Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2021

Amidst the evil and the filth there are good and gentle souls.

30/8/2019 Politis c’est de la merde, et Ruffin, le lâche qui a lâché Chouard. Tous les bobos collabos et les bourgeois faux  gens « de gôôche » sont de la merde, comme Yann Moix, ou Valls (bien fait pour lui ! Il ne peut plus se présenter « nulle part en France », ni en Espagne d’ailleurs, tout ce que je lui souhaite c’est de finir clochard, le sort qu'il voulait pour Dieudonné et sa famille).
(et la clique à Macron, et leurs journaputes, d'être pendus comme les nazis à Nüremberg)

 

Vive Maxime Nicolle ! Etienne Chouard !  (Chouard plane à des kilomètres au-dessus des "journalistes approximatifs" !  et commence par leur rappeler qu'"il est impossible de penser à l'endroit avec des mots utilisés à l'envers" !

Paul Le Fèvre ! François Bégaudeau ! Jean-Pierrre Petit ! Bernard Friot ! Nathalie Debergh ! Dieudonné, Claude ET Lydia Bourguignon (qui ne font pas comme Farida Belghoul ! il est où Monsieur Belghoul ?) le Pr Perronne, le Pr Fourtillan, le Dr. Louis Fouché ce héros, Frédéric Chaumont, Jean-Claude Crèvecœur qui a peut-être le mieux compris de tous, il ne lui manque plus que d'être marxiste, et Olivier Probst ! son film ("vaccination Covid le crime parfait") est le meilleur et le plus profond. Vive Christian Dettinger bien évidemment ! Et vive l’Abbé Francis MICHEL Le pape a lui-meme dit : sortez de vos églises, allez à la rencontre des autres. Et il y a dans les Evangiles : allez sur les carrefours. L’histoire fera le décantage entre les nobles coeurs, les esprit intègres, et la vaste merde des collabos ! Des « diplômés » (comme disent les journaputes), et des « putes de salon » (comme dit Dieudo) dont le comportement s’explique très bien quand on utilise l'analyse marxiste !

 

(et n'oublions pas le héros total, celui qui a préféré devenir clochard que de renoncer à nourrir les pigeons de Paris : Giuseppe Belvedere, le paradigme même de l'anti-fascisme, et de l'acte moral selon Michel Terestchenko)

et Michel Weber, et le Dr Frédéric Badel, et olivier Probst, et Florian Piala, et Richard Boutry, et Florian Philippot notre De Gaulle de juin 1940.

Merci cher Florian pour toutes ces explications très pédagogiques. Les Patriotes c'est comme une grande famille où chacun est le bienvenu. Bienveillance, simplicité, fraternité et ouverture d'esprit sont les qualités qui y sont partagées. Prends soi de toi Florian et merci encore pour tout ce que tu nous offres.

 

Après Michael Paraire, Michel Weber, Frédéric Badel, moi-même dans ce blog (relisez mes billets sur "bilan de l'histoire" sur le salut hitlérien, sur l'ère de l'esclavage selon Marx, etc.) voici un nouvel auteur qui lui aussi perçoit dans le traitement capitalistico-médiatico, étatique, de la crise du Covid un avatar d'une  tendance lourde et historique de l'Occident au fascisme, un fascisme 2.0
C'est Michel Mafessoli dans "l'ère des soulèvements, il en parle dans un interview visible sur "Réseau International"  https://reseauinternational.net/maffesoli-lere-des-soulev...
par contre n'achetez pas son livre,  c'est de la merde, la revue CQFD avait raison de vouer cet universitaire de l'Establishment et phraseur aux gémonies.

vas crever ignoble site de merde à crever.jpg

"nous nous battons pour le présent mais aussi pour le futur de l'humanité : 

la cœur des hommes et des femmes qui n'ont pas renoncés à l'être


et concernant les "bobos", ces "cools" pleins de racisme social (tout racisme se ramène en fait , il suffit de gratter un peu pour s'en apercevoir, à un racisme social, un racisme de classe, un racisme anti-pauvres, réflechissez cas par cas et vous vous en apercevrez aussi !) ceux derrière qui "le peuple ne repousse plus"  - pas mal ! « après leur passage le peuple ne repousse pas » très bien trouvé ! et pas seulement le peuple ! Savez-vous ce que les ornithologues britanniques ont constaté ? Que le niveau de biodiversité dans les quartiers urbains était inversement proportionnel au prix des loyers ! C’est à dire que dans les quartiers chics, propre-en-ordre, « écolos » (!) tout est tellement bien rénové qu’il n’y a plus de trou pour que les moineaux puissent nicher, ni trouver de quoi manger, pas un crottin qui traîne, pas un insecte, pas une mie de pain (c’est le moment de rappeler le personnage de Giuseppe Belvedere qui nourrit les pigeons du 4ème arondissement de Paris sous les insultes des bourgeoises bon chic bon genre du quartier !! et qu’on a chassé de chez lui et amené à l’état de SDF).
Bien sûr il n’y a pas non plus d’enfants qui jouent, relisez les bandes dessinées de Boule et Bill ou celles de Mafalda (jai fait deux billets sur ces BD, cherchez après !), et vous comprendrez tout ce que nos villes ont perdu depuis 1960, c’est épouvantable ! quand ? mais quand ! les gens s’en rendront-ils compte ?

Écrire un commentaire