Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/07/2021

recherchez sur les site de vidéos les vidéos de Jean-Jcques Crévcœur, ce lui qui a le miex compris et un vrai humaniste et un héros de courage, censuré à mort sur les GAFAMS du grand capital !!!

et enregistrez-les, mettez-les bien à l'abri, et rediffusez-les au maximum partout !




quand il parle de "psychopathes milliardaires" il ne dit rien d'autre que ce que dit MARX  : la lutte des classes, et Bertholt Brecht : le Fascisme est la forme que prend la démocratie bourgeoise par temps de crise !

 

etc etc etc, cherchez-les toutes systématiquement !
comme les livres de Michel Weber, d'Ariane Bilheran, de Michael Paraire, de Zygmunt Baumann, de Marx, de Bertholt Brecht, du PR Perronne, de tous les historiens scientifiques, psychiatres, et autresanalystes sérieux,  les films d'olivier Probst, c'est quelqu'un d'informé qui a réfléchi et bien compris.

 

 

 

28/07/2021

non ce n'est pas de l'humour, non ce n'est pas de la provoc, non ! C'est de la réflexion tout à fait sérieuse et poussée

*

31-7-740x431.jpg

l'auteur de cette affiche, ce n'est pas de l'humour ! c'est tout à fait sérieux, informé et réfléchi, c'est le fruit d'une longue et pertinente étude de l'histoire, de la LUTTE DES CLASSES, de la psychologie humaine, du bon   sens  (comme chez LA Fontaine par exemple), si vous vous penchez un peu sur le problème vous y parviendrez aussi.

comme les livres de Michel Weber, d'Ariane Bilheran, de Michael Paraire, de Zygmunt Baumann, de Marx, de Bertholt Brecht, du Pr. Perronne, de tous les historiens scientifiques, psychiatres, et autres analystes sérieux,  les films d'olivier Probst, ou de Jean-Jacques Crèvecoeur,    c'est quelqu'un d'informé qui a réfléchi et bien compris.

 

souvenez-vous ils se disaient c'est provisoire ce n'est pas si grave.jpg

https://reseauinternational.net/lallocution-du-president-...

et il n'y a pas que Bertholt Brecht, Churchill dans un discours de 1948 a dit "ceux qui ne sauront pas tirer les leçons de l'histoire seront condamnés à la revivre"

 

voilà ! dans ce fascisme 2.0 (de même que dans le fascisme 1.0 des années 30) il y a un aspect lutte des Classes
(Brecht : le fascisme c’est le visage que prend la démocratie bourgeoise par temps de crise » TJ Dunning dans son livre de 1865 trade-unions and strikes » « si le profit est suffisant le capital peut s’employer partout, 20% garantis : il s’échauffe, 50% il devient d’une témérité folle, 100% ? il foule aux pieds toutes les lois humaines, 300% et il n’est pas de crime qu’il ne puisse commettre »
Mais aussi un aspect psychopathologique, « Tout pouvoir rend fou, tout pouvoir rend fou absolument » (Lord Acton) ET idéologique. La montée de cette construction idéologique on meut la percevois à travers plein de petits signes et témoignages (pais pour ça il faut avoir toute une vie de lectures historiques littéraires, idéologiques, derrière soi ! ça ferait un bon sujet de thèse pour un historien, une thèse de 600 pages minimum !) à travers tout le XIXème siècle.
Et puis comme chacun sait on en a subit un accès aigu à partir de la réaction mussolinienne aux grèves générales italiennes de 1919 et 1920 et la suite, bref disons dans les années 30. Mais après 1945 on a refusé de comprendre la cause de tout ça !!!!! on a « poussé la poussière sous le tapis, et cherché à se rassurer en disant « Hitler était n fou ! » c’est faux ! Hitler et tous les idéologues et médecins autour de lui était la conséquence logique de tout un siècle de pensées et de pratiques, et du progrès des techniques, qui Zygmunt Baumann le sait , rend fou « quand il n’y a rien pour le brider ». Et les nazis comme une sorte d’extra-terrestres venus d’une autre planètes !!! Churchill dans un discours de 1948 a dit que « ceux qui ne sont pas capables de tirer les leçons de l’histoire, seront condamnés à la revivre », et voilà ! c’est ce qui arrive.
Maintenant tout ça mériterait tout un livre de réflexion. Certains les écriront, certains on déjà commencé, tel Michel Weber

https://ruclip.com/video/lA4zhUGhBjI/covid-le-soul%C3%A8vement-des-peuples-devient-mondial.html     "venez avec  des drapeaux français, rien que ça" qu'il dit. Et des drapeaux rouges ? on a le droit ? C'est pourtant basique et évident,  qu'il s'agit d'une lutte des classes, contre le grand capital international, Big Pharma et son Business-plan, Klaus Schwab et sa Grande Réinitalisation.New World Order de mise en esclavage  2.0 des travailleurs ! D'ailleurs Philippot lui-même dit bien qu'il s'agit de "l'Oligarchie". Donc ça irait mieux en le disant. A-t-il tellement peur de la répression de classe des laquais du grand capital ?

22/07/2021

VOUS Serez demain ceux qui ont libéré la France

"Marcel" de 4-4-2 :

https://odysee.com/@BobTremblay:6/6040:d

 


pas de précision sur la nature des pressions de l'armée.

20/07/2021

la Résistance s'organise - deux grands espoirs

une initiative du grand noble et héroïque Richard Boutry, écoutez la liste des personnalités "SUPER" qu'il égrenne, la fleur de l'intelligence française, de l'humanisme et de l'honneur face à la lie vomitive de merdes ététiques et médiatiques qui nous font la propagande fasciste actuelle, écoutez la liste de ces noms ! https://ruclip.com/video/vPs0L4-NUpg/urgent-la-r%C3%A9sis...

 

et puis PARTAGEZ ! PARTAGEZ ! PARTAGEZ !  la vidéo de Salim Laïbi
https://odysee.com/@Roms17:d/La-lutte-commence-_-lelibrep...

et sur le plan de l'alternative politique aussi : 

https://ruclip.com/video/VN30oPIKJbw/florian-philippot-ca...

Florian candidat à la présidence. Ecoutez, lisez l’enthousiasme et l’espoir qu’il suscite déjà !
Je crois qu’il peut gagner. Je pense que au premier tour vu le nombre de candidats, et le manque de "côte" de certains déconsidérés, le vote sera très éparpillé. Donc ce qu’il faut c’est que Philippot arrive à être 2ème, pas troisième, pour passer au second tour. Si il passe au second tour là il gane !!
sûr ! réflechissez : face à qu sera-t-il ? Marine Le Pen, là l’effet « plafond de verre , front républicain anti FN va jouer pour lui, et il v’a l’écraser. Face à Macron ? il y a tellement de haine contre Macron, qu’il ne pourrait gagner qu’en face de Marine le Pen, face à Philippot qui a largement démontré son humanisme et son programme libérateur (et lisez sur son site son programme détaillé ! peu le savent mais il y met NATIONALISATION DES BANQUES, des ASSURANCES, et des INDUSTRIES SRATEGIQUES, c’est un programme plus à gauche que Mélenchon) macron sera écrasé. Mélenchon, l’expérience a montré qu’il n’a jamais réussi à mobiliser, il y a plein de gens qui le considère comme un abominable « gauchiste » (alors que son programme est à peine de centre gauche, mais l’ambiance est devenue tellement réactionnaire de nos jours que les politiciens à peine de centre-gauche se font qualifier de « ultra-gauche » par les journaputes !!!) il n’arrivera jamais à mobiliser ue majorité de français pour lui, et puis trop d’ambiguités, et les gens de droite, qui n’auront sans doute pas lu le programme de Philippot, et s’en tiendront à ses soutiens Poisson, son passé FN et tou ça s’imagineront « faire barrage à la gauche en votant pour lui.
Donc le cap difficile pour lui ce sera de passer du 1er tour au second, mais comme j’ai dit les votes seront très éparpillés, alors si il fait une bonne campagne, rassembleuse et fervente, pour les libertés le Frexit l’humanisme, il sait le faire, il peut passer au second tour.
Si il est élu ce sera notre de Gaulle face au fascisme 2.0
J’en suis persuadé

croisons les doigts, et aidez-le comme vous pourrez, chacun selon ses préférences et ses possibilités, et déjà  : partagez ! partagez ! partagez !

et participez aux  manifestations TOUS ! si on est des millions les "force de l'ordre" (sic) vont DIs-PA-RAITRE il n'y aura plus personne

13/07/2021

nous vivons, (depuis deux siècles, sous un régime, le Régime Représentatif, qui a été conçu comme une ANTI-DEMOCRATIE

Flash urgent !

et "c'est simple maintenant il y a ceux qui savent et ceux qui ne veulent pas savoir" https://odysee.com/@LeTrublion:d/2021.07.13---La-Croix-du...

vas crever ignoble site de merde à crever.jpg

======

non, nous ne sommes pas dans une démocratie dégénérée qui a mal tourné, non ! nous sommes dans un régime , le Régime Représentatif, qui, par construction, est fait pour donner le pouvoir aux riches, et barrer le risque que ça dérive en démocratie. IL FAUT BIEN COMPRENDRE CA

Étienne Chouard est un monstre, un monstre de gentillesse, d'intégrité intellectuelle et d'amour des gens et c'est le penseur politique actuel le plus profond et le plus pertinent. Un jour il y aura en France des avenues à son nom ! L'IUT où il a enseigné portera son nom et peut-être la faculté de Droit d'Aix-Marseille !

il a tous les arguments pour faire peur aux politiciens professionnels (ce qui explique bien des choses ...) et pour rendre le peuple français intelligent et révolutionnaire.

Allez tous écouter et méditer ses conférences, et ses livres

Etienne Chouard nous explique  la monnaie :

https://ru-clip.com/video/K5VGiK-ZMtU/premi%C3%A8re-interview-d-%C3%A9tienne-chouard-%C3%AAtre-humain-1.html


suite

 

et puisque "l'élection donne  le pouvoir au meilleur menteur" il ne faut pas s'étonner de ces parjures éhontés :

il sufit de le comprendre, et changer les lois.

ça plus Bernard Friot et on peut établir le socialisme, le vrai.
En attendant, lutte des classes ! Soutenons les gilets jaunes et Christophe Dettinger, et refusons le masque, cette espèce de salut fasciste imposé !

https://www.mesopinions.com/petition/justice/soutien-chri...
"Honte à la France!!! """"""""J'ai honte de la justice française mais vraiment honte" Et ne pas oublier une aide financière à sa famille (mais ne surtout pas passer par cet ignoble site leetchi ni par cette ignoble banque le Crédit Mutuel , en liquide ! en passant par ses amis et connaissances) le héro et sa famille.PNG

 

 

 

 

 

 

 

Soutenons aussi Ramous, que le régime essaye de neutraliser en lançant des "trolls" à ses trousses; vive Ramous !

https://ytube.tv/watch?v=5Q0d80ZpJHo&ok=1...

c'est (en dehors de François Boulo, hors-concours !) celui qui tient les propos les plus pertinents.

 

il est plus que temps de virer ce gouvernement de kapos au service du grand capital et de l'OTAN ! Et refus du compteur Linky : ça aussi c'est une lutte de classes. (et les évènements récents permettent de comprendre que le matraquage anti-tabac des récentes années était un essai, une psy-op, pour voir quelles sont nos capacités de soumission, ils ont vu, maintenant ils foncent à la vitesse supérieure !)

 

Et défendre l'argent liquide aussi. Et la cause du chèque face aux payements électroniques c'est non seulement un enjeu de libertés et de Civilisation contre le totalitarisme mais aussi un enjeu de lutte des classes.

https://fascismedefrance.blogspot.com/

10/07/2021

le grand capital = parasitaire et fasciste

29/6/2021 Chaque instant dans la sinistre société actuelle nous rappelle que le grand capital, et tous ses petits caporaux, imbus par leur situation face aux « moins que rien » que sont les « clients », de leur pouvoir d’agents normatifs arbitraires et tout-puissants, est essentiellement PARASITAIRE, cynique, copains et coquins, arrogants, totalitaires, fascistes de mentalité, ça on le voit de plus en plus ! De la merde nazie.

Un compromis historique avec le capitalisme n’est plus possible (surtout le grand capital, celui qui se paye des « groupes » et des « collaborateurs » !) il faut l’annihiler ! Il faut une révolution radicale.

 

l’évangile du « salut par le vaccin » continue sa propagation jusqu’aux extrémités de la terre. Les gouvernements continuent à la fois d’entretenir la peur de la mort par le SARS-CoV-2 (en dépit du fait que le taux de survie mondiale se situe autour des 99,8%, soit un taux supérieur à celui de la grippe saisonnière) et de minimiser les risques du « vaccin » expérimental (en dépit du fait qu’un grand nombre de personnes en parfaite santé meurent des suites de leur injection12 et que d’autres souffrent d’effets secondaires gravissimes). La censure est aujourd’hui si soigneusement employée que les efforts de divulgation des risques liés à la thérapie génique appliquée aux injections anti-COVID n’aboutissent, pour la plupart, qu’à des tentatives nulles et non avenues (de plus, ce serait céder au complotisme que d’imaginer que de tels risques pourraient bel et bien exister, « voyons ! »). C’est ici que les effets aveuglants de la pensée de groupe s’avèrent si déconcertants : une grande partie de la population est désormais implacablement conditionnée à penser que « le vaccin ne présente aucune risque », de sorte qu’aucun symptôme, aucun effet secondaire13 ou décès ne peut lui être imputé.

"des fous furieux qui essayent de se faire du fric, sur le dos de notre santé"

https://odysee.com/@DiscreetL:6/210705-CDL95-LR:1

(Note importante : est-ce que vous arrivez à visionner cette très imposrtante vidéo sur votre ordinateur, ou bien est-ce  quelle est aussi chez vous censurée vicieusement par le grand capital de Claus Schwab ? savez-vous comment contrer cette CENSURE VICIEUSE ??)


à Jean-Jacques Crévecœur il ne manque plus que le vocabulaire pour être marxiste, qu'est-ce qu'il attend ?  Et les partis communistes qu'est-ce qu'ils attendent pour se joindre à lui ? là aussi ils sont coupables, ils se bouchent les yeux ??

ben, en d'autres termes c'est exactement ce que nous dit Karl Marx, et comme en plus ils deviennent fous furieux (il ne reste plus qu'à préciser qu'est-ce qui crée cette propension à la psychopathologie, "quand il n'y a rien qui l'arrête", pour ça pensez à Zygmunt Baumann) et l'esprit de la modernité. Bref c'est tout à fait la définition du fascisme, qui s'est déjà étalé une fois sur notre continent, et cette fois-ci sur toute la planète. Mondialisation oblige. La première fois ça a fini par une guerre et ils ont été battus, mais ici ?

Et Frédéric BADEL nous le rappelle, avec la crise actuelle, la France se trouve divisée en deux, d’un côté les rhinocéros nazis pétainistes, collabos obéissants et dénués de cerveau (et pas seulement de cerveau) et la MINORITE des résistants, et entre eux plus rien n’est possible que le mépris et la haine. La peur, le dégoût, la défaite ou le danger. La honte ou la mort ?

La sidération des masses crédules décentes et décrébrés, revient comme du temps de "Notre Très Sainte Mère l'Eglise" ,l’évangile du « salut » par le « vaccin » continue sa propagation « jusqu’aux extrémités de la terre ». Les gouvernements continuent à la fois d’entretenir la peur de la mort par le SARS-CoV-2 (en dépit du fait que le taux de survie mondiale se situe autour des 99,8%, soit un taux supérieur à celui de la grippe saisonnière) et de minimiser les risques du « vaccin » expérimental (en dépit du fait qu’un grand nombre de personnes en parfaite santé meurent des suites de leur injection12 et que d’autres souffrent d’effets secondaires gravissimes). La censure est aujourd’hui si soigneusement employée que les efforts de divulgation des risques liés à la thérapie génique appliquée aux injections anti-COVID n’aboutissent, pour la plupart, qu’à des tentatives nulles et non avenues (de plus, ce serait céder au complotisme que d’imaginer que de tels risques pourraient bel et bien exister, « voyons ! »). C’est ici que les effets aveuglants de la pensée de groupe s’avèrent si déconcertants : une grande partie de la population est désormais implacablement conditionnée à penser que « le vaccin ne présente aucune risque », de sorte qu’aucun symptôme, aucun effet secondaire13 ou décès ne peut lui être imputé.
Et ceux qui risqueraient de nuire aux "Business-plan" du grand capital sont assassinés (Brandy Vaughan pas exemple) ou enfermés sans limite de temps dans des asile psychiatriques comme en URSS ou des prison (le Pr Fourtillan pas exemple). C'est comme sous Hitler la dictature totalitaire du grand capital.

il y a une désinformation qui a été faite (n'oubliez pas , payez TOUT en LIQUIDE ! la survie de vos liberté, et votre survie pure et simple, en dépendent)

Résistance
Résistance
Union
Boycott
Liberté
Vive les Patriotes ✌️

Fourtillan.png

 

09/07/2021

en lisant les petites annonces érotiqes

En lisant les petites annonces d'un site de "matures et vieilles", qui voudraient "se faire baiser" et envoient leurs photos, souvent fort cochonnes, Je trouve ces annonces souvent super-chouettes et sympas ! En général je les approuve totalement, et surtout parce que je trouve, sincèrement, leur attitude à louer, saine, humaine et sympa, super bien ! Ça redonne confiance en l’humanité, et chaleur envers eux, puisque il y a des gens comme ça. On se sent tout de suite une grande fraternité envers elles. Et en particulier avec une qui se trouve "vieille et moche", et qui dit : "alors je suis prête à tout pour me faire baiser. Je cherche un plan cul bien chaud et je ferai tout ce que vous voudrez. Docile et soumise, dites-moi et j'exécute. J'espère recevoir des messages. » ben, moi je ne la trouve pas du tout moche, et elle me touche beaucoup.

 

 

05/07/2021

le temps passe mais la mort est éternelle, je vous le rappelle....

en France on revient à la "Gnadentod", destinée à réduire les dépenses de la sécu du Reich ! et ce n'est qu'un début ! une fois le tabou brisé vient l'emballement, la Belgique l'a bien montré !

Mais,au fait !

une question qui n'est pas posée c'est les infirmières qui FONT concrètement les ACTES (et absences d'actes) tueurs (car bien sûr le médecin, le "grand patron" d'hôpital, en général arrogant, oh combien ! dans ce milieu, se contente de donner les ordres à son personnel (et encaisser les gras honoraires) qu'en pensent-elles ? Ce sont pourtant elles qui donnent la mort. Mais bien sûr on ne leur demande pas leur avis, elles n'ont qu'à obéir "ac cadaver" sinon c'est la porte ! La ruine de leur vie, la maison achetée à crédit vendue par la banque, la clochardisation, etc ….

Et là, on ne peut s'empêcher de penser à ce cas : (paru sur  la Midi Libre http://expressions.ecoutespirite.org/aux-frontieres-de-la-mort-revenus-dun-coma-ils-racontent/) celui de M. Joseph Garcia de Lagamas dans l'Hérault, à l'âge de 21ans il s'est retrouvé suite à un accident plusieurs semaines dans le coma, il dit entre autre : "Je sais aussi que malgré la fait que  j'étais  dans  le coma  je  me  rappelle  très  bien  (en 2012, après 61 ans) du nom  et  du  visage  de  l'infirmière en chef  qui a désobéi  au médecin  pour continuer le bon traitement pour moi et qui m'a sauvé la vie. Comment j'ai pu connaître son nom ?"

Vincent Lambert n'a pas eu cette chance là ....

il n'y a pas eu d'infirmière qui a désobéi pour lui sauver la vie ...

6 juillet 2019, réponses à dix arguments favorables à l’ « euthanasie » de Vincent Lambert :

1« Sa mère n’a qu’à prendre son fils chez elle et s’en occuper elle-même ! »

Ses parents le souhaiteraient justement !!! et plusieurs autorités médicales ont reconnu que Vincent Lambert pourrait tout à fait être hébergé chez ses parents.! Ils en ont fait la demande plusieurs fois auprès des juridictions françaises et cela leur a été expressément et systématiquement refusé ! C’est le premier problème fondamental et spécifique à cette affaire : Vincent Lambert n’est pas dans l’unité de soins adaptée à sa situation. Il ne devrait pas être dans un service de soins palliatifs mais dans une maison ou clinique adaptée et spécialisée pour son handicap. Certains hôpitaux et cliniques privés spécialisés pour ce genre de handicap ont proposé d’accueillir Vincent Lambert dans leurs structures. Cela fut également systématiquement refusé.

Dans une tribune collective du 18 avril 2018, 70 « médecins et professionnels spécialisés dans la prise en charge de personnes cérébro-lésées en état végétatif ou pauci-relationnel » affirment à propos de Vincent Lambert qu’« il est manifeste qu’il n’est pas en fin de vie. » La durée moyenne de séjour en unité de soins palliatifs en France est de 16 jours. Vincent vit dans une unité de soins palliatifs depuis 10 ans. Cela montre bien qu’il n’est pas en fin de vie.

 

  1. « Personne ne voudrait vivre comme ça, ce n’est pas une vie ! »

Oui, personne ne voudrait vivre dans une telle situation. Il y a cependant un sophisme à conclure que l’on devrait euthanasier une personne vivant dans une telle situation.

En effet, ce n’est pas parce que l’on souffre d’un mal ou de plusieurs maux que l’on voudrait nécessairement mourir. Personne ne souhaite perdre un bras dans un accident de travail et se retrouver au chômage. Cependant, si une telle chose arrive, une personne ne perd pas nécessairement la volonté de vivre. La réponse d’une société empathique ne doit pas être de maintenir une personne dans sa peine en l’invitant à mettre fin à ses jours pour ne plus souffrir, mais à la soigner, et à l’aider à comprendre que la vie vaut la peine d’être vécue.

De plus, juger de la valeur d’une vie d’une personne est dangereux. Quels critères permettent de dire qu’une vie vaut la peine d’être vécue ? Sont-ils universaux et acceptés par tous ?

 

 Il a dit qu’il ne voulait pas qu’on le maintienne dans un tel état, respectez sa volonté ! »

C’est un point discuté dans cette affaire. Dans les faits, il n’a pas rédigé de directives anticipées, bien qu’il fût infirmier et informé d’une telle possibilité.

De plus, seule son épouse prétend rapporter des propos qu’il aurait tenus, ainsi qu’un frère qui prétend faire état de ses « dernières volontés ». L’ensemble de ses autres frères, sœurs, et même le demi-neveu ont affirmé que Vincent ne leur avait jamais rien exprimé à ce sujet. Ils ont cependant tous déduit cette prétendue volonté de ne pas être maintenu en vie de sa personnalité. Est-ce fiable ?

La réalité, c’est que chacun d’entre nous a déjà dit à ses proches qu’il ne voudrait pas vivre handicapé ou diminué. Cela ne signifie pas que l’on veuille être euthanasié dans ce cas-là. Même en exprimant clairement une telle volonté lorsque l’on est en bonne santé, l’expérience unanime des soignants est qu’une fois l’accident survenu, la volonté évolue car la volonté de vivre est bien souvent la plus forte.

Vincent Lambert a eu son accident de voiture en 2008. Or, ce n’est qu’en 2013, après une longue conversation avec le Dr Kariger, favorable à « un chemin de fin de vie », que Rachel Lambert va dire que telle était la volonté exprimée par son mari. Elle n’avait pas fait part publiquement de ces propos.

Sur cette base, le Dr Kariger tenta cette année-là une première euthanasie de Vincent Lambert. Le docteur continuant de l’hydrater (250-300mL/jour), Vincent Lambert a survécu à la faim pendant 31 jours. Cette résilience, qui s’est maintenue jusqu’à présent, est un indice sérieux d’une volonté personnelle de vivre. C’est ce qu’affirment tous les soignants spécialistes de ces patients et selon leur expérience, les patients comme Vincent Lambert qui ne veulent plus vivre ou « qui lâchent psychologiquement » partent en quelques jours, voire en quelques heures, sans signes avant-coureurs.

 

Il n’a plus conscience de lui-même, c’est un légume ! »

La question est débattue mais les divers diagnostiques établis au cours de toute la procédure judiciaire indiquent que Vincent Lambert est dans un état chronique de conscience altérée qui regroupe les états allant de « végétatif » à « pauci-relationnel ». Il respire seul, dort et se réveille. Il est alimenté par une gastrostomie. Ses mouvements et expressions faciales sont difficiles à interpréter médicalement, mais il est certain qu’il y a une interaction possible avec des personnes, aussi minimes soient-elles. Par exemple, il tourne les yeux et la tête vers sa mère quand elle l’appelle. Plusieurs vidéos prises par sa mère attestent de réactions à des sollicitations et a minima d’un éveil clair de Vincent Lambert, démontrant qu’il n’est pas un « légume. »

Si l’on considère que Vincent Lambert est dans un état végétatif tel qu’il ne pourrait rien exprimer ni même avoir conscience de son environnement – ce que contestent ses parents, alors on ne peut pas prétendre connaître sa véritable volonté à ce jour et prétendre avec certitude qu’il voudrait mourir. Cela rend l’euthanasie de Vincent Lambert d’autant plus choquante : la sagesse traditionnelle veut que « dans le doute, on s’abstient ». Ici, dans le doute, on le tue. Et si d’ailleurs Vincent Lambert n’était plus qu’un légume qui ne ressent et n’a plus conscience de rien, pourquoi vouloir le sédater pour qu’il ne souffre pas ?

https://ru-clip.net/video/u9n5TA7s72o/les-larmes-de-vince...

 

 Non à l’acharnement thérapeutique ! »

Nous sommes entièrement d’accord. Seulement, dans le cas de Vincent Lambert, il ne s’agit pas d’un traitement médical. Il ne prend pas de médicaments, ne subit pas de pontages réguliers, n’est pas branché à une machine d’assistance respiratoire. Il n’est pas en fin de vie. Le 21 novembre 2018, les experts médicaux mandatés par la justice affirment que les

« besoins fondamentaux primaires ne relèvent pas de l’acharnement thérapeutique ou d’une obstination déraisonnable » et que la situation médicale de Vincent Lambert « n’appelle aucune mesure d’urgence ».

Certes, son alimentation par gastrostomie se fait par une sonde. Le moyen d’administrer l’alimentation est bien infirmier. Mais ce qui est administré n’est pas un médicament, ni un traitement, ni un artifice : c’est de la nourriture, comme tous les êtres humains ont besoin. De plus, dans le cas précis de Vincent Lambert, il faut dire qu’il est capable de déglutir de petites quantités de nourriture. Cependant, ses médecins successifs n’ont jamais cherché à stimuler cette capacité en vue d’un recouvrement de ses facultés.

Ainsi, priver Vincent Lambert de son alimentation n’est pas le « laisser partir » ou le « laisser mourir », c’est le faire mourir. Il est erroné et gravissime de voir dans la simple alimentation assistée d’une personne handicapée « une obstination déraisonnable ». Il y a en France des milliers des personnes qui ne peuvent pas se nourrir seules, certaines sont même malades et âgées. Serait-il légitime de les laisser mourir en ne les nourrissant plus ?

 

  1. « Je suis contre l’euthanasie, mais là… »

… Mais là, c’est bien d’une euthanasie dont il s’agit : la décision par un tiers, le Dr Sanchez, de priver délibérément d’eau et de nourriture une personne avec pour objectif final de le faire mourir. Refuser de nourrir et d’hydrater un handicapé pour provoquer sa mort car on estime que son handicap est trop grave constitue, pour un médecin, un reniement du serment d’Hippocrate.

Si l’on n’est pas ferme sur un principe moral général, alors on se place directement sur une pente glissante. Certes, la situation médicale de Vincent Lambert est terrible et difficile ; mais s’il peut faire l’objet d’une euthanasie par la volonté de sa tutrice et de son médecin, pourquoi des personnes dans le coma depuis plus de 20 ans ne devraient-elles pas, elles aussi, être accompagnées vers une fin digne ? Et pourquoi attendre 20 ans d’ailleurs ? Et si l’alimentation par sonde est un traitement, pourquoi ne pas arrêter le traitement d’autres personnes qui ne peuvent se nourrir seules ?

La direction de cette pente, c’est la Belgique, qui permet légalement aujourd’hui l’euthanasie à la demande de mineurs dépressifs.

 

  1. « Sa mère est une catholique traditionaliste qui fait subir à son fils ses croyances, c’est ignoble ! »

Lorsque les gens disent qu’il vaut mieux l’euthanasier car « personne ne voudrait vivre dans une telle situation », ces gens prétendent eux-aussi imposer leurs convictions à Vincent. Dès lors que Vincent Lambert ne peut pas exprimer sa volonté, les actions entreprises sur lui sont nécessairement imposées, que ce soit la vie ou la mort. Pourquoi un païen qui ne croit pas en la vie après la mort serait-il plus légitime à imposer ses croyances à Vincent ? Il est tout à fait absurde que certains se moquent des croyances des parents de Vincent Lambert tout en assénant qu’une fois mort,

Vincent Lambert ne souffrira plus. Qu’en savent-ils ? À titre de rappel historique, seules les autorités catholiques s’opposèrent au programme hitlérien "Aktion T4" mis en place en 1939 dans le but d’éliminer les personnes handicapées. Selon le texte du décret du programme, le but était « d'accorder une mort miséricordieuse aux malades qui, selon les critères humains, auront été déclarés incurables après un examen critique de leur état de santé. »




 

  1. « Quels coûts pour la sécurité sociale ! » [du Reich?]

Oui. Mais fonder un jugement sur la vie ou la mort d’une personne sur des considérations financières est dangereux… pour tout le monde. Que dire de toutes les personnes plongées dans le coma ? Celles atteintes de cancers graves, foudroyants ou lents ? Doit-on fixer un âge au-delà duquel vivre reviendrait trop cher à la société et justifierait qu’on euthanasie une personne trop âgée ? Cela va à l'encontre du principe fondamental de notre système de sécurité sociale : contribuer à hauteur de ses moyens et être soigné en fonction de ses besoins.

Dans le cas particulier de Vincent Lambert, celui-ci ayant eu son accident de voiture sur le trajet entre son domicile et son lieu de travail, il est financièrement pris en charge par la compagnie d’assurance de son employeur, et non véritablement « par nos impôts ». De plus, les frais journaliers dans un établissement spécialisé qui lui serait adapté sont deux à trois fois moindres que dans un service de soins palliatifs. Le transfert demandé depuis des années par ses parents réduirait d'autant les coûts.

 

  1. « L’ONU n’a rien à voir dans cette affaire. Les exigences de ses comités n’ont aucune valeur en France »

Les Nations unies sont une organisation internationale que les États ont eux-mêmes créée et acceptée en ratifiant un traité constitutif. Or, selon notre Constitution et la jurisprudence du Conseil constitutionnel, les traités internationaux ratifiés par la France s’intègrent à notre ordre légal et ont une force juridique supérieure à la loi.

En l’espèce, dès lors que la France a signé la Convention relative aux droits des personnes handicapées et son Protocol facultatif, elle s’est engagée, selon notre propre droit national, à reconnaître « que les personnes handicapées ont le droit de jouir du meilleur état de santé possible sans discrimination fondée sur le handicap » et à « Empêche[r] tout refus discriminatoire de fournir des soins ou services médicaux ou des aliments ou des liquides en raison d’un handicap. »

dès lors que les parents de Vincent Lambert ne sont pas parvenus à faire reconnaître le droit à la vie et aux soins de leur fils handicapé en France, il était légitime pour eux de saisir le Comité des droits des personnes handicapées chargé de veiller à la bonne application de ladite convention par la France.

La France a l'obligation de respecter la demande de ce Comité de ne pas faire mourir Vincent Lambert car elle a reconnu à ce Comité le pouvoir de

prescrire les « mesures conservatoires nécessaires pour éviter qu'un dommage irréparable ne soit causé aux victimes de la violation présumée ». En outre, le respect de ces mesures est une condition à l'effectivité du droit de recours individuel auprès des cette instance.

 

  1. « Toutes ces années de procédures, c’est de l’acharnement judiciaire en plus de l’acharnement médical ! »

Personne ne s’engage dans des années de procédures judiciaires par plaisir et cela n’était ni ce qu’imaginaient, ni ce que voulaient les parents de Vincent Lambert.

Aux sources de cette volonté de protéger la vie de leur fils, il y a évidemment et en premier lieu l’amour parental ; mais il y a aussi la conviction de subir une injustice, d’œuvrer pour la protection de principes et de protéger la vie d’autres personnes qui sont dans des situations similaires à celle de Vincent Lambert.

C’est l’injustice et le scandale qui justifient moralement d’engager tous les recours possibles selon le droit français et international : voir leur fils handicapé être, pour ce motif, assoiffé et affamé jusqu’à la mort par décision d’un médecin et de la justice.

L’acharnement n’est ni thérapeutique, ni judiciaire, il est thanatologique

 

Maintenant un rappel historique : le 1er septembre on va fêter les 80 ans de lacréation officielle de l'AktionT4 Lisez bien bien des termes procédures et motivations de l'époque rappellent la notre ! (et n'oubliez pas le lien avec les valeurs du capitalisme ! de plus en plus preignant) :

 

Il y a 80 ans débutait l’opération Aktion T4

C’est à  l’été 1939, il y a quatre-vingt ans presque jour pour jour, qu’a été mis en place par le IIIe Reich le dispositif Aktion T4  destiné à éliminer les handicapés physiques et mentaux d’Allemagne.

Si le début officiel de l’opération est le 1er septembre,  au commencement de la guerre, la décision avait  été prise antérieurement  et il est vraisemblable que son exécution a été préparée tout au long  de l’été. L’opération,  pilotée par la Chancellerie,  a reçu le nom de code  T 4 parce que l’ administration dédiée  a été installée dans une villa confisquée à une famille juive au 4 de la Tiergartenstrasse  (rue du Jardin zoologique), une des avenues les plus huppées de Berlin.

C’est là que fut recrutée une équipe restreinte dirigée par Philip Bouhler, destinée à réaliser cette élimination, en liaison étroite avec le Dr Karl Brandt, médecin personnel du führer[1].

Dès avant son accession au pouvoir, Hitler avait ce projet en tête. Il découlait de son idéologie préconisant l’élimination des faibles et des tarés, à la fois pour améliorer la race et pour  débarrasser le pays de la charge des improductifs. Il ne fallait pas trembler pour le faire  car, selon lui, le monde appartenait  aux forts  aptes à surmonter les sentiments de  pitié. Cela n’a cependant pas empêché  Hitler de déclarer que l’opération  visait à infliger  « une mort miséricordieuse » à des gens dont la vie ne valait pas la peine d’être vécue. Entre les deux-guerres, l’idée d’une élimination des tarés,  portée par la philosophie de Nietzsche[2], était déjà dans l’air du temps, non  seulement en Allemagne mais aussi dans le monde anglo-saxon.

Dès 1933, les nazis avaient pris des  mesures d’« hygiène raciale » : stérilisation obligatoire des porteurs de  maladies héréditaires, légalisation de  l’avortement dans le cas où un de parents en serait affligé. Mais pour des raisons politiques, Hitler préféra attendre la guerre pour aller plus loin tout en préparant les esprits par une propagande insistant sur le coût social des handicapés. A partir de 1938, la même propagande prétendit que des parents de handicapés de plus  en plus  nombreux écrivaient pour demander leur élimination.

La difficulté à surmonter était la résistance prévisible des familles et des Eglises. Tout se fit donc dans le secret. Si l’opération débuta avec la guerre de  Pologne, c’est que le  régime espérait que le bruit médiatique lié à la déclaration de guerre la couvrirait.

On commença  par les enfants : dès le 18 août , une circulaire imposa  aux médecins et sages-femmes de déclarer (de nos jours on dit "signaler" !) ceux qui  naissaient handicapés. Les parents étaient informés de leur  transfert dans des unités  dispensant des soins spécialisés ; ils devaient signer une autorisation. L’opération fut  très vite étendue aux adultes : furent  particulièrement visés les psychopathes, les alcooliques, les infirmes, les faibles d’esprit, les incurables.  L’inaptitude au travail était le critère déterminant (l'absence de "d'efficience" quoi !).

L’opération  se fit hors des  hôpitaux psychiatriques,  dans six centres spécialisés, dont des châteaux isolés, répartis sur tout  le territoire. Les malades y  étaient amenés dans des autobus gris aux vitres opaques de la  société d’Etat Gekrat. Ignorant leur destination, les familles recevaient  plus tard un faire-part de  décès pour cause d’épidémie et quelquefois une urne funéraire.

 

La  majorité du corps médical  était au courant  comme l’a montré le procès des médecins qui s’est tenu à Nuremberg en 1948. Après avoir essayé les piqures de  morphine ou scopolamine, l’administration du T4  jugea plus expéditif le recours au monoxyde de carbone, suivi d’une crémation.

On estime que, pendant les deux années (août 1939-août 1941) où  elle se déroula, l’opération fit environ 75 000 victimes. Mais l’élimination des malades mentaux ou enfants  handicapés se poursuivit hors de l’opération T4,  dépassant au total les 100 000 victimes.

Le secret presque absolu dans lequel elle fut menée fit que les réactions furent lentes. D’autant qu’en régime totalitaire, les familles sont isolées les unes des autres et sous surveillance policière. Quand la chose filtra, des pasteurs protestants et de prêtres catholiques écrivirent à la Chancellerie. La protestation la plus spectaculaire fut celle de Mgr Clemens-August von Galen,  évêque de Munster qui, à l’été 1941, saisit la justice et interpella avec véhémence le gouvernement du haut de sa chaire.  Que l’opération ait cessé peu après est-il l’effet de cette interpellation ou cette phase de l’opération était-elle  terminée ? Toujours est-il que l’évêque fit mis au secret et plusieurs de ses prêtres déportés.

Une autre raison de mettre  fin à l’ opération, était qu’à  l’automne 1941, après l’invasion de la Russie, commençait  l’élimination  des juifs, d’abord par balle dans les terres  occupées de l’ Union soviétique puis, de manière plus « scientifique », dans des camps. L’Aktion T4 aura  servi en quelque sorte de  terrain d’expérimentation à  cette autre opération, prévue elle aussi  depuis longtemps. Le personnel qui avait été recruté pour éliminer les malades  mentaux  fut  en partie  transféré dans les camps d’extermination.

(source : Roland HUREAUX - agrégé d’histoire)

[1] Condamné à mort à Nüremberg ; Bouhler s’est suicidé  en prison.
[2] Le philosophe a à plusieurs  reprises  recommandé l’élimination des  tarés.


à 1H 1min :
"mais dans quelle société de barbares vivons-nous ? Jusqu'à quand on va accepter ça ? Jusqu'à quand on va accepter de vivre dans une société de barbares dans laquelle la fumée des crématoires ne gêne plus personne ! Tout le monde habite à côté des crématoires, on sent la fumée, et tout le monde dort paisiblement la nuit."
"on sera responsables   devant   nos   enfants,   nos   petits-enfants,  

et c'etait pout pouvoir déclencher un projet général, la preuve, regardez maintenant après vincent Lambert ils passent à Tafida Raqeeb:

https://www.thesun.co.uk/news/9668768/tafida-not-ready-to-die/

pétition : https://citizengo.org/fr/lf/172246-laissez-tafida-raqeeb-...

 

Et maintenant quand on pense aux ordres qui ont été donnés dans les EHPAD, on se dit que d'habituer l'opinion publique à l'euthanasie c'était vraiment un axe de leur plan d'action (en anglais ça se dit "agenda", mais pas en français !)

https://ru-clip.net/video/IKsEVmTq1jI/%F0%9F%9A%A8%E2%9A%A0%EF%B8%8F%F0%9F%9A%A8-dieudonn%C3%A9-%C3%A9pisode-104-vers-la-loi-martiale.html

https://odysee.com/@GEPETO:9/Rencontre-avec-le-Professeur-Christian-Perronne-%F0%9F%92%A5par-Jean-Jacques-Cr%C3%A8vecoeur-%F0%9F%92%A5%28ENTREVUE--5%2925062021:4?

oui c'est une mise à mort, et les gens qui ont donné ces ordres devraient être pendus, comme les nazis à Nüremberg

eh oui ! dans un monde normal il y aurait un grand proès de Nüremberg pour ces politiques, et aussi pour les médias (propriétés de 9 milliardaires, on a compris leurs interêts de classe !). Mais Bertholt Brecht le sait : le fascisme est là pour empêcher ce qui se serait passé dans un monde normal ! c'en était le but dans les années 20 et 30, ça l'est encore à notre époque.

Et là aussi "on ne veut pas savoir" :

03/07/2021

la pensée De Bonald n'est pas morte du tout, elle est plus forte que jamais !

l'OMS a été créée en 1947, *son premier directeur général fut un gars qui s'appelait
George Brock Chisholm, (il était pour un gouvernement mondial, comme Jean Monnet ....),  "who is largely forgotten now except for his enthusiasm
for world government. Chisholm is famous (or infamous) for having said: ‘To achieve world
government it is necessary to remove from the minds of men their individualism, loyalty to family tradition, national patriotism and religious dogmas.’
That should have rung alarm bells. But at the time no one much noticed."

nous dit le Dr Vernon Coleman

et Lisez ce que déclare le Dr José Delgado, qui participait au projet de la CIA LMK-ultra, :

"Nus avons besoin d'un programme de psychochirurgie et de commandement politique de notre société. Le but est le commandement (dans un avion "les commandes" en ANGLAIS "the controls" ma note linguistique) physique de l'esprit. Quiconque s'écarte de la norme donnée doit être mutilé chirurgicalement ou technologiquement. L'individu peut penser que la réalité la plus important est sa propre existence, mais ce n'est que son point de vue personnel.cela manque de perspective historique. L'homme n'a pas le droit de développer son propre esprit. Ce genre d'orientation libérale a un grand attrait Nous devons commander électroniquement le cerveau. Un jour les armées et les généraux seront commandés par la stimulation électrique du cerveau."

Charmant hein !
Aucun régime totalitaire jusqu'à présent n'était allé aussi loin, pourquoi ? la technologie, l'ESPRIT DE LA MODERNITE (relisez Zygmunt Bauman).

De telle sorte que d'une manière transidéologique De Bonald https://eo.wikipedia.org/wiki/Louis_de_Bonald (l'article existe aussi en fraçais et en anglais) sorti par la porte est rentré par la fenêtre!
En fait cette pensée est bien plus totalitaire que ne l'était celle de de Bonald. De plus elle est arbitraire et ne vient pas du tout de "Dieu" dont on disait qu'il était amour et que "les derniers seront premiers". Et en plus avec ses technologies elle jouit de moyens d'intrusion et de coercition plus puissants que n'en a jamais eu l'église, même avec ses confesseurs

C’est de nouveau le catholicisme ultra-conservateur de 1820 qui est au pouvoir ! et De Bonald : La société n’est pas faite pour les hommes, mais les hommes sont fait pour la société; qui a le droit de leur dicter ce qu'ils doivent croire et comment ils doivent vivre et quelle est la VERITE obligatoire de rigueur, et c’est le « clergé » qui la dicte.

Il suffit de changer la « religion » d’alors par celles de maintenant, et le clergé d’alors par celui de maintenant, à part ça le principe reste le même.

La civilisation occidentale a mis 5 siècles pour se libérer du totalitarisme théocratique, et maintenant il y est retombé, en plein ! Et encore le totalitarisme théocratique avait pour but le bien des hommes (et le Tribunal du Saint-Office avait décrété le 20 mars 1686 que l'esclavage n'est pas licite et que les propriétaires d'esclaves doivent les libérer et les indemniser) ! ce qui n'est pas le cas du totalitarisme actuel, purement arbitraire, lié au pouvoir du grand capital et à l'hubris de fous furieux comme Mengele, et avec les technologies modernes ils ont un pouvoir bien plus grand que n'en a jamais eu l'Inquisiton, "Notre Très Sainte Mère l'Eglise" les rois et toute la l'aristocratie réunis, le fascisme 2.0 !
On a avoir besoin de nouveaux Voltaires, de nouveaux Bayle, de long siècles de contestation instillée en douce dans la bien-pensance du pouvoir, d'usage de la critique etc, et pendant ce temps d'Inquisition, de diktats venus d'en haut, d'opression de vies brisées par millions ! charmant !!

Contre la pensée De Bonald, la pensée Louis Fouché ! https://odysee.com/@TRUEScorSlad:b/-Cadeau-de-_d%C3%A9con...

contre l'arrogance des "calotins la solidarité du PEUPLE !  des GENS !

et puis il va falloir apprendre à identifier et à refuser tous les prodromes du fascisme, que lâchement, passivement, comme une grenouille qu'on chauffe doucement, nous avion accepté ! les ignobles "cookies" que d'immondes sites internet du capitalisme totalitaire nous imposent ! Qu'ils crêvent tous !
et habituons-nous à admirer et soutenir les résistants, les Giuseppe Belvedere, les Farida Belghoul.
Et bien sûr à relire Marx, et Etienne Chouard, et Bernard Friot, et Claude Bourguignon.

LE JOUR OU TOUT A BASCULE


Maintenan, si vous savez lire l'anglais il y a cet excellent livre du Dr Vernon Coleman https://vernoncoleman.org/sites/default/files/2021-01/cov...

dans sa préface il dit entre autres ;

But in fact the climate change hoax came relatively late onto the scene and was introduced merely to tighten the screw on the global population. The current global crisis, which is rapidly removing all our freedoms, started much earlier and can be traced back for decades.

donc comme moi il voit une tendance historique lourde dans ce facisme 2.0

et regardez bien cette vidéo

https://odysee.com/@Croissantdelumi%C3%A8re:2/L'islam-Et-Le-Christianisme-Entrent-En-R%C3%A9sistance-Contre-Les-Vaccins-Arn-1:4

même si l'auteur se réfère aux religions (islam et christianisme) contre l'antihumanisme, en fait ce qu'il décrit est on ne peut plus marxiste ! il s'agit de la suite, de plus en plus cynique, détraquée et fasciste, de la LUTTE DES CLASSES, l'Hubris des classes fortunées. Et c'est bien religieux en effet, car ce sont les valeurs du Sermon sur la Montagne, contre celles du nazisme, c'est à dire je le rappelle, comme le dit Zygmunt Bauman, de l'Esprit de la Modernité.
On revient à ce que je dis dans mes articles sur la crise actuelle comme le dernier avatar du nazisme - le fascisme 2.0 - une tendance lourde de l'histoire, dont on aura du mal à se sauver....

 

et lisez ce commentaire sur la constante du nazisme de nos jours :

ezez 28 juin 2021 0 h 46 min
les médecins piqouzeurs n’ont qu’une chose en tête la dépopulation
voilà l’article du journal Quotidien du Médecin qui le prouve

https://www.lequotidiendumedecin.fr/courriers-des-lecteur...

le Reich n’a jamais pris fin
Pétain a donné tout pouvoir à Big Pharma à l’époque en supprimant le métier d’herboriste pour créer l’ordre des pharmaciens à la place https://www.lepoint.fr/societe/supprimee-sous-petain-la-p... et faisant la création de l’ordre des médecins https://www.revue-internationale.com/2013/05/lordre-des-medecins-une-institution-nee-sous-le-regime-de-vichy/
et personne n’a supprimé ses décrets depuis
donc les acquis de la France de Vichy (ordre des médecins, ordre des pharmaciens, suppression du métier d’herboriste) a toujours persisté jusqu’à nos jours
Big pharma à qui ils ont donné tout pouvoir en 1942 pour l’holocauste nazi et qui a toujours conservé son pouvoir jusqu’à maintenant afin de pouvoir recommencer leur holocauste nazi de Docteur Mengele (source lire le livre « les médecins maudits »https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_médecins_maudits)
Témoin de l’holocauste, survivante du régime nazi, Vera Sherav nous averti des dangers de ce que nous vivons actuellement avec ces vagues de tyrannie totalitaire, d’absurdité médicale, politique, économique et sociale qui se sont abattues sur les populations dans le monde entier.
« Ce qui distingue l’holocauste de tous les autres génocides de masse est le rôle central joué par le système médical. L’ensemble du système à chaque étape du processus meurtrier a été approuvé par la médecine universitaire et professionnelle. Des médecins, institutions, sociétés médicales prestigieuses ont permis de légitimer les meurtres de masse des civils«
https://www.lesbelgessereveillent.be/holocauste-mondial-e...

maintenant on s’étonne que l’Académie de Médecine veut imposer de force faux vaccins mortifères qui ont déjà causé des morts…

https://cv19.fr/2021/03/21/au-moins-7019-morts-suite-a-la...

et ont l’immunité juridique en plus comme par hasard
https://resistance71.wordpress.com/2021/05/30/lacademie-d...

Tu vois une fois de plus : c'est comme en 40-44 https://ruclip.com/video/Hr63rcL2bGE/4%C3%A8me-vague-sous...

Le Sénat va voter en cachette la vaccination obligatoire des adultes de 24 à 59 ans le 15 juillet 2021
https://www.lesechos.fr/economie-france/social/covid-le-s...
Les flics vont vous emmener dans les centres de vaccination de force à partir du 15 juillet!
Les jeunes, c’est le moment ou jamais de renverser cette dictature de la piqouze mortifère*!

(*oui : Conséquences terribles des "pseudos vaccins"... de véritables poisons :
Voici un lien... il faut enlever les espaces que j'ai ajouté entre les lettres...
sans cela mon com est supprimé :
o d y s e e.c o m/@v i v r e a u t r e m e n t:6/N o t r e-v i e-e s t-u n-e n f e r-d e p u i s-l e-v a c c i n!:5)

02/07/2021

y'a que nous qui pouvons faire quelqu'chose pour nous

écoutez ce que nous disait Gilbet Bécaud en 1978, année encore civilisée, où la République existait encore et où la France était un pays libre et équipé, où les français jouissaient d'un niveau de vie et de droits qu'ils ont perdus depuis (ce serait trop long de les énumérer). "les gens" le plus beau mot de la langue française je trouve, le plus profond, intime, et existentiel.

Une chanson malicieusement rebelle et citoyenne, sa plus belle chanson peut-être, toujours  à méditer, et...

et en ces jours que nous vivons, où il va falloir apprendre à se soulever, à désobéir, à résister, à reconstruire, d'abords à l'intérieur de nous et puis autour, à reconstituer toute notre anthropologie, et toute notre culture politique (autour d'Etienne Chouard, Bernard Friot, Jean-Jacques Crèvecoeur) il est important de se souvenir que " y'a que nous qui pouvons faire quelqu'chose pour nous "


et puis retenez le noom de celui qui a CONCRETEMENT pensé et écrit les paroles : Franck Thomas, très doué, et sachant trouver pour chaque interpète les mots qui sortiront tous accordés à son style. (lisez toutes ses chansons, tous ses interpètes, si différents, sur Wikipédia)