Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/08/2020

la fin

après l’épisode désespérant des nobles gilets jaunes, dernier spasme du peuple sous la botte de ses sangsues, sauvagement réprimés, la « psy-op » de l’épidémie, et l’entrée dans le fascisme totalitaire, puis la canicule, et la mort.

Écrire un commentaire