Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/08/2020

petit cours de sociologie - autre exemple

Dans l’antiquité romaine on mettait partout de petits temples consacrés aux dieux lares. Depuis la christianisation, on a construit partout à la place des chapelles et des calvaires. Maintenant que la religion n’est plus le christianisme (mort, archimort),
mais comme la psychologie humaine, et surtout étatique, est toujours là,
on se met à voir partout dans les lieux publics des espaces
vides peints au sol et indiqués de panneaux « réservés aux handicapés ».

c'est pareil, à chaque époque sa religion et ses dédicaces rituelles (et dénuées d'utilité réelle, mais sacrées)

 

Maintenant dans les villes françaises on voit partout de ces espaces vides, comme les "bois sacrés" des grecs : c'étaient des bois consacrés aux Dieux, alors on n'avait pas le droit d'y toucher, personne n'y allait, personne ne s'en servait, personne ne les coupait, ils étaient sacrés. Théoriquement ces endroits sont prévus pour les handicapés, mais ils sont presque tous en permanence vides, il n'y a pas assez de handicapés roulant en voiture pour s'en servir. Et à l'avenir il y en aura encore moins, tous les gens au courant nous le disent : il ne naît plus d'enfants handicapés, on les fait tous mourir avant la naissance, c'est un grand génocide des handicapés, comme celui qu'avaient lancé les nazis, l'Aktion T4.
Non, ces emplacement soigneusement codés sont en fait des espaces RITUELS  issus de la religion actuelle (qui n'est plus le christianisme, je suppose que vous vous en êtes amplement aperçu ! c'est mort et enterré !). Et ces espaces rituels resteront là, même s'il n'y a plus personne pour s'en servir (et toute infraction sera même de plus en plus férocement réprimée, soyez-en sûrs !) c'est religieux !  Et comme chacun sait la religion est étrangère à tout comportement rationnel