Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/01/2019

sur les critiques, Etienne Chouard (et autres ! je suis en train de découvrir qu'il n'est pas seul, depuis dix ans il y a plein d'auteurs qui planchent) de notre "démocratie"

Bravo Etienne ! La justice utilise le tirage au sort des jurés et personne ne le conteste...

Je vais acheter le livre de David van Reybrouck (le problème c'est qu'il est flmand habitant dans une société consensuelle ronronnante de droite; il ne s'intéresse à "plus" de démocratie, que pour se faire un petit plaisir ! ) a, on en dit grand bien, et ça complètera Chouard, à qui on accède par vidéo.
Il y a aussi cet auteur :
http://www.slate.fr/story/63113/democratie
Je lis

Au début des années 1970, la «démocratie de parti» s'est essoufflée et a laissé la place à la «démocratie du public», caractérisée par l’émergence de leaders politiques devenus experts en communication, dont l'élection se fonde principalement sur l'image qu'ils renvoient,

Eh oui ! ce qui fait que maintenant les futurs dirigeants se vendent comme des marques de savonettes (dont "on" , les vrais maîtres dans les coulisses ... , change la couleur de l'emballage quand ça ne se vend plus si bien !) c'est du marketing, donc un investissement, donc ça dépend des puissances d'argent. C'est le pouvoir au grand capital en dernière analyse ! (dans les coulisse ou plus ouvertement ça dépend des circonstances).
C'est le dernier (ou l'avant-dernier, il y aura pire encore) stade de la déliquescence et de la confiscation de la démocratie par la lutte de classe (celle qui a les moyens de lutter et est presque toujours sûre de gagner, donc pas le peuple !)

 

Chouard un jour on donnera son nom à des avenues ou des places.

 

 

13/01/2019

Mme Schiappa n’a pas sa place dans un gouvernement civilisé

"Je vous demande de rappeler publiquement à la loi Mme Schiappa : tout prévenu a droit aux services d’un avocat, quel qu’ait pu être le délit commis. Les frais de justice et les services d’un bon avocat coûtent cher et tout le monde n’a pas le salaire obscène d’un « premier de cordée. » Mais peut-être la punition financière sert-elle à mieux écraser ceux que l’on sanctionne (surtout quand ils n’ont pas de moyens) ?
De même qu’il n’est pas admissible de s’en prendre à des policiers, il est tout aussi honteux de les couvrir quand ils se livrent, comme ces dernières semaines, à des violences inouïes sur des manifestants pacifiques.

Et qu’on ne nous parle pas de bavures: des vidéos sur le net sont accablantes :

pour lire la totalité de cette lettre envoyée à tous les députés et tous les sénateurs de France, et voir  LES PHOTOS

https://www.upr.fr/actualite/france/jacques-tranier-adher...

Soutiens à Dettinger :

s'il est maintenu en détention, loin de sa femme et de ses enfants alors les policiers qui ont commis des actes nettement plus graves (notamment de commandant des CRS à Toulon que l'on voit frapper un manifestant calme et entouré par plusieurs CRS) doivent aussi finir en prison.

Benalla a eu l'indulgence du président alors qu'il s'est essuyé le dessous des chaussures sur la tête de la République. Dettinger à frappé à main nue un homme dont le métier est de se battre, armé, cuirassé, casqué. Croyez bien que chez les CRS, virils comme ils sont, certains ont apprécié le culot et la technique du boxeur avec "fascination ".

je signe car il est parfaitement inacceptable d'entendre parler à longueur de journée de la violence du peuple avec tous les amalgames que cela suppose et jamais des violences policières qui sont très nombreuses. De qui se moque t-on ? Qui matraque qui ? Qui flashball qui ? Qui gaze qui ? Je suis non violent mais il y a trop de provocations et de cruautés sadiques. Alors, je comprend, et je soutiens.

11/01/2019

excellente description du capitalisme et de ce qu'il représente actuellement sur la terre !

« Toujours ces mêmes marchands du temple, ces gens cupides dont le souci principal est d’asservir les hommes, en anéantissant les beautés et les grâces de ce monde. Ces pourceaux de la finance, ces ignobles personnages et leurs putains des médias et de la politique. »

voilà appeler un chat un chat !

excellent résumé du capitalisme et du problème actuel qu’il représente ! (y manque seulement la dimension totalitaire et annihilatrice de toute liberté individuelle du système qu’ils commencent à installer, en Chine et en Occident)

05/01/2019

mon journal intime depuis le congrès Boulogne 2005 juqu'à fin 2009

journal mars2005-fin 2009

fichier pdf : lien

 

11/4/2018 Les perspectives sont plus sinistres les unes que les autres. Mon chat (noir) est en train de mourir. Moi-même on sent maintenant que j‘entre dans les dernières années. Bientôt l’infarctus sans doute, ou l’hémiplégie. Ou mourir étouffé par son mucus comme mon père. Le monde marche tout droit vers la 3ème guerre mondiale, attisée cette fois-ci par les USA (fous de sentir la primauté leur échapper) et par le grand capital. De toutes manière les fascismes qui ont fait celle de 40-45 ont été mis en place par le grand capital. Marx n’a jamais eu tant raison de dire que toute l’histoire humaine n’est que l’histoire de la lutte des classes ; eh bien la lutte des classes causera, comme dans les citées grecques, la destruction carrément de l’humanité ! Les féministes complètement hystériques et délirantes instaurent un régime de terreur et le racisme anti-hommes sur tout l’Occident. Macron, après les autres est en train de démolir le droit du travail, la protection sociale, les Services Publics, et tous l’acquis de 1945-46. Les oiseaux vont disparaître de France, et les abeilles et les bourdons aussi. Les israéliens tirent sans vergogne comme à la foire sur des milliers de civils palestiniens qui manifestent pacifiquement. Et ils censurent partout nos médias. De toutes manières la Chine aussi va devenir un Etat totalitaire orwellien « libéral-fasciste » comme l’Occident.

Et le recueil des poèmes que j’ai traduit en espéranto ne paraîtra jamais. Et les poèmes d’Angel Arquillos non plus, il est trop négligent et passif, alors que si on n’en retient que les meilleurs on aurait une collection de poèmes de plus grande valeur que ceux de beaucoup d’auteurs célèbres !

 

"cahiers de doléances" dit le kapo au pouvoir de la baraque "france" 2018 a été 1788, ah ah ! 2019 sera-t-il 89 ? à suivre ! (et à espérer)

en attendant lisez Etienne Chouard, et Bernard Friot, et François Asselineau

01/01/2019

et si on relisait la fable " Le loup et le chien " ?

Si on réfléchit ça permet de mieux comprendre le choses par les quelles on nous a « entubé » depuis 40 ans.

Il y a d’abord eu la bancarisation (souvenez-vous du temps, pas lointain où seuls les riches et les entreprises avaient un compte en banque et faisaient des chèques, où les salariés étaient payés en liquide, où quand on payait on payait par correspondance c’était par mandat, et quand ceux-ci ne coûtaient pas cher, etc . Maintenant les banques nous tiennent, et nous tiennent bien ! de toutes sortes de manières, et avec toutes sortes de conséquences. Et avec les fameuses cartes de crédt, qu’à leur tour on est en train de nous imposer les dangers deviennent de plus en plus orwelliens.

Il y a eu le tatouage des animaux familiers (et ça non de Dieu  !!!!!), qu’on nous a d’abord instillé par le persuasion, et la peur, la rumeur, diffusées, avant de l’IMPOSER

Et le paradigme sera pareil pour « nous mettre des puces dans l’corps » (Keny arkana).

soit dit en passant Asselineau s'il est élu l'interdira : http://www.dailymotion.com/video/xmwn4l_l-upr-interdira-l...

On commencera par nous vanter le DANGER (brrrrr ! tremblez bonnes gens) de mourir si le médecin n’a pas accès d’urgence à votre dossier médical, qu’on va mettre dedans, et la peur, des parents pour leurs enfants (ça se fait déjà au Japon, et on en vantera l’aspect pratique, etc. Avant de l’imposer bien sûr. Comme si vous ne voyez pas la société que ça va permettre (lisez le roman écrit en 1961 d’Ira Levine « Un bonheur insoutenable »)

 

En effet la problématique du « confort » enchaîné contre la faim dans la liberté et la dignité, je pense que vous voyez le danger et le rapport (sinon c’est que vous avez encore besoin de vous documenter, par Internet c’est facile, sur les conséquences déjà et les dangers futurs de l’enfer orwellien du Libéral-Fascisme). Par ailleurs revenons à la fable : si les maîtres du chien lui donnent

force reliefs de toutes les façons :
Os de poulets, os de pigeons,

ce n’est pas pour ses beaux yeux ! ni pour son confort « et sa sécurité » contrairement à ce qu’on lui  fait croire, mais pour le profit qu’on en tire, et on l’enchaîne.

On nous a fait le même tour !

On nous a convaincu (oui ! on se méfiait pas à l’époque souvenez-vous), d’ouvrir un compte en banque, que c’était plus sûr (toujours la peur ! une constante), que c’était si commode (ouais ! on ne découvrira les inconvénients que plus tard …), puis on ne nous a plus laissé le choix !!

 

 

Tous les principes fondamentaux de la liberté individuelle, pour lesquels tout le XIXème siècle s'est battu, et qu'on avait érigés en bases fondamentales de la civilisation occidentale, et de tout régime civilisé,  toutes les règles et garanties que les révolutions, réformateurs, légistes, etc ont eu tant de mal à inscrire dans le bronze de la loi, ont été maintenant annihilées en quelques décennies (ça a commencé vers 1980, et ça s'est accéléré depuis l'an 2000)

 et l'avenir sera encore pire, en chine continentale c'est déjà en place, regardez ce qui va nous tomber dessus : https://www.lesechos.fr/06/06/2018/lesechos.fr/0301697836...

maintenant, comme dans les années 20 (attention après viennent les années 30, et 40 ...) s'abat sur nous une grande nuit fasciste, plus dangereuse que celle d'avant guerre car plus sournoise, beaucoup plus habile et cauteleuse. Et peut-être planifié 

Il faut boycotter les cartes de crédit. Refusez la carte bancaire ! c'est absolument vital, car c'est entre les mains du NWO une armede totalitarisme massif. http://lesmoutonsenrages.fr/2012/09/10/italie-en-2013-pas...


 

mais aussi la carte vitale informatisée (exigez qu'on se contente exclusivement de votre carte de Sécu en papier, pas d'informatisation de vos données de santé!)

et surtout ne pas commencer à accepter l'implantation, et même le tatouage de vos animaux domestiques.

 

Regardez dans cette vidéo sur la secte? entreprise ? SAMSUNG http://www.youtube.com/watch?v=OO39mCdWNvM

tous ces employés se déplacer sagement en portant une laisse au cou  munie d'un badge plastifié (ce qui remplace les n° il fut un temps tatoués sur le poignet); alors ? on relit la fable "Le loup et le chien" ?

30/11/2018

il est temps de rechanter la Marseillaise, mais le 2ème couplet !

(vous le savez par coeur j'espère !)

Et d'abord regardez ici quels sont les pays qui sont orwelliens policiers et totalitaires et qui sont ceux qui ne le sont pas, c'est intéressant :
http://bigbrotherawards.eu.org/IMG/jpg/WPR-2007-map.jpg

lisez cet article vous comprendrez ..... http://www.pcinpact.com/actu/news/RFID_projet_de_loi_un_i...

Et dans votre vie quotidienne (et nos villes !), où le stalinisme capitaliste s'insère déjà (et ce sera de pire en pire si on n'y met pas énergiquement fin) : http://www.stallman.org/sinister-publisher.html

Parce que, vous savez la suite est déjà techniquement au point et EN PREPARATION, on est déjà en train de conditionner les gens à l'accepter, et les projets sont dans les tiroirs, et ces projets c'est la barbarie totalitaire en personne, pire qu'Orwell!

il faut réagir avant qu'il ne soit trop tard:
Et déjà le pire est en marche:
http://1984.over-blog.com/

Et pourtant En 1945 déjà, (bien sûr ! en 1945, les gens venaient de se battre pour refuser ça ...) l’écrivain français Georges Bernanos dénonçait en ces termes l’accoutumance à la surveillance comme un recul des libertés face à la menace totalitaire du « Moloch technique » au service du contrôle social : « L’idée qu’un citoyen, qui n’a jamais eu affaire à la Justice de son pays, devrait rester parfaitement libre de dissimuler son identité à qui il lui plaît, pour des motifs dont il est seul juge, ou simplement pour son plaisir, que toute indiscrétion d’un policier sur ce chapitre ne saurait être tolérée sans les raisons les plus graves, cette idée ne vient plus à l’esprit de personne. Le jour n’est pas loin peut-être où il nous semblera aussi naturel de laisser notre clef dans la serrure, afin que la police puisse entrer chez nous nuit et jour, que d’ouvrir notre portefeuille à toute réquisition. Et lorsque l’État jugera plus pratique, afin d’épargner le temps de ses innombrables contrôleurs, de nous imposer une marque extérieure, pourquoi hésiterions-nous à nous laisser marquer au fer, à la joue ou à la fesse, comme le bétail ? L’épuration des Mal-Pensants, si chère aux régimes totalitaires, en serait grandement facilitée (4). »

 à ceci un militant politique contemporain ajoute :

"Pour empêcher que le monde effroyable décrit par George Orwell et redouté par Georges Bernanos ne finisse par devenir réalité, il est désormais urgent que les Français y mettent le holà. C’est assurément l’une des tâches essentielles que doit viser de nos jours la politique au sens noble du terme."  (L. D. et D. G. militants de l’UPR - Paris)

Seul François Asselineau a mis cette préoccupation dans son programme; seul lui est un humaniste, seul lui est lucide, seul lui n'est pas inféodé au "corporate power" du NWO

boycottez les cartes de crédit et les téléphones portables, (on peut très bien vivre sans, je l'ai toujours fait) et les magasins qui mettent des caméras de vidéos-surveillance; si votre maire ou votre curé (si ! si ! il y en a qui le font ) installe des caméras, bombardez-les de courrier ulcérés, évoquant l'URSS, la Civilisation, etc (si vous voulez des modèles de lettres je peux vous en envoyer) et menacez-les de déménager et/ou de boycotter leurs centre-ville ou leurs églises.

boycottez les supermarchés et les marques qui mettent des RFID (et n'en mettez pas à vos animaux ni à vos enfants, en plus ça donne le cancer)

 

il est temps de réfléchir à cette question : : http://sylvain-baron.blogspot.fr/#!/2015/07/la-question-d...

et  il est temps de rechanter la Marseillaise !

oui mais ce couplet là,le 2ème, qui redevient vachement d'actualité :

 

Que veut cette horde d'esclaves
De traîtres, de rois conjurés?
Pour qui ces ignobles entraves ?
Ces fers
dès longtemps préparés?

Ces fers dès longtemps préparés ?
Français, pour nous, ah ! quel outrage
Quels transports il doit exciter?

C'est nous qu'on ose méditer
De rendre à l'antique esclavage !

 

 

les régimes de 1933-45 n’étaient qu’un 1er essai, grossier et brutal il était voué à l’échec….


quoi que il y a maintenant cette chanson qui, il a raison celui qui a dit ça, est encore mieux que la Marseillaiseetpourrait avantageusement la remplacer, écoute : https://hdclips.top/hd-videos/s1Q7nfF-nwQ/un-vent-nouveau...

ah ah ! l’ironie de l’Histoire, l’ironie du peuple a fait que les gilets jaunes, qui étaient un symbole de SOUMISSION aux rites et aux diktats des calotins de l’alliance du sabre et du goupillon, sont devenus un symbole de REVOLTE populaire et de LIBERTE !!

29/11/2018

l'échelle mobile des salaires vous avez déjà oublié ? - les gilets jaunes non !

DANS l'HISTORIQUE "cahier de doléance" des gilets jaunes https://citizenpost.fr/2018/11/smic-a-1300e-salaire-maxim... ils ont pensé à demander le rétablissement de l'indexation des salaires sur l'inflation, à savoir l'échelle mobile des salaires.

(eh oui ! on habitue les gens, petit à petit, comme dans la parabole de la grenouille ébouillantée, à croire que c'est normal des salaires aussi bas, que ce serait abuser que d'en vouloir de plus hauts ! or c'est faux ! par exemple tout ça c'est de la manipulation de l'opinion, et au départ simplement une question de rapport des forces, pareil que dans un hold-up, mais avec une habile manipulation des esprits pour faire considérer ça normal par les victimes, qu'elles se sentent honteuse de revendiquer, et faire taire ceux qui s'aviseraient de contester la propagande des maîtres !)

Ne pas indexer les salaires à la hausse des prix (ce qui se faisait jusque 1982 ! l'a-t-on déjà oublié ?) condamne les consommateurs à acheter des produits de plus en plus bon marché. Ces produits bon marché n'étant disponibles que parce qu'ils ont été créés en exploitant une main-d'oeuvre sous-payée ou grâce aux produits de remplacement mauvais pour la santé

Délocalisation de l'industrie française, d'où croissance énorme du chômage, vies et familles brisées, pression à la baisse sur les salaires et à la hausse sur la difficulté de se faire embaucher, rapport de force psalarié-patrons perverti à l'avantage du patronat. Exploitation éhontée de travailleurs chinois , philipins ou bengladeshi !

Donc en acceptant des salaires non ajustés au coût réel de la vie, on entretient ou crée de la pauvreté et de la précarité pour autrui, et on collabore à la détérioration de la santé de tous (je ne détaille pas, j'espère que vous êtes au courant, tout ça est chaque jour de plus en plus documenté)

En fait tout se tient ! comme l'a bien montré Pierre Rougeyron dans son livre "Enquête sur la loi du 3 janvier 1973"

une vidéo bien interessante aussi (ne vous laissez pas arrêter par les élucubrations bibliques de Jova ! c'est pas ça qui est important) :
https://www.youtube.com/watch?v=vhGhQbw2i98

entre autre on apprend pourquoi la guerre civile Libanaise a été provoquée par les USA en 1975.
Et ce qui s'est passé au Chili en 73 ?

pour nos ancêtres aussi : https://hdclips.top/hd-videos/8gLppVXkHCw/la-v%C3%89rit%C...

comme les gilets jaunes demandons le rétablissement de l'échelle mobile des salaires !

 

25/11/2018

que s'est-il passé exactement en france ?

Le niveau de vie des gens en France a beaucoup régressé depuis trente ans ! c'est affolant.

Il y a 40 ans un couple d'employés de bureau, lui à la SNCF, elle simple agent administratif à l'ONIC, pouvait se permettre d'avoir, en propriété, une résidence secondaire, pour les vacances, en Provence, et d'y aller régulièrement, en train-couchette pour les vacances, et de temps en temps pour l'entretenir. (Et ce n'était pas des gens nés avec une cuillère d'argent dans la bouche, loin de là ! tout à fait des français-moyens du peuple qui avaient profité de l'augmentation du niveau de vie en France (en Europe) des années 50 et 60 (suite au programme du Conseil National de la Résistance, De Gaulle et les communistes et grâce à la pratique du "circuit du trésor", renseignez-vous dans le livre de Rougeyron sur la loi de 1973  ) Et ils n'avaient pas peur du lendemain, ils avaient des emplois sûrs, où ils pouvaient faire carrière. Et la femme faisait régulièrement les magasins, pour y dénicher de nouvelles fringues (pas en discount !). Et ils pouvaient "recevoir", et avoir une cave de vins.
Et ça avec une éducation secondaire du niveau brevet, bien entendu !
(pas de bac+4 ou 5 pour décrocher un petit contrat précaire à l'époque !  )

encore des exemples

http://globalpresse.wordpress.com/2012/08/28/pub-soulevez...

vingt dieu ! mais quand est-ce qu'on descend dans la rue pour faire tout péter !!!!

http://actualite.portail.free.fr/monde/05-08-2012/le-synd...

"Que s'est-il exactement passé en France, au tournant des années 1970-1980, pour que cette période suscite une nostalgie allant bien au-delà d'une simple mélancolie générationnelle, à l’image de celle que l'on entretient par exemple pour son adolescence disparue ? D'où vient ce sentiment vague mais prégnant que tout a définitivement basculé entre le premier choc pétrolier et le tournant de la rigueur en 1983 ? (lisez le livre de Rougeyron) Il s’est passé que la France, qui se ressemblait encore un peu dans les films de Sautet, les romans de Sagan, les polars d'Yves Boisset, est devenue un pays radicalement différent et qu'il y a moins d'écart entre le monde de Stendhal et celui de Giscard qu'entre celui de Giscard et le nôtre."

D'ailleurs en 1960 un ouvrier, avec un salaire, car sa femme ne travaillait pas, avait les moyens de faire vivre lui, sa femme et ses enfants, et logeait, en location à l'époque, sauf héritage, à un prix nullement écrasant, dans une maison, une vraie maison de taille normale, où il y avait la place pour que chaque enfant aie sa chambre, et avec un jardin, qu'il cultivait. Pas de voiture, mais de toutes façons ou bien son usine était dans la même ville où il habitait, ou si elle était plus loin il avait des trains ou des autocars, avec lesquels il pouvait y aller pour un prix modique, des "trains d'ouvriers". De toutes façons, comme sa femme ne travaillait pas, elle avait fait les courses dans la journée avant qu'il ne rentre, il pouvait se reposer et personne n'était réduit à se démener avec une "double journée".

Et les enfants ? Mais bien sûr ils allaient à l'école eux-mêmes, quelle question ! A pied, et ils rentraient en courant à travers la ville au milieu des feuilles mortes, en tirant quelques sonnettes de temps en temps, sans risquer de se voir ficher à vie comme terroristes potentiels, ni de se retrouver menottés au Commissariat en garde à vue !

 

mais maintenant, comme a dit fort bien un commentateur sur Internet :

C’est déjà trop tard pour arrêter le mouvement, car la spirale conflictuelle entre possédants et possédés a acquis une force inertielle suffisante.

La capitalisme cynique et décomplexé a été trop loin en France. Et au + le pouvoir résistera au pire ce sera pour lui. Il a intérêt à lâcher du lest fort et vite. En clair : à capituler devant la légitimité des revendications populaires ( « populiste » disent les journaputes ).

04/11/2018

La France est devenue un sinistre et ignoble pays de merde !

Comme je disais ( http://miiraslimake.hautetfort.com/archive/2015/03/05/le-probleme-5556856.html ) le problème est que les jeunes dmaintenant n'ont même pas connu la LIBERTE, ni la CIVILISATION, n'ont jamais vécu dans un pays NORMAL, mais uniquement dans la société orwellienne précaire et méprisante actuelle, ils se savent même pas qu'un autre monde est possible, a été possible ! a éxisté !

Depuis quelques années, surtout à partir de l'infâme Sarkozy, mais il ne faut pas trop personnaliser, c'est la politique qu'on appelle du LIBERAL-FASCISME  que les tenants du NWO, de l'EU, le grand capital orwellien, et ses dérives paranoïaques et totalitaires, Orwell et Aldous Huxley sont leurs inspirateurs, déjà dépassés !

Savez-vous que vous marchez partout maintenant dans nos centre-ville sous le muffle ignoble des CAMERAS DE VIDEO-SURVEILLANCE ? et peut-être même qu'on vous a dressé à trouver ça normal  ?!!! alors qu'en 1960 jamais, au grand jamais personne n'aurait même seulement imaginé celà possible ! sauf sous Staline ! et on était prêts à faire la guerre pour ne pas tomber  dans une telle société aberrante, pervertie, totalitaire et inhumaine !!! http://miiraslimake.hautetfort.com/archive/2013/06/05/mod...

Savez-vous que maintenant on en trouve même dans les églises !!!! http://miiraslimake.hautetfort.com/archive/2014/08/26/mod...

pensez un peu le blasphème ! Jésus se retournerait dans sa tombe !!!

et savez-vous que maintenant dans les cafés on met même des digicodes aux toilettes !!!!

et ...... des caméras de vidéo-surveillance dans les toiletes !!!!           

quand on vous disait que même 1984 d'Orwell est dépassé

Etle plus "beau" est que les gens de maintenant ont l'air de trouver ça normal ! En 1830 le peuple de Paris s'est soulevé pour moins que ça. A quelle déchéance humaine on les a dressé !

 

29/10/2018

vous avez dit "dépression" ?


vers  la fin de la vidéo à partir de la 19è minute on s'aperçoit, ce dont je m'étais toujours douté, que le concept de "dépression" est une invention (encore du Docteur-Knock-isme !) pour créer un marché juteux à Big Pharma! (et pour instiller un totalitarisme de plus dans  la vie quotidienne !!! il fallait bien remplacer le totalitarisme théocratique des confesseurs et des "directeurs de conscience" catholiques, par un nouveau totalitarisme de la part des nouveaux calotins).


La mélancolie, le spleen, le chagrin, sont des sentiments humains des plus normaux, et non des maladies ; mais des maladies c'est rentable !    ....


(C'est comme pour les enfants,quand je vois mon petit chat s'agiter dans tous les sens je comprend que les fameuses maladies dont on accuse maintenant les enfants aux USA, ne sont que des comportements des plus naturels psychiatrisés, pour créer un marché pour Big Pharma, et une pression au totalitarisme !)