Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2018

mourir

4/4/05 Et, là, j’ai pas de fils pour s’affliger de mon abrutissement.

Je n’ai qu’à dormir et mourir.

Et tout sera jeté

 

De toutes façons comme la terre va brûler.

 

Et Jacqueline n’aura pas besoin de porter des fleurs pendant quelques années « pour que ça soit plus gai », puisqu’elle est déjà morte.

Écrire un commentaire