Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/05/2018

étudier par correspondance

Etudier par correspondance, à la maison plutôt que collectivement à l’école présente plein d’avantages, individuellement, et pour la société !

- On travaille à son rythme, à son heure, avec une certaine liberté, et non forcé y compris les jours où on n’est bon à rien et qu’on perd ses journées de classe et les sujets enseignés.

- Dialogue "à tête reposé" avec les textes de ses profs, avec son correcteur. 

- Le prof et les correcteurs peuvent entretenir un suivi plus soigneux, plus réfléchi, de leurs élèves.

- Et à notre époque où on parle tant de violence scolaire : plus de violence !
le prof ne risque plus de se faire insulter , ou recevoir des boules puantes (ou des couteaux !); par écrit, même les énervements deviennent plus réfléchis et plus calmes !

Comment peut-on dire qu’un enfant non scolarisé ne développe pas sa sociabilité? Celle pratiquée à l’école, comme celle de la prison, favorise des comportements malsains ou pathologiques

- Egalement plus de bandes, d’effet de foule, de racket ; plus de conformisme étouffant parmi les élèves, plus de pression psychologique poussant au port de signes commerciaux ostentatoires !!.

- sans compter que, comme dit une commentatrice sur Altermonde-sans-frontières:
"Entre le dépistage du délinquant en maternelle et le flicage biométrique des ados au collège, l’école va devenir un lieu dangereux pour les gamins... "

- Diversité, enseignement plus facilement adapté à chaque situation, à chaque personnalité (surtout qu’il n’est pas question de l’imposer comme modèle obligatoire terrorisant au contraire de l’autre ! donc ceux qui aprennent mieux en groupe assis 6 h par jour sans bouger devant un prof n’ont qu’à continuer comme ça.)

- Quand on pense à tous ceux qui "échouent", mal notés, mal-jugés, "paresseux" ejectés ou orientés vers des dépottoirs scolaires, ceux qui sont devenus des révoltés, ou dont la personnalité a été perturbée ou étouffée par la "caserne" scolaire, et dont le cursus aura été un gâchis, une épreuve, d'où souvent ils n'auront sortis que la vie brisée, et qui n'auraient pas tournés comme ça si ils avaient pu étudier à la maison, librement par correspondance.

- Economie de frais de transports, de frais cantine, et surtout de l’immense gâchis  de temps perdu à tout ça, et à attendre, et à devenir passif (ou au contraire révolté...)  et « abrutis ». Ca fait plus que compenser les frais postaux.

(+ école à la maison)



Et si vous voulez savoir la valeur que peuvent avoir les jugements (pour ne pas dire les diktats) des structures scolaires et de leurs éducateurs "scientifiques" (comme le socialisme du même nom ! ...) et professionnels de caserne, demandons-nous un peu ce qu'il est advenu de cet élève : http://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_Lenglet

cet élève que les enseignants considèrent comme “gentil mais psychiquement absent” et qqui a été orienté vers une classe pour handicapés mentaux ...

 

"A los siete años tuve que interrumpir mi educación para ir a la escuela" (George Bernard Shaw) (ici il faudrait des émoticones rigolards ! hautetfort site de merde ! )

 

y'en a marre que l'administration se conduise comme si elle était propriétaire des français et de leurs enfants !

 

Et maintenant une liste de liens d’associations :

https://uneautreecolepourmesenfants.wordpress.com/ecole-a...

http://laia.asso.free.fr/

http://l-ecole-a-la-maison.com/

http://www.potati.com/fr/blog/top-sites-pour-parents/989-...

http://www.lesenfantsdabord.org/

* encore une (et ils offrent tout un programme d'aide à ceux qui s'inscrivent sur leur site) :

http://l-ecole-a-la-maison.com/

* le livre de Catherine Baker :

http://ecolesdifferentes.free.fr/BAK.pdf

 

    • Contrairement aux préjugés que nourrissent de nombreux "pontes" de l'Institution, de nombreuses études sur les enfants instruits à domicile ont été réalisées aux Etats-Unis, Canada, Royaume-Uni, Australie et Nouvelle Zélande. Voici un résumé de quelques unes concernant le développement social des enfants instruits à domicile  :
      - Larry Shyers, Thomas Smedley, Home School Researcher (Volume 8, n° 3) : Les études de plusieurs universitaires ont conclu que les enfants non scolarisés ont une meilleure image d'eux-mêmes que les groupes d'enfants scolarisés étudiés, qu'ils participent à autant d'activités "extrascolaires" et qu'ils ont moins de problèmes de comportement en groupe que les enfants scolarisés étudiés.
      - Home-Education : Rationales, Practices and Outcomes, Paula Rothermel (University of Durham, 2002) : Les résultats montrent que les scores des enfants instruits à la maison sont très élevés dans l'ensemble par rapport à ceux des enfants scolarisés et que les compétences sociales des enfants non scolarisés sont bonnes. Il est également observé que l'excellence des résultats scolaires ne dépend ni du niveau d'instruction des parents ni de leur catégorie socioéconomique.
http://www.monde-solidaire.org/spip/spip.php?article5803
http://www.tribunedelyon.fr/?actualite/societe/40570-excl...
http://famillemartin.tumblr.com/communique-de-presse
En France le nombres d'enfants suivant l'école à la maison a doublé en 7 ans !
dernière nouvelle : avec le loi scélérate que Buzyn va faire voter par son sénat napoléonien (façon dont les historiens appellent un parlement godillot) les enfants non injectés par 11 soupes dangereuses pleines d'aluminium, mercure, et Dieu sait quoi encore n'auront plus le droit d'aller à l'école. Je sens que le nombre de parents qui vont inscrire leurs enfants à des cours par correspondance, ou carrément faire l'Ecole  la Maison, va monter en flèche ! on parie ?
un site : https://l-ecole-a-la-maison.com/

05/05/2018

pour visionner intelligent lors des soirées en famille


et :


sur Meta TV la TV qui ne vous prend pas pour des cons ! la soirée "L'antenne est à vous"

extrait :
"L'Antenne est à vous" les auditeurs... par metatvofficiel

autre extrait  :
"L'antenne est à vous" - vers une révolution... par metatvofficiel

 

*le lien permanent : http://metatv.org/

 

29/04/2018

le salaire brut

J’aime bien l’attitude de Bernard Friot  à la télévision (ce soir ou jamais le 7/6/2013 https://www.youtube.com/watch?v=sIaDmbJ0fTU) devant les capitalos qui lui lançaient « il est dans son délire », et tout ça ! Il ne se vexe pas, il ne se démonte pas, il ne se met même pas en colère, il rigole, narquois et serein. Il est intelligent, et cultivé : il connaît tous les trucs et les discours des réactionnaires de tous les temps, qu’il reconnaît bien; non seulement il n’est pas blessé (la luno ne aŭskultas, kiam la hundoj ĝin insultas) mais pas le moins du monde impressionné ni en colère, ça le fait rigoler ! Ça ne le « défrise » pas le moins du monde, et le terme de « parasite » qu’il a employé pour parler des patrons et actionnaires et qui a été dénoncé avec véhémence par les capitalos présents, vexés, il le réemploie imperturbablement à plusieurs reprises par la suite !
Qu’est-ce que ça fait du bien d’entendre enfin appeler les choses  par leur noms ! Une bouffée d’air frais, et de chaleur de la raison .

Et comme homme Bernard Friot, en dépit de son visage ridé et de son air austère de lorrain (né à Naufchâteau) - en fait il n’est pas si austère ni si froid que ça : il est sérieux c’est tout, à l’occasion il sourit ou rit, et n’hésite pas à utiliser des mots familiers, et il est naturel et sans prétention - c’est un de ceux pour lequel je me mets à sentir le plus de sympathie      , devant même Asselineau ou Nikonoff. Devant même Etienne Chouard, tellement pur et intègre qu’il en devient transparent ! Peut-être Claude Bourguignon pourrait encore passer devant lui.

un autre homme que j'aime de plus en plus c'est Edmond Janssen (voir sa vidéo du 25 mars à La villette)

et pendant ce temps l'anti-Friot c'est Macron :

La mort du salaire brut

Macron prépare la plus terrible attaque contre nos salaires de toute l’histoire de notre pays. Du jamais vu.

Il va supprimer le salaire brut.

Les grands médias des 9 milliardaires font mine de nier ou déforment la réalité : comme si seul comptait le salaire net en bas de la feuille de paie.

Mais non, c’est le salaire brut qui compte !

Réexpliquons le à nos concitoyens car le pouvoir cherche à supprimer les feuilles de paie papier et à les « simplifier » pour pas qu’on voit la manœuvre.

Le salaire net c’est pour payer la force de travail.

Le salaire brut c’est pour payer la reproduction de la force de travail.

Le salaire net on vit avec au mois le mois

Le salaire brut on vit avec tout au long de la vie.

Le salaire net vous permet de consommer et de vivre quotidiennement.

Le salaire brut vous permet de faire face à tous les aléas de la vie, quand vous avez besoin de logement, quand vous êtes en charge de famille, quand vous êtes malades, quand vous avez un accident du travail ou une maladie professionnelle, quand vous êtes au chômage, et quand vous êtes en retraite.

Les cotisations ne sont pas des impôts, elles sont obligatoirement pré affectées à ce pourquoi elles sont collectées, elles ne vont pas aux caisses publiques, car les différentes  caisses de Sécurité sociale sont de droit privé (et devraient être gérées par les cotisants, les représentants des salariés normalement élus comme cela l’était à l’origine de la « Sécu ». Allez revoir le film « La sociale » de Gilles Perret).

Le salaire brut ce n’est pas une « charge » comme ils le disent, c’est un bonheur.

C’est une partie du salaire mutualisée et redistribuée à chacun selon ses besoins, c’est ce qu’il y a de plus beau dans notre pays.

Le salaire brut vous est redonné en « temps différé » quand vous êtes malades, en « temps indirect » pour le logement, mais aussi en « temps réel » quand vous êtes en retraite (car dans ce cas il va en direct, de ceux qui travaillent à ceux qui sont en retraite, la retraite par répartition n’est pas une épargne !).

C’est le capital, l’actionnaire, l’employeur qui paient votre protection sociale, le salaire brut, chaque mois, en même temps que votre salaire.

Macron a déjà supprimé les cotisations familiales, il a baissé les cotisations parfois jusqu’à 1,6 ou 1,9 fois le smic.  Là, il supprime et remplace tout par l’impôt.

C’est vous, par vos impôts, qui paierez dorénavant à la place de votre patron. Un hold up de 470 milliards contre vous ! Un cadeau géant de 470 milliards pour le Medef.

Pour tenter de masquer ça, ils vont augmenter de quelques euros votre salaire net, mais baisser de centaines d’euros votre salaire brut.

15/04/2018

elles ont l'allure des ecclésiastiques du XIXè siècle

Je ne sais pas si vous avez remarqué, les femmes actuelles ont la même allure que les ecclésiastiques du XIXème siècle : maigres, glacé(e)s, ignorant les autres, compassé(e)s, se regardant être, composé(e)s, imbu(e)s de leur dignité et de leur sacralité !

 

http://www.ipernity.com/doc/r.-platteau/33000593

26/03/2018

Berthelage, une vie, une personne, dans toute sa fraîcheur

https://plus.google.com/100055661708748120253#10005566170...

J’ai découvert (redécouvert, je l’avais déjà découverte il y a quelques mois, mais maintenant il y a en plus son site sur googleplus), une femme qui s’appelle Béatrice Berthelage, en fait par son mari Hervé.
Elle est catholique intégriste et royaliste, carrément ! Et sa grand-mère espagnole était franquiste. Elle est née en 62, un 25 juin (signe du cancer), son mari est fonction publique (haute ? Basse ? On ne sait pas, je pense que ce sont plutôt des gens du peuple, pas riches) à Paris ! Je ne sais pas pourquoi, et ils, elle, femme au foyer et ses enfants, habitent dans l’Yonne.
Elle a eu des malheurs en 1998 et récemment 2013 avec ses enfants qu’une flicaille sociale et une (toujours des femmes !) juge lui ont fait retirer de force par les gendarmes, à cause apparemment de ses propos cathos tradis !! et avec des commentaires ultra-méprisants, bref on voit le genre ! dans la société flicarde totalitaire, racisme social, idéologique, hyper-intolérante qu’on a actuellement, et ces milieux de bonnes-femmes vêtues de noir des pieds jusqu’à la tête bourges maigres et méprisantes, qui font la chasse aux « voiles » (sic) « islamiques » (resic) et tout ça voyez le genre. Elle (elle, ils, ont eu 8 enfants dont 6 vivants, les plus jeunes, je ne sais pas si elle les  a récupéré mais aux dernières nouvelles elle a l’ai d’avoir retrouvé le moral, certains sont adultes et vivent à la campagne, dans l’Yonne. Bref il faut lire les textes qu’elle a blogué un peu partout (je les ai enregistrés et mis dans un répertoire à son nom). Elle doit avoir beaucoup de temps libre (eh oui ! c’est comme ça  la vie de mère au foyer ! les féministes et autres l’oublient trop, ma mère aussi avait plein de temps pour faire de la peinture et de la broderie, et on se promenait dans la ville et les champs) et passer plein de temps sur internet maintenant. Et maintenant elle vient de créer un blog sur « googleplus », où elle répercute plein d’articles et de photos, au fur et à mesure qu’elle les rencontre, elle doit être comme moi toujours pendue sur Internet !
Bon, lisant tous ses commentaires et réactions, ben, paradoxalement, je l’aime bien, je me trompe peut-être (surtout concernant les femmes ! Ce sont des êtres tellement tordus !), mais elle me fait une bonne impression, je la trouve sympa, pas seulement parce que victime du traitement ignoble et puant qu’elle a subit, son mari et ses enfants, mais ses réactions. Bon, vu les idées qu’elle proclame, et ses espoirs de vengeance divine et d’enfer pour les méchants, (par contre quand elle dit à propos des gens qui lui ont fait ça qu’elle ne leur pardonnera jamais, bien que ce ne soit pas chrétien ! Je la comprends !! Je ferais pareil, et peut-être pire) et je me souviens très bien de toutes ces femmes hystériques qui acclamaient les troupes franquistes quand elles entraient dan une ville durant la guerre d’Espagne, s’il fallait voter je ne voterais certainement pas pour elle ! Et je ne la voudrais pas au pouvoir quelque part !! Mais à part ça je lui trouve quelque chose de rafraîchissant, de touchant, d’humain, de réconfortant. Elle a une sorte de spontanéité, et de fraîcheur (qui me font aussi un peu penser à maman, maman l’était encore plus en fait !) sa façons de raconter à tout va toutes ses histoire de famille, ses sentiments, son adresse, tous les détails, Afiŝi siajn aferojn comme on dit en esperanto,  tout exposé publiquement, (maman faisait ça aussi, même que des fois en sa compagnie j’avais envie de me cacher dans un trou de souris !), les noms des personnes qui l’ont persécutée, ses sentiments, souvenirs, généalogie (on sait où est enterré son grand-père maternel espagnol, par exemple), ses enfants, ses goûts culinaires, touristiques (elle n’était pas si pauvre que ça donc, beaucoup moins que nous, et maman, ne l’étions dans les années 50 et 60), Et depuis qu’elle « surfe » sur internet, elle découvre, comme moi, des blogs qui démontent les mensonges voix-de-nos-maîtres sur la Syrie, sur Kadhafi, sur la Russie, etc, ce qui fait qu’elle n’est pas du tout aussi « bouchée » qu’on pourrait le croire, elle est sans doute en train de se construire une vision très saine des événements contemporains, une autodidacte en quelque sorte. Et ses commentaires sur les animaux, etc montrent qu’elle a beaucoup de coeur et le sens des valeurs. Et elle croit à l’éternité de l’âme des bêtes, etc. ça fait vraiment chaud au coeur de voir qu’il y a encore des gens comme ça dans cette société de merde, bouffée par les bonnes-femmes « bourges », pète-sec et déshumanisées. Son blog : https://plus.google.com/100055661708748120253#10005566170...

une de ses notes :

https://plus.google.com/100055661708748120253/posts/439nk...

https://plus.google.com/100055661708748120253/posts/bMLjV...

https://plus.google.com/100055661708748120253/posts/K6fFM...

je re-vais voir sur le blog de Béatrice Hervé-Berthelage, c'est raffraichissant,
elle est sympa cette femme :

ci-dessous commence la citation du dit blog innenregistrable :

"D'aprés le président de la république française et son prédécesseur je ne suis rien et je suis une sans dent. Pourtant je suis heureuse de ne pas être dans le palais de l'Élysée 55 rue du faubourg saint Honoré Paris 8ème. JE PENSE QUE LE PALAIS DE L'ÉLYSÉE QUI ÉTAIT À LA MARQUISE DE POMPADOUR

UNE MAITRESSE DU ROI LOUIS 15 DE BOURBON

PALAIS OÙ ONT VÉCU LE GÉNÉRAL MURAT (assassiné) ET SA FEMME,

EST HANTÉ PAR DES DÉMONS MÉCHANTS

QUI INSPIRENT MAL LE CHEF DE L'ÉTAT.

On va bientôt se savoir que tous ses ministres sont des hors la loi.

Mais est-ce que des juges incorruptibles vont les condamner ?

Les parlementaires ministres se sont fait des lois sur mesure pour se protéger de leurs lois

ils ont l'immunité parlementaire.

Leurs lois sont faites pour emmerder les français pauvres

pas pour punir les criminels et voleurs riches et influents. "

autres citations :

J'aime bien Michel Jonasz, il chante bien avec des émotions dans la voix

J'aime l'océan

J'aime les petits chiens

J’aime l’amitié (la chienne qui vient tous les jours attendre un chat et ils se promènent ensemble)

Nous y avons séjourné avec mon mari et mes enfants, la Bretagne est magnifique je l'aime

Mon beau pays la France, je suis allée avec mon mari à Étretat, on s'est souvenu d'Arsène Lupin.

J'ai raté la comète Catalina, c'est domnage

Prions pour que le Christ bénisse et sauve la Syrie, qu'il y fasse régner sa paix

Je ne crois pas les mensonges des américains et de leurs complices de l'union européenne

Je crois à l'hypnose

il est 5 heures Paris s'éveille, chanté par Jacques Dutronc. Paris est la ville de ma jeunesse

Les médias français mentent par omission sur la Russie et l'Ukraine, ils ne parlent que de trucs pas intéressants comme les conneries des ministres socialistes et des footballeurs, pendant que les autres tordus nous font la guerre.

BOBIGNY (manifs suite aux brutalités policières envers Théo)
ref :
https://plus.google.com/100055661708748120253/posts/PQ3yp... (le 17 février à 17H54)

Des policiers casqués, armés, en armures pourchassent et capturent des enfants et des adolescents pauvres qui sont sans défense et sans arme, c'est en 2017 en France, c'est injuste et révoltant. Pendant ce temps là les criminels riches commettent leurs crimes impunément. Pauvre France ruinée par une politique pourrie."

 

(donc elle n’a pas du tout la mentalité dite « d’extrème-droite » toutes les injustices et brutalités la révoltent)    

Je crois que les esprits des humains et aussi des animaux continuent à vivre après la mort des corps.

Béatrice Danièle Hervé-Berthelage

11/10/2016

Public (il y a 5 h

Je crois savoir que les esprits des gens continuent à vivre après leurs morts. Les animaux aussi ont chacun leurs esprits.

 

Et elle croit à l'éternité de l'âme des bêtes, etc. ça fait vraiment chaud au coeur de voir qu'il y a encore des gens comme ça dans cette société de merde, bouffée par les bonnes-femmes « bourges », pète-sec et déshumanisées. Son blog : https://plus.google.com/100055661708748120253#10005566170...
 

14/03/2018

Les Inrocks, Conspiracy Watch, confusionnisme.info, etc. Tous ces organes d’inquisition, tantôt sous contrôle des réseaux d’influence américains, tantôt directement financés par les banquiers

 

http://arretsurinfo.ch/les-anti-fascistes-agents-du-neoli...

 

pouvoir.jpg?w=474&h=198

 

Les Inrocks, Conspiracy Watch, confusionnisme.info, etc. Tous ces organes d’inquisition, tantôt sous contrôle des réseaux d’influence américains, tantôt directement financés par les banquiers,

https://www.agenceinfolibre.fr/inquisition-sur-le-mouveme...

(et lire les commentaires ! aussi utiles que l'article)

(c'est comme les "antifas", soit "idiots utiles" manipulés, soit directement agents d'influence US infiltrés (comme Gonzalez-Mata par exemple le fut en 68) dans les milieux qui étaient autrefois extrème-gauche pour leur faire faire un boulot utile au grand capital et à l'impérialisme US en faisant taire tout discours critique !)

l'embêtant pour nos maîtres c'est que quand Internet est arrivé ça a été le monde entier qui commence à s'éveiller

 

on additionne les infos et on se dit "maintenant je comprends pourquoi"

http://www.dailymotion.com/video/x2blfd3_eric-fiorile-dem...
à propos de liens, le conseil qui se dégage en premier de Fiorile c'est "cherchez! documentez-vous !" par exemple ces fameux "Chevaliers du Temple" au Mexique ça existe vraiment ! http://www.lepoint.fr/monde/mexique-trafic-d-organes-ou-r...

 contrairement à ce qu'on voudrait nous faire croire, Fiorile n'est pas un huluberlu, et il a des infos exactes.

des "fascistes de la pensée" , écoutez minutes 24 et 25 :

ce que sont en réalité les "antifas" - demandez-vous simplement comme les détectives "à qui profite le crime ?"

Il suffit de se poser la question simple : Quelles sont les cibles des antifas ? le patronat ? l’UMPS ? les fauteurs de guerre ? l’extrême-droite néoconservatrice islamophobe ou identitaire ? rien de tout cela, les antifas combattent justement ceux qui s’attaquent avec sérieux et méthode à l’impérialisme : les dissidents, les antisionistes, les nationalistes progressistes ou souverainistes et les vrais communistes, en particulier le Comité Valmy et le PRCF qualifiés de nationaux-communistes. Voyant des staliniens partout, ils vont jusqu’à s’attaquer à la gauche altermondialiste.
Et quels sont les politiques qu'ils critiquent et cherchent à salir aux yeux du public ? une fois de plus les "antifas"  concentrent leurs attaques sur les dirigeants étrangers qui résistent à l’impérialisme étasunien ou israélien, iens tiens ! comme par hasard, Bachar el-Assad , Hugo Chavez ou Vladimir Poutine en particulier, épargnant pzr contre les monarchies sanglantes du Golfe, l’État d’Israël et l’Ukraine nazie. La théorie de l’Axe du Mal a trouvé là des adeptes convaincus. Dès lors on ne s’étonnera guère qu’une partie de leurs financements leur vienne de la CIA !!

http://reseauinternational.net/les-antifas-sans-cagoule/

 

en fait ce sont au mieux des "idiots utiles" manipulés par les "Services" de l'OTAN, si ce ne sont pas carrèment des agents infiltrés de ces "Services" (comme le fut par exemple Gonzales-Mata, qui après avoir participé à ce titre aux évènements de mai 68 a, lui, viré de bord, et "laché le morceau" dans ses mémoires)

en fait ce sont au mieux des "idiots utiles" manipulés par les "Services" de l'OTAN, si ce ne sont pas carrèment des agents infiltrés de ces "Services" (comme le fut par exemple Gonzales-Mata, qui après avoir participé à ce titre aux évènements de mai 68 a, lui, viré de bord, et "laché le morceau" dans ses mémoires)

ici, dans la vidéo, Georges Gastaud, marxiste, président du Pole de Renaissance Communiste en France, réplique aux "petits merdeux" que sont les prétendus "antifas" http://miiraslimake.over-blog.com/ce-que-sont-en-r%C3%A9a...

et l'innénarable ornella guyet :

Ornella Guyet : L’archétype de la désinformation | ------------------ANTICONS ------------------Observatoire du néo-conservatisme

remarquez la revue du miliardaire Pinaut, "Le Point" le magazine des opulents et raffinés bourgeois chics investisseurs cyniques et autre puants miliardaires parle le même language et essaye de considérer d'"extrème-droite" (alors que l'extrème-droite c'est eux !) toutes les forces de gauche qui contestent la mise en esclavage des peuples et des gens par la dette et la politique réactionnaire sauvage qualifiée par eux de "courage" !



François Asselineau a bien analysé les choses et a en fait tout à fait raison dans ce qu'il dit du rôle du FN. Et donc aussi de ceux qui le dénoncent rituellement ! c'est également ce qu'avait montré Michel Piquemal dans "le prophète du libéralisme"

 soit dit en passant :

L’UPR se veut « ni de droite ni de gauche » encore moins d’extrême-droite.
« Dès que vous voulez sortir de l’Union européenne on dit que vous êtes
d’extrême-droite.
» C'est un "truc" artificieux et malhonnête pour faire taire

la contestation au régime de nos maîtres.

L’extrême droite en fait, au contraire, a plus exactement le visage… du
gouvernement actuel, « principal vecteur de la finance, qui refuse de
célébrer la victoire sur le nazisme, met sous surveillance le peuple
français, ne respecte plus les droits de l’Homme. Si ça ce n’est pas
d’extrême-droite !
»

 
 

09/01/2018

ne croyez pas un mot de ce que vous disent les autorités


28/12/2017

la radio


- Qui se souvient des voix qui on enchanté la radio du temps où il y avait une radio, c’est à dire des années 50 et 60 ? Jean Nocher, Marianne Oswald,
Stéphane Pizzella, Béatrix Dussane, André Castelot, Roger Bourgeon, Jean-Wilfrid Garrett, etc.

Et les radio-crochets avec Zappy Max (Il est mort.. ). Les chansons de Dalida à la radio.

Les cha-cha-cha burlesques. Mireille. La Marseillaise tous les soirs à minuit à la fin des émissions.

Et les concours qu’on faisait, où il fallait classer les chansons dans le même ordre de préférence que le résultat global. (On n’a jamais gagné je crois)

« Quitte ou double », « Le rêve de votre vie », (et les publicités pour Bourgeois et Kléber-Colombes) « Accusé levez-vous ! », « Je voudrais bien savoir », « Le clos joli » ses poèmes, son indicatif, « Rendez-vous à cinq heures », sur France III « analyse spectrale de l'Occident », et l’après-midi du jeudi entièrement consacrée à des émissions enfantines. Michel Auriac, Marianne Oswald.

Stéphane Pizella, « Au-delà des mers » et Bachir Touré, le seul comédien noir à cette époque ! encore coloniale. Les émissions en langue kabyle qu’on écoutait tous les soirs. Et les émissions polonaises de Radio-Lille. « Mouvi Paris nafari gochni Lille » (je ne garanti pas l’orthographe !) Et Simons. Et les messages aux familles des militaires en Algérie. On ne savait pas ce qui se passait réellement à l’époque.
 
souvenirs d'une autre personne :
  
"  il y avait également sur Paris Inter (?) les soirs de semaine :
* la tribune de l'histoire
* les maîtres du mystère ( ex "faits divers" et précurseurs de "l"heure du mystère" )
* les feuilletons ( je me souviens de Gil Blas de Santillane et de l'Idiot entre autres diffusions ) 
* l' émission de Stéphane Pizella qui m'a fortement influencé puisque j'ai quitté la France métropolitaine à l'âge de 22ans et que je suis maintenant retraité à 10.000 km de la mère
patrie! 
les émissions hebdomadaires:
* Radio Pastiche
* Le grenier de Montmartre
* Une saison d'opéra 
* Aux jours et aux lumières de Béatrix Dussanne ( mais c'était peut-être sur Radio National,  l'ancêtre de France Culture )
* une émission de procès fictifs( dont j'ai oublié le nom )  avec Henri Kubnick je crois
Je dois en oublier et il suffirait de peu de choses pour m'en souvenir .  
Si quelqu'un a la possibilité de me dire comment réécouter certaines de ces émissions je suis preneur . A titre d'information , il y a une bonne vingtaine d'années, certaines de ces émissions
étaient diffusées régulièrement sur la radio nationale sénégalaise , au titre de la coopération je pense ."

La tribune de l'Histoire avec André Castelot (vit-il encore ? ...) et le jeune (maintenant vieux ?) Alain Decaux et son indicatif du Freischutz de Weber. J'adorais !
ah oui radio pastiche ! j'avais oublié.
Béatrix Dussanne aussi je l'écoutais régulièrement, et je n'oublierai jamaisle soir de la dernière de ses émissions, elle avait récité le (très long) poème de Musset où il demande à ce qu'on plante
un saule sur sa tombe, et à la fin de l'émission elle a dit "à la semaine prochaine, peut-être"
Je n'ai pas compris, en fait elle savait qu'elle allait de voir se faire opérer d'une tumeur au cerveau. Elle "y est restée" .... et il n'y a pas eu de semaine prochaine.
Ah bien sûr les "procès fictifs" ! Avec son impressionnant indicatif pour "
Kléber-Colombes" (ça devait être un grand air classique, je ne sais pas de quel compositeur, peut-être quelqu'un
pourrait-il nous le dire) si beau et impressionnant. C'était sur Radio Luxembourg et ça s'appellait "Accusé Levez-vous" et les auditeurs
devaient téléphoner pour donner leur verdict.
Et tant d'autres ("Le rêve de votre vie" peut-être le meilleur et le plus émouvant des sujet d'émissions) Et "Quitte ou double" (où s'est une fois présenté l'Abbé Pierre. Où une fois une garçon
d'ascenseur de Nice a gagné une somme pharamineurse, c'était le record de l'émission, grâce à son érudition concernant l'opéra, et les maisons de disque lui ont offert une pile de disques égale à
sa taille. Je ne sais pas ce qu'il est devenu (quelqu'un le sait-il ?) un hebdomadaire lui avait proposé de devenir chroniqueur lyrique.
Et celui qui avait appris le Larousse par coeur, et à chaque réponse il récitait l'article du dicctionnaire par coeur, et on ne pouvait pas l'arrêter, alors les techniciens à chaque fois ricanaient
en se moquant de lui, à tel point que le présentateur se sentait géné, et leur demandait de se taire.
Etc Etc
Et tous les classiques du Théatre, à l'époque la radio était un instrument de culture (maintenant plus RIEN!!) à l'époque on entendait régulièrement Ondine, Amphytrion 38, le Dr Knock, Turcaret, Ondine,
Intermezzo, Caligula de Camus (que depuis je considère comme la pièce la plus importante du XXème siècle) , des pièces de Shakespeare, de Molière bien sur, etc ,etc
sans parler de tout ce répertoire maintenant disparu qui avait été écrit spécialement pour la radio: le théatre radiophonique.
Et cette émission que j'attendais toujours avec avidité : "Je voudrais bien savoir".
Et les émissions jeu qui à l'époque étaient intelligentes ! et dont les candidats, personnages de la ittérature, etc, des gens doués, devaient résoudre des énigmes très difficiles, ou créer des
feuiletons, je n'oublierai jamais "Le grand Prix de Paris" avec comme indicatif la calvacade de Guillaume Tell!
et "Le clos Joli" on n'entend plus jamais parler du "clos Joli" une émission comme ça exclusivement faite de poèmes serait impensable dans le télé commerciale et à ras de terre de maintenant.
et les rediffusions des cours de l'université de Lille, et les cours d'arabe ("al madinati al koufati") de russe ( "universityet daliko - nitchevo!"). Les émissions en langue polonaise de radio
Lille "mouvi parich nafari gochny Lille"

l'INA va-t-elle enfin penser à mettre des enregistrement de ces émissions sur son site, non payantes de préférence !! (de toutes façons il ne risquent pas de se faire du fric avec ça) et SANS
OBLIGATION DE "SE FAIRE METTRE" des COOKIES ! ) ?? peut-être faudrait-il lancer une pétition
 
tiens ! j'ai retrouvé l'hommage que la télévision a fait quand elle est morte (je rappelle que lors de sa dernière émission à la radio elle avait récité "Le saule" de  Musset, à la fin avait dit comme d'habitude "à la semaine prochaine" mais cette fois avait ajouté "peut-être". Elle savait qu'elle allait devoir être opérée ....

 en reconnaissant sa voix vous aurez un peu l'impression de retrouver ses émissions qu'on entendait régulièrement alors

10/11/2017

je pense que nous sommes le fer de lance de la position la meilleure en matière de politique

L'UPR ne ressemble à rien d'autre, et l'UPR fait réfléchir tout le monde


29/10/2017

"mon livre tire un signal d'alarme" - la stratégie du maillon faible vous connaissez ?

http://www.humanisme-ecologie-republique.fr/jean-marie-le...

Bernard FRAU Délégué général Humanisme-Ecologie-République :
« Depuis vingt ans je l’ai dit, je l’ai écrit et je l’ai combattu. Aujourd’hui, la quasi-totalité d’une population triée sur le critère de son génome imparfait a disparu. L’extinction de cette partie de l’humanité est le fait d’un eugénisme efficace vendu par des marchands, acheté par l’Etat et mis en œuvre par la médecine. Dans l’histoire, c’est un événement sans précédent. De guerre lasse, j’étais prêt à entendre ceux qui me conseillaient de déposer les armes ».
Des faits inattendus ont pourtant incité Jean-Marie Le Méné à reprendre la plume. La période s’y prête. Ne pas dénoncer aujourd’hui cette marchandisation du vivant aurait été une capitulation.
« Nous avons besoin d’une Politique, ou mieux encore d’un Régime politique qui – par principe – ne tient pas la vie humaine pour un hasardeux foisonnement du vivant, ne l’utilise pas comme banc d’essai pour la technoscience et ne l’asservit pas à des finalités lucratives ». Un livre décapant plus que jamais d’actualité Un signal d’alarme qui ne peut laisser personne indifférent. ! http://www.pgderoux.fr/fr/Livres-Parus/Les-Premieres-vict...
L’éditorial de Jean-Marie Le Méné, Président de la Fondation Jérôme Lejeune, paru dans la lettre de la Fondation de Janvier 2016 :
« Vous me demanderez peut-être : pourquoi encore un nouveau livre sur un sujet impossible – le transhumanisme ? Mais parce qu’a la Fondation Jérôme Lejeune nous avons parfois le sentiment d’être les conquérants de l’impossible, serais-je tenté de vous dire ! Nous ne sommes pas qu’une œuvre de bienfaisance qui s’occupe des handicapés pour soulager les familles ou se donner bonne conscience. Nous avons aussi à répondre à l’une des questions majeures de notre temps : quelle attitude avoir face à une technoscience, boostée par le culte du progrès et ses juteuses perspectives ? Lui ouvrir nos portes sans réfléchir, c’est nous condamner sans appel, avec ceux que nous prenons en charge et une bonne partie de l’humanité.
Car le transhumanisme consiste en la volonté de faire advenir un homme « augmenté » ce qui ne laisse pas grand espoir à cet homme « diminué » que nous sommes tous plus ou moins.
Or l’un des premiers outils pour augmenter l’homme, c’est l’eugénisme qui est censé nous débarrasser des êtres « imparfaits » avant la naissance. Et l’étalon-or de l’eugénisme c’est le dépistage anténatal, particulièrement celui de la trisomie 21, suivi de l’avortement dans la plupart des cas, qui crée une sorte de bio colonialisme présenté à la fois comme nécessaire et rentable. Il faut bien voir que la trisomie est devenue un marché, l’avortement une marchandise et le ventre des femmes un magasin sous surveillance. La privatisation du ventre des femmes sur toute la planète, c’est l’eldorado du XXIème siècle.
Pour résumer simplement les choses, nous ne pouvons pas demander aux donateurs de soutenir financièrement la Fondation Jérôme Lejeune et nous taire, alors qu’on chiffre à 1 milliard € l’achat que pourrait faire prochainement la France du nouveau dépistage des trisomiques, lesquels sont déjà éradiqués a 96 % !
J’ai donc décide d’écrire un livre sur les premières victimes du transhumanisme que sont les enfants trisomiques. Ce livre percera-t-il la chape de plomb qui a criminalisé toute pensée – et a fortiori toute expression – sur l’avortement quasi systématique des « anormaux » ? Je démontre avec des exemples a l’appui, en France, qu’il n’y a plus de « pourquoi ? » sur ce sujet. Le nouveau test de dépistage de la trisomie est réputé ne poser aucun problème moral. C’est là sa principale force. (hmm la technique du « maillon faible », comme j’ai déjà dit sur plusieurs sujets) Ainsi en ont décidé le comité d’éthique, les experts scientifiques, le corps médical, les associations de personnes handicapées, les autorités morales, les médias et pour finir les politiques, qui n’ont fait que suivre les autres. Ce nouveau racisme du gène a réussi à désarmer les plus réticents en se faisant passer pour une procédure économe de vies humaines, mais de vies humaines en bonne santé, c’est-à-dire en vendant le principe même de l’eugénisme a ceux qui auraient dû nous en prémunir. Ce qui aurait du être le plus difficile à admettre a été, en fait, le plus facile à installer.
Nous sommes non seulement devant un scandale moral et financier, mais surtout un système autonome, clos, verrouillé.
Voilà ce qui me fait dire que la Fondation Jérôme Lejeune et ses donateurs sont des conquérants de l’impossible.
Il s’agit pour nous d’accueillir des survivants du transhumanisme, de les soigner et de leur trouver des traitements dans un capitalisme mondialise qui a inventé une rente indexée sur un génocide continu. Mon livre tire un signal d’alarme et j’espère qu’il suscitera une prise de conscience chez mes lecteurs. Pour 2016 je vous invite, avec nous, à conquérir l’impossible. »

Jean-Marie Le Méné,
Président de la Fondation Jérôme Lejeune
3 février 2016

une recension du livre dit :  "[...] En une centaine de pages d'enquête passionnante, le président de la Fondation Lejeune remonte une piste sordide, qui nous mène en Californie, où, dès 2008, l'entreprise Sequenom met au point une technique de dépistage révolutionnaire pour détecter la trisomie 21 dans le ventre des mères. La « ruée vers l'or des Mongols » peut commencer. Des millions sont en jeu. Sequenom fera une entrée en bourse. Le dépistage systématique de la trisomie 21 s'est répandu partout en Europe, et en particulier en France, qui, se reposant sur ses lauriers de patrie des droits de l'homme, ne perçoit pas le cheval de Troie de l'eugénisme qui campe sous ses fenêtres. [...]

Vous vous contrefichez du sort des plus petits d'entre vous, soit. Mais un jour, la mécanique à l'œuvre pourrait bien vous atteindre aussi. Il se pourrait bien que l'eugénisme couvert des atours moraux de la compassion, s'étende. « Les enfants trisomiques https://fr.sputniknews.com/societe/201603231023625133-enf... sont les souris de laboratoire, les sacrifiés de l'expérimentation, les cobayes du transhumanisme », écrit Le Méné. On peut hausser les épaules. Reste que quand ils ne seront plus là, quand le monde sera épuré de leur faiblesse, il faudra bien que l'idéologie transhumaniste en cherche d'autres. « Ceux qui décideront de rester humains et refuseront de s'améliorer auront un sérieux handicap. Ils constitueront une sous-espèce et formeront les chimpanzés du futur », prévenait déjà en 2002 le professeur de cybernétique Kevin Warwick, qui préconise à l'homme de fusionner avec la machine.

Dans ce court essai, écrit d'une plume fiévreuse et parfois coléreuse face à la puissance du scandale, Jean-Marie Le Méné joue les Cassandre et nous délivre un avertissement : devant l'homme augmenté promis par le transhumanisme, nous sommes tous des trisomiques. "
Lire l'intégralité de l'article.

 

http://deconstruire.babylone.over-blog.org/article-209332...

«Dans l’esprit des nazis, le génocide des Juifs et des Tziganes était indissociable de la stérilisation et de l’«euthanasie» des «dégénérés» (ils avaient commencé par l'Aktion T4, là aussi le maillon faible) ; il s’inscrivait dans un ensemble de mesures sanitaires destinées à préserver la race»

 

Autre maillons faible, l'euthanasie, c'est comme le livre de Binder et Hoche paru en Allemagne en 1922 (vous connaissez ? renseignez-vous ! son titre surtout est révélateur et laisse rêveur, surtout à la lumière du vocabulaire actuel) , on commence par les malades incurables, on étend aux enfants, puis aux "malades" mentaux, puis  aux handicapés, et on retrouve l'Aktion T4, sauf que là on n'aura pas de 2ème guerre mondiale ni de soldats américains pour y mettre fin

Belgique : étude sur la pratique de l’euthanasie en Flandre

- « Fin de vie »

Ce 15 mars 2015, le New England Journal of Medicine a rendu publics les résultats d’une étude menée par deux universités belges sur les pratiques médicales en fin de vie, basée sur un questionnaire transmis à quelques 6188 médecins exerçant dans la partie néerlandophone de la Belgique et auquel plus de 3700 ont répondu.
Il en ressort une
très nette augmentation des euthanasies pratiquées en Flandre entre 2007 et 2013, puisque le pourcentage des morts par euthanasie sur le total des décès en Flandre est passé de 2% à 4,6 %.
Les résultats montrent également une
différence flagrante entre le nombre d’euthanasies rapportées à la commission de contrôle (1454 cas rapportés en Flandre en 2013) et le nombre d’euthanasies réellement pratiquées, qui tourne autour de 2800. Ce qui signifie que, dans la pratique, près d’une euthanasie sur deux échappe à tout contrôle.
Quant au pourcentage des décès ayant été volontairement hâtés sans consultation du patient, il reste stable à 1,7% en 2013.
Les responsables de l’étude identifient
deux raisons à la hausse de la pratique de l’euthanasie. D’une part, de plus en plus de personnes demandent à être euthanasiées. D’autre part, il y a de plus en plus de médecins qui acceptent d’accéder à ces demandes, puisqu’en 2007, ils y accédaient dans 56% des cas, et qu’en 2013, c’est près de 77% des demandes d’euthanasies qui sont acceptées par les médecins, qui se sentiraient plus « aptes » à la pratiquer, révèle une étude parallèle.
Dans près de
74% des cas, les soignants d’un service de soins palliatifs ont été partie prenante, ce qui, selon les responsables de l’étude, prouve qu’« après 11 ans, l’euthanasie est de plus en plus considérée comme une réelle option de choix de mort ». L’euthanasie fait donc désormais partie des soins palliatifs, selon ce que certains appellent le modèle belge des soins palliatifs intégraux.
Si l’on
compare l’évolution des chiffres avec ceux des Pays-Bas, certaines différences sont frappantes. Le professeur Deliens affirme que la Flandre est sans doute plus permissive, et que le fait d’intégrer l’euthanasie dans les services de soins palliatifs comme cela se passe en Belgique, a certainement un impact non négligeable sur l’évolution du nombre d’euthanasies, car aux Pays-Bas, euthanasie et soins palliatifs sont deux circuits complètement séparés.

Source : The New England Journal of Medicine

 

 Belgique : euthanasie toujours plus loin

A peine un an après la promulgation de la loi dépénalisant l’euthanasie des mineurs, s’exprime maintenant la volonté d’aller plus loin. Conférences, symposiums et articles de presse traduisent la volonté de certains médecins d’étendre le champ d’application de l’euthanasie aux personnes démentes (CF Allemagne nazie AKION T4), (lien vers VUB-Gent) mais aussi aux nouveau-nés prématurés et/ou porteurs d’un handicap (CF Allemagne nazie AKION T4), et pour lesquels l’équipe médicale jugerait que la « qualité de vie » (CF Allemagne nazie AKION T4) pose question (cf le livre de Binder et Hoche en Allemagne 1922). (Symposium International d'éthique clinique chez le nouveau-né et l'enfant)
Parallèlement à cela, le docteur Wim Distelmans souhaite voir
encadrer la pratique de la sédation terminale, qui est selon lui, utilisée à des fins euthanasiques. « Le nombre de morts provoquées (intentionnellement) par sédation, est sept fois plus élevé que le nombre d’euthanasies », estime le docteur Distelmans. Il suggère dès lors, "par souci de transparence", que les sédations terminales bénéficient d’un cadre légal équivalent à celui de l’euthanasie : demande expresse du patient, déclaration écrite, commission d’évaluation…
Le docteur Distelmans ne mentionne pas la
différence fondamentale entre une sédation qui donne intentionnellement la mort, et la sédation contrôlée, qui vise à placer pour un temps déterminé le patient dont les symptômes sont réfractaires à tout analgésique dans un état de conscience minimale. L’intention de la sédation qualifie la portée de l’acte. Une notion subtile et essentielle à comprendre pour apprécier la portée de la sédation en phase terminale mais non pas terminale, cette dernière pouvant à juste titre être considérée comme une euthanasie masquée.

 et aux Pays-Bas : http://www.alterinfo.net/Ils-ont-le-vice-de-la-mort_a7247...