Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2021

là aussi n'ayons pas peur de chercher à y voir plus clair

https://reseauinternational.net/le-professeur-raoult-denonce-la-plus-grande-escroquerie-quil-a-jamais-vue-de-sa-vie/

suite à ça le dr Raoult  se pose la question : donc    ils nous mentent   effrontément ! Mais, au fait  dans quels autres domaines nous auraient-ils aussi menti ? tout aussi effrontément, car alors on peut mettre toutes, TOUTES, leurs propagandes arrogantes et martelées du passé !

ainsi ILS ONT MENTI SUR:
L’aluminium dans le déo
Le changement climatique
Les pesticides
L’amiante
Les armes de destruction massive
Le fluor dans l’eau potable
Le glyphosate
Le remplissage de mercure
La grippe porcine
La grippe aviaire
Les produits d’hygiènes cancérigènes
La thérapie des hormones
Les OGM
La sécurité des vaccins
Ils MENTENT sur la montée de l’autisme par les vaccins
ILS ONT MENTI SUR:
Le cholestérol
La chimiothérapie
L’explosion du vol MH17
JFK
Le 11 septembre 

Alors ? par exemple ne nous auraient-ils pas menti aussi sur le tabac ?...

14 janv. 2018 Par Pascal Perrier

Le commerce du tabac représente environ 14 milliards d'euros de rente annuelle pour l'Etat français. Or, l'accentuation continuelle de ce matraquage fiscal, qui se réclame de la protection de la santé, est assis sur une authentique imposture scientifique, étendard du courant liberticide des lobbies anti-fumeurs, comme des instances de santé publique. Assez contents de ce tripotage, ceux-ci n'auraient d'opposants, à les entendre, que quelques hérétiques.
N'ayons pas peur d'y voir plus clair.
On peut penser a priori, d'après leur caractère péremptoire et définitif, et du fait qu'elles mettent en avant des données scientifiques, que les campagnes et les mesures anti-tabac sont  scientifiquement fondées.

A l'examen, cependant, il s'avère que ce n'est pas du tout le cas, et que ce à quoi nous avons affaire en l'espèce, relève ni plus ni moins d'un dogme. Par essence, le dogme est indiscutable, ce qui revient à dire que, sur le  plan politique, il n'a pas sa place dans une démocratie.

Le discours qui cherche à le perpétuer ne tenant pas de l'information, ni même de la publicité, mais de la propagande, laquelle s'adresse non à des citoyens jugés responsables, mais à une masse jugée incapable de discerner où est son avantage.


Ce qui permet à ce dogme de se maintenir face à une contestation qui elle, dispose d'arguments parfaitement fondés, vérifiables et accessibles à la raison, c'est qu'il a derrière lui les pouvoirs publics, l'ensemble du corps médical et la majorité des médias. Notre objet n'est pas ici de tenter d'en exhumer les motifs, mais on peut imaginer que la manne fiscale liée à la consommation de tabac, et le suivisme de l'autorité y ont une bonne part. Cet exemple le montre : établir un dogme n'est finalement pas si difficile qu'il paraît, il suffit de l'asséner suffisamment fort et longtemps ; c'est un jeu d'enfant lorsqu'on détient une large assise de pouvoir politique dotée d'un solide relai médiatique. Or il en est de la vérité comme de la science : il ne peut y en a voir de deux sortes : la véritable et celle qui nous arrange.

"Ce n’est pas le doute qui rend fou : c’est la certitude." (Friedrich Nietzsche)
Pas besoin dans un premier temps d'ouvrir un traité de pathologie humaine, il suffira de s'armer de bon sens.
Car si l'on examine les fondements sur lesquels s'appuient les campagnes anti-tabac (qui ont débuté en France dans les années soixante et qui servent encore aujourd'hui cette croisade obstinée), on voit qu'il n'y est question que de logique – mais également que nombre d'experts en sont dépourvus à un point dramatique., ou bien le font-ils exprès ?

L'avocat Olivier Bach, resté sur le terrain de la logique, a mené une analyse détaillée (voir 1, ou 2),
1 - Le scandale de la falsification des données sur les dangers du tabac, 28 janvier 2011
Me Olivier BACH, Le Blog d'Olivier Bach.
http://olivierbach.over-blog.com/article-le-scandale-de-la-falsification-des-donnees-sur-les-dangers-du-tabac-65932788.html
notamment des courbes statistiques mises en avant par les autorités nationales et internationales de santé publique dans leur lutte contre le tabagisme. Les mesures qu'elles édictent découlent, non directement de ces courbes, qui sont ce qu'elles sont, mais de l'interprétation qui en est tirée – fausse, mais maintenue mordicus, toute fausse qu'elle est, avec une mauvaise foi qui donne à réfléchir à deux fois si à ces professionnels de la santé on confierait la nôtre. Leur conclusion, quoiqu'il en soit, étant relayée à qui mieux mieux par l'ensemble moutonnier du corps médical et des médias.
« Il semble temps de mettre en doute, écrit par exemple Olivier Bach, les compétences scientifiques et l’honnêteté intellectuelle de celles et ceux qui ont écrit des rapports sur le tabac et qui ont totalement influencé la population et les responsables politiques.
Nous avons aujourd’hui le recul nécessaire pour vérifier si ce qui était annoncé il y a 20 ou 30 ans sur les conséquences du tabagisme, était exact ou non. Les faits montrent que c’était faux et que les études présentées actuellement sont falsifiées. »

« Si fumer est la cause de 80% des cancers du poumons, on devrait assister depuis une vingtaine d'année à une forte diminution des cancers du poumon. Il y avait plus de 80% de fumeurs chez les hommes de plus de 35 ans en 1950, 40% en 1980 et 20% actuellement. Chez les femmes, il y avait 50% de fumeuses en 1950, 25% en 1980 et 15% actuellement. Or non seulement l'incidence du cancer du poumon chez les hommes n'a pas baissé depuis 1980, mais il a fortement augmenté chez les femmes.
A la lecture de ces chiffres, on ne peut qu'en conclure que le tabac n'est pas la cause du cancer du poumon.


Il faut trouver une autre cause. » ....
… en voilà
Jacques Benjamin Boilève, biologiste, nutritionniste, arrive à un constat similaire (3).
« Le tabac est devenu l'ennemi public n°1 de la santé. La prise en compte de l'avis des uns et des autres, qui ont souvent une part de vérité, révèle qu'il y a sur le tabac peu de vraies connaissances et beaucoup de croyances qui déterminent des affirmations contestables. »
« Affirmer aujourd'hui que "fumer provoque le cancer", comme cela est écrit sur les paquets de cigarettes,  est une allégation qui ne respecte pas les règles habituelles de la connaissance scientifique. En effet, aucune expérience ne prouve le lien direct ! »
Cette exploitation biaisée des données statistiques avait déjà été mise en évidence, notamment en 1982, par William T. Whitby, un médecin australien, dans un livre intitulé Vive le Tabac (4).

Il y mentionne également, hérésie suprême, les bienfaits de cette plante dont l'usage remonte à la nuit des temps et qui fait partie, précisons-le quand même, des plantes médicinales.

(Ceux qui ne sont pas encore perclus de préjugés ou noyés sous l'avalanche doctrinaire liront par exemple avec intérêt cet article rare du médecin Jean-Yves Henry (5) qui en donne les principales applications thérapeutiques, et nous rappelle en passant que «La cigarette 'moderne' (objet unique des études et des thèses anti-tabac) est un produit de consommation qui ne contient pas que du tabac …»). William T. Whitby, tout à fait certain de ses affirmations, propose 10 000$ à celui ou celle qui viendra lui prouver que cette plante est cancérigène. A ce jour, personne encore n'a relevé le défit. Sans doute parce que les preuves qu'on avance, dans le camp anti-tabac, sont loin de peser aussi lourd que la volonté et la batterie de moyens qu'on y emploie pour les asséner.
Par là-même, la question est posée : De quelle science parlons-nous ? Ou plus précisément : de quels scientifiques parlons-nous ? - Si toutefois nous parlons déjà bien de science, lorsque nous avons affaire à une activité (l'expertise scientifique) qui ne parvient pas, à l'évidence, à se rendre indépendante de ces déviations et jeux de pouvoir à l’œuvre (mais pas nécessairement à leurs places non plus) dans les mondes politique, médiatique, économique ou religieux. Rappelons-nous pour exemples les scandales touchant l'OMS (6) (7),
l'OCDE (8), l'Agence du médicament (9), EDF et Areva (10) ; autant de tripatouillages qui ne font, malgré leur gravité, qu'égratigner momentanément des institutions, sans même entamer la confiance du politique avec qui elles ont, il faut bien le dire, partie liée.
Ainsi s'expliquent à la fois, en matière de santé, la tendance hégémonique et la dépendance de plus en plus flagrante de l'allopathie et des politiques de santé publique (OMS y comprise) vis à vis de l'industrie multinationale pharmaceutique, dont l'omniprésence dans la faculté de médecine même, pousse enfin, timidement, à légiférer (11) – Reflet d'une prise de conscience bien tardive mais néanmoins appréciable, dont témoigne un rapport préoccupant en 2013 de l'Académie de médecine soi-même, à laquelle il aura fallu, pour émerger, des décennies de ravages médicamenteux : Thalidomide, Distilbène, Hormones de croissance,
Isoméride, Vioxx, Médiator, Prothèses PIP, Dépakine, une liste non exhaustive et qui n'a malheureusement pas encore fini de s'allonger.
La rigueur d'une analyse scientifique digne de ce nom, ainsi que l'honnêteté (au moins intellectuelle) que nous étions en droit d'attendre des Autorités sanitaires sur ces cas-là, a fait dramatiquement défaut. Et on ne les trouvera pas d'avantage dans leur argumentaire anti-tabac, relayé par le lobby qu'elles cautionnent. Cette absence est le signe d'une dérive grave dont on voit les effets aux USA où elle atteint des allures de chasse aux sorcières. Cette dérive de la cause anti-tabac y est arrivée à un tel degré d’irrationalité qu'il devient difficile de continuer à se satisfaire de la contre-partie douteuse du bénéfice escompté. Ainsi en va-t-il d'acteurs de premier plan dans la lutte anti-tabac, tel le Pr Michael Siegel dénonçant en 2010 cette dégradation de l'intégrité scientifique, atterré par les dérapages de ses collègues allant jusqu'à affirmer que le simple fait de « toucher les vêtements d'un fumeur peut provoquer de graves dommages cutanés et
neurologiques ». «...au fil du temps, reconnaît-il, il m’apparaît de plus en plus évident que ce combat contre le tabac est mené plus par un mouvement idéologique que par la science et sa base de preuves irréfutables. » (12) ; Tel également le Pr J. Nitzkin dénonçant « Les croyances qui sous-tendent le refus de la FDA (Food & Drugs Administration), d'envisager la réduction des méfaits du tabac... » (13).
Témoins écoeurés de cette dérive, les Pr Guy CARO et Robert MOLIMARD demandaient déjà, dans leur Appel à réagir lancé en novembre 2007 (14) :
« Quel démon nous fait donc abandonner tout sens critique, et emboîter le pas aux cow-boys puritains d'outre atlantique qui n'ont rien appris du passé ? »
« La politique actuelle à l'égard de l'alcool et du tabac, observaient-ils, va à l'encontre des traditions
françaises de liberté et de convivialité. Sous prétexte de santé publique, elle exprime une idéologie puritaine, prohibitionniste, totalitaire, cachant mal des conflits d'intérêts. Essentiellement répressive, elle n'a pas démontré son efficacité, surtout chez les jeunes. Elle ne prend pas en compte ses effets pervers, souvent délibérément cachés. Elle censure l'expression d'opinions contraires, refusant le débat démocratique (tiens ! commepour la 5G, et la vaccination  ! et dans les deux cas il y a de gros  profits financiers en jeu) qui permettrait de trouver les meilleures solutions adaptées à notre pays et à ses caractéristiques culturelles
régionales. » « Sans évaluation réelle du poids de leurs conséquences négatives par rapport à leur bénéfice, on réclame sans cesse de nouvelles augmentations de prix du tabac, qui enfoncent les précaires dans la pauvreté et remplissent les Restaurants du coeur. »
Conclusions
Au vu de ce qui précède, nous sommes amenés à conclure qu'il y a dans ce mouvement anti-tabac, dans sa soumission à la tentation manipulatrice et son adhésion aveugle à des préjugés, des motifs irrationnels, et parmi ceux-ci des fondements inconscients ; une psychothérapie serait peut-être utile à ses membres les plus virulents qui voudraient faire disparaître la cigarette des écrans, et des étals des libraires : heureuse myopie qui apparemment, dans sa hardiesse à faire une vitrine proprette quoique factice de notre société, n'y a encore vu drogues, alcool, psychotropes, violence, voyeurisme ou pornographie. Une schizophrénie étonnante qui nous invente un fléau estampillé produit de luxe.
Cette hargne qui est mise à lutter contre le tabagisme, après l'avoir désigné comme l'un soi-disant des fléaux majeurs de notre société, on rêverait de la voir, au moins une fois, s'appliquer à des aspects autrement délétères de notre belle civilisation, comme : La dépression et le suicide (15) , La pauvreté (16), La dégradation des conditions environnementales : Pollution industrielle (17), agricole (18), des transports, électromagnétique ; Les maladies professionnelles ; La sur-stimulation neuro-sensorielle ; L'accélération du rythme de vie ou Les dérapages sanitaires et financiers...
Alcool-tabac : comparaison est raison Voilà en tous cas qui doit permettre de relativiser l'incidence sur la santé de la consommation de tabac qui donc, pas plus que l'alcool, ne présente de nocivité dans un usage modéré ; et il faudrait d'ailleurs, en toute logique, parler d'alcoolisme pour un verre de vin, tout comme nous parlons de tabagisme pour une cigarette

(ils y viendront ! on parie ? et d'autres choses encore !) – précisons cependant : parle-t-on du tabac comme substance, ou de la cigarette manufacturée avec sa longue liste d'additifs ? (le « tabac » n'étant très généralement testé que sous cette dernière forme).
Retour aux fondamentaux : trop c'est trop
Mais cela dit, s'il n'est plus question que de lutter contre l'excès, alors la santé aura fait un pas : nous envisagerons peut-être plus sérieusement les exemples des sodas, de la viande (19), de la sédentarité (20) (21), de l’alcool (22), de la surexposition au soleil ou même celui de l'eau dont l'abus, qui mène à l’hyper hydratation potentiellement mortelle, est encouragé par le lobbying de l'industrie très juteuse de l'eau en bouteille.
Un air de déjà vu
Les effets de cette croisade anti-tabac ne fait pas que grever le budget du fumeur (même modéré), et l'enfoncer encore s'il est en situation précaire, elle se prolonge par d'autres, plus insidieux, qui ne sont pas sans rappeler l'époque de la prohibition aux USA, comme la contrebande, la contrefaçon et son lot de produits frelatés. Surtout, cette croisade a mené à l'ostracisation, et alimenté cette vieille soif primaire d'un bouc émissaire jamais sans lien avec les épisodes les plus sordides de notre histoire. Cette croisade a montré jusqu'où la portait son aveuglement en faisant fi non seulement des règles qui président à une démarche scientifique authentique, mais aussi des lois en vigueur ; le fumeur est devenu le seul consommateur privé, et par l'Etat lui-même, de son droit à l' information sur le produit qu'il achète. Il n'est plus un citoyen à part entière, il est relégué dans la sous-classe (comme ça de tous temps le cas des sous-classes ...  eh eh ! ce genre de pratique, renvoie à bien des choses)

des fumeurs, si bien dénigrée et culpabilisée qu'elle en est inaudible
– c'est ainsi que, selon les apparences, les nouvelles hausses annoncées du prix du tabac dérangeraient le seul Syndicat des buralistes.
Nous vous avions compris !
Dans leur Appel à réagir cité plus haut, Guy Caro et Robert Molimard admettaient : « Les fumeurs étaient allés trop loin. L'inconfort seul qu'ils infligent à leur entourage justifie les interdictions de fumer dans des lieux collectifs, de travail. (…) Déjà, depuis la loi Evin, on ne fumait plus dans les réunions, dans les trains, les avions. Fallait-il en rajouter ? »
On répondra que non, qu'on soit fumeur ou pas, si l'on tient compte de ce qui précède, qu'on daigne prendre le temps d'en juger sans prévention par soi-même et qu'on a conservé une dose suffisante de tolérance. Reste que cet état de choses, et notamment cette escroquerie qui perdure, ne prendra fin que lorsque les fumeurs eux-mêmes, sortant du mutisme et de la résignation, présenteront sous une forme ou une autre un front uni pour constituer un contre-pouvoir à celui qu'ils subissent injustement depuis trop longtemps,
- de la part du Ministère de la santé, sous le burin d'une propagande grossière,
- de la part du Ministère de l'économie et des finances, sous celui de l'hyper-taxation.
Répondre donc dans cet esprit à ce Nouvel Appel à réagir, représentera un acte citoyen contre
l'uniformisation et la peur inoculée, et en faveur de la diffusion d'une information sincère et véritable ; en faveur de la responsabilisation de chacun d'entre nous vis à vis de sa santé et de ses choix de vie.


Cela contribuera peut-être, par contre-coup, à ramener le débat global sur la santé publique sur un terrain dépassionné et dés-instrumentalisé, propice à des solutions moins dispendieuses, et ce pour le bien de tous.


NOTES
1 - Le scandale de la falsification des données sur les dangers du tabac, 28 janvier 2011
Me Olivier BACH, Le Blog d'Olivier Bach.
http://olivierbach.over-blog.com/article-le-scandale-de-la-falsification-des-donnees-sur-les-dangers-du-tabac-
65932788.html
2 - Le cancer du poumon et le tabac , 28 février 2013
Me Olivier BACH, Le Blog d'Olivier Bach.
http://olivierbach.over-blog.com/article-le-cancer-du-poumon-et-le-tabac-115772328.html
3 – Tabac : vrais risques, mauvaise propagande et solutions inefficaces, 14 septembre 2010.
Jacques Benjamin BOILÈVE, biologiste, nutritionniste, SANTÉ VIVANTE.
http://www.sante-vivante.fr/blog/index.php?post/Tabac-vrais-risques-mauvaise-propagande-et-solutions-inefficaces
4 - Vive le Tabac, Dr William T. WHITBY, M.A. Editions, 1983
5 – Tabacum, Dr Jean-Yves HENRY, médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur
Médecine intégrée. Portail des médecines alternatives
http://www.medecine-integree.com/tabacum/
6 - L'OMS sous influence de l'industrie pharmaceutique
Agathe DUPARC - Genève Correspondance, Le Monde.fr, 26.03.2010
http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/03/26/l-oms-sous-influence-de-l-industriepharmaceutique_
1324720_3244.html
7 – WHO independent (OMS indépendante) - Santé et Nucléaire, Wikipédia.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Independent_WHO
8 - Organisation de coopération et de développement économiques, Wikipédia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_de_coop%C3%A9ration_et_de_d%C3%A9veloppement_
%C3%A9conomiques#Critiques
9 - 1 320 décès seraient imputables au Mediator, selon deux chercheurs de l'Inserm
Paul BENKIMOUN, Le Monde.fr, 09.02.2012
http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/02/09/1320-deces-seraient-imputables-au-mediator-selon-deux-chercheursde-
l-inserm_1641097_3224.html#ens_id=1638304
10 - Cuve de l'EPR de Flamanville : l'incroyable légèreté d'Areva et EDF
Sylvain TRONCHET, Secrets d'Info, France inter.fr, 31 mars 2017
https://www.franceinter.fr/sciences/cuve-de-l-epr-de-flamanville-l-incroyable-legerete-d-areva-et-edf
11 - Laboratoires et facultés de médecine : une amitié toxique ?
Delphine SITBON, Le Courrier du Parlement, 2 février 2017
http://www.lecourrierduparlement.fr/laboratoires-et-facultes-de-medecine-une-amitie-toxique/
12 - The rest of the story : tobacco news analysis and commentary
Dr Michael SIEGEL, 13 octobre 2010
http://tobaccoanalysis.blogspot.fr/2010/10/health-group-tells-public-that-tobacco.html
13 - Pr J. Nitzkin : Quelles sont les croyances contre la réduction des risques des projets de lois sur le tabac ?
Philippe POIRSON, Vapolitique, 21 avril 2016
http://vapolitique.blogspot.fr/2016/04/pr-j-nitzkin-quelles-sont-les-croyances.html
14 - APPEL À RÉAGIR, 19 Novembre 2007
Alcool, tabac. Gare au pavé de l'ours
Hygiénisme moral, puritanisme d'Etat, ou lobbies industriels ?
Dr Guy CARO & Pr Robert MOLIMARD
http://www.fumeursdepipe.net/appelcaromolimard.htm
15 - Le suicide des jeunes en France
Yaëlle AMSELLEM-MAINGUY, Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire, janvier 2015
http://www.injep.fr/sites/default/files/documents/FR30_Suicide.pdf
16 - 600 000 pauvres de plus en dix ans
Observatoire des inégalités, 17 octobre 2017
https://www.inegalites.fr/600-000-pauvres-de-plus-en-dix-ans
17 - Tableau synthèse des perturbateurs endocriniens
Lise PARENT, Réseau des femmes en environnement, Montréal, 2009
http://www.sabotage-hormonal.org/spip.php?article17
18 - Pesticides : Effets sur la santé, une expertise collective de l’Inserm
INSERM, 13 juin 2013
http://presse.inserm.fr/pesticides-effets-sur-la-sante-une-expertise-collective-de-linserm/8463/
19 - Alimentation carnée
Jean-Frédéric MARROT, Amessi.org, 28 décembre 2004
http://www.amessi.org/Alimentation-carnee
20 - Rester assis tue plus que le tabac
Marlène DURETZ, Le Monde.fr, 24.01.2014
http://www.lemonde.fr/sante/article/2014/01/24/la-sedentarite-tue-plus-que-le-tabac_4354073_1651302.html
21 - La sédentarité, une cause majeure de maladies et d'incapacités
Reshma PRAKASH, OMS, 4 avril 2002
http://www.who.int/mediacentre/news/releases/release23/fr/
22 - Alcool et santé
INSERM, mars 2016
https://www.inserm.fr/thematiques/neurosciences-sciences-cognitives-neurologie-psychiatrie/dossiers-dinformation/
alcool-et-sante

Cette campagne anti-tabac ne serait-elle pas une expérience ? une expérience de "psy-op" ? de "social ingeneering" ....

Ce qui est venu après, là maintenant ! j'ai nommé la terreur du Covid, masque éternel, enfermement totalitaire ad vitam eternam, vaccin "traceur" imposé ... ne nous montre-t-il pas une piste des motivations de tout ça ?
pour tester les possibilités de soumission des gens.Ne fallait-il pas TROUVER un remplaçant  du christianisme : de la peur de l'Enfer, et du péché, qui était si pratique durant des siècles pour SOUMETTRE PAR LA TERREUR ET LA CULPABILITE.

C'est, en tous cas un "truc" un moyen de détourner l'attention de ce qui est sans doute les VRAIS COUPABLES : retombées nucléaires, pesticides agricoles, additifs alimentaires, gaz d'échappement, et il y en a sans doute encre d'autres !

d'ailleurs il suffit "d'un peu d'bon sens" comme dirait Chirac : le pic de tabagisme fut les années 1920-1950,  or la prévalence des cancers  a commencé à exploser à partir de1 950 et n'arrête pas d'augmenter, alors que la consommation de tabac diminue depuis plus d'un demi-siècle. DONC, Question : quelles sont les choses potentiellement cancérigènes qui n'existaient pas avant 45 et qui ont connus une expansion exponentielle depuis ? Voir plus haut !

marie laforet comme je vienss de le dire et redire plusieurs fois qu'on voyait constamment avec une cigarette  est morte à 80 ans :
:

27/12/2020

si Jésus naissait à notre époque comment ça se passerait ?

SI JÉSUS NAISSAIT DE NOS JOURS… OU LA NOËL REVISITÉE
Un commentaire de Marc-Alain Von BW (vu sur Facedebouc le 25 décembre 2020)
« Si Jésus naissait de nos jours…
ou la Noël revisitée…
Cela donnerait la «Une» suivante dans tous les journaux télévisés :
Hier le 24 décembre, un «nouveau-né» a été trouvé dans une étable. La police s’est rendue immédiatement sur les lieux et a fait appel au SAMU.
Un charpentier et une mineure (vraisemblablement la mère) ont été placés en garde à vue.
Ce matin très tôt, les autorités ont été avisées par un citoyen de la
banlieue de Bethléem, qu’une famille de S.D.F s’était installée dans son étable.
À son arrivée sur les lieux, la police a découvert un nouveau-né
enveloppé dans des morceaux de tissu sans précaution d’hygiène et
dormant sur une litière de paille.
Le charpentier, identifié plus tard, Joseph (de Nazareth), s’est opposé à ce que les autorités emmènent l’enfant afin de le mettre en lieu sûr.
Il était aidé de plusieurs bergers, ainsi que de trois étrangers sans
papiers.
Ces trois étrangers, se présentant comme mages, ont été arrêtés. Ils
sont passibles de prison pour reconstitution de secte dissoute.
Le ministère de l’Intérieur s’interroge sur l’origine de ces trois
hommes probablement en route vers Calais.
Le préfet a confirmé qu’ils n’avaient pas de papiers d’identité mais
qu’ils détenaient de l’or ainsi que des produits suspects et illicites.
Ils prétendent que Dieu leur a dit de ne pas répondre aux questions…
Les produits suspects ont été envoyés en laboratoire pour analyse.
Le lieu où le nouveau-né se trouve actuellement n’a pas été communiqué.
D’après le service social en charge de l’affaire, le père avoisinerait
la cinquantaine tandis que la mère n’est certainement pas majeure.
On vérifie pour le moment la relation entre les deux. Mais à défaut de
soupçon de pédophilie, le détournement de mineure est très suspecté…
La mère se trouve pour l’instant à l’hôpital universitaire de Bethléem
pour des examens médicaux et psychiatriques.
Elle prétend être encore vierge et affirme que le bébé vient de Dieu. Si son état mental le permet, elle sera mise en examen pour non-assistance à personne en danger.
La consommation de stupéfiants, probablement amenés par les trois
étrangers, doit sans doute être prise en compte dans cette affaire.
Des prélèvements et des prises de sang ont d’ailleurs été faits en vue
de retrouver les empreintes d’ADN nécessaires à l’enquête.
Aux dernières nouvelles, on apprend que les bergers présents sur les
lieux affirment avoir vu un grand homme, tout de blanc vêtu, qui leur a ordonné de se rendre à l’étable, avant de s’envoler mystérieusement.
Aucune hypothèse n’est écartée,
Les Verts rappellent que faire un feu de bois dans une étable est source de pollution…
Le parti de la Marine dénonce l’absence de contrôles aux frontières, qui permettent aux étrangers de venir accoucher en France pour bénéficier des allocations familiales.
L’extrême gauche dénonce le capitalisme sauvage qui augmente les loyers et empêche les familles modestes d’avoir un logement décent.
Une cellule de crise a été installée sous la direction du préfet Hérode, l’autorité craignant un complot dont les rumeurs avaient persisté ces
derniers temps.
On pourra également suivre les images en direct sur BFM télé…
et à 17h30 « C dans l’air » organisera un débat sur le thème « peut-on encore accoucher dans une étable de nos jours ? » en présence de plusieurs invités : notre confrère de libération auteur d’une enquête sur « la rue pour toute vie « , d’un sociologue enseignant à l’Institut d’Etude Politique, spécialiste de la précarité sociale , de l’écrivain Hugo Victor qui a écrit « les Misérables » et de M. Pilate Ponce, représentant le gouvernement.
« Une » dernière :
Pour conclure, après examen médical, la fille mineure ayant
effectivement été reconnue vierge, le couple a été placé en garde à vue pour rapt d’enfant… »
D C

 

excellent c'est tout à fait ça la société actuelle, bien observé, et jusque dans les moindres détails terminologiques !....

23/12/2020

Cette police doit être réformée et nettoyée au karcher car la vraie racaille se trouve dans ses rangs.

Aux USA des militants utilisent la reconnaissance faciale pour identifier les policiers qui dissimulent leurs badges (Vivement que ça se répande partout !!!! en France en particulier !)

Afin de responsabiliser les policiers lorsqu’ils tentent de dissimuler leur identité, un nombre croissant de militants développent des outils de reconnaissance faciale qui permettent d’identifier les flics, rapporte le New York Times – une inversion frappante de la façon dont les flics ont tendance à utiliser la reconnaissance faciale sur les manifestants et les suspects.
C’est un renversement de rôle satisfaisant. Les policiers cachent leur identité tout en réprimant les manifestations, en d’autres termes, juste pour être démasqués par la même technologie invasive qu’ils utilisent pour surveiller la population.

L’un des projets était une douche pensée pour le programmeur autodidacte Christopher Howell. Il identifie les flics de Portland, dans l’Oregon, parce qu’ils ont été autorisés à couvrir leurs noms tout en répondant aux protestations (en français on dit « manifestations »). Portland a interdit la reconnaissance faciale pour les policiers et les entreprises, mais le NYT rapporte que le projet de Howell est autorisé parce que c’est un individu qui travaille sur un projet de passion.
« Il y a beaucoup de force excessive ici à Portland », a déclaré Howell au NYT. « Savoir qui sont les officiers (en français on dit « agents »!!!!) semble être une base de référence ».
Changement de tribunal
La construction de ces outils est devenue simple, rapporte le NYT, grâce à des logiciels de plus en plus courants. Le véritable défi, selon les militants, est de trouver suffisamment d’images de la police locale pour entraîner l’algorithme. Ils ont eu de la chance sur les médias sociaux, ont-ils déclaré au journal.
« Pendant un certain temps, tout le monde était conscient que les grands pouvaient s’en servir pour identifier et opprimer les petits, mais nous approchons maintenant du seuil technologique où les petits peuvent le faire avec les grands », a déclaré au NYT Andrew Maximov, un développeur travaillant sur un projet similaire. « Ce n’est pas seulement la perte de l’anonymat. C’est la menace de l’infamie ».
source : https://futurism.com
traduit par Aube Digitale
via https://www.aubedigitale.com

bien fait !

La plupart es maux de la société vient d'un manque d'équilibre (pensez au rôle pervers du NAIRU ! c'est paradigmatique !). ça rétablira peut-être (peut-être !) un peu d'équilibre entre les "clébards" du Régime et leurs victimes les pékins de citoyens sans défense
s i ça pouvait par la peur remoraliser ces êtres totalement pervertis par leur impunité (tout pouvoir corrompt, tout pouvoir absolu corrompt absolument" disait lord Acton)

 

AUTRE RETOUR DE BATON :
https://lesdeqodeurs.fr/

La Préfecture a menti pour couvrir des policiers

Au Royaume de France, la République est pourrie des pieds à la tête...

Quand la Préfecture de Paris en arrive à mentir pour couvrir une sale bavure d'un policier qui se croit au Far West et qui tire sur tout ce qui bouge, on mesure l'état de pourriture avancée des institutions de l'Etat. Nous ne sommes pas dans le Chicago de la pègre et d'Al Capone ni dans le Bronx d'avant Rudy Giuliani mais en France.

Cette police sans foi ni loi, cette police sans ethique et sans morale, cette police armée est un danger pour tous les citoyens car ce qui est arrivé à ces jeunes, pourrait arriver à un de nos enfants ou à nous-mêmes.

Cette police doit être réformée et nettoyée au karcher car la vraie racaille, la plus dangereuse se trouve dans ses rangs. Cela fait des années que nous assistons à ces bavures qui n'en sont plus, tant elles font partie de la manière de faire de ces gens sans honneur. Alors oui, certains disent qu'ils font la chasse aux racailles et que la police mérite notre soutien... Si en plus les victimes s'appellent Mohamed ou Mamadou, certains applaudissent des deux mains...

Cette police a un grave problème et le problème vient de la médiocrité du recrutement. N'importe quel blaireau, n'importe quel loubard pervers peut entrer dans la police. Qu'il sache lire ou pas, compter ou non, avoir un minimum de culture ou d'éducation n'est pas important. Et au contraire, les caractériels et les névrosés sont les bienvenus. Comme si le pouvoir prenait un malin plaisir à sélectionner les pires, sachant qu'à terme cette police là finirait par être haï par le peuple. Et nous y sommes car "tout le monde hait et méprise la police !"

Alors que Gérald Darmanin, dans un ridicule numéro d'équilibriste affirme qu'il n'y a pas de divorce entre la police et les Français, oubliant que dans un sondage proposé par un syndicat d'extrême droite et demandant de répondre par oui ou par non pour savoir si les citoyens soutiennent la police, plus de 90% de ceux qui ont répondu, ont voté NON ! alors que en principe l'extrème-droite adore la police !

Darmanin est comme ses petits collègues : déconnecté du monde réel. Il a été auditionné lundi à l’Assemblée nationale sur l’action des forces de l’ordre. Repris en main par son prédécesseur Castaner, désavoué par le Président et par son parti, le violent camouflet qu'il lui a été infligé, aurait poussé n'importe quel ministre à démissionner. Pas Darmanin. Comment renoncer aux privilèges et aux avantages de la fonction quand on prend goût à l'ivresse du pouvoir ?

Pauvre France... tombée dans des mains aussi médiocres... Nous touchons le fond. Et en voilà une nouvelle preuve...

Mediapart publie une nouvelle vidéo témoignant d’une action incompréhensible.

Six jeunes, n’ayant commis aucun délit, sont violemment interpellés par des policiers agissant en toute illégalité. L’un des agents tire deux fois, sans sommation, vers la tête du conducteur. La préfecture de police de Paris n’a pas suspendu ce policier affirmant que la justice avait conclu à la légitime défense. Ce qui est faux.

"Une voiture noire nous a coupé la route." Des hommes en sont sortis, "j’ai vu deux armes pointées sur nous et, quelques secondes après, on a entendu les coups de feu." Assis à l’arrière de la voiture, "j’ai baissé la tête, j’ai vu ma vie défiler car j’ai vu la vitre se briser", confie Hugo, 19 ans, l’un des passagers.

Son ami Paul, qui ce soir-là conduisait le véhicule, se souvient, lui aussi, de ces hommes armés qui lui criaient : "Coupe le contact, coupe le contact, enculé !” J’étais terrorisé. J’ai enclenché la marche arrière, car j’ai cru qu’on allait se faire tuer."

Cette nuit du 30 avril 2019 restera à jamais gravée dans la mémoire de Paul, d’Hugo et de quatre de leurs amis, âgés de 16 à 22 ans. À 2 heures du matin, dans le bois de Boulogne à Paris, arrêtée à un feu rouge, leur voiture est soudainement bloquée par trois véhicules. Huit hommes armés en sortent, les mettent en joue et l’un d’entre eux tire à deux reprises, visant notamment la tête de Paul.

Contrairement à ce que pensaient ces jeunes gens, ces hommes ne sont pas des voyous, mais bien des policiers de la brigade anticriminalité (BAC) qui, parce qu’ils les suspectent d’un vol de sac à main, les interpellent sans le moindre signe d’identification, ni brassard ni gyrophare. Et, alors que la situation ne présente aucun danger, ils vont user de leur arme sans faire de sommation.

Aucune image de ces violences policières n’a circulé sur les réseaux sociaux ou dans les médias. Et pour cause, les seuls enregistrements provenant des caméras de vidéosurveillance n’ont été transmis à Paul qu’en juin, après de nombreuses demandes, depuis octobre 2019, de son avocat, Raphaël Kempf, auprès du parquet de Paris.

Enterrées alors même qu’elles prouvent que les policiers agissent en toute illégalité et que l’un d’entre eux fait usage de son arme sans que la situation ne le justifie, ces images "démentent la version des policiers qui m’ont accusé de violence. J’ai été poursuivi pour ça et relaxé seulement en novembre dernier. Par contre, le policier qui a tiré en me visant continue de se balader avec son arme. J’ai porté plainte, mais l’enquête est plus longue le concernant", constate Paul.

Quand les institutions censées faire respecter la loi, la bafoue allégrement et en plus y rajoute le mensonge, c'est que le pays est complétement à refaire, sinon l'insurrection armée est la seule réponse possible.

Au Royaume de France, la République est pourrie des pieds à la tête... et nous citoyens, en subissons les graves conséquences.Source : Reddit
+ Ajouts de la rédaction

 

Un poème de 1942 qui redevient d'actualité, récitez-le vous chaque soir avant de vous coucher :

dédié à tous ceux qui refusent de porter la muselière.

« Demain »

Âgé de cent mille ans, j’aurais encor la force
De t’attendre, ô demain pressenti par l’espoir.
Le temps, vieillard souffrant de multiples entorses,
Peut gémir : Le matin est neuf, neuf est le soir.

Mais depuis trop de mois nous vivons à la veille,
Nous veillons, nous gardons la lumière et le feu,
Nous parlons à voix basse et nous tendons l’oreille
À maint bruit vite éteint et perdu comme au jeu.

Or, du fond de la nuit, nous témoignons encore
De la splendeur du jour et de tous ses présents.
Si nous ne dormons pas c’est pour guetter l’aurore
Qui prouvera qu’enfin nous vivons au présent.

Robert Desnos, 1942

(c'est aussi le moment de se rappeler la phrase clè d'Etienne Chouard : "Tous nos maux viennent de ce que nous n'écrivons pas nous-mêmes notre constitution" oui ! y compris ceux que nous vivons actuellement, si nos représentants avaient été tirés au sort jamais tout ce qui est arrivé récemment à cause du régime Macron ne serait arrivé)

11/12/2020

"solidarité"

partout des affiches gouvernementales nous appellent à la "Solidarité" !

Je suis persuadé que dans ses discours Hitler appelait les allemands à la solidarité aussi ! Face à l'incendie du Reichtag par exemple, et à être bien civiques et à bien faire le salut "Heil Hitler !" que en peu de temps tous les allemands bien décents, bien "responsables" et bien soumis ont intégré à leur vie quotidienne, ne fusse que par peur des flics ou du regard d'autrui....

(eten URSS par peur de l'internement psychiatrique, pratique tellement hallucinante et immonde qu'à l'époque on croyait que les "psychiatres soviétiques étaient atypiques, mais non, tous l es régimes tous les Etats tous les psy sont comme ça aux etats-Unis aussi en France aussi ! regardez ! regardez ce qui est arrivé au Pr Fourtillian  https://odysee.com/@AgoraTVNEWS:5/Plainte_Contre_Pasteur:...

https://www.objectifgard.com/2020/12/11/gard-des-centaine...   là c'est l'URSS maintenant !!!! on est en URSS !!!!

le professeur Fourtillan , qui a participé au documentaire HOLD UP, se retrouve en psychiatrie à Uzès. Centre Hospitalier , le pas Careiron BP 56 ,30701 UZÈS CEDEX - Gard. tél : Standard 04 66626900 secteur NASH. Ce monsieur à porté plainte pour crimes contre l'humanité contre le gouvernement. ) 

et surtout lisez ce billet du 2/12/2020 : http://miiraslimake.hautetfort.com/archive/2019/01/16/cha...

06/12/2020

la France n'est plus le pays des français pauvres et "moyens"

"Avant", disons jusque il y a trente ans, la société était, certes hiérarchisée et de classe (elle l'est toujours ! et encore plus), mais en même temps civilisée et républicaine, car il y avait une place pour tous et des équipements pour TOUS. Et par exemple des places de théatre, des places de trains, des hôtels, il y en avait à tous les prix, pas toujours aussi bons les uns que les autres, mais ça voulait dire que même avec peu d'argent il y en avait toujours que vous pouviez vous offrir; il y en avait pour tout le monde. (et en particulier des hôtels chers on n'en trouvait pas partout, mais des hôtels pas chers il y en avait partout!) Et ainsi par exemple même le peuple pouvait voyager!! et pas seulement les bourges ! la France appartenait aux français (et quand aux enfants, comme pour Boule et Bill ou Mafalda le monde était à eux, lisez : http://miiraslimake.unblog.fr/2020/10/30/comment-etait-la... )
comme cela doit être dans une vraie société !

Maintenant c'est pire!: ce n'est plus une société hiérarchique, c'est une société d'exclusion ! elle est faite pour les riches, et pour les riches seulement ! ah oui! ces jésuites ! c'est "égalitaire" ! puisqu'il' n'y a plus que des trains, des hôtels, des spectacles, etc, pour les riches, tous au même prix (le plus élevé, comme par hasard !         ) donc, ou bien vous avez les moyens de payer les hôtels de haut standing, les places de théatre chics, les trains pour hommes d'affaire, etc, ou il n'y a simplement plus rien, plus aucune place pour vous dans la société, vous pouvez crever, dehors ! la société et ses aménités ne sont pas pour vous !
Vachement démocratique....
très Civilisé comme civilisation ! ...
et il ne vous reste plus, si vous voulez encore survivre, physiquement, quelque temps, avant qu'on ne vous conseille gentiment de demander l'euthanasie (... très à la mode ça), de passer sous le joug attentif des flics soc... non pardon! des travailleurs sociaux.

"il y a quelque chose de pourri     etc "

(Et depuis 2020 c'est devenu de pire en pire ! ça vire au fascisme en fait quand on réétudie l'histoire, et les idées, on s'apperçoit qu'il y a une tendance lourde, l'esprit de la modernité disait Zygmunt Bauman, et que tous ces thèmes et comportement psychologiques seront de plus en plus d'actualité !) Comme nous en averti Yahia Gouasmi "gilets Jaunes vous êtes traités en palestiniens dans votre pays"


- Antaŭtempe nia socio estis ĥierarĥia socio, jes oni povis revi pri pli bona, sed estis en ĝi loko por ĉiuj, eble ne egale bonan sed estis, kaj alcela, nu tio estis socio ! Kaj ekzemple estis inter spektaklsidlokoj, inter vagonaroj, inter hoteloj, diversprezaj, ke eĉ se tute ne riĉaj estis ĉiam kaj ĉie io disponebla por vi. Kaj ankaŭ la popolo povis vojaĝi. Kiel estu en socio. Nun estas plimalbone : tiu estas nun eksiga socio, malaniga, forĵetiga : gi estas farita por la riĉuloj nur, aŭ vi havas sufiĉe da enspezoj por pagi la altkomfortajn hotelojn, la elitajn sidlokojn, la pornegocistaj trajnojn, ktp, aŭ ne estas io ajn por vi, entute nenia loko por vi en la socio, ekstere ! vi povas mortaĉi ! la socio ne estas por vi.

Nur restas, se vi volas nur korpe pluvivi iom da tempo, antaŭ ol oni konsilos al vi pri eŭtanazio, vi pasu sub jugo de la pastraĉar..., ne, pardonu ! de la socia laboristaro.

03/12/2020

Tiel estas la vivo


Tiel estas la vivo

Ŝi tiom laboris en la vivo,
ke ŝia korpo nun malfortiĝas,
ŝia vizaĝo paliĝas
kaj ŝiaj ostoj rompiĝas.
Tiel estos nia fino:
kelkaj solaj, sen amikoj
aliaj kun familio,
sed kun foresto de amo,
ĉar tiel estas la vivo.


Arquillos aprilo 2017

02/12/2020

CHATS ET HUMANISME

bon, on vient au sujet  :

oui, il serait souhaitable que les humains prennent modèle sur les chats et s'imprègnent de leur esprit insoumis ce serait le seul espoir pour la civilisation

On dirait que mon chat (2003) deviendra sentimental ; petit à petit, il faut patienter, comme avec toutes les transformation « humaines », libres, personnelles, des choses à respecter. Jusqu'à maintenant il était comme on nous représente généralement les chats : égoïste, indépendant, d'une volupté physique, mais pas du tout « pneumatique » (comme dirait Vladimir Jankelevitch). Il avait l’égoïsme de la jeunesse. Mais c’est comme chez tout le monde : avec le vieillissement se produit une maturation émotionnelle (mais bien sûr à condition qu’il aie conservé son coeur d’enfant, absolument indispensable ! Autrement on n’est alors rien de plus qu’un PANTIN de plus en plus ratatiné !) en prenant de l’âge on devient plus profondément sentimental, et d’autres choses encore. Donc il finira peut-être par devenir « apprivoisé », comme le renard (en hindî « लोमड़ी ») - छोटे राजकुमार को लोमड़ी ने कहा- „le renard dit au petit Prince“; Peut-être un jour «il » (les guillemets pas parce qu’il est un chat, mais parce qu'il a été castré !) sera aussi sentimental qu’était « Poupounette », cette pauvre petite vieille être vivant. Qui était si aimante, tout en restant en même temps indépendante, viscéralement insoumise, comme c’est l’essence des chats.

Oui, il serait à souhaiter que les humains soient comme les chats, ils devraient prendre modèle sur eux ; ce serait bon pour la civilisation, non ? La dictature actuelle, « prussienne », politically-correct, des sociétés orwelliennes, Aldous-Huxley-iennes actuelles s’effondrerait, et il resterait alors un petit peu d’espoir de sauver la Civilisation et la valeurs humaines. Oui, il faudrait que tous les gens dans nos sociétés fassent de la résistance passive, de l’insoumission,

pas une opposition ouverte - ce n’est déjà plus possible hélas ! - mais par la bande, en faisant celui qui ne comprend pas, en faisant le bête, par toutes sortes d’échappatoires, de non-obéissance, (sans le clamer sur les toits, comme actuellement pour le reconfinement que ersonne ne respecte ni ne fait respecter, mais surtout on ne le dit pas on n'en parle pas ! ) de décrédibilisation

de cette arrogante, bien-pensante, dictature inhumaine et glacée. Oui mais voilà ils ne le font pas.

Aussi longtemps que la SPA et autres asso. prises du syndrome du CONATUS (vous savez le conatus ! j'ai fait un billet là-dessus) ne sera pas ministre on aura encore, plus pour longtemps, le droit d’avoir des chats ! Déjà on se met à leur faire ce qu’on fait aussi aux humains, les rfid et l’euthanasie. Ensuite il ne restera plus aucun espoir. http://h16free.com/2015/09/24/41471-et-maintenant-une-loi...

Tant qu’il y aura des chats il y aura de l’espoir ; après, ce sera fini, l’humanité pourra crever.

 

 je ne sais pas ssi c'est comme ça partout (sans doute pas vu les échos qu'on a , les très rares que les journaputes ne censurent pas et laissent passer  !!!!!!! en infos ou vidéos, de ces immondes violences et bavures coutumières à la flicaille) mais dans mon coin il semble que le confinement de novembre-décembre n'ai pas été respecté du tout, et que la police n'a rien fait pour le faire respecter, aucun contrôle en particulier. Je crois qu'il y a intérêt (comme je dis dans le billet ci-dessous) à ne pas le claamer sur les toits et d'ailleurs que c'est ce queu tout le monde fait, ne surtout pas le dire, pour passer inaperçu !!! Comme sans doute autrefois en URSS d'ailleurs !

Parce que maintenant sous le régime où on vit maintenant il faut ne s'opposer que silencieusement, dans son coin sans surtout le faire savoir aux autorités ni à la presse ( regardez ce qui est arrivé ausi par exemple au médecin Epstein au début du film "mal-traités" https://ru-clip.net/video/gSeFfIXsxmQ/mal-trait%C3%A9s-le...) ni aux autorités !! (regardez ce qui est arrivé au Pr Foutillier https://www.objectifgard.com/2020/12/11/gard-des-centaine...      là c'est l'URSS maintenant !!!! on est en URSS !!!!!)

C'est comme les "procèdures absolument immondes ,staliniennes, informatisées répugnantes, cyniques, typiques du TOTALITARISME CAPITALISTE actuel pour la réception du monidre colis amené chez vous par cette immonde répugnante cynique avide firme capitaliste privée, qui avec la complicité de cette URSS capitaliste qu'est l'Union Européenne (dont il faut sortir d'urgence FREXIT ! vite !!) nous a volé l'ancien Service Public de la Poste, qui était autrefois géré par des fonctionnaires, et était 7 fois plus rapide, 2 fois plus sûr, et qui respectait ses usagers !!!! de manière républicaine et normale quoi ! je me suis rendu compte que depuis quelques mois les agents remplissent eux-même sans rien vous demander les formalitéx à la con de merde sans rien vous demander, et déposent le colis sans ruien dire (et pourtant il y a pas longtemps une factrice avait été licenciée pour avoir signé à la palace de ses usagers pour leur épargner d'immondes déplacements pénalisants à la con !!!! histoire rapportée avec les termes répugnants de la direction de la poste et des supérieurs hiérarchique de cette malheureuse !!!)

Peut-être que c'est comme pour les retraits d'argent dans mon bureau de poste les CCP  ne pratiquent aucune des restriction répugnantes, e t   ni des persécutions éhontées rapportées par Jovanovic sur son site. Mais vioilà mon bureau de poste est dans un quartier à immigrés, alors sans doutre qu'ils ont des instructions pour les ménager et d'éviter de les mettre en colère !!! .... (tandis que dans les bureaux de centre-villes bourgeois et "blancs" des informateurs de Jovanovic, ils n'hésitent pas à les traiter comme des chiens !)

C'est désobéir en secret par la bande, ou faire le bête, faire semblant qu'on est complètement con et qu'on n'a rien compris. et sur tout sans le crier sur les tois, ou alors c'est que vous avez une âme de martyr. qui à99%seront broyés sans même que personne ne le sache, et bien censuré par les journaputes, eux mêmes terrorisés ("un journaliste c'est une pute ou un chômeur" !)

 

 

18/11/2020

De la nécessité de faire une analyse marxiste du petit monde des universitaires ! "an incredible perversity of logic"

(la date de publication est une "private joke")
citation de Chandra Wickramasinghe suivie de mon commentaire :

"Since this type of evidence, together with chemical data, which also exist for the Murchison meteorite, is used to establish the biologic origin of mircofossils in the Earth's sediments, a space origin of life would seem to be securely established. It would require an almost incredible perversity of logic to deny this data." Mais « an incredible perversity of logic » c'est très, très fréquent chez les scientifiques !
Le récent scandale de la chloroquine l’ a une fois de plus montré !

(en fait, bien   sûr, le  scandale de la chloroquine,  dans ses motivations, ressort typiquement de la lutte des classes, la maximisation du profit !) https://www.reinfocovid.fr/

Ce sont toutes les instances du pays qui ont collaboré qui sont à changer, du haut en bas (ne pas oublier la flicaille !), avec interdiction pour ceux qui ont exercé de pouvoir se représenter quelque soit leur domaine, politique, justice, haute administration etc..
C’est une révolution qui est devenue nécessaire.
On attend l’homme providentiel, (attentions pas un facho ! on en a plus qu'assez de ces merdes !)

le Dr Louis Fouché serait bien ! Fouché Président !
C’est la survie même du pays qui est en jeu:tout le monde en a assez de ne plus en finir de descendre:  tout est devenu un problème, et les problèmes s’accumulent : il faut crever l’abcès une bonne fois pour toutes.
Ce n’est plus la France, c’est un camp de concentration nazi.
Elle n’est plus une république, mais la chasse gardée du grand capital et ses garde-chiourme.
La France en a vu d’autre, demain elle renaîtra, libre et civilisée, c’est çà la France.

17/11/2020

la CRISE de 2018-2020

Le mouvement des Gilets Jaunes aurait pu amener une révolution, une vraie. Surtout que, derrière, les gens allaient se mettre à découvrir Etienne Chouard et Bernard Friot.
Alors les bourges, le grand capital, les européistes, ont eu peur. Et s’est reproduit le même scénario que dans les années 20 et 30, comme disait Brecht « le fascisme est la forme que prend la démocratie bourgeoise en temps de crise ». Ils ont commissionné leur « kapo » de baraque, le Macron, et sa clique, pour mâter « avec vigueur », comme on disait du temps des colonies, c’est-à-dire avec sauvagerie et une profonde haine de classe, toute velléité de révolte chez les exploités.

Et avec l’épidémie de Covid19 (réinfocovid) ils en ont profité pour instaurer ce dont ils rêvaient, depuis qu’ils en ont les moyens techniques, les rfid, les « smart dust » les caméras de vidéo-surveillance, les téléphones portables, la 5G, tous les procédés de fichage, de censure, de manipulation de l’opinion de ceux qui ont une âme suffisamment lâche ou collabo, qui sont la majoré (la période 1940-44 par exemple l’a bien montré en France, et la période 1933-44 en Allemagne, bien décrite par Milton Mayer), une nouvelle version de « Rhinocéros », un totalitarisme, qui a la vocation de devenir bien pire que tous ceux du XXè siècle, bien plus cauteleux et impitoyable et plus indéracinable surtout .... Et pour commencer interdire, pour longtemps toute manifestation, instiller la peur, la soumission et la délation dans le coeur de zombies, plonger les gens dans la clochardisation (1 million de plus depuis un an, dans l’ignorance et l’indifférence générale), la misère la précarité et une pression patronale encore accrue, grâce au NAIRU.

 

questions aux réalisateurs de Hold-Up :

 

"Un peu seuls dans la vie politique française, mais c'est notre honneur :

(une petite remarque en passant : si le Sénat était formé de citoyens tirés au sort - comme le sont déjà les jurys des cours d'assise, on l'oublie trop ! et ça se passe très bien ! - jamais il n'aurait voté ça ! puisque une immense majorité des français est contre ces réformes. Alors, hein ? réfléchissez un peu sur les propositions d'Etienne Chouard et David van Reybrouck ! qu'on se le dise !)

14/11/2020

tout ce qu'on avait le droit de faire mais qu'on n'a plus le droit de faire

depuis des années je me suis réveillé chaque matin en espérant me retrouver dans le monde normal, et non dans cette réalité alternative. Le monde normal où les hommes peuvent parcourir les collines, prier à l’église,

(plus possible depuis 20 ans : elle sont toutes fermées en permanence, comme autrefois en URSS !)

aller travailler (ça on peut encore !), se prélasser au bord de la mer, écouter un concert (plus possible, il faut avoir réservé des mois à l'avance, sinon pas de place ! même les concerts d'orgue. ça fait une bonne décennie que je ne vais plus au théatre, trop dur !), visiter des musées (où on n'a même pas le droit de regarder les tableaux de près pour voir comment ils sont peint), socialiser avec des amis (où ? pas au café, où tant de choses sont interdite), flirter avec des filles (ah là maintenant srictement interdit ! sinon c'est la prison maintenant on appelle ça de la "violence de porc machiste", du "harcèlement sexuel", autrefois ça faisait partie de la vie normale, c'était une forme de contacts humain, maintenant c'est décrété "crime" ! direction la prison ! (et la ruine, si vous êtes riche, elles vont en profiter pour tout vous prendre), envoyer les enfants à l’école (maintenant il n'y a plus un seul enfant qui va lui-même à l'école, il faut l'y emmener en voiture !); bref, s’offrir les petits plaisirs dont on avait joui même sous Staline ou même au temps du dur régime d’Hitler (quand il était obligatoire de par la loi de porter un masque de rhinocéros sur le visage (ah non !  je me trompe d'époque dans l'Allemagne de 33-45 il était obligatoire de ne croiser quelqu'un qu'en levant le bras droit et criant "Heil" ! enfin, c'est pareil non ?).

(si nous sommes bien sages nous auront peut-être droit à un bon point, pas seulement Castex, Goebbels aurait bien dit ça lui aussi !)

oui, souvenez-vous dans les années 50 Noël c'était la fête des fêtes, une fête "pas comme les autres" ! Les gens ne croyaient déjà plus en Dieu ni aux miracles ni à la vie après la mort, la religion était déjà morte, mais de son passé religieux (on ne souvenait quand-même que c'était censé être la naissance du petit Jésus, et une fête d'espoir) Noël avait gardé une magie inégalable, une "aura" de merveilleux, d'amour, d'espoir, d'enfance, de traditions, plus les sapins, les crèches, les traineaux, les pères Noël, les étoiles, les contes de Noël, tous les revues toutes les  radios se fendaient de leur conte de Noël, même France-Culture - là seulement on en trouvait deplus littéraires ! - et diffusaient des chants (traditionnels) de noël, dans les centre-villes (qui alors étaient plein de monde, maintenant ils sont vides : on n'y voit plus que des flics et des caméras de vidéo-surveillance ! à l'époque ils étaient plein d'adultes, ET d'ENFANTS !  pleins de magasins partout (pas de supermarché à l'époque) pleins de Services Publics, qui fonctionnaient ! plus des cafés (où on avait le droit de fumer bien sûr, et de rire, et de lire le journal), des églises (ouvertes !!! où on pouvait ENTRER sans problème !) et Noël c'était l'époque où  on s'amusait à faire le tour des vitrines, car les commerçants rivalisaient à faire de belles vitrines de Noël décorée, et certaines étaient vraiment extraordinaires !

Barbier il veut le vaccin (avec des "smartdust" dedans) obligatoire (j'ai vu ça sur twitter) sous peine de ne plus pouvoir prendre l'avion ni d'aller au restau et rester au sein de la société! rien que ça....

Il faut une union sacrée maintenant pour virer cette bande de tarés ultra nocifs au service du grand capital !!

"Nos plus grands malades sont...au gouvernement ! Et on a aucun vaccin pour ceux-là !

Réinfo-covid : https://www.reinfocovid.fr/