Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/07/2021

le grand capital = parasitaire et fasciste

29/6/2021 Chaque instant dans la sinistre société actuelle nous rappelle que le grand capital, et tous ses petits caporaux, imbus par leur situation face aux « moins que rien » que sont les « clients », de leur pouvoir d’agents normatifs arbitraires et tout-puissants, est essentiellement PARASITAIRE, cynique, copains et coquins, arrogants, totalitaires, fascistes de mentalité, ça on le voit de plus en plus ! De la merde nazie.

Un compromis historique avec le capitalisme n’est plus possible (surtout le grand capital, celui qui se paye des « groupes » et des « collaborateurs » !) il faut l’annihiler ! Il faut une révolution radicale.

 

l’évangile du « salut par le vaccin » continue sa propagation jusqu’aux extrémités de la terre. Les gouvernements continuent à la fois d’entretenir la peur de la mort par le SARS-CoV-2 (en dépit du fait que le taux de survie mondiale se situe autour des 99,8%, soit un taux supérieur à celui de la grippe saisonnière) et de minimiser les risques du « vaccin » expérimental (en dépit du fait qu’un grand nombre de personnes en parfaite santé meurent des suites de leur injection12 et que d’autres souffrent d’effets secondaires gravissimes). La censure est aujourd’hui si soigneusement employée que les efforts de divulgation des risques liés à la thérapie génique appliquée aux injections anti-COVID n’aboutissent, pour la plupart, qu’à des tentatives nulles et non avenues (de plus, ce serait céder au complotisme que d’imaginer que de tels risques pourraient bel et bien exister, « voyons ! »). C’est ici que les effets aveuglants de la pensée de groupe s’avèrent si déconcertants : une grande partie de la population est désormais implacablement conditionnée à penser que « le vaccin ne présente aucune risque », de sorte qu’aucun symptôme, aucun effet secondaire13 ou décès ne peut lui être imputé.

"des fous furieux qui essayent de se faire du fric, sur le dos de notre santé"

https://odysee.com/@DiscreetL:6/210705-CDL95-LR:1

(Note importante : est-ce que vous arrivez à visionner cette très imposrtante vidéo sur votre ordinateur, ou bien est-ce  quelle est aussi chez vous censurée vicieusement par le grand capital de Claus Schwab ? savez-vous comment contrer cette CENSURE VICIEUSE ??)


à Jean-Jacques Crévecœur il ne manque plus que le vocabulaire pour être marxiste, qu'est-ce qu'il attend ?  Et les partis communistes qu'est-ce qu'ils attendent pour se joindre à lui ? là aussi ils sont coupables, ils se bouchent les yeux ??

ben, en d'autres termes c'est exactement ce que nous dit Karl Marx, et comme en plus ils deviennent fous furieux (il ne reste plus qu'à préciser qu'est-ce qui crée cette propension à la psychopathologie, "quand il n'y a rien qui l'arrête", pour ça pensez à Zygmunt Baumann) et l'esprit de la modernité. Bref c'est tout à fait la définition du fascisme, qui s'est déjà étalé une fois sur notre continent, et cette fois-ci sur toute la planète. Mondialisation oblige. La première fois ça a fini par une guerre et ils ont été battus, mais ici ?

Et Frédéric BADEL nous le rappelle, avec la crise actuelle, la France se trouve divisée en deux, d’un côté les rhinocéros nazis pétainistes, collabos obéissants et dénués de cerveau (et pas seulement de cerveau) et la MINORITE des résistants, et entre eux plus rien n’est possible que le mépris et la haine. La peur, le dégoût, la défaite ou le danger. La honte ou la mort ?

La sidération des masses crédules décentes et décrébrés, revient comme du temps de "Notre Très Sainte Mère l'Eglise" ,l’évangile du « salut » par le « vaccin » continue sa propagation « jusqu’aux extrémités de la terre ». Les gouvernements continuent à la fois d’entretenir la peur de la mort par le SARS-CoV-2 (en dépit du fait que le taux de survie mondiale se situe autour des 99,8%, soit un taux supérieur à celui de la grippe saisonnière) et de minimiser les risques du « vaccin » expérimental (en dépit du fait qu’un grand nombre de personnes en parfaite santé meurent des suites de leur injection12 et que d’autres souffrent d’effets secondaires gravissimes). La censure est aujourd’hui si soigneusement employée que les efforts de divulgation des risques liés à la thérapie génique appliquée aux injections anti-COVID n’aboutissent, pour la plupart, qu’à des tentatives nulles et non avenues (de plus, ce serait céder au complotisme que d’imaginer que de tels risques pourraient bel et bien exister, « voyons ! »). C’est ici que les effets aveuglants de la pensée de groupe s’avèrent si déconcertants : une grande partie de la population est désormais implacablement conditionnée à penser que « le vaccin ne présente aucune risque », de sorte qu’aucun symptôme, aucun effet secondaire13 ou décès ne peut lui être imputé.
Et ceux qui risqueraient de nuire aux "Business-plan" du grand capital sont assassinés (Brandy Vaughan pas exemple) ou enfermés sans limite de temps dans des asile psychiatriques comme en URSS ou des prison (le Pr Fourtillan pas exemple). C'est comme sous Hitler la dictature totalitaire du grand capital.

il y a une désinformation qui a été faite (n'oubliez pas , payez TOUT en LIQUIDE ! la survie de vos liberté, et votre survie pure et simple, en dépendent)

Résistance
Résistance
Union
Boycott
Liberté
Vive les Patriotes ✌️

Fourtillan.png

 

Les commentaires sont fermés.