Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2021

victoire de l'humanité sur la barbarie



21/11/2021

culture

3 vers tout à la fin d’un poème de Maurice Fombeure, évoquent le problème, pour moi tragique en effet, de tout ce qu’on fait découvrir aux enfants dans leurs études, et que une fois adultes ils se dépéchent d’oublier, et de vivre banals, incultes et indifférents, comme si ils ne les avaient jamais apprises.

Billevesées, coquecigrues,
Ils vous auront connues en vain
Dans leurs enfances disparues !

Je regrette, moi je refuse d'oublier - mon enfance non plus ! je suis toujours le même être qu'à dix ans - ni de cesser de me cultiver et de jouir et de découvrir et d'admirer. Mais je crains bien que c'est une très rare exception.

 

20/11/2021

Coin de rue

** c'était l'époque libre, conviviale, des villes civilisées, quand les enfants avaient le droit de jouer dans les rues. Le monde était à eux.

Alors il n'y avait pas  de caméras de surveillance, ni de QR-codes, ni de parents paranos et surveillés, ni de robots nazis obéissants

Et il y avait des chanteurs, et des poètes comme Charles Trenet :

https://ruclip.com/video/wrqTCL--Wzk/charles-trenet-coin-de-rue.html


maintenant c'est encore pire : il n'y a plus de café ! ni de fleuriste, tout les lieu de sociabilité et tous les commerces ont fermé. Il n'y a plus que des flics, des caméras de vidéo-surveillance, et les esclaves du Grand capital.

Et bien sûr il n'y a plus d'enfants, ni aucun Service Public, rien que le nazisme capitaliste totalitaire.

en fait il se met en place depuis trente ans, j'en avais déjà senti les tentacules perverses, et dénoncé, et averti qu'on allait vers un totalitarisme auprès duquel ceux des années 30 apparaîtraient comme des plaisanteries d'enfants de chœur, mais personne ne voulait m'écouter. Et maintenant vous les voyez ?

https://odysee.com/@ChanterPourDire:2/211115-CDL114-LR:0

****

 

 

19/11/2021

les moeurs ça va ça vient !

Les anglais, de nos jours si maniaques, jusqu'à la névrose, sur la propreté et l'hygiène, ne l'ont pas toujours été, il fut un temps où c'était même tout le contraire !

Voici quelles furent les impression d'un voyageur français à Londres en 1888, Jules Degrégny, dont j'ai un jour déniché le livre « LONDRES – croquis réalistes » parus en septembre 1888 à la "Librairie Moderne":


Chez les boulangers qui fabriquent en grande quantité, pour les maisons de thé, des cakes aŭ fruits et à la graisse, les mouches sont plus nombreuses que les sauterelles d'Égypte; elles s'abattent comme une masse noire sur les pains et les cakes. Chez les bouchers, la viande est étalée sur des tables sales; les garçons la découpent avec des couteaŭ sales et la pèsent avec des mains sales; leur tablier aussi est sale, bien qu'ils aient toujours soin de le tailler dans une toile à matelas de couleur très foncée. Les autres boutiques ont un aspect aussi repoussant. Il est vrai que, dans toutes, on est servi pas des garçons qui portent le chapeau à haute forme. Cette tenue singulière flatte peut-être l'œil des clients; elle est pour le touriste une source précieuse d'inépuisable gaieté.

Les halles de Londres n'ont rien qui rappelle les émanations gastronomiques du ventre de Paris. Le plus robuste appétit s'éteindrait devant l'odeur de chair pourrie qui s'échappe des divers pavillons de Charter-house-street. On ne comprend pas d'ailleurs que les anglais, qui manient la fonte avec tant d'habileté, aient bâti des halles où la pierre domine, qui sont étroites et basses, à travers lesquelles l'air ne sait pas circuler. Si encore on remplaçait l'air par l'eau; mais les dalles ne se disjoindront pas à force d'être lavées. Elles ont une couche de crasse qui n'est dépassée que par celle dont l'épaule des porteurs est couverte. Il m'a fallu un certain temps pour me résoudre à manger de la viande, après avoir vu comment les gigots et les rostbeefs sont livrés dans les hôtels. Ils ne sont pas mis dans des paniers; Ils ne sont pas roulés dans des brouettes; ils sont portés à nu, sans linge, sans papier, par des commissionnaires de la halle, et ces commissionnaires sont revêtus d'une souquenille dégoutante qui semble avoir traîné plusieurs nuits sous les ponts de la Tamise.

On supprimerait le fleuve, on supprimerait le charbon de terre, on rehausserait le sol de Londres, qu'il resterait encore une suprême cause d'infection: la malpropreté des habitants. Et cela est d'autant plus difficile à vaincre que c'est dans le sang.. Une langueur invincible ne permet pas à l'anglais d'avoir souci de ce qui ne se voit pas. Il va au plus pressé, il sauvegarde les apparences. Le reste est dédaigné. Sa personne est comme sa religion: elle manque de sincérité.

Pour venir à table, les jeunes miss ont toujours de fraîches robes de mousseline; mais si elles croisent les jambes au salon, on aperçoit des jupons bordés de crasse.

18/11/2021

Hillary Clinton c'est ça - la politique US c'est ça

Le cimetière privé de Bill et Hillary Clinton

Carlos Rivero Collado

(…) Quittons la scène internationale et allons vers la sphère locale pour voir tous les faits sanglants auxquels a été mêlé ce couple, parce que les crimes de Bill sont les crimes d’Hillary puisque ceux-ci ont agi en union parfaite, indépendamment de leurs mentalités propres.

Ceci est une liste partielle des morts hautement suspectées d’être liées à eux. On pense que cette longue série d’assassinats a été perpétrée par la mafia qui était impliquée, à la fin du scandale Iran-Contra dans l’introduction de 27 tonnes de cocaïne pure par l’aéroport de Mena, au sud de Little Rock , en 1987, avec la complicité directe du gouverneur de l’Arkansas, Bill Clinton.

Une partie de cette opération était dirigée par Roger Clinton, frère de Bill, avec la collaboration de Hugh Rodham, frère d’Hillary. Hugh, en plus, a reçu 400 000 dollars de divers fabricants de drogue pour les grâces présidentielles que Bill a obtenues une fois qu’il a été président. Pour couvrir son frère, Roger a fait des années de prison pour trafic de drogue.

Cette information basique est tirée de ce qu’on peut lire sur plusieurs sites web qui se consacrent à exposer les crimes de ce couple particulier.

1-. Vincent Foster, Conseiller Légal de la Maison Blanche. Il y a de fortes présomptions selon lesquelles il a été assassiné dans son appartement
par Hillary elle-même afin qu’il ne témoigne pas contre elle dans l’affaire du scandale Whitewater (Voir article antérieur)

2-. James McDougal, partenaire d’Hillary dans le scandale Whitewater est mort en prison d’une apparente attaque cardiaque, alors qu’il était à l’isolement.. Ce fut un témoin capital lors de l’enquête de Ken Starr et il a été sacrifié, avec une condamnation mineure, pour sauver Hillary. On pense qu’il allait changer son témoignage et révéler des détails qui auraient valu beaucoup d’années de prison à celle qui était alors « la Première Dame ».

3-. Mary Mahoney, belle ex-interne de la Maison Blanche. Elle a été assassinée en 1997, au Starbuck’s Café de Georgetown, dans les environs de Washington. Elle était sur le point de révéler quelques secrets sexuels, non de Bill mais d’Hillary. A la fin de la semaine du 4 Juillet de cette année, plusieurs inconnus entrèrent dans le café don Mary s’occupait et ils l’ont tuée à coups de feu, ainsi que deux employés. Il y avait 4 000 dollars dans la caisse, soit la recette du jour. Quelques jours plus tard, Eric Butera, informateur des autorités qui avait menacé de révèler certains détails sur le meurtre multiple de Starbuck’s Café, a été envoyé par la police à une maison de vente de drogue, et, là , il a été tué sous les coups.

4-. Ron Brown, Secrétaire pour le Commerce et ex-président du Parti Démocrate. Très lié au couple Clinton. Il est mort quand son petit avion s’est précipité à terre après avoir eu une mystérieuse panne mécanique. Un médecin légiste a révélé que Brown avait une blessure causée par balle à la partie supérieure de la tête. Brown avait dit être prêt à parvenir à un accord avec les juges qui enquêtaient sur les scandales de la Maison Blanche dans
certains desquels il était impliqué. Un jour plus tard, le contrôleur aérien qui avait à voir avec l’avion accidenté « s’est suicidé » sans laisser non plus d’écrit sur ce qu’ »il » venait de faire.

5-. C. Victor Raiser, l’un des responsables de l’organisation qui collectait des fonds pour la campagne électorale de Bill Clinton en 1992, est mort dans la chte de son petit avion, en juillet de cette même année, quelques jours après avoir dit à divers associés que les fonds de la campagne étaient utilisés par les Clinton pour couvrir des comptes personnels.

6-. Paul Tulley, associé de Raiser, a été retrouvé mort dans des circonstances mystérieuses, en septembre de 1992, dans un hôtel de Little Rock.

7-. Ed Willey, collecteur de fonds politiques pour les Clinton. Il a été trouvé mort , en 1999, dans des forêts de Virginie, avec une plaie à la tête. Il est mort le même jour que son épouse Kathleen. Il allait révéler publiquement quelques secrets sexuels d’Hillary.

8-. Jerry Parks, chef de l’équipe des agents de sécurité du gouverneur Clinton. Il est mort mitraillé dans sa voiture, à une intersection en ruines de Little Rock. Son fils a déclaré plus tard que son père était en train de constituer un dossier sur les violations légales de Bill et Hillary et avait menacé de le rendre public. Après la mort de Parks, le dossier disparut de sa maison. Son fils a pu s’enfuir et on pense que c’est dans un autre pays.

9-. James Bunch, est mort d’un coup de feu dans la tempe, en un apparent suicide. Il avait un Black Book (liste noire) des personnes qui préquentaient les maisons de prostitution du Texas et de l’Arkansas, entre autres les Clinton.

10-. James Wilson, il « s’est pendu » en mai 1993. Il avait menacé de révéler des secrets concernant le scandale Whitewater.

11-. Kathy Ferguson, ex épouse de l’agent de police et garde du corps de Bill Clinton, Danny Ferguson. Dans l’affaire de harcèlement sexuel qui opposait Bill Clinton et Paula Jones étaient inclus ses gardes du corps. Kathy allait faire une déposition en faveur de Paula Jones, contre son ex époux et Bill Clinton. Quelques jours auparavant, en mai 1994, elle a été retrouvée morte d’un coup de feu à la tête dans le salon de sa maison (les affaires Paula Jones et Monica Lewinsky ont été la cause de l’empeachment de Clinton,. Comme on sait, la Chambre a approuvé sa destitution mais le Sénat ne l’a pas confirmée.)

12-. Bill Shelton, policier de l’Etat d’Arkansas, ami de coeur de Kathy Ferguson, a dit à plusieurs amis qu’il allait accuser Clinton de son assassinat, mais quelques jours plus tard, ils le tuèrent de coups de feu devant la tombe de Kathy, en juin1994.

13-. Gandy Baugh, avocat de Dan Lassater, condamné pour trafic de drogue et ami intime des Clinton. Il connaissait quelques secrets sur l’opération de l’import de drogues par l’aéroport de Mena. En janvier 1994, il « s’est jeté » dans le vide depuis un immeuble.

14-. Florence Martin, comptable et sous traitant de la CIA, il connaissait ce qui concerne l’aéroport de Mena. Mort de trois coups de feu jamais élucidée.

15-. Suzanne Coleman, a eu une relation intime avec Clinton quand il était Procureur Général d’Arkansas. Elle a dit à plusieurs personnes qu’elle allait le révéler, et quelques jours plus tard elle est morte d’un coup de feu à la tête.

16-. Paula Grober, a interprété pour les sourds les discours de Bill Clinton , de 1978 à 1992. Elle était au courant des scandales sexuels des Clinton. Elle est morte dans un mystérieux accident de voiture en décembre 1992.

17-. Danny Casolaro, reporter qui enquêtait sur le trafic de drogue à l’aéroport de Mena. Il « s’est suicidé » en s’ouvrant les veines dans la chambre d’un hôtel de Little Rock, pendant son enquête. Plusieurs membres de sa famille ont dit qu’il n’y avait aucune raison pour que Danny prenne cette tragique décision.

18-. Paul Wilcher, avocat qui enquêtait sur la corruption à l’aéroport de Mena avec Casolaro. Il a été trouvé mort dans son appartement de Washington en juin 1993. Quelques jours avant, il avait envoyé un mémoire sur ce qu’il avait découvert à Janet Reno, Secrétaire de Justice, responsable directe, avec la complicité de Bill Clinton, du massacre de Waco, au cous duquel ont été assassinées 75 personnes, dont 24 enfants, le 18 avril 1993.

19-. John Parnell Walker, enquêteur sur le scandale de la banque Morgan Guaranty en relation avec le scandale Whitewater. Il s’est jeté du balcon de son appartement à Arlington (Virginie) en août 1993 et est mort sur le coup.

20-. Barbara Wise, employée au Département du Commerce et étroite collaboratrice de Ron Brown. Son cadavre dénudé, plein de traces de coups, a été trouvé dans son bureau en novembre 1995.

21-. Charles Meissner, Secrétaire Adjoint au Commerce est mort quelques jours après Wise dans un autre mystérieux accident d’avion. Lui aussi était très lié à Ron Brown.

22-. Barry Seal, pilote qui a participé à l’introduction de cocaïne à l’aéroport de Mena. Sa mort mystérieuse a été déclarée accidentelle.

23-. Johnny Lawhorn Jr., mécanicien d’aviation à l’aéroport de Mena qui connaissait le trafic de drogue. Il a été trouvé mort après que sa voiture ait heurté un poste électrique. La police a dit qu’il était en état d’ivresse mais sa famille a déclaré qu’il ne prenait jamais de boissons alcoolisées.

24-. Stanley Huggins, enquêtait sur la Madison Guaranty en relation avec l’affaire Whitewater. La police a dit que sa mort était due à un suicide, mais sa famille a déclaré que cette information était fausse.

25-. Hershell Friday, avocat et collecteur de fonds politiques des Clinton. Il est mort, en mars 1994, lors de l’explosion de son avion en plein vol.

26-. Kevin Ives y Don Henry, connus comme The boys on the tracks (les enfants sur les rails), moururent écrasés par un train. Quelques reportages disent que les adolescents avaient découvert par accident l’opération de drogue à l’aéroport Mena. Le rapport de police selon lequel ils étaient restés endormis sur les rails a été mis en question par de nombreuses personnes. Des rapports postérieurs ont prouvé que les garçons ont été assassinés avant d’être placés sur les voies du train.

27-. Charles Ruff, l’un des avocats de Clinton au procès sur l’empeachment à la Chambre des Représentants qui avait des informations de première main sur les divers délits commis par les Clinton. La police a dit qu’il était mort dans un accident domestique, en novembre 2000. Depuis, elle a changé son rapport et a dit qu’il avait été trouvé sans connaissance dans sa maison et est mort en arrivant à l’hôpital.

*

Bien qu’ il manque beaucoup de crimes à exposer, pour aujourd’hui, ça suffit, car je me suis noyé dans tout ce sang, comme vous devez l’être aussi.. Vendredi prochain je donnerai le restant des noms de cet interminable cimetière personnel.

Je vais lire maintenant, une fois de plus, le chapitre dans lequel Jean Valjean rencontre Cosette dans le bois de Montfermeil, près du puits, pour voir si je peux échapper, au moins pour un moment, à cette mauvaise histoire.

http://www.kaosenlared.net/noticia/cementerio-privado-bil...

Traduction : AC

17/11/2021

Chrétien-Musulmans vous êtes la solution - peut-être bien ! - les marxiste en tout cas ça c'est sûr ! et Etienne Chouard !


face aux valeurs du Sermon sur la Montagne (relisez ! ça n'a rien à voir avec la "Morale des sociologues" comme l'appelle Zygmunt Bauman ! ça fait plutôt penser à Giuseppe Belvedere) à la croyance (vraie !) en un Dieu objectif, aux miracles, à la vie après la mort (et donc aux EMI aux apparitions de Zeitoun, lisez le livre de François Brune !), les fascistes du pouvoir totalitaire capitaliste nazi 2.0 actuel (dont les covidistes et les Klaus Schwab-iens) le christianisme représentait quelque chose qui comme pour le Dr Bennnassis le personnage de Balzac ("Un médecin de campagne") leur était insupportable, ils ont réussi à le faire disparaître (de nos jours même les "identitaires" n'ont plus la foi et réagissent en fait comme réagiraient des athées) alors l'islam ils ne seront content que quand ces derniers "spirituels" seront disparus eux aussi.
On comprend qu'ils ont peur de Gouasmi et veuillent le faire taire, comme le Pr. Fourtillan ! Comme Chouard, qui les a percé à jour et fait réfléchir les gens sur la démocratie.

Gouasmi, à travers son discours très religieux chiite,  est très humaniste et REPUBLICAIN, et il fait appel principalement aux communistes. Il devrait faire partie de l'alliance, le nouveau CNR, qui sauverait ce pays (si c'est encore possible ..... ) avec Florian Philippot aussi, notre nouveau De Gaulle.

On y ajouterait Bernard Friot ministre de l'Economie et des Finances, et Etienne Chouard Président du Conseil Constitutionnel !

comme il dit à la fin de sa vidéo "propagez cet appel" !

 

16/11/2021

la poésie

"Soyez bons pour le poète" disait Jules Supervielle

Notre époque (en France du moins, en Iran c'est différent) n'est pas bonne pour les poètes. Eric Tellenne malgré son talent, sa profondeur et son harmonie, a cessé d'écrire, n'a fait qu'un livre, que personne n'achète. Maurice Carême a été réservé aux enfants des écoles, et maintenant  a disparu, pas assez créateur de "compétences" pour ce qu'est devenu l'enseignement !
Les derniers poètes reconnus furent justement Supervielle, et Saint-John Perse, et Prévert. Maintenant c'est fini. Les poèmes c'est incompatible avec les QR-code, le mensonge, la barbarie et le totalitarisme, et ça ne profite pas au Grand Capital.

15/11/2021

Maintenant je comprend les anticléricaux d'autrefois et leur haine des calotins !

(Tu vois que j'avais raison ! j'ai commencé à rédiger ce texte il y a plus de dix ans)

écoutez bien tout ce que dit le Dr Louis Fouché et à 24min 30 s il évoque "cette société techno-sanitariste" c'est là la nouvelle religion !

https://ruclip.com/video/sksYYKYrXxw/louis-fouch%C3%A9-acte-4-d%C3%A9ferlement-totalitaire-libert%C3%A9s.html

et c'est pourquoi l'OMS sert de nouvelle "Notre Très Sainte Mère l'Eglise Catholique", y compris sous ses aspects financiers et politiques les plus troubles :

https://odysee.com/@Roms17:d/L'OMS,-Cheval-de-Troie-de-la-gouvernance-mondiale---Trait%C3%A9-sur-les-pand%C3%A9mies:1

et le nouveau fascisme, relisez, si vous ne l'avez déjà fait mon texte sur la fascisme 2.0 qui s'est abattu sur nous, et qui n'est qu'un nouvel avatar du 1.0 des années 30. Et - LE détail ! une fois de plus - remarquez le terme "technico" ce qui montre bien que les horreurs fascistes c'est comme dit Zygmunt Bauman "l'esprit de la modernité" l'hubris d'une toutepuissance techniciste.

Mort de l'ancienne religion, permanence du "Péché" et des "calotins"

Un sondage montre que de nos jours, dans une des pays qui il y a pas encore longtemps était un des plus religieux d'Europe,  seulement 7% des italiens se sentent culpabilisés devant les commandements de la religion

Par contre la majorité d'entre eux éprouvent ou éprouveraient  un sentiment de HONTE pour le fait de manger "trop" ........

Comme en écologie il y a des  lois écologiques dans la sociologie comme dans la nature. Quand une espèce disparaît, une autre vient occuper sa niche écologique.


Les calotins chrétiens ont disparus, puisque la religion est morte et enterrée depuis déjà longtemps, mais d’autres calotins ont pris leur place, l’Inquisition catholique a disparu, mais une autre inquisition a pris sa place, les missionnaires catholiques ont disparus, mais d’autres ont pris leur place, les directeurs de conscience catholiques ont disparus, mais d’autres directeurs de conscience ont pris leur place, l'ancienne "alliance du sabre et du goupillon" n'est plus de mise, mais une autre a pris sa place, les législations  nous protégeant contre le péché et la TENTATION en l'interdisant ! ont disparues mais d'autres législations anti-"péché" ont apparu (et se multiplient comme des champignons

Comme je disais dans plusieurs articles : il n'y a pas de fin à cette logique, après le tabac ce sera (c'est déjà) les boissons alcoolisées, puis les viandes en sauce et les patisseries, les bonbons, la sexualité bien sûr ! ça commence déjà, les lits douillets, etc, etc, comme je disais dans les commentaires les anti-fumeurs ont tort de se réjouir, ils ne rigoleront pas longtemps, ce genre de lois les rattrapera bientôt, ils rigoleront moins quand à leur tour la vie leur deviendra impossible. Regardez la suite logique de ces politiques exterminatrices.)

Les jésuites et leur jésuitisme ont disparus mais d’autres jésuites ont pris leur place.
Et last but not least  le sentiment, de  PÉCHÉ n'a pas du tout disparu mais s'est simplement déplacé d'objet

 

Pareil pour les protestants Puritains, à part dans les fermes du Wyoming ou les iles d'Ecosse il n’y en a plus, mais d’autres puritains aussi hystériques et aussi bien-pensants ont pris leur place
http://miiraslimake.over-blog.com/article-influence-du-pr...

De telle sorte que d'une manière transidéologique De Bonald sorti par la porte est rentré par la fenêtre!

C’est le catholicisme conservateur qui est au pouvoir ! et De Bonald : La société n’est pas faite pour les hommes, mais les hommes sont fait pour la société; et c’est le « clergé » qui la dicte. Il suffit de remplacer le Dieu d’antan (qui était au moins un dieu de vie ! et même de vie éternelle) par les dieux actuels (qui sont des dieux psychanalysés, des dieux de mort) et le clergé par  tout l'appareil d'Etat et leurs séides médiatiques, les Talibans de l’occident, nos nouveaux calotins. depuis les gens de la DDASS jusqu'aux journalistes et politiques. Et la culpabilisation et le PÉCHÉ (de nos jour on prèfère appeller ça "responsabilités" mais c'est la même chose et le même sentiment, et qui draîne le même puritanisme, peur du plaisir, peur de la liberté, peur des autres, peur de déroger au discours officiel, etc.)
Contrairement à ce que croient les affiches publicitaires et les bouffeurs de curés triomphants, l'obsession et la peur du péché n'a pas disparue, elle s'est simplement déplacée.

Et les conduites superstitieuses, irrationnelles, et le fanatisme, ne sont pas du tout, contrairement à une opinion généralement postulée dans les commentaires sur les forums de discussion, propres aux seules religions !
Et ça, ça n’a pas changé, même pas besoin de transcription :  comme disait William Blake "de même que les mouches pondent leurs œufs sur ce qu’il y a de plus beau de même les prêtres jettent leurs anathèmes sur nos plus belles joies." Il suffit de remplacer prêtres par « travailleurs sociaux » ou par « spécialistes en hygiène et en Sécurité » ou par « cabinets ministériels », ou Sarkozy tout simplement. S’asseoir sur la pas de sa porte et regarder passer le temps ou discuter le coup y a-t-il rien de plus agréable et de plus humaniste? Or maintenant ça vaut la prison !!!

au XVIIè siècle c'était les Jansénistes !
http://www.egaliteetreconciliation.fr/IV-Le-jansenisme-au...

 

"La plupart des bonheurs doivent être attentivement surveillés" dit le Cardinal Cisneros Grand Inquisiteur d'Espagne ! (dans une pièce de H. de Montherlant)

 

Et puis regardez comment les appartchiks des institutions font la chasse et le dépistage à la moindre imperfection, avec  le même zèle et la même arrogance terrorisée et terrorisante avec lesquels autrefois on flairait avec panique le moindre soupçon de présence du Diable !

 

Une "religion" chasse l'autre. Mais les calotins restent.

 

et comme  dit l'auteur de La Société cancérigène:  "Il est curieux de voir avec quelle facilité la science reproduit les schémas de l'Église, avec un discours canonique, des excommunications, des schismes, des blasphèmes (ici vidéo : le blasphème a changé de camp, mais le crime, que voulait rétablir Charles X et le peuple a pris les armes contre lui pour ça ;  les français étaient plus rebelles et plus dignes que maintenant !)

et des hérésies."  http://www.noslibertes.org/dotclear/

 


C'est comme ça que précédemment le communisme a été corrompu et est devenu pour certains un moyen d'acquérir pouvoir et richesse, parce que leur cause était si noble et eschatologique : sauver la planète Terre de l'exploitation de l'homme par l'homme, et avant c'était la religion, le christianisme par exemple, qui a connu la même corruption, pour les mêmes raisons (et les "assistantes sociales" de l'Inquisition au nom du "principe de précaution", tant vanté de nos jours, brulaient ceux qui éventuellement étaient susceptible de représenter un risque de mise en danger du salut éternel d'autrui; pareil que la logique actuelle !)

(1) et la haine sociale contre les "pêcheurs" et les "anathèmes" : ici

 

"Là où les vérités religieuses font place à une morale de l'Utile, la Police doit inévitablement passer au premier plan. L'ordre dans la rue, de condition pratique devient Vérité. L'agent ne veille plus sur des biens mais sur le Bien." (Bernard Charbonneau - "l'Etat")

" le prêtre de la santé a besoin de celui qui pèche par la santé tout comme le diable a besoin de l'eau bénite". Imre von der Heydt

"L’homme ne peut vivre sans religion. Ce qui explique que les objets de sa foi et de ses pratiques religieuses aient subi une transformation et aient adopté un nouveau titre : à l’Est, on adore l’État communiste ; à l’Ouest, on voue un culte à la science et au « bien public »."(Thomas Szasz)

 
"Aux îles Fidji, où la télévision n'existait pas avant 1995, et où les problèmes de poids n'avaient jamais tourmenté qui que ce soit, trois ans après l'arrivée du petit écran, 74 % des lycéennes interrogées disaient se sentir trop grosse."  (
J-C Michéa - "La double pensée")
 
il n'y a pas que moi qui dit ça :
"La foi en une idéologie basée sur le désir de dominer les autres et le besoin de se sentir personnellement supérieur sans accomplissement légitime est peut-être le plus dangereux état mental qu’un individu ou une société peuvent adopter. Un tel état d’esprit vous renvoie au fanatisme, un élément constituant du sectarisme et une conséquence extrême du côté élitiste de la foi.
Le fanatisme et le sectarisme ne sont pas limités à la sphère du religieux. Le fanatisme est une cachette habile et diabolique dans les boiseries de toute construction politique ou académique, et cela inclut la communauté scientifique quand elle erre loin de la logique et des données empiriques honnêtes dans un monde de pseudo-science et d’ingénierie sociale."
Nous "sauver de nous-mêmes" et par ce biais nous détruire, ou faire de nous des esclaves soumis et honteux, voilà le grand "truc" des totalitaires.
 
 
BOYCOTTONS TOUS ! C'est VITAL ! C'est la GUERRE, comme en 40-44
https://ruclip.com/video/udllTbKqGNs/r%C3%A9v%C3%A9lation...

14/11/2021

quand aux petits chats ils nous font réfléchir sur ....

nov 2018 - Mon petit chat quand on le voit jouer avec tant de frénésie et de manière tellement versatile et désordonnée, si c’était un enfant humain (de maintenant ! remarque importante ….) "on" dirait qu’il souffre d’une de ces maladies qu’ont inventé les psychiatres actuels - ça, ne ferait pas un pli ! - et on le bourrerait de produits chimiques !
Heu ! Apparemment c’est un comportement tout à fait normal.
Y compris chez les humains.
Mais non, si il avait le malheur d’être un enfant humain ça ne serait pas toléré, les parents de maintenant ne supportent que les « enfants » qui passent bien leur temps à ingurgiter bien sagement, bien attentifs, et bien soumis (ah ! non ! De nos jours on ne dit plus « soumis » on dit « citoyens» ! le gag !  -  c'est comme ça aussi qu'on a préparé le terrain au fascisme covidiste !) leurs cours de langue anglaise comme de bons futurs petits cadres sup’ bien performants.

 

comme je vient tout juste de le dire et redire plusieurs fois en VAIN en Grèce maintenant c'est! l'HORREUR ABSOLUE !!! un régime NAZI vient de s'installer et les juifs, pardon maintenant on dit les non-vaccinés, n'ont plus qu'à mourir de faim de soif, de tout, bref comme dans les ghettos nazis du "gouvernorat de Pologne" https://reseauinternational.net/entre-chevres-et-choux/

et il y a des gens (des bourgeois bien sûr ! )  qui se prétendant "de gôche" (le gag !) ne s'en scandalisent pas ! et taxent de "complotisme" les marxistes qui osent se servir de leur raison et parler à ce sujet de LUTTE DES CLASSES et de maximisation du profit !!

Hitler va être jaloux, il n'a pu instaurer son système que sur une partie de l'Europe et au prix de conflits armés massifs. Le grand capital covidiste, ses gafams, ses larbins politicards "aidés" (voir les explications d'Etienne Chouard), et la grande masse de "ceux qui obéissent au fascisme" et donc sont ceux qui l'impôsent, ont imposé leur fascisme inhumain et génocidaire sur tout l'Europe (à part la Bielorussie) et le monde entier, puisque les rares Présidents du Tiers-Monde qui avaient fait mine de résister ont été assassinés !

 

13/11/2021

VIVE LA CULTURE GENERALE !

 POUR TOUS !

Comme l'avait dénoncé Viviane Forrester dans son livre génial (et qu'il faut absolument relire, si on ne l'a pas déjà dans sa bibliothèque) "L'horreur économique", la formation pour futurs chômeurs, dans le meilleur des cas esclaves précaires du grand capital, réduite à l'acquisition de "compétences", des compétences qui les rendraient (peut-être !) "employables", est une aberration, dans un monde où l'avenir de beaucoup est le risque de se retrouver à la rue, SDF, ou chômeur tournant en rond chez lui (dans le meilleur des cas !); la culture "inutile", la bonne vieille culture générale (y compris la cosmographie et la botanique !) devient encore plus indispensable ! car elle leur permettra d'avoir un monde à eux, d'avoir des choses à se raccrocher même si ils se retrouvent démunis, et de ne pas devenir des loques ni des pantins vidés bons pour la dégringolade. (ah mais bien sûr la culture ça peut les inciter à penser , l'histoire par exemple  http://miiraslimake.over-blog.com/article-879749.html et par exemple à contester le modèle du camp de concentration dans lequel on les enferme ; eh bien tant mieux ! mais on comprend que ces gens ne le veuillent surtout pas).

et

une guichetière de la Poste qui a lu La Princesse de Clèves est très certainement plus compétente, réactive et agréable que telle autre dont le vocabulaire et la pensée se limiteraient aux formules mécaniques apprises pendant ses stages de formation éclair.

 (hein ?! vous en avez certainement entendus des "petits jeunes" esclaves attachés à leurs bancs de galériens des "centres d'appel" (Comme les a montrés le film de Pierre Carles "Attention Danger Travail !") qui vous récitent leurs formules pour essayer de vous vendre la camelote de leurs maîtres, quand le téléphone sonne de nos jours ça n'est plus que pour ça)

Et n'oubliez pas : "Votre patrimoine intime est plus important que votre position sociale"   (citation trouvée sur la revue "Morphéus")

Et les "classiques", contrairement à l'ignoble et mortifère tendance actuelle on ne saurait trop insister sur l'importance des classiques, de faire étudier les "classiques".  Et de les faire éplucher à coups d'explications de texte (et de récitaton à apprendre par coeur bien sûr) et méditer à coups de dissertations.
Il faut une base commune, des citations que tout le monde connaît, des thèmes de réflexion sur lesquels tout le monde a planché.

Seulement on peut penser à les moderniser un peu, et y introduire de nouveaux, par exemple je verrait bien l'étude des tragédies classiques remplacées par "Le facteur humain" de Graham Greene ou "Les héritiers des 7 royaumes" de Ya Ding, le Sermon sur la mort de Bossuet par "Madrapour" de Robert Merle. "Les mémoires d'Outre-tombe" de Chateaubriand par "Le bonheur d'être suisse" de Jean Ziegler. Ils le vaudraient tous et pourraient être des sources inépuisables de sujet de dissertations.

 

Vive les russes ! ils n'ont pas encore perdu le goût de la poésie :

Il est impressionnant de voir à quel point les Russes connaissent la poésie et la littérature. Ils peuvent vous citer des stances et des vers de leurs poètes et écrivains favoris. Ils prennent le temps de faire de longs toasts qui veulent vraiment dire quelque chose. Ils reconnaissent que la vie contient une part de poésie. J’ai un grand respect pour l’attention qu’ils portent à leur histoire et leur culture. Leur amour pour la parole et l’écrit est profondément enraciné. (source http://lesakerfrancophone.net/pour-lamour-de-la-russie-12/ )

aussi l'évolution actuelle des programmes du secondaire est une vrai tragédie (et une aberration, et marche je crois dans les but de l' "élite" de réduire le peuple à un troupeau précarisé, déshumanisé, tittytainmentisé à sa batte). Ecoutons le témoignage du plus brillant matématicien français :

http://jre2014.fr/lafforgue-je-ne-fais-plus-confiance-a-l...

son message est vraiment paradigmatique un pilier à garder et à diffuser (si on peut !!)
moi aussi je suis persuadé que de transmettre la connaissance (intime, avec explications de textes, dissertations, récitations mémorisées à vie, etc) des classiques, des langues, des sciences (y compris la cosmologie et la botanique, la botanique était déjà disparue de mon temps mais la cosmologie était toujours au programme, l'est-elle encore ?) et l'histoire bien sûr !

lui aussi il est effaré devant l'évolution de contenu des programmes ! en effet il y a de quoi pleurer, c'est un vrai suicide !
"je pensais que ce qui se passait était tellement absurde, qu'il suffirait de prononcer quelque phrases de bon sens pour que tout le monde se mette d'accord"
"pas plus qu'à l'école privée sous contrat qui a suivi le même chemin" (et l'école hors contrat ? je serais curieux de le savoir. parfois on reçois des demande de dons pour les aider, j'aimerais savoir si ça vaut le coup)

ce n'est pas une question de nostalgie comme le prétend le rapporteur dont la seule voix me donne des boutons !  mais une question de bon sens.

 

Ah ? Quand-même ! Il y a moyen de copier/ coller run texte, incroyable !!!!!!!

je suis très surprise à la lecture de cet article ,il donne un éclairage différent, qui croire ? le voici :
 Françoise Candelier, institutrice durant 30 ans dans le public, qui a créé une école hors contrat à Croix, dans le Nord.
"Je suis passée directement du public au privé hors contrat sans connaître le privé sous contrat. Je l’ai découvert à travers les enfants qui en viennent, c’est-à-dire à travers ceux dont les parents ont décidé de les en faire sortir. Or maintenant que je reçois les cahiers d’enfants issus du privé sous contrat, je constate que celui-ci est contaminé par le pédagogisme, tout autant que le public, hormis peut-être dans certains établissements situés dans des quartiers favorisés, mais c’est là une question de catégories sociales. Tout ce dont le privé sous contrat peut se prévaloir, c’est de pouvoir maintenir une certaine discipline, ne serait-ce que parce qu’il a la faculté de pouvoir se séparer des éléments perturbateurs, ce qui n’est pas le cas du public, obligé de garder tout le monde. Sinon, je n’y vois pas de résistance au pédagogisme, car il est dans le système dont il reçoit les subsides qui lui permettent de vivre. En contrepartie – c’est le « contrat » –, il est tenu d’appliquer les programmes et les directives de l’Education nationale, et il est tout autant contraint d’appliquer les réformes destructrices.

Alors quelles sont les spécificités de l’école hors contrat que vous avez créée ? Que proposez-vous aux parents qui souhaitent renouer avec la transmission ?

Tout d’abord, je ne veux plus qu’on me demande de l’originalité : je veux donner du classicisme et je le revendique ! L’école n’est pas là pour faire des expériences sur les enfants des autres. Elle n’est pas là pour prendre les enfants des autres afin d’en faire des cobayes ! La transmission, c’est simple : cela consiste à remplir les valises de la génération qui arrive de valeurs et d’oeuvres qui ont été mises à l’épreuve du temps. C’est le temps qui donne la valeur aux choses. C’est donc une démarche d’humilité : que dois-je mettre dans les valises de l’enfant pour qu’il puisse ensuite construire autre chose que je n’ai même pas à imaginer ? L’école hors contrat que j’ai créée propose de retrouver le niveau de l’école publique des années 1960, qui était la meilleure du monde. Elle propose de la grammaire de mots, pour pouvoir étudier un jour le latin ou l’allemand. Elle propose de la chronologie en histoire. Elle propose de connaître la carte de la France, puis de l’Europe. Elle propose de remplir la valise de toutes les choses solides qui sont indispensables pour se structurer… et que demandent les parents ! Le niveau des élèves que je vois arriver me confirme que nous vivons une véritable tragédie nationale. Ils ne connaissent rien. Bien sûr, il y a toujours un tiers des élèves qui ont un bon niveau, mais pas grâce à l’Education nationale, grâce à leurs parents ! La sélection existe toujours, mais c’est une sélection sociale ! Pour les autres, c’est une catastrophe. Alors nous remplissons la valise."