Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/08/2019

natalité : c'est la presse catholique qui avait raison

Non, ce n'est pas de "contrôle (mot anglais ! "to control a desease" = éradiquer   une maladie,"the controls" = les commandes, donc en français veillez à employer un terme français please !) des naissances" que l'Afrique a besoin mais de développement !
Les faits l'ont amplement montré depuis 50 ans.
En effet dans les années 70 tout le monde vous faisait des articles apocalyptiques sur la menace de la surpopulation, sur la nécessité de la pilule, de la capote, de la stérilisation, (éventuellement forcée) du "planning familial", de la réduction des naissance imposée par l'Etat, etc.
La presse catholique Tiers-Mondiste de gauche de son côté disait, et elle était LA SEULE à dire ça, que non, la solution n'était pas dans des politiques de réductions des naissance, mais dans le développement, que quand ces pays se seront développés, la natalité baisserait d'elle-mêmes sans aucune mesure coercitive ni anti-vie.
Le public se moquait d'eux "ouais ! c'est parce que vous êtes cathos !" etc
Ben les faits depuis cette époque ont montré qu'ils avaient bel et bien raison !
On a vu le taux de fécondité dans les pays qui ont accédés à la télévision dans ous les foyers, (très important la télévision,si vous voyez ce que je veux dire !) l'enseignement de plus en plus élevé, le travail salarié pour tous, a civilisation de consommation, la sécurité, la carrière, le standing, etc. ont vu leur taux de fécondité (nombre d'enfants par femme) baisser en chute libre et rejoindre celui des pays d'Europe. Y compris dans les pays idéologiquement opposés à toute politique de réduction des naissances. Regardez une carte des taux de fécondité actuellement !! c'est spectaculaire.
Seuls sont restés avec un taux de fécondité élevé les pays qui sont restés pauvres ! Afrique noire, Yemen,  Afghanistan ...
CQFD

10/08/2019

Pharaon

 

Il y avait à ********, je crois que c'était 1bis, rue du Collège, un vieux monsieur dont le prénom était Pharaon (oui ça existe ! Il y en a même un de célèbre : Pharaon de Winter rien qu'à bailleul, et rien que parmi les morts de la guerre 14-18 il y en a 4 : Pharaon Billiet, Pharaon Deroo, Pharaon Riem,  et Marcel Pharaon Verhaeghe, tous des ouvriers). D'un côté je pense qu'il s'appelait Pharaon Wiette (mais d'un autre côté au cimetière dans l'allée U il y a une tombe Bossuwe-Chieux sur le côté : Pharaon 1897-1964 et sa femme Cécile 1899-1984, donc pas les mêmes, et pourtant les années correspondraient). Il vivaient là avec sa femme, et puis il est mort, et je me souviens que la veuve, pas bouleversé du tout et très réaliste - c'est comme  ça cette engeance ! ... - avait dit  aux croques-morts qui sortaient le cercueil de chez lui: « bousculez pas mon pauvre mari ! »

Quand il était vivant on avait parlé avec lui quelques fois, et il passait beaucoup de temps à regarder les ouvriers qui travaillaient devant chez lui.

Ça n'existe plus. Autrefois, de tous temps jusqu'à l'époque actuelle exceptée, il y avait toujours partout des badauds, qui regardaient, en particulier qui regardaient les gens travailler à chaque fois qu'il y avait des travaux sur, ou visibles de, la voie publique.
Maintenant, qui oserait encore faire ça? Il se ferait aussitôt arrêter, « pour des raisons de sécurité » j'imagine ! Il n'est même pas question d'approcher d'un endroit où il y a un chantier ou de la construction, rien que diriger son regard vers quelqu'un qui fait quelque chose, de nos jours, ce quelqu'un si il vous aperçoit vous lance un œil mauvais et inquisiteur !

Je suppose que bientôt ça sera carrément interdit par la loi de regarder les ouvriers travailler quand ils sont dans la rue sous votre nez ! il faudra faire semblant de ne pas les avoir vu, sous peine de sanctions.

Alors qu'autrefois il n'y avait rien de plus naturel et habituel. Et aussi de se promener et de regarder autour de soi, qui oserait encore le faire de nos jours?! Il se ferait alpaguer par la police.

D'une manière générale toute les formes de sociabilité de rue, qui  est le B-A BA de la société, sont disparues.

07/08/2019

ce qu'il y a dans un vrai vers


« Pour écrire un seul vers, il faut avoir vu beaucoup de villes, beaucoup d’hommes et de choses….
Ce n’est que lorsque les souvenirs deviennent en nous sang, regard, geste, lorsqu'ils n’ont plus de nom et ne se distinguent plus de nous, ce n’est qu’alors que parmi eux le lève le premier mot d’un vers. »
(Malte Laurids Brigge)
 
Tout à fait d'accord ! Tous les vers des poèmes dont je sens qu'il me faut les apprendre par coeur (car un poème c'est fait pour être appris par coeur, un poème qui ne mérite pas d'être appris par coeur ne mérite pas non plus d'être lu !)  on sent qu'ils sont comme ça, et ceux q'on écrit soit-même si on en écrit (c'est d'ailleurs pour ça que j'en ai écrit très peu)

06/08/2019

routes droites

J’aime les routes toute droites, elles ont beaucoup plus de caractère et de charme et sont plus agréables que les routes tortueuses. (sans parler de ces affreuses grosses routes modernes et les autoroutes, avec leurs 4 voies et leurs hideuses glissières de sécurité, qui sont toutes constamment en courbes insipides, et qui sont si fatigantes, mortes, et coupées de tout ! beurk !)

31/07/2019

Aurore aux doigts de rose

Une fois dans ma vie, hélas une fois seulement ,  j'ai vu Aurore aux doigts de rose, sur la Beauce, j'étais parti de Chateaudun avant le jour, et c'est vrai, à cette heure, quand le ciel est clair, comme en Grèce, il devient à cette heure tout rose. c'est magique.

les gens devraient regarder  plus   souvent  l'aurore. ils seraient meilleurs.

J''ai arrêté ma     voiture et pris  une photo

29/07/2019

Dieudonné la Résistance du peuple

https://www.findclip.net/video/havKrh-6cdA/dieudonn.html

et puis humainement il n'a pas son égal ! courage et panache sans pareils, face à la haine et à toutes les bassesses, persévérance du PEUPLE.

 

 

face à lui les cons qui déversent leur haine sur lui apparaissent des cancrelats aussi lamentables et déphasés que les juges louis-phillipards en face de  Daumier !!!

Dieudonné et ses vidéos seront dans les livres d'histoire de l'avenir, à côté des chansons de Béranger, et des dessins si mordants et pertinents de Daumier.

(le premier séjour en Prison de Béranger 18 mars 1821 bientot on en fêtera le bicentennaire, ça serait marrant que l'oligarchie du pouvoir mette Dieudo en prison juste deux siècles après Béranger ! je rappelle que Béranger, qui était croyant, mais anticlérical, a été condamné par la "Très Sainte Eglise" sous l'accusation de blasphèmes et d'immoralité !!)

les français, les GENS ont compris !  écoutez ce qu'ils disent à 8min 45s et à 12 min 25s :

il a raison, Dieudo c'est le génie français !
celui de Molière, et de Béranger, plus le panache de Cyrano, et une réflexion sociologique sagace et profonde, plus le temps passera plus on s'en rendra compte et on le reconnaîtra.

20/07/2019

les nuits d'été un moment de choix pour contempler les étoiles - oui mais

Cette pollution qui interdit l’émerveillement aux citadins

En 2007, on recensait plus de 6,5 Millions de sources lumineuses (essentiellement des lampadaires). Ces derniers réclament la production d’énergie d’un réacteur nucléaire chaque nuit pour fonctionner. Ce sont des centaines de millions d’euros qui sont engloutis en facture énergétique pour mettre en valeur des quartiers, éclairer des rues et des infrastructures routières.

Pourtant maintenant "les technologies LED qui sont nettement plus durables et moins cher que les traditionnelles lampes à Sodium ou Mercure qui illuminent les villes. L’orientation de l’éclairage a aussi beaucoup d’importance, sachant que les lampadaires les plus polluants sont ceux dits « en forme de boules » qui éclairent autant le ciel que le sol."

La pollution lumineuse entraîne aussi des difficultés pour nombres d’animaux et d’insectes nocturnes en déstabilisant leurs cycles circadiens et attirant ces derniers dans de véritables pièges de lumière.

Il serait pourtant très facile de résoudre rapidement une grande partie du problème, puisque l’essentiel de l’éclairage public est géré par les communes. Les citoyens peuvent donc aisément faire pression sur leurs conseils municipaux pour demander à ce que des lampes soient progressivement remplacées, des heures d’éclairage sans interruption déterminées,
et des lieux ne nécessitant pas d’éclairage mais de simples balises lumineuses à LED établis.

bonne idée ! on s'y met ? pétition ? démarche auprès de votre maire ?

Si en cette froide nuit d’hiver, le temps est clair mais la magnifique constellation d’Orion vous est pratiquement invisible, peut-être faudrait-il demander à votre maire qu’il s’assure que votre droit à contempler l’Univers soit restauré au mieux des possibilités de la commune.

http://www.poilagratter.info/culture-science/336-cette-po...

https://www.youtube.com/watch?v=qZOPFWEe2kM

 

 "Our inability to enjoy our natural heritage of the night sky leaves us far poorer" (Chandra Wickramasinghe)

 

06/07/2019

plaisirs d'autrefois; quand la vie était libre et les églises ouvertes

*

marie16.gif

*

28/06/2019

Marie Laforêt 1969 - Quand nous étions encore libres


16/06/2019

Il faut beaucoup de temps pour établir les libertés. Il en faut très peu pour les supprimer.

méditez cette pensée d'un historien (donc li s'y connait).

https://www.nous-sommes-13-millions.com/2019/02/comme-pou...