Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/08/2017

Racisme puant

lors de l'élection  de Trump les grands médias  ont tout fait pour le déconsidérer et ses électeurs(posez-vous la question de tout bon inspecteur de police "à qui profite le crime ?" puis "à qui appartiennent- les médias ?" et un peu d'analyse marxiste de base, vous avez compris pourquoi !!), et ils ont trouvé un argument qui démontrait que ces électeurs sont forcément des sous-hommes "qui ne sont point fait pour penser" :


"hommes blancs sans diplômes" tout est dit  aux yeux de ceux qui sont nos maîtres , et tout est dit sur leur mentalité et la valeur morale de ces gens. ET ça c'est très important :

on voit le racisme social des "zélites" au pouvoir ! "ils ne se cachent même plus, crachent sur les tombes des personnes qu'ils tuent" disait MC Solaar.
Les racismes à la mode actuellement :
* les hommes, cette race d'êtres pervers ravalés plus bas que terre par les féministes !
* le peuple, les pauvres, ("populisme" qu'on vous dit ! avant on disait démocratie, Révolution Française et citoyens, c'est fini, hou sales pauvres ! Spencer et Alexis Carrel l'avaient bien dit il faut qu'ils meurent)
* Et maintenant ceux qui n'ont pas de diplômes universitaires, ah mon cher ! pour eux en-dessous de la maîtrise tu es un "sous-homme" ..... (c'est que maintenant qu'on a abaissé dramatiquement le niveau du bac ! autrefois un bachelier était cultivé, et savait réfléchir, on le lui avait appris, et à avoir de l'esprit critique, et on ne faisait pas des "résumés de texte" ! par contre on apprenait plein de longs poèmes par coeur, et bien sûr la cosmologie et la botanique) sont considérés par ces dames et messieurs chics derrière leurs bureaux de "commerciaux" aux vitre teintées et blindées, comme n'ayant pas le droit à la parole.
Remarquez quand on lit certains livres d'éditions universitaires, très structurés dans les normes et avec d'immenses bibliographies, mais une fois qu'on les a refermés on se demande "au fait il a dit quelque chose l'auteur ?")

http://www.lemonde.fr/elections-americaines/article/2016/...

notre époque est en fait plus raciste que ne l'étaient les aristos de 1789, ou les racistes des années 20.

 

 

Écrire un commentaire