Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2014

nenio ekzistas

Ekzistas nenio, neniu aĵo, nek estinteco kompreneble, nek estonteco, do nek estanteco. Eĉ la « eternaj veroj » ne ekzistas, ĉar nu, ili ekzistas nur en la kapoj de tiuj, kiuj pensas pri ili, kiuj mortos, do neniam ekzistis, kaj tiel la veroj neniam ekzistis. Eĉ matematiko ne ekzistas, eĉ matematikon oni ne povas ami,kiam vi mortos, matematiko ĉesos ekzisti, por ĉiam.

 

 

 

30/10/2014

une des vidéos les plus émouvantes qui soient

vous connaissez Brigitte bardot, qui fut sex-symbol (ici mettre lien à ses photos érotiques) ?
Aussi la pensée de la mort en est d'autant plus frappante.
Et son authenticité lui fait dire la vérité. Au moins en approcher, et approcher de la sincérité plus que la plupart des français-moyens zombifiés, dressés à faire semblant de ne pas se rendre compte.
le lien, car c'est une vidéo qu'on n'a pas le droit (!...) de codifier :

http://www.ina.fr/video/I04121197

29/10/2014

That the wider world is unaware is a scandal

http://www.theguardian.com/commentisfree/2014/oct/08/why-...

au milieu de la guerre les KURDES réinventent la démocratie (et le socialisme)

http://www.vineyardsaker.fr/2014/10/24/loeil-itinerant-tu...

26/10/2014

l'américano

Toujours, je me souviendrai de ces deux personnes, ce couple, qui descendaient 
je crois (ou bien ils montaient ?), dans l’autocar (à cette époque là il y avait
encore des lignes d’autocars, la France existait encore, et était encore un pays,
équipé, sociable et avec une épaisseur, ce n’était pas encore le désert du
SarkoLand libéral-fasciste) un matin, ou était-ce le soir ? il faisait crépuscule
en tous cas, quelque part dans la campagne entre Lille et Armentières je crois.

C’étaient un homme et une femme, tout à fait « populo » ces gens, et l’homme
proposait à la femme « ils ont des Americanos, tu ne veux pas prendre un
Americano ? c’est bon un Americano !" Et la femme l’air tragique lui disait à peu
près que c’était cher, et qu’il ne devait pas jeter par les fenêtre le peu d’argent
qu’ils avaient comme ça.

Je ne sais pas s’ils ont pris l’Americano.
C’était en ? 1973, 74 peut-être, à l’heure qu’il est ils sont certainement morts
(ils n’étaient déjà plus tout jeunes). Ecoutez : ils sont certainement morts à
l’heure qu’il est...
Et ces deux là je ne les oublierai jamais - à quoi ça tient ! - jusqu’à mon dernier
jour (une si passagère « rencontre », un si infime souvenir !) ; ils étaient si
touchants, humains, tragiques (oui, tragiques, c’est tragique la vie souvent, même
avant de finir), korŝiraj, les deux: la femme parce qu’elle était catastrophé par
l’irresponsabilité de son homme, toujours prêt à gâcher (et compromettre ?) les
maigres, sans doute, ressources du ménage pour des luxes tels que boire un
cocktail, et l’homme, parce que ce désir, cet appétit indestructible pour les petits
plaisirs de la vie, surtout dans une vie ingrate, même si c’est « irresponsable », eh
bien c’est ça la vie, sinon pourquoi naître, pourquoi être ? et il n’était pas égoïste,
il l’aimait bien sa moitié, raisonnable et menant sans doute une dure vie, et il ne
pensait qu’au plaisir de partager une bonne chose avec elle, c’est ça aussi l’amour !
Voilà ! je ne sais pas, je n’ai jamais su, et ne saurai jamais quelle fut leur
vie. Mais je me souviens toujours de ce moment d’autocar dans le demi-jour.

22/10/2014

la société où on vit actuellement

On est dans une société profondément anxiogène et anti-humaine, et anormale, car c'est de plus en plus une société où tout ce qui devrait inspirer de la confiance n'en mérite pas ! et tout ce qui normalement - et de manière payante en plus ! - devrait apporter de la sécurité n'en apporte pas, mais au contraire une insécurité supplémentaire !
La société actuelle est une une société parfaitement insécurisante (par sa fixation fasciste sur la « sécurité » même, d'ailleurs) où on n'est rien ni personne, ni on n'en a plus le droit d'ailleurs, où on est à peine toléré.

19/10/2014

que les non-fumeurs ne se méprennent pas ...

La révolte des fumeurs en particulier, et de l'opinion publique citoyenne et humaniste en général, sur les récentes lois anti-fumeurs s'amplifie et s'approfondit.

(Soit dit en passant, et qui confirme que le battage criminalisateur actuel n'est qu'un "rideau de fumée" - si j'ose dire ! - pour cacher des causes autrement plus sérieuses, mais qu'on ne veut pas attaquer ... http://actuwiki.fr/3/pollutions/33218/ 

et http://actuwiki.fr/3/pollutions/26133/
et http://wikibusterz.1allo.net/sao-paulo-4-655-personnes-mo...

 

Les tenants et aboutissants de cette logique se font jour de plus en plus clairement. Et ça prend le tour d'une insurrection des consciences. Ainsi on peut lire :

"En tant que ancien fumeur et je me rappelle le plaisir que j'en avais à cette époque. Donc aujourd’hui, je les respecte. Avec l’Europe unie, nous rentrons dans une vie nouvelle où tout est ou deviendra à court terme interdit. Les politiques qui viennent de décrocher un poste au parlement Européen, pensent qu'il doivent laisser leur empreinte dans l'histoire afin de justifier leur poste. Alors c'est à celui qui trouvera la meilleure idée pour ce faire valoir. Il faut savoir que cette loi sur le tabac cache à ce jour l’objectif final qui sera à moyen terme « interdiction de fumer totalement » Un gigantesque dispositif est mis en place pour faire respecter cette loi anti-tabac aujourd’hui dans les lieux public et demain dans la rue, après demain chez vous. Sachez aussi que les employeurs vont réagir aussi en voyant leur employé passer une bonne partie de sa journée de travail dans la rue.(pour les grand fumeurs) On peut imaginer la suite. Menaces, sanctions et j’en passe……Il est temps de réagir contre ces intégristes qui nous gouvernent avant que nous soyons tous robotisés. Il est déplorable de constater que toute cette énergie déployée pour les interdictions de ceci ou cela, serait aussi très efficace si elle était utilisée par exemple pour donner du travail à chacun. Autant que je sache la fumée des cigarettes n’est pas la première priorité au niveau de la pollution de notre planète. Alors commençons d’abord à s’attaquer au vrais pollueurs. Mais là, ce serait toucher l’argent des politiques qui possèdent leur entreprise. Le peuple est plus facile à dompter avec la répression et la menace de payer les amendes. AUX ARMES LES CITOYENS !! descendez dans la rue tant que vous pouvez encore fumer, demain c’est moins sûr… Notre liberté nous échappe depuis un certain temps."

excellent commentaire qui reprend la pluparts des enjeux, et où chaque mot est à peser.

Et alors certains non fumeurs (comme moi-même d'ailleurs, qui n'ai jamais fumé de ma vie) en viennent, comme d'autres combattants humanistes d'autres causes, à dire:
"Je suis non fumeur et devant tant d'intolérance, j'ai parfois envie de me mettre à la cigarette"


Charest cntre la persécution anti-fumeurs par Jacqueline


Et que les non-fumeurs ne se méprennent pas, en disant "on n'est pas concernés, on s'en fout !" Ils seraient avisés de se souvenir de la phrase du pasteur Niemoller... D'ailleurs beaucoup posent la bonne question ! la prohibition du tabac n'est que la première d'une longue suite d'interdictions qu'on nous prépare !
http://blideodz.wordpress.com/2012/06/12/fumer-tuerait-ah...

18/10/2014

vi foriris iam

Turmento, malbona turmento,
akompanas min,
turmento, malbona turmento …
Vi foriris iam,
mi ne scias …
kaj vi lasis min
kun ploro,
amo mia …
Turmento, malbona turmento,
vundas vi la animon mian.
Centoj da folioj fluge,
ĉirkaŭiras mian senton,
sekaj, kadukaj, sed vivaj
ŝajnas ili kara mia.
Turmento, malbona turmento,
min mortigas.



Angel Arquillos Lopez



17/10/2014

femmes au travail vous êtes la plus grande victoire du capital !

 

http://miiraslimake.over-blog.com/article-6121429.html...

 

16/10/2014

la vérité sort de la bouche des pélicans

commentaire trouvé sur Internet

"DP : J'ai vu un patron qui se plaignait d'être taxé sur l'isf, sachant que ce n'est pas totalement une réalité et se demandait même s'il ne valait pas mieux qu'il se baisse son salaire ! Je lui dit : il y a longtemps et même cela n'aurait jamais dû exister que tu puisses toucher 1 millions 5 ou 3 millions d'Euros par an pendant que tes ouvriers touche 13 000 par an ! Tu aurais baissé ton salaire et redistribué en primes ou favorisé tes employés, tu aurais été comme un dieu pour eux, mais les arrangements politiques droite-gauche ont permis ces gros salaires et ont toujours laissé l'ouvrier de base au raz des pâquerettes même ceux avec quelques diplômes ! Si cet impôt était réel, croyez qu'ils auraient baissé leurs salaires pour le redistribuer, et puis l'Etat n'aurait pas perdu grand chose en le reprenant sur les taxes ou tout aussi bien sur la consommation ! Votre système est mal construit car ce n'est pas le pdg ou celui qui touche plus du millions par an qui est un grand consommateur, ce n'est pas toi qui va m'acheter mes 2000 vélos à mon entreprise ( pour exemple ) mais bien ceux qui ont envie de s'en payer un s'ils en ont les moyens ! Vous n'êtes pas intelligent, votre soif de richesse et de pouvoir vous fait perdre les sens de la réalité ou des possibilités qui sont offerte à l'intelligence de l'être humain ! Le système est construit pour qu'une catégorie s'enrichisse, vive très largement au dessus des moyens humains, ce sont eux qui créent le déséquilibre ! Au lieu d'augmenter le Smic, ils ont préféré faire venir de la main d’œuvre des Pays plus défavorisés pour le maintenir et ne pas se plier aux demandes des travailleurs Français !"

Toujours cette base du capitalisme et de sa lutte de classe : la croissance des profits à court terme, et ils se foutent du reste

croissancedesprofitsàcourtterme.jpg

 

 

 

 

 

http://miiraslimake.over-blog.com/2014/10/chomage-le-gran...

 

14/10/2014

Pri Esperanto - 4

ĉifoje - alia afero atingenda ! - vi ekzercu al kompreno parolojn ne nepre facilaj nek nepre klaraj, en videaĵoj ekzemple pli malpli bone registritaj, jen interesa sed beletra prelego de Humphrey Tomkin (kaj estas okazo konatiĝi, ne ne jam vi konas lin, kun tiu elstara prelegisto kaj klerulo de Esperanto, usona universitatano, specialisto de shakespeare) 

*

Do, se vi ne ĉion komprenas, reaŭskultu ĝis vi povos perkrajoni ĉion sur papero, montrante, ke vi bone komprenis !

kaj ĉisube poemo aktuala, plurmaniere .... ni esperu, ke por ni la venonta jaro ne estos simila je 1940 ...

http://donh.best.vwh.net/Esperanto/Literaturo/Poezio/kalo...