philippot
(notre prochain Président ! la seule vrai opposition, qui sera le SEUL candidat de gauche dans les prochaines élections (Mélenchon , le rhéteur de centre-gauche est ambigu et pas crédible, Philippot sera notre De-Gaulle-France-Libre du XXIè siècle)

07/10/2021

la crise du Covid n'est pas une crise sanitaire, c'est très clairement du ressort de la LUTTE DES CLASSES constat et conclusions

le livre de Jane Bürgermeister
lien ici, ci-dessus.

Faisons la guerre à la guerre pandémique

Robert Bibeau

Après dix-huit mois de terrorisme sanitaire, l’essentiel de la saga pandémique tient dans ce constat élémentaire : la grippe du COVID-19 a offert l’ocasion au camp du Grand capital mondialisé d’accélérer ses préparatifs de Guerre…en rameutant la populace tétanisée sous prétexte de la protéger du danger d’un virus «échappé» d’un laboratoire de recherche militaire d’armes biologiques meurtrières. 

 Dans le camp prolétarien on doit cesser de déblatérer et de spéculer à propos de l’existence d’un virus – de la propagation de la pandémie – de l’efficacité de vaccins expérimentaux patentés – de l’utilité de restrictions et de confinements déments – etc. Ces débats nous éloignent de notre tâche essentielle qui est de nous opposer aux préparatifs de guerre. (1) https://les7duquebec.net/archives/266 

Le succès tout relatif de l’Establishement gouvernemental et patronal à imposer la paralysie de l’économie – les confinements déments – les restrictions futiles – les masques inutiles – les couvre-feux désastreux – et les vaccins expérimentaux dangereux reflète deux aspects de la crise économique, sociale et politique:

1) la puissance déclinante des rapports de production capitaliste sous la maîtrise exclusive du Grand capital mondial dont l’État national est le chien de garde bancal.

2) Ce succès tout relatif reflète également le niveau de méfiance et de défiance des populations nationales vis-à-vis des « élites » (intellectuels godillots, politiciens larbins, scientifiques corrompus, bourgeois précarisés, journalistes stipendiés, médias à la solde) toutes déconnectées de la réalité désespérée des populations paupérisées qui ne souhaitent pas servir de chair à canon dans cet affrontement qui oppose l’empire déclinant (Empire Étatsunien-OTAN)  à l’empire du prétendant (Empire chinois – Alliance de Shanghai).

Cette guerre de succession impériale est la conséquence banale du développement inégal et combiné du mode de production et de l’économie capitaliste en débandade. C’est une contradiction dans le camp ennemi pour laquelle chaque clan du grand capital mondial tente d’enrôler et de militariser les populations terrifiées – ce que nous appelons « les préparatifs de guerre mondiale » qui s’amorce par cette guerre virale (COVID-19) dont l’oligarchie au pouvoir semble avoir perdu la maîtrise… 

Marc Faber, un spéculateur boursier renommé, prévoit que : «Je pense qu’une fois que cette histoire de Covid19 sera terminée, l’élite, ceux qui font de  l’argent, ira à la guerre. C’est la dernière recette pour maintenir l’unité de la population. » Marc Faber prévient «Une fois le COVID terminé, les élites entreront en guerre» – les 7 du quebec (2). 

L’aspect positif de la première phase de cet affrontement de classe opposant le camp prolétarien (quelques milliards de travailleurs – esclaves salariés) au camp du Grand capital (environ 2000 milliardaires et leurs exécutifs corporatifs), c’est que cette étape nous permet de reconnaître les partisans des deux camps et de rassembler nos alliés.

Plus cette pandémie s’éternise et s’enlise et plus les États bourgeois, les prétendues «élites», les larbins politiciens et leurs patrons de l’industrie de l’information, alliés aux secteurs lucratifs du Big Pharma et des GAFAM, exposent leur fourberie, perdent la confiance de la population et exaspèrent la résistance qui se radicalise. (3)  Cette solidarité renforcée est risquée pour les ploutocrates au pouvoir.

Pendant ce temps, les organisations politiques et les groupuscules de prétendue gauche comme de droite collaborent pour servir le Grand capital et miner l’unité de la Résistance qui se forge à travers le combat spontané. Bien sûr, le prolétariat internationaliste devra régler ses contradictions non antagonistes avec la petite et la moyenne bourgeoisie nationaliste…ou alors nous devrons chasser ces faux alliés. 

D’ores et déjà nous devons nous réjouir de l’expansion internationale du combat populaire contre les préparatifs de guerre. Sans qu’aucune organisation populiste ne coordonne l’action de résistance mondiale, spontanément, des militants de tout horizon – suivant leurs orientations – s’unissent sans condition dans leur « Refus global » de cette guerre génocidaire et en définitive contre cette civilisation capitaliste destructrice. (4)  https://les7duquebec.net/?s=nous+sommes+en+guerre 

Il importe peu que certains « refusnicks » formulent différemment leurs revendications… ils construisent tous le «Front uni révolutionnaire antiguerre».  Ce qui importe, c’est que chaque résistant rend problématique les préparatifs de guerre de la bourgeoisie. 

Il est de notre devoir militant de suggérer les objectifs de la présente étape de cette guerre de classes et de proposer des tactiques qui unissent et renforcent le camp prolétarien du «Front uni antiguerre» (5) « Nous sommes en guerre » : Docteur Louis Fouché présente quelques actions de résistance à l’État totalitaire – les 7 du quebec 

a) ll’objectif de la présente lutte populaire est de contrecarrer les préparatifs de guerre. (6) Résultats de recherche pour « afghanistan » – les 7 du quebec

b) La population de chaque pays mène ce combat stratégique selon ses choix tactiques. (7) Que pouvons-nous apprendre de l’Australie et de l’Afghanistan sur l’hystérie Covid en Occident? – les 7 du quebec


NOTES

 

  1. Sous le thème de l’urgence climatique : https://les7duquebec.net/archives/266817

  2. https://les7duquebec.net/archives/266877

  3.  La guerre de classes https://www.facebook.com/TaoualitAmarr/videos/23767083163...

https://www.facebook.com/ArtisteRapMusique/videos/863448254290224/?extid=NS-UNK-UNK-UNK-AN_GK0T-GK1C

  1. https://les7duquebec.net/?s=nous+sommes+en+guerre

  2. « Nous sommes en guerre » : Docteur Louis Fouché présente quelques actions de résistance à l’État totalitaire – les 7 du quebec

  3. Résultats de recherche pour « afghanistan » – les 7 du quebec

  4. Que pouvons-nous apprendre de l’Australie et de l’Afghanistan sur l’hystérie Covid en Occident? – les 7 du quebec: https://les7duquebec.net/archives/266856

"cette crise aura au moins un mérite : on sait exactement où ils veulent en venir, on sait comment ils fonctionnent"

Florian Philipot président je serait enfin fier d'être français

Ce n'est pas évident que pour les marxistes, mêmes les généraux s'en rendent compte :

Par le général Dominique Delawarde

Les présidents ou chefs d’état occidentaux gouvernent-ils réellement leur pays ?

Subissent-ils des pressions, des influences de la part de groupes ou de lobbies transnationaux dont la puissance financière dépasse, de loin, celle des États et qui, en occident, tiennent entre leurs mains (en anglais « control »! en français comme tu l’as dit « tiennent entre leurs mains », tout bonnement!!) l’avenir des hommes politiques et l’économie des pays qu’ils dirigent ?

C’est une question que beaucoup de citoyens ne se posent jamais (ils s’en fichent et votent sous le coup de l’émotion du moment), mais c’est une question que d’autres citoyens, plus curieux, plus lucides, plus inquiets pour l’avenir de leurs enfants, plus éduqués peut être, se posent avec insistance.

Il convient donc d’y répondre le plus simplement du monde en se mettant à la portée des moins instruits de nos compatriotes, en se fondant sur des faits incontestables et facilement vérifiables par tous, sur des sources inattaquables, pour que chacun comprenne comment fonctionne le «système» et pourquoi un petit nombre d’acteurs, parfaitement identifiés, peuvent affaiblir un pays, anglicisme ! saloperies de collabos incultes !!! en FRANCAIS "to control" se dit MAITRISER , DIRIGERr son économie, faire plier des gouvernements, faire élire ou abattre un président, décider de la paix ou de la guerre en fonction de leurs intérêts, imposer leurs lois et leurs règles tout en sauvant les apparences, s’emparer du anglicisme ! saloperies de collabos incultes !!! en FRANCAIS "to control" se dit MAITRISER , DIRIGER des médias mainstream les plus influents, manipuler les opinions publiques, anglicisme ! saloperies de collabos incultes !!! en FRANCAIS "to control" se dit MAITRISER , DIRIGERr une partie importante et suffisante des appareils exécutif, législatif et judiciaire ….etc, …etc ….

Le documentaire ci après, de sources néerlandaises et anglosaxonnes mais présenté en français, entre dans les coulisses du grand « théâtre » occidental, de manière très pédagogique et très factuelle, et décrit la situation telle qu’elle est aujourd’hui.

Il fait apparaître, progressivement, les institutions qui anglicisme ! saloperies de collabos incultes !!! en FRANCAIS "to control" se dit MAITRISER , DIRIGERnt, en fait, l’économie occidentale, et qui détiennent l’essentiel de la puissance financière. Il fait apparaître clairement les liens inextricables qui unissent ces institutions entre elles.

Tous les géopoliticiens dignes de ce nom devraient garder aujourd’hui, en arrière plan de leurs réflexions et de leurs analyses, ces éléments fondateurs de «la mondialisation heureuse» que l’on nous promet et que certains « dominants » voudraient bien voir aboutir à leur plus grand profit. (Great Reset)

Les plus curieux pourront, si l’idée leur en vient, creuser les biographies des individus qui ont fondé et/ou qui dirigent aujourd’hui les dix institutions dominantes. Ils découvriront alors QUI anglicisme ! saloperies de collabos incultes !!! en FRANCAIS "to control" se dit MAITRISER , DIRIGER vraiment le monde occidental et, accessoirement, notre pays.

https://odysee.com/@JeanneTraduction:a/Monopole:3

  1. Sans-culottes dit :

    13 septembre 2021 à 11 h 28 min

    Merci pour votre contribution Général DELAWARDE!

    Vous confortez l’opinion de ceux qui ont compris depuis longtemps ce qui se tramait.
    Nous devons la situation présente à la capacité cognitive restreinte de nombreux concitoyens laquelle se trouve savamment entretenue par ceux qui détiennent le pouvoir et poursuivent jour après jour leur funeste dessein de sape de la France et du monde. Confrontés à une puissance qui paraît tout autant illimitée qu’immorale nous ne pouvons que souhaiter l’avènement du “Grand Roy d’effrayeur”, cher à Nostradamus, à moins que pour notre plus grand dam celui-ci ne soit justement celui-là! NOM

  1. masque de chair dit :

    13 septembre 2021 à 8 h 12 min

    J’ai déjà signalé un des passages importants de ce documentaires. Pour ceux qui n’ont pas le temps de le regarder en entier (45′), je conseillerais encore un bref passage (38′,15”-42′,15”), où l’on voit, lors de la conférence tenue le 22 janvier 2019 (donc un an avant notre actuelle “pandémie”) à Chatham House (Londres), le neurologue Marc Van Ranst , “gestionnaire de crise de la commission de la grippe pour la Belgique”, expliquer sans vergogne comment il avait induit les Belges en erreur par la peur, lors de la grippe porcine de 2009, pour faire accepter le vaccin par les personnes “craintives”.
    Le scénario de la prétendue “pandémie” de grippe porcine, et les plans mis en oeuvre par les “autorités”, sont assez bien résumés sur le site de l’INA (https://www.ina.fr/ina-eclaire-actu/2009-la-grippe-a-une-...). Et le furent par la journaliste scientifique Autrichienne JANE BURGERMEISTER
    Toute ressemblance entre ce scénario, ce premier essai, raté,  ou ces plans et ce que nous vivons actuellement est évidemment fortuite !…

    des pays qu'il cite il n'y a donc QUE LA NORVEGE qui se libère vraiment ! - pour retrouver espoir regardons plutôt la Croatie et la Roumanie. (sauf si le Président croate se fait assassiner ... comme le président haïtien, ou tanzanien, ou burundais !)

    Philippot est de loin le meilleur candidat, le seul démocratique, et la seule opposition au régime fasciste qu'on veut imposer aux français
    Zemmour, ce raciste haineux et con, qui n'a le droit de dire les insanités qu'il débite que parce qu'il est juif donc intouchable et à qui la mafia au pouvoir vaut faire jouer le rôle qu'avait si complaisamment joué le FN aux précédentes élections !

  2. 7/72021 Beurk !!! les rhinocéros nazis ! Avec leur couche-culotte sur le visage, les pons zallemands pien décents, qui font bien « Heil Hitler ! » pour opéirr à Herr Wilhelm Frick, ministre de l’Intérieur du Reich, et barce gue ils sont de pons zitoyens, solidairres, "Dura lex sed lex"  et tout ça ! Ach so !!!

02/10/2021

Des églises ouvertes et des cafés (où on pouvait fumer) partout - des caméras de vidéo-surveillance nulle part !

tiens, un autre problème qui fait que la vie en 1960 était beaucoup plus commode et moins stressée que maintenant :

Depuis lors le Grand Capital a fait mourir tous les magasins.

Ce qui veut dire ?

Ce qui veut dire qu'alors, jusque dans les années 70, il n'y avait nul besoin de faire ses courses à la semaine (voire plus si on commande par catalogue comme Maximo par exemple,  ce que les gens font de plus en plus, c'est plus reposant et on échappe à la soumission et à leurs immondes caméras de vidéo-surveillance! pour le mois entier),
on pouvait acheter les choses au fur et à mesure qu'on en avait besoin !
- Un saut dans les magasins de la ville, voire du coin, quelques minutes de promenade (pas plus que dans un parking d'hypermarché !),  et voilà !

Et on avait droit au sourire de la crémière (pas à la gueule des vigiles privés) ! ce qui change les relations sociales et l'ambiance des journées, je vous assure.

Et on pouvait y envoyer les enfants, qui s'en faisaient une distraction, voire comme le raconte Elian-J Finbert le chien, dressé à aller acheter les croissants ! (et qui savait les compter !)

 

c'était LA FRANCE, c'était la Civilisation, c'était la vie normale

29/09/2021

en 2009 ils le disaient ouvertement ! vous pensez bien que ces préoccupations se sont concrétisés, forcément !

article de 2009 paru dans The Times (publication pas vraiment « complotiste » ! ), dans lequel on découvre qu’un club de milliardaires veut lutter contre la surpopulation (et donc la réduire ?) :

« Les personnes les plus riches d’Amérique se réunissent pour discuter des moyens de lutter contre une menace environnementale, sociale et industrielle «catastrophique». Certains des plus grands milliardaires américains se sont réunis en secret pour examiner comment leur richesse pourrait être utilisée pour ralentir la croissance de la population mondiale et accélérer les améliorations en matière de santé et d’éducation. Les philanthropes qui ont assisté à un sommet organisé à l’initiative de Bill Gates, le co-fondateur de Microsoft, ont discuté d’unir leurs forces pour surmonter les obstacles politiques et religieux au changement. Décrit comme le Good Club par un initié, il comprenait David Rockefeller Jr, le patriarche de la dynastie la plus riche d’Amérique, Warren Buffett et George Soros, les financiers, Michael Bloomberg, le maire de New York, et les magnats des médias Ted Turner et Oprah Winfrey. »

 

18/09/2021

la marchandisation complète de la vie humaine

phttps://www.europereloaded.com/will-mankind-be-extinct-in-a-few-years-impacts-of-toxic-agrochemicals-enhttps://www.europereloaded.com/will-mankind-be-extinct-in-a-few-years-impacts-of-toxic-agrochemicals-endocrine-disruptors/docrine-disruptors/

et voilà ! le capitalisme vise à commercialiser et soumettre TOUS les actes de nos vies !! et c'est ce qu'ils ont fait au fur et à mesure (souvenez-vous les gens faisaient eux-même leur cuisine, les femmes cousaient elles-mêmes leurs vêtements et ceux de leurs enfants, les gens trouvaient leurs activités de loisitrs gratis chez eux, en jouant aux cartes par exemple, les gens cul, tivaient leurs jardin, instruisaient eux-mêmes leurs enfants (école à la maison) s'ocupaient de leurs vieux au lieu de les remiser dans des maisons de retraite ! etc tout ça es tmaintenant privatisé !!! il ne restait plus que de faire des enfants qui était resté naturel et non soumis à profit et à main-mise totalitaire du GRAND CAPITAL ! comme ça ça ausssi ça va auvrir un énorme et juteux MARCHE !!! (sans parler de la normalisation totalitaire qu'ils vont pouvoir mettre en place !

Voici déjà plusieurs jours que l'Assemblée nationale fait mine de "débattre" d'un sujet qui devrait précisément ne pas faire l'objet de débats: ce que l'on appelle par antiphrase la "bioéthique" (qui n'est évidemment pas "bio", puisque tout les traficotages artificiels de l'embryon que la science permet sont envisagés; et qui n'est pas davantage "éthique", puisqu'il est strictement interdit de s'interroger sur le bien de l'homme, le désir ou les pulsions justifient tout! [je dirais plutôt l’hubris du pouvoir normalisateur et l’appétit des spéculateurs, car il ne faut pas oublier que tout ça c’est du chiffre d’affaires pour les boites privées, et la commercialisation de la dernière activité humaine qui échappait aux féodalités du profit : la reproduction).

Nous avons déjà dit à plusieurs reprises à quel point cette discussion était ahurissante. Mais je dois avouer que je n'aurais pas pensé qu'elle le serait à ce point. D'une certaine façon, la cerise sur le gâteau de
ce passage en force et en catimini est illustré par le fait que le premier soir, la quasi totalité de la majorité avait déserté l'hémicycle pour aller boire un coup à Matignon. Il paraît que les députés LREM étaient froissés de la présence de playmobil sur les tables du cocktail - eux qui n'apprécient pas beaucoup de se faire qualifier régulièrement de "députés playmobil".  Mais je crois que c'est la firme des célèbres figurines en plastique qui devrait porter plainte: jamais un playmobil (à ma connaissance) n'a été siffler une flute de champagne pendant qu'en son nom, on votait des lois piétinant la nature humaine, en autorisant la traque aux trisomiques [retour de l’Aktion T4!] ou le peu ragoûtant mélange d'ADN de souris et d'ADN humain. On peut certes reprocher aux playmobils une certaine apathie, mais non cette inhumanité terrifiante qui caractérise les braves "humanistes" du groupe LREM!

Plus sérieusement, dans cette "discussion", il y a un côté fin du monde en musique qui est assez glaçant.
[exact] Plus que jamais, il me semble nécessaire de prier pour que Dieu prenne Lui-même soin du sommet de sa Création [sommet ? qu’est-ce que t’en sais ? Et modeste avec ça!]

foulé aux pieds par les dirigeants politiques dont la mission est précisément de défendre l'être humain. Vous pouvez donc toujours rejoindre, à tout moment, la neuvaine du Salon beige en cliquant ici. (certainement pas ! Le salon Beige c’est un truc de droite)

J'ai publié ce matin un article pour faire connaître à nos amis du monde entier la réalité de cette loi monstrueuse. Mais, d'après les discussions que j'ai eues ces derniers jours à Paris – y compris au parlement –, je crois que l'immense majorité des Français ne sont pas beaucoup plus au courant. Donc n'hésitez pas à diffuser cet article – et de façon générale, plus nous pourrons faire connaître ce qu'il y a réellement dans le texte, plus nous aurons de chances d'éviter certaines des dérives gravissimes qu'il prévoit.


Mais je voudrais terminer cette lettre sur une note plus optimiste (même si l'optimisme béat n'est pas vraiment ma marque de fabrique!) Ça y est, la Pologne vient d'annoncer sa dénonciation prochaine de la convention d'Istanbul qui impose l'idéologie du genre aux Etats signataires (dont la France) – et cela perturbe beaucoup le conseil de l'Europe. Excellente occasion de remettre la question sur la table! Retour aux vrais débats! Décidément, l'automne sera chaud…

 

[ah si les gilets jaunes pouvaient remettre ça ! Moi j’ai toujours laissé un gilet jaune exposé sur le tableau de bord de ma voiture, depuis nov. 2018)

 

 

le cynisme des nazis dans les camps vous connaissez ? mais cette logique n'est pas morte le moins du monde, c'est l'âme du capitalisme, lisez ça !

https://reseauinternational.net/body-trade-entreprise-rec...

https://www.alterinfo.net/notes/En-marche-vers-la-marchan...

Je doute que cette "émancipation" des femmes vis à vis de la procréation naturelle réponde à une aspiration communément rencontrée chez les femmes, d'autant plus que la majorité d'entre elles vivent la maternité, grossesse comprise, comme un accomplissement et non pas un fardeau. En réalité l'artificialisation de la procréation est avant tout la manifestation de la volonté de satisfaction des délires prométhéens (= le nazisme, « l’esprit de la modernité » comme dit Zygmunt Bauman, lisez-le) d'une frange de l'oligarchie et d'autre part une affaire de gros sous (la procréation doit devenir un service payant et non plus un acte naturel et gratuit.) - là lisez l’analyse Marxiste !

(Comme dit ici Etienne Chouard : https://ru-clip.net/video/bGzoAkmbxo4/entretien-avec-etie...  "ils ont le pouvoir des médias, du commerce, de l'alimentation, de tout ce qui est vital pour nous" -  il n'y avait plus que la procréation humaine qui était encore libre, et qui échappait à leur pouvoir totalitaire, c'est pourquoi ils tiennent à le mettre sous leur coupe maintenant !)
Bien entendu les dingos qui veulent imposer ce mode de reproduction vont tout faire pour que les gens soient contraints de passer par là. Quand tout sera technologiquement prêt on aura droit à un matraquage médiatique permanent sur les dangers (pensez au fameux culte du « pour des raisons de sécurité » le grand dieu Moloch actuel !) de la grossesse naturelle...on aura droit à des films larmoyants sur des pauvres femmes mortes en couche...ayant raté une formidable carrière professionnelle à cause de la maternité...enfin bref les ficelles habituelles permettant de faire passer un truc ressenti par la majorité des gens comme "bizarre", "anormal", "malsain"… pour quelque chose de progressif et incontournable. Il y un précédent avec l'avortement… ("émanciper" les hommes et les femmes de devoir baiser avec un être humain! et d’autres choses encore, cherchez bien!)
Ils nous préparent le même coup avec la sexualité "récréative" où le plan est de remplacer l'humain par des robots sexuels, c'est à dire "émanciper" les hommes et les femmes de devoir baiser avec un être humain! (souvenez-vous du titre du livre de Binder et Hoche « libéralisation du droit de … » (mettre fin à une vie) !). La propagande a d'ailleurs déjà commencé et on peut déjà trouver des malades mentaux qui préfèrent niquer une poupée en silicone qu'une vraie femme, et les médias ( et oui, à QUI appartiennent les médias? hmm ?...) parlent de ce genre déviance comme si il s'agissait une modalité normale de la sexualité humaine…

un commentaire très perspicace on voit que la personne qui a écrit ça connaît bien le monde actuel, et l’a bien analysé dans ses fondements ! 

 

c'est ça le raisonnement, qu'on veut vous cacher, mais qui est vraiment présent partout 

http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/marchan...

 http://jre2014.fr/bebes-cotes-en-bourse/

"La théorie du genre est un passe-temps byzantin qui n'intéresse que les championnes olympiques de la carrière universitaire, un sport cérébral tordu pour "colloqueurs" grassement payés, qui laisse le gros des mortels fort froid. On suppose que ces gens-gentes-là sont sérieusesx, qu'elles-ils "cherchent" des choses importantes, qu'ils-elles font des "sciences humaines", et que, quelque part, elles-ils doivent bien trouver quelque chose....

(ne fusse que leur plan de carrière ! et un gras salaire)

Mais on ne paierait pas les universitaires les plus inventifves s'il n'y avait pas un retour sur investissement à en escompter. Alors que dans tous les pays occidentaux, après les manœuvres pour imposer le mariage gay, s'instaurent sournoisement des décrets et règlements afin que la théorie du genre devienne un enseignement obligatoire depuis la maternelle, l'enjeu se clarifie: il s'agit de favoriser l'industrie de la procréation, laquelle ne peut s'implanter et s'étendre qu'en dévastant la procréation naturelle, et en modifiant profondément la conscience naturelle des gens en matière d'identité sexuée.

Le bbbisness

https://www.alterinfo.net/notes/En-marche-vers-la-marchan...


Une fois que l'on prend conscience de cette dimension économique, mercantile, prédatrice, visant un marché mondialisé, c'est à dire un nouveau sommet du projet capitaliste de marchandisation totale de l'être humain, tout à la fois réduit en esclavage en tant que producteur, contraint à la consommation sur un marché entièrement captif, et privé de toute liberté d'expression de sa volonté, l'analyse du phénomène du "gender" trouve son cadre bien réel, bien cruel, extrêmement vexant pour ceux qui se croyaient jusqu'à maintenant sujets faisant des "choix": ce n'est pas une vague idéologie fumeuse ni marginale: c'est une étape clé pour le développement de l'industrie de la procréation.

vous ne croyez pas ?c'est que n'êtes pas au courant de la recherche : https://reseauinternational.net/des-bebes-cultives-en-lab.../



Le site http://www.planetoscope.com/natalite/1391-naissances-de-b... suffit pour constater l'essor fabuleux que peut prendre la chose en France et en Europe. Le frère du président Paul Bismuth en personne avait été mentionné dans l'affaire de l'Arche de Zoé, un vaste réseau de vol d'enfants tchadiens pour des "adoptions", voire transmutation en gibier à prostituer ou en stock d'organes sur pied, on ne le saura jamais. Les enquêtes entreprises par des chercheurs africains ont fait tout de suite l'objet de toutes les attentions des pouvoirs "publics": silence radio. Mais quand même, il en reste la trace sur certains sites: http://www.alterinfo.net/Arche-de-Zoe-Le-depute-Ngarlejy-..., http://www.voltairenet.org/article152777.html‎, et d'autres articles sur les mêmes sites.

Bref, allez, les jeunes, allez fouiller dans les bilans comptables de toutes les boîtes qui font du baby business, c'est le moment, on a besoin de dossiers étoffés pleins de chiffres et de courbes, tant sur ce qui se fait légalement que plus discrètement. Mais les conclusions, même sans chiffres, on les a déjà: la France fait incontestablement partie des pays de pointe pour l'exploitation d'un secteur de pointe: gpa, pma, transvasement de gosses de pays pauvres dans des familles riches de pays riches etc n'ont qu'un problème à régler: la demande n'augmente pas assez vite à leur goût.

Les eugénistes se frottent les mains

Halte-là, me dira-t-on! Qu'est-ce que vous racontez? A l'Onu, à l'Unesco, dans toutes les hautes sphères où on étudie des macro-choses, on se lamente: trop d'humains sur la planète, même Monsanto avec ses scientifiques projets de bouffe entièrement transgénique n'arrivera jamais à les nourrir tous; la seule solution: réduire la population, mais en douceur, dans le respect des droits de l'homme.
Et les écolos d'en rajouter, dans leur sabir: il n'y a pas que les multinationales qui peuvent être nuisibles et doivent être encadrées, horreur, les affamés chez eux dévastent les réserves naturelles, et ces gouvernements d'incapables, en Afrique, en Amérique latine, qui sont infichus de mettre de l'ordre là-dedans. Là c'est la ligne Soros qui s'exprime: que des fondations sages s'emparent de tous ces territoires, par-dessus la souveraineté des États, car tout ce gâchis dépasse les frontières, la survie de la planète est en jeu.

Bref les eugénistes d'obédience diverse mais bien pensants poussent des cris d'orfraie, et ils sont inattaquables, car leur combat est indissociable de la lutte pour la santé des peuples, disent-ils. Si leur objectif était vraiment de réduire la population pour le bien de l'humanité, ne serait-il pas logique qu'ils protestent contre le bébé business?
Or bien au contraire, on découvre que tous les organes supranationaux, composés d' industriels de la marchandise humaine, des commerciaux qui vont avec, et des prestigieux embrasseurs d'humanité, sont de mèche parce qu'ils ont une idée commune qui ne doit pas atteindre la conscience des peuples, sous aucun prétexte. Il s'agit de TOUT rationaliser, afin de contrôler la reproduction à l'échelle mondiale, et de faire avaler la pilule à ceux qui risqueraient de faire obstacle. L'invention de la pilule, dès le départ, s'inscrit dans le même schéma: limiter le nombre des indésirables, les pauvres du Tiers-Monde, mais en douceur, avec leur consentement, sous la bannière de la libération de la femme.

Les premiers résultats

Une génération plus tard, alors que ce sont les femmes des pays riches qui se sont ruées sur la pilule, nos autorités occultes cachent soigneusement ce qui constitue leur grand espoir, ce que chaque gouvernement interdit que l'on fasse savoir au peuple : au bout de 40 ans de pilule, d'innovations constantes dans le domaine de la contraception, et de libéralisation maximale de l'avortement, la stérilité progresse rapidement! Les hormones pissées par les dames du monde entier continuent d'agir en douce dans l'alimentation de tous. On est sur la bonne voie ! La fertilité baisse, et les magnats du bébé business tapotent fébrilement leurs calculettes: bientôt les hétéros n'arriveront plus du tout à se reproduire par la méthode ancestrale.

La déprime des hommes et des femmes, quand ils font les comptes de tous les avortements qu'ils ont favorisés, souhaités, encouragés, subis et exécutés dans la chair de leur chair, finit de les écraser. Pour s'en remettre, ils engraissent les psys et les labos de psychotropes. Pas de danger qu'ils relèvent la tête et entreprennent des révolutions, sourient nos Méphistos au pouvoir! Si vraiment ils y tiennent, au final, à faire des gosses, insinuent doucement les planificateurs de notre avenir, vers quarante ou cinquante ans, qu'à cela ne tienne, nos usines à bébés sur mesure sont là qui les attendent, parfait, on sait où les orienter, par ici la monnaie.

Jusqu'à l'entrée en scène de Farida Belghoul, tout allait bien dans le meilleur des mondes, celui d'Aldous Huxley, que nous concoctaient dans le plus grand cynisme nos inénarrables élites.

L'année dernière, la bataille contre le mariage gay mobilisait bien au-delà de la droite. Instinctivement, chacun rejetait ce projet qui nous tombait dessus, monstrueux et ridicule, comme disait Thierry Meyssan. Le choc de l'absurdité nous empêchait de comprendre. Cette année, l'offensive officielle sournoise sur le thème du "genre" a d'abord paru une bévue de ministres qui ne savaient pas ce qui se mijotait, et qui ont commencé par nier les faits.  Il s'agit bien d'une campagne concertée, au niveau de l'enseignement obligatoire, à partir de l'école primaire, avec un gros investissement dans les labos de recherche du CNRS.. L'énormité du mensonge officiel réveille chacun. Voir tous les dossiers, très précis, sur http://www.civitas-institut.com/.

La bonne vieille logique coloniale

Le capitalisme ne peut prospérer qu'après avoir anéanti les modes de production et de consommation traditionnels. C'est la démarche typiquement coloniale mise en œuvre pour développer la culture de la canne à sucre afin d'alimenter les voitures en éthanol, pour prendre un exemple récent. Premièrement, ravager les cultures vivrières et les échanges normaux dans les sociétés traditionnelles, là où on veut s'implanter. Alimenter quelques guerres entre voisins pour faire fuir tous ceux qui le peuvent est une des méthodes meilleur marché pour ce faire, sans trop se faire remarquer. S'emparer des matières premières, du territoire, des villages désertés après avoir brûlé tout ce qui pouvait résister, rien de plus facile après cela. Et vendre au prix fort les denrées qu'on va produire avec de la main d'œuvre réduite en esclavage par la faim, de préférence importée d'autres régions pour s'assurer de sa docilité, c'est le moindre des profits escomptés. Cela a très bien marché dans les colonies, cela marche encore partout où les États sont à la merci des puissants corrupteurs étrangers et où les armes circulent.

On recule d'épouvante à l'idée que nos magnats, ceux-là mêmes qui nous permettent de vivre dans la surabondance de biens désirables, veulent maintenant étendre leur empire au domaine de la reproduction humaine, car on sait bien que leur appétit sera insatiable. On se rassure en se disant que ce n'est pas possible, qu'on est des citoyens conscients, qu'on est en démocratie. Effectivement, si le but à atteindre est bien toujours le même, l'expansion d'un marché au détriment de la nature, au prix de l'éradication sans états d'âme des traditions et des droits des habitants naturels de chaque pays, dans nos pays dits "développés", les moyens doivent être un peu plus sophistiqués.

Nos contremaîtres UMPS sont payés par les grosses pointures de la mafia du bébé-business, dont les ambassadeurs sont les groupuscules LGBT. La fonction de ceux-ci consiste à faire exploser les repères traditionnels en matière de filiation. C'est le but avoué de la théorie "queer", c'est le changement de civilisation imprudemment admis par Mme Taubira. Les néo-esclavagistes qui nous gèrent à une échelle complètement supranationale prétendent nous déposséder de notre nature, de notre sexe, de notre idéal en matière d'amour et de famille, de notre progéniture; que les bébés soient fabriqués par eux, en fonction des lois d'un marché qu'ils créeront et gèreront à leur profit.

L'argumentaire « religieux », tant chrétien, que bouddhiste, juif, musulman, animiste, agnostique ou dignement athée contre la théorie du genre, rencontre l'adhésion de chacun, au niveau de ses angoisses métaphysiques, de sa conscience, de ses intuitions, de ses hontes secrètes, de sa mauvaise conscience pour tous les ratages familiaux vécus, rarement assumés comme fautes personnelles, mais encaissés comme défaites toujours douloureuses.

On reste marxistes

Heureusement, Marx et Engels, toute la tradition révolutionnaire de gauche, et le féminisme qu'ils ont encouragé, puis Lénine, avec Rosa Luxembourg, avec Clara Zedkin, accourent à notre aide, avec leur langage clair, leurs raisonnements solides.

Avec la liquidation des partis communistes et l'évolution du monde du travail, la réduction du secteur primaire et secondaire dans le marché du travail, la dévitalisation de l'agriculture et de l'industrie, l'évaporation de la classe ouvrière, le patronat mondial a cru pouvoir proclamer la fin de la lutte des classes, du moins comme moteur de l'histoire dans les pays riches.

Pourtant, notre combat s'inscrit dans l'histoire des luttes de libération des opprimés. C'est bel et bien un patronat mondial qui, achetant les politiques, veut nous arracher l'âme, avec une propagande nous réduisant au statut de stupides bêtes de sexe, statut infiniment dégradant, tout en prétendant qu'il s'agit là de progrès, ou encore d'augmentation de notre éventail de plaisirs naturels, le tout faisant l'objet du consensus de toute population civilisée, ou plutôt, comme ils disent "développée", comme une tumeur se développe sans limites, jusqu'à ce que mort s'ensuive...

Nous nous réclamons de la tradition ouvrière, du combat pour notre dignité: non, nous ne sommes pas des esclaves de notre cul ou de leurs sophismes, pour leur plus grand profit! Et nous nous servons à nouveau de nos outils éprouvés: la grève, pour commencer. La Journée de retrait de l'école est une grève des parents. Comme toute grève, elle peut devenir très dangereuse pour le patronat qu'elle démasque. C'est cette logique qui explique la répression disproportionnée qui se met en place. En Allemagne, il y a des parents qui vont en prison pour avoir refusé l'enseignement déstructurant du "genre", en fait de l'encouragement à la pratique pornographique.

Et féministes

A Cologne, les résistants français, russes et allemands se sont retrouvés, le dimanche 22 mars, à l'ombre de la plus ancienne cathédrale d'Europe, pour lancer une campagne à l'échelle européenne contre la théorie du genre. C'est à Cologne que la philosophe Edith Stein choisissait d'entrer au Carmel en 1920. Avant cela, comme toute femme d'exception, elle s'était battue pour la promotion légitime des femmes. Son cheminement précéda de peu celui d'une Simone Weil ou de la socialiste espagnole Maria Zambrano: toutes trois, et avec elle bien d'autres femmes philosophes, universitaires, courageuses, révoltées et honnêtes, avaient embrassé la défense des humiliés, des pauvres, des prolétaires, et la cause des femmes bafouées; logiquement elles rejetaient tout despotisme cynique comme celui qu'incarnait à leur époque le nazisme hitlérien. Mais les savants hitlériens comme les savants juifs européens ont été recyclés aux USA dès la fin de la guerre, et maintenant le despotisme cynique se fait appeler "démocratie occidentale".

Nous nous réclamons des plus anciennes luttes pour les droits des femmes. Comme les femmes combattantes de toutes les époques, nous refusons que les enfants soient arrachés à leurs mères dévorées par la nécessité de gagner leur pain à la sueur de leur front. Comme les premières d'entre elles, nous refusons que les femmes soient traitées en bétail, en vagues couveuses: nous les femmes revendiquons notre facette maternelle vitale, même si elle n'est pas la seule, et notre devoir d'éduquer nous-mêmes nos enfants dans le respect de la maternité et de la paternité. De tout temps, les femmes ont réclamé le droit à l'instruction pour pouvoir éduquer correctement les enfants. C'est toujours de cette responsabilité qu'il s'agit.

Au temps de Flora Tristan, le respect des femmes passait par la reconnaissance de leurs droits en tant que personnes, et non pas seulement en tant que mammifères. Au XXI° siècle, avec la généralisation de la contraception, il n'y a plus lieu de protéger les femmes contre trop de maternités, dans nos pays; mais il est temps de les protéger contre les illusions répandues par les lobbys pharmaceutiques et médicaux: non, la contraception et l'avortement ne sont pas des pratiques anodines sans conséquences, leurs effets secondaires sont de graves pathologies individuelles et collectives, alors que la grossesse et l'enfantement ne sont pas des maladies, mais au contraire la plus rayonnante manifestation de la santé d'une femme! *

Et nous refusons la tyrannie d'une infime minorité, l'infâme lobby lgbt prétendant imposer ses sophismes à tout le peuple, et piétiner à son profit l'art de la perpétuation de l'espèce. Nous, féministes, continuons à penser qu'il faut se battre pour empêcher les hommes de céder à des pentes fatales: autrefois, c'était l'alcoolisme qui menaçait les ménages misérables et mettait les familles en danger. Désormais c'est l'irresponsabilité de l'hédonisme sans frein: les femmes comme les hommes, devraient, selon le "progrès", ne pas plus voir plus loin que leur plaisir, comme les hommes, et traiter les gosses comme des bagages qu'on peut laisser à la consigne.

Nous, les féministes qui en avons vu d'autres, et qui avons triomphé de bien d'autres mauvaises volontés, savons voir la puérilité de ces conduites addictives, incontrôlées; et comme nous savons apprendre aux enfants à maîtriser leurs caprices, nous allons apprendre aux adultes infantilisés à se reprendre en main, en leur montrant quels pouvoirs tyranniques et bien réels abusent de leur vacuité et de leur faiblesse.

Nous, féministes, sommes épouvantées par la trahison des soi-disant écologistes, incapables de se battre pour faire respecter le principe le plus universel de la nature, celui de la complémentarité des sexes, le degré zéro du bio. L'accès au pouvoir politique les a corrompus jusqu'à la moelle, ils ne sont plus capables de voir les menaces qui pèsent sur l'espèce humaine toute entière, si ses mystérieuses, ancestrales, animales parades amoureuses cessent de faire naître les enfants "au petit bonheur", comme des champignons, comme des dons merveilleux de la nature, au profit de fabricants cyniques et froids.

Nous, féministes, sommes solidaires des opprimés du monde entier. Olympe de Gouges se battait pour la libération des esclaves dans les colonies françaises. Nous nous battons pour le droit des peuples à résister à la colonisation forcée des esprits, contre l'intrusion de notre culture pornographique dans leurs univers spirituels propres. Nul ne nie que l'Occident répand chaque fois et partout sa propagande comme première étape de ses guerres de conquête, et la propagande soi-disant éducative du gender (en anglais ça fait plus sérieux) est une arme de destruction spirituelle massive. Le minimum du tiers-mondisme, du sens du respect dû aux les peuples non européens, consiste à les protéger de nos vices! Aucun héritier de la militance anti-impérialiste ne peut se voiler la face. C'est la guerre contre les pauvres qui atteint un nouveau degré de sophistication: tuer spirituellement des populations entières, les réduire en esclavage mental au nom de la combinaison des deux principes du monde occidental: la liberté pour le plaisir. Il faut parler de guerre, car la consommation des drogues de synthèse se veut obligatoire, elle veut s'imposer par l'école, les lois, les ONG, l'ONU...

L'ennemi, aujourd'hui comme hier, c'est le capital, qui veut vous voler votre force de reproduction physique et spirituelle, qui veut vous voler la maîtrise de vos engendrements et enfantements, et vos droits sur vos enfants, un capital avilissant qui s'avoue comme tel, avec l'ignoble projet de faire passer la pornographie au rang de matière scolaire obligatoire.

Reprenez confiance dans votre conscience, dans votre tradition spirituelle et familiale, dans votre intuition. Ce n'est pas parce qu'on ne trouve pas ses mots qu'on n'a pas de sentiments primordiaux. Il faut leur obéir, c'est notre santé mentale et morale qui est attaquée de toute part. Se sentir appartenir à la gauche, parce qu'on aime par dessus tout la liberté et qu'on a pour moteur la révolte contre l'injustice que les trop puissants imposent aux majorités, aux masses, aux multitudes, c'est sain, c'est le contrepoids nécessaire à la sensibilité de droite qui guide les responsables, les autorités, ceux qui ont du pouvoir, éventuellement légitime, bien entendu.  Nos ennemis, ce sont les corrupteurs d'enfants qui veulent faire d'eux des larves, des larves face aux tentations qu'ils leur servent sur un plateau, à l'école même, apparemment pour rien. Il s'agit en fait de nous endetter à vie, sur plusieurs générations, car plus nous "maîtriserons notre fertilité", comme on dit, plus nous nous rendrons stériles, et eux sauront nous rendre dépendants jusqu'à la mort, de compensations misérables.

Lorsque Farida Belghoul s'est mise à ameuter les parents d'élèves au sujet de la fameuse théorie, les politiques tenants de la chose ont aussitôt battu en retraite, découvrant la nullité théorique de la chose, et le grand danger si le peuple découvrait qu'effectivement, le militantisme pour la chose relève avant tout du contrôle mental des peuples, par les politiciens les plus rusés et les plus rapaces, ceux qui veulent vraiment que leur empire s'étende à la planète entière, et atteigne les tréfonds de l'intimité. Ces aspirants à la domination mondiale travaillent de concert avec ceux qui veulent vendre toujours plus, toujours plus loin, et avec les médias qui ne vivent que de la publicité pour des nouveautés, pimentées de polémique et de cul.

Eh bien non, la pilule ne passe pas.

*Note: pourquoi êtes vous opposé aux « mères porteuses » ? a-t-on demandé à Jean-Luc Mélenchon.
Réponse: « Parce que le corps des femmes n’est pas un instrument de production. Parce quand vous m’aurez montré une grande bourgeoise qui accepte contre rémunération de faire un enfant à une famille de pauvre, la discussion aura un sens ! Ça n’est pas vrai. Cela n’existe pas. Il ne peut pas être question d’accepter la marchandisation du corps humain. On ne me racontera pas d’histoire, c’est à ça qu’on arrive à la fin. Et si le corps d’une femme est un instrument de production, alors la question de sa propriété est reposée. »
http://www.jean-luc-melenchon.fr/2011/07/01/interview-au-... "

"ils (le grand capital) ont  mis la main sur la reproduction des plantes, et des animaux, alors maintenant ils veulent mettre la main sur la reproduction des humains", comme le marché de l'infertilité, pourtant en croissance explosive vu la pollution, ne leur suffit pas, il faut multiplier les couples non-reproductibles :

(par contre je ne suis pas du tout d'accord avec Pie XI : le communisme n'est pas intrinsèquement pervers ! au contraire ! par contre cette enquête-même montre que le capitalisme lui est intrinsèquement pervers. Dommage que cet Horovitz vienne en profiter pour tenir un discours intégriste, cependant il n'est pas aussi vieille baderne à la Pie IX qu'on pourrait croire, voir ici ce qu'il dit à côté de Farida Belghoul et où il donne de sains conseils de liberté et d'autonomie : https://www.youtube.com/watch?v=yYjJEm7y4O4 )

En Belgique :

NO MATERNITY TRAFFIC en première ligne le 3 mai à Bruxelles pour dénoncer une conférence de promotion de la GPA

Cette conférence, organisée par la société américaine Men having Babies autour d'agences commerciales essentiellement américaines (Extraordinary conceptions, Worldwide Surrogacy, etc.) présentait les différents moyens d'obtenir un enfant via une mère porteuse en contournant les lois nationales avec des prix allant jusqu'à 170 000 dollars. (on voit le public ! ...) La GPA est avant tout diffusée par des sociétés commerciales qui cherchent à faire du profit avec cette pratique en marchandisant des femmes et des enfants en toute impunité. Un basculement ?

La vigilance de No Maternity Traffic et la mobilisation de ses représentants belges qui ont manifesté à l'entrée de cette conférence, a suscité une vague de réactions médiatiques et politiques pour la défense des femmes et des enfants contre de telles pratiques.

C'est le premier coup d'arrêt donné à Men Having Babies qui fait la promotion de la GPA en Europe depuis plusieurs années, au mépris des lois existantes dans plusieurs pays européens, sans le moindre respect de la situation Belge en l'occurrence. Rajoutant à la confusion, cet évènement a eu lieu dans des salles louées dans les mêmes locaux que le gouvernement Bruxellois.

Ces manifestations ont lieu alors que la Belgique se pose la question d'encadrer la gestation pour autrui, actuellement tolérée mais pas légalisée. Pour les responsables de No Maternity Traffic : « On voit bien qu'il sera impossible d'"encadrer" la GPA. Le simple fait d'autoriser la GPA avec des conditions fait que des sociétés commerciales organiseront le contournement des lois mises en place pour procéder à la GPA à l'étranger et rapatrier ensuite le bébé dans le pays. C'est déjà ce qui se passe au Royaume Uni qui a "encadré" la GPA depuis 30 ans et où la très grande majorité des GPA se font à l'étranger sans le moindre respect des lois britanniques. La seule solution possible est donc l'abolition de la GPA au niveau mondial. »

No Maternity Traffic rappelle que la GPA fait des enfants l'objet de contrats en vue de leur conception et de leur abandon par leur mère et dénonce une nouvelle forme de traite d'êtres humains. La GPA viole le droit européen et international, en particulier les conventions sur les droits de l'enfant (1989), sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (1979), en matière d'adoption (1967 et 1993), sur la lutte contre la traite des êtres humains (2005), sur les droits de l'homme et la biomédecine (1997).

 

Et c'est convergent avec un autre projet, celui de ceux qui veulent que l'humanité cesse de se reproduire et Ils que les humains meurent, mais pas eux, les autres…

https://crioux.wordpress.com/2013/10/29/le-mouvement-vert...

Comme dit Mme Bilheran dans la préface du dernier livre d'Alexandre Jandrok  : "Nous vivons des heures folles, une immersion de plus en plus insoutenable dans le système totalitaire, une situation grave à l’heure actuelle où des esprits ayant une haute conception de l’Humanité se dressent pour tenter de faire rempart au chaos, sous les railleries, les calomnies, les quolibets, les suspicions des inconscients ou des complices.

Oui, ils risquent leur vie, pour contribuer à informer, et à vous réveiller.

Ils ont désormais conscience que sans résistance l’Humanité périra.

et si nous résistons, nous avons une petite chance d’éviter le pire.

Et pour cela, chaque initiative individuelle œuvrant pour le Bien Commun compte.

 

L'humanisme ne risque pas de disparaître demain, il a déjà disparu aujourd'hui avec la chosification de l'embryon humain, la marchandisation du vivant et la police des ventres. Le transhumanisme est un créneau porteur qui agit comme une entreprise de démobilisation et de désarmement moral. Or, nous avons tous les moyens de ne pas devenir demain les robots du transhumanisme à condition de commencer par ne pas être les robots de la pensée dominante aujourd'hui. 
À propos de l'euthanasie.« L'avortement est d'abord le fait de tuer un enfant », Jean-Marie Le Méné, propos recueillis par Béatrice Piot, L'Homme nouveau (ISSN 0018 4322), nº 1581, 3 janvier 2015, p. 10

 

l'espèce humaine va être éliminée, pour être remplacée par une humanité transhumaniste programmée par  les algorithmes de l'OLIGARCHIE  seul et unique moyen de regarder la vidéo ci-desosu : cliquer sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=h8F2cIQzDqU
(vidéo essentielle à   regarder, et regarder, et regarder, et enregisterer pour la mettre à l'abris, etc, etc, etc,) :

son adresse sur l'ignoble et totalitire et détraqué site de l'immonde totalitaire et capitaliste Youtube :

https://www.youtube.com/watch?v=h8F2cIQzDqU

https://ru-clip.net/video/jglX2LCo_qI/eug%C3%A9nisme-le-grand-remplacement-de-l-homme.html

 

Le scénario est tellement connu que l'angélisme n'est pas raisonnable. Ce qui sera présenté comme l'exception deviendra la règle, puis la transgression finira par être brandie comme un "droit fondamental". puis par une OBLIGATION "citoyenne" contrôlée et sanctionnée par les flics sociaux de la DDASS. Les bouleversements que cette démarche systématique implique s'enchaînent comme des dominos et font tomber les uns après les autres les repères structurant de la société protecteurs des vies humaines fragiles.

 

 

 

16/09/2021

le moteur de recherche de la lutte de classe, ça doit forcèment être un qui prohibe le tracage capitaliste

(et tout autre)

le moteur de recherche de la lutte de classe.jpg

 

*

13/09/2021

Herr Wilhelm Frick ministre de l'intérieur du Reich vous connaissez ? - et son arrêté du 13 juillet 1933 ??

les gens qui ont accepté, bien "citoyens" , bien décents, bien "responsables et "solidaires" devant le danger du virus communiste de faire tous ce geste ridicule "Heil Hitler !", ceux qui acceptent de mettre une couche-culotte sur leur visage en entrant dans un magasin, sont de la même nature, pensez-y !!

Et aussi ceux qui depuis des années acceptent passivement que des entreprises capitalistes totalitaires (c'est un pléonasme !) INJECTENT des cookies à demeure DANS LEURS ORDINATEURS ! sont de la même nature et sont tous ceux qui comme disait Graham Greene dans Le Facteur Humain "sont ceux pavent l'Enfer"

Si vous avez un minimum de dignité et d'intelligence, pensez à tout ça !!!!

 

Les conséquences psychologiques vont être absolument dramatiques voir ineffaçables, déjà des milliers d’enfants doivent craindre de reprendre les cours avec la couche faciale (encore) … même Adolf Hitler n’aurait pas fait subir ça.

06/09/2021

Amidst the evil and the filth there are good and gentle souls.

30/8/2019 Politis c’est de la merde, et Ruffin, le lâche qui a lâché Chouard. Tous les bobos collabos et les bourgeois faux  gens « de gôôche » sont de la merde, comme Yann Moix, ou Valls (bien fait pour lui ! Il ne peut plus se présenter « nulle part en France », ni en Espagne d’ailleurs, tout ce que je lui souhaite c’est de finir clochard, le sort qu'il voulait pour Dieudonné et sa famille).
(et la clique à Macron, et leurs journaputes, d'être pendus comme les nazis à Nüremberg)

 

Vive Maxime Nicolle ! Etienne Chouard !  (Chouard plane à des kilomètres au-dessus des "journalistes approximatifs" !  et commence par leur rappeler qu'"il est impossible de penser à l'endroit avec des mots utilisés à l'envers" !

Paul Le Fèvre ! François Bégaudeau ! Jean-Pierrre Petit ! Bernard Friot ! Nathalie Debergh ! Dieudonné, Claude ET Lydia Bourguignon (qui ne font pas comme Farida Belghoul ! il est où Monsieur Belghoul ?) le Pr Perronne, le Pr Fourtillan, le Dr. Louis Fouché ce héros, Frédéric Chaumont, Jean-Claude Crèvecœur qui a peut-être le mieux compris de tous, il ne lui manque plus que d'être marxiste, et Olivier Probst ! son film ("vaccination Covid le crime parfait") est le meilleur et le plus profond. Vive Christian Dettinger bien évidemment ! Et vive l’Abbé Francis MICHEL Le pape a lui-meme dit : sortez de vos églises, allez à la rencontre des autres. Et il y a dans les Evangiles : allez sur les carrefours. L’histoire fera le décantage entre les nobles coeurs, les esprit intègres, et la vaste merde des collabos ! Des « diplômés » (comme disent les journaputes), et des « putes de salon » (comme dit Dieudo) dont le comportement s’explique très bien quand on utilise l'analyse marxiste !

 

(et n'oublions pas le héros total, celui qui a préféré devenir clochard que de renoncer à nourrir les pigeons de Paris : Giuseppe Belvedere, le paradigme même de l'anti-fascisme, et de l'acte moral selon Michel Terestchenko)

et Michel Weber, et le Dr Frédéric Badel, et olivier Probst, et Florian Piala, et Richard Boutry, et Florian Philippot notre De Gaulle de juin 1940.

Merci cher Florian pour toutes ces explications très pédagogiques. Les Patriotes c'est comme une grande famille où chacun est le bienvenu. Bienveillance, simplicité, fraternité et ouverture d'esprit sont les qualités qui y sont partagées. Prends soi de toi Florian et merci encore pour tout ce que tu nous offres.

 

Après Michael Paraire, Michel Weber, Frédéric Badel, moi-même dans ce blog (relisez mes billets sur "bilan de l'histoire" sur le salut hitlérien, sur l'ère de l'esclavage selon Marx, etc.) voici un nouvel auteur qui lui aussi perçoit dans le traitement capitalistico-médiatico, étatique, de la crise du Covid un avatar d'une  tendance lourde et historique de l'Occident au fascisme, un fascisme 2.0
C'est Michel Mafessoli dans "l'ère des soulèvements, il en parle dans un interview visible sur "Réseau International"  https://reseauinternational.net/maffesoli-lere-des-soulev...
par contre n'achetez pas son livre,  c'est de la merde, la revue CQFD avait raison de vouer cet universitaire de l'Establishment et phraseur aux gémonies.

vas crever ignoble site de merde à crever.jpg

"nous nous battons pour le présent mais aussi pour le futur de l'humanité : 

la cœur des hommes et des femmes qui n'ont pas renoncés à l'être


et concernant les "bobos", ces "cools" pleins de racisme social (tout racisme se ramène en fait , il suffit de gratter un peu pour s'en apercevoir, à un racisme social, un racisme de classe, un racisme anti-pauvres, réflechissez cas par cas et vous vous en apercevrez aussi !) ceux derrière qui "le peuple ne repousse plus"  - pas mal ! « après leur passage le peuple ne repousse pas » très bien trouvé ! et pas seulement le peuple ! Savez-vous ce que les ornithologues britanniques ont constaté ? Que le niveau de biodiversité dans les quartiers urbains était inversement proportionnel au prix des loyers ! C’est à dire que dans les quartiers chics, propre-en-ordre, « écolos » (!) tout est tellement bien rénové qu’il n’y a plus de trou pour que les moineaux puissent nicher, ni trouver de quoi manger, pas un crottin qui traîne, pas un insecte, pas une mie de pain (c’est le moment de rappeler le personnage de Giuseppe Belvedere qui nourrit les pigeons du 4ème arondissement de Paris sous les insultes des bourgeoises bon chic bon genre du quartier !! et qu’on a chassé de chez lui et amené à l’état de SDF).
Bien sûr il n’y a pas non plus d’enfants qui jouent, relisez les bandes dessinées de Boule et Bill ou celles de Mafalda (jai fait deux billets sur ces BD, cherchez après !), et vous comprendrez tout ce que nos villes ont perdu depuis 1960, c’est épouvantable ! quand ? mais quand ! les gens s’en rendront-ils compte ?

04/09/2021

souveraineté du PEUPLE ! et non du grand capital ! voilà le programme de Florian


faire une "campagne" électorale c'est ringard et mensonger, exact ! Philippot doit avoir pris les leçons d'Etienne Chouard. Et, remarquez il dit "non ! le travail doit être permanent,  pas limité au temps des élections !"c'est également ce que dit Chouard.

et puis surtout de plus en plus de commentateurs prennent conscience de ce que :

Je pense que vous incarnez la vrai gauche ,la gauche du travail , la gauche de la vrai liberté
La gauche patriote
La seule gauche qui vaille, loin de l’hypocrisie des bourgeois du PS ou de la LF "dite insoumise" (comme disait si bien Edmond Janssen) pour qui je regrette d’avoir voté aux élections précédentes
Le seul à défendre réellement les français c’est vous Florian
le seul à remettre au centre le combat social, que les syndicats ont HONTEUSEMENT déserté ! :

Merci de nous mettre du baume au coeur Phillipot sinon on serait tous en dépression je crois -surtout quand on a un blog CENSURE sournoisement par dieu sait qui dans sl les tuyaux et qui se sont arrangés pour qu'il passe de 50 visiteurs par jour à 5 ! où êtes-vous passés mes  50 visiteurs du monde entier ? quelqu'un répondra-t-il ?

"Force à vous et aux français
On espère une grande victoire en 2022"

"la victoire ce n'est pas la rue même si on y a vécu des moments admirables, et qu'on s'y est fait des amitiés qu'on n'oubliera jamais" (pareil les  gilets jaunes)

"pour sauver la vérité pour sauver notre peau, et pour sauver la France ( et la Civilisation) pas pour autre chose"

contrairement à ce que beaucoup croyaient dans les années 50 et 60,  il n'y a PAS de capitalisme à visage humain. Lorsqu'il semble en arborer un, c'est à cause de circonstance, le fruit d'un rapport de force, momentané, quand il se dit qu'il a intérêt à montrer une "vitrine", pour la propagande, pour se défendre, mais une fois que les rapports de force, géostratégiques, et ./ou c'est lié, idéologiques, sociologiques, sont dissous,  il se dit "plus besoin de se gêner !" il reprend  illico et accentue de plus en plus son VRAI visage, qui est un visage inhumain.

 

ah ! enfin !!!!! une vidéo d'Odyssée qu'on peut télécharger !!!!!!! ça devient très très très très rare !!!! pourquoi ???????
IL EXISTE PLUS D'UNE TRENTAINE DE TRAITEMENTS CONNUS ET EFFICACES POUR SOIGNER LE COVID ET l'EVITER :

https://odysee.com/@BobTremblay:6/8037.1:d

Commentaires sous la vidéo du 7/9/2021 - 2 801 commentaires

crêve ! sale plateforme de blog censureuse !