Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2016

vous voulez revenir à avant 44 ?

en effet ! relisez BernardCharbonneau et Zygmunt Bauman vous comprendrez

les révolutionnaires de 1776-1789 étaient des propriétaires bourgeois, et avaient peur du peuple, de la lutte des classes, donc ils ne voulaient pas la démocratie; c'est plus tard, à partir de 1830, que les politiciens pour se faire élire se sont drapés réthoriquement dans le mot "démocrate" pour se faire valoir, faire de la démagogie, et comme ça on a pris l'habitude de considérer, de croire, que leur régime, instauré pour assurer le pouvoir de la bourgeoisie, c'était ça la "démocratie".
Mais en fait, comme l'avaient bien sentis chacun de son côté Bernard Charbonneau et Zygmunt Bauman, "l'esprit de la modernité" n'est pas démocratique, au contraire, il est de plus en plus organisé, totalitaire, technocratique, confisqué.
La vie au Moyen-Age était en fait plus démocratique que celle de maintenant.

et comme tout est le fruit de la lutte des classes, et que depuis 30ans maintenant la classe patronale et financière a tous les pouvoirs, elle fonce :
chaque jour un pas de plus dans le cadre de la stratégie de démantèlement des conquêtes sociales du C.N.R. Organisé par le patronat. Le chantre du Medef Denis Kessler avait au moins le mérite de la franchise lorsqu'il disait : « …/... La liste des réformes ? C'est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s'agit aujourd'hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance !  »

eh oui ! c'est ça qu'ils sont en train de faire. alors vous voulez revenir à avant 44 ? .... vous allez les laisser faire ?

Les commentaires sont fermés.