Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2018

vous avez dit "dépression" ?


vers  la fin de la vidéo à partir de la 19è minute on s'aperçoit, ce dont je m'étais toujours douté, que le concept de "dépression" est une invention (encore du Docteur-Knock-isme !) pour créer un marché juteux à Big Pharma! (et pour instiller un totalitarisme de plus dans  la vie quotidienne !!! il fallait bien remplacer le totalitarisme théocratique des confesseurs et des "directeurs de conscience" catholiques, par un nouveau totalitarisme de la part des nouveaux calotins).


La mélancolie, le spleen, le chagrin, sont des sentiments humains des plus normaux, et non des maladies ; mais des maladies c'est rentable !    ....


(C'est comme pour les enfants,quand je vois mon petit chat s'agiter dans tous les sens je comprend que les fameuses maladies dont on accuse maintenant les enfants aux USA, ne sont que des comportements des plus naturels psychiatrisés, pour créer un marché pour Big Pharma, et une pression au totalitarisme !)

26/10/2018

les héroïques vieilles dames malaimées des petits Stalines unicipaux

Les vieilles dames qui, de nos jours, déposent de la nourriture pour nourrir les chats errants sont des héros de la conscience humaine, comme ceux qui en 40 cachaient des juifs.(1)

(1) n'oubliez pas, ça aussi c'était illégal

Et ceux qui refusent de tatouer ou encore plus infâme de faire implanter des puces électroniques dans le corps de leurs animaux familiers, eux aussi  sont des RESiSTANTS et des héros de la Civilisation. Un jour on leur dressera des monuments.


Elles sont un des avatars du mythe d'Antigone, celui dont Gérard Mortier dit "Sa seule force repose sur la croyance selon laquelle les "lois non écrites" ne sauraient être trangresées. Elle ne crée aucune idéologie  mais  ... ne pouvait agir autrement " elles sont  "héroines  par excellence: forte parce que vulnérable"
Il ajoute,  bon observateur des dérives actuelles: "En ces temps de deal, on considère Antigone comme une hystérique et ses lois non écrites comme le code d'une secte."
"Prenez garde de ne pas dénaturer le premier impératif catégorique de la raison pratique selon Kant et n'en faites pas  : Agis comme si le principe de ton acte était le même que celui du législateur ou de la loi du pays" ! (Hanna Arendt)

Quand à Zygmunt Bauman il appelle à "rapatrier au coeur de nos pratiques individuelles ce qu'il nomme les émotions éxilées ou rebelles, à commencer par les sentiments moraux. ... l'instinct moral, seule source possible d'un comportement autonome."
Et cette très belle et très fondamentale phrase, qui est la source la plus humaine et la plus profonde  de la morale:
"Notre conscience ne se soumet qu'à l'autorité impuissante de l'Autre."


Allez! j'ajouterai encore, pour élargir la perspective sur son autre flanc constitutif, cette citation fondamentale (fondamentale!) du pauvre Claude Lévi-Strauss (qui va bientôt mourir, seul et désespéré):
„L’unique espoir, pour chacun de nous, de n’être pas traité en bête par ses semblables, est que tous ses semblables, lui le premier, s’éprouvent immédiatement comme êtres souffrants, et cultivent en leur for intérieur cette aptitude à la pitié qui, dans l’état de nature, tient lieu de lois de mœurs, et de vertu, et sans l’exercice de laquelle nous commençons à comprendre que, dans l’état de société, il ne peut avoir ni lois, ni mœurs, ni vertu. Loin de s’offrir à l’homme comme un refuge nostalgique, l’identification à toutes les formes de la vie, en commençant par les plus humbles, propose donc à l’humanité d’aujourd’hui, le principe de toute sagesse. »

Quand à "l’appel à la “révolte contre le pouvoir” qui de nos jours se remet à être sources d'ennuis, il est au contraire, pour beaucoup un précieux héritage. Jusqu’à Eric Cantona qui déclarait il y a quelques mois que c’était là l’idée qu’il se faisait de l’identité française.

« Si, depuis que le monde est monde, tous les hommes avaient respectés toutes les lois, nous en serions encore à l'esclavage. » (anonyme ?)

Nourissage civilisé des animaux interdit par les sauvages du totalitarisme municipal, c'est ça la description en bon français.

22/10/2018

le problème

le problème avec les gens nés dans les années 50 et qui se révoltent devant tout ce qu'on nous fait, toutes les dérives et dégradations de la société actuelle : ils ne pensent pas que la jeune génération, née après 1990, elle n'a jamais connu rien d'autre ! les jeunes  ne peuvent même plus comparer avec la France des années 50 et 60 et s'épouvanter de tout ce qu'on a perdu depuis;
Ils sont nés sous les caméras de vidéo-surveillance, le chômage, et les bavures policières, les innombrables obligations qu'on nous impose sous le nom de "citoyenneté", et ils pensent que c'est normal !!
et ils ne sont même pas choqués qu'on fasse tatouer les animaux, comme les nazis tatouaient les déportés d'Auschwitz,

et ils sont nés dans une France où toutes les églises sont fermées, ils ne savent pas que des églises normalement c'est ouvert, normalement !

Toutes choses, et bien d'autres encore, qu'en 1960 personne n'aurait jamais au grand jamais imaginé que ce serait un jour seulement envisageable !!!

etc, etc, c'est valable pour plein de domaines, et de nouvelles technologies et pratiques (et propagandes, et conditionnement des gens) de ce que Sylvain Timsit a nommé le Libéral-Fascisme.


ils n'ont pas connu la société civilisé (ni la lutte syndicale ! ni la sécurité de l'emploi) qu'on avait alors.
Ils n'auront plus les velléités de révolte, car ils ont été éduqués à la soumission, l'ont intériorisée, et ne savent pas qu'on peut vivre autrement.     

et c'est pourquoi on assiste au "spectacle obscène d'une population soumise et indifférente"

08/10/2018

est-ce réjouissant ?

https://histoireetsociete.wordpress.com/2018/09/08/supercalculateurs-la-chine-regne-en-maitre/
ça confirme que la suprématie US c'est fini.
Mais est-ce réjouissant ? la Chine donne très fort dans le totalitarisme social, le capitalisme, ceux qui voient la Chine en puissance sage gentille et pas impérialiste ( et même "communiste" !) se fourrent le doigt dans l'oeil jusqu'au coude,  et comme disait Montesquieu à peu près (je cite de mémoire) "on a n'a jamais vu quelqu'un jouir d'un pouvoir sans succomber à la tentation d'en abuser" .....
et Lord Acton : "Tout pouvoir corromp"
Avec un tel pouvoir informatique on peut, faire plein de choses .... et on voit que déjà la notation totalitaire et bien « citoyenne » (selon le terme - dévoyé ! - qu’on n’arrête pas de nous ressasser de nos jours en France ….) de tous leur citoyens c'est leur dada,  libéral-fasciste le dada.

 

« Comme on peut l’imaginer, il va pouvoir traiter d’énormes quantités de données, vraisemblablement à des fins scientifiques, pour du calcul mathématique et du cloud computing. » ah oui ? Que ça ? Vraiment ??

07/10/2018

vous avez dit "différence" ?

La "tolérance" certains la vantent beaucoup, sauf que, dans les faits, on s'aperçoit que la seule tolérance qu'ils réclament et pratiquent c'est .... la tolérance envers les gens qui pensent comme eux !!! et qui qui vivent comme eux !!!!

dès qu'ils se trouvent confrontés avec des gens réellement différents, "y'a plus personne !" la tolérance tintin ! ils se montrent férocement intolérants (on en a vu un exemple frappant récemment en France au sujet d'un petit bout de tissu que il y a tout juste 70 ans toutes nos grand-mères bien françaises et bien cathos mettaient encore sur leurs têtes !), c'est comme la liberté d'expression, ils l'exigent quand des gens qui ..... pensent comme eux justement, sont persécutés par d'autres gouvernements, mais quand eux-même rencontrent dans leur propre pays des gens qui ne pensent pas comme aux, (ou qui révèlent des faits scandaleux mais qu'ils auraient voulu que ça reste secret !!!) alors plus question de liberté d'expression ! et ils sont en train de transformer l'Europe tout entière en un régime totalitaire et policièrement censuré de toutes parts !!!

C'est comme ce terme "rituel" et sacré : la "différence", on n'arrête pas d'en entendre parler, mais en fait c'est un mot de code, car il ne désigne qu' UNE SEULE DIFFERENCE,et loin d'être la plus importante : la différence de race (et encore !!! c'est pas pour toutes les races !!! les roms par exemple n'en jouissent pas le moins du monde ! du tout ! toujours aussi stigmatisés, eh oui bien sûr EUX ils sont REELLEMENT DIFFERENTS !   ),

car en fait quand ils parlent de « différence » c'est la différence qu'il peut y avoir entre un rocker « branché » blanc en blue-jean's et tee-shirt (en anglais dans le texte) buvant un coca dans son apart' dans un building parisien, et un rocker « branché » noir (ou métis, ou d'origine musulmane, mais "modéré" de rigueur !) en blue-jean's et tee-shirt (en anglais dans le texte) buvant un coca dans son apart' dans un building parisien !!! ...

ouais .... c'est celâââ .... c'est celâââ    

Mais toutes les autres différences entre les personnes, qu'est ce-qu'on en fait ? relisez dans "l'essai de morale prospective" la liste qu'en dresse Jean Fourastier tiens ! ceux qui croient au spiritisme, au catholicisme, ceux qui récitent des poèmes par coeur (comme le faisaient 100% des collégiens de l'école publique autrefois), qui n'aiment rien tant que la botanique, les jeux de cartes, les caresses, les timides, les bavards sans inhibition, les pas obsédés sexuels, les maniaques de l'érudition, les communistes, les ouvriers manuels sans diplôme universitaire, ceux qui aiment leurs parents (très mal vu de nos jours !), ceux qui croient aux soucoupes volantes, ceux qui n’en ont rien à foutre de l’écologie, ceux qui ne savent pas l'anglais, ceux qui ne savent pas conduire, ceux qui ont peur de la mort et n'admettent pas le "travail de deuil" que les maîtres de la "pensée unique" veut leur imposer, etc, etc, et puis aussi les trisomiques, tous ceux-là on ne la respecte pas du tout leur différence. Tiens par exemple les trisomiques, eux ça redevient comme en 1938, vous savez l'Aktion T4, écoutez cet appel depuis une tribune des Nations-Unis à Genève :


 

05/10/2018

"pour des raisons de sécurité" le mantra du fascisme actuel !

le prétexte de la sécurité ah ! encore elle ! la revoilà ! le Dieu Moloch de notre époque, auquel on sacrifie des êtres, toujours ce fameux mantra pervers comme une tête de vipère qui se  dresse devant vous : "pour des raisons de sécurité"

Quand on voit l'usage que nos maîtres font de ce mot on a compris ! Quand j'entends le mot "sécurité" je sort mon révolver !

29/09/2018

ça sent bon dans le quartier

28 août matin

Il y a une odeur de feu de bois vert qui traîne dans l'air dans le quartier . Hmm! ça sent bon !

 

) 29/10/2009 hhmm ! ça sent bon !

Ça sent le bois brûlé par la fenêtre, il y a des gens libres et normaux dans le secteur.

 

octobre, fin d'été, saisons des bonnes odeurs de feux de feuilles mortes qui traînent

18/09/2018

le monde de Mafalda

Mafalda, cette merveilleuse série du dessinateur Quino, n'est pas seulement un enchantement  de  psychologie et de fantaisie, c'est un lieu où, ces sketches ont été dessinés en Argentine entre 1964 et 1972, où quand on observe bien de dessin en dessin on retrouve la VIE NORMALE,

du temps où les trottoirs étaient recouverts de carrés de ciment blancs, et non d'une couche de macadam noir.

un monde où on envoyait les enfants faire les courses, (et où on allait acheter le lait en emportant sous le bras une bouteille vide pour la faire remplir),

un monde avec les immeubles d'habitation dont la porte d'entrée est toujours ouverte et sans digicode,

des épiceries (et qui livrent chez les gens !) et non pas des supermarchés loin de tout (même si en rêve Manolito, dont l'esprit mercantile et borné contient le germe du libéral-fascisme actuel)

les femmes maitresses de maison qui s'occupent de chez elles tranquillement.

des enfants qui peuvent passer des heures à se promener et jouer librement dans les rues, https://www.legrandsoir.info/un-regard-sur-le-modele-cuba... les parcs publics, où ils voient se dérouler la vie, les gens, les choses,
et qui peuvent s'asseoir sur le trottoir, les pieds dans le caniveau sans qu'une meute de flics et d'assistantes sociales se jettent sur eux et les menottent en les accusant d'«incivilités» !
et regarder les flaques, les feuilles qui tombent sans qu'une caméra de vidéo-surveillance ne les fiche comme comportement suspect et anormal !
un monde où les enfants peuvent rester assis sur la bordure du trottoir à rêvasser et regarder le monde
où les hommes avaient le droit de fumer
et les enfants de se rendre visite les uns chez les autres librement (et à pied et tout seuls)
une vie quoi ! un monde civilisé et normal ….

 

Heureusement qu'on peut encore lire ces bandes dessinées des décennies passées (Boule et Bill aussi), sinon certains ne sauraient même pas ce que c'est qu'une société libre humaine détendue et conviviale ! Mais si ! ça peut exister, ça a existé ! Parce que maintenant il n'y a plus que les "vieux", ceux qui ont connu les années 50 et 60 qui se souviennent du temps où la France était encore un pays libre. Et d’à quel point en chauffant petit à petit la marmite on peut cuire les grenouilles.  En tous cas je rappelle que c’est François Asselineau et lui seul qui a débusqué le programme INDECT, personne d’autre ne le dénonce ! Et les caméras de vidéo-surveillance, il n’y a que lui qui parle de les interdire. et les rfid. Et l’omniprésence des plans vigipirate depuis des années, histoire d’habituer les gens à une surveillance exacerbée et constante ; fabriquer des zombies bien soumis, qui trouvent ça normal ! et ne se scandalisent même plus.

15/09/2018

quand Corbyn veut refaire du Labour un parti Travailliste (donc rien de bien révolutionnaire !) le grand capital et ses séides cherchent à l'abattre par tous les moyens !

http://lesposadistes.com/vers-parti-travailliste-dirige-m...

10/09/2018

les "contrôles"

  Maintenant on ne peut plus rien faire ni avoir, ni vendre, ni utiliser, ni, ni, etc, sans devoir une multitude de « contrôles », « attestations », « diagnostics », etc que le gouvernement (= l’intendant du grand capital comme le disait déjà Marx il y a un siècle et demi, et qui de nos jours ne sont carrément plus que des « kapos » de baraques du grand camp de concentration qu’est l’UE, avant d’être le monde entier), entre « copains » et « coquins », nous impose au nom de l’ « écologie », de la « sécurité », ou autre mot magique. Tous ces contrôles bien entendu ne servent à rien, n’ont jamais évité aucun accident, aucune maladie, etc, c’est du pur chiqué, de la parade que seuls les « mougeons », bien « citoyens », croient docilement. En fait le but - « copains et coquins » oblige ! - est uniquement de fournir sur un plateau à toute une branche, qui autrement n’existait pas, une clientèle captive, dont on peut soutirer du fric ! C’est, comme dans la nature ! - Eh oui ! De même que le capitalisme, et que la prédation, c’est naturel ! - un phénomène de parasitisme (pas de symbiose, dans une symbiose, le symbiote est utile). Bref, dans un sens ça a quand-même une utilité : ça permet de réduire le chômage    , ça fournit des emplois (outre les gras profits pour leurs patrons!) à plein de gens qui autrement ne trouveraient pas de carrière, ça crée ex-nihilo de nouveaux débouchés professionnels ; ça les occupe ; comme les pompistes ou les gardiens de parkings les gens qui font ça ont comme ça outre un salaire le sentiment d’avoir une place dans la société et de servir à quelque chose, un statut.
On se console comme on peut !