Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/09/2022

cassez !

https://ruclips.net/video/l1SCUU_nn5Y/iquioussen-le-maria...

https://ruclips.net/video/l1SCUU_nn5Y/iquioussen-le-maria...

à 20 min 30 elle dit "cassez vos télévisions !" dans le contexte actuel il y a quelque chose de  beaucoup plus important à casser, absolument vital pour l'avenir de l'humanité : c'est CASSEZ VOS TELEPHONES PORTABLES ! et CASSEZ VOS CARTES DE CREDIT ! ça c'est absolument indispensable, c'est la première chose à faire !! si vous ne faites qu'une chose pur résister ça doit être ça !!! (et boycotter le lieux où ils mettent des caméras de vidéosurveillance)

(bon, à part ça il y a à prendre et à laisser chez cette femme par ailleurs dévouée et courageuse, moi la Révolution Française je suis pour ! (pas pour les Girondins ! lisez Henri Guillemin vous comprendrez !) Marat, Gracchus Baboeuf et Robespierre je les défends !

11/09/2022

les origines de Hitler

 

Sur cette fiche des Renseignements Généraux que le magazine Sciences et Avenir a publié en mars 2009, on peut clairement lire le deuxième prénom d’Hitler : Jacob.

Adolf Jacob Hitler serait le petit-fils de Salomon Mayer Rothschild. Cette information a été divulguée par deux sources de très haut niveau : Hansjurgen Koehler officier d’Heydrich, qui était lui-même l’adjoint direct d’Heinrich Himmler et Walter Langer le psychiatre qui a réalisé le profil psychologique d’Hitler pour l’OSS, les services secrets US pendant la seconde guerre mondiale.

 Hitler est un personnage méconnu à la personnalité complexe et dont l’histoire recèle de nombreux secrets que l’on découvre peu à peu.

Le Livre Jaune n°7 (Collectif d’auteurs, Ed. Félix, Fritz Springmeier) s’était déjà penché sur ses origines et avait écrit : « Walter Langer, un psychanalyste, démontre dans son livre « The mind of Hitler », preuves à l’appui, qu’Hitler était le petit fils du baron de Rothschild de Vienne. La police autrichienne a constitué un dossier secret sur les origines d’Hitler. Le chancelier Dollfuss avait ordonné cette enquête. On a découvert que sa grand mère, Maria Anna Schicklgruber, travaillait au service du baron Rothschild, quand elle est tombée enceinte. Quand les Rothschild ont appris la nouvelle, ils l’ont envoyée dans une clinique de la ville dont elle était originaire. C’est là qu’est né en 1837, Alois Hitler, le père d’Adolf Hitler. »

En effet, celui qui a diligenté cette enquête, Engelbert Dollfuss, chancelier fédéral de l’Autriche du 20 mai 1932 au 25 juillet 1934, ainsi que dictateur à partir du 4 mars 1933 s’opposait à Hitler. Il avait ainsi tenté de déstabiliser son pire ennemi. Hitler l’a d’ailleurs fait assassiner le 25 juillet 1934 par des nazis déguisés en uniforme militaire. Celui-ci prévenu, tente alors de s’enfuir de la chancellerie, mais surpris par ceux-ci, il est grièvement blessé et meurt dans la journée de ses blessures.
 

Hansjurgen Koehler, un officier de haut grade de la Gestapo, qui travaillait pour Reinhard Tristan Eugen Heydrich, adjoint direct de Heinrich Himmler, aurait conservé les documents relatifs à cette enquête, documents qu’il a dévoilé en partie dans son livre « A l’Intérieur de la Gestapo » et dans lequel on retrouve les origines d’Adolf Hitler à la page 143.

Il faut savoir qu’Heydrich, l’adjoint direct de Himmler, était officier à la section politique des services de renseignements de la marine à Kiel à partir de1930 et travaillait en étroite collaboration avec Wilhelm Canaris, futur amiral et futur chef de l’Abwehr, le service de contre-espionnage militaire allemand.

Certaines mauvaises langues affirment qu’Heydrich aurait été assassiné car il connaissait trop de secrets. N’oublions pas que les trois « résistants » tchèques qui l’ont abattu ont été parachutés de Londres et ont bénéficié de complicités. De plus, le fils d’Heydrich, Klaus, est mort étrangement le 24 octobre 1943 lors d’un « accident de la route ».

Il existe un autre indice étonnant, ainsi, après l’Anschluss, c’est à dire l’annexion de l’Autriche par l’Allemagne nazie en 1938, Hitler fit raser Döllersheim, le village natal de son père. Etrange de vouloir détruire à ce point les preuves de son origine !

Il existe de plus une autre piste concernant la personnalité de Salomon Mayer Rothschild qui permet de comprendre sous un angle plus trivial ce qui a pu se passer. Hermann Von Goldschmidt, le fils de l’employé principal de Salomon Mayer Rothschild (1774 – 1855), avait écrit un livre, publié en 1917 dans lequel on peut lire :

« Dans les années 1840, il avait développé un enthousiasme téméraire pour les jeunes filles.. » et « Il avait une passion débauchée pour de très jeunes filles, les rumeurs de ses aventures scandaleuses étant étouffées par la police. »

Salomon Mayer, vivait seul dans la Maison à Vienne où la grand-mère d’Hitler (jeune à ce moment là) travaillait. N’oublions pas qu’Alois, le père d’Hitler, naquit en 1837.
Plus étonnant, un des fils de Salomon s’appelait à l’origine Jacob de Rothschild, mais il a changé son prénom pour James.

Mais, la deuxième source fondamentale concernant les origines d’Hitler provient de Walter Langer. Walter Charles Langer (1899-1981) n’était pas n’importe qui. Il a été professeur à l’Université d’Harvard mais surtout, il a été responsable d’un rapport intitulé « A Psychologial Profile of Adolph Hitler His Life and Legend » sur le profil psychologique d’Hitler pour l’« Office of Strategic Services » basé à Washington.

Plus étonnant encore, son frère aîné William était le responsable du département d’histoire à l’Université d’Harvard et surtout, à la tête de la section analyse et recherche de l’Office américain des Services Stratégiques (OSS). 

Son frère avait donc accès à tous les documents les plus secrets de l’époque. On peut donc supposer qu’il ait communiqué le dossier de Koehler à son frère qui devait établir pour l’OSS son profil psychologique.

C’est pourquoi « The Mind of Adolf Hitler , The Secret Wartime Report » (qui est en fait la publication du rapport secret commandité par l’OSS : « A Psychologial Profile of Adolph Hitler His Life and Legend ») écrit en 1972 par Walter Charles Langer, qui affirme qu’Hitler était le fils illégitime de Maria Anna Schicklgruber et de Salomon Mayer Rothschild n’est pas un livre comme les autres et que ses affirmations concernant les origines d’Hitler sont à prendre avec le plus grand sérieux.

Encore une fois, il semble qu’on nous cache la vérité, comme dans le mythe de la caverne. Une réalité simple et atroce, cachée afin de masquer l’une des plus grande supercherie de l’histoire. En effet, comment analyser la haine d’Hitler pour les juifs si on connaît ses origines sémites ? Se cacherait-il quelque chose de plus important ? Hitler a-t-il obéi à des puissances supérieures comme cela est écrit sur sa fiche des Renseignements Généraux ? 

Nous commençons à comprendre que l’histoire réelle du nazisme ne correspond pas à la réalité.

Le secret des origines d’Hitler est en effet l’arbre qui cache la forêt. On a beaucoup parlé de ses crimes, cependant, on a oublié de préciser ses liens avec les multinationales (IG Farben, Général Motors et IBM entre autres). Les camps de la mort étant avant tout des camps d’extermination d’esclaves exploités par celles-ci car n’oublions pas leur maxime « Arbeit macht frei », le travail rend libre, tout un programme ! 

Jacques Pauwels, historien et chercheur à l’université de Toronto a d’ailleurs fournit des preuves irréfutables sur cette réalité dans son livre « Le mythe de la bonne guerre ». Une vidéo de sa conférence est visible sur Dailymotion, un document exceptionnel que l’on peut voir sur mon blog :http://gillesbonafi.skyrock.com/2504758747-Jacques-Pauwel...

Les débats stupides sur l’existence des chambres à gaz n’ayant qu’un seul objectif, cacher la vérité sur le but réel des camps de la mort et leurs liens avec les multinationales car comme l’affirme Noam Chomsky « Structurellement, l’équivalent politique de l’entreprise est l’Etat totalitaire. »
Benito Mussolini avait lui-même donné sa définition du fascisme : « Le Fascisme devrait plutôt être appelé Corporatisme, puisqu’il s’agit en fait de l’intégration des pouvoirs de l’état et des pouvoirs du marché », ce que résume à merveille le sénateur Homer T. Bone qui déclarait le 4 juin 1943, au comité du sénat américain pour les affaires militaires : « Farben était Hitler et Hitler était Farben."

Source 

Révélation: Les tests ADN sur des parents du dirigeant nazi Adolf Hitler montrent qu’il était sans doute descendant de juifs et de nord-africains

Par ALLAN HALL

Il est probable qu’Adolf Hitler descendait à la fois de Juifs et d’Africains, selon des tests ADN.

Les échantillons prélevés sur des proches du dirigeant nazi montrent qu’il était biologiquement apparentés aux races de « sous-hommes » qu’il cherchait à exterminer.

Le journaliste Jean-Paul Mulders et l’historien Marc Vermeeren ont utilisé l’ADN pour retrouver 39 des membres de la famille du Führer au début de cette année.

Ils comprenaient un agriculteur autrichien qui s’est révélé n’être qu’un cousin portant le nom de Norbert H.

Un magazine d’informations belge a indiqué que des échantillons de salive prélevés sur ces personnes, suggèrent fortement qu’Hitler avaient des antécédents dont il ne se serait certainement pas soucié.

Un chromosome appelé Haplopgroup E1b1b (Y-ADN), trouvé dans leurs échantillons, est considéré comme rare en Allemagne ainsi qu’en Europe occidentale.

« Il est le plus souvent trouvé chez les Berbères du Maroc, en Algérie, Libye, et Tunisie, ainsi que chez les juifs ashkénazes et séfarades, » a déclaré M. Vermeeren.

« On peut à partir de cela postuler qu’Hitler était apparenté à des gens qu’il méprisait », ajoute M. Mulders dans le magazine, Knack.

L’Haplogroupe E1b1b1, qui est retrouvé sur les chromosomes Y d’environ 18 à 20% des ashkénazes, et 8,6% à 30% des séfarades, semble être l’un des lignages fondateurs majeurs de la population juive.

« C’est un résultat surprenant », dit Ronny Decorte, un spécialiste en génétique qui était d’accord sur le fait qu’Hitler avait probablement des racines en Afrique du Nord.

Racines: l’ADN d’Hitler s’est avéré contenir l’haplogroupe E1b1b, communément trouvé chez les Berbères du Maroc (à gauche) – et représente environ 18 à 20% des chromosomes Y des Juifs séfarades (à droite) qui sont originaires du Maroc, d’Espagne, et du Portugal

« Il est difficile de prévoir les effets que produira cette information, à la fois sur les opposants et les partisans d’Hitler », a t-il ajouté.

Le magazine affirme que pour obtenir ces résultats, l’ADN a été analysé dans des conditions de laboratoire rigoureuses.

Ce n’est pas la première fois que des historiens ont suggéré qu’Hitler avait une ascendance juive.

On pense que son père, Alois, aurait été la progéniture illégitime d’une bonne nommée Maria Schickelgruber et d’un jeune homme juif de 19 ans portant le nom de Frankenberger.

L’homme qui a inspiré l’Holocauste aurait donc été un quart juif.

L'ADN a également été prélevé sur l’Americain Alexande Stuart-Houston, 61 ans, petit-neveu d’Hitler. Il a été traqué pendant sept jours jusqu’à ce qu’il laisse tomber une serviette qu’il avait utilisé ce qui, dit Mulders, l’a conduit au cousin en Autriche – ainsi qu’au lien avec les ennemis jurés d’Hitler.

L’ADN trouvé sur une serviette appartenait à Alexander Stuart-Houston (aujourd’hui âgé de 61 ans), un petit-neveu d’Hitler.

10/09/2022

le poème le plus célèbre de Victor Hugo

Tant que Jeanne sera mon guide sur la terre,
Tant que Dieu permettra que j'aie, ô pur mystère !
                                  En mon âpre chemin,
 Ces deux bonheurs où tient tout l'idéal possible,
 Dans l'âme un astre immense, et dans ma main paisible
                                  Une petite main.

(in "L'art d'être grand-père")

09/09/2022

boîtes de nuit

10/8/2022 autrefois dans les boites de nuit les gens y

- fumaient : INTERDIT ! FINI !
- draguaient ; INTERDIT ! Maintenant on appelle ça une « violence de porc machiste »
- buvaient des boissons alcoolisées : INTERDIT ! je suppose
- et ils y baignaient dans un brouhaha assourdissant de rock poussé à un niveau sonore surpuissant. Or c’est pas bon pour les tympans, nocif à la santé ! Ça m’étonne qu’ils ne l’aient pas encore interdit, mais ça ne va pas tarder un de ces jours ils vont se rendre compte de ça et l’interdire !

Il ne reste plus que : - payer !! Bref l’ESSENCE DU CAPITALISME !
Et passer par le bon vouloir des gorilles privés à l’entrée et les caméras de vidéosurveillance à l’intérieur Et le racket des boîtes par les réseaux mafieux. L’essence du capitalisme on vous dit !

Mais les jeunes snobs collabos continueront à y aller ! Pour pouvoir dire « je suis allé au **** c’est l’endroit où il faut être allé ! haan …. »

08/09/2022

l'époque de Jean Bellus, ce temps de liberté et de civilisation que nous regrettons

 

http://3.bp.blogspot.com/_n7k0nC_ljwM/TDv_h4kqk-I/AAAAAAA...

http://www.cartes-postale.com/cartes/nature/jean_bellus_e...

http://imagerie-populaire-du-chemin-de-fer.blogspot.fr/20...

http://24.media.tumblr.com/tumblr_kztronybN61qz906xo1_500...

http://images-02.delcampe-static.net/img_large/auction/00...

http://dyn3.heritagestatic.com/lf?set=path[6/9/8/9/698979...]

http://d.hprints.net/md/32/32964-jean-bellus-1974-chorus-...

http://petitesmains.blogs.marieclaireidees.com/media/01/0...

 

07/09/2022

les vraie valeurs

1.jpg

04/09/2022

La nouvelle messe

Dimanche, jour des exercices de piété.
Autrefois le dimanche était le jour où tout le monde allait à messe (il y avait plusieurs messes chaque dimanche dans toutes les églises à l'époque, la première à 7h du matin, pour les plus pieux, la dernière à midi la grand messe chantée. Comme je vois ça a beaucoup changé depuis ! .....

on ne peut même plus entrer dans les églises !
Enfin, si on ne considère que le christianisme, mais si on cherche :
qu'est-ce qui rempli maintenant le rôle du christianisme, des exercices de piété, du souci du salut de son âme, de la messe dominicale, dans le monde d'aujourd'hui ?
Comme en écologie, quand l'espèce qui remplissait une niche écologique disparaît, elle est remplacée par une autre, qui remplit le même rôle. En effet si on voit le rôle de la messe du dimanche matin - toujours là ce rôle ! - le rôle du soucis du salut de son âme selon les normes du climat social, le rôle des exercices de piété, du bréviaire, du chapelet, et qu'on se demande qu'est-ce qui joue le même rôle de nos jours ? ça saute aux yeux ! Maintenant on est sommé d'être en bonne santé, pour avoir une chance statistique de vivre peut-être quelques années de plus - avant de toutes façons de mourir pour toujours, le pari de Pascal était plus rationnel ! - on pratique, pour être un « bon citoyen », décent, responsable et pieux, des « exercices de piété », qui consistent à « faire du sport », le jogging matinal dominical devient le remplaçant de la messe dominicale matinale, et on voit les dévots - toujours les mêmes bien sûr: c'est à dire les plus bourgeois souvent, les plus maigres, et les plus ascétiques en général - faire rituellement leur jogging.

Autrefois on voyait les gens se livrer à leurs exercices de piété, à leurs dévotions, maintenant ils font leur "jogging".
Ça joue le même rôle, social, psychologique et idéologique.

Tiens ! Encore un qui s'échine à mimer les gestes de la course (ils ne courent même pas vraiment ! les enfants, eutrefois, couraient oui ! que c'en était un plaisir, et une ivresse, mais pas ces dévots) "pour sa santé"  :  comme ceux d'avant, les dévots de maintenant, se sentent obligés de se livrere à tout un tas de macérations, pour être de "bonnes âmes", de respectables fils de "notre Sainte Mère l'Eglise" hygiénique !

Tiens ! encore un dévote, avec son uniforme décent de tenue réglementaire pour jogging elle est en train de faire ses Paters. Autrefois elle aurait été une bigote qui va à la messe de 6 heures du matin avant de commencer sa journée; bien sûr ! c'aurait été une autre religion qui était révérée par la société mais, à part ce détail c'est exactement la même chose .

Pareil on voit dans les bureaux régulièrement plein de femmes venir travailler avec leur bouteille de Vittel, exactement comme autrefois elles ne se déplaçaient qu'avec leur chapelet.

 

c'est comme la différence entre les arguments RATIONNELS des "conspirationistes", contrairement aux commentaires beubeu-béats des covidistes, qui croient a priori à tout ce que dit la Notre Très Sainte Mère l'Eglise Catholique Romaine.

ça fait des années que je fait des blogs pour faire remarquer que tous les rôles sociaux, comportements, profils psychologiques, qui autrefois étiant ceux des "calotins" et du "parti des prêtres", bien loin de disparaitre avec la mort du christianisme (qui bien sûr est mort et enterré ; essayez seulement de pousser la porte d'une église ! vous vous en rendrez compte...) sont plus vivaces que jamais, ils ont simplement changé de religion. Mais si vous analysez TOUS se retrouvent, c'est d'ailleurs amusant (si j'oses dire ! de nos jours c'est plutôt glaçant !!) de faire cet exercice.

Il semble que personne n'avait voulu faire attention à mes arguments, et maintenant ?

01/09/2022

Comme dirait Malraux "quelle drôle d'époque !" ou Alliance des valeurs du CAPITALISME, du nazisme, de l’eugénisme, de l’hypocrisie, et introduction cauteleuse de leur règne aberrant

Il ne faudra jamais, JAMAIS, oublier la mise à mort de Vincent Lambert.
Ne construisons pas une civilisation qui élimine les personnes dont nous considérons que la vie n'est plus digne d'être vécue. Voilà des principes qui rappellent quelque chose. Et dans certains pays égoïstes et "propres en ordre" c'est déjà très avancé.

« Une vingtaine de personnes se sont rassemblées, mardi 9 juillet 2019 devant le centre hospitalier de Reims où se trouve Vincent Lambert, pour protester contre l’arrêt de ses traitements. « (en réalité sa mise à mort par inanition) (c'est à dire que 20 personnes  ont réagit comme auraient du réagir TOUS les athées ! .... réfléchissez, c'est logique ! s'il y a des gens pour qui le REUS DE LA MORT doit être VISCERAL et sans complaisance c'est bien les ATHEES !!! )   mais ils ne l'ont même pas fait au nom de l'athéisme et du refus de la mort, mais au nom du catholicisme)

Elles se sont réunies vers 20 h, à l’appel des « Veilleurs de Reims ».

(il est vraiment bizarre que ce soient les cathos qui se mobilisent, et non les athées ! Alors que ce devrait être l’inverse. Quand-même ! les athées devraient être beaucoup plus que les croyants viscéralement et inconditionnellement allergiques à la mort !!! (qui ne leur laisse aucun espoir) enfin ! c’est évident !!! et donc ils devraient NORMALEMENT ressentir bien plus que les croyants un devoir fondamental de s’opposer jusqu’au bout à de telles pratiques ! C’est vraiment le monde à l’envers!)

« Ces personnes, accompagnées d’enfants, [normal!] étaient là « pour une veillée de réflexion et de solidarité avec le combat des parents de Vincent Lambert », fervents catholiques farouchement opposés à l’arrêt des traitements. « On ne pouvait pas être autre part qu’ici ce soir », a expliqué Remy Blondet qui affirme osciller entre « désespoir et colère ». « Il faut avoir le courage des mots : c’est une euthanasie », a-t-il dit. »

(Et ils ne priaient pas ?!!! ne fusse que pour l’âme de celui qui est en train de mourir, drôle de « chrétiens !!! Donc c’est un AVEU : ces « chrétiens » en fait n’ont pas un gramme de foi chrétienne !)

« Comment dire qu’une vie ne peut pas être vécue ? « 

(question fondamentale en effet, base de la morale, et contraire à la logique nazie, qui depuis le livre de Binder et Hoche – et avant ça le personnage du Dr Benassis dans « le médecin de campagne » de Balzac, roman paru en 1832 et pierre milliaire historique - à travers l’Aktion T4 et actuellement le génocide des trisomiques]

Nous ne pouvons pas nous satisfaire de la mort donnée par « charité » (et en réalité pour des considérations financières). Nous défendons la vie et la mort naturelle », [les cathos ? Les athées , eux défendent la vie et refusent la mort, in-con-di-tion-nelle-ment, qu’elle soit naturelle ou pas! ] a défendu Éric Lemaitre, membre des « Veilleurs de Reims ». Le groupe s’est séparé en entonnant le chant scout « L’Espérance ».

 

Quelques heures plus tôt, vers 16h, Alexandre, un jeune Rémois était venu chapelet en main se recueillir [ ah ! Un chrétien lui ? ] seul devant l’hôpital.

« J’ai décidé de venir sur un coup de cœur. Je trouve malheureux qu’il n’y ait pas plus de monde pour défendre la vie de Vincent Lambert et des milliers de personnes qui sont dans son état », avait-il affirmé.

Bref, il n’y a qu’un seul chrétien dans toute la ville de Reims visiblement ! ...

 

"Le médecin de Vincent Lambert, hospitalisé au CHU de Reims et dans un état végétatif après un accident de voiture en 2008, a engagé mardi 2 juillet un nouvel arrêt des traitements, effectif depuis mercredi soir. Cette décision a été rendue possible le 28 juin par la Cour de cassation. Ce protocole médical prévoit notamment l’arrêt de l’hydratation et de la nutrition par sonde du patient, ainsi qu’une « sédation profonde et continue ».

[c’est à dire une mise à mort délibérée ; un jour ce traitement sera imposé à toute la population passé un certain âge, déterminé par des « contrôleurs de gestion »]

Mais,au fait !

une question qui n'est pas posée c'est les infirmières qui FONT concrètement les ACTES (et absences d'actes) tueurs (car bien sûr le médecin, le "grand patron" d'hôpital, en général arrogant, oh combien ! dans ce milieu, se contente de donner les ordres à son personnel (et encaisser les gras honoraires) qu'en pensent-elles ? Ce sont pourtant elles qui donnent la mort. Mais bien sûr on ne leur demande pas leur avis, elles n'ont qu'à obéir "ac cadaver" sinon c'est la porte ! La ruine de leur vie, la maison achetée à crédit vendue par la banque, la clochardisation, etc ….

Et là, on ne peut s'empêcher de penser à ce cas : (paru sur  la Midi Libre http://expressions.ecoutespirite.org/aux-frontieres-de-la...) celui de M. Joseph Garcia de Lagamas dans l'hérault, à l'âge de 21ans il s'est retrouvé suite à un accident plusieurs semaines dans le coma, il dit entre autre : "Je sais aussi que malgré la fait que  j'étais  dans  le coma  je  me  rappelle  très  bien  (après 61 ans) du nom  et  du  visage  de  l'infirmière en chef  qui a désobéi  au médecin  pour continuer le bon traitement pour moi et qui 'm'a sauvé la vie. Comment j'ai pu connaître son nom ?"

Un autre aspect des choses qu'on n'aborde guère : les parents avaient demandé à prendre Vincent Lambert CHEZ EUX - car c'était techniquement possible ! - mais ça leur a été refusé !

Eh oui ! les gens n'appartiennent plus à eux-mêmes ni à leurs famille, mais aux "instances" (comme on disait en URSS)  et concrètement aux « grands patrons ». Maintenant supposons que la famille décide d'entrer dans l'hopital (lieu public théoriquement, puisque appartenant à la République) et y prendre leur enfant pour l'emmener chez eux, que se serait-il passé croyez-vous ??? En tout bon sens normalement rien ! Mais dans la société actuelle, qui ,ne nous le cachons pas, est une société coercitive et totalitaire ! ou aucune liberté n'existe dans la réalité des faits (seulement sur le papier," pour faire joli" !), je pense que la DIRECTION de l'hôpital "public" aurait envoyé des gorilles privés (pardon, en NOVLANGUE on est obligé d'appeler ça des "agents de sécurité (sic)" ) pour les en empêcher physiquement (par la violence quoi). Quelles sont les implications au niveau de la réflexion politique ? hmm

et maintenant dans cette vidéo
et maintenant dans cette vidéo

En conclusion, on peut paraphraser le fameux discours que Malraux a prononcé un jour (automne 1968 je m'en souviens très bien) à l’Assemblée et dire : 

« Dââans dîîx miîîlle ââans, quand les historiens s’occuperont de notre époôôque, ils diront « quelle drôle d’époque ! Quand les athées n’étaient pas des athées (puisqu’ils n’étaient pas contre la mort, comment être athée et avoir une telle inconscience !?? c’est inconcevable! c'est infiniment scandaleux !infiniment, car il y a l'infini entre l'existence et le néant, surtout éternel ....) Quand les chrétiens n’étaient pas des chrétiens (puisque pas croyants, UN seul habitant de Reims a réagit en chrétien à la mise à mort de Vincent Lambert !), et quand les médecins n’étaient pas des médecins !(1) (ni les infirmières, car pas une n'a eu le courage de désobéir) »

(1) : comme dirait le Dr Raoult "on ne peut pas valider ça, c'est pas possible !" https://ru-clip.net/video/Bh5exajcXlk/le-pr-didier-raoult...

apparemment il y a des gens qui cherchent à "valider ça" ....

Et on pourrait encore ajouter Quand la République n’était plus une république.

(Maintenant au vu de certains développements récents on se dit que c'était ressenti par l'Establishment comme une nécessité (d'où leur acharnement judiciaire à le faire mourir à tout prix) ;il fallait conditionner l'OPINION PUBLIQUE à trouver la mise à mort normale ! Et, de même l'hystérique campagne contre les fumeurs était un essai pour tester les possibilités de soumission et d'auto-flagellation des gens par l'usage Goering-ien de la peueûr.)

LGBT et civilisation occidentale actuelle - le POURQUOI

voilà l'explication :

le LGBT est devenu un "pilier" de la civilisation occidentale actuelle en ce sens : la civilisation occidentale a grandie fondée sur la notion de liberté, et de liberté individuelle.

Or les phantasmes administro-gouvernementaux (ne pas oublier la grande découverte de Zygmunt Bauman : le nazisme est causé par l'esprit de la modernité, une fois qu'il suit son développement sans que rien ne l'arrête) mènent à une hubris pathologique de totalitarisme (voyez Klaus Schwab, etc), et le capitalisme tout-puissant est incompatible avec la liberté des êtres humains ! alors, maintenant ils tournent le dos à toutes les libertés ! mais le culte de la liberté est la sève de leur culture, que faire ? il ne reste plus que la "liberté" sexuelle (elle-même très relative vu la chape de plomb et la paranoïa judiciaire, répressive et culpabilisatrice puritaine du féminisme !), de plus le LGBT permettra de faire chuter en flèche la natalité, et d'enfermer ce qu'il en restera dans un "marché" capitalistique juteux ! et la possibilité extrême de NORMALISER les êtres qui seront produits. C'est pourquoi dans son pourrissement anti-humaniste la civilisation occidentale fonce dans le LGBT.