Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2021

alors comme ça on se remet à décider administrativement d'apporter une solution finale aux espèces "nuisibles et invasives" ??

il va falloir ajouter un nouveau slogan pour  2017 : Liberté pour les perruches à collier immigrées en France !

l’approche existentielle est la base de la morale, comme l'a sans doute compris Elian-J Finbert (et Brigitte Bardot)

ils (les intégristes de l'écologie et les "scientifiques, aussi impavides que il y a un siècle les savants nazis...) sont tellement dans leurs concepts d’espèces et de biodiversité, qu’ils oublient que les individus, bien vivants et bien concrets, sont des êtres sensibles.

Giuseppe Belvedere la paradigme de la résistance au nazisme ( et relisez Michel Terestchenko) :

Les perruches à collier de France.

Pour retrouver leurs premières traces, il faut remonter au milieu des années 1970, affirment les spécialistes interrogés par franceinfo. "En 1976, une centaine d’individus se sont échappés de l'aéroport d'Orly", assure Rémy Delanoue, ornithologue et juge international lors de concours de beauté de psittacidés (comprenez perroquets, perruches et autres inséparables). La piste semble vraisemblable. A cette époque, l'oiseau, à la mode dans les animaleries, était importé en nombre par avion. "Leur cage s’est ouverte lors d’une manipulation par un Fenwick [un chariot de manutention] et une centaine de perruches ont ainsi pu s'envoler", croit-il savoir.  L'autre foyer d'origine, plus récent, se situerait du côté de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d'Oise). Pas d'erreur de manutention cette fois : les soupçons se portent sur un grossiste qui ignorait sans doute la malice de l'animal et sa capacité à s'échapper de sa cage. "Elles sont de la famille des perroquets, l'un des oiseaux les plus intelligents qui soient", explique ****** ******, de l'antenne francilienne de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO). "Au début des années 1990, les contrôles des oiseaux étaient moins stricts et les fenêtres du bâtiment où elles étaient entreposées n'étaient pas grillagées. (comme Fleury-Mérogis !...) C'était facile pour elles de prendre le large", insiste R. D.. Depuis un demi-siècle on a vu arriver les tourterelles turques, les roselins cramoisi pointent leurs nez, les merles ont envahi nos villes depuis le XIX siècle (autrefois ils ne sortaient pas des forêts), Autrefois les moineau, oiseaux des rochers, ont peuplé les villes, les alouettes les campagnes. À part les intégristes ecologistonazis qui s’en plaint ? la carte de leurs dortoirs (les lieux où elles passent la nuit) le confirme : ils n'ont quasiment pas bougé depuis quarante ans et se concentrent autour de Wissous (Essonne) et Roissy-en-France (Val-d'Oise). Contacté par franceinfo, le gestionnaire Aéroports de Paris explique avoir entendu parler de ces thèses, mais n'a retrouvé aucune trace des "évasions" supposées. Le responsable du pôle Espaces verts d'Orly penche plutôt pour des remises en liberté par des propriétaires lassés de ces oiseaux trop bruyants. 

Environ 8 000 spécimens (non, êtres vivants ! Je dirais même mieux personnes vivantes, images de Dieu) en Ile-de-France

Quoi qu'il en soit, les perruches sont bien là... et se reproduisent. (comme les humains ! lisez « Un Nid » de Sully-prudhomme) ) Résultat, en Ile-de-France, la population s'est envolée : leur nombre est passé de quelques dizaines d'individus dans les années 1980, à 1 100 en 2008 puis 4 200 en 2015, selon  une étude menée par des chercheurs du Muséum d'histoire naturelle de Paris. Avec deux à trois oisillons par an et par couple, la progression est très rapide. Désormais, en 2017, "on s'approche plus des 7 000 à 8 000 individus" dans la région, estime le spécialiste de la LPO. L'Ile-de-France n'est pas la seule concernée par le phénomène : d'autres foyers ont été signalés près de Marseille (Bouches-du-Rhône),  Roubaix, Villeuneuve d'Ascq ou encore Toulouse. A l'étranger aussi, comme à Barcelone au-dessus des Ramblas ou en Grande-Bretagne, où elles seraient plus de 30 000. (+ la Rhénanie ! + Bruxelles ! )  L'invasion fait le bonheur des passionnés. Cela fait vingt-trois ans que Bruno Lebrun, agent d'accueil du parc de Sceaux (Hauts-de-Seine) et détaché à la surveillance des oiseaux nicheurs, arpente les 180 hectares pensés par Le Nôtre. Depuis 2003 et l'arrivée du premier couple de perruches, pas un nid ne lui échappe. Chaque année, il est chargé de recenser les couples qui s'installent entre février et juin dans les creux des platanes centenaires, abri idéal pour décourager les écureuils roux, friands de leurs œufs et de leurs oisillons. Aujourd'hui, il en dénombre plus de 90 qui, chaque soir, s'envolent en nuées vers leurs dortoirs de Wissous et Massy, situés de l'autre côté de l'A86.

Ici, elles trouvent de tout, toute l'année. Au printemps, elles dévorent les bourgeons, l'été elles trouvent toutes sortes de fruits et de baies et à l'automne, ce sont les glands et les pommes.Bruno Lebrun, du parc de Sceaux.

"Elles sont magnifiques", glisse un promeneur

mais  ces racistes anti-immigrés que sont les écologistes intégristes, n'es veulent pas : elles ne "sont pas d'cheu nous" !

Les perruches peuvent compter sur la générosité des promeneurs qui leur apportent des graines, malgré les panneaux d'interdiction. Au détour d'une allée longeant l'un des bassins du parc de Sceaux, Amadou témoigne. "J'adore les perruches. Elles sont magnifiques",

(LES IBIS SACRES AUSSI ETAIENT MAGNIFIQUES…...)

s'enthousiasme-t-il. Séduit, il en a même acheté plusieurs pour agrémenter son balcon... mais elles se sont échappées. Les fugueuses reviennent le voir régulièrement : "Même après les hivers les plus secs et rigoureux, elles sont toujours là."

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la rigueur de nos hivers ne leur fait pas froid aux yeux. "A l'origine, elles vivent sur les contreforts de l'Himalaya, jusqu'à 1 500 mètres d'altitude", rappelle Frédéric Malher, président du Centre ornithologique Ile-de-France. Autant dire que les quelques épisodes de neige francilienne n'ont rien d'incroyable pour elles.  "L'hiver, elles passent 50% de leur temps près des mangeoires ou des boules de graisse disposées dans les jardins par les particuliers", précise Olivier Païkine, de la LPO Ile-de-France. Même celles suspendues en hauteur et destinées aux petits oiseaux y passent. Avec leurs pattes, les perruches agrippent le fil, le remontent et se régalent. Elles se servent aussi chez les particuliers. Près du parc de la Vallée-aux-Loups, à Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine), un voisin n'a pas pu savourer ses cerises cette année. "Les perruches ont découpé le filet de protection qu'il avait installé pour éloigner les oiseaux et elles se sont régalées", s'amuse Bruno Lebrun.

Peu de prédateurs et très envahissante

ouais , mais comme dit Christian Lévêque :

« Les écosystèmes ont des capacités d’adaptation importantes, aussi bien lorsqu’ils perdent des espèces que lorsqu’ils acquièrent de nouvelles espèces, comme l’a montré l’écologie rétrospective. »

Leur vie est à peine troublée par quelques prédateurs : la chouette hulotte. Des plumes de perruches ont été retrouvées dans le nid d'un rapace, dans le 15e arrondissement de Paris, rapporte la LPO. Et si les écureuils et les rats peuvent occasionnellement se délecter de leurs œufs, les perruches savent se défendre d'un coup de bec. Un écureuil en a déjà fait les frais dans un parc de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne).

Sans véritable prédateur et avec son chant, la perruche agace. Et inquiète aussi (les fonctionnaires du Commissariat général aux questions juives ) Car elle entre en compétition avec d’autres oiseaux, notamment pour les nids. Opportuniste, la perruche à collier ne creuse pas son propre nid. Dès février, elle élargit ceux des autres oiseaux (comme la sittelle torchepot, l'étourneau sansonnet et le pigeon colombin), bien avant que ces espèces ne s'y installent. Ce qui les oblige à trouver d'autres lieux de nidification.

Dans le parc de Sceaux, on a déjà remarqué une baisse du nombre d'étourneaux sansonnets. Bruno Lebrun à franceinfo. Pour certains spécialistes de la biodiversité, il est temps de « réguler » la population de perruches. La LPO demande d'ailleurs l'aide des Franciliens pour les "signaler" ! (ça s'est déjà fait autrefois pour localiser des personnes pourchassées) Pour le moment, "en Ile-de-France, elles ne vivent qu'en petite couronne, tempère Bruno Lebrun. Mais si elles s'attaquent aux cultures, comme elles le font en Inde par exemple, elles peuvent faire des ravages..." par exemple, jusqu'à 70% des récoltes de tournesol ont parfois été perdues. De quoi préoccuper certains maires franciliens.  à Antony (Hauts-de-Seine), des perruches ont déjà creusé des nids dans les plaques isolantes de façades d'immeubles récemment ravalés. [tant mieux ! j'ai vécu les effets de l'isolation thermique de l'IA,c'est étouffant !] 

La perruche à collier est-elle une menace pour « notre » [ça veut dire quoi ? Un écosystème par définition ça évolue constamment, ça veut dire quoi une « menace » ? Si on réfléchit bien, ça n’a pas de sens, et puis c’est quoi ce « notre » ? l’écosystème ne vous appartient pas], écosystème ? Aucun consensus ne s'est dégagé sur la question, estime l'ornithologue Philippe Clergeau, et la loi reste floue.. N'empêche, le sujet devient politique. En 2015, le sénateur des Hauts-de-Seine André Gattolin (ex-EELV, désormais LREM - tiens tiens ! je vois le genre .... ) avait interpellé le ministère de l'Ecologie pour inclure la perruche à collier parmi les espèces nuisibles et invasives. [et donc à exterminer, exactement comme Hitler avait mis les tziganes et les juifs dans la liste des espèces d’humains nuisibles et invasives…] "La législation actuelle permet à l'autorité administrative d'organiser la capture ou la destruction des immigrés. Mais, pour l'instant, aucune action de cet ordre n'a été entreprise à ma connaissance", explique-t-il à franceinfo.

Une population trop difficile à "contrôler" (en anglais ça se dit :"to control a disease" mais en français ça veut dire "se rendre maître de" voire "éradiquer",  là ils sont en train d'éradiquer la langue française !)

Au cas où, plusieurs solutions existent pour réguler leur nombre : stériliser des couples ou secouer leurs œufs pour les empêcher d'éclore. Mais avec des nids situés à plus de 10 mètres de hauteur dans les arbres, "de telles opérations semblent irréalisables" à grande échelle, aux yeux de Bruno Lebrun. "En revanche, en lançant des filets sur les dortoirs des perruches, on pourrait en capturer un grand nombre d'un seul coup. Mais cela coûte très cher à réaliser."  Aux Seychelles, dans l'océan Indien, la réponse au problème des perruches à collier (après le « problème juif » on nous bassine avec le « problème rom », et après ça va être le « problème perruches à colliers » ! mais les intéressés qu’est-ce qu’ils en pensaient ou qu’ils en pensent? Comment ils on vécu, ou vivront ça ?) a été radicale (une « solution finale » quoi ! Comme pour les Ibis Sacrés). Des opérations d'éradication ont été lancées dès 2013 et le dernier spécimen de perruche à collier aurait été tué début septembre, rapporte Seychelles News Agency. Mais pour Jean-Philippe Siblet, du Muséum d'histoire naturelle, il est déjà trop tard. "Sur une île, une espèce invasive peut être éradiquée, mais à l'échelle d'un continent comme l'Europe, c'est totalement impossible." En cage comme en liberté, les perruches à collier n'ont donc pas fini d'échapper au contrôle de l'homme. (les roms non plus)  

 

un millier de Tadorne Casarca, beau canard roux originaire des déserts d'Asie centrale, s'est installé en Suisse (outre qq millions d'humains de toutes origines). L'office Suisse de "protection" des oiseaux commente

"Cette situation est problématique, car ses effectifs ne sont pas indigènes."

Et voilà !  C'est clair, comme motivation ! (mais les celtes quand ils sont arrivés en Helvétie étaient-ils indigènes ? pas plus que les alouettes et les moineaux, bref tout ce qui n'était pas hommes de Néandertal et rhinocéros laineux ! )

alors comme ça sous prétexte qu'elles "ne sont pas d'cheu nous" et qu'elles en concurrencent d'autres il faudrait es exterminer ?

donc fallait-il au XIXè sièce exterminer les auvergnats qui ont concurrencé les bistrotiers parisiens "de souche" en ouvrant partout des commerces de "vins et Charbon" ?  Heureusement qu'on n'a pas fait ça : on n'aurait pas eu les bals musettes !!  ni cette musique qui pendant  un demi-siècle est devenue le symbole même de la culture française populaire !

donc faut-il exterminer les jaïns de l'Inde qui à Anvers sont en trains de retirer le commerce des diamants des mains des juifs ?

donc Fallait-il exterminer les polonais du Pas-de-Calais qui ont pris le charbon des mains des mineurs autochtones ?

Etc donc selon les écologistes, et les préfets à leurs ordres, il faut raisonner comme ça ? ban en voilà des génocides en perspective ! Le Pen à côté c'est un ange ! Je sais , dans les années 30 il y a eu quelqu'un qui a raisonné comme ça, envers les juifs et les roms, mais je croyait qu'il en avait gardé  une sinistre réputation ! Les écologistes vont-ils se mettre à son école ?

17/06/2021

Florian Philippot le seul, notre nouveau DE GAULLE !

4 oeuvres littéraires qui se sont révélées prophétiques :

* On a commencé à s'apercevoir que Orwell s'était montré en écrivant  "1984" un "prophète", décrivant non pas le présent de l'URSS mais le futur de l'Occident ! (Occident qui est d'ores et déjà PIRE que le monde d'Orwell, car dans "1984" il n'était pas interdit de fumer !)

* Puis on s'est aperçu que Aldous Huxley lui aussi s'était montré prophétique en écrivant "Le Meilleur des Mondes". (et pas seulement dans le transhumanisme et le racisme social, et le titytainment, et la transformation de l'amour d'un sentiment profond en une gymnastique récréative, mais dans la promotion de l'absence de chagrin et de la mort)

* Puis plus récemment (surtout depuis que John Le Carré a écrit " La constance du Jardinier", mais encore plus maintenant !) on s'est aperçu que Jules Romains, qui croyait sans doute en 1923 n'écrire qu'une pochade comique en écrivant "Knock" s'était montré un prophète historique, est un complément à l'analyse marxiste !

https://odysee.com/@PhilippeLeBel:4/Entretien-avec-le-Doc...

 

Et voilà, maintenant qu'on découvre que "Rhinocéros" de Ionesco était la préfiguration de ce qui nous arrive en ce moment !

 

) 7/6/2021 On est vraiment devenu comme l’Allemagne nazie, « Business as usual », « Heil Hitler ! Que puis-je pour vous ? », les gens se sont habitués à se conduire comme ça ….

 

et voici celui qui risque de compromettre les énormes profits escomptés par BIOGEN ! PAS ETONNANT que les Séides aux ordres du grand capital le mettent en prison, eh oui ! l'analyse marxiste, on n'en sort pas ! elle explique tout, ou presque : 

 

En 2022 je voterais pour Philippot si élections il y a ........ mais c'est maintenant qu'il faut se réveiller!! L'armée britannique a été envoyé à Manchester et Liverpool pour tester la population de force,des personnes âgées et des femmes ont été molestées/testées de force et des émeutes ont éclaté...
Ils ont voulu faire faire la même chose à la police en Espagne mais la guardia civil.a refusé,la plupart des policiers espagnols refusent de contrôler les masques et les gens refusant le confinement,sauf regroupements massifs et troubles à l'ordre public:ils disent qu'ils n'ont pas signé pour emmerder les citoyens lambdas ni servir de police politique au gouvernement.
En France nos dirigeants complétement inféodés à Big Pharma refusent l'utilisation de la chloroquine,qui a pourtant fait ses preuves à Marseille et dans 80 pays et de faire de la pub à de nouvelles synergies de médicaments prometteurs et à prix modique mais nous imposent le remvésidir de Gilead qui ne soigne rien en plus d'être un poison violent, mais quirapporte pleinde fric au grand capital !
Car ils ont depuis longtemps fait le choix politique de la vaccination transgénique de masse modifiant notre ADN pour trucider ou rendre malades chroniques (et dépendants à vie de Big Pharma) les classes moyennes et populaires de ce pays et pucer via les nanoparticules RFID 99% des gens afin de pouvoir nous régir via la 5G 24h/24. l
Les très riches, la classe politico-médiatique, la flicaille et les journaputes de haut vol échapperont aux saloperies transgéniques faisant dégénérer notre ADN pour nous rendre malades chroniques, débiles et stériles sans parler de l'autisme et des cancers mais pas au pucage comme 99,9% de la population c'est à dire tout ce qui ne fait pas partie de l'oligarchie et ses plus fidèles serviteurs...https://www.google.com/search?q=hautetfort+knock&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla:fr:unofficial
Il va falloir que les veaux se réveillent et très vite,il en va de leur vies et de celles de leurs familles...

https://cdn.lbryplayer.xyz/api/v3/streams/free/Manigance-...

ci dessus ceci est une vidéo cliquez sur    le  lien ci-dessus pour y acccéder

ET notre          De Gaulle du 18 juin (car on en est là !! absolument !!)


merci Florian ! comme je viens de le dire et de l'écrire isci meême une bonne diza&ines de fois !!

Merci FLorian Vous être notre De Gaulle (car on en est là il va nous en falloir un, et des Jean Moulins, et des résistants pour sortir de "sous la paille/ les fusils, les grenades/ La mitraille"

 

Florian Philippot le  De Gaulle du 18 juin

01/06/2021

le gouvernement polonais fût en 2009 le seul à s'opposer à la vaccination de masse que (déjà !) Big Pharma voulait imposer - résultat : crash de Smolensk ....

https://ruclip.com/video/89h3dT6Wxms/avi%C3%A3o-com-elite...

suur la Pologne des Kaxzynki : http://miiraslimake.hautetfort.com/archive/2016/01/20/le-...


 

En 2009 beaucoup de gens ont refusé de croire tout ce que disait cette héroique journaliste irlando autrichienne Jane Bürgermeister, maintenant on se rend compte qu'elle avait parfaitement raison !  l'histoire de la grippe porcine et la tentative de vacciner de force toute la planète, a finalement foiré, alors ils ont remis ça en mieux en 2020.

comme en 2009, mêmes méthodes et pour le même but : https://odysee.com/@Jean-Jacques-Crevecoeur:f/CDL95:0

Et y compris dans ce qu'elle disait du crash de Smolensk, quand on sait que le gouvernement polonais fut le seul à refuser le vaccin que Big Pharma voulait imposer à toute l'humaité (comme maintenant !) et tout ce qu'il y a de mystéries autour (le vidéaste !qui avait fimmé les coups de feu, ensuite assassiné sur son lit d'hopital, etc, etc, c'est clair !

 

En dépit de l'immense célébrité qu'elle avait acquise en 2009 et 2010, il est devenu très très difficile de trouver sur Internet des informations à son sujet !!! tout a été censuré !

Voici le peu que j'ai pu rassembler sur des sites en espagnol (les seuls où on peut dénicher quelques bribes,)

 

née le 19 January 1966

son frère https://wikispooks.com/wiki/Michael_Buergermeister

Igualmente investigou o estranho caso acidente de aviação em que faleceu o presidente da Polónia, Lech Kaczynski, a sua mulher e toda a comitiva presidencial, que ocorreu em 10 de Abril de 2010 em Smolensk, na Rússia, e onde praticamente nenhum chefe-de-estado ou chefe de governo de países mais influentes compareceu ao seu funeral[5].

Jane Bürgermeister

Jane Bürgermeister is an Austrian investigative journalist who, as the anticipated July 2009 release date for Baxter’s Swine flu (H1N1) pandemic vaccine was approaching, warned the world that the greatest crime in the history of humanity was underway.

Earlier in 2009, she had filed criminal charges with the FBI against the World Health Organization (WHO), the United Nations (UN), and several of the highest ranking government and corporate officials, accusing them of bioterrorism and attempts to commit mass murder. She had also prepared an injunction against forced vaccination which was being legislated for in America.

These actions followed her charges filed in April 2009 against Baxter AG and AVIR Green Hills Biotechnology of Austria for producing contaminated Bird flu vaccine, alleging this was a deliberate act to cause and profit from a pandemic.[1]

Jane Bürgermeister was born in Switzerland from an Irish mother and Austrian father and lives in Vienna, Austria. She is the sister of Michael Buergermeister, received a masters degree from the University of Edinburgh, Scotland, and has written for the magazine Nature, the British Medical Journal, The Scientist, Reuters Health, and The Guardian among other publications.[2]

Drugs sold on the Internet

In March 2004, Jane Bürgermeister wrote an article titled "UN warns of dangers of drugs sold on Internet" in the British Medical Journal:

"The illegal sale over the Internet of drugs and medicines without a valid prescription is posing an increasing risk to people's health, the UN drugs watchdog has warned."

"In its annual report the Vienna based International Narcotics Control Board (INCB) urged governments to do more to tackle the threat posed to people's health by the escalating trade in drugs over the Internet. The report said that websites were offering popular drugs, such as sildenafil (Viagra) and tamoxifen, without a valid prescription."[3]

Extract from INCB 2003 report:

In its reports for 2001 and 2002 the Board noted the increasing use of the Internet and the mail for illicit trade in narcotic drugs and psychotropic substances, including the smuggling of drugs diverted from domestic distribution channels. That trend continued during 2003. Swiss authorities noted during the past year a significant increase in illegal mail order shipments containing psychotropic substances ordered on the Internet. As Swiss legislation prohibits the import and export of psychotropic substances by mail without formal authorisation by the competent authorities, those shipments were confiscated and the addressees were informed that ordering psychotropic substances via the Internet was not permitted. The illegal shipments originated in Pakistan. Internet sites sell mainly psychotropic substances in Schedule IV; however, they also include offers for Ritalin (methylphenidate) (see also paragraph 188 below). Selling such illegal supplies without prescription and the required medical advice poses a danger to customers, particularly when the substances sold are advertised, against medical opinion, as mild and harmless.[4]

Bribes by drug companies

In June 2004, the BMJ published another article by Bürgermeister "German prosecutors probe again into bribes by drug companies":

German prosecutors are investigating whether pharmaceutical companies gave bribes to hospital doctors to boost the use of their drugs. Munich state prosecutors confirmed that they have searched the offices of a pharmaceutical company in the city, seizing files. And according to a report in the regional daily newspaper Westfalen-Blatt (19 May), state prosecutors are investigating seven to nine pharmaceutical companies in Germany. Raids were carried out on the offices of companies in Frankfurt and Darmstadt.
Anton Winkler, the press spokesman of the Munich state prosecution office, said that the investigation was still in its infancy. “I cannot give any details yet, but the pharmaceutical company we are investigating in Munich is not GlaxoSmithKline Beecham,” he told the BMJ. He noted that an investigation opened against SmithKline Beecham in Germany in 1999 by the Munich state prosecutor, who started investigations into the activities of 4000 doctors accused of accepting bribes from SmithKline Beecham across the whole country. This was concluded this week. Seventy one doctors in the city and dozens of employees of SmithKline Beecham have been accused of bribery.
In December 2000, the company merged with GlaxoWellcome to form GlaxoSmithKline. The news of a fresh investigation into pharmaceutical companies comes at a time of growing concern about increasing corruption in Germany’s health sector. A report by a corruption expert—Frankfurt’s state prosecutor, Wolfgang Schaupensteiner—says a third of all those who accept bribes work in the health sector. He said that the number of pharmaceutical and medical technology companies that have offered money or other illegal incentives to doctors leapt from 7.9% in 2001 to 14.1% in 2002. One case made headlines this week when the head of the rehabilitation department of Munich’s state health insurance (Allgemeine Ortskrankenkasse (AOK) Munich) company was imprisoned for four years and 10 months for having accepted bribes worth €260,000 (£173,060; $316,890) from clinics since 1998.
Transparency International, an independent organisation, alleged that bribery and corruption in the German health sector costs taxpayers €10bn each year.
But Dr Ursula Auerswald, vice president of the German Chamber of Doctors, rejected the claims as “cheap, polemical, and self righteous.”
That these people do not provide concrete proof on a regular basis and do lasting damage to trust in the health service, is something that they ignore without any conscience,” she said.[5]

Neurophotonics

In December 2017, Jane Bürgermeister wrote in Electro Optics:

Neurophotonics, described as the application of light-based tools and technologies to observe the finest details of the human nervous system and brain, is advancing brain research and the development of therapies for neuro-diseases and psychiatric disorders.
Valentin Nagerl, professor of neuroscience and bio-imaging at the University of Bordeaux, noted that the development of new kinds of bio-sensors (and actuators), advanced microscopy techniques and image analysis tools among other elements is helping to push the broad and dynamic field of neuroscience forwards.
However, further improvements across every area are needed to advance the scope and usefulness of neurophotonics methods. Research groups across the globe are working on such developments, integrating elements of optics, biology and physics to craft ever better technologies to penetrate ever deeper into living tissues such as brain.
While substantial funding programmes like the BRAIN initiative put the US in a strong position for neuroscience research, other regions are also excelling in the development of neurophotonics instruments and techniques.
With a history of manufacturing optical systems and pioneers like Leica and Zeiss, Germany is at the forefront of the commercialisation of super-resolution microscopy techniques, which have made it possible to study the complex and dynamic inner life of cells at the level of the individual protein building blocks. Meanwhile, in France scientists have been focusing on biological applications and discoveries enabled by these new techniques, Nagerl pointed out.
Of the many emerging developments in neuroscience, Nagerl considers the new generation of super-resolution light microscopes to be a breakthrough. By improving the ability to look deep inside biological tissue, these microscopes for instance allow taking extremely sharp and detailed images of neurons and their activity in real time as the animal subject goes about its everyday tasks.
This discovery brought professor Stefan Hell, director at the Max Planck Institute for Biophysical Chemistry in Gottingen, and his colleagues a Nobel Prize in 2014.
By breaking Abbe's limit, the diffraction barrier in optical microscopy, Hell was able to increase the power of resolution tenfold, and he also showed there was room to obtain even better resolutions, making it possible to study, in real time, molecules and processes within the brain.[6]

Reassortment creates pandemic viruses

 

Jane Bürgermeister speaking in April 2010

In February 2009, the Austrian subsidiary of Baxter distributed 72 kilos of material contaminated with live virus vaccines for avian influenza to 16 laboratories in 4 countries and unleashed an investigation by the Austrian police. The Canadian Press explained:

"The contaminated product, which Baxter calls 'experimental virus material', was made at the Orth-Donau research facility in Austria. Baxter makes its flu vaccine - including a human H5N1 vaccine for which a licence is expected shortly - at a facility in the Czech Republic.
"People familiar with biosecurity rules are dismayed by evidence that human H3N2 and avian H5N1 viruses somehow co-mingled in the Orth-Donau facility. That is a dangerous practice that should not be allowed to happen, a number of experts insisted.
"Accidental release of a mixture of live H5N1 and H3N2 viruses could have resulted in dire consequences.
"While H5N1 doesn't easily infect people, H3N2 viruses do. If someone exposed to a mixture of the two had been simultaneously infected with both strains, he or she could have served as an incubator for a hybrid virus able to transmit easily to and among people.
"That mixing process, called reassortment, is one of two ways pandemic viruses are created."[7]

In April 2009 Jane Bürgermeister pressed charges against Baxter International for having produced an avian flu vaccine contaminated with a live virus which could have triggered a birdflu pandemic. In a YouTube video of 4 April 2010, she talked of the dangers posed by vaccines such as the Swine flu (H1N1) vaccine, citing the warnings of Infowars' Alex Jones about "sophisticated and terrible vaccines being developed that destroy our capacity to feel emotions like anger or fear".[8]

Blogger on Twitter

Jane Bürgermeister claims that she was fired in July 2009, after filing a series of criminal charges against Baxter International and the WHO, but continued to blog at https://birdflu666.wordpress.com until the account was closed. Her "Bird flu 666 Wordpress blog" (Against the Eugenicist Globalists, their Vaccines and Depopulation Plans) continues here: https://thefourthempire.blogspot.com/. On 16 May 2020, she tweeted:

"Trump says there will be a warp speed #coronavirus jab for all Americans, end of year, Bill Gates, funding vaccine, says for 7 billion plus ppl, that is, all ppl in world apart from a few million like Royals. GR pandemic plan is for ALL people, same plan as for Swine flu jabs 2009."[9]

Censorship

English Wikipedia has repeatedly removed Jane Bürgermeister's page, although as of February 2021, she had a Spanish language page.

 

13/09 2010

Victoria para el periodismo independiente mundial: Liberaron a Jane Burgermeister

 

  "¡Soy libre!", señala la periodista austriaca que denunció que la Organizacion Mundial de la Salud y las farmaceuticas crean falsas pandemias gripales para mas tarde administrar vacunas peligrosas en forma masiva. "Gracias al enorme apoyo de tanta gente de todo el mundo, así como la extensa difusion que le dieron a mi caso, soy una persona libre una vez más - ¡y vaya que se siente eso maravilloso!", dice Jane Burgermeister en su blog.

Judges stops court guardianship: I am free!
Los Jueces detuvieron mi tutela judicial: ¡Soy libre!
Por Jane Burgermeister


      El 7 de septiembre
2010 recibí una carta del juez de Hannes Winge del Tribunal de Döbling de Viena donde se me informó que detuvieron el procedimiento de tutela judicial en mi contra iniciado por la juez de Michaela Lauer Hietzing en el Tribunal de Justicia el 29 de junio 2010.

      El Juez Winge examinó las razones aducidas para justificar una tutela judicial y resultó que no eran en lo absoluto creíbles, a pesar que parecía estar bajo una gran presión externa para imponer una tutela sobre mí.

      Un gran agradecimiento a él por hacer su trabajo, por estar dispuesto a estudiar los hechos y las pruebas y hacer cumplir la Ley con integridad.

      Las consecuencias de una tutela judicial habrían sido terribles para mí. Este tipo de tutelas, por lo general, son aplicadas sólo a personas de edad muy avanzada que ya no pueden hacerse cargo de sus asuntos, por ejemplo, quellos que han contraído la enfermedad de Alzheimer. ¡Ni siquiera Lilliane Bettencourt de 87 años tiene un tutor de la Corte!

       Un tutor del tribunal (Court Guardian) tiene el poder de tomar todas lasdecisiones por usted - hacerse cargo de su dinero, su propiedad y relegarlo a usted a un instituto mental - y usted nunca podrá salir porque el tutor judicial es quien toma todas sus decisiones.

       Hace sólo un par de semanas vi las cicatrices en el brazo de Harald Matschiner, un activista austriaco, tras ser forzado a recibir drogas cuando fue consignado a un asilo mental durante una semana en lo que parece ser un nuevo y perturbador patrón de persecución política en Austria.

        La Juez Lauer de la Corte de Hietzing inició el procedimiento de tutela judicial en relación con manejar la herencia de mi difunto padre el Dr Matthias Bürgermeister, quien murió el 23 de octubre de 2009.

        En Austria, el tribunal local administra rutinariamente los patrimonios, por cual no puedes escapar de ellos. En el Reino Unido, por el contrario, no hay participación automática del tribunal local. Un abogado maneja las cuestiones patrimoniales como ocurrió en el caso de mi madre que murió en Londres.

        La Juez Lauer sistemáticamente intentó utilizar el recurso de la administracion patrimonial sobre mis bienes creando excusas para ponerme bajo tutela judicial.

        Aunque era facil verificar la falcedad de sus afirmaciones, parecía que se saldría con la suya, obteniendo la imposición de una tutela judicial sobre mí, porque no parecía haber ningún mecanismo independiente de revisión sobre estos mecanismos legales - ni siquiera el Defensor del Pueblo, ni los fiscales de Estado ni tampoco la parte superior del Tribunal Penal.

        Esta ausencia aparente de cualquier examen independiente se volvió un violento y flagrante atropello contra la justicia. La pesadilla kafkiana debería haber sido detenida rápidamente.

        Lo que esta expereincia me ha enseñado es que debo ser muy consciente de cómo los derechos civiles pueden ser pisados y arrebatados por un sistema judicial corrupto.

        Los jueces y fiscales de Estado desempeñaron un papel clave durante el colapso de Alemania en el estado totalitario nazi, por su papel como destructores de la justicia y la invención de "crímenes de Estado" para mas tarde hacer uso de huecos o blancos en las formas de la ley, cazar, detener y encarcelar a opositores políticos. Estos jueces y fiscales realizaron juicios en Nuremberg en 1947.

        Las herramientas fueron "leyes de Guerra" especiales, que crearon un "enemigo interno". Los tribunales "especiales" se crearon para combatir a los opositores políticos en la Alemania nazi, y no había escasez de jueces dispuestos a imponer penas de muerte a los críticos de Hitler.

        En Austria, nuevas leyes "ant-terrorismo" que tambien crean un "enemigo interno" y que llevan a sentencias draconianas de prisión, intentaron imponerse por la fuerza en Agosto. No obstante esta legislación fue aplazada.

        El amplio espacio que esa Ley brinda para perseguir a opositores políticos es obviamente gigantesco.

        Un sistema de justicia que actúa como un brazo dependiente del gobierno y las corporaciones que controlan al gobierno puede "barrer" y encarcelar a personas (amparandose en las leyes anti terrorismo. Por ejemplo, puede perseguir y encarcelar personas que expresan sus preocupaciones legítimas sobre la contaminación de Baxter de 72 kilos de gripe estacional con el virus de la gripe aviar en Asutria, y sobre las pruebas inadecuadas de vacunas y otras cuestiones sociales.

        Lo más preocupante es que un estas leyes propuestas por un segmento del corrupto sistema judicial de Austria, pueden ahora utilizarse para detener a personas en toda Europa, tras la introducción de la "nueva orden de detención europea", "los juicios en rebeldía2, y la "Orden Europea de Invesigation".

       Los controles para determinar si las detenciones se basan en pruebas fehacientes parecen ser insuficientes.

        Cualquiera que resulte atrapado en una pesadilla de falsas acusaciones hechas por jueces corruptos en cualquier parte de Europa parece tener pocas posibilidades de escapar.

        Fue gracias a la suerte que yo ví la nota donde la jueza Lauer brindaba sus razones para ponerme bajo tutela judicial. Y gracias a ello tuve la oportunidad de copiar la información y documentarla para luego presentar los documentos que demuestran que cada afirmación hecha por la jueza es falsa - y ni siquiera eso parecíó ayudar durante mucho tiempo.

        Pero, ¿cómo podría alguien hacer frente a falsas acusaciones que vienen desde otro país, tal vez sin ni siquiera conocer las acusaciones precisas y siendo abslutamente incapaz de hacerse con la supuesta evidencia de las denuncias, para probar que son falsas? El acusado no tendría acceso a esa documentación desde su casa. Y todo esto teniendo en cuenta que la acusación es realizada mediante un idioma extranjero.

Los dados están cargados, sabes el resultado del juego de antemano.

      El Telegraph informó que se ha producido una oleada de arrestos de británicos relacionados a las cortes europeas y en base a los nuevos poderes de detención. Sin duda, algunos casos son legítimos pero no parece que existan los controles adecuados para detener los casos ilegítimos y para evitar que algunos jueces hagan mal uso de su poder para llevar a cabo arrestos a gran escala por motivos políticos en Europa.

       Espero sinceramente que nuna más le toque a nadie en Europa experimentar esta moderna pesadilla de tener que enfrentar como individuo al poder monolítico de un estado corrupto y totalitario. Pero mi experiencia de este verano (es verano en Europa) me ha hecho pensar existe la grave posibilidad de que vuelva a ocurrir, si las personas responsables no centran la atención en garantizar que nuestros sistemas de justicia son realmente en defensa de la ley.

Los crímenes más bárbaricos del siglo 20 fueron crímenes cometidos por el Estado.

       Estados Criminales como el Nazi hundieron a Europa en una edad oscura con persecución y muerte de millones en campos de concentración y prisiones.

       Hoy en día, estamos de pie al borde de un estado policial totalitario nuevo porque nuestros derechos cívicos han sido erosionadas por las leyes anti terrorismo y otras tantas.

       Asegurar que cada sistema de justicia defienda la ley es sin lugar a dudas una prioridad.

       Para terminar, quisiera ante todo dar las gracias con todo mi corazón a los muchos miles de personas que se unieron para ayudarme, a quienes me enviaron correos electrónicos de apoyo, y a la difusion constante de mi caso que me brindaron un respaldo muy importante y me mantuvieron libre.

      En efecto, la posibilidad de disfrutar mi libertad nuevamente, trás semanas de soportar esta tutela judicial cerniendose sobre mi como una gillotina, es la experiencia más maravillosa que he tenido.

Thank you! ¡Gracias! Thank you! ¡Gracias! Thank you! ¡Gracias!

Jane Burgermeister
BWN Patagonia

Nota: Tras ver el video de alvrosda BWN Patagonia fue el primer y unico medio de habla hispana en cubrir el caso de Jane. BWN Patagonia creó la pagina en español de Jane Burgermeister en Facebook, la cual fue enlazada por la pagina oficial de Jane. Suponemos entonces que esos "Gracias" en español son para toda la gente que nos apoyó y redifundió el material en español, y para alvrosda y todo el equipo de BWN Patagonia. Pero somos nosotros quienes debemos agradecer infinitamente a Jane, por abrirnos los ojos, para que nosotros podamos abrir muchos otros ojos desde nuestro lugar.

 

 

10/05/2021

la cause de tout ça ?

ben ! le profit financier ! eh oui l'analyse marxiste on y revient toujours ! c'est la clé pour comprendre les forces politiques, les oppressions les lobbies, et par suite les propagandes, les mensonges, les "religions", les diabolisations, les manipulations de l'opinion, intimidations, racismes, caricatures, etc


Tellement de milliards et de milliards en jeu, alias "rapports matériels de production"; et la psychologie qui va avec, ça aussi le marxisme nous l'apprend (et La Fontaine aussi, c'est vrai !)

l'Hyperclasse, tout ce petit monde de capitalistes criminels se connaissent écoutez quelques unes des choses qu'a découvert le journaliste Philippe Aimar :

apprenez (qq-part dans la deuxième moitiè de la vidéo) ce qui a fait la une du Monde le19 décembre 2019 - et après c'est Jovanovic qu'on taxe de "conspirationniste" ! (remarquez, quelqu'un qui en 1933 aurait dit "vous verrez un jour Hitler envahira l'Autriche" aurait été taxé de "conspirationniste" ! et je ne parles pas du reste)

05/05/2021

Schwab et son livre, le M K (censuré) du fascisme 2.0

https://echelledejacob.blogspot.com/2021/03/schwab-beauco...

Schwab : « Beaucoup d’entre nous se demandent quand les choses reviendront à la normale. La réponse est : jamais ! »

« Celui qui dirige la peur des gens devient le maître de leurs âmes » – Nicolas Machiavel, Le Prince

c’était également là la théorie de GOERING,il l’a avoué à Nüremberg.

« Soyez résolus à ne plus servir et vous voilà libres ! »   Cette maxime de La Boétie doit devenir pour nous tous le meilleur antidote au projet eugéniste de Klaus Schwab dont le livre Covid-19 : la grande réinitialisation se veut le bréviaire et la feuille de route d’une prise d’otage mondiale qui a commencée, afin de soumettre les peuples dans une dictature sanitaire avec le Covid-19 pour mettre en œuvre la grande réinitialisation du capitalisme.

Qui est Klaus Schwab ? Il est né en Allemagne à Ravensburg en 1938 et est le dirigeant fondateur du Forum de Davos (WEF) qui rassemble depuis 1971 le gratin de l’élite économique mondiale, mais aussi, politique, financière et des médias, à l’image d’autres organisations plus informelles que sont le Bilderberg ou la Trilatérale, rassemblant chaque année des décideurs internationaux parmi lesquels Jacques Attali, Christine Lagarde, Bill Gates, Jeff Bezos ou David Rockefeller. « L’existence de ces organisations pose pourtant des questions aussi essentielles que : est-il possible de répondre aux défis de notre temps avec des appareils de coordination contrôlés par des élites aussi restreintes ? Élites uniquement sélectionnées en vertu de leur pouvoir et de leur richesse, qu’elles appartiennent à quelques pays seulement, ne sont élues par personne, ni déléguées par aucune autorité publique et sont inspirées par le dogme du marché autorégulé ».1

Seulement voilà, le dit marché autorégulé donne des signes de faiblesse depuis quelque temps. La crise des subprimes de 2008 montre à quel point une gestion confiée à un groupe restreint et aux favorisés du marché est porteuse de chaos. « Ce système de création monétaire kafkaïen voulant que l’argent soit créé à partir de dettes et d’intérêts qui nous obligent mécaniquement à générer perpétuellement de nouvelles dettes plus grandes que les précédentes est à bout de souffle. Un système d’esclavage financier qui porte en lui les germes de l’autodestruction, puisqu’une dette en constante augmentation exige une croissance en constante augmentation et donc des émissions de CO2 toujours plus grandes »2. Pour éviter la surchauffe qui ne peut mener qu’à un effondrement généralisé de tout le système financier dans son ensemble, Klaus Schwab et ses affidés ont imaginé un scénario de décroissance accélérée appelé grande réinitialisation, ou « grand reset » et qu’ils s’appliquent à mettre en œuvre aujourd’hui avec le Covid.

De même que ce sont les États, donc les peuples, qui ont sauvé les banques de la faillite lors de la crise des subprimes de 2008, ce sont à nouveau les peuples qui sont mis à contribution pour éviter le naufrage financier suite à la dérégulation financière débridée de la mondialisation dont la dette devient aujourd’hui insoutenable. La décroissance voulue par Schwab passe donc par la mise au pas des peuples en leur imposant de gré ou de force une dictature sanitaire en agitant la peur d’un virus pour endiguer toute croissance de la consommation et saper des pans entiers de l’économie jugés non essentiels : culture, tourisme, restauration, PMI-PME, le point commun de ces secteurs économiques étant qu’ils utilisent tous, entre autre, la monnaie papier pour leurs règlements, monnaie que veulent faire disparaître les grands argentiers de la planète pour faire advenir la monnaie cryptée pour mieux tracer et contrôler la population à l’image de ce qui se fait déjà en Chine.

Cette prise d’otage des peuples s’inscrit dans un scénario planifié en deux temps simultanés :

    •  

Tout d’abord l’intrusion de la fraude dans l’élection américaine en mettant tout en œuvre pour exclure la réélection de Donald Trump dont le premier mandat a favorisé une croissance de 2,5%, inédite depuis longtemps aux États-Unis. Le corollaire de cette croissance est que la dette déjà insoutenable de l’économie américaine s’est littéralement envolée. Donald Trump a certes bénéficié d’un héritage très positif, mais il est parvenu à faire en sorte que l’expansion se poursuive. Avec un chômage de 3,5%, au plus bas depuis 50 ans jusqu’à la crise du Covid, la réélection de Donald Trump semblait assurée. C’était sans compter sur la volonté d’en finir des mondialistes avec l’administration Trump : les 6 swing states ont basculé comme par miracle dans le camp du challenger démocrate Joe Biden. Aujourd’hui, il apparaît indéniablement que ces élections ont été entachées de fraudes massives pour faire élire le candidat démocrate, les innombrables preuves compilées par l’avocate Sidney Powell étant accablantes.

    •  

Ensuite, la deuxième mise au pas des peuples, la plus effrayante et la plus cauchemardesque par son ampleur et sa solution finale, passe par la création d’une peur collective planifiée et entretenue par la scénarisation de la contagion d’un virus à l’échelle planétaire : le Covid-19.

Ce virus à la létalité de 0,05% dont ont doit rappeler qu’il n’est ni plus ni moins mortel que celui de la grippe saisonnière.

Malgré tout, ce que l’on appelle dorénavant « la grande pandémie du Covid-19 » n’est rien d’autre qu’un scénario monté de toutes pièces par Klaus Schwab, le tout relaté en détail dans son livre3,

(le Mein Kampf du capitalsme actuel – le premier était déjà la planche de salut du capitalisme allemand, ET DE SES PRETEURS ANGLO-SAXONS!! souvenez-vous de la réunion du 20 février 1933 des grands patrons allemands au siège de la présidence du Bundestag …. )

pour tétaniser les peuples par la peur afin de mettre en scène son grand reset de l’économie mondiale. À tel point que ce scénario a fait l’objet d’une répétition générale en 2019 au Forum de Davos que l’on peut trouver en ligne sur la chaîne YouTube du WEF sous le titre « We ran a massive viral pandemic simulation. Here’s what we learned about managing Coronavirus » (« Nous avons testé une simulation de pandémie virale. Voici ce que le management du Covid nous a appris »). Il suffit de lire tous les commentaires de cette vidéo de 3 minutes pour voir que personne n’est dupe : il ne s’agit ni plus, ni moins qu’une manipulation de grande envergure.4

Tout avait déjà été prédit par le gourou Jacques Attali dès 2009 dans un article messianique publié par L’Express et intitulé « Avancer par peur »5, où il affirmait que « l’humanité ne pouvait évoluer significativement que lorsqu’elle a vraiment peur et que seule une « pandémie » majeure ferait surgir la prise de conscience d’un altruisme (!) pour jeter les bases d’un véritable gouvernement mondial ».

Publié en juillet 2020, le livre de Klaus Schwab Covid-19 : la grande réinitialisation n’est rien d’autre qu’un programme économique et politique totalitaire qui se propose d’avancer « des conjectures et des idées sur ce à quoi le monde post-pandémique devrait ressembler ». Le plus étonnant est que Schwab admet que le Covid-19 est « l’une des pandémies les moins meurtrières que le monde ait connues au cours des 2.000 dernières années », ajoutant que « les conséquences du COVID-19 en termes de santé et de mortalité seront bénignes par rapport aux pandémies précédentes ». Il continue : « Cela ne constitue pas une menace existentielle, ni un choc qui laissera son empreinte sur la population mondiale pendant des décennies ». Et pourtant ! Incroyablement, cette maladie « bénigne » est simultanément présentée comme l’occasion unique d’un changement sociétal sans précédent, sous la bannière de « La Grande Réinitialisation » ! [l’incendie du reichtag c’était pareil! Un des moins graves incendies produits par des communistes, en rien une réelle menace, a été utilisé comme prétexte à une grande psy-op sur le peuple allemand, à se faire accorder les Pleins Pouvoirs (avec le vote du Centre Catholique ….) à la rafle de tous les communistes et la création du premier camp de concentration pour les y enfermer, et bref tout ce qui s’est suivi!]

[Schwab place ainsi le Covid-19 dans une longue tradition d’événements allant de la peste noire du Moyen-Âge au 11 septembre 2001 en passant par la seconde Guerre mondiale qui ont facilité des changements soudains et significatifs dans nos sociétés. Il invoque ainsi « La seconde Guerre mondiale qui a été la guerre de transformation par excellence, déclenchant non seulement des changements fondamentaux dans l’ordre et l’économie mondiale, mais aussi des changements radicaux dans les attitudes et les croyances sociales qui ont finalement ouvert la voie à des changements radicalement nouveaux des politiques et des dispositions du contrat social ».

Il ajoute qu’il « existe évidemment des différences fondamentales entre une pandémie et une guerre, mais l’ampleur de leur pouvoir de transformation est comparable. Les deux ont le potentiel d’être une crise transformatrice aux proportions auparavant inimaginables. C’est notre moment décisif », pavoise-t-il. « Un nouveau monde émergera ». « Le bouleversement sociétal déclenché par le COVID-19 durera des années, voire des générations ».

« Beaucoup d’entre nous se demandent quand les choses reviendront à la normale. La réponse est : jamais ! » Les industries de la restauration, du tourisme et de la culture, mais aussi les petits commerces savent à quoi s’en tenir désormais.

Le ton est donné : « Des changements radicaux d’une telle ampleur sont tels que certains experts ont évoqué une ère “avant le coronavirus” et “après le coronavirus” ».

Tous ces commentaires montrent une seule et même chose : Schwab (le nouveau Adolf H.) se veut le grand architecte de cette pandémie planifiée par lui et ses acolytes pour mettre en place le grand reset. Comment Schwab et ses amis milliardaires peuvent-ils imposer leur société dystopique au reste d’entre nous ? La solution est le lavage de cerveau par la propagande implacable débitée en copié-collé par les grands médias occidentaux, mais aussi les GAFAM, verrouillés par une oligarchie financière aux mains d’une poignée de multi-milliardaires pour instiller la peur du virus durablement.

Schwab est évidemment déterminé à faire tout ce qui est en son pouvoir non négligeable pour réaliser son monde eugéniste [l’eugénisme était aussi le point le plus central du nazisme] et transhumaniste de la surveillance, du pouvoir, et du profit exponentiel. Il proclame : « Le fait qu’il soit maintenant beaucoup plus facile de manipuler avec précision le génome humain dans des embryons viables, signifie que nous sommes susceptibles de voir l’avènement de bébés sur mesure qui possèdent des traits particuliers ou qui sont résistants à une maladie spécifique ». [c’était déjà le grand rêve des Mengele et compagnie!]

Une section entière de ce livre est consacrée au thème « Modifier l’être humain », ravalant les dystopies 1984 et Le meilleur des mondes à celui des bisounours. Ici, Schwab bave sur « la capacité des nouvelles technologies à devenir littéralement partie de nous » et évoque un futur cyborg impliquant « des curieux mélanges de vie numérique et analogique qui redéfiniront nos natures mêmes ». Il écrit : « Ces technologies fonctionneront dans notre propre biologie et changeront notre interface avec le monde. Ils sont capables de traverser les frontières du corps et de l’esprit, d’améliorer nos capacités physiques et même d’avoir un impact durable sur la vie elle- même ». Aucune violation ne semble aller trop loin pour Schwab, qui rêve de « micropuces implantables actives qui cassent la barrière cutanée de notre corps », de « tatouages intelligents », de « calcul biologique » et « d’organismes sur mesure capables de lire dans nos souvenirs » (!)

Il est ravi d’annoncer que « les capteurs, commutateurs de mémoire et circuits peuvent être codés dans des bactéries intestinales humaines communes », que « les dispositifs implantés aideront aussi à communiquer des pensées exprimées verbalement via une puce numérique intégrée, et des pensées ou des humeurs potentiellement non exprimées en lisant les ondes cérébrales ».

La « biologie synthétique » est à l’horizon dans le monde de Schwab, donnant aux chefs du capitalisme technocratique mondial « la possibilité de personnaliser les organismes en écrivant de l’ADN ». C’est sur quoi certains labos s’ingénient à travailler dès à présent avec les « vaccins » ARN. L’idée même des neurotechnologies, dans lesquelles les humains auront des souvenirs entièrement artificiels implantés dans le cerveau suffit à nous donner la nausée, tout comme « la perspective de connecter notre cerveau à la réalité virtuelle via des modems corticaux, des implants ou des nanorobots ». Le Covid-19 sert parfaitement les objectifs de Schwab d’asservissement des peuples, car l’urgence immédiate qu’il présente permet de précipiter l’ensemble du processus sans examen minutieux et sans aucune considération éthique. Ainsi : « Notre peur persistante et durable d’être infectés par un virus COVID-19 ou un autre accélérera la marche implacable de l’automatisation. De nouvelles réglementations resteront en place ». Il ajoute : « L’impératif actuel est de propulser, quoi qu’il arrive, « l’économie sans contact » et la volonté ultérieure des régulateurs de l’accélérer signifie que l’on est sans tabou ». (!)

« Bon nombre des comportements technologiques que nous avons été forcés d’adopter pendant la détention (!) deviendront plus naturels grâce à la familiarité. Au fur et à mesure que les distanciations sociales et physiques persisteront, l’appui sur les plateformes numériques pour communiquer, travailler, demander conseil ou commander quelque chose va petit à petit gagner du terrain sur des habitudes autrefois ancrées ».

(c’est pourquoi la campagne anti-tabac qu’on nous a martelé hystériquement depuis 30 ans était sans doute un TEST, ils voulaient voir si ils allaient pouvoir détruire tout un plan de la culture humaine et de la liberté des individus jusqu’à les convaincre à se soumettre, à avoir honte de soi, à obeir, et à raser les murs, ils ont réussi, ils ont vu, maintenant ils foncent!]

« Le mouvement de l’entreprise ira vers une plus grande surveillance : pour le meilleur ou pour le pire, les entreprises surveilleront et enregistreront parfois ce que font leurs effectifs. La tendance pourrait prendre différentes formes, de la mesure de la température corporelle avec des caméras thermiques à la surveillance via une application de la manière dont les employés respectent la distanciation sociale ».

Des mesures coercitives d’un type ou d’un autre sont également susceptibles d’être utilisées pour forcer les gens à prendre les « vaccins Covid » en cours de préparation, car derrière les « vaccins » se cache le traçage et la surveillance de masse de toute la population. On ne s’étonne donc pas qu’il insiste sur le fait « qu’un retour complet à la normale ne peut être envisagé avant qu’un « vaccin » ne soit disponible ». Il ajoute : « Le prochain obstacle est le défi politique de vacciner suffisamment de personnes dans le monde avec un taux de conformité suffisamment élevé malgré la montée des anti-vaccins ». Ceux-ci rejoignent ainsi la liste des menaces pesant sur le projet de Schwab, aux côtés des manifestants anti-mondialisation et anticapitalistes, des Gilets jaunes et de tous les engagés dans des « conflits de classe », « résistance sociale » et « réaction politique ».

Mais comment Schwab envisage-t-il de faire face au « sombre scénario » des gens qui se soulèvent contre sa grande réinitialisation et sa quatrième révolution industrielle transhumaniste ? Quel degré de force et de mesures coercitives serait-il prêt à accepter pour assurer l’aube de sa nouvelle ère technocratique ?

La question est effrayante, mais nous devons également garder à l’esprit l’exemple historique du régime du XXe siècle dans lequel Schwab est né. La nouvelle normalité nazie d’Hitler était censée durer mille ans, elle s’est effondrée 988 ans avant son objectif.

Ce n’est pas parce qu’Hitler a dit, avec toute la confiance du pouvoir, que son Reich durerait un millénaire, qu’il en a été ainsi.

Ce n’est pas parce que Klaus Schwab et ses amis disent que nous entrons maintenant dans la quatrième révolution industrielle et que notre monde sera changé à jamais, qu’il en est ainsi.

Nous n’avons pas à accepter leurs propos alarmistes et leur conditionnement pour accepter leur dictature sanitaire et leur nouvelle norme. Nous n’avons pas à prendre leurs vaccins qui ne sont rien d’autre qu’une thérapie génique. Nous n’avons pas à les laisser nous implanter des puces numériques ou à modifier notre ADN. Nous n’avons pas à rester confinés ou marcher muselés et soumis, pour bientôt être piqués tels des poulets dans l’attente de l’abattoir de leur enfer transhumaniste. Nous devons dénoncer leurs mensonges ! Exposer leur agenda mortifère ! Refuser leur grand reset qui n’est rien d’autre qu’un populicide ! Rejeter leur idéologie toxique ! Résister à leur fascisme ! Klaus Schwab n’est pas un dieu, juste un homme âgé. Et ceux avec qui il travaille, l’élite capitaliste mondiale, dont Emmanuel Macron est l’apôtre le plus servile et zélé, sont peu nombreux. Leur vision transhumaniste est répugnante pour presque tout le monde en dehors de leur petit cercle et ils n’ont pas notre consentement pour la dictature technocratique qu’ils essaient de nous imposer.

Tout cela pour tenter de sauver le néolibéralisme qu’ils ont fait prospérer au-delà de tout contrôle alors qu’il existait d’autres voies plus raisonnables et plus viables comme le Keynesianisme qu’ils ont systématiquement rejetées et balayées.

C’est pourquoi, après tout, ils ont dû se donner tant de mal pour nous forcer à nous confiner et nous bâillonner [ sous des gueules de rhinocéros, comme dans la pièce d’Eugène Ionesco ! ] sous le faux drapeau de la lutte contre un virus. Ils ont compris que sans la justification d’urgence par la peur, nous n’allions jamais accepter leur plan monstrueux.

Mais la peur est en train de changer de camp : pourquoi le prochain Forum économique mondial aura-t-il lieu à Singapour et non pas à Davos, puis Genève comme prévu précédemment ? Ont-ils peur de notre pouvoir potentiel parce qu’ils savent que si nous nous soulevons, nous les vaincrons ? En réalité, si nous nous en donnons la peine, nous pouvons faire échouer leur projet avant même qu’il n’ait vraiment démarré. Pour preuve, le Dr Drosten, le conseiller virologue d’Angela Merkel est poursuivi par la justice allemande pour avoir faussé le protocole des tests PCR qui a amené les gouvernements à prendre des décisions de confinement ravageuses. En effet, en préconisant des valeurs de réglage CT au dessus de 30, les résultats des tests devenaient positifs avec des traces infimes de virus dans la plupart des cas, dans le but de continuer à alimenter la peur généralisée. Enfin, le Conseil d’État italien vient d’autoriser à nouveau l’hydroxychloroquine comme traitement du Covid-19, entravant ainsi la thérapie génique mortifère planifiée par Schwab.

Aujourd’hui, il appartient à chacune et à chacun d’entre nous de lire le livre de Klaus Schwab qui jette les bases du monde cauchemardesque dans lequel on vient d’entrer si l’on veut savoir ce qui nous attend pour en sortir au plus vite. Quand il sera trop tard, on ne pourra pas dire qu’on ne savait pas. Car comme pour Mein Kampf, tout était déjà écrit.

Comme l’a dit Emmanuel Macron, nous sommes bien en guerre, mais pas contre un virus : contre Klaus Schwab et ses soldats mondialistes qui veulent nous asservir par la dictature sanitaire et la thérapie génique pour éviter l’effondrement du néolibéralisme.

Ce n’est pas aux peuples de payer les erreurs néolibérales d’une poignée de multi-milliardaires corrompus qui ont mis l’économie mondiale à genoux. Il y aura un tribunal de Nüremberg pour toutes celles et ceux qui auront participé à cette tentative de génocide mondial : politiques, économistes, financiers, gourous, médecins, chercheurs et autres apprentis sorciers des laboratoires pharmaceutiques.

Nous devons gagner cette guerre idéologique par tous les moyens : judiciaire, médiatique, cyber et politique. Il y va de notre survie à tous et de l’avenir de nos enfants ! Nous sommes le peuple, nous sommes les 99%, et ensemble, nous pouvons reprendre dès demain notre liberté des mâchoires mortelles de cette machine infernale à broyer les humains et sauver la démocratie.

Ce texte est une adaptation résumée de la traduction du remarquable article des journalistes dissidents du Guardian le 12 octobre 2020 :

    •  

https://off-guardian.org/2020/10/12/klaus-schwab-his-great-fascist-reset

source : https://nouveau-monde.ca/

Jean-Michel Grau

Le groupe Bilderberg, “l’élite” du pouvoir mondial, Domenico Moro, éditions Delga.

Les esclaves de l’anthropocène, Nicolas Teterel, éditions Yves Michel

Klaus Schwab, Covid-19 : la grande réinitialisation, forum publishing

https://www.youtube.com/watch?v=0-FQbhkWYuY&ab_channel=WorldEconomicForum

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/avancer-par-peur_758721.html

 Source

 

ET ICI une interview DYNAMITE ! de PIERRE JOVCNOVIc 

https://odysee.com/@francesoir:2/PierreJovanovic:1

ça c'est un journaliste qui fait son travail !

Espérons qu'on ne le retrouvera pas un de ces jours "suicidé" au pied de son immeuble, ou victime d'un accident de moto ....

En tous cas dépèchez-vous de diffuser et faire passer cette vidéo (qu'on peut télécharger, ça aussi je vous le conseille!) au plus grand monde.

"there is no depth to which the psychopath will nor sink."
Mengeles are in dank crevices all around.


Je n'irai nulle part, et ils crèveront la gueule ouvert tous les établissements qui font comme ça, comme les suisses (cette graine de fascistes : en 1935 27% des suisses ont voté "oui" à un référendum qui demandait que la Suisse devienne un régime nazi ! si si ! les livres d'histoire ne vous en parlent pas, curieux ! pourquoi ?), crèveront la gueule ouverte par manque de clients, et ils l'auront bien mérité !

17/04/2021

le syllogisme des "rationalistes"

- ça ne PEUT PAS être vrai !

- DONC ça n'est pas vrai

- DONC il va falloir trouver une raison qui explique pourquoi ça n'est pas vrai

- si on n'en trouve pas, ça fait rien, c'est quand-même pas vrai

 

sont-ils si rationnels ces rationalistes ?

-

09/04/2021

regardez toutes ces vidéos c'est très important

ce que Goering a réussi à faire aux allemands, par la peur, notre petit goering blond, et sa mafia de journaputes, l'a fait aux français, et les a tous transformés en rhinocéros ( https://www.scarsdaleschools.k12.ny.us/cms/lib/NY01001205... ) avec ablation du cerveau.

Karaj Geamikoj de Esperantio

Jen mia novaĵletero de la 3 unuaj monatoj de la jaro. Gravajn temojn, kaj malĝojigaj  novaĵojn ili pritraktas ! Kiel kutime, ĉiumonate, mi tradukas al esperanto 2 elsendojn. Bedaŭrinde, la elsendo de la 15ª de marto estas subtitolita (mi devus diri “surtitolita”) ĉar mi ne havis mian mikrofonon. Iuj opinias, ke tio estas pli bone tiel. Ne mi ¡ Bv diri al mi vian opinion. Antaŭdankon !

Plej kore al vi

Hélène

Monatoj de januaro, februaro, marto 2021 – www.kla.tv/eo

Dato

Titolo kaj daŭro

Ligilo

57

31.12.20 = 01.01.21

Ĉefepiskopo malkaŝas la Grandan Restarigon (Great Reset) tra la Kovid 19

(8min 12s)

www.kla.tv/17853

40

15.01.21

Komerco de la timo (Arkivo) (0:54)

www.kla.tv/16161

58

01.02.21

Moderna sklaveco père de malmultekostaj varoj (1:47)

www.kla.tv/18042

59

15.02.21

EU planas subpremon kontraù la 5G kritikantoj (1:16)

www.kla.tv/18143

60

01.03.21

Kronvirusa malliberejo

www.kla.tv/18217

 61

15.03.21

La alianco por forigo de kontanta mono instigas al forigo de libereco (1:06)

(kun subtitoloj)

www.kla.tv/18338

--

01/04/2021

pour le 1er avril

ce serait amer aujourd'hui que de rappeler les paroles qu'avait tenues - vraiment ! c'est pas un canular - Simone Veil quand elle avait en 1972 passé les premières mesures de restriction  envers les fumeurs : elle avait tenu à rassurer les GENS, les êtres vivants, en disant que il ne serai "bien entendu" JAMAIS question d'interdire de fumer dans les restaurants ou les cafés .....

Quand on voit ce qui s'est passé ensuite, ça suscite bien des réflexions ....

Et maintenant le gouvernement est en train de faire DISPARAÎTRE purement et simplement le peu de restaurants et de cafés (trois fois moins nombreux en 2019 qu'en 1972, j'ai bien compté les cafés qui existaient quand  je suis arrivé dans la ville où j'habite et ce qui en reste, restait, en 2019 dernière année de vie de la France) qui avaient survécu à l'interdiction d'y fumer. d'y parler aussi bientôt ? et d'y manger, non ?)

ce mois de mars 2021 un certain Michel Lafosse écrit :

"Le 21 avril 2020, j’ai écrit un article ayant pour titre : C’est la guerre contre le Coronavirus ou contre les peuples ?

Aujourd’hui, avec le recul de 11 mois sur la base des mesures d’ordre sociétales iniques et mortifères, si je devais le réécrire il n’y aurait évidemment plus le « point d’interrogation ».

Pourquoi dis-je “évidemment” ?

Parce que, sauf pour les inconditionnels de Macron, l’objectif de nos dirigeants est bien de mater le peuple et de le réduire au statut d’esclave au nom de la menace hypocrite d’un prétendu virus diabolisé.

(remarquez, ce ne serait que la continuation de l'histoire de l'attitude des classes exploiteuses envers le peuple, je rappelle qu'il y a eu d'abords le stade de l'esclavage, chaines et colliers de fer, puis le servage, puis, du temps de Marx, le prolétariat (et relisez dans les documents de l'époque quel était leur sort, et leur asservissement), et bien ça continue ! maintenant voilà l'esclavage moderne, à coup de passeport "sanitaire", de téléphones portables, et "smart-dust dans les vaccins, de caméras de vidéo-surveillance, de "Crédit Social" comme en Chine Continentale, finalement la période entre - justement ! - les effets libérateurs de la lutte populaire inspirée par Marx, et la crise actuelle - pas sanitaire, mais bien politique ! - disons 1889 et 2019 (en fait cette évolution perverse a commencé en 1983, très précisément ! ma note)

Mais, dans cette guerre, en fait contre notre peuple et ses acquis sociaux, « Jupiter » et ses « sachants », habitués à fréquenter des gens soumis a oublié que les Français « non-sachants » (pas "diplômés du Supérieur" !) ne constituent pas pour autant un peuple de crétins incapables et sans savoir-vivre (contrairement à ce qu'on l'air de croire nos journaputes).

D’abord, nous avons vu une fronde d’une dizaine de médecins courageux se rebeller contre des mesures sanitaires stupides et qui ont osé braver une institution anachronique et redoutable : l’Ordre des Médecins.

Puis, nous avons vu 30 000 médecins (presque le tiers des médecins français) s’organiser en association : “le collectif Covid-19” pour s’opposer aux mesures sanitaires et revendiquer le libre exercice de leur métier de médecin.

Enfin, 6 associations viennent d’élaborer le communiqué de presse ci-dessous qui montre que de plus en plus de monde est conscient de l’imposture des mesures sanitaires et de la dangerosité du prétendu vaccin Covid-19.

À ce communiqué de presse, j’ajoute un point qui me paraît très important et qui n’a pas été soulevé :

Dans cette situation de guerre…

« Tous les vaccinés(es) victimes d’effets secondaires dus aux vaccins ne pourront se retourner contre personne !

– Ni contre les fabricants de vaccins qui ont pris les dispositions juridiques pour dégager leur responsabilité ;

– Ni contre l’État dans la mesure où la vaccination Covid-19 n’aura pas été rendue obligatoire… Les pressions pour se faire vacciner auront été offensantes, agressives même, mais ne confondons pas contraintes et obligations…

C’est pervers et vicieux, je vous l’accorde (surtout pour les associations qui combattent les obligations vaccinales depuis plusieurs décades), mais c’est bien dans l’esprit des individus malades qui nous gouvernent avec un mépris bien connu du peuple, dont les Gilets jaunes ont fait douloureusement les frais pendant une année.

Dans un prochain article, qui sera la suite logique de mon article cité, je m’efforcerai de montrer ce qui a pu conduire Claude Bernard à opposer à Pasteur (et donc à la médecine postérieure  à Pasteur), sa réflexion bien connue :   ” Le microbe n’est rien, le terrain est tout “.

Michel Lafosse

 

Communiqué de presse du 31 janvier 2021

Manifeste Stop à la Vaccination Covid-19  et aux Discriminations contre les personnes non vaccinées

« L’Assemblée demande donc instamment aux États membres et à l’Union européenne :
(…) pour ce qui est d’assurer un niveau élevé d’acceptation des vaccins :
(…) de s’assurer que les citoyens et citoyennes sont informés que la vaccination n’est PAS obligatoire et que personne ne subit de pressions politiques, sociales ou autres pour se faire vacciner, s’il ou elle ne souhaite pas le faire personnellement ; »
Extraits de la Résolution 2361 adoptée le 27 janvier 2021
par le Conseil de l’Europe à Strasbourg

Les faits : Ce n’est pas de la solidarité, c’est une illusion.

Les “vaccins” actuels contre la Covid-19 ne sont pas vraiment des vaccins. Ce sont des OGM, matériel génétique injectable.
Ce sont de nouvelles technologies expérimentales qui introduisent par injection du matériel génétique dans les cellules humaines. En France, 5 000 citoyens et médecins ont déposé plainte aux USA contre l’usage des vaccins Pfizer et Moderna.

Le “vaccin” Covid-19 à ARN messager (ARNm) injectable est une forme de piratage génétique.
C’est une procédure qui consiste à injecter du matériel génétique étranger à l’intérieur de nos cellules pour leur donner de nouvelles instructions. M. Stephen Hoge, président de Moderna, compare même cette technologie à l’installation d’un nouveau « logiciel ».

Les “vaccins” Covid-19 injectables ont été exemptés de tout type d’évaluation des risques liés aux OGM.
Le 15 juillet 2020, l’UE a voté une dérogation spéciale pour accélérer la production de vaccins contre la Covid-19. Ces vaccins génétiques ne seront pas évalués quant à leur impact sur notre génome ou sur l’environnement. Les fabricants ont reçu un blanc-seing. EFVV, la LNPLV et quatre autres associations ont déposé un recours en annulation de cette décision devant la Cour européenne de justice à Luxembourg.

Les “vaccins” Covid-19 n’ont pas apporté la preuve démontrant leur efficacité pour la non-transmission du virus.
Lors d’une conférence de presse (à la 18e min) début janvier 2021 sur le déploiement des vaccins en Europe, l’EMA a confirmé qu’il n’existe actuellement aucune donnée à cet égard. L’EMA « espère » que ces injections fonctionneront, mais elle NE SAIT PAS.
Ces propos ont été maintenus lors d’une autre conférence de presse à l’OMS le 28 janvier.

Les “vaccins” Covid-19 pourraient ralentir la transmission OU accélérer la propagation de la maladie.
En fait, après une campagne massive, nous assistons à une explosion des cas dans les pays comme le Royaume-Uni, Israël et l’Afrique du Sud. Raison suffisante pour demander l’arrêt de ces campagnes et analyser les données avant de continuer.

Accepter le “vaccin” Covid-19 n’est pas un acte de solidarité.
L’effet sur la communauté n’a pas été évalué. En acceptant la vaccination, vous participez implicitement à une expérience mondiale, et ces essais cliniques sur les vaccins contre la Covid-19 se poursuivront jusqu’en 2022.

Certains “vaccins” Covid-19 présentent des taux d’effets secondaires très élevés.
22 effets secondaires graves ont été répertoriés, dont le choc anaphylactique, la paralysie faciale, les dommages neurologiques permanents, les réactions auto-immunes et l’arrêt cardiaque. En Californie, en Norvège, à Gibraltar, et en France.

De nombreux médecins refusent de prendre ou d’administrer ces « vaccins » contre la Covid-19.
Des médecins ont déposé une requête officielle à l’EMA pour mettre fin à l’essai clinique (et à la campagne de vaccination) des vaccins contre la Covid-19. Des médecins du monde entier expriment leurs préoccupations au sujet de l’innocuité de ce vaccin. En Californie, aux États-Unis, en Europe et au Royaume-Uni.

Les produits injectables liés à la Covid-19 pourraient avoir un impact sur la fertilité.
La protéine spike induite est similaire à une substance appelée syncytine qui est présente dans le placenta. Cela pourrait avoir de multiples répercussions chez la femme enceinte et son bébé.

Les « vaccins » Covid-19 présentent des risques mortels.
Il s’agit de l’aggravation dépendante d’anticorps ou la facilitation immunitaire et de l’amorçage pathogène. Cela se produit lorsqu’une personne vaccinée rencontre le virus naturel et a une réaction excessive menant à une insuffisance organique et à la mort.

Le nombre de personnes décédées après avoir reçu les “vaccins” contre la Covid-19 est alarmant.
En fait, plusieurs pays hésitent à le recommander aux personnes âgées, ou même envisagent déjà de cesser l’utilisation de ces vaccins. En cas d’accident suite à la vaccination, il est probable que personne n’obtiendra d’indemnisation. Les fabricants ont conclu des contrats spéciaux les exonérant de responsabilité en cas d’accident vaccinal.

SUR LES PRINCIPES : CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ, PRESSION, OBLIGATION

La campagne de vaccination contre la Covid-19 viole le Code de Nuremberg.
Signé en 1947, après l’horreur des expériences nazies, ce code a « identifié le consentement éclairé comme une condition préalable absolue à la conduite de recherches impliquant des sujets humains ».

La campagne de vaccination contre la Covid-19 viole la Convention d’Oviedo
« pour la protection des droits de l’homme et de la dignité de l’être humain en ce qui concerne la biologie et la médecine ».

La pression coercitive pour inciter à la vaccination contre la Covid-19 violerait les droits constitutionnels.
Dans la plupart des pays, dont en France, la loi Kouchner de 2002 stipule qu’aucune intervention ou aucun traitement médical ne peut être effectué sans le consentement libre et éclairé de la personne, lequel consentement peut être retiré à tout moment. [Se reporter à la législation en vigueur dans chaque pays].

La pression coercitive pour inciter à la vaccination contre la Covid-19 violerait la Charte européenne des Droits de l’Homme.
Le 27 janvier 2021, le Conseil de l’Europe, qui conseille la Cour européenne des Droits de l’Homme à Strasbourg, a demandé instamment aux États-membres et à l’Union européenne : « (…) de s’assurer que les citoyens et citoyennes sont informés que la vaccination n’est PAS obligatoire et que personne ne subit de pressions politiques, sociales ou autres pour se faire vacciner, s’il ou elle ne souhaite pas le faire personnellement  ».

Nos dirigeants semblent perdus et désorientés.
Les “pouvoirs” en place sont mal informés, ils nous servent un discours incohérent et en permanente contradiction avec la réalité épidémique.

Nous, signataires, ne vivons pas dans la peur, la culpabilité et le mépris des voies alternatives et des professionnels qui les prônent.

Les accusations de « criminels », « irresponsables », « égoïstes », « obscurantistes » « complotistes » formulées à notre encontre par les médias institutionnels sont la projection de l’image des auteurs et des responsables de cette opération qui inversent en permanence le sens des mots et manipulent les statistiques.

LOIN D’ÊTRE ÉGOÏSTE,
LA LIBERTÉ QUE NOUS REVENDIQUONS
EST UNE ATTITUDE LUCIDE ET RESPONSABLE.

European Forum for Vaccine Vigilance
http://www.efvv.eu

Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations.
http://Infovaccin.fr

Terra-SOS-Tenible
http://www.tierrasostenible.es

Coordination Nationale Médicale Santé Environnement.
http://www.cnmse.fr

AIMSIB Association Internationale pour une Médecine Scientifique Indépendante et Bienveillante
https://www.aimsib.org

faites passer l'info ! à diffuser un max !

20/03/2021

IL FAUT REDONNER AUX MOTS LEURS SENS

Je suis communiste, et complotiste, forcément, puisque être communiste c’est être scientifique et que le conspirationnisme est le fondement même de l’esprit scientifique, comme l’explique, entre autres Israel Shamir ( http://www.comite-valmy.org/spip.php?article11866
https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/05/24/cons... ), et Guillaume de Rouville, ( https://leblogalupus.com/2020/12/29/article-du-jour-le-ge... ) et être libre-penseur, puisque l’anti-conspirationnisme est une psychose et un avilissement de l’âme.

Et je suis populiste, bien entendu, car être communiste c’est être du côté du peuple.

19/03/2021

les tests PCR complètement cntradictoires avec le discours de nos maîtres sur le masque, donc ? ;;;;

regardez cette vidéo :

https://odysee.com/@FlowerPower:b/Le-test-PCR---Dr-Buttar:3