Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2017

une vidéo de quoi vous réveiller et vous faire rendre compte de qu'on est en train de vivre

bon, on commence par une vidéo, de quoi vous réveiller :


 

et un texte de Jean Dornac,

avec mes commentaires

Violences sociales, négation de la dignité humaine

 Qui ose ne pas comprendre ou faire semblant de ne pas voir que les licenciements sont une extrême violence ? (absolument ! tout à fait comparable au viols, si on condamne les violeurs à 10 ans de prison ... , c’est la même chose qu’on doit faire aux licencieurs si on veut etre logique
10 ans de prison pour les patrons licencieurs et 20 ans pour les coupables de bavures policières!
)  Pour l’avoir vécu, je peux témoigner que tout l’être en est bouleversé et malade, profondément malade des semaines, voire des années durant. Ils sont méprisés dans leur grandeur humaine les chômeurs, puisqu’ils ne sont plus que des « variables d’ajustement » économique !

 Qui ose ne pas vouloir comprendre que la destruction, désormais systématique, du droit du travail, seul garde-fou aux appétits démesurés d’un haut patronat en plein délire, si bien représenté par M.M. Dassault & Seillière, n’est pas une extrême violence faite au monde des salariés ? Ils sont niés dans leur dignité humaine puisque ravalés au simple rang d’instrument de production ! de “ressources humaines”!

 Qui ose, sans rougir, prétendre que le contrôle systématique des jeunes qui n’ont pas le profil standardisé, bon chic bon genre, n’est pas une extrême violence ? Ils sont bafoués dans leur dignité d’êtres en devenir !

 Qui peut soutenir, s’il n’est pas raciste, que le contrôle au faciès n’est pas une extrême violence ? La dignité, l’égalité naturelle et évidente des étrangers ou des fils d’immigrés est rejetée par tout un système qui veut nous faire croire qu’il s’agit d’une sous-humanité.

 Quel individu sensé peut proclamer que la différence des revenus entre un patronat, véritable prédateur des ressources obtenues par le travail des salariés, fauve à l’appétit gargantuesque, et les revenus scandaleusement mesquins de tant de salariés n’est pas une extrême violence ? Le travail de toutes ces victimes des voracités patronales et actionnariales est déconsidéré et sa valeur pillée.

Faut-il poursuivre la description des violences extrêmes qui sont faites aux plus modestes, aux plus petits par tous ceux qui se considèrent, mais à quel titre ! supérieurs ? et les contrôles et persécutions des assistantes sociales, des sages-femmes de PMI et autres flics sociaux. Regardez “Ladybird”le film  de ken Loach!

Sur le social, je ne poursuivrai pas. Mais sur le politique, oui, cela vaut la peine de s’attarder un peu.

Violences politiques, négation de la démocratie

 Ne s’agit-il pas d’une violence extrême que de nous annoncer à grands renforts de timbales médiatiques que le Président de la République dans sa grande mansuétude nous offre le référendum pour que nous puissions décider de notre avenir, mais dès que le « non » progresse, voir ce même Président renier sa décision, par une magouille indigne de sa fonction ?

 N’est-ce donc pas une violence extrême, chargée d’un immense mépris, de nous imposer des réformes dont nous ne voulons pas majoritairement, et de les faire voter au moment même où les citoyens partent en vacances leur enlevant ainsi toute possibilité de réaction ?

 N’est-ce donc pas une violence extrême que d’imposer à plus de 70 % des Français qui n’en veulent pas les OGM et de tenter de manipuler ces mêmes citoyens au travers d’articles malhonnêtes ou de reportages partiaux dans toutes les medias, articles et reportages le plus souvent financés par les multinationales des OGM ?

 N’est-ce pas une violence extrême que de nous imposer le libéralisme et les lois de l’OMC, lois décidées et appliquées par des gens qui ne représentent personne et qui de ce fait ne sont rien d’autre que des usurpateurs ?

Qui de nos jours n’est plus appelé  « démocratique » mais « populiste » ! oubliant que demos c’est la peuple !
vive le peuple ! vive 89 ! vive 1945 !

Comment espérer, face à une telle négation de la dignité humaine de tous les plus modestes et petits, face à un tel dénigrement du sens démocratique, que les peuples, en France, mais aussi ailleurs, ne finiront pas par se soulever ? Comment peuvent-ils croire, ces ennemis de la vie, puisqu’ils ne la considèrent que comme une vulgaire marchandise, que la pulsion de vie ne fera pas jaillir d’extrêmes violences de la part de tous les opprimés ?

Quelle chance d’échapper à la violence ?

Tout ce que je suis m’interdit de me laisser aller à la violence. La violence, c’est la haine déchaînée ; c’est la folie libérée. La violence est la négation de la vie, la négation de sa beauté.(3)  La violence est la preuve de l’échec de l’homme, de l’échec de son intelligence. La violence n’est que l’arme des faibles ou des sans conscience. La violence nie la valeur absolue de la vie. La violence, c’est la laideur en action, c’est la mort triomphante.

.(3)  le modernisme est la négation de la beauté ! le rock, la pub, la mode actuelle, les villes actuelles, sont la négation de la beauté, etc.

Si, parmi nous, altermondialistes convaincus, quelqu’un veut faire échouer notre combat, il lui suffira d’user de la violence. Les scrupules que nous pouvons avoir face à la violence, le pouvoir ne les connaîtra pas. Les quelques exemples que j’ai cités montrent que le pouvoir ne vit que dans la violence et par la violence. Dès lors, pour nous annihiler, il n’attendra qu’une chose : que nous devenions violents ! Il possède l’argent ; il commande aux armées et à ce qui ressemble de plus en plus à des milices, je parle bien sûr de certaines fractions de la police. plus tous les moyens Orwelliens de contrôle

 Il possède les medias pour mieux tromper les indécis, et tous ceux qui ne veulent surtout pas réfléchir. Voyez ce qu’ils ont fait de Yasser Arafat : De résistant brillant, ils en ont fait un brigand, seul obstacle à la paix... oui, de nos jours De Gaulle et Jean Moulin seraient qualifiés de « chefs terroristes » ! …

Nous connaîtrons le même sort, puisque déjà le pouvoir dit de nous, par les medias interposés : « Ils sont d’extrême gauche et d’extrême droite ; ils ne disent que des choses insensées, mais ils sont dangereux ; ils défendent le droit de vivre des Palestiniens, ce sont donc des antisémites, des racistes... »

Qui peut croire qu’usant, déjà, de tels mensonges, ils hésiteront, si nous devenons violents, à user de toute la puissance de leurs armes, de toute la capacité de leurs prisons, de tout le raffinement de leur propagande ?

Un pays-prison                 c’est tout à fait ça

Une jeune amie qui manifestait avec les lycéens me disait, il y a peu, combien elle avait été choquée par les provocations policières. Croyez-vous que cela soit gratuit ? J’ai été témoin, il y a une semaine à peine, d’une descente de police, dix voitures au moins, remplies de « Rambos » pour le moins inquiétants tant ils semblaient évoluer dans un film qu’ils se jouaient tout seuls. Cela s’est passé à la Guillotière, paraît-il pour arrêter un ou deux jeunes dealers...
J’ai vu de la haine, le mépris, le dégoût aussi dans les yeux de nombreux témoins. .(4) Jamais autant de plaintes n’ont été déposées contre les abus policiers dans ce pays. Cela en devient alarmant, sans que pour autant le pouvoir ne bronche. Croyez-vous que cela soit gratuit ? Non, c’est la préparation, la fabrication d’un pays-prison...

Si nous voulons remporter la bataille, cette bataille si vitale pour l’ensemble de l’humanité, il faut lutter, il faut absolument lutter, mais sans la moindre violence ! Laissons-là, là où elle se trouve naturellement, du côté des pouvoirs ; montrons, par notre courage, qu’elle se trouve dans leurs mains. Le prix à payer pourra être très lourd, mais il n’y a pas d’autre voie pour gagner.

 

.(4) qu’est-ce qu’ils avaient raison ! Eric Fiorile aussi pense comme ça des perversions policières.

(et n'oubliez pas ce que dit Isabelle Adjani : http://initiativecitoyenne.be/2017/09/excellente-et-percu... )

Écrire un commentaire