Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/12/2021

vous avez dit "dépression nerveuse" ?

vous savez que la vulgate psycho-machin-chose refuse aux êtres humains le droit au chagrin, et le droit au malheur !

Et que en conséquence si quelqu'un est au désespoir, pour des causes on ne peut plus concrètes et justifiées les "curés" de nos maîtres actuels  refusent d'en reconnaître la réalité en disant "il fait de la dépression nerveuse" !

Un homme aussi intelligent que Henry de Montherlant lui aussi proteste contre cette imposture dogmatique, il a dit en 1961 :

.

« Le monde d’hier, on le voit, et bien plus encore le monde contemporain, qualifient de morbides des états qui sont tout naturels et logiques, et qui sont la santé même. On m’a parlé d’un homme de quatre-vingt ans, qui fut une figure brillante de la société parisienne, à présent paralysé, célibataire sans famille proche qui s’occupe de lui, impécunieux au point de devoir quitter son appartement et se priver d’une servante qu’il ne peut plus payer, Et la personne qui me parlait de lui ajoutait : « il fait de la dépression nerveuse » Moi j’aurais dit : C’est un homme qui est au désespoir.

(Henry de Montherlant : notes de 1961-1962 – en annexe à « Le Cardinald’Espagne » ed.Folio)

 

(la vulgate des psycho-machin-chose en tous genre, donc de la bourgeoisie intello, donc de la bourgeoisie (comme le montre Orwell dans son roman, et comme je l'ai constaté à la lecture assidue 20 ans durant du Monde, les classes bourgeoises sont plus que le peuple soumis au panurgisme, au conformisme, au "penser-correct", dans les clous, aux modes intellectuelles) est non seulement athée, mais imprégnée de l'idéologie de ce que j'appelle "La Secte des Adorateurs de la Mort") : sérénité, néant, vide,euthanasie, avortement, "mort sereine", "think positive", bouddhisme rive gauche, psychanalyse, et tout ça. (Et ce que Zygmunt Bauman appelle "le monde liquide", "buvez ! éliminez !")
Aussi la croyance aux miracles, l'espoir d'une vie après la mort plutôt que du néant éternel, les valeurs d'amour de la vie et d'amour tout court, leur font horreur ! et : "les premiers seront les derniers" "celui qui n'acceuillera pas le Royaume de Dieu comme l'acceuillerait un petit enfant, celui-là n'y entrera pas, "heureux les humbles", etc, ils sont totalement allergique à ça et le méprisent souverainement. D'abords parce que ce sont des "gagneurs" ! l'"elite" comme Macron. Et puis leurs principes psychanalytiques y sont tout à fait opposés.)

Écrire un commentaire