Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/03/2017

on n'est plus habitués à vivre comme ça

17/12/2016 C’est fou !!! on n’est plus habitué à vivre comme ça !
On n’est plus habitués à ce que la vie se déroule à un rythme aussi rapide !
Ça fait à peine quelques jours que j’ai envoyé, par courrier, une commande aux ***, et une entreprise privée sans-doute sous-traitant du groupe capitaliste qui a dénationalisé notre PTT, avec bien-sûr des petits jeunes sous contrat précaire et mal-payés, est venu me livrer un colis, CE colis !!! j’en tombais des nues ! Je n’ai pas du tout fait au départ le rapprochement avec cette commande. On n’est plus du tout habitués à notre époque à une telle rapidité !
Oui, parfois c'est déjà arrivé, et chaque fois j’étais estomaqué, et chaque fois c’était parce que la boîte était une petite entreprise, un bouquiniste par exemple, ou le Groupe Ornithologique Nord, sans doute géré par un bénévole non informatisé (sinon ç’aurait été beaucoup beaucoup plus lent).

Oui dans les années 60 (et avant, bien sûr) ç’aurait été normal cette rapidité de réaction, et la Poste, gérée par des fonctionnaires, fonctionnait souvent en 24 heures, c’était banal ; mais maintenant ! Maintenant quand de telles choses arrivent ça fait totalement surréaliste.

La vie moderne, et dans tous les domaines, nous a maintenant tellement habitué à ce que tout demande des délais, des délais et des délais, imprévisibles, et toujours plus longs qu’annoncé, toujours, et que prévus, et totalement incontrôlables, des délais immenses, d’une lenteur absolument féroce. On n’a plus du tout l’idée en tête de recevoir ce qu’on a commandé par retour de courrier !

 

Les *** sont sans doute des gens encore habitués à vivre à l’ancienne, quand la vie était beaucoup plus rapide (et fiable) que maintenant.

Et le « petit jeune » ne comprenait même pas pourquoi je trouvait étonnant que le service postal soit fait par une boite privée ! Ça rappelle mon billet sur les jeunes maintenant ne peuvent plus comparer et se rendre compte de tout ce qu’on a perdu, et ce monde libéral-fasciste ils trouvent ça normal, les caméras de vidéo-surveillance ne les choque même pas, ni les puces implantées. et pour eux le terme « socialiste » est devenu péjoratif, les syndicalistes des « mauvais », bientôt ils ne sauront même plus ce que c’est, comme l’Espéranto, 90 % ne savent pas ce que c’est. Etc.

Les commentaires sont fermés.