Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2021

MARTINE GARDENAL

écoutez bien cette vidéo : https://odysee.com/@AgoraTVNEWS:5/210325-IFQ41-YTLR:4

"ça m'a coûté très très cher, mais ça ne fait rien il y a des moments quand il faut y aller il faut y aller" C'est exactement comment se sont conduit les personnes montrées en exemple par Michel Terestchenko dans son incontournable ouvrage auquel je me réfère si souvent "Un si fragile vernis d'humanité" (et où il dit à peu près la même chose que Zygmunt Bauman dans le premier chapitre de son livre "modernité et holocauste" où il critique " la morale des sociologues", c'est ce que dit Jean-Jacques Crèvecoeur dans son "au défi de la vérité" sur France Soir. C'est ce qu'a pratiqué (pratiqué !) Giuseppe Belvedere  !!! (voir mon billet à son sujet). Ces êtres "inéduqués  et inéducables"  (est-ce Terestchenko qui dit ça ou l'autre je ne sais plus) comme le chien du joailler colporteur qu'on trouve dans "les plus belles histoires de chiens " de Elian Finbert (livre jamais réédité, trouvable en brocante, et que j'ai traduit en Espéranto, chez Libroj de MAS) ou celui de Roger Fouts (dont il parle au début de son livre "à l'école des chimpanzés"), qui ont sacrifiés leur vie pour faire leur devoir, sans avoir étudié Kant ! (....).

Fouillez tout ça si vous ne l'avez pas encore fait.

(et après cette intervention de

Martine Gardénal écoutez bien l'anecdote racontée par TAL SCHALLER (même problème que ce que j'ai constaté vis à vis des physiciens et de Jean-Pierre Petit : les plus puissants sont les plus LACHES car ils ont plus à perdre, et ça explique aussi  que les "intellos" sont en fait plus panurgiques que le peuple, (j'ai fait des billets sur tout ça cherchez !) ,et mon article "de la nécessité de faire une analyse marxiste du petit monde des universitaires"

En fait écoutez bien tout le témoignage de de Martine Gardenal, on y apprend plein plein de choses sur le comportement de la mafia du conseil de l'Ordre et ses comportements.

Et si c'est plus grave, vu l'argent à la clè !! on est et reste toujours dans la LUTTE DES CLASSES - n'en déplaise à ceux qui refusent de lire Marx, on n'en sort pas je vous l'assure ! - dans le médical avec toutes les vies foutues et les morts dont leurs profits et leurs lâchetés se repaissent, ça existe dans tout le système scientifique, ainsi lisez ce que constate Jean-Pierre Petit encommentaire de sa vidéo "Janus besoin de votre aide" :

Jean-Pierre PETIT  dans la nuit du 4 au 5 avril 2021 
J'entreprends maintenant de montrer que l'ensemble du système scientifique est vicié, à un point que vous n'imagiez même pas, à échelle internationale. Ce pourrissement du système va de par avec la crise grave que connaissent aujourd'hui et depuis 50 ans (…) la physique théorique , la cosmologie et l'astrophysique. 
"Janus" représente un danger, face auquel "la commuauté des gens concernés fait bloc et serre les rangs".
[pareil pour la classe des politiciens professionels face au analyses d'Etienne Chouard sur le Tirage au sort ! Pareil sur le Covid-vaccin-médicament-5G bref tout le "Business-Plan" immoral et fasciste actuel ! m anote]

Ca n'est pas un débat, c'est une guerre. Et en 2021 j'attaque. Imaginer être accepté n'est que de la naïveté. Ces portes closes devront être enfoncées et les mauvais qui les tiennent ainsi, ejectés." [cf la fameuse citation de Max Planck !]

vive les "revanchards"!!  ils ont raison ! mille fois raison. Et humainement et intellectuellement, et sociologiquement.

Quant à l'intervention de Jean-Jacque Crèvecoeur elle est une fois de plus magistrale ! oui ! il apparaît de plus en plus, et de plus en plus SERIEUSEMENT que tout ça est sans doute une opération fasciste et une "psy-op" planifiée au niveau mondial par des forces, qu'on commence à identifier, et qui sont, entre autres mais pas seulement, capitalistes visant à maximiser leurs profits, mais pas que. Pire encore.

Et aussi il met le doigt sur ce que en fait ce n'est pas Valérie Bugault mais ETIENNE CHOUARD, le plus grand penseur politique français de ce siècle, qui l'a trouvé , et est le point le plus important de sa critique du système de l'élection, qui n'EST PAS la démocratie, la bourgoisie nous a trompé depuis deux siècles, le fait que l'élection donne le pouvoir "aux riches", qui peuvent acheter les médias et aider de toutes les manièress les candidats qui leur plaisent, et empêcher les autres de percer (François Asselineau en sait quelque chose !) alàrs que pendant 2.000 ans tout le monde savait que la démocratie c'est le tirage au sort : regardez le dictionnaire de Richelet au XVIIè : "Démocratie : régime où les places sont données au sort".

17/03/2021

l'analyse du philosophe Michel Weber ou le fascisme 2.0 - depuis 2013 il savait que ça allait arriver


son récent livre : https://www.t-pas-net.com/libr-critique/chronique-michel-...

en 2013 il avait déjà annoncé ce qui se passe en ce moment :

Michel WEBER

Tocqueville (1835) a indiqué que la démocratie de marché pouvait facilement donner naissance à un totalitarisme mou. Depuis Mumford (1932), on sait que la technoscience donnera volontiers un peu de rigueur au tropisme fasciste. Où en sommes-nous ?

La crise qui se propage de proche en proche depuis 2008 est une crise qui est essentiellement politique et, en tant que telle, elle demande une réponse politique.

De fait, les observateurs avertis peuvent discerner la multiplication des signes d’une dérive fasciste, à la fois au niveau de la base et à celui du sommet de la pyramide sociale. D’une part, les idées fascistes sont de plus en plus courantes dans les milieux défavorisés (qui sont eux-mêmes en croissance rapide) ; d’autre part, elles sont de plus en plus explicites chez les technocrates — mais sous une forme tellement aseptisée qu’on pourrait, il est vrai, croire à leur parfaite innocuité.

Il est donc fort piquant de remarquer que le grand public est parfaitement ignorant de ce retour de l’extrême-droite. Il pressent certes l’imminence de l’effondrement sociétal mais il n’a absolument pas conscience de la nature exacte du danger. La réouverture de camps de concentration ou même la généralisation des conflits régionaux semble passer inaperçue. De même, le sens et la portée de l’existence d’apologies hollywoodiennes (au propre comme au figuré) de la torture demeurent entièrement mystérieux. Cette double tension est paralysante et anxiogène, ce qui fait le jeu de l’oligarchie : quoi de plus manipulable en effet que des individus dans un état de coma moral et politique ?

Pire, les acteurs sociaux les plus remuants, les militants et les universitaires pensent l’effondrement de la civilisation globalisée à partir de leur expertise et sont dès lors conduits systématiquement à manipuler des statistiques, parfois très convaincantes, mais qui comprennent la transformation sociétale annoncée sur le mode de la lente désagrégation d’un pan de la société. Le long terme est ainsi mis en perspective à partir d’une facette supposée cruciale.

Or, ce qui s’annonce c’est un effondrement total et abrupt des « démocraties de marché » à la faveur de l’emballement d’une de ces crises qui constitue, en synergie, la crise globale systémique. Peu importe la nature de l’événement déclencheur — une pénurie de dix jours de l’approvisionnement de pétrole, des émeutes de la faim dans des quartiers (ou des pays) « défavorisés », des macro-mouvements de population forçant les portes de la citadelle Europe, un accident industriel majeur, une nouvelle bulle financière, une vraie-fausse pandémie, une guerre inter-régionale ou même mondiale, … — la conséquence politique sera inévitable et immédiate : l’état d’urgence, c’est-à-dire le totalitarisme, ou le chaos absolu, c’est-à-dire la guerre de tous contre tous. Une guerre civile serait comparativement plus structurante.

L’enseignant-chercheur qui n’a pas oublié la leçon de citoyenneté magistrale que nous a laissé Victor Klemperer (LTI, 1947) se doit en conséquence de mettre en évidence deux dynamiques : premièrement, il faut montrer que la réponse à la crise globale systémique est bien d’ores et déjà politique et que, si aucune force ne vient entraver l’inexorable progression du capitalisme du désastre, il ne nous restera bientôt plus qu’à émettre des regrets carcéraux ou post-mortem. Deuxièmement, il faut discerner les pistes théoriques et pratiques qui sont susceptibles d’infléchir cette trajectoire dès aujourd’hui.

Michel Weber

Une première version de ce billet a été publiée ici : http://www.pauljorion.com/blog/?p=53721
Dernier ouvrage paru : De quelle révolution avons-nous besoin ?, Paris, Éditions Sang de la Terre, 2013. (978-2-86985-297-6)

Et n'oublions pas MICHAEL PARAIRE, lisez son article Covid 19 et Fascisme 2.0 dans son blog " un quart d'heure avec le penseur " http://leblogdupenseur.canalblog.com/archives/2020/05/02/...

Dans un Etat fasciste et totalitaire on connait déjà à l'avance quels seront  les résultats  : (!)

https://ruclip.com/video/sV7MRHL_OzI/covid-l%E2%80%99incr...

Enfance et Libertés, l'association : https://enfance-libertes.fr/

La culture , le sport , les loisirs , la créativité, la joie et la confiance ont fait place au repli sur soi , à la méfiance , au rabougrissement, au mépris envers les autres .
La vie que le grand capital et son gouvernement nous laissait n’était pas terrible , mais mon Dieu nous parvenions à peu près à l’embellir .
Aujourd’hui c’est devenu de la merde et ils nous interdisent d’en sortir .
Cela va se finir en révolte armée et ils joueront les étonnés . Si on pouvait les pendre comme au tribunal de Nüremberg !

"Covid 19 le grand Reset" de Claus Schwab est leur Mein Kampf

autre philosophe : https://odysee.com/@Dieudonn%C3%A9officiel:f/episode-161:0



16/03/2021

le Conseil de l'Europe contre l'UE

Le 27 janvier, le Conseil de l'Europe a signé la résolution 2361, qui recommande que les vaccinations dans les États membres ne soient pas obligatoires. En outre, les personnes qui n'ont pas été vaccinées ne doivent en aucune manière faire l'objet de discrimination. Une entrave aux projets de «passeports vaccinaux» ? Le Conseil de l'Europe est une "vigie" des droits de l'homme mais ses recommandations ne sont pas contraignantes.

Nous reprenons un article de Christer Ericsson paru dans le journal "NyaTider" du 10 février, qui commentait cette résolution et ses conséquences.

La résolution, peu relayée jusqu'ici par les politiques et les médias (ceux des 9 milliardaires !), va jusqu'à ordonner aux États membres d'informer activement les citoyens de ces droits.

De nombreux citoyens se demandent si les vaccins insufisamment testés seront obligatoires, car cela a déjà été proposé dans plusieurs pays. En Suède, cependant, cela n'a pas été le cas, en raison d'une loi qui interdit les interventions médicales involontaires. Mais malgré cette loi, les gouvernements pourraient exercer une pression si forte sur leurs populations, qu'il pourrait devenir presque impossible de vivre sans être exposé à ce coup de fascisme totalitaire  capitalisteexpérimental.

Au Danemark, un  passeport vaccinal  pourrait bientôt être requis pour accéder aux grands centres commerciaux (qui ont tué préalablement les petits commerces ....), aux événements sportifs et autres lieux "publics", aux transports "publics" ou aux voyages à l'étranger. Heureusement, le Conseil de l'Europe met désormais un terme définitif à ces projets, car les expériences médicales involontaires sont interdites par la Convention de Nuremberg.

Le Conseil de l'Europe est une organisation intergouvernementale de coopération européenne qui compte 47 États-membres, bien au-delà de l'Union européenne donc (Russie, Turquie, Suisse, Royaume-Uni, Norvège... qui ne font pas partie de l'UE en sont membres). Ses résolutions ne sont pas juridiquement contraignantes, ni pour les Etats-membres, ni pour l'UE, mais les recommandations adressées aux États membres sont presque toujours respectées. Par exemple, pas plus tard qu' en novembre de l'année dernière, le gouvernement a proposé que les lois suédoises soient modifiées à la suite de la convention du Conseil de l'Europe sur la cybercriminalité.

La résolution sur la vaccination forcée décrit brièvement les problèmes causés par la pandémie de Covid-19 avec le chômage, le ralentissement économique et la pauvreté qui en résultent. Il souligne également une certaine  méfiance de  la population européenne à l'égard d'un programme de vaccination forcée. La résolution contient diverses recommandations sur la manière de parvenir à une importante prise de vaccin, mais aussi quelque chose d'inattendu - à savoir des dispositions claires à cet égard.

Le point 7.3 de la résolution oblige tous les États-membres à veiller à ce que les citoyens soient informés que les vaccinations Covid ne sont PAS (le seul mot écrit en majuscules tout au long de la résolution) obligatoire et que personne ne subit des pressions politiques, sociales ou autres pour se faire vacciner.

Deuxièmement - au moins aussi important - les États-membres doivent veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination pour ne pas être vacciné en raison de risques potentiels pour la santé ou parce que la personne ne veut tout simplement pas être vaccinée.

Ce dernier est particulièrement intéressant compte tenu de la propagande actuelle des passeports de vaccination par les médias (......) du système et plusieurs gouvernements européens, pour qui il est nécessaire. Le gouvernement suédois a annoncé le 4 février qu'il avait décidé d'introduire un certificat de vaccin numérique qui sera prêt d'ici l'été. Mais à quoi sert-il alors, s'il devient illégal de discriminer quelqu'un qui ne l'a pas?

Lorsque le gouvernement suédois a résumé les choses les plus importantes de la session d'hiver du Conseil de l'Europe sur son site Internet le 29 janvier, cela n'a pas été mentionné - de loin le plus important de toute la résolution - en un seul mot. Il n'est pas difficile de comprendre pourquoi, étant donné la propagande sans précédent pour les vaccinations de masse du gouvernement suédois et non des moindres du système médiatique, qui est gonflé à des niveaux jamais vus auparavant, même en temps de guerre.

En Allemagne, le Premier ministre de Bavière Söder (CSU)pousse pour les vaccinations obligatoires pour certains groupes professionnels, par exemple en soins infirmiers. Et il a même fait appel au Conseil d'éthique allemand pour l'aider dans cet effort. Des rumeurs ont circulé selon lesquelles Söder aurait reçu des pots-de-vin de sociétés pharmaceutiques.

Selon la Convention de Nuremberg, les vaccins expérimentaux peuvent être considérés comme une expérience sur la population. Dans le cas des jabs d'ARNm de ModeRNA et de Pfizer, ils n'ont jamais été testés auparavant.

La Convention se compose de dix points et le premier affirme : le consentement volontaire du sujet humain est absolument nécessaire. Mais la question demeure : est-ce vraiment volontaire si vous n'êtes pas autorisé à travailler, à envoyer les enfants à l'école, à voyager ou même à visiter le centre commercial si vous ne vous soumettez pas aux vaccins expérimentaux ?

Le cinquième point déclare: Aucune expérience ne doit être réalisée là où il y a des raisons de croire que la mort ou une blessure invalidante se produira. D'innombrables autorités sanitaires et de contrôle dans plusieurs pays ont indiqué  omment elles s'attendaient à ce que cela se produise à une assez grande échelle. Les décès de blessures graves liées aux vaccins ont déjà été répertoriés à la suite des vaccinations, y compris au CDC de l'Agence de santé publique des États-Unis.

Les lecteurs doivent télécharger les informations sur leur smartphone pour les avoir à portée de main chaque fois qu'il devient nécessaire de rappeler aux responsables gouvernementaux les lignes directrices du Conseil de l'Europe.

En France, le gouvernement a longtemps parlé du passeport vaccinal comme étant une des solutions à l’étude. La député européenne Michèle Rivasi nous a expliqué les réels problèmes liés à la vaccination de masse en cours ainsi que ceux liés au passeport vaccinal.  Le président Macron a de son côté évoqué que ce ne serait pas un passeport vaccinal mais un « pass sanitaire ». Bref pas un blanc bonnet mais un bonnet blanc ! Un terme de plus qu’il va falloir caractériser afin d’en comprendre les contours.


EXTRAIT DE LA RÉSOLUTION 2361 DU CONSEIL DE L'EUROPE ADOPTÉE LE 27 JANVIER 2021:

7.3 en ce qui concerne la garantie d'un taux élevé de vaccination:
7.3.1 s'assurer que les citoyens sont informés que la vaccination n'est PAS obligatoire et que personne ne subit de pression politique, sociale ou autre pour se faire vacciner s'il ne souhaite pas le faire lui-même;
7.3.2 veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination pour ne pas avoir été vacciné, en raison de risques sanitaires potentiels ou pour ne pas vouloir se faire vacciner;

Source: https://pace.coe.int/en/files/29004/html

Source : FranceSoir - le journal des français

- le journal qui fait  SON BOULOT d'INFORMATION - le journal REPUBLICAIN !

01/03/2021

Bilan de l'histoire - fascisme sanitaire ou national, c'est une retour, c'est un nouvel avatar des mêmes choses

finalement tout est à revisiter, maintenant avec la perspective on découvre la continuité (deux : celle liée à la lutte des classes et celle des dérives du modernisme prométhéen)....

Le fascisme, comme l’avait déjà décelé Bertolt Brecht, est inhérent au capitalisme. On en a souffert un premier accès dans les années 30, quand la bourgeoisie a eu peur des bolchéviques, en 45 on s’est crus, libérés (à tort, faute d’en avoir identifié les vraies causes, à tenir en garde, lisez Zygmunt Bauman, lui a compris), après 3 décennies de liberté et d’humanisme revenu, le temps de Prévert et de Marie-Josée Neuville, Brigitte Bardot, et tant d’autres, on y est retombés (mutatis mutandis bien sûr, mais il faut savoir voir l’essence de ce monstre à travers ses avatars du moment, et n'oubliez pas que les fascismes étaient déjà scientistes, technocrates et eugénistes) autour de l'avidité pour les profits de la 5G (pour un contrôle total des gens, on est au coeur du fascisme là) et des vaccins. Finalement les beaux jours des années 50, 60, et même 70, n’auront été qu’une éclaircie passagère, avant l’hiver final.*(1)

 

l'avenir, hélas ne fera que confirmer ce que je dis là

 

Souvenez-vous Hitler a commencé comme ça : en faisant peur aux allemands devant un mythique danger communiste autour de l'incendie du Reichtag, la première vague fasciste était centrée sur le nationalisme et sur la peur du communisme, celle-ci sur la peur sanitaire, mais c'est donc les mêmes ressorts psychologiques et du côté de l'Etatopressif et du côté des citoyens devenus avec bonne volonté des esclaves soumis et confiants. Et toujours la peur du regard d'autrui pour contraindre tout le monde à OBEIR !

«Danger − Vous êtes conditionnés à voir votre liberté comme de l'égoïsme!» étaient visibles dans la foule."

Un manifestant interrogé par Ruptly s’est dit «inquiet pour [ses] enfants». «La peur est un excellent moyen de domination», a-t-il assuré. https://francais.rt.com/international/80498-angleterre-affrontements-entre-police-manifestants-anti-confinements https://francais.rt.com/international/80498-angleterre-af...

https://covidinfos.net/covid19/la-crise-de-la-covid-19-nest-pas-sanitaire-mais-politique-selon-le-philosophe-michel-weber-qui-denonce-un-projet-totalitaire/2251/

et voici un lien pour re-re-regarder tous surtout TAL SCHALLER vous exposer ce projet fasciste (concocté depuis déjà une vngtaine d'années) leur fascisme 2.0 :

https://odysee.com/@PhilippeLeBel:4/Entretien-avec-le-Doc...

Et n'oubliez pas de lire et méditer le texte (paru dès le 2 mai 2020) de MICHAELPARAIRE - fascisme 2.0 - dans son blog  Un quart d'heure avec le penseur. http://leblogdupenseur.canalblog.com/archives/2020/05/02/...

(plus généralement : Hitler en a rêvé, le grand capital NWO calviniste l'a fait. "L'esprit de la modernité" disait Zygmunt Bauman analysant le nazisme, vous voyez à quel point il avait raison ?
En fait c’est logique et naturel, les gens d’après 1945 avaient refusé de le voir, de le comprendre, ils se sont rassurés et ont « caché la poussière sous le tapis » en présentant Hitler comme un fou, les nazis comme des extra-terrestres venus tout à coup - et sans raison ! -  d’une autre planète. Absurde évidemment ! Il suffit d’un peu de bon sens. Le nazisme était la conséquence LOGIQUE du mouvement intellectuel depuis le milieu du XIXè siècle (même 1832, relisez « le médecin de campagne » de Balzac! j’ai fait un billet là-dessus).

Les évènement récents devraient permettre d'identifier une TENDANCE LOURDE du nazisme (au sens large), tel que l'a défini Zygmunt Bauman, dans l'évolution sociale et idéologique, et psychologique du monde moderne, et avec laquelle on n'a pas fini d'avoir à faire, loin de là ! au contraire !

n'oubliez pas : LE FASCISME EST IMPOSÉ PAR LA POPULATION QUI CONSENT AU FASCISME ! https://m.vk.com/wall-147299425_2017

(ça a aussi été le cas en Allemagne,souvenez-vous du votre du parti catholique Centrum pour les pleins pouvoirs !)

 

Maintenant regardez (et méditez) bien ce film : https://odysee.com/@Poil%C3%A0gratter:3/Sous-titres-fran%...

et à l'endroit où ils expliquent que Rockefeller interdit tous les traitements à base de plantes, pour qu'ils laissent la places aux médicaments fabriqués à partir du p pétrole (c'est à dire lui apportant de gras profits ! + plus puissance totalitaire) n'oubliez pas que plusieurs des réformes du régime de Vichy ne furent pas révoquées à la Libération mais que nous les avons toujours ..... Ce sont entre autres : l'instauration de la carte d'identité - et pire elle est devenue biométrique, avant qu'avec les rfid, ou encore pire les smart dust, on la rende encore plus totalitaire ! -  la création du GNIS avec interdiction de resemer ses semences si elles  ne sont pas au catalogue, et puis la suppression du diplôme d'herboriste - tiens tien ! de quoi on parlait là justement ? -

revenons à l'aspect psychologique  du fascisme :

ci-dessous une clinicienne s'interroge sur ces problèmes d'un point de vue psychologique :

 

*(1) "les restrictions de libertés qu'on nous promet pour toujours, hein, pour toujours !" :

il appert de plus en plus que l'époque actuelle est du même ordre que 1933

En fait cette "tendance longue" de l'histoire est encore plus longue que ça. il faut en revenir à la vue de l'histoire humaine par Marx (et oui ! on s'apperçoit de pus en plus qu'il faut toujours en revenir à lui ! quoi qu'on die...) selon lui 1 ) "L'histoire des hommes n'est que l'histoire de la lutte des classes" et 2° il avait identifié trois stades : celui où les exploiteurs avaient réduit la classe laborieuse à l'ESCLAVAGE, puis ce fut le SERVAGE, puis le PROLETARIAT, mais ce qu'il ne savait pas, forcèment, c'est que après vien une quatrième vague, l'actuelle, dont la vague fasciste des années 30 était le commencement - le FASCISME 1.0 - et qui vise l'Etat (capitaliste, "corporate power") mondial à la Jean Monnet (lisez les citations de ses carnets dans "j'ai tiré sur le fil du mensonge et tout est venu"), le New World Order, et la mise (la remise, puisque qu'il y a déjà eu l'esclavage antique puis le servage) en esclavage total de l'humanité par les téléphones portables, passeport sanitaire, puce RFID, UBER-isation de l'emploi, disparition de l'argent liquide, caméras de vidéo-surveillance à chaque pas, endettement, "Great Reset", et tout ça.

28/02/2021

"relâchement " voilà un discours culpabilisant qui rappelle tout à fait celui du régime de Vichy - souvenez-vous ! relisez les livres d'histoire ! et la propagande de l'époque

le lien libre :  https://ruclip.com/video/iu7VYj_wia4/florian-philippot-sa...

la vidéo sur la plateforme CAPITALISTE TOTALITAIRE YOUTUBE : 

Par contre la chasse aux signes religieux  je suis tout à fait CONTRE ! c'est ignoble ! (et ridicule : courtelinesque !) et contraire tout à fait à la laïcité (qui est SEPARATiON, non-intervention, NEUTRALITE, quand l'Etat se met à dire quelles sont les religions permises et les pas permises, ou à interdire toute croyance en Dieu, imposant ainsi un ATHEISME OBLIGATOIRE D'ETAT, il est totalement anti-laïque !!!!!!) On ne peut pas, en même temps se poser en    partisan   des  libertés individuelles concernant le  masque fasciste covidien, et être partisan d'une idéologie obligatoire d'ETAT qui interdit toute autre  opinion aux citoyens !!!!!)

va-t-on interdire les croix ?!!! et tout le reste !!! les cloches ??? les calvaires sur la voie publique, etc ?????!!!!!

(d'autant plus que le fameux "voile" (sic !!) "islamique" ce n'est qu'un fichu   COMME LE PORTAIENT TOUTES NOS MERES ET GRA/ND-MERES DANS LES ANNEES 50 !!!!!!)

NON JE NE VEUX PAS DE  CE MONDE  INHUMAIN !!! (et ceux qui l'accepteraient ne méritent que le plus profond mépris !)

Florian Philippot est-il le seul homme politique français a avoir encore des sentiments humains ? et un minimum de culture française républicaine et et démocratique ?

 

Pour revenir au VRAI sujet important du présent : par des techniques de manipulation médiatique sordides, cette société dystopique catastrophique est présentée à la fois comme désirable et désirée par une majorité alors que seule une petite minorité bruyante (dans ces médias à journaputes) semble effectivement en vouloir.

Il suffit pour s’en convaincre d’éplucher les résultats des dernières élections municipales pour comprendre à quel point l’actuelle majorité présidentielle ne représente plus qu’une poignée de parasites de Séides et de larbins à 2,22%, LREM est à peine plus pertinente dans le paysage politique que Lutte Ouvrière, même l’épave "socialiste" (la clique des BOURGEOIS social-traitres affairistes, bobos,  et imprégnés de mépris envers le peuple, parvient à faire mieux).

Ce sont pourtant eux, qu’on voit, qu’on lit et qu’on entend beaucoup, beaucoup trop souvent dans tous les médias qui essaient de nous piloter vers l’abattoir orwellien, alors qu’une majorité, trop silencieuse, s’y oppose, dans un paradoxe d’ailleurs fort bien décrit dans un récent article de Contrepoints : on ne peut que souhaiter sinon un réveil des consciences (beaucoup de Français sont maintenant bien au courant qu’on est en train de la leur faire à l’envers) mais au moins une expression de plus en plus claire de rejet.

La pression sociale ne peut pas marcher que dans un sens, de la minorité privilégiée des expoiteurs  ultra-sécuritaristes contre la majorité qui travaille pour eux, quand on le leur permet, qui tient à sa liberté et à sa dignité humaine. La dérive est évidente, les dangers clairs et visibles, les limites largement dépassées. On en est à l'Allemagne de 1933 avec son salut nazi obligatoire sous peine de sanction ("au nom de la solidarité" bien entendu !!) Tout ceci ne peut pas bien se terminer.

Relisez le Chant des Partisans.

français si vous ne voulez pas que la 4ème phase de la lutte des classes (souvenez-vous de la périodisation de l'histoire faite par Marx)ne soit pas un retour à l'esclavage, et au peuple au service des "diplômés de l'Université" réduit à un bétail marqué au fer rouge...

 

27/02/2021

citoyen ..... dérive révélatrice et inquiétante !

"Citoyen": avant, ce terme se référait à un ensemble de droits politiques et évoquait la liberté,
a
ujourd’hui, lisez bien, écoutez bien, les usages qui en sont faits par nos "Instances" et leurs porte-paroles, les merdias par exemple, il se réfère à un ensemble de devoirs fliqués, et évoque la soumission et l'obeissance
 

 

La « Citoyenneté » détient le triste record du concept le plus galvaudé, récupéré, mis à toutes les sauces, pour justifier la soumission à la domination. On a aujourd’hui des entreprises « citoyennes » parce qu’elles consentent magnanimement et contre exonération de cotisations sociales, à exploiter un CES et deux RMA de plus ! -  et l’on repense  à cette phrase du philosophe Jankélévitch : « Je serai toujours le gardien de tes droits, jamais le flic de tes devoirs ». Quant à ses droits, il ne manquerait plus qu’il en revendique l’usage ! (les Gilets Jaunes l'ont bien vu !!)

La citoyenneté est fort habilement confondue aujourd’hui avec la civilité, (voire le civisme). Serait alors citoyen celui qui se tiendrait "bien". Celui qui ferait du sport ou de la musique au lieu de brûler des voitures, bref, celui qui accepterait sans broncher – et autant dire « sportivement » sa condition de sans-avenir, de sans-emploi, de sans-espoir, de sans-argent…sa condition d’exploité, de dominé, d’aliéné,  sans faire d’histoires, sans se rebeller. Quelqu’un qui jouerait le jeu, qui serait beau joueur et bon perdant. C’est ainsi par exemple  que l’éducation Nationale publie des « chartes de la citoyenneté à l’école » qui ne sont que des listes interminables d’interdits et de sanctions, des règlements intérieurs raffinés sans autre contrepartie que l’arbitraire des enseignants et le droit de se taire.

http://www.scoplepave.org/ledico/frame_dico.htm

 

là vraiment "il y a quelque chose de pourri dans le royaume de Danemark"!

dans ce film : https://cdn.lbryplayer.xyz/api/v3/streams/free/Vaccinatio...

à 1h 55m 36s on lit "remplacer la révolte par la culpabilité" ben c'est justement ça qu'opére ce changement du sens du termes "citoyen" et "Citoyenneté"

 

Les gens ne se rendent-il pas compte qu'il s'agit là de nous conditionner, de nous préparer à l'instauration en France d'un système de "notation"  totalitaire de toute la population COMME EN CHINE CONTINENTALE

quand ça sera instauré il sera trop tard !
"Si vous voulez savoir ce qu'ils ont prévu pour l'Occident demain, regardez ce qui est en place déjà en Chine" : (lien à la vidéo)
https://ru-clip.net/video/bPwGtfcsnvE/partie-2-3-entrevue-explosive-de-david-icke-sur-la-crise-coron-a-virus-et-la-5g-partie-2-en-fran%C3%A7ais.html

bafouée écrasée privatisée vas bien te faire crever !.jpg


18/02/2021

Obligation du masque = nazisme Passeport vaccinal = nazisme

l'humanité (le fait d'être un être humain) n'existe plus, la citoyenneté et les principes généraux du droit sur lesquels s'est bâtie la Civilisation  ont été abolis.

Et les gens ne montent pas sur les barricades !!!! ne sortent pas "de la paille / les fusils, les grenades, la mitraille/" !!! ils ne méritent plus le nom d' êtres  humains et sont consentants. C'est la FIN DE TOUT

10/02/2021

le nazisme 2.0

"L’école à la maison va être interdite. Puis c’est la maison elle-même qui le sera, c’est-à-dire toute notion de foyer familial. Quant à vos déplacements, ce sera votre voiture dite "autonome" qui arrêtera leur quota. La loi sur l’euthanasie inscrira sur vos vies la date de péremption décidée par les sages hommes de Davos. Vu le programme, il faut se préparer au pire. Au fait, l’épidémie de Covid-19 est terminée depuis début mai et la surmortalité entre 2020 et 2019, corrigée de la tendance naturelle, n’a été que de vingt mille morts (calcul de Jean-Claude Barescut)… Comme la grippe de Hong-Kong en 1969, qui s'en souvient ?  Bienvenue dans la société nazie 2.0 !"

(un commentateur sur Internet, qui analyse en profondeur)

 

Quand à l'histoire de la cloroquine elle relève du "business-plan" de Big Parma, c'est de la lutte des classes, le cynisme criminel du grand capital commeditun commentaire sur Internet  "NOUS SOMMES VRAIMENT GOUVERNES PAR DES RATS IMMONDES, PETITS SOLDATS DES LOBBIES PHARMACEUTIQUES ET TRAITRES A LA PATRIE ET A L HUMANITÉ !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! UN JOURS ILS PAIERONT TOUS !!!!!!!!!!!!!! ET CES POURRIS DES MEDIAS AVEC !!!!!!!!"

09/02/2021

la mentalité suisse

La Suisse, la pays du "propre en ordre", a-t-elle été un élève modèle en matière d'eugénisme?

Il semble bien que oui. Selon Thomas Huonker, la Suisse a été en 1928 le premier pays d'Europe à imiter la pratique américaine. Laquelle s'étend ensuite à des pays comme la Suède, la Norvège, puis l'Allemagne.

Si les études manquent encore à ce sujet, on remarque une tendance plus marquée à l'eugénisme dans les pays, ou dans les cantons protestants.

l''article complet :

http://www.swissinfo.ch/fre/quand-la-suisse-d%C3%A9cidait...

C'est pas tout ! Savez-vous que en 1934 on a proposé en réferendum de changer la Constitution de la Suisse et d'en faire un régime nazi ? Nazi ! en 1934, donc ceux qui l'ont proposé et ceux qui ont voté pour savaient très bien ce que ça voulait dire, ils avaient le modèle sous leurs yeux à quelques kilomètre de chez eux

Comment ça se fait que les manuels d'histoire n'en parlent pas ??, très bonne question non ? Bien sûr, cette initiative a été repoussée, mais il s'est quand-même trouvé 27 % des suisses qui ont voté pour ! Je rappelle que le maximum de soutien que le parti nazi aie reçu en Allemagne même dans des élections libres fut, au printemps 1932, de 32%.

Ca laisse rêveur sur la mentalité suisse non ?

J'ai été frappé de voir à plusieurs reprises à Dinan (Bretagne en 2014) des automobilistes, alors que j'étais immobile sur le trottoir, donc même pas « engagé sur la chaussée », et même quand c'était en dehors d'un passage clouté ! s'arrêter pour me laisser traverser ! J'avais déjà remarqué qu'en Bretagne les gens me paraissaient plus aimables que dans les autres régions de France (les pires bien sûr étant ceux du midi ! Et encore pire les suisses !! surtout les suisses alémaniques ! En Suisse si jamais je me serais ainsi trouvé prêt à traverser non seulement ils ne se seraient pas arrêtés mais m'aurait lancé d’un air méchant que c'est rigoureusement interdit de traverser en-dehors des clous !)
Je n'ai pas mémoire d'avoir vu ça dans le Nord, ou alors très exceptionnellement.

 

et les sites internet etc partout la mentalité suisse frappe par son côté merdeux, coincé et insociable

ça se confirme ! lisez ces impressions d'une suissesse(d'une suissesse) :

"Je ne sais pas si ça vous fait ça à vous aussi, mais ça fait 2 semaines que je suis rentrée de vacances et franchement, je me sens de moins en moins à l'aise ici  ...

Je me sens constamment stressée, même quand je marche je me rends compte que je le fait vite à tel point de me retrouver essoufflée.. J'ai l'impression que les gens sont méchants et sans cesse stressés... ce n'est pas de leur faute mais ne trouvez-vous pas que c'est pesant de vivre ici ?

Impossible de parler avec des gens qui ne vous connaissent pas souvent ils vous prennent pour une tarée et sourires et gentillesses sont inexistants et je ne parle pas de l'entre-aide.

Les gens sont très individualistes.... la preuve, il y a qql mois, je rentrais chez moi après un week end a la montagne et j'entendais depuis mon appartement un homme crier, je suis immédiatement descendue, ce pauvre homme âgé n'arrivait pas à se lever des toilettes et cela faisait 2 heures (?!) qu'il crait... quand je suis sortie de son appart après que les ambulances soient arrivées, la voisine d'en face (EN FACE) m'a juste dit : ... c’est enfin terminé ce boucan, y en avait marre de l'entendre crier comme un cheval...!" mais mince quoi, depuis 2 heures tu l'écoutes et t'appelle pas la police ?!

Attention, je ne parle pas des suisses, mais de l'ensemble des gens qui y résident.. j'ai l'impression que les gens sont tellement sous pressions qu'ils en oublient de vivre...

La vie en Suisse est trop chère, surtout pour la classe moyenne... moi j'ai beaucoup de peine à m'en sortir et je n'ai pas papa ou maman pour m'aider. Ici c'est un pays soit pour les riches soit pour les pauvres car j'ai pu le voir dans ma profession, si on est riche, y a jamais de problème normal, et si on est pauvre, on a les aides de partout, (mais on les espionne, par des détectives privés !!! et l'immense majorité des suisses viennent de voter un référendum en faveur de cette pratique !!!!) mais les gens de la classe moyenne sont tjs à la limite par rapport au barême de l'état et paye tout plus cher que les autres et sont ceux qui ne s'en sortent pas ! on a pu le constater avec mes collègues...

Impôts, assurances et loyers sans cesses en augmentation sauf les salaires qui sont tjs au minimum et encore c'est au bon vouloir de notre fameux patron...cette personne qui a notre "porte monnaie" entre ses mains..

J'ai travaillé une année avec des avocats et me suis appercue qu'ils sont de loin les gens les plus malhonnêtes que j'ai pu connaître. Ca été la pire année de ma vie, ces gens m'ont fait bcp de mal, ils m ont bcp rabaissé car je n'avais qu'un CFC... oui désolé je n'ai pu faire que ça dans ma situation !

Il y a aucune reconnaissance nulle part... pourtant je pense être une bonne citoyenne... je n'aime pas la méchanceté gratuite mais j'ai l'impression qu'ici les gens passent leur temps à se manger et se cracher dessus...

Il y a pas de fêtes, rien pour réunir les gens... En Espagne par exemple malgré la crise... les gens sont fort gentils, serviable et surtout... accueillant... et font la fête pour seul motif de se réunir et rencontrer des gens... je regrette de ne pas être aussi à l'aise dans mon pays que je ne l'étais là bas... c'est bien dommage de se méfier autant les uns des autres... j'y vais assez souvent la bas et c'est toujours la meme chose... le dernier jour est un supplice... on a juste envie de se perdre pour rater l'avion et perdre son chemin...j'ai bcp voyagé et je reviens souvent avec ce sentiment.. peut être est-ce un signe pour un départ définitif ?

car je trouve qu'en suisse on vit pour travailler (oui, c’est la conséquence du protestantisme, lisez Jean Ziegler il explique bien ça) et non le contraire...

 

04/02/2021

ce genre de sujet devrait mettre 5 millions de français dans la rue tellement c'est grave !

c'est aussi important, et même plus important, que ce qui était en jeu en 40, où sont "les fusils les grenades, la mitraille" ?

Les français sont-ils murs pour la déshumanisation et l'esclavage ?


lien capitaliste de merde : https://www.youtube.com/watch?v=RU_5ahazvVQ

lien libre :

https://ruclip.com/video/RU_5ahazvVQ/florian-philippot-au...

Et il est vraiment lamentable (et révélateur, et ça donne aussi raison à Etienne Chouard au passage) que parmi les hommes politiques il n'y a que lui et Asselineau à garder la conscience des valeurs et à appeler les choses par leur nom (plus Martine Wonner, mais elle est une isolée). En tous cas on voit que la "gauche" est totalement morte, et à reconstruire de zéro, autour de Bernard Friot et des gilets jaunes ça serait bien ! plus Etienne Chouard.

Ce qu'il dit des médias "c'est la logique des choses" bien sûr ! c'est la logique du grand capital, et de la logique de l'argent, c'est la lutte des classes, qui est plus que jamais d'actualité - quoi qu'on die ! -"jamais on n'a subit une telle pression", mais vous ne connaissez pas l'histoire, sous le Second empire c'était pareil, souvenez-vous, j'ai fait un billet là-dessus - de comment on traitait les "marianneux", souvenez-vous de Henri Wallon qui disait "un rouge n'est pas un homme c'est un rouge !"

"dès qu'il s'agit de défendre les intérêts oligarchiques il y a un matraquage terrible," bien sûr ! et physique, et qui ne s'arrête pas làà : en Finlande en 1918 on a génocidé toute la classe ouvrière 40.000 personnes abattues à la mitrailleuse (pour un pays de 4 millions d'habitants) Et quand les intérêts de Big Pharma sont menacés vous savez quand-même le nombre de gens qui ont été  récement éliminés par des morts mystérieuses ....  Et encore ! on connaît les nom des célèbres, mais les autres ? ....

oui, il ne faut oublier (la différence d'avec Asselineau, bourgeois) ses parents -  "mes parents - sont important à sa vocation, or il est d'origine populaire ! et du NORD ! les gens du Nord savent ce que c'est que le peuple et que Résister ! et lui ne s'est pas laisser mouler par HEC et l'ENA, bref serait-ce un "inéduqué et inéducable" comme dit Michel Terestchenko ?

Et à Lille n'est pas né que le Général de Gaulle, mais aussi et surtout  a été composée la musique de l'Internationale ! il reproche à "l'élite" française d'être "anti-peuple" et "méprisante", il est donc de gauche, même si il ne le dit pas textuellement, pour des raisons de contexte et de tactique sans doute.

quand à ces appels aux commerçants restaurateurs cafetiers à braver la loi et ouvrir, il est dit :

Pour ma part, il faut que les commerçants est une certaine audace mais les gens qui voudront rentrer dans ces commerces susceptibles de rester fermés, devront également avoir de l’audace pour y rentrer.... car il me semble que même les clients peuvent être amendés car ils peuvent être reconnu comme des collaborateurs avec les dirigeants des commerces.
Oui, comme en Allemagne nazie, quand ils ont interdit d'aller acheter dans les commerces tenus par des juifs, les allemands qui auraient bien bravé cet interdit n'ont-ils pas été arrêtés?
Et,comme dit un autre commentaire :
les commerçants ont besoin du soutien de la population , il faudrait qu ils ouvrent et que le peuple se poste devant chaque bar et resto et autre commerce ..... pour faire barrière aux policiers ! mais ça c' est sur une autre planète !!!! tant que les français ne seront pas solidaires on ne s'en sortira pas ! peut-être quand ils verront les gens crever ....et encore ...pas sur!!! c'est ça la force de ce gouvernement et de tous les gouvernements fascistes d'hier et d'aujourd'hui ! pas encore assez de réveillés !!!

"et masques enlevés" oui ! surtout ! c'est  ce qu'il faut faire !absolument ! Le Lien :
https://ru-clip.com/video/9YHZd8TGmA0/tirage-appel-%C3%A0...

oui ! voyez vos amis et "Bravi abbracciatevi come eravamo abituati a fare"