Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2016

relation de dominants à dominés

7 SEPTEMBRE 2016 : POURQUOI MACRON A-T-IL FAIT UNE CONFÉRENCE À LA FRENCH AMERICAN FOUNDATION SUR LE THÈME : "RÊVE AMÉRICAIN - RÊVE FRANÇAIS".
-------------------------------------------------------
Cette photo est une saisie d'écran de l'annonce d'un "French American Breakfast" organisé ce 7 septembre 2016 pour les "Young Leaders" de la "French American Foundation France" (FAF) avec comme conférencier le "Young Leader" Emmanuel Macron, l'homme qui s'est mis en marche avec des milliers de "marcheurs" qui n'existent pas.

Cette petite perle est disponible sur le site même de la FAF : http://french-american.org/

Elle est l'occasion de faire deux observations essentielles :

--------------------------------------------------------
1) Une sur-représentation de la FAF dans les cercles gouvernementaux
-------------------------------------------------------
Emmanuel Macron n'est pas le seul (ex)membre du gouvernement à faire partie de la French American Foundation.

On peut rappeler ici qu'en font aussi partie :

- François Hollande, Président de la République

Pierre Moscovici : ex- ministre de l’économie, des finances et du commerce extérieur et actuel commissaire européen

Marisol Touraine : ministre des affaires sociales et de la santé

Arnaud Montebourg : ex- ministre du redressement productif

Najat Vallaud-Belkacem : ministre de l'Éducation nationale

- Fleur Pellerin : ex-ministre Déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Économie Numérique

- Matthias Fekl : secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l'étranger

2) A ce qu'il paraît, la FAF a été créée à l'initiative du père Giscard.

Elle a deux antennes, une en France et l'autre aux Etats-Unis.

L'antenne française aurait pu (dû) s'appeler "Fondation franco-américaine".

------------------------------------------------------
2) Une relation de dominant à dominé
------------------------------------------------------
Selon l'histoire officielle véhiculée par Wikipedia, ce seraient «plusieurs personnalités politiques, universitaires et économiques» qui auraient «décidé», en 1975, «de créer un environnement d’échanges et de débats afin d’approfondir la relation entre la France et les États-Unis, et ce notamment pour pallier un contexte marqué par une certaine animosité dans les relations franco-américaines (avec le choc pétrolier, la trop grande importance du dollar et des désaccords géopolitiques)».

La naissance de la French-American Foundation fut ainsi officialisée en 1976 à Washington par les présidents Valéry Giscard d’Estaing et Gerald Ford, lors des célébrations du bicentenaire de la Déclaration d’indépendance américaine.

[Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/French-American_Foundation]

---

En réalité, il s'agit d'une structure que les services d'influence américains ont développé pour y sélectionner des "Young Leaders" - c'est-à-dire des jeunes Rastignac prêts à tout pour monter dans l'échelle sociale de leur propre pays (tout comme Jules César sélectionnait de jeunes Gaulois pour en faire des agents d'influence de Rome).

Cette structure promeut ensuite ces "Young Leaders", notamment avec l'appui des médias, pour en faire de futurs dirigeants nationaux tout dévoués à Washington.

Le nombre d'anciens "Young Leaders" présents au sein du gouvernement français et la soumission totale de l'actuel Président de la République française (lui-même de la FAF) à la géopolitique et à la diplomatie américaine, sont des témoins éclatants de la réussite de cette stratégie d'infiltration américaine.

---

La preuve que le conte de fées wikipédien esquive ce qu'est la FAF en profondeur, se trouve aussi dans le fait que Washington a développé ce genre de structure d'infiltration dans d'autres pays.

Il existe ainsi une "National-Italian-American-Foundation" (NIAF) dont est membre Federica Morgherini, actuelle commissaire européenne italienne et Haute Représentante de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité.

( https://fr.wikipedia.org/wiki/Federica_Mogherini )

---

Une autre preuve que cette "French-American-Foundation" n'est pas du tout une structure symétrique se trouve dans son intitulé même. Puisque cette association a deux antennes, une en France et l'autre aux États-Unis, l'antenne française aurait pu et dû s'appeler "Fondation franco-américaine". Ou du moins, les deux dénominations (en français et en anglais) auraient dû coexister des deux côtés de l'Atlantique.

Il n'en est rien. L'antenne française s'appelle "French-American-Foundation-France", ses réunions matinales s'appellent des "Breakfast", sa sélection de futurs dirigeants s'appelle "Young Leaders", etc.

Il s'agit bien d'une relation de dominant à dominé, de colonisateur imposant sa langue, ses objectifs et sa vision du monde à une poignée de jeunes ambitieux, sélectionnés parmi le peuple colonisé; pour être le relais de leurs nouveau maître.

-------------------------------------------------------
CONCLUSION : LES FRANÇAIS VONT-ILS SE LAISSER IMPOSER LE PLAN DE WASHINGTON : JUPPÉ 2017, MACRON 2022 ?
-------------------------------------------------------
En s'exhibant sans vergogne comme le "Young Leader" (promotion 2012) invité à prendre la parole au "Breakfast" de la "French-American-Foundation-France", quelques jours après sa démission ultra-médiatisée du gouvernement, Macron apparaît clairement pour ce qu'il est, ou plus exactement pour ce que d'autres ont décidé qu'il serait.
.
Macron est le futur fantoche que Washington a décidé de promouvoir en 2022 à l’Élysée, après avoir promu médiatiquement Alain Juppé - "Young Leader" (promotion 1981) - qu'ils ont décidé de faire élire en 2017 (avec Nicolas Sarkozy comme plan-B si Juppé virait dans le fossé).

La question est de savoir si les Français vont se laisser avoir, une fois de plus, au lavage de cerveau médiatique quotidien en faveur de Juppé et de Macron, et vont se laisser influencer par les sondages-gags donnant des scores de popularité extraordinaires à ces deux "Young Leaders". Vont-ils encore se laisser convaincre que tous les problèmes de la France viendraient des énarques, des fonctionnaires, des immigrés, des charges sociales, des syndicats et des porteuses de burkini ?

Ou bien est-ce que les Français vont se redresser et se dire que ça suffit, qu'ils ont enfin compris qui dirige la France, et qu'en 2017, ils ne se laisseront plus manipuler.

François Asselineau
7 septembre 2016

 

23/07/2016

1898 - tiens ! déjà la Russie !

 Qui se souvient d’un livre publié en 1898 (parmi d’ailleurs plusieurs autres titres de la même eau, c’est une année mémorable) par un certain Samuel Odell "The last War or the Triumph of the english tongue" (= La dernière guerre ou le triomphe de la langue anglaise) ?
personne ?
Et pourtant les phantasmes qui le nourrissent sont « vachement intéressants » .. et encore plus de nos jours … où ils jettent un éclairage troublant.

Résumé du bouquin :

Nous sommes en 2 600, les Etats-Unis comptent cent quatre-vingt-cinq Etats et forment une fédération mondiale de nations anglophones, qui se sont débarrassés depuis belle lurette des langues insignifiantes qu’étaient le français, l’allemand et l’Italien (c’est déjà ce qui se passe chez nous dans le fameux « enseignement des (sic) langues vivantes à l’Ecole Primaire »  !). « Au commencement de l’histoire, il existait plusieurs races » explique le professeur du livre dans son cours de 2 600, « mais maintenant les chinois, les malais et les noirs se sont mis à genoux devant leurs frères blancs (il aurait pu ajouter les irakiens ! ). Ils ont disparus en tant que peuple et nous les avons laissés vivre par pitié. Certains conquérants se sont laissé abaisser à un rang inférieur en se mêlant aux vaincus. (ça ne vous rappelle rien ? vous souvenez-vous des thèses de Hitler à ce sujet https://www.youtube.com/watch?v=p2I5RAEjNjU) Mais pas les peuples anglophones ! Ils n’ont pas composé avec le MAL ; ils l’ont anéanti. » …

Bref il ne reste que la Russie comme axe du Mal et l’opposition à la Russie a cimenté les liens entre les pays occidentaux (c.à d. anglophones, souvenons-nous) Quand ces derniers ont commencés à approcher la « perfection humaine », l’abime entre le Bien et le Mal est devenu tellement béant que la guerre s’est imposée. Une guerre qui devait se terminer par l’anéantissement des forces du Mal. Les mille cinq cent engins spaciaux des Alliés étaient équipés de bombes d’une puissance de destruction extraordinaire et d’une sorte de napalm (déjà !) -« un feu qui ne peut être éteint »

Neuf millions de cadavres plus tard la victoire est acquise, et commence l’occupation, qui a appris à l’Europe de l’Est et a l’Extrème-Orient ce que voulaient dire exactement les mots « liberté » et « civilisation ». D’abords on a interdit les langues nationales et on a introduit l’anglais sur tout le territoire. On a parqué les indigènes dans des réserves, et le plus gros des terres ont été cédés aux immigrants du « monde civilisé ». Enfin en 2 600 après 35 ans de ce régime on a pu créer les Etats-Unis du Monde.

 

(Ces faits, et bien d'autres vous les trouverez dans le livre capital de Sven Lindqvist : « Maintenant tu es mort – Le siècle des bombes »)

 

Vous n'êtes pas sans avoir remarqué que cette vision des choses les USA y reviennent !  http://lesakerfrancophone.fr/russie-chine-iran-boum-boum-et-boum

 

PS: un autre livre de science-fiction typique de cette époque et de ce public

 voir ici aussi :

http://www.dailymotion.com/video/xeep8n_interview-de-chav...

(d'ailleurs on voit bien la froideur méprisante du gars de la BBC)

(1) oui, en 1852 un journaliste US avait dénoncé comme trait typique d'infériorité raciale chez les latino-américains leur "sentimentalisme politique" !

En 1852, le quotidien El Delta de La Nouvelle Orleans expliquait : « Leur langue (celle des Cubains) sera appelée à disparaître la première : la langue latine bâtarde de leur nation ne résistera que peu de temps à la concurrence de l’anglais robuste et vigoureux… Leur sentimentalisme politique et leurs tendances anarchiques lui emboîteront le pas et, petit à petit, l’absorption sera complète, car il est inévitable que s’impose la domination de l’esprit américain sur une race inférieure. »

(tout l'article est hautement intéressant : http://viktor.dedaj.perso.neuf.fr/spip.php?article685 )

* ouais ! ...

en tous cas, VIVE LE SENTIMENTALISME POLITIQUE !

 

09/07/2016

on en revient toujours là

Il faut bien sûr en revenir à Ali Bhutto (et même plus loin : jusqu’à Spurius Cassius ! vous savez ce qu’on lui a fait à Spurius Cassius ?)

“Her father was probably the most popular politician in Pakistan, pledging massive social reforms. - Comme Robert Kennedy ! et, comme Robert Kennedy, il a été éliminé; ou comme Tiberius Gracchus (et Caius Gracchus) toujours la même histoire – il faut toujours en revenir à Marx je regrette ! - ou à La Fontaine si vous préférez, la lucidité quoi.

Zulfikar Ali Bhutto, who had been elected in the 1970 elections, had won a large majority in the country that we now know as Pakistan and had been elected on a very radical platform. He came to power.He implemented some of his reforms, not all, became extremely autocratic, clashed with the United States on a number of issues, including Pakistan’s right to have nuclear weapons. Henry Kissinger warned him in private that if you do not desist on the nuclear issue, we will make a terrible example out of you. That’s what Bhutto wrote from his death cell. The United States organized a military coup d’etat. General Zia-ul-Haq took power in 1977, organized a trial against Bhutto, charging him with an absurd charge of murdering someone. The judges were pressured, and they found him guilty, and Bhutto was hanged in April 1979. It could not have happened without US support and approval, because Zia was a nobody, and Washington clearly green-lighted the murder. And Bhutto, from his death cell, wrote a very moving document called “If I Am Assassinated,” in which he said there are two hegemonies—these are his words. He said, “There are two hegemonies that dominate our country. One is an internal hegemony, and the other is an external hegemony. And unless we challenge the external hegemony, we will never be able to deal with the internal one,” meaning Washington is the external hegemony and the army is the internal one.”

18/06/2016

COUP DE TONNERRE

== COUP DE TONNERRE DANS LA HAUTE FINANCE MONDIALE ==
PEUPLE NON SOUMIS À LA DICTATURE DE L'UNION EUROPÉENNE, LES SUISSES VONT ORGANISER UN RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE POPULAIRE POUR RETIRER AUX BANQUES LEUR POUVOIR DE CRÉATION MONÉTAIRE.
-----------------------------------
C'est un véritable coup de tonnerre qui vient de résonner dans le monde feutré de la finance en ce 30 décembre 2015. La Confédération Helvétique, pourtant réputée pour être le paradis des banques, vient de décider d'organiser un référendum pour retirer aux banques leur pouvoir de création monétaire et le réserver à la seule Banque Nationale de Suisse (BNS).

----------------------------------------
Le résultat d'une initiative populaire
-----------------------------------------
Cette décision résulte directement du fait qu'une initiative populaire, lancée en juin 2014, a recueilli 111.824 signatures, soit davantage que les 100.000 nécessaires pour provoquer une "votation", autrement dit un référendum.

L'initiative propose que la BNS « émet désormais seule » non seulement la monnaie physique, mais aussi la « monnaie scripturale. » (monnaie créée pour l'essentiel par les banques lors de l'attribution de crédits à l'économie physique ou à d'autres banques).

Les conséquences du référendum seraient que les banques perdraient leur capacité de créer de l'argent ex nihilo. Tout prêt accordé par une banque devrait désormais être couvert par de la monnaie de la banque centrale au bilan de l'établissement. Dès lors, la Banque Nationale de Suisse (BNS) maîtriserait entièrement la création monétaire.

----------------------------------------
Les 3 modes de distribution de l'argent exclusivement
créé par la Banque Centrale
-----------------------------------------
L’initiative populaire prévoit trois modes de distribution de l'argent créé par la BNS :

1°) un transfert de cet argent aux pouvoirs publics pour alimenter l'économie. Ce transfert ne se ferait pas sous forme de prêt, mais de « don. »

2°) 'attribution directe d'argent de la BNS aux particuliers. L'initiative émet donc la possibilité d'un « Quantitative easing pour les gens ». Mais il est possible d'imaginer que cet argent soit aussi celui d'un revenu de base qui est actuellement en discussion en Suisse, comme en Finlande.

3°) l’alimentation par la banque centrale des banques elles-mêmes. Mais cette fois, à la différence d'aujourd'hui, les banques ne pourraient plus prêter que l'argent qu'elles auront auparavant emprunté à la BNS selon les moyens traditionnels déjà existant de refinancement. «

----------------------------------------
Une potentielle révolution planétaire
----------------------------------------
Cette initiative dispose du soutien de plusieurs économistes, suisses et européens. Mais elle fait bien entendu hurler le secteur bancaire helvétique, qui est, avec près de 12 % du PIB suisse, un des piliers de l'économie nationale.

Quoi qu'il en soit, l'adoption par la Suisse de cette initiative serait une révolution dans le monde de la finance et ses conséquences dépasseraient largement les frontières de la Confédération. Le séisme et l'effet d'exemplarité seraient énormes dans le monde entier.

Car la Suisse n'est pas la petite Islande, c'est un des centres financiers les plus importants de la mondialisation. Or, les rares sondages sur la question ont donné une large majorité au « oui » à l'initiative. Le plus récent, datant d'août, donnait 57 % pour l'initiative, mais il doit être pris avec précaution.

-------------------------------------
Le lobby des banques et des euro-atlantistes
fera tout pour faire échouer le référendum
-------------------------------------
Rien ne dit cependant que cela débouchera sur une majorité pour l'initiative : on peut tabler sur le fait que le secteur bancaire au cours de la campagne électorale, probablement avec le soutien d' une partie des partis de droite et, plus globalement, des partis et des médias inféodées aux forces euro-atlantistes.

Il faut par ailleurs obtenir non seulement la majorité populaire au niveau fédéral, mais aussi dans au moins 12 des 23 cantons de la Confédération. Ce n'est donc pas gagné.

--------------------------------
Comparaisons entre la France (UE + euro + OTAN)
et la Suisse (ni UE ni euro ni OTAN)
--------------------------------
Avec un peu plus de 8 millions d'habitants et 41 200 km², la Suisse est environ 8 fois moins peuplée que la France et 13 fois plus petite en superficie. Elle est même plus petite que la seule région Rhône-Alpes.

Pourtant, le peuple suisse - historiquement très vigilant sur ses libertés et sur sa démocratie - a courageusement et intelligemment refusé d'entrer dans la prétendue « construction européenne », dans l'euro et dans l'OTAN.

Le peuple suisse a ainsi fait un bras d'honneur à la propagande euro-atlantiste. Ils ne se sont jamais laissés intimider. Ils n'ont pas cru les prophètes malintentionnés qui leur assurait que la Suisse était "trop petite" pour s'isoler du monde...

Avec le recul du temps, les résultats comparés de la Suisse et de la France sont édifiants.

Alors que la France dégringole année après année dans le calcul de l'Indice de Développement Humain (IDH) du PNUD, - étant passée de la 2e place en 1995 à la 22e place en 2015, la Suisse, elle, est désormais à la 3e place mondiale.

Alors que la pauvreté et la misère ne cessent de s’étendre en France au même rythme que les délocalisations industrielles, la prospérité suisse est plus forte que jamais, notamment grâce à une monnaie nationale gérée conformément aux intérêts du peuple suisse.

Alors que la France est attirée dans des guerres illégales et très meurtrières qui nous aliènent la sympathie du monde entier et qui nous ont transformé en larbins de Washington, la Suisse se tient sagement à l'écart de ces crimes, tout ne préservant une véritable armée digne de ce nom et tout en respectant le droit international au point qu'elle est devenue le pays du monde qui abrite le plus de conférences internationales et un symbole de paix à elle toute seule.

Alors que la France connait des attentats terroristes, qui résultant directement des choix diplomatiques et militaires scandaleux de nos dirigeants, la Suisse reste indemne de cette plaie, tout simplement parce que la Suisse inspire le respect dans le monde entier.

Alors que la France se dirige vers sa dislocation sous le poids de la politique maléfique des "euro-régions", la Suisse maintient plus que jamais son unité nationale, grâce au respect de ses traditions vieilles de 800 ans. Les cantons suisses sont en moyenne 2 fois plus petits et 2 fois moins peuplés que les départements français, mais personne en Suisse n'ose même imaginer de les supprimer "pour être moderne".

Alors que la France sombre mois après mois dans un régime de plus en plus dictatorial avec une surveillance généralisée des citoyens, une extension abusive de l'état d'urgence, des réformes constitutionnelles aux relents xénophobes débattus à la sauvette et des lois liberticides votées en catimini, la Suisse administre toujours plus son respect profond du peuple et de la démocratie, avec son système de référendum d'initiative populaire que les oligarques franco-européistes refusent bec et ongle aux peuple français.

On doit noter au passage, que cette annonce de référendum sur le retrait du pouvoir de création monétaire aux banques privées permet de clouer le bec aux européistes méprisants qui nous assurent continuellement que l'on en pourrait "pas comparer" la Suisse à la France parce que la Suisse tirerait sa richesse des banques.

La preuve est faite que, même si le poids du secteur bancaire est important en Suisse - celui de l'industrie y est aussi très élevé -, cela n'empêche nullement le peuple suisse d'envisager de mettre au pas ledit secteur bancaire. Le peuple et les dirigeants suisses font preuve d'un courage, d'un sens de l'intérêt général et d'une dignité qui font affreusement défaut aux médiocres personnages qui nous gouvernent.

--------------------------------
Conclusion
--------------------------------
En guise de conclusion, je rappelle que l'UPR est le seul parti politique français qui offre au peuple français la perspective de recouvrer une prospérité et une démocratie de type helvétiques.

Le programme que j'ai présenté en décembre 2011 - voici maintenant 4 ans - s'engage en effet de façon ferme et définitive :
- à faire sortir la France de l'UE, juridiquement et unilatéralement, par l'article 50 du TUE,

- à faire sortir la France de l'euro, juridiquement et unilatéralement, par l'article 50 du TUE,

- à faire sortir la France de l'OTAN, juridiquement et unilatéralement, par l'article 13 du Traité de l'Atlantique Nord,

- à créer enfin un vrai référendum d'initiative populaire, avec des conditions d'organisation comparables à ce qu'elles sont en Suisse,

- à redonner à la Banque de France son pouvoir plein et entier de création monétaire

- à organiser, après son accession au pouvoir, un grand débat sur l'origine de la dette publique, assorti d'un référendum à questions multiples.

Parmi ces questions, nous pourrions très bien soumettre au peuple français la même question que celle qui va être soumise au peuple suisse, à savoir celle du retrait aux banques privées de leur pouvoir de création monétaire ex nihilo.

François Asselineau
30 décembre 2015

Source : http://www.latribune.fr/…/les-suisses-voteront-pour-oter-...

 

01/05/2016

Pri Esperanto 9

jen pliaj tradukoj interesaj kaj utilaj :

ion aŭ alian

une chose ou une autre

internaĵo

entrailles

Internacia Mon-Fonduso

Fond Monétaire International 

interesokaramboloj

conflits d’interêts

interfrapetadis

claquaient (dents)

interfrapiĝi
kunfrapiĝi

Claquer; se heurter, se tamponner

interŝanĝejo

"lieu d’échanges"

ja neniomas la gravaĉo

on en a rien à foutre

kalkano

empattement

kalsonŝtrumpoj
ŝtrumpkalsono
ŝtrumpopantalono

collants

kaluso

cal (fracture)

kampeto

case (d'une grille,d'un jeu, etc)

kano

canne de provence, sc. Arundo

kap-al-voste

sur la tête

karteto

étiquette

kaŝloĝantoj

squatters

kaŝmerkato

marché noir

keltombo

caveau

la kieo

la location, etc

kiom

dans la mesure où

kiujn komunigas ***

qu’unissent ***

klaraninoj

clarisses

klavumadi

pianoter

kompatveke

pitoyablement

komuna prudento

bon sens

konektingo

une prise

konfuziĝemo

timidité

konstato-protokolo

un constat

kornbulko

croissant

krampoj

ondaj krampoj = parenthèses; kvadrataj k. [ ]; kunigaj k.{ }; angulaj k. = < >

kromaltarejo

chapelle (à l'intérieur d'une église)

kuirforno

cuisinière

KUNKD

CNUCED (angle UNCTAD)

kuntiris lin

le « traînait » avec lui

kuratoro, kuratora asocio, kuratoreco

tutelle, etc

kurobendo

la chaîne (travail à la)

kuŝoseĝo

chaise-longue

la desupra klasbatalo

la lutte des classes (celle que pratiquent les classes supérieures dans le but d'augmenter ou de reconquérir leurs avantages !) donc celle venant d'en bas sera la desuba klasbatalo

"la jaroj de eknomia belvetero"

« les 30 glorieuses » 

27/04/2016

le vrai fossé entre civilisations c'est celui-là

24/2/2010 On dirait que la bourgeoisie dans tous les pays c’est partout pareil. Ca donne raison à Karl Marx : les mentalités de classe, et les conditions matérielles de vie (qui sont déterminées AUSSI par l’ambiance créée par une certaine civilisation et les modes de vies entraînés, comme le mode de vie bourgeois moderne actuel par exemple) déterminent les idées, les sentiments, les réactions, les discours même et les modes d’être et de pensée des gens.
Je viens de voir un film iranien – La fête du feu de Asghar Fahad - (Dieu sait si les ethnocentriques fanatisés par les médias et bornés occidentaux s’imaginent les iraniens différents !! ) qui se déroule parmi des bourgeois iraniens de Téhéran, qui vivent des déchirements « de couple » : c’est fou, non seulement à quel point comme me l’avait déjà dit la personne avec qui j’avais fait le voyage en Ouzbékistan, l’Iran c’est moderne, plein de bagnoles, tout le monde habillé à l’occidentale (à part le tchador que les femmes doivent enfiler pour sortir dans la rue, c’est la seule différence) les immeubles des buildings ultra-modernes, etc, (pas du tout comme l’Ouzbékistan qui est resté encore très traditionnel, lui), mais à quel point c’est exactement comme en France; à part quelques détails « iraniens », mais c’est marginal, pour 98% le décor, le mode de vie, le mode de réactions, tout est exactement comme chez les "bourges" français, et ils sont devenus (contrairement aux villageois ouzbeks ! ou aux villageois français, ou au peuple français, celui que Gilbert Ganne rencontrait dans les wagons de 3èmeclasse, le VRAI conflit de civilisation il est là ! le fossé c’est un fossé de CLASSE, et des mentalités entraînées par un certain niveau « technique » de vie, et les dégradations de rapports sociaux qu’ils entraînent,) paranos, claquemurés derrière des digicodes, des interphones, des immeubles d’appartements en copropriété, et ascenseurs, des parkings privés, qui comme à Malaga (Calle Amfora) ferment impitoyablement passé une certaine heure. Pas du tout le monde de Boule et Bill ! Et là on voit que comme en France la différence de mentalité elle est entre le petit peuple simple et décontracté et ces "bourges" (et non pas du tout entre les "bourges" iraniens et les "bourges" français qui sont complètement identiques) et comme tous les français qui habitent en appartement ils ne pensent qu’à porter plainte contre leurs voisins de copropriété tout à fait comme les membres français d’attac (c’est à dire ces enseignants pleins de fric, qui, comme tous les enseignants, sont des merdeux, intolérants et procéduriers,)

 

16/03/2016

le peuple est si loin

"Je me suis livré à un petit calcul au résultat éloquent : au  
cours des cinq dernières années, le Parlement européen s'est  
ainsi prononcé deux cent cinquante fois sur des textes liés à  
l'orientation sexuelle et à  «  identité de genre », adoptant  
plus de cent rapports positifs sur la question. C'est dire que  
l'hémicycle est ainsi maintenu sous pression et qu'il se passionne  
pour la théorie du genre.  
Je revois les visages défaits de mes collègues démocrates-  
chrétiens votant, comme des idiots utiles, la « feuille de route de  
l'Union européenne contre l'homophobie ». Sous le drapeau  
de la couronne mariale, c'est la peur qui rôde dans les travées.  
Ce mécanisme de chantage a été inspiré par l'International  
Lesbian and Gay Association. Ce lobby d'une puissance  
insoupçonnée, dont le siège est à Bruxelles, reçoit lui aussi  
des subventions de la Commission européenne, du financier  
George Soros et du département d'État américain. Tout ce petit  
monde sert un projet de société ou plutôt de dissociété. En  
toute tranquillité. Le peuple est si loin..."
(Philippe de Villiers)

 

"La machine bruxelloise tourne à l'abri des médias. Dans  
un consensus admirable où les trois grands groupes votent  
comme un seul homme 95 % des textes, où les souverainistes  
sont tenus en lisière. Frappés d'interdit moral, houspillés,  
insultés, traités de fascistes —"

 

Mais alors qui sont les maîtres ? les bien vus ?
lisons plus : "berlines noires à vitres teintées et plaques « CD »  corps  
diplomatique — qui s'arrêtent devant l'entrée du « Paul-Henri  
Spaak building ». En quelques minutes, des dizaines de noeuds  
papillons s'agglutinent sur le tapis rouge : des Européens, des  
Américains, des Japonais, quelques figures des pays du Golfe.  
Les congratulations sont bruyantes, chaleureuses, toutes en  
anglais ; il est clair que ce sont des amis qui se retrouvent, ils  
parlent la même langue et le même langage "

mettre en garde, ..... les peuples  
récalcitrants contre leurs pulsions : « Nous voulons sauver  
l'Europe de la  tyrannie des référendums. »(sic) Oui, vous avez bien  
lu. Ces élites sont en révolte contre ce qu'elles appellent « le  
caprice des peuples ».   ......

"Dans ce  dominium mundi, cet empire mou du management,  
ceux qui commandent se montrent rarement. Personne  
mi maîtrise plus rien. Nous assistons à une reféodalisation  
planétaire,  (et anglophone ... ) les puissances publiques s'éclipsent, s'évanouissent ... Ils  
veulent les individus et le monde, rien d'autre. "

12/03/2016

le programme du PC russe

Le 23 Février à Moscou ont été organisés une manifestation et un rassemblement en l’honneur du 98e anniversaire de l’armée et de la marine soviétiques. Devant les manifestants, le président du Comité central du Parti communiste, le chef de Forces patriotiques et populaire de Russie, Guennadi  Ziouganov a prononcé un discours.

23/02/2016

http://kprf.ru/party-live/cknews/152123.html

– Chers amis, chers camarades, je ne me lasse pas de répéter que dans le monde il y a près de 200 pays aujourd’hui. Mais seulement une douzaine d’entre eux ont une histoire millénaire, comme notre patrie bien-aimée. Vous pouvez compter sur les doigts d’une main le nombre de pays qui dans leur histoire ont su maîtriser tous les domaines de créativité scientifique, technique et artistique. Il y a seulement deux pays dans le monde qui, dans les 500 dernières années, n’ont jamais perdu leur souveraineté – le nôtre, et le Royaume-Uni. Un seul pays dans le monde qui en 1000 ans d’histoire a été contraint de passer 700 ans dans des batailles et des campagnes, pour défendre son indépendance, sa terre, sa vérité, sa culture et sa foi.

Notre parti et le Mouvement patriotique du peuple se félicite de l’accord sur la solution pacifique du problème syrien. Je suis convaincu que la contribution de nos forces armées, qui en quelques mois ont prouvé et démontré qu’il était possible de vaincre les bandits qui se sont emparés d’Etats entiers au Moyen-Orient, a été décisive. Mais le train blindé doit toujours se tenir sur la voie d’évitement et la poudre doit être gardée sèche.

Je tiens à vous rappeler que l’Armée rouge légendaire des ouvriers et des paysans est née lorsque 14 pays de l’Entente sont venus se partager les dépouilles de l’Empire russe décomposé et étouffer la jeune république soviétique. Seul le génie de Lénine, la sagesse de Staline et la volonté de notre peuple ont permis de rejeter les occupants de tous les ports et les villes et assurer notre sécurité. Ainsi est née l’Armée légendaire des ouvriers et paysans qui a tenu tête à l’Entente.

La deuxième campagne d’une nouvelle Entente sous la direction de Hitler a elle aussi échoué. Elle a été taillée en pièces à Moscou, puis à Stalingrad et au saillant de Koursk. Ce sont les hauts faits de l’Armée rouge et du Parti bolchevik. Notre peuple soviétique a prouvé qu’il était le peuple-vainqueur, qui ne plie devant personne. Bien que Hitler sous ses bannières ait rassemblé toutes les nations de l’Europe.

Mais aujourd’hui, une troisième Entente s’est formée sous la direction des mondialistes américains et des chefs de l’OTAN. Ils ont déjà plus d’un millier de chars stationnés dans les pays baltes, ils ont mis le feu à l’Ukraine fraternelle, ils ont ouvert la voie à ces gangsters et ces nazis, qui sont prêts à une nouvelle campagne contre notre nation.

Mais tout en renforçant notre armée,  il est nécessaire de rappeler que peu importe le talent des ministres des Affaires étrangères ou de la Défense, les capacités de nos ouvriers et paysans, enseignants, médecins, ingénieurs, scientifiques, si nous continuons sur la voie de l’américanisation, aucune force armée ne résoudra les problèmes actuels. Cette année marque 25 ans depuis l’arrivée au pouvoir de Boris Eltsine. Il a commencé par la trahison de notre Victoire, de la cause d’Octobre, et de la sécurité du pays. Les Gorbatchev et Eltsine, Gaïdar et Tchoubaïs, et le gouvernement actuel de Medvedev continuent la même voie libérale oligarchique. Nous n’avons été vaincus ni par Batou-Khan [petit-fils de Gengis Khan], ni par Napoléon, ni par Hitler, mais la grande puissance soviétique a été mise à bas par trois nouvelles armes: l’antisoviétisme, la russophobie et l’économie libérale américanisée du soi-disant marché libre, en fait, le pillage libre de tous les citoyens et la destruction des principales productions. (c'est ce qu'on a en France aussi maintenant !)

Afin de regarder l’avenir avec confiance et penser à l’avenir, nous devons déclarer clairement : la politique financière et économique mis en œuvre dans le pays, initiée par les traîtres à la Révolution d’Octobre et à notre Victoire, malheureusement, se poursuit. Elle a conduit à la fusillade du Parlement en 93 et la destruction du régime soviétique. Il a conduit au défaut [de paiement = faillite de l’Etat] en 98 et la destruction de 80.000 entreprises. Elle a conduit à la crise de 2008 et à l’effondrement de la finance et de l’économie l’an dernier. C’est une politique de trahison bien sûr, et elle est rejetée par l’ensemble de la population de notre pays.

Le Parti communiste au forum Orel a récemment proposé un programme de 10 points pour sortir notre pays de la crise. La première et la principale question – est de faire revivre l’indépendance économique et la souveraineté financière. Le rouble est arrimé au dollar, les prix du pétrole et du gaz sont déterminés à Londres et New York. L’an dernier a été vendu de vos matières premières – pétrole, gaz, or, diamants, métaux, bois – pour 20 milliards de roubles, mais seulement 8 milliards ont été versés  au budget. Quand nous étions sous le joug de la Horde [la Horde d’Or, les Mongols], une dîme était prélevée sur chaque foyer, mais ici deux tiers tombent dans les poches des oligarques et leurs serviteurs. Ce système doit être rejeté par tous les secteurs de la société, sinon il n’y aura pas d’armée forte, ni d’avenir pour la jeune génération. Donc, le premier point de notre programme, c’est la nationalisation des ressources minérales de base du pays. Elles doivent être au service de chaque citoyen.

La deuxième condition,  le secteur public de l’économie doit être fort. Si on a l’intention d’entrer en concurrence avec quiconque, l’État doit réglementer les prix des produits de base et, surtout, des produits essentiels et de l’énergie. Nous devons parfaitement comprendre que si l’énergie, le pétrole et le gaz, les chemins de fer, les systèmes de communication ne sont pas contrôlés par l’Etat, dans notre pays aussi vaste et froid, nous ne pourrons être en concurrence avec qui que ce soit. Par conséquent, nous insistons sur la nationalisation des industries de base et le soutien aux producteurs nationaux, la restauration de tous les collectifs de travail et des fermes collectives.

 

Très bientôt,  le 5 Mars, dans la meilleure exploitation de la région de Moscou –la Ferme d’Etat Lénine, Groudinine réunira en conseil tous les collectifs de travail du pays. Il réunira les représentants des 200 plus grandes entreprises nationales. Ils se rencontreront pour examiner la mise en œuvre de notre programme.

Nous pensons  que les moyens financiers (près de 58 milliards), qui se promènent à droite à gauche, ou sont dans les poches de ceux qui ne les ont pas gagnés, doivent être utilisés en premier lieu pour les besoins des travailleurs. Le pays ne peut réussir et prospérer que si les représentants des sept professions principales se sentent bien. Ce sont les ouvriers et les paysans, les enseignants et les médecins, les ingénieurs, les scientifiques et les militaires. Leurs salaires, leur bien-être doivent déterminer le succès de tous les autres.

Nous pensons  que le revenu minimum, qui maintenant, après la dévaluation du rouble a été divisé par deux, devrait être de 20-25 mille roubles. Sinon, il est impossible de joindre les deux bouts. Mais dans le pays plus de la moitié de la population vit avec 15.000 roubles ou moins, et les « enfants de la guerre » touchent généralement de 10 à 12.000.

Notre programme inclut le soutien à l’enseignement gratuit et la garantie du premier emploi. Le Prix ​​Nobel, l’académicien Jaurès Alferov, le premier vice-président de la Douma, Ivan Melnikov (l’un des professionnels les plus qualifiés dans le domaine de l’éducation), Oleg Smoline, et moi avons fait une nouvelle loi  « l’éducation pour tous », qui permet à chaque jeune d’obtenir une éducation gratuite de la plus haute qualité. Je suis sûr que cette loi, nous allons la faire passer avec votre soutien.

Donc, nous avons un programme pour le développement de notre pays, nous avons l’Union des forces patriotiques du peuple, réunissant tous les gens talentueux, un véritable état-major des actions de protestation et la volonté des citoyens de défendre leurs intérêts. Nous avons la possibilité dans un avenir proche de montrer notre détermination et nos choix : le 1er mai, Journée internationale des travailleurs et le Jour de la Victoire. Nous devons nous préparer activement pour notre congrès qui aura lieu en Juin, et être prêts pour les élections qui se tiendront en septembre.

Nous devons tout faire pour amener tout le monde aux urnes en septembre et soutenir nos listes. Nous avons préparé une équipe solide, avec un programme clair et la volonté de faire revivre le pouvoir du peuple soviétique. Rétablir l’État fédéral démantelé et fournir une vie décente à tous les citoyens de notre pays. Bonne fête, bonne Journée de l’Armée soviétique et de la Marine! Vive tous les défenseurs du pays, qui pendant des siècles ont forgé la Victoire : depuis Alexandre Nevsky jusqu’à Joseph Staline.

Titre original : Г.А. Зюганов: Порох должен быть сухим!

Traduction : Marianne Dunlop pour histoireetsociete

21.jpg

17/01/2016

ça y est l'alliance du totalitarisme capitaliste et du totalitarisme de la nouvelle religion

dans les années 90 parlant du Canada j'avais déjà lu un article dans ce sens présentant l'alliance entre la pouvoir (ascétique et répressif) de normalisation/culpabilisation (bref le rôle qui était autrefois celui des calotins de l'inquisition et de la Sainte Eglise, ses confessionaux et ses commandements) et le néo-libéralisme le plus sauvage, le plus rentable, et le plus esclavagiseur du peuple. Et terrorisation des individus ravalés dans leur solitude.

 <https://fbcdn-sphotos-b-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xap...

Et voilà l'alliance - la nouvelle "alliance du sabre et du goupillon", comme dans les années 80 - (1880 !) - qui prend forme (où on voit une raison de plus de boycotter les supermarchés,http://www.google.fr/search?ie=UTF-8&oe=utf-8&q=b...
et la dramatique erreur qu'on a fait en ne le faisant pas:
quand toute autre possibilité d'achat aura définitivement disparue, il sera trop tard pour pleurer,
et bien sûr si "on" fait tout pour réduire de plus en lus de gens à un degré de misère tel qu'il sont obligés d'acheter dans ces officines staliniennes pour avoir pouvoir espérer boucler leur budget c'est POUR CA, pour forcer le "bétail" dans le camp de concentration, sous le joug du grand capital, et bien faire disparaitre la libre entreprise, tout ce qui voudrait perpétuer un commerce  indépendant normal à taille humaine.
 
ALERTE ! nos maîtres viennent de pondre discrètement un nouveau moyen de faire mourir tout ce qui n'est pas grande surface et commerces de luxe :
Si vous êtes commerçant d'ici 2018  pour être bien sur que l'état  reçoivent sa TVA vous devrez obligatoirement  vous équipez  d'un encaissement sécuriser informatiser  d'une valeur de xxxx euros sous peine de 5000 euros d'amende
Autant dire que tous ceux qui déjà  ne sont peu rentables  c'est même pas la peine de penser à continuer  votre activité !
A la fin il ne doit rester que les Auchan, carrefour, etc pour être bien sur d'avoir le pouvoir total sur la nourriture de toute façon.
 
En plus ces cons n'ont rien compris à la manoeuvre et s'imaginent que c'est une "islamisation", diviser les "mougeons" et y répandre la haine, alors que ce n'est pas du tout le cas.
c'est aussi, (aussi seulement, ça n'est même pas la cause principale, la cause principale c'est celle au-dessus, l'alliance entre la nouvelle église culpabilisatrice ascétique et la normalisation/soumission du troupeau dans le camp de travail totalitaire du grand capital) c'est aussi le moyen de forcer tout le monde de tous les pays au même régime amerloque et capitaliste, de faire renoncer les gens à toutes leurs boissons et ne plus boire que ce que j'appelle "du profit capitaliste amerloque avec un peu d'aspartame dedans" à savoir coca-fanta-pepsi-sevenup-orangina.
(c'est ce qui se passe déjà dans les restaurants chinois "servez-vous vous même", ce qui permet de faire de grasses économies de salaires, ou la boisson est incluse A CONDITION que ça soit du "profit capitaliste amerloque avec un peu d'aspartame dedans").

Et comme avec d'autre domaines (tabac, fichage ADN, rfid, fichage des enfants dans base-élève https://retraitbaseeleves.wordpress.com/ et la suite, etc, etc) ce n'est que la première étape, la totale prohibition et la criminalisation - menottes et tasers à la clé - viendra.



18/12/2015

la situation mondiale actuelle : l'aliénation - La leciono de la Pafklik'

v
 KATAKANA (LA Pafklik ‘)

Ataku mi vian lingvon tiom,
Kiom vi kreu novan skriban manieron
Kaj eniru mi al via kulturo
Kaj enmetu dolĉe mian diktaturon
Mi zorgu bone pri via sekuro,
Do zorgu klopode pri mia ekonomio
Staros nur apud vi unu futuro,
Via destino ligita al mia ŝnuro
Ne batalu, jam de longe vi iĝis venkita
Via tuta hejmo jam iĝis fremdigita
Ŝanĝu viajn kutimojn, forlasu tradiciojn
Mi enas vian lingvon, mi enas vian vivon.
Katakana, truda kaj kontrolanta
Komprenigas ke popolo via iĝas varilo mia
Ja vi komprenu, daŭrigu obeemon
Studu kaj apogu mian sistemon

Ne plu da auntaŭjuĝo rikana
Car ja mia parolo rekta kaj ĉikana
Ŝiras agite kiel vek’ vulkana
Rompas socion kun atako uragana

Ĉu vi komprenas ne pri ĉi ĉio temas ?
Kaj maljunaj memoroj ja ŝimas
Kion ni lernu dum infana edukado ?
Ĉu gepatran scion, ĉu virtualan instruadon ?
Junecon pli facilas manipuli
Nure mono nun povas ilin stimuli
Oni ĉesu idioti kaj oni vidu
Ke nuntempaj kulturoj ekzistas ne plu
Ekzistas nur en la kapoj de la popoloj
Malaperis agoj, nur restas paroloj
Kaj amaso da varoj iĝas la konsoloj
La laŭdira socio trudas al ni rolojn
Nenion signifas la honoro
Inter homoj, kiuj robotas pro laboro
Nenian respekton havu kapitalismo
Certe ne kredu feliĉon el materialismo
Aŭ tuj anstataŭigos de katakanaj
Viaj revoj kaj spertoj akiraj
Al popolamasa pensa maniero,
Kiu daŭre staras sur iluzia fiero
Forgesu juĝon de la amaso groteska
Kaj lasu vian kritik-kapablon kreska
Antaŭvidi futuron, imagu naturon
Vi ne rajtas erari, kiel eblas ripari ?

Ne plu da antaŭjuĝo rikana
Ĉar ja mia parolo rekta kaj ĉikana
Antaŭvidu futuron, Imagu naturon
Vi ne rajtas erari, vi ne povas fuĝi.

(por aŭskulti ĝin kun la muziko, aĉetu la diskon, ne estas alia rimedo, ĝi ne estas sur la reto.)

pour les non espérantistes, voici un essai de traduction en français :

Allez ! je vais attaquer votre langue, tellement que vous allez devoir créer une nouvelle façon d’écrire, et je vais entrer dans votre culture pour introduire doucement ma dictature. Il faut que je veille bien à votre sécurité, alors décarcassez-vous bien pour mon économie. Il n’y aura devant vous plus qu’un seul avenir : votre destin lié à ma laisse. Ne luttez pas, ça fait longtemps que vous êtes déjà vaincus. Votre foyer tout entier est devenu étranger, changez vos coutumes, abandonnez vos traditions, je pénètre dans votre langue, je pénètre dans votre vie. Katakana s’impose et contrôle, fait comprendre que votre peuple est devenu ma marchandise. Oui il faut que vous compreniez, continuez à être bien soumis, étudiez et soutenez mon système.
Plus de préjugé, fini de ricaner. Car mon discours direct et mon harcèlement déchire et agite le peuple comme un volcan, détruit la société comme l’attaque d’un ouragan.
Comprenez-vous de quoi tout cela s’agit ? Et les vieux souvenirs sont tout moisis.
Que devons-nous apprendre durant notre enfance ? Le savoir de nos parents ou un enseignement virtuel ?
La jeunesse est plus facile de manipuler. Il n’y a que l’argent qui puisse les stimuler. Arrêtez d’être idiots et voyez que les cultures de maintenant n’existent plus, elles existent seulement dans les têtes des peuples, les actes ont disparus, il ne reste que des paroles, et une masse de marchandises deviennent la consolation. Cette prétendue société nous impose des rôles. L’honneur ne signifie plus rien entre les hommes, qui deviennent des robots à cause du travail. Le capitalisme ne mérite aucun respect. Ne croyez certainement pas obtenir le bonheur par le matérialisme, et vos rêves et l’expérience que vous avez acquise seront remplacés par la pensée de la masse, qui toujours se base sur une fierté illusoire. Oubliez le jugement de la masse grotesque, et laisser grandir votre esprit critique, prévoyez l’avenir, imaginez la nature, vous n’avez pas le droit à l’erreur, comment peut-on réparer ?
Plus de préjugés, fini d'ricaner.
Car mon discours direct et mon harcèlement doit prévoir l’avenir, doit imaginer la nature ; vous n’avez pas droit à l’erreur, vous ne pouvez pas vous enfuir.