Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2018

Pour les statisticiens un c'est un deux c'est deux

les journalistes ne s'interessent pas aux trains qui arrivent à l'heure !

DE même ils montent en épingle les musulmans fanatiques, etc, on connaît l'obsession médiatique sur ces sujets.

Mais pour les statisticiens il n'y a que les chiffres qui comptent, et chaque élément est égal. Ils ne sélectionnent pas les résultats qui font vendre, ils étalent le champ numérique des résultats, Alors on obtient ça sur la musulmans de France :

 

STATISTIQUES MUSULMANS (FRANCE)

se disent croyants et pratiquants 41%

se disent croyants mais pas pratiquants 34%

autres réponses 25%

pratiquent le Ramadan 71%

fréquentent la mosquée 25%

sondage CSA 2006 :

ne lisent jamais le coran 30%

ne vont jamais à la mosquée 49%

ne font pas les 5 prières 56%

CEVIPOF :

parmi les musulmans
se déclarent croyants : 95%
non-croyants : 4%

pratique à la mosquée,
régulière 12%
occasionnellement, grandes fêtes 40%
jamais 48%

comparons avec les catholiques (actuels, car si on avaient enquêtés les catholiques disons de 1930, le résultat aurait été très proche de celui des musulmans actuels vous ne trouvez pas ?)

vnt à messe :
régulièrement 15%
pour les grandes occasion 63%
jamais 21%

====

autre sondage auprès des catholiques, en 1995 :

vont à la messe régulièrement au moins une fois par semaine : 6%
vont à la messe occasionnellement : 30%

Certes les musulmans sont restés (pour le moment) plus religieux que les catholiques actuels (après l'effondrement de la pratique catholique entre 1950 et maintenant), mais 5% sont athées remarquez. et une bonne moitié ne sont guère pratiquants.

Écrire un commentaire