Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/07/2021

la rêverie, le meilleur bonheur

citation de Benjamin Constant :

"Définissez la rêverie, ce frémissement intérieur de l’âme, où viennent se rassembler et comme se perdre dans une confusion mystérieuse toutes les jouissances des sens et de la pensée."

 

poème de Angel Arquillos Lopez : 

La maro serenas dum ĉe la horizonto droniĝas reĝo, kaj sur la boatoj flugadas mevoj kaj muta venteto karesas la ŝvitajn vizaĝojn de maristoj kaj banistoj kaj delfenoj. Estas la komenco de la fino aŭ fino de la komenco, ĉar la vivo daŭras. Mi dormemas.

Arquillos marto 2020

08/07/2021

la plus belle musique au monde

>

Aussi bien les vers de Shelley quand il évoque : « solemn midnight’s tingling silentness » et « lone and silent hours,
            when night make a weird sound of its own stillness


que la musique de "nuit dans les jardins du Généralife" http://www.youtube.com/watch?v=CYCiyNbDmRM  de Manuel de Falla qui évoque la même chose, etc,
les générations à venir ne pourront plus comprendre ça, car de nos jours les nuits sont, partout, et tout le temps, trop éclairées et trop bruyantes, et on ne peut plus avoir d’expérience de choses aussi retenues et mystérieuses.

 

et plus personne (pensez ! plus personne, jamais) ne peut connaître ce qu'à connu au Bengale en 1830 le poète Louis Vivian Derozio :

http://www.poemhunter.com/poem/a-walk-by-moonlight/

02/07/2021

y'a que nous qui pouvons faire quelqu'chose pour nous

écoutez ce que nous disait Gilbet Bécaud en 1978, année encore civilisée, où la République existait encore et où la France était un pays libre et équipé, où les français jouissaient d'un niveau de vie et de droits qu'ils ont perdus depuis (ce serait trop long de les énumérer). "les gens" le plus beau mot de la langue française je trouve, le plus profond, intime, et existentiel.

Une chanson malicieusement rebelle et citoyenne, sa plus belle chanson peut-être, toujours  à méditer, et...

et en ces jours que nous vivons, où il va falloir apprendre à se soulever, à désobéir, à résister, à reconstruire, d'abords à l'intérieur de nous et puis autour, à reconstituer toute notre anthropologie, et toute notre culture politique (autour d'Etienne Chouard, Bernard Friot, Jean-Jacques Crèvecoeur) il est important de se souvenir que " y'a que nous qui pouvons faire quelqu'chose pour nous "


et puis retenez le noom de celui qui a CONCRETEMENT pensé et écrit les paroles : Franck Thomas, très doué, et sachant trouver pour chaque interpète les mots qui sortiront tous accordés à son style. (lisez toutes ses chansons, tous ses interpètes, si différents, sur Wikipédia)

25/06/2021

Paul Guth auteur apparemment léger

dans son livre de 1976 "Le Chat Beauté" on trouve cette citation de Paul Guth (1910-1997)

"Le jour du mariage, nous avions promis de ne plus former qu'une seule chair, un seul esprit, un seul cœur, une seule âme. La chair avait suivi le cours du temps. Les trois autres éléments du quadrige lui avaient résisté. Ils maintenaient en nous un corps glorieux, échappant à la dégradation du corps périssable. Mais si, la nuit, dans le lit unique des longues traversées, j'avais pu toucher le corps périssable de Germaine avec mon corps périssable, ne nous aurais-je mieux empêchés de périr?"
 
 
 
 
autres citations de Paul Guth :

 

« Quelques petites rues où sommeillaient des chats et où des chiens se levaient lentement quand on interrompait leurs rêves. »

 

« j’aimais les pompes, mêmes funèbres. Chaque pompe cache un symbole, souvent trahi. La pompe renferme plus de vérité que le misérabilisme des lâches. Elle fait leur part aux sens, et satisfait l’esprit. »

 

« C'est la première fois que je le vois. Mais nous nous connaissons par delà l'espace. Il éclate en confidences. C'est ainsi qu'étaient les Français avant qu'on ne les eût bâtés d'indifférence. »

 

« Nous pensions qu'entre tous les êtres vivants régnait une espèce de communion des saints. »

 

 

24/06/2021

une très belle chanson de la très belle Colette Magny

(c'est ça les vrais rapports humains ! il n'y a que ça qui vaut)

Love me, just like before
Rock me more and more and more
Hold me tight like before
For it's you that I adore

Kiss me just like before
Rock me more and more and more
Thrill me, just like before
Thrill me to the core

Can't you see in my eyes
I never tell you white lies
It's so nice, choosin' (rise?)
Take me up to paradise

And let's make love again
Be my lovin' dove again
Rock me to sleep once more
Rock me more and more

Can't you see in my eyes
I never tell you white lies
It's so nice, choosin' (rise?)
Take me up to paradise

Wake me with kisses galore
Rock me more and more

 

retrouvez la vidéo,vous verrez comme elle est belle et touchante

et apprenez à la chanter par coeur, cette chanson le mérite.
(les chansons qui ne méritent pas d'être chantées par coeur, ne méritent pas non plus d'être écoutées!)

 

(et n'oubliez pas : BOYCOTTONS TOUS ! C'est VITAL ! C'est la GUERRE, comme en 40-44
https://ruclip.com/video/udllTbKqGNs/r%C3%A9v%C3%A9lation...
)

(et boycottez aussi les ignobles sites internets qui imposent à leur visiteur l'injection de "cookies" dans leurs ordinateurs, chez eux ! cette pratique totalitaire immonde, et le fait que les français âmes d'esclaves et de collabos, avant d'avoir accepté le port de la muselière, puisque c'est "légal" ! comme dirait si bien Herr Frick Ministre de l'Intérieur du Reich qui a imposé par arrêté du 13 juillet 1933 le salut "Heil Hitler !" dans la vie quotidienne des allemands, qui bons "citoyens", comme on dit maintenant, bien décents, "solidaires", soumis,effrayé par la propagande étatique, qu'ils ne se sont pas avisés de mettre en doute, de peur de paraître "complotistes ! déjà !  ont accepté de cliquer sur "j'accepte", quelle immonde attitude, abjecte, "j'accepte" quand c'est imposé par les puissants du grand capital et leurs larbins (l'Etat) c'est une attitude d'esclaves, etat où ils veulent nous réduire. Les cookies, et leur acceptation PASSIVE, RESIGNEE, IRREFLECHIE, par le public des moutons, sont le PRODROME DU FASCISME !! y pensez vous ?!!).

c'est d'autant plus la guerre (et il va falloir , d'abords ne pas baisser les bras, bien s'encrer dans l'analyse  intellectuelle - donc le "complotisme" ! - savoir discerner les héros qui parlent en mettant leurs vies en danger, reconnaître la lutte des classes, et  les avatars modernes des fascistes des années 20 30 et 40, et connaître leur pensée, par exemple ce que nous dit Claus Schwab, l'homme du Forum de Davos, excusez du peu, c'est peut-être lui le Hitler du XXIè siècle ! :  "Il va arriver une crise telle que celle du Covid 19 vous l'oublierez comme un incident sans importance"
waouw ! écoutez :
https://odysee.com/@DouxReveur:3/CDL93---Pourquoi-et-comm...

17/06/2021

Florian Philippot le seul, notre nouveau DE GAULLE !

4 oeuvres littéraires qui se sont révélées prophétiques :

* On a commencé à s'apercevoir que Orwell s'était montré en écrivant  "1984" un "prophète", décrivant non pas le présent de l'URSS mais le futur de l'Occident ! (Occident qui est d'ores et déjà PIRE que le monde d'Orwell, car dans "1984" il n'était pas interdit de fumer !)

* Puis on s'est aperçu que Aldous Huxley lui aussi s'était montré prophétique en écrivant "Le Meilleur des Mondes". (et pas seulement dans le transhumanisme et le racisme social, et le titytainment, et la transformation de l'amour d'un sentiment profond en une gymnastique récréative, mais dans la promotion de l'absence de chagrin et de la mort)

* Puis plus récemment (surtout depuis que John Le Carré a écrit " La constance du Jardinier", mais encore plus maintenant !) on s'est aperçu que Jules Romains, qui croyait sans doute en 1923 n'écrire qu'une pochade comique en écrivant "Knock" s'était montré un prophète historique, est un complément à l'analyse marxiste !

https://odysee.com/@PhilippeLeBel:4/Entretien-avec-le-Doc...

 

Et voilà, maintenant qu'on découvre que "Rhinocéros" de Ionesco était la préfiguration de ce qui nous arrive en ce moment !

 

) 7/6/2021 On est vraiment devenu comme l’Allemagne nazie, « Business as usual », « Heil Hitler ! Que puis-je pour vous ? », les gens se sont habitués à se conduire comme ça ….

 

et voici celui qui risque de compromettre les énormes profits escomptés par BIOGEN ! PAS ETONNANT que les Séides aux ordres du grand capital le mettent en prison, eh oui ! l'analyse marxiste, on n'en sort pas ! elle explique tout, ou presque : 

 

En 2022 je voterais pour Philippot si élections il y a ........ mais c'est maintenant qu'il faut se réveiller!! L'armée britannique a été envoyé à Manchester et Liverpool pour tester la population de force,des personnes âgées et des femmes ont été molestées/testées de force et des émeutes ont éclaté...
Ils ont voulu faire faire la même chose à la police en Espagne mais la guardia civil.a refusé,la plupart des policiers espagnols refusent de contrôler les masques et les gens refusant le confinement,sauf regroupements massifs et troubles à l'ordre public:ils disent qu'ils n'ont pas signé pour emmerder les citoyens lambdas ni servir de police politique au gouvernement.
En France nos dirigeants complétement inféodés à Big Pharma refusent l'utilisation de la chloroquine,qui a pourtant fait ses preuves à Marseille et dans 80 pays et de faire de la pub à de nouvelles synergies de médicaments prometteurs et à prix modique mais nous imposent le remvésidir de Gilead qui ne soigne rien en plus d'être un poison violent, mais quirapporte pleinde fric au grand capital !
Car ils ont depuis longtemps fait le choix politique de la vaccination transgénique de masse modifiant notre ADN pour trucider ou rendre malades chroniques (et dépendants à vie de Big Pharma) les classes moyennes et populaires de ce pays et pucer via les nanoparticules RFID 99% des gens afin de pouvoir nous régir via la 5G 24h/24. l
Les très riches, la classe politico-médiatique, la flicaille et les journaputes de haut vol échapperont aux saloperies transgéniques faisant dégénérer notre ADN pour nous rendre malades chroniques, débiles et stériles sans parler de l'autisme et des cancers mais pas au pucage comme 99,9% de la population c'est à dire tout ce qui ne fait pas partie de l'oligarchie et ses plus fidèles serviteurs...https://www.google.com/search?q=hautetfort+knock&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla:fr:unofficial
Il va falloir que les veaux se réveillent et très vite,il en va de leur vies et de celles de leurs familles...

https://cdn.lbryplayer.xyz/api/v3/streams/free/Manigance-...

ci dessus ceci est une vidéo cliquez sur    le  lien ci-dessus pour y acccéder

ET notre          De Gaulle du 18 juin (car on en est là !! absolument !!)


merci Florian ! comme je viens de le dire et de l'écrire isci meême une bonne diza&ines de fois !!

Merci FLorian Vous être notre De Gaulle (car on en est là il va nous en falloir un, et des Jean Moulins, et des résistants pour sortir de "sous la paille/ les fusils, les grenades/ La mitraille"

 

Florian Philippot le  De Gaulle du 18 juin

09/06/2021

Louis Pauwels le courage et la dignité (ce sont des choses dont on a de plus en plus beson.....)

Quelques mois avant de mourir Louis PAUWELS, à la suite de la publication d'une "liste noire" de 172 mouvements taxés "sectes" par une commission de députés, fit paraître cet article dans les colonnes du FIGARO du 24 octobre 1996 Extraits de cet article :

"Sectes  l'esprit d'inquisition"

"J'ai sous les yeux les travaux de quelques sociologues, universitaires, juristes, historiens français qui réagissent à la guerre générale entreprise depuis quelques années, sans discrimination, contre les groupes spirituels minoritaires, hâtivement qualifiés de secte et, comme tels, diabolisés aux yeux de l'opinion. Ces travaux sont encore isolés et peu divulgués. Pourtant leur réunion constituerait un très utile complément au Traité de la tolérance du regretté Voltaire."

"Depuis 1975 se sont instaurés des associations antisectes qui accusent globalement leurs adversaires de déstructurer les individus et de menacer les familles. La plus virulente d'entre elles est l'ADFI (Association pour la défense de la famille et de l'individu). Elle catalyse, sinon promeut les attaques contre les groupes spirituels non conformes...."

"...Il suffit désormais d'accuser un groupe de captation de la personnalité et manipulation mentale pour qu'il se trouve rangé au nombre des sectes et, par là même, mobiliser contre lui l'opinion générale. Cette nouvelle chasse aux sorcières bénéficient des subsides de l'État et, sauf exceptions, du soutien sans réflexion des médias...."

"...J'ai bien conscience que le présent article risque d'être interprété comme une défense inconditionnelle des minorités spirituelles et donc un parti pris en faveur des sectes. J'ai aussi conscience qu'il risque de nuire à ma réputation, les choses étant ce qu'elles sont. C'est un risque que j'accepte s'il s'agit du prix à payer quand on tient l'indépendance de l'esprit pour le suprême bien."

 

Louis Pauwels mourut au début de l'année suivante, alors que l'Adfi venait de l'assigner en diffamation pour cet article ! Le 12 septembre 1997 le tribunal de grande instance de Paris débouta l'Adfi de son action.

quelques citations de Pauwels
- "Les esprits sont comme les parachutes. Ils ne fonctionnent que quand ils sont ouverts."
- "Tout ce qui est important est ignoré."
- "Le pouvoir des choses sur l'homme est plus propre que le pouvoir d'un homme sur un autre homme."
- "Ce n'est pas parce que fausseté devient générale qu'elle devient vérité."
- "Quand il y a discrédit du divin et de l'humain, le crédit du tyran est en hausse."

 

"L'empire du Bien triomphe, il devient urgent de le saboter"  (Louis Pauwels)

 

02/05/2021

réhabiliter Gobineau ?

Il y a un grand malentendu sur Gobineau.
Il est constamment présenté comme le fondateur du racisme idéologique, ce qui n'est pas tout à fait faux (pas vrai non plus ! son livre est de 1853, or en 1844 Disraeli publie Coningsby, où son personnage Sidonia dit "la race est tout, il n'y a pas d'autre vérité" et en 1851 un journal britannique déclare : "ethnologiquement la race celtique est une race inférieure, .. et on ne peut échapper à cette loi cosmique, qui fait qu'elle est par conséquent destinée à disparaître")

mais sans autre précision cette affirmation crée un assez fort malentendu,
Car, étant donné les développements que connu par la suite le racisme idéologique (et le pas-idéologique aussi !), on lui donne une image colorée par ceux-ci.


Or Gobineau était tout autre que ce que un habitant de
notre époque pourrait imaginer.
C'était un homme cultivé et de beaucoup d'esprit. Il s'était spécialisé dans l'étude du Moyen-Orient antique et contemporain, et il était un fin connaisseur, et sans préjugés défavorable, du monde iranien, où il a longtemps voyagé, il avait même beaucoup de sympathie pour le Baha'isme. Il voyait bien que l'Europe allait mettre le grappin sur tous ces pays et voyait ça avec tristesse.
Contrairement à ce que sont d'ordinaires les racistes il ne considérait pas sa propre race comme la supérieure : et mettait les anglo-saxons au-dessus des français. Il n'avait rien d'un "social-darwinien" (le darwinisme n'existait pas encore), ni d'un "hygiéniste" à la mode de Hitler, par ailleurs il n'était pas le moins du monde antisémite, au contraire.
Chose peu courante chez les racistes il se considérait comme un « citoyen du monde », et dans une lettre, il dit «Mi havas eksterordinaran intereson je miaj ĉiutagaj interparoloj kun la indiĝenoj, kaj mi tute ne havas pri ili la malbonan opinion, kiun oni en Eŭropo ŝatas fari al si pri ili » (« j'éprouve un intérêt extraordinaire dans mes conversations avec les indigènes, et je n'ai pas du tout à leur sujet la mauvaise opinion que, en Europe, on se plaît à se faire sur eux » - correspondance avec A. de Toqueville, théoricien du "libéralisme" qui en l'ocurence se montrait beaucoup plus raciste, dans le sens moderne du terme, que Gobineau, traduction en Espéranto Vilhelm Lutterman) dans une autre lettre de voyage c'est avec avec amusement qu'il dit que sa fille « fariĝis vera turkmeninano, escepte de la haŭtkoloro, kiu estas tiu de abesinianino » (« est devenue comme une vraie turkmène, à l'exception de la couleur de sa peau, qui est celle d'un abyssinienne » - même source).

C'était en fait un aristocrate conservateur et pessimiste, dont les thèses racistes étaient surtout un constat désolé, car il était tout aussi persuadé que les anti-racistes d'aujourd'hui qu'on allait vers un métissage général, sauf que à ses yeux c'était une décadence.
Par la Wikipédia on apprend en outre que :
"D'autre part, comme l'indique Claude Lévi-Strauss dont
Race et histoire est certainement la formulation la plus brillante et la plus rigoureuse des théories gobiniennes, la distinction primordiale qu'établit Gobineau entre les races n'est pas tant quantitative que qualitative, et prétend témoigner d'aptitudes différentes plutôt que similaires et inégales. Contre le métissage, Gobineau, comme Lévi-Strauss, et en dépit de tics de langage aujourd'hui périmés, se veut ainsi le défenseur de la diversité ethnique et culturelle, telle qu'il l'a lui-même pratiquée par une curiosité et une empathie de toujours envers les peuples étrangers auxquels il s'est confronté avec une allégresse communicative. Révélé dans ses récits de voyage et ses nouvelles, son amour de l'Iran, de la Grèce et de la Suède montre bien moins on ne sait quelle préférence "aryenne", qu'un goût très vif pour l'exotisme. "Blancs", "Noirs" et "Jaunes" ne sont que des archétypes, qu'il reconnaît d'ailleurs lui-même pour hypothétiques, et qui donnent surtout lieu à une impressionnante récapitulation narrative.

C'est dans le cours de sa narration que Gobineau prend le plus nettement position sur les thèmes des théories raciales, dans un sens généralement beaucoup plus moderne que la plupart de ses contemporains. Une page célèbre de l’Essai est ainsi consacrée à un éloge des Juifs ; une autre, moins connue, est une violente accusation de l'eugénisme tel qu'il était pratiqué dans certaines cités de l'antiquité grecque ; une autre enfin montre son opposition à la colonisation, et s'élève avec une ironie cinglante contre le génocide des Amérindiens. Ces positions, étrangères à la théorie propagée par la vulgate gobinienne propagée après sa mort, sont en revanche extrêmement cohérente avec l'hostilité de Gobineau à la démocratie, qu'il juge un danger contre le génie individuel de chacun."

Par ailleurs son livre sur les races ne constitue qu'une partie de son œuvre. On a déjà évoqué ses études sur l'Iran,
Je vous recommande de lire « 3 ans en Asie », c'est ici (on peut aussi le télécharger) on y découvre bien des choses et ça aide à comprendre l'Iran actuel aussi ! :

tome 1 http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k39252j

tome 2 http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k39253w

il faut encore ajouter  - outre des poèmes et des essai malheureux de sculpture ! - des pièces de théâtre et des romans, pas des chefs-d'œuvre mais d'excellente venue, pleins de psychologie et d'un humour pince-sans-rire.

c'est  aussi un littérateur qui mérite d'être encore lu, surtout si on veut se replonger dans la société et les modes de vie et de pensée du XIXème siècle, je vous recommande sa "Chasse aux caribou"  :

http://abu.cnam.fr/cgi-bin/go?caribou1 qui nous présente de façon intelligente et humoristique un  "choc de civilisations", entre un "petit-maître" français de l'époque et des colons anglo-saxons de Terre-Neuve, je ne vous en dit pas plus !

Arthur_de_Gobineau.jpg





15/04/2021

Keny Arkana plej bona repisto !!

que valent les rappeurs ? la crise des gilets jaunes a été l'occasion de montrer que ces millionnaires du show-biz, sont devenus des BOURGEOIS, qui ne pensent qu'à leur carrière et à leur fric, et qui se foutent éperdument du peuple en révolte, et que leur prétendue révolte n'est qu'une ATTITUDE pour faire joli ! rien que de sortir une déclaration de soutien aux gilets jaunes c'était trop pour eux. Par contre la vieille Brigitte Bardot l'a fait, elle ! (et Pierre Perret)
La morale n'est pas toujours où l'on pense ! ni le courage !!

(quand au seul spectacle qui aie été produit en l'honneur des gilets jaunes c'est  : https://ru-clip.net/video/OUwsbpaj0YE/%E2%98%9D%EF%B8%8F-...)

Ceci dit il y a de belles chansons dans le rap, que je met au pinacle de l'humanité, par exemple beaucoup de titres de Keny Arkana, et puis "Péril Jeune" de El Matador ("la misère a un sourire tu sais", etc) "époque révolue" du même, et pas mal d'autres, il faut les écouter, avec son cerveau et avec son coeur et faire un tri.

 

Juna, naskita en Marseilles, post malfacila juneco, fuĝoj el varthejmoj por junuloj, ktp ŝi tutnove fariĝis fulmrapide fama rap'-kantistino . Jen ties plej fama titolo: Junular' de l'Tutter'

(parenteze jen ŝiaj tutnovaj majstroverkoj: vekiĝu ! (réveillez-vous!) eĉ pli bona (kaj grava) kanzono nun, aŭdu ĉi-tie : cette dernière chanson est un vrai chef-d'oeuvre
pour lire et imprimer les paroles

Do jen la anoncita kantoteksto :


Por senti la kanzonon ankaŭ necesas aŭdi ĝin, jen : http://www.youtube.com/watch?v=e6-wsiibakA

Do jen tiu kanzono "Junular' de l'tutter' " en mia esperantigo :


Ili ŝatus inciti nin unuj al l’aliaj,

Sed se ja volos Di’, ‘stos l’simplaj homoj kontraŭ la ordulaj,

Idoj de l’jarcent’, Ni marŝu pugnlevite,

Junular’ de l’Tria Mond ‘, ni marŝos viaflanke,

Via lukt’ estas nia kiel nia lukt’ estas via,

Justec’ kaj liberec’, por ĉiuj loĝantoj de la ter’,

Viŝu larmojn, levu kapojn ni ne ‘stas die (1)

Lukto nin atendas, unue vi ene ‘stos batalkampaj’,

REZISTAD’…. Ni diris NE !

Plejmultas ni, junular’ de l’ter’

Neniam plu aferoj sen ni, dignec’, mensorekt’.

Ni miliardas, volas turni l’radon al l’alia direkt’,

De forgesitaj landoj, al forgesitoj nialandaj,

Marĝenul’ de riĉa land’ ne atendu, malobeu !

Mia rap’ (2) ribelon vokas, ĉar nepre ne akcepteblas

Lukton ni bezonas, nome ilia cel’ nin mistifiki estas….


Kontraŭ ilia monddiktatur’, nur kune, kunulo !

Ekestas la tutmondiĝo de la ribelo !

Samas nia malamik’ la monojn sangkovritaj
Persekutas senbride la homojn elĵetitajn
Junular’ Tria Monda, ni dividas viajn dolorojn,
Vidu for’ l’ĉielarkon, estas de l’ribel la koloroj
Aldonu vian, kie ‘stas grandliteraj :
JUSTEC’ LIBER’ POR ĈIUJ Bruligu ni iliajn kralojn.

Rezistad’, en temp’ liberala kaj ties militagoj

Rezistad’, en temp’ novkolonisma kaj ties konkeraĵoj

Rezistad’, en temp’ liberala kaj ties militagoj

Rezistad’, en temp’ novkolonisma kaj ties konkeraĵoj


Minacatas ĉiuj ni, l’kapitalista sistem’

Estas rabobest’, rigardu en mond, kio estas ĝia em’

Buĉi popolojn, kiuj ne volas lasi sian teron,

Ĝin vendi al firmaegoj, amikantaj la armeon,

Registara ĉantaĝ’ en Okcident ‘ regadas la malsaĝ’

Laŭ ili ĉio profitdonu !

Amon ne konas, nur monon kun granda « no »,

Ne amoru sed militu, tio naskas armovendojn,

Ili vidas avantaĝon nur al si, kunul’ ! ne atendu lang’,

Vidu ! el nubojn falas radioaktiva sang’.

Ilia sincer’ estas cinik’

Ĵetindas vi ekde ne utilas laŭ ilia ekonomik’,

Kvara mondomilito nun ekis, ne estu trist’

Esper’ ekzistas, rigardu jen nobla zapatist’

Po ĉiuj la rezistoj kunulo, batalu ni

La forgesituloj de l’mond’ nur kune venkos ni.


Kontraŭ ilia monddiktatur’, nur kune, kunulo !

Ekas la tutmondiĝo de la ribelo !

Samas nia malamik’ la monojn sangkovritaj
Persekutas senbride la homojn elĵetitajn
Junular’ Tria Monda, ni dividas viajn dolorojn,
Vidu for’ l’ĉielarkon, estas de l’ribel la koloroj
Aldonu vian, kie ‘stas grandliteraj :
JUSTEC’ LIBER’ POR ĈIUJ Bruligu ni iliajn kralojn.

Rezistad’, en temp’ liberala kaj ties militagoj

Rezistad’, en temp’ novkolonisma kaj ties konkeraĵoj

Rezistad’, en temp’ liberala kaj ties militagoj
Rezistad’, en temp’ novkolonisma kaj ties konkeraĵoj

Estas la firmaega leĝ’, ties mond’ : karikatur’

Liberala tutmondiĝo, ekonomi’ kaj diktatur’

L’Tria Mond’ insidita en traktatojn subjugigajn

Dum IMF trudigas sian programon alĝustigan

Privatiĝas amase, entreprenistoj politikistoj,

Subtaksas ŝtatentreprenon, por vendi al kolegoj

Eĉ nekaŝe ili porprofite misagas al mond’

Ili furzas pri gentoj, kulturoj, por ili nura merkat’ ‘stas la mond’

Granda Monopoly (3), kiu igos monopolon,

Se vi la ruzojn komprenis nu malfidu Interpol-on

Homaj rajtoj kun fabeloj estas for nun

En Babilon’ fermu faŭkon kaj obeu, la leĝon faras la MOK (4) nu !

Ni ‘stas statistik’ nur aŭ mildaj sklavoj.

Se vi parolas, gardu vin de akcidentoj

Okazas ĉu genocido ĉu malordoj plejaj

Kiam civilizo pretendas likvidi la aliajn !


Kontraŭ ilia monddiktatur’, nur kune, kunulo !

Ekas la tutmondiĝo de la ribelo !

Samas nia malamik’ la monojn sangkovritaj
Persekutas senbride la homojn elĵetitajn
Junular’ Tria Monda, ni dividas viajn dolorojn,
Vidu for’ l’ĉielarkon, estas de l’ribel la koloroj
Aldonu vian, kie ‘stas grandliteraj :
JUSTEC’ LIBER’ POR ĈIUJ Bruligu ni iliajn kralojn.


Babilon’ Babilon’ ! aŭdu koleras mond’

Forgesitoj okcidentaj forgesitoj de l’Tria mond’

Babilon’ Babilon diris: "Marŝu aŭ mortu vi !"

Do ni marŝos kune kontraŭ ĝi kaj por revoj de ni.

Babilon’ Babilon’! nian ruiniĝon vi deziras

Ke niaj ideoj disfalu, sed malfidu ni multas

Babilon’ Babilon’ ! baldaŭ la fin’

Ni dancos sur viaj cindroj, kiam via reĝ’ ĉesos en ruin’.


Rezistad’, en temp’ liberala kaj ties militagoj

Rezistad’, en temp’ novkolonisma kaj ties konkeraĵoj

Rezistad’, en temp’ liberala kaj ties militagoj

Rezistad’, en temp’ novkolonisma kaj ties konkeraĵoj


notoj:
(1) pr. daj, angla vorto, = « morti »
(2) http://eo.wikipedia.org/wiki/Hiphopo
(3) http://eo.wikipedia.org/wiki/Monopoly
(4) Monda Organizo pri Komerco

esperantigis Roland Platteau 8/3/2007–11/3/2008

(PS unu, kiu ŝajne bone komprenis Keny Arkana www.ipernity.com/blog/78210 )

Alia tre bela kanzono ŝia estas "Viktoria", pri Argentinio, aŭdu kaj spektu:www.youtube.com/watch
kaj plia tre emociiga :http://www.jukebo.co.uk/keny-arkana_videos_ceuille-ta-vie...



Aliaj bonaj rapkantistoj estas "El Matador" : "La misère a un sourire, tu sais?" et "époque révolue"
... kaj "Soprano" :v Ils disent ...



à votre santé j'lève ma rime !

très importante aussi la chanson "L'Usine à adultes" (le texte) l'écouter : http://www.musictory.com/music/Keny+Arkana/L'usine+à+Adul...

 

Encore une : « Je Jure »



Se vi volas legi la originalan francan tekston jen TTT-ejo grava, opurtuna, KAJ, KAJ, kiel Ipernity kun esperantligva versio! kie troveblas paroloj de miloj da kanzonoj en multaj lingvoj!

ĉi-tie: lirama.net/artist/4573

la enirpaĝo de la TTT-ejo :lirama.net/

kaj por montri ke estas multe da ligvoj jen tiu panĝaba kanzono:lirama.net/song/26240/25771+25769+25770

(hehe! Esperanto fosas sian sulkon!)

 

alia bona rap' kantisto estas la "El Matador"
lirama.net/song/239281?setlang=eo
Lirama - El Matador - Le péril jeune
kiu tre bone kaj kortuŝe priskribas infanecon en nuntempa "kvartala" mizero, sed "mizero havas rideton ĉu vi scias?"
Mi scias

le chanteur de rap "El Matador" évoque de manière très juste et émouvante et dans le langage des "jeunes d'aujourd'hui" (et même avec les fautes d'orthographe!) ce que c'est qu'un enfance dans la misère "mais avec la chaleur de l'amour familial. Utile pour rappeler aux "Taties-Danielle" que les "sauvageons" ce sont d'abord des êtres humains, qui ont des souvenirs d'enfance comme vous et moi

Kaj nun ankaŭ en Esperanto ni havas bonan rap-muzikon !
La Pafklik www.ipernity.com/doc/39805/1428405
mi ĵus aĉetis ĝin, kaj jes ĝi estas tre bona !

et Gilets jaunes, n'oubliez pas, vous êtes des palestiniens dans votre pays :,
(et le projet Neom menace toute l'humanité, car l'idéologie totalitaire de la robotique est l'essence du fascisme, y comprit du fascisme sanitaire actuel)

 

 

13/04/2021

il y a cent ans et plus ....

Les Tilleuls, les Lilas d’Espagne…

à Michel Puy

Les tilleuls, les lilas d’Espagne et les sureaux
Sous l’averse chaude d’avril
S’épanouissent… Quand le soleil brillera-t-il ?
Ah ! quand chanteront les oiseaux ?…


L’herbe envahit le jardin tout entier…
Le chat s’endort dans le grenier
J’entens grincer la pluie en haut du toit
La girouette
Tourne sur elle trente six fois
Et puis s’arrête…


Qui marche dans l’herbe mouillée,
Qui secoue l’arbre chargé d’eau,
Qui fait, sur ses vieux gonds rouillés,
Rouler la porte et qui touche au marteau ?..


Un volet bat. Du plâtre tombe dans les orties.
L’horloge sonne étourdiment,
Et, tout en écoutant le vent,
Je sens, contre les murs et les feuilles, la pluie
Continuer son rauque et doux crépitement…

 

Francis CARCO