Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/09/2017

Guignols !!!!

Alors comme ça il paraît que la région du Nord va s'appeler "les hauts de France" ?????!!!!!
ils se foutent de qui ? ces pubars complexés !!!!
(alors que cette région ce n'est rien d'autre que le sud des anciens "Pays-Bas catholiques" !)
 
c’est vrai ? c’est totalement ridicule !!! et pubard, dans ce monde de cinglés seuls les habitants du Bas-Rhin ont gardé leur dignité et leur sérieux; par contre les habitants des Basses-Alpes, des Côtes-du-Nord, des Basses-Pyrénées : honte à eux qui ont fait changer leurs noms !!

Quand à ces gens qui ont remplacé la digne région du nord par un pubard « hauts de France » qu’ils aillent à leur lieu naturel : la corbeille à ordures des cabinets de « communication » ! (c’est à dire de Pub, c’est dire de réclame, le seul vrai nom de toute cette clownerie).


J’attends toujours de savoir où se trouve le département des Bas-de-Seine en banlieue parisienne.


Pas question que j’utilise ce terme de guignols, pour moi le Nord est toujours le Nord, point !

il paraît que la commune de Tendon se trouve dans la "région du "Grand-Est", ah bon, c'est où ça ? et la région du "Petit-Est" elle est où ??? logiquement il DOIT y en avoir une, sinon le "Grand Est" n'a pas de sens. Et la "région" de la "Vieille Aquitaine" elle est où ? et le département des "Bas-de Seine" ?? et celui des Alpes de Basse-Provence ??

et tout ce cirque pour de vastes et informes gloubi-boulgas, qui ne correspondent à RIEN ! et qui n’ont été créés, comme l’explique François Asselineau que pour avoir la taille moyenne d’un Etat des USA ! en vue du futur protectorat d’Oceania (comme dans le livre d’Orwell, relisez-le).

17/09/2017

où ?

https://fr.sputniknews.com/international/2017081110326074...

et comme ils ont tué Saddam et que l'Iran un un peu passé de mode, pour agiter le peuple il faut un AFFFFRRREUX  ennemi, "l'axe du mal à lui tout seul", mais comme ils sont totalement incultes c'est pas grave qui c'est ni où il est c'est l'ADVERSAIRE c'est tout (c'est comme ça qu'autrefois on appelait le diable https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=... , voilà ! c'est pour le remplacer !! Avant on soumettait les gens avec la peur du diable "qui est partout" on ne sait où, c'est pas grave ! l'important 'est que ça puisse servir à justifier n'importe quoi, brûler la vieille dame ou le vieux monsieur du village sur un bûcher par exemple ! ou annihiler toute la population Coréenne).

et bien sûr faire taire tous ceux qui ne pensent pas comme il faut qu'on pense !

et oui, encore un petit cours de sociologie et bien sûr faire taire tous ceux qui ne pensent pas comme il faut qu'on pense ! oui, un de plus !

face à cette violente (de plus en plus violente, écoutez les discours ministériels actuels ! et les titres des merdias !) attaque de mensonges et de perversions il faut comme dit quelqu'un se diriger vers le refuge du rire ! comme faisaient déjà les anticléricaux d'autrefois d'ailleurs.

 

03/09/2017

De la popularité de François Asselineau et De la censure des médias (rappelez-moi à qui ils appartiennent ?)

Lisez l'article entier sur le site de l'UPR ! (et appréciez le tee-shirt, très pertinent dans le monde actuel, qui dit "un Marx et ça repart", oui ça repart !) et appréciez l'affluence de jeunes venus demander des "selfies" face aux standes désertés de , de , devinez ! allez regarder !!

donc :

Vers la fin de l’après-midi, le ministre Gérald Darmanin a fait une arrivée inopinée sur la place où se tenaient les stands des partis politiques. ( Ancien membre du parti Les Républicains, ancien maire de Tourcoing de 2014 à 2017 et ancien député LR de la 10e circonscription du Nord entre 2012 et 2016, Gérald Darmanin a trahi son camp en entrant au gouvernement d’Édouard Philippe en mai 2017 comme ministre de l’Action et des Comptes publics).

L’arrivée du ministre a suscité aussitôt une manifestation spontanée de syndicalistes de « Solidaires », de partisans de la France Insoumise et de militants de l’UPR Les membres de « Solidaires » et France Insoumise ont scandé : « Rendez-nous nos 5 € ! » (allusion à la réduction de 5 €, annoncée le 21 juillet, de l’APL (Aide personnalisée au logement) accordée à 6,5 millions d’allocataires).

Quant à eux, les militants de l’UPR ont scandé « Parlez-nous des GOPÉ ! », tout en brandissant des pancartes « Sortir de l’UE » et des banderoles « INFORMEZ-VOUS ! UPR.FR »

photo-12-ministre-Darmanin.jpg

Très gêné, Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics. a pu mesurer la présence massive de l’UPR et a rapidement rebroussé chemin.

« Omission » médiatique sur la présence de l’UPR

  • « Omission » sur La Voix du Nord

Le soir même, le site du journal « La Voix du Nord » a rapporté l’incident dans un article qui évoque un « Comité d’accueil bruyant pour le ministre Gérald Darmanin sur la Braderie de Lille » émanant de « militants opposés à la politique du gouvernement ».

Mais quels étaient ces militants ? Le "grand" quotidien du Nord cite « certains syndicats en colère et quelques militants de la France insoumise ». Mais il « oublie » de citer l’UPR.....

Parmi les centaines de photos prises par les reporters du journal sur place, la rédaction en chef de La Voix du Nord a par ailleurs fait preuve d’une autre « omission ».

Le cliché choisi pour illustrer la mésaventure survenue au ministre est en effet celui où notre grande banderole « INFORMEZ-VOUS ! UPR.FR » est à moitié cachée par la tête du ministre, à l’endroit précis où apparaît UPR.FR. :

L’art de « l’omission » médiatique dans la France de 2017 : parmi des centaines, la rédaction en chef de La Voix du Nord a « malencontreusement » choisi un  cliché où notre grande banderole « INFORMEZ-VOUS ! UPR.FR » est à moitié cachée par la tête du ministre, à l’endroit précis où apparaît UPR.FR. Les lecteurs pourront reconnaître en arrière-plan l’une de mes affiches, mais son format est tellement petit et flou qu’elle est impossible à reconnaître.

 

Le texte qui « oublie » de citer l’UPR et le choix d’illustration qui occulte le mot « UPR » sont d’autant plus surprenants que notre Délégué départemental avait expressément mentionné aux grands médias lillois ma présence à Lille ce samedi 2 septembre après-midi. Plusieurs médias – dont La Voix du Nord – avaient d’ailleurs envoyé un accusé de réception explicite pour nous confirmer qu’ils avaient bien eu l’information.

J’étais en outre le seul ancien candidat à l’élection présidentielle de 2017 à m’être rendu à la Braderie de Lille puisque Mme Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, qu’une rumeur locale avait annoncé comme devant venir ce samedi, ne se sont en effet pas déplacés. C’eût été, normalement, une raison supplémentaire pour m’accorder un bref entretien, ou a minima pour signaler ma présence et celle d’un stand de l’UPR.

Il n’en a rien été. Mis à part le petit média jeune « Alter ego » mentionné supra, tous les autres médias semblent – du moins au moment où ces lignes écrites (03/09/2017 à 17h00) – avoir décidé de faire silence sur ma présence et sur le stand de l’UPR.

Pourtant, les journalistes de La Voix du Nord étaient sur place et ceux de la télévision locale « Grand Lille TV » aussi.

  • « Omission » sur Grand Lille TV

Les journalistes de Grand Lille TV étaient d’ailleurs à dix mètres de notre stand. Ils ont pris contact avec notre responsable pour lui indiquer qu’ils étaient prêts à m’interroger, mais qu’ils attendaient le feu vert de leur chef de rédaction.

Quelques minutes après, nous avons pu voir l’un des journalistes au téléphone puis le voir plier bagage avec ses collègues sans nous dire un mot. À l’évidence, il semble que la rédaction en chef de Grand Lille TV a émis un feu rouge au lieu d’un feu vert

——-

Comme ni le Front National ni Les Républicains ni le PS n’avaient de stand à la Grande Braderie  de Lille, et que les stands de En Marche, du Modem sont restés quasiment vides toute la journée, les grands médias locaux ont donc « oublié » d’informer leurs spectateurs et leurs lecteurs :

  • que j’ai été le seul ancien candidat à la présidentielle à m’être rendu ce samedi 2 septembre à la grande Braderie de Lille
  • et que l’UPR y a été le mouvement politique qui a attiré le plus de public, à peu près à égalité avec France Insoumise.

 

EXTRAITS DE LA CHARTE DES DEVOIRS ET DES DROITS DES JOURNALISTES (dite « Charte de Munich »)  (1971)

Déclaration des devoirs
Les devoirs essentiels du journaliste, dans la recherche, la rédaction et le commentaire des événements, sont :
1) respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître ;
2) défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique ;
3) publier seulement les informations dont l’origine est connue ou les accompagner, si c’est nécessaire, des réserves qui s’imposent ; ne pas supprimer les informations essentielles et ne pas altérer les textes et les documents ;
[…]
8) s’interdire le plagiat, la calomnie, la diffamation, les accusations sans fondement ainsi que de recevoir un quelconque avantage en raison de la publication ou de la suppression d’une information ;
9) ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste ; n’accepter aucune consigne, directe ou indirecte, des annonceurs ;
10) refuser toute pression et n’accepter de directives rédactionnelles que des responsables de la rédaction.
Tout journaliste digne de ce nom se fait un devoir d’observer strictement les principes énoncés ci-dessus.

 

Une fin de journée chaleureuse avec les militants de l’UPRAu crépuscule, je rejoins à pied, par les rues de Lille, le petit restaurant où il a été convenu de dîner avec nos équipes militantes. Sur ce cliché, je m’entretiens avec Olivier Rasson, notre délégué UPR pour la Belgique et le Bénélux, qui avait aimablement fait le déplacement et qui m’a demandé de venir refaire prochainement une tournée de conférences en Belgique.

La journée – très réussie nonobstant la censure médiatique – s’est achevée de façon très conviviale et joyeuse, avec une vingtaine de nos militants, dans un petit restaurant de Lille, autour d’un plat de moules frites et d’une bière pression locale.

raderie-de-Lille-2017-FA au milieu des jeunes militants de l'UPR -20-restaurant.jpg

 

02/08/2017

si on lit les "infos" des médias français (qui appartiennent tous à 8 milliardaires, je le rappelle) c'est hallucinant

oui c'est totalement hallucinant quand on compare (si on le peut !!! .... ) leurs titres avec la réalité, tous les merdias nous parlent d'un échec de Maduro et que la participation a été quasi nulle.
ah oui ? ... vraiment ? ...... euh regardez ces photos

queue pour voter-30-juillet-2017_2_728_485.jpg

ci-dessus : du point de vue social ça doit être des pauvres, au Venezuela les riches sont tous archi blancs ! eh oui le chavisme, et la crise actuelle, c'est de la lutte des classes.

queuealler-voter-Caracas-30-juillet-2017_0_729_506.jpg

queue pour voter centre du pays pour voter .jpg

queues élections constituante 30 juillet 2017.jpg

eh oui tout ça ce sont  des photos de queues des gens qui attendaient pour voter !

EN France   comme j'ai déjà dit et REdit lors des récentes législatives, deuxième tour (où il y avait 36% de participation !!!) y avait-il de telles queues ???? hmm 
rigolez pas ! c'est pas gai.....

 

des liens :

http://www.telesurtv.net/news/Fiesta-constituyente-201707...

https://venezuelainfos.wordpress.com/2017/08/01/photos-me...

 

interview  de Maduro, qui remet les choses en place :

 

et une vieille dame, visiblement de milieu populaire et métissée, qui résume tout en une pancarte que ne désavouerait pas Etienne Chouard :constituyente.jpg

23/06/2017

les espérantistes c'est comme les catholiques !

14/4/2017

Nous vous transmettons cet important message, aidez dans la possibilité de vos finances.

Amike,

** et ***

Bonjour à toutes et tous,

La réalisation de la statue "Brila Estonteco" (sic !)

(etc. , tout le reste est entièrement en français)

Ceci est un message envoyé par des espérantistes à des espérantistes.

autre exemple :

Saluton al ĉiuj,

La période des fêtes de fin d'année approche à grands pas, ainsi que notre Assemblée Générale.

Celle-ci aura lieu lundi prochain, soit le lundi 17 décembre.

Lieu : Office Culturel d'** - Pôle Culturel **
       1er étage - salle **
       A partir de 18h
     L'ordre du jour :
- Mots des membres du Bureau
- Rapport d'activité
- Comptabilité et cotisations
- Tour de table pour partager projets et idées
 
Notre réunion se clôturera par un pot de l'amitié pour notre "Fête Zamenhof".

Ghis la venontan lundon

Ceux-ci sont censés savoir la langue espéranto et s’en servir (déclaration de Boulogne 1905) et chercher à convaincre les gens de la facilité d’apprentissage et de la richesse de ladite langue. Or que constatez-vous ? Que « leur » langue ils ne la pratiquent pas et ne la SAVENT PAS, il se contentent de placer rituellement un ou deux mots que tout le monde sait (les seuls?) comme « saluton » ou « amike » histoire de se souvenir de la langue qu’ils sont censés connaître      Pareil que les catholiques de maintenant, qui ne pratiquent en rien le christianisme, tel qu’on le voit dans l’évangile, ou encore moins dans les livres de piété des siècles passés, qui ne prient même pas, mais qui (quelques vieux seulement, les autres mêmes pas !) vont à messe, dans des églises fermées en permanence !!! et qu’on n’ouvre un court moment que le temps qu’il assistent à ces rites, et voilà ! Faisant ça ils se sentent « chrétiens » ça leur sert de gadget, d' "identité", histoire de se souvenir qu’ils sont censés être chrétiens, et puis ils continuent de vivre comme tout un chacun et exactement comme s’ils n’avaient pas le moindre soupçon de foi.
99 % des espérantistes c’est pareil !

20/11/2016

la mort ...


Popov a joué ce sketch en 1972, il est mort en fait 42 ans plus tard cette année en 2016. 40ans pour méditer cette parabole....

et avez-vous vu le regard du couple de spectateurs à la fin ? il a du Giraudoux là-dedans.

29/09/2016

la lutte des classes ça a toujours éxisté

y compris en Egypte en antique
Vers 2250 av J-C il y a eu une révolte populaire pas piquée des vers. Et comme toujours également ce sont les riches qui racontent l'histoire !
Donc comme pour la révolution française ou la révolution russe on a entendu les comtesses se plaindre à quel point ils ont été malheureux à cause des méchants révolutionnaires; pareil les textes égyptiens qui nous sont parvenus racontent ça du point de vue des grands, ceux qui à l'époque avaient le monopole des tombes des rituels et des momies, mais le peuple en a voulu aussi !
donc l'article est très intéressant, ici :
http://www.matierevolution.fr/spip.php?article222

les statues de Khepren furent brisées par la foule en furie et jetées dans un puits, ils devaient en voir gros sur la patate le petit peuple égyptien ! on ne dit pas ça aŭ touristes qui vont visiter Gizeh !

et comme je disais, rien de nouveau sous le soleil, même la propagande hypocrite des colonisateurs ça existait déjà aussi, tu te souviens du temps des colonies que quand on allait massacrer une population on appelait ça une opération de "pacification". De même les USA apportent la démocratie aŭ méchants irakiens; ils viennent humanitairement protéger à coup de bombes à l'uranium appauvri les kossovars ou les bosniaques qu'on filme à travers une cloture de fil de fer barbelé (le journaliste à l'intérieur le bosniaque dehors, mais le mougeon de téléspectateur ne le savait pas !) exprès pour faire chic, contre les vilains serbes autogestionnaires. Bref les égyptiens avaient déjà ce toupet là ! quand ils allaient razzier les nubiens (des noirs,  il y avait de l'or en Nubie, et les égyptiens aimaient bien l'or, donc les premiers colonisateurs qui aient volé les ressources naturelles des noirs ce furent les égyptiens, qu'on se le dise !) comment décrivaient-ils leur opération guerrière ? je vous le donne en mille : en ces termes, défense de rire !

« Cette armée alla en paix : elle entra, comme il lui plut, au pays des Hiroushaïtou. Cette armée alla en paix : elle écrasa le pays des Hiroushaïtou. Cette armée alla en paix : elle fit brèche dans toutes leurs enceintes fortifiées. Cette armée alla en paix : elle coupa leurs figuiers et leurs vignes. Cette armée alla en paix : elle incendia toutes leurs maisons. Cette armée alla en paix : elle massacra leurs soldats myriades. Cette armée alla en paix : elle emmena leurs hommes, leurs femmes et leurs enfants en grand nombre, comme prisonniers vivants, ce dont Sa Sainteté se réjouit plus que de toute autre chose. »

18/06/2016

secte ?

moi-même, quoique prenant vigoureusement leur défense, n’appartiens à aucune « secte », même pas à celle des adorateurs du Général de Gaulle, ni à celle des adeptes de Karl Marx. Tout juste, puisqu’aux yeux de certains c’est une « secte », à celle des espérantistes, (mais ni à celle des finvenkistoj, ni à la fameuse Civito), et aussi à celle des amis des chats, tout en refusant toute collaboration avec ces deux branches, que je considère hérétiques ! que sont la SPA et le mouvement Brigitte Bardot, dont j’abhorre le jésuitisme, les tendances totalitaires et flicardes, et aussi cette autre branche dissidente celle des vieilles dames nunuches. Moi ce serait plutôt la bonne vieille tendance : enfants et adultes au cœur d’enfants adorant leurs frères et sœurs les chats, une secte dangereuse et très mal vue, inutile de le dire. Je me méfie trop des dérives « bobos » possibles pour adhérer à la secte LCR et à son « gourou » Besancenot, je préfère la secte Laguillier, et ai en horreur les adeptes (selon les termes de Marianne2, branche française de la secte Carlyle !), non pas de Thierry Meyssan, mais de la plus dangereuse des sectes actuelles : celle des adorateurs de Sar-Koszy de Nagy Bosca.

23/04/2016

das ist Propagand !

Habitant dans le Kent, Fabien a eu la surprise de recevoir dans sa boîte aux lettres une brochure assez luxueuse, émanant du gouvernement britannique et donc payée par tous les contribuables, expliquant aux électeurs pourquoi ils devaient voter en faveur du maintien du Royaume-Uni dans l’UE – et donc contre le « Brexit » -.

Comme il m’a autorisé à diffuser sa lettre sur nos sites Internet, je m’empresse de le faire car elle m’a semblé intéressante et révélatrice de la façon d’agir, populiste et mensongère, des européistes, au Royaume-Uni comme en France et comme partout en Europe. Je me suis simplement autorisé à ajouter quelques éléments sourcés qui illustrent son propos.

J’en profite pour le remercier publiquement pour son engagement à l’UPR et j’en profite pour transmettre à nos nombreux adhérents expatriés un chaleureux message de solidarité et de fraternité.

François Asselineau

LETTRE DE FABIEN MARIE DU 12 AVRIL 2016

« Bonjour M. Asselineau,

Cela ne vous étonnera probablement pas, mais le gouvernement britannique a décidé de passer à la vitesse supérieure en termes de propagande européiste, juste avant le référendum de mai.

Je viens de recevoir, comme toutes les personnes vivant en Grande-Bretagne, y compris ceux qui ne sont pas de nationalité britannique comme moi, un livret de 8 pages intitulé : « Why the governement believes that voting to remain in the European Union is the best decision for the UK » (ce qui signifie en français : « Pourquoi le gouvernement estime que voter pour le maintien dans l’Union européenne est la meilleure décision pour le Royaume-Uni »).

Sur le site du gouvernement, on retrouve les grands points développés dans ce livret, qui consistent à ressasser la même propagande habituelle : des promesses mirobolantes si l’on reste dans l’UE ; l’Apocalypse si l’on en sort.

Source : https://www.gov.uk/government/publications/why-the-govern...

Les promesses européistes : « Plus le mensonge est gros… »

Le livret gouvernemental promet ainsi que, si le Royaume-Uni reste dans l’UE, il en retirera notamment les bénéfices suivants (« benefits of EU membership ») :

– « a stronger economy » – « une économie plus forte » – : c’est du plus haut comique, ou du plus grand mensonge, lorsque l’on sait que l’UE est la zone du monde en plus faible croissance depuis 15 ans.

– « improving our lives » – « l’amélioration de nos vies » – : il fallait oser l’écrire, alors que l’UE est devenue le théâtre de la flambée des inégalités, de la montée continuelle de la pauvreté, de la démolition des services publics et de l’abrogation des droits sociaux exigés par la Commission européenne sur la base du TFUE.

– « controlling immigration and securing our borders » – « contrôler l’immigration et sécuriser nos frontières » – : il y a là aussi de quoi éclater de rire (ou de colère…) devant une telle outrecuidance dans le mensonge et le déni de la réalité.

Le populisme européiste dans toute sa fausseté

Le même document annonce en revanche l’horreur si les Britanniques votaient en faveur de la sortie de l’UE :

– le chapitre « what happens if we leave » – « ce qui se passera si nous sortons » – est illustré de chiffres inquiétants, tels que :

-> « 44% of UK exports go to the EU » – 44% des exportations britanniques sont vendues dans le reste de l’UE –

-> « EU market make up almost 80% of the UK economy » – le marché de l’UE représente 80° de l’économie britannique –

Le document sous-entend ainsi que, si le Royaume-Uni sort de l’UE, il se condamne à perdre 44% de ses exportations, ou à affecter 80% de son économie….

C’est évidemment un mensonge grossier, car le tarif extérieur commun appliqué par l’UE aux produits fabriqués hors-UE est très faible dans la plupart des domaines.

Il faudrait d’ailleurs répliquer au gouvernement britannique que les pays de l’UE représentent – par exemple – une part essentielle dans l’économie suisse (45% des exportations suisses, 66% des importations), et que cela n’empêche nullement la Suisse de rester en dehors de l’UE.
(cf. http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/06/05/... )

La Chine ou tous les pays émergents du monde qui déversent leurs produits sur le marché européen sont également là pour témoigner du caractère odieusement mensonger de la propagande du gouvernement Cameron.

CONCLUSION

Cette propagande suscite en moi deux réactions mitigées :

1°)- d’une part, elle me fait sourire car elle prouve que le gouvernement pense que la sortie de l’UE est désormais possible, sinon probable.

C’est ainsi que les deux sondages les plus récents, parus à dix semaines du scrutin, indiquent tous deux une nette poussée du « Non », qui ressort même désormais vainqueur.

(Source :
le dernier sondage ICM fait apparaître que 43% de Britanniques voteraient pour le maintien dans l’UE, 46% voteraient en faveur du Brexit, et 11% seraient encore indécis.
– le dernier sondage Ipsos Mori, indique que le nombre de partisans britanniques de l’appartenance du Royaume-Uni à l’UE a diminué de 54% à 49%.
https://fr.sputniknews.com/international/2016041310241965...)

2°)- d’autre part, cette diffusion par courrier dans toutes les boîtes aux lettres du Royaume-Uni me paraît scandaleuse à plus d’un titre.

Bien que n’ayant pas la nationalité britannique, il me paraît quand même choquant que le gouvernement dilapide les deniers publics – c’est-à-dire l’argent de 100% des contribuables – afin de convaincre les sujets de Sa Gracieuse majesté du bien fondé du seul point de vue européiste.

Cette brochure a coûté la bagatelle de 10 millions de livres (soit 12 millions d’euros) à l’État (source : https://francais.rt.com/international/18699-brexit–gouver... ). Elle est donc financée par les contribuables, alors qu’environ la moitié d’entre eux sont favorables à la sortie de l’UE ! En vertu de quoi la moitié des contribuables britanniques doivent-ils financer une brochure destinée à soutenir ce qu’ils combattent ?!

En démocratie, et conformément à l’origine du financement, si brochure gouvernementale il devait y avoir, celle-ci aurait dû consacrer la moitié des pages aux partisans du maintien dans l’UE et l’autre moitié aux partisans de la sortie.

Cette affaire est d’autant plus blessante que cette démarche revient à considérer de facto les électeurs comme des enfants, des personnes incapables de prendre la bonne décision dans l’intérêt de la Couronne.

Un dernier mot : sachez que, comme beaucoup d’expatriés au Royaume-Uni qui vous connaissent et qui connaissent l’UPR, je vous remercie infiniment pour ce que vous faites.

Pour nous tous Français, et pour notre pauvre France, ce pays si cher à notre cœur et qui vit des heures bien sombres, c’est un cadeau inouï que vous nous faites au quotidien ou presque : nous rendre l’espoir.

Fabien MARIE
Adhérent UPR expatrié au Royaume-Uni
(dans le Comté du Kent) »

17/04/2016

pour que la paix arrive il faut que la vérité puisse enfin jaillir

*

*