Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2013

que de morts ! que de morts !

Et Minne-Coenne, et Lamérand ! et Blondel, comme quoi se chatouiller avec plaisir ça n’empêche pas de mourir, le bonheur ça n’empêche pas de mourir, hein Jacqueline? ni la communication, et Toffart, la pauvre vieille solitaire, prof de violon, que je n’ai pas voulu consoler ce soir là - trop tard! - et les Rebitz, que mes parents se permettaient de conseiller de déshériter son fils au profit de sa fille ! et la Wallaert…, et Fruleux, et Smagge, Six, Vandenbrouck, Mullier, les Mullier … toute la famille, et Visticot, et Timmerman, et Liefooghe-Sence, et Croquette, et Decherf, Belpalme, Mlle Morival (qui tenait l’harmonium), Vampouille, Chieux, et Coppin, et Desodt, même le fils…, Quaghebeur, Verdru, il y en aurait des dixaines,
ils sont tous sous des plaques tombales maintenant tous ces gens.

 




 

De toutes façons le lune n’existe pas, elle est déjà morte, et la terre avec, et la galaxie aussi bien sûr ; et il n’y aura aucun Jean Rostand pour s’en souvenir. 

eh oui ! on n’est jamais venu au monde, on n’est jamais né.Va voir un peu au 20 rue de Canteraine s’il y a une différence entre être né et ne pas être né ! 

 


"diciendo no al la muerte!" dit Chavez. oui …. Mais, savez-vous, Miguel de Unamuno a passé toute sa vie à dire « no » al la muerte, et il est mort quand même à l’heure qu’il est !….

26/10/2013

ve mi bezonUS peceton de ĉio tio ....

L'espero

 

En vestaĵo fantazia

kunportante novan senton,

alproksimiĝas l'espero.

Mi bezonas nur peceton

da konfido kaj kontento

kaj se eblas,

la kareson de la vivo,

kaj rideton de l'amiko,

kaj brakumon de pasio,

kaj se eblas,

ho ve, Dio!

por kaŝi la mian timon,

ĉielan blankan mantelon.

Sed, mi timas

ke la espero

preterpasos,

kaj mi restos

elpensante

novan revon.

 

 

Angel Arquillos 10-9-13

25/10/2013

La nature aberrante du capitalisme

regardez ce graphique :

proportionduPRIX.gif

 

naivement vous penseriez que normalement le prix d'un objet va à celui qui l'a fabriqué ! autrefois, du temps des corporations c'était comme ça (voir les vidéos de Marion Sigaut), bon, on y ajoutera le coût des matières premières, le transpport, quand c'est fait au loin (mais y a-t-il nécessité que ça soit fait au loin au fait ?! la relocalisation serait plus logique plus juste, plus beaucoup de choses, rares sont les cas où une origine d'un pays loin tain se justifie) un peu de frais de logistique et d'amortissement pour la vente, une petite marge pour le vendeur et c'est tout, logiue non ? le bon sens même. Alors pourquoi voit-on ça ????

Vous avez vu combien du prix que vous payez va dans les poches de celui  qui concrètement vous devez cet objet ?

Ainsi pour un Ipad de chez Apple vendu 400 euros, la valeur du travailleur chinois qui assemble les composants n’est que de 8 euros alors que le bénéfice net, sur chaque tablette, de la marque à la pomme est de 120 euros !

Vous avez vu que la politique internationale, la fameuse "mondialisation" (en réalité américanisation) dont on n'arrête pas de vous faire croire que c'est un phénomène "naturel" et "inévitable", les organisations capitalistes internationales genre OMC et compagnie, les pouvoir politiques (qui en fait ne sont que des larbins au service du grand capital) les banques (ah ! les banques, ne pas oublier, peut-être encore plus puissantes que les firmes géantes), tout ça n'est qu'une construction agencée dans le but exprès de créer des circuits de fabrication et de déplacements des marchandises complètement aberrants d'un point de vue logique (et aussi d'un point de vue écologique !), et des situations profondément IMMORALES et scandaleuses mais qui ont le "mérite" de maximiser le profit des structures (le "corporate power" comme disent les anglo-saxons) qui s'engraissent de tout ça, des structure totalement morticoles et parasitaires, une mafia de flibustiers.

quand est-ce qu'on va s'en débarrasser de cette mafia ?

 

Voilà une raison de plus de sortir de l'Union "Européenne" qui nous empêche de faire quoi que ce soit pour relocaliser notre production, ça serait déjà ça de pris, voilà donc un schéma et un commentaire et un lien http://wikibusterz.1allo.net/letrange-commerce-triangulai... qu'il serait judicieux d'envoyer sur fil de discussion de l'UPR, si ce parti était encore un parti citoyen et libre et s'il y avait encore moyen de leur envoyer des commentaires, c'est ce qu'il faudrait faire tout de suite ...

23/10/2013

un romantique sensé dans un monde de fous

 

"- nous ne sommes que deux romantiques sensés dans un monde de fous" disait Max Baginski à Emma Goldman.

Très belle formule ! Elle me convient, je la reprends : je suis un romantique sensé dans un monde de fous.

19/10/2013

la vérité sort parfois de la bouche d'un ex-militaire !

*

maintenant il faut en tirer les conséquences

*

14/10/2013

mes objections au christianisme :

1°) L’existence de Dieu (d’un Dieu personnel, un vrai, pas un symbole vasouillard pour catholiques horizontalistes), l’immortalité de l’âme, la communion des saints (1), sont incompatibles avec les connaissances que nous avons du monde physique.

Même si certes, la vision scientifique du monde n’offre plus (sur certains plans, car sur d’autres l’invraisemblance est toujours totale, à moins de postuler un quelconque acte de foi, qui sans vérification expérimentale, ni cohérence théorique avec le connu n’a aucune valeur) un barrage radical. En effet nous savons maintenant que le Cosmos a une histoire, de là à penser qu’il est eschatologique, le pas est tentant, surtout au vu des dernières étapes comme de son évolution, lesquelles semblent bien de surcroît avoir été inscrites dès le départ dans sa détermination.

2°)  et si, certes, la vision positiviste et matérialiste du Cosmos, peut être critiquée, si des constatations troublantes peuvent être faites, et des mystères têtus être toujours là; l'ennui c'est qu'à chaque fois qu’on a voulu passer du stade « négatif » de critique à une alternative en « positif » d’hypothèses, on s’est retrouvé face à des extravagances et des problèmes qu’un esprit critique bien moindre que celui dépensé précédemment suffit à flanquer par terre.

 

3°) L’Éternité c’est bien joli mais ça ne tient pas debout.

Plutôt que des arguments je citerai une boutade de Woody Allen, encore plus dévastatrice pour qui sait lire entre les lignes : « L’éternité c’est long, surtout vers la fin ».

 

Et puis, comme le dit Saint-Exupéry, grand connaisseur en valeurs humaines, « seule compte la démarche, car c’est elle qui dure et non le but, qui n’est qu’illusion du voyageur »

Oui, mais aussi, que vaut une démarche appelée à disparaître à jamais dans le néant ?!! On n’en sort pas..


4°) Le Point Oméga, le Christ-Roi, etc., c’est bien joli, mais s’il n’a ni défauts ni qualités, ni personnalité familière et bien à lui, et si on ne peut le serrer dans ses bras, ça ne va pas ; le moindre ami vaut mieux.



"Et les conséquences funestes d'une doctrine pourront prouver tout au plus que cette doctrine est funeste, mais non qu'elle est fausse."(Miguel de UNAMUNO)
(par exemple découvrir que le Père Noël n'existe pas vous gâche la vie, mais ce fait ne rend pas l'existence du Père Noël plus vraisemblable pour autant)



Et pourtant je ne veux pas mourir.




Et pour ceux qui veulent savoir ce que c’est que croire, ce que c’est que la religion (car de nos jours il y a plein de gens qui ne savent même plus de quoi ça cause vraiment! ou bien qui s’en font des idées primaires ou déformées !), ou qui veulent « s’y mettre », ne fusse que comme dans le pari de Pascal, je conseille vivement :

  • les poèmes de Rabindranath Tagore (ainsi que sa série de conférences : Sadhana)

  • *les poèmes de Marie NOËL

Et encore une citation de Unamuno où il résume essez bien ce qu'est la religion:
En Dieu tout vit, et dans sa souffrance tout pâtit, et en aimant Dieu nous aimons en lui les créature, de même qu'en aimant les créatures et en y compatissant, en elles nous aimons Dieu et nous compatissons à Dieu. L'âme de chacun de nous ne sera pas libre tant qu'il y aura quelque esclave dans le monde de Dieu, et Dieu non plus, qui vit dans l'ême de chacun de nous, ne sera pas libre tant que notre ême ne sera pas libre. La charité est donc l'impulsion à me délivrer et à délivrer tous mes proches de la douleur et à en délivrer Dieu qui nous embrasse tous."

En même temps bien sûr le tragique Unamuno nous fournit quelque uns des meilleurs arguments CONTRE tout ça, par exemple: "Qu'est-ce qu'une conscience infinie? La conscience ... n'exclut-elle pas par cela même l'infini?" et pire: "Peut-on être heureux sans espérance? Et l'on ne peut plus espérer une fois la possession réalisée."



Louise Ackermann l'un des plus grands poètes du XIXème siècle a résumé la situation dans ce poème :

Le positivisme

Il s'ouvre par-delà toute science humaine
Un vide dont la Foi fut prompte à s'emparer.
De cet abîme obscur elle a fait son domaine ;
En s'y précipitant elle a cru l'éclairer.
Eh bien ! nous t'expulsons de tes divins royaumes,
Dominatrice ardente, et l'instant est venu
Tu ne vas plus savoir où loger tes fantômes ;
Nous fermons l'Inconnu.

Mais ton triomphateur expiera ta défaite.
L'homme déjà se trouble, et, vainqueur éperdu,
Il se sent ruiné par sa propre conquête
En te dépossédant nous avons tout perdu.
Nous restons sans espoir, sans recours, sans asile,
Tandis qu'obstinément le Désir qu'on exile
Revient errer autour du gouffre défendu.

 

 



(1)  Si l'hypothèse de Rupert Sheldrake finissait par s'avérer,  des concepts comme la Communion des Saints cesseraient de paraître absurdes.

 

ceci dit je déplore l'actuelle déliquescence du christianisme, ainsi que le climat d'intolérance athéiste que la pensée unique de la Secte des Adorateurs de la Mort fait régner en Occident.
En sept 2010 lors de son voyage en Ecosse l
e pape Benoît XVI a déploré les menaces posées, selon lui, par un "sécularisme agressif" et "l'extrémisme athée du XXe siècle", il a tout à fait raison, ces expressions conviennent tout à fait, c'est tout à fait ça.



Maintenant des citations d'Henri Barbusse (dans son roman « Clartés ») :
(parlant de Dieu) « On met tous ses bienfaits dans l'éternel futur, on les caches dans l'inconnu... on résout ses contradictions dans le vague inaccessible. » et « Où se manifeste-t-il, que sauve-t-il, quels supplices, quelles calamités, évite-t-il à tous et à chacun dans la défaite des cœurs ? Où a-t-on senti, palpé, embrassé, autre chose que son nom ? L'absence de Dieu entoure infiniment et comme réellement chaque suppliant agenouillé, assoiffé de quelque humble miracle personnel, et chaque chercheur accoudé sur des papiers, à l'affut des preuves comme un créateur, et l'antagonisme haineux, énorme et sanglant de toutes les religions armées les unes contre les autres. L'absence de Dieu surmonte comme le ciel les conflits angoissants du bien et du mal, et l'attention palpitante des justes, et l'immensité, qui me hante, des cimetières d'agonies, et le charnier des soldats innocents, et les cris pesants des naufragés. L'absence ! L'absence ! Depuis cent mille ans que le vie essaye de reculer la mort, il n'y a rien eu, ici-bas, de plus vain, que le cri de l'homme vers la divinité, rien qui donne une idée aussi parfaite du silence. »

et Martin du Gard : « Aucun Dieu n'a jamais répondu aux appels, aux interrogations de l'homme. Ce qu'il prend pour des réponses, c'est seulement l'écho de sa propre voix. »

13/10/2013

voilà sans doute ce que les états-uniens appellent le "sentimentalisme politique" !

 

http://www.dailymotion.com/video/xeep8n_interview-de-chav...

(d'ailleurs on voit bien la froideur méprisante du gars de la BBC)

(1) oui, en 1852 un journaliste US avait dénoncé comme trait typique d'infériorité raciale chez les latino-américains leur "sentimentalisme politique" !

En 1852, le quotidien El Delta de La Nouvelle Orleans expliquait : « Leur langue (celle des Cubains) sera appelée à disparaître la première : la langue latine bâtarde de leur nation ne résistera que peu de temps à la concurrence de l’anglais robuste et vigoureux… Leur sentimentalisme politique et leurs tendances anarchiques lui emboîteront le pas et, petit à petit, l’absorption sera complète, car il est inévitable que s’impose la domination de l’esprit américain sur une race inférieure. »

(tout l'article est hautement intéressant : http://viktor.dedaj.perso.neuf.fr/spip.php?article685 )

* ouais ! ...

en tous cas, VIVE LE SENTIMENTALISME POLITIQUE !

09/10/2013

il n'y a pas de troisième voie, il faut que les gens le comprennent

*François Asselineau, l'homme qui a soulevé un lièvre ! en posant la question que personne n'osait poser.

Pierre-yves rougeyron : http://www.dailymotion.com/video/x15k0pz_pierre-yves-roug...

08/10/2013

il faudrait peut-être ne pas oublier ce chanteur à la voix inoubliable Daniel Guichard

la voix et les textes; qui plus d'une fois ont été inoubliables.

Et voici maintenant qu'il sort un remarquable résumé du monde actuel, jugez-en (et il serait temps d'en tirer les conséquences, pas seulement rester à se plaindre dans son coin)


bon, je ne sais pas ce que ça va donner, étant donné que maintenant les vidéos, toutes les vidéos de Youtube sont censurées et qu'il est désormais impossible de les visionner, je ne sais pas comment ce site réussi à encore exister ??? la seule possibilité oglige qu'on aie le navigateur  "Opera" et d'y monter le module spécifique qui permet de télécharger les vidéos de Youtube. A ces conditions on peut, en cliquant sur "télécharger" soit les visionner soit les télécharger, autrement RIEN A FAIRE ! écran noir ! Dpnc je ne sais pas ce que donnera cettte intégration, sans doute un écran noir et vide comme d'habitude, alors il ne vous restera plus qu'à faire ce que j'ai dit plus haut et ... vous démerder (mienetoj mankas sur hautetfort !!! grrr mieneto mankanta, quand en tiendront-ils compte ?) à défaut voici les paroles muettes : http://www.parolesmania.com/paroles_daniel_guichard_62985...

 

 

 

*

07/10/2013

l'agriculture biologique pourrait nourrir toute l'humanité sans problème

http://miiraslimake.over-blog.com/article-3727584.html

 

« On peut nourrir 10 milliards d’humains en bio sans défricher un hectare » 

Résoudre la question alimentaire à l’échelle planétaire, en se passant de l’agriculture conventionnelle ? Ça ressemble à une utopie, mais c’est la réalité de demain, selon certains. Parmi eux, l’agronome Jacques Caplat. Entretien : http://actuwiki.fr/3/alimentation/5519/