Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/10/2020

"extrème-droite", "gauche", face à la manipulation du vocabulaire, il faut revenir aux fondamentaux !

la gauche c'est, c'était dans les années 50 et 60, je regrette je reste à ces références claires et nettes, la référence au socialisme (selon la définition du dictionnaire ! "propriété collective des moyens de production") le peuple contre la bourgeoisie, les exploités contre les exploiteurs, les ouvriers contre leurs patrons. C'est clair, la Lutte de Classe ! Après on distingue le centre-gauche, qui veut y arriver progressivement et uniquement par des réformes démocratiques, et l'extrème-gauche qui veut la réaliser à 100% et par une révolution brutale, et sans doute violente.

Bref l'extrème-gauche c'est une gauche qui ne fait pas de compromis.

(à ce compte-là il n'y a plus un seul parti de gauche au Parlement français, la FI et le PCF de maintenant, ce sont tout au plus des modérés de centre-gauche, et bien sûr ceux que les journaputes qualifient de "gauche" sont tous des bourgeois et des affairistes, bobos, mais qui méprisent le peuple et sont de fieffés réactionnaires)

De même le centre-droit (les partis qu'on appelait ainsi dans les années 60, de nos jours se feraient de nos jours qualifier d'archaïques populistes nationalistes d'ultra-gauche !), c'étaient des partis qui voulaient fondamentalement garder une société capitaliste, mais qui, pour la rendre plus acceptable pour le peuple, y mettaient "du mou", des compromis, inspirés par la doctrine sociale de l'église, par exemple, ou par les valeurs de la République, ou en empruntant quelques valeurs à la gauche, le service public les lois sociales, l'Etat-providence, les nationalisations, etc . Tout ça c'est du centre-droit). L'extrème-droite c'est une droite réactionnaire, qui ne veut pas de compromis, une droite de combat.

Donc, je le rappelle l'extrème-droite c'est une droite qui ne fait pas de compromis (donc fondamentalement droite qui représente les mêmes milieux que la droite, et les mêmes intérêts)  des réactionnaires qui veulent défaire tout ce qu'a fait le gouvernement de 1945-46 par exemple. Bref, comme a dit François Asselineau il y a quelques années, "le gouvernement actuel" (c'était Hollande) c'est le gouvernement le plus d'extrème-droite que la France aie connu depuis 1945

Ne jamais oublier, en cette époque de mots manipulés, de ne juger que par rapport à du CONCRET, du MATERIEL au contenu CONCRET des mesure prises ou prônées, sur la vie concrète des travailleurs concrets, et à leur impact sur les structures de pouvoir, d'exploitation et de manipulation, qu'il faut démasquer et analyser !

 

Écrire un commentaire