Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/02/2017

donner une voix aux sans-voix, premier impératif moral - et toucher le grand capital au porte-monnaie aussi !

L'Etat du Texas veut que des funérailles soient célébrées pour chaque enfant mort par avortement.

"donner une voix à celui qui n'est pas encore né". dit le gouverneur Et de poursuivre : "la vie humaine n'est pas une commodité ou un inconvénient*, c'est notre droit le plus élémentaire"

et donc il exige que les restes de l'enfant soient comme pour un adulte incinérés ou enterrés, ce qui aurait le grand avantage de mettre fin au commerce de foetus, et à toutes les utilisations plus que douteuses qu'on en fait. Toucher le grand capital au porte-monnaie ! ça a souvent été au cours de l'histoire le premier pas des progrès dans la civilisation

 

*sinon, pensez un peu on la moitié des gens tueraient leur voisin, et ça serait remboursé par la Sécurité Sociale, et combien de femmes dans les bureaux sont en "état de détresse" à cause de leurs collègues ? des tas ! imaginez quelle hécatombe ça feraient si on avait là-aussi droit à l'homicide de confort !

Écrire un commentaire